Hiboux Nomade Notes
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


[Event] Le sauvetage du Noël moldu - maison du Père Noël

   Ce sujet est verrouillé ; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.   Forum >> Events du passé
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 16 Déc 2018, 10:50  Répondre en citant



La maison du Père Noël


// Le Père Noël est séquestré dans sa maison avec ses lutins et ses rennes par Eva Reid. C'est une habitation isolée dans la campagne enneigée de Laponie. Elle est décorée toute l'année aux couleurs de Noël et semble très accueillante et chaleureuse. La sorcière n'a pas encore pu s'occuper d'enlever les décorations, mais c'est dans son projet. Pour le moment, elle s'est contentée de piéger toute la maison et son extérieur avec différents sortilèges plus ou moins puissants.

Eva trône dans la pièce principale dans le gros fauteuil du Père Noël quand elle n'est pas dehors en train de vérifier ses pièges ou de voir si quelqu'un l'observe. Le Père Noël et ses lutins, quant à eux, sont enfermés dans la fabrique de cadeaux à l'arrière de la maison. Malheureusement, on ne peut accéder à cet endroit qu'en passant par la porte principale, c'est-à-dire devant Eva. Les rennes sont dans leur boxe qui est également fermé à clé. //

Team RP


Messages : 6697
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 30 Déc 2018, 12:09  Répondre en citant

[Participation de Yaaleen Armyan (Katleen Makerley) en binôme avec Glen Talnac (Zlatz)]




// Yaaleen avait été contactée par la guilde en plein milieu de sa mission contre les mercenaires du chaos. Celle-ci durait depuis plusieurs mois maintenant, mais ils n'avançaient pas beaucoup dans leurs recherches. L'empereur de Gwendalavir avait prévenu les marchombres qu'une menace existait dans le monde sorcier. La brune ne s'était jamais rendue là-bas que ce soit en vacances ou pour s'expatrier. Elle était trop attachée à sa terre natale pour seulement envisager de vivre ailleurs.

Pourtant, c'est avec entrain qu'elle avait accepté la nouvelle mission temporaire qu'on lui donnait. Il fallait sauver une fête dans ce monde mystérieux qu'elle ne connaissait pas du tout. Elle avait fait le voyage jusqu'au Ministère de la Magie accompagnée de quelques Alaviriens, dont Aksel. Elle espérait faire équipe avec lui. Ils devenaient un binôme de plus en plus puissant au fil des semaines et Yaaleen en était secrètement ravie. Elle trouvait en lui l'apprenti qui lui manquait. Elle savait que l'absence de sa maître marchombre lui pesait et la brune ne prétendait pas à prendre sa place, mais pourtant elle y aspirait avec culpabilité. Mais elle ne voulait pas non plus encore plus chambouler la vie du jeune homme.

Une fois arrivée à Londres, dans le quartier général des organisateurs de la mission de sauvetage d'une personne qu'on appelait le Père Noël, Yaaleen avait pris connaissance de sa tâche personnelle. Elle serait en duo avec quelqu'un d'ici. Elle était à la fois déçue de ne pas être avec Aksel, mais satisfaite parce qu'au moins elle ne serait pas trop perdue dans cet endroit dont elle ignorait tout. Son binôme se nommait Glen Talnac et était ce que l'on appelait ici un sorcier. Ils s'étaient rapidement présentés l'un à l'autre avant de transplaner - c'était comme ça qu'on appelait un pas sur le côté ici - près de la maison du Père Noël, en Laponie. //

- Bon comme prévu dans notre énoncé de mission, je vais m'occuper d'Eva au début, surveille mes arrières, je vais aller l'attaquer !

// La marchombre était bien déterminée à neutraliser l'ennemie le plus rapidement possible. Elle avait la consigne de ne pas la tuer si possible, mais simplement de l'assommer ou de l'étourdir. Néanmoins, elle savait que ce ne serait pas chose facile puisqu'Eva Reid possédait un pouvoir que la brune n'avait pas : la magie. //

- Tu peux compter sur moi !

// Les deux alliés avaient décidé que le sorcier resterait à l'extérieur le temps du duel pour couvrir les arrières de Yaaleen. Celle-ci entra prudemment dans la demeure pour se trouver nez-à-nez avec Eva. Elle sortit immédiatement ses poignards et se mit en position d'attaque, le pied gauche devant le droit, les genoux légèrement fléchis, prête à bondir. Elle jaugea rapidement les chances qu'elle avait d'emporter le duel au plus vite pour ne pas se laisser surprendre par les sortilèges de l'ennemie. Il fallait qu'elle attaque, et vite !

La marchombre s'exécuta et sauta sur Eva qui n'eut pas le temps de réagir. Celle-ci eut le droit à une grosse éraflure sur l'avant-bras qui prenait déjà la couleur rouge. Yaaleen atterrit derrière la sorcière qui se retourna immédiatement, un bout de bois à la main – sûrement ce que les gens d'ici appelaient une baguette magique, cela permettait de lancer des sorts plus ou moins dangereux, la marchombre avait bien écouté la leçon. Elle n'avait pas encore eu le temps de l'utiliser et la brune saisit cet avantage pour lancer une offensive à nouveau. Cette fois, elle tacla son adversaire qui tomba par terre, mais qui se releva aussitôt.

** Ca va être un combat difficile **
, se dit la jeune femme tout en observant les failles chez son opposante.

Eva semblait tout de même avoir quelques bases en duel à armes blanches. Elle avait opté pour une position de défense tout comme la brune. Les femmes reprirent leur duel, se donnant des estafilades à tout endroit où leur peau était découverte. Pourtant, Eva profita que Yaaleen essuyait la sueur sur son front pour sortir de nouveau sa baguette magique. //

- Stupefix !, cria-t-elle.

// La marchombre tomba comme raide morte sur le sol. Seuls ses yeux avaient encore la capacité de bouger. Elle avait vu entrer son compagnon au moment où le sortilège avait été lancé sur elle. Pourtant, quelques secondes plus tard, elle ne le voyait plus. S'était-il enfui ? Elle n'y croyait pas, il lui avait plutôt semblé courageux au premier abord.

C'est alors que Yaaleen entendit un coup sec et vit Eva s'écrouler à ses côtés. Un instant plus tard, la brune était délivrée du joug de l'incantation et pouvait se relever. Elle toisa la sorcière qui était ligotée puis observa Glen qui avait une barre de fer à la main. //

- Merci beaucoup, ta magie était brillante et impressionnante ! Maintenant, allons délivrer un lutin ! Tu as une idée de l'endroit où ils peuvent être cachés ?

// La jeune femme n'avait pas oublié leur mission. Délivrer un lutin était leur priorité dorénavant et ils devaient en profiter tant que la sorcière était étourdie. //

- Cette barre de fer est effectivement étonnamment peu poussiéreuse. sinon, je n'en ai aucune idée. Probablement dans le coin, vu qu'ils travaillaient ici avant qu'elle ne les capturent.

// Yaaleen hocha la tête. Il avait raison. Ils devaient fouiller toute la maison pour les trouver. Eva avaient du les placer hors d'atteinte, histoire d'avoir le temps d'arrêter ses adversaires au cas où ils aient passé sa défense magique. //

- Je te propose d'aller à l'arrière de la maison, ça me semble être la cachette la plus logique.


- Ok, je te suis.

// Les deux alliés marchèrent doucement vers l'endroit qu'avait indiqué la marchombre, elle les poignards à la main, lui tenant sa baguette magique, toujours sur leur garde.
C'est alors qu'ils entendirent un bruit de clochette. Yaaleen se braqua et posa ses yeux partout. Un petit lutin s'était arrêté à leurs côtés et les regardait avec des yeux mi-apeurés, mi-heureux. Il comprit rapidement que les humains qui se trouvaient devant lui étaient des personnes qui venaient les aider.

Ils portèrent donc le lutin à tour de rôle et n'eurent donc pas besoin de se rendre jusqu'à l'arrière de la maison. Il ne fallait pas rester trop longtemps dans la demeure, la sorcière risquait de reprendre connaissance d'un instant à l'autre.

Une fois sortis et éloignés de l'habitation du Père Noël, Glen fit appel à ce qu'on appelait un patronus – c'était un oiseau de fumée argenté sorti de nulle part – et il lui ordonna de prévenir leur supérieur qu'il fallait envoyer des renforts en Laponie pour neutraliser Eva une bonne fois pour toutes. Puis, Glen et Yaaleen transplanèrent de nouveau jusqu'au quartier général.

Après avoir confiés le lutin à une personne qui s'occupait d'eux, vint le temps de se quitter. //

- Et bien Glen c'était un plaisir de faire équipe avec toi. J'espère que nos chemins se recroiseront à l'avenir et que le Noël moldu sera sauvé. Je te souhaite beaucoup de réussite pour la suite !

- Tout le plaisir était pour moi. Je te souhaite toute la réussite que tu mérites, et c'est beaucoup. Avant de partir, est-ce que je peux prendre une photo de toi ? Et est-ce que tu crois que je pourrai prendre un selfie avec le père noël ? Ce serait le meilleur noël de ma vie.

// Yaaleen le regarda avec incrédulité. Elle n'avait pas compris le moindre mot de ce qu'il venait de dire. //

- Une... quoi ? C'est quoi une photo ? Et un selfie ?

- Ah, oui, c'est vrai. Et bien, ce serait un peu long d'expliquer le comment, mais en gros je vais pointer cet appareil vers toi et il va créer un portrait de toi. Et un selfie, c'est un autoportrait créé avec cette méthode.


// Glen sortit un appareil étrange de sous sa cape. La marchombre hésita quelques secondes. N'était-ce pas dangereux comme machine ? Enfin, ils venaient bien d'affronter une sorcière puissante, elle n'avait pas à craindre cette... chose. //

- Hmm, c'est d'accord. Je peux en avoir une de toi aussi en échange ?

// Ca lui ferait un souvenir de son partenaire de quelques heures à emmener avec elle à Gwendalavir. //

- Bien sûr. C'est contre mes principes de refuser ce genre de requête. Bon par contre elle n'est pas produite instantanément sur un support matériel, donc je vais t'en donner une d'il y a un an. J'ai pas plus récent. Sinon, je pourrai te l'envoyer si tu me donnes ton adresse.

- Ca ira très bien une d'il y a un an, merci. Je n'ai pas vraiment d'adresse et je ne sais même pas si c'est possible d'envoyer du courrier d'un monde à l'autre...

// Elle se promit de demander ça à l'empereur en revenant dans son monde. Il pourrait bien répondre à cette question après le service qu'elle lui avait rendu. //

- Aucune idée. Enfin, voilà la tienne, dit-il en lui tendant la photo après avoir cherché un instant. Maintenant, je voudrais ton plus beau sourire.

- Merci beaucoup ! Yaaleen sourit le plus possible. Je vais devoir repartir maintenant, merci pour tout Glen, à bientôt !

- A la prochaine !

// Yaaleen se rendit dans la salle d'où elle pourrait ensuite rejoindre le palais impérial. Elle regardait la photo avec un sourire nostalgique tout en se promettant de revenir dans le monde sorcier pour voir sa nouvelle connaissance, Glen Talnac. //


Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2, #507515, #004805
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3454
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 01 Jan 2019, 14:21  Répondre en citant

[RP Event - Philogène Nayas et Welmina Sayn]


&


    //       e l'extérieur, la maison du Père Noël avait l'air charmante, et une personne non avertie ne se douterait pas le moins du monde de la présence de tous les pièges que cette monstrueuse Eva pouvait avoir installé dans cette cabane, dont émanait une atmosphère si joyeuse et festive. Lorsque Phil avait entendu l'appel aux volontaires scandé par Merippi dans la capitale, afin de partir à la rescousse du Père Noël et de ses lutins, le musicien n'avait pas hésité une seule seconde à s'inscrire à cette aventure ; non pas que le courage l'ait poussé, mais Noël était une fête qu'il idolâtrait trop pour risquer de la voir disparaître. Et quand il avait appris que ses deux nouveaux amis Hell et Ferwys faisaient également partie des volontaires, cela l'avait mis au comble de la joie.

    Cependant, ce n'est pas avec l'un d'eux qu'il devait faire équipe pour sa mission, mais avec une jeune demoiselle aux cheveux orange et aux yeux bleu hypnotisants, qui se revendiquait étudiante dans une école de sorcellerie britannique. La jeune fille était selon lui un peu jeune pour faire partie d'une expédition aussi dangereuse, mais si les recruteurs avaient décidé de l'envoyer sur le terrain pour sauver des lutins, c'est que la petite devait avoir du talent.

    Après avoir été préalablement coachés par Ferwys et une autre demoiselle assez charmante, Phil et sa jeune complice avaient été transportés devant la cabane de ce bon vieux Père Noël à l'aide d'une vieille pantoufle, soit. A présent, il était temps d'entrer en scène. Sa mission, distraire Eva, pendant que Welmina s'infiltrait et libérait des lutins. Le musicien n'avait pas vraiment de plan, juste un violon comme arme de guerre, quelques artifices dans ses poches et une bonne capacité d'improvisation. Il faisait confiance en sa bonne étoile pour lui permettre de réussir sa mission. Il tourna vers Welmina un visage souriant et confiant. //


- Prête à sauver le monde ?

    // Welmina acquiesça par un simple hochement de tête. Elle avait l'air particulièrement nerveuse, ce qui était tout à fait normal avant un mission de cette envergure. //


- Le sapin sur la terrasse me semble être une bonne cachette. Fais moi signe, avant de l’appeler pour que je ne sois pas surprise.

    // Tandis que Welmina se dissimulait derrière le sapin en attendant le moment opportun, Phil s'avança sur le pas de la porte, et respira un bon coup avant d'entamer son numéro. Brandissant son violon et le calant sous son menton, il leva l'archet de sa main libre, et fit un signe discret à l'intention de son coéquipière. Puis il entama joyeusement la mélodie de Vive le vent en veillant à produire un son aussi mélodieux que bruyant, tout en s'avançant dans l'entrée en sautillant. Eva ne se tenait pas loin de l'entrée mais, abasourdie par cette entrée en fanfare, le fixa pendant quelques secondes sans réagir. Il en profita pour la saluer d'un air moqueur : //


- Bonsoir ! s'exclama-t-il théâtralement en faisant une rapide révérence.

    // La plaisanterie ne dura pas longtemps, déjà Eva reprenait ses esprits. Avec une rapidité fulgurante, elle pointa dans sa direction le bout de bois qui, dans son monde, servait à lancer des sortilèges, et que les sorciers du Monde Certain appelaient baguette magique, et un éclair en jaillit. Heureusement, Phil avait anticipé et esquiva l'attaque en bondissant sur le côté, pour se retrouver derrière un canapé. Profitant qu'Eva ne le voyait pas, il sortit une petite enceinte de sa poche et la glissa sous le sofa. //


- En voila une manière d'accueillir ses invités !

    // Comme Eva ne tarderait pas à rappliquer, le musicien se releva d'un coup, et se servit de son violon comme bouclier le temps d'accourir derrière une grande armoire pour se protéger - heureusement que la pièce regorgeait de mobilier ! //


- Manners... Maketh... Man.

    // En clou du spectacle, à défaut de lancer un verre sur la tête de son adversaire avec une canne, Phil dégaina un fumigène qu'il avait emporté dans son sac-à-dos et le balança au milieu du salon.

    Avec tout ce raffut, Welmina avait certainement eut le temps de se faufiler dans la maison sans se faire voir. Mais il s'agissait de distraire Eva jusqu'à son retour. Un peu attristé en constatant l'état de son violon, dont le bois avait été écorché par les sorts ayant ricoché dessus, Phil ne se laissa cependant pas distraire, et profita qu'Eva résorbait tant bien que mal, à l'aide de la magie, la fumée qui la faisait tousser et troublait sa vision, pour faire le tour du salon en sautant de cachette en cachette, tout en déposant à intervalles réguliers des enceintes sur son chemin.

    Enfin, s'assurant de ne pas avoir été repéré, Phil prit place derrière une table qui le dissimulait entièrement, et se saisit d'une petit télécommande-micro qui lui permettait d'activer selon son gré chaque micro qu'il avait placé. Avec ça, nul doute qu'il allait faire tourner Eva en bourrique. //


- Et si on jouait à cache-cache ? Coucou, je suis là ! Non, là ! Coucou, couloucoucou !

    // Philogène s'amusait comme un petit fou. Mais il se doutait que son stratagème n'allait pas retenir Eva éternellement, ce n'était qu'une question de temps avec que la sorcière ne trouve sa cachette. Par chance, au bout de deux minutes, Phil aperçut Welmina, déjà de retour, accompagnée de deux adorables lutins. //

    ** Oh, oh. Vite, il faut éloigner Eva avant qu'elle ne s'aperçoive de la supercherie. **

    // Dans une ultime tentative, Phil désactiva toutes les enceintes et s'écria de sa propre voix : //


- PAR ICI !!

    // Au bruit de pas se précipitant, il sut qu'Eva courrait dans sa direction et, au lieu de s'enfuir, l'attendit patiemment et lui fit un croche-pattes à son arrivée. Alors qu'elle s'étalait de tout son long, il se releva, agrippa la nappe qui recouvrait la table d'à côté, et la jeta sur la sorcière. Pour finir, il prit ses jambes à son cou, précédé par Welmina et les deux lutins. Ils étaient déjà sortis lorsque Eva parvint à se débarrasser de son drap blanc, qui lui aurait pourtant permis d'auditionner dans les plus prestigieux films de manoirs hantés. //


- Je regrette d'avoir raté tout ça ! lâcha Welmina dans un rire.

    // Ils ne s'arrêtèrent de courir que lorsqu'ils furent surs d'être hors de portée - Eva ne pouvait pas prendre le risque de s'éloigner trop de la maison, elle avait après tout des otages sur lesquels veiller. Essoufflé et plié de rire, Phil, s'exprimant en rime sous l'effet de l'excitation, se tourna vers Welmina et les lutins et leur déclara, les yeux brillants : //


Hé bien, quelle aventure ! Mes chers compères,
Je vous remercie d'y avoir pris part, et j'espère
Que nos routes se recroiseront ! Quelle chance
D'avoir pu faire votre connaissance !
Grâce à nous, Noël sera bientôt sauvé
Car les conspirations d'Eva Reid seront déjouées !


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Mar. 01 Jan 2019, 14:24) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #DF013C, #4080FF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 226
Guilde : Les Maraudeurs
Maison : Serpentard
Poudlard : 3e année
MessageDate du message: Mar. 01 Jan 2019, 22:57  Répondre en citant

[/url]"]
[RP Event - Philogène Nayas et Welmina Sayn(point de vue de Welmina]


&


// Welmina avait longuement hésité avant de s'y aventurer, elle était jeune, pas très forte et sans expérience concernant l'aventure mais elle s'était engagée aussi bien pour sauver Noël que pour son goût (même s'il était minime) pour l'aventure. Et puis elle se doutait que le ministère de la magie distribuerait les missions en fonction de la carrure ainsi que de l'âge des volontaires. La jeune fille avait entendu dire que des habitants de deux autres peuples viendraient en aide à ceux du monde des sorciers pour déjouer les plans de la femme qui était maintenant connue de tous : Eva Reid.

Le ministère de la magie lui avait confié une mission qu'elle devait effectuer en binôme avec un certain Philogène Nayas, habitant d'Ys. Il semblait avoir la vingtaine ou un peu plus, de ce qu'elle avait entendu sur lui, le jeune homme était un excellent musicien. Elle avait aussi remarqué lors du coatching qu'il était un peu fou tout en étant amusant. Elle espérait que ces deux atouts, les aiderait à réussir leur mission commune.

Ils avaient utilisés un Portoloin et la jeune fille n'en avait pas souvent utilisé mais ne fut pas trop secouée, son allié non plus qui avait l'air étonné mais sans plus. La maison du père Noël était en bois et enveloppée de neige, elle avait un air accueillant et était joliment décorée. Si l'extérieur était charmant Welmina se doutait que l'intérieur serait encore plus mignon et elle avait la chance d'y accéder néanmoins elle n'oubliait pas le but de sa mission et savait qu'elle n'était pas ici pour faire du tourisme.//

- Prête à sauver le monde ?

// Il lui avait demandé ça avec une zénitude incroyable que la jeune sorcière se demanda s'il était humain. Elle hochât la tête dans un souffle en se préparant mentalement. Elle devait d'abord penser à un endroit où se cacher en attendant la venue d'Eva, elle regarda autour d'elle mais ne vit aucun endroit assez proche de la porte pour aller vite et en même temps assez discret pour ne pas attirer l'attention de l'intelligente mais cruelle Eva Reid. Elle faisait confiance à son coéquipier pour qu'Eva ne se doute pas de la supercherie et se doutait qu'il était exactement la personne qu'il fallait pour ce genre de mission. //

- Le sapin sur la terrasse me semble être une bonne cachette. Fais moi signe, avant de l’appeler pour que je ne sois pas surprise.

// Attendant le signe, Welmina essaya de se déstresser mais c'était peine perdue, elle regardait sa montre sans vraiment la regarder, elle se tordait nerveusement les doigts et se mordait la lèvre. Philogène lui fit signe et Welmina regarda la porte lorsqu'elle entendit un air de violon, elle ne put s'empêcher de regarder le jeune homme, il chantait l'air de Vive le vent et avait l'air très sur de lui. Très vite Eva l'entendit et le regarda, hébétée. Phil continuait à se moquer d'elle et ils entrèrent dans la maisonnette. La jeune rousse compta jusqu'à trois pour être sûre qu'Eva ne la remarquerait pas. Elle s’engagea à son tour dans la maison, le ministère de la magie avait un plan de la cabane du Père Noël et Welmina avait tacher de l'apprendre par cœur, elle savait précisément où allais. Mais elle ne connaissait pas toute les manigances qu'Eva avait fait afin que personne ne puisse s'y introduire. La maison était comme on lui avait indiqué pleine de décorations en tout genre : des guirlandes, des boules, des sapins et des étoiles trônaient fièrement dans toute la maisonnée. Elle avait l'air plus petite à l’extérieur mais Welmina trouva tout de même son chemin. Le plan marchait très bien, tellement bien qu'elle entendait son coéquipier s'en sortir avec facilité. //

- Et si on jouait à cache-cache ? Coucou, je suis là ! Non, là ! Coucou, couloucoucou !

// Il devait bien s'amuser mais elle se doutait qu'il ne pourrait pas retenir Eva très longtemps et qu'elle devait donc se dépêcher. Il ne lui restait plus qu'un couloir avant d'arriver devant l'atelier du père Noël, là où était il retenu avec ses lutins. Elle franchit le couloir et arriva devant plusieurs portes, elle était pourtant sûre qu'il était sensé en avoir une seule au bout du corridor. //

** Une illusion d'optique !Sûrement une ruse d'Eva... Elle est très douée **

// Elle ne pouvait pas se permettre d'ouvrir les portes les unes après les autres, ça lui prendrait beaucoup trop de temps. Elle réfléchit en vitesse et décida finalement de sortir sa baguette, elle ne connaissait que très peu de sort puisqu'elle était en première année à Poudlard mais tenta quand même de lancer un modeste sort. //

- Alohomora !

// A son étonnement toute les portes s'ouvrirent, toutes semblaient mener quelque part mais elle ne réussit pas à identifier laquelle était la bonne. Elle se sentait perdue, impuissante et inutile. Elle se doutait que ses maigres connaissances en magie, ne lui servirait à rien. Mais en même temps elle se dit qu'elle ne devait pas baisser les bras même si elle tentait des sortilèges qui n'avait rien à voir avec l'ouverture d'une porte, elle tenterait et c'était bien ça le plus important.//

- Alohomora ! Accio lutin du père Noël ! Lumos ! Revelio !

// Et soudain une porte s'illumina, elle ne savait pas lequel de ses sorts avait agit mais cela importait peu. Elle se précipita dans l'atelier et trouva le Père Noël ainsi que plusieurs lutins assit et regardant le sol avec désespoir. Elle regarda très rapidement la pièce, il y avait des jouets de tout les côtés ainsi que tout le matériel utilisé pour leur réalisation. Welmina regarda les lutins en se disant qu'elle aurait bien aimé tous les sauvaient mais que cela attirerait forcément l'attention d'Eva et que tout les plans du ministère serait déjoué.//

- Hum, voilà. Euh... Je ne peux pas tous vous secourir mais toute une équipe est là pour ça, trois peuples se sont unis afin de venir vous aider. Je suis venue avec un membre de l'un d'eux pour libérer deux d'entre vous.

// Elle enleva les liens de deux lutins et leur fit signe de la suivre, elle sortit de l'atelier en lançant un regard triste mais plein d'espoir. Elle reprit le même chemin mais en sens inverse. Jusqu'à ce qu'elle aperçoive Phil, toujours en train de tenter de détourner l'attention d'Eva. Il la remarqua aussi et comprit que c'était le moment de clôturer son numéro. //

- PAR ICI !!

// Welmina courait mais un des lutin avait l'air d'avoir du mal à suivre, rapidement elle le prit sur son dos tandis que Philogène était suivi par Eva. Au son qu'elle fit en tombant par terre, Welmina devina que Phil lui avait fait un croche-patte, elle se retourna et le vit étaler une nappe sur elle. Le naturel dont il avait fait preuve, lui donnait l'impression de se faire poursuivre par des folles puis de les mettre à terre tout les jours. Welmina rit puis sortit de la maison avec un lutin sur le dos, suivit par son coéquipier et l'autre lutin.

- Je regrette d'avoir rater tout ça !

Lorsqu'ils furent assez éloignés de la maison, ils purent enfin s’arrêter ils étaient essoufflés et Phil ne cessait de rire //

- Hé bien, quelle aventure ! Mes chers compères,
Je vous remercie d'y avoir pris part, et j'espère
Que nos routes se recroiseront ! Quelle chance
D'avoir pu faire votre connaissance !
Grâce à nous, Noël sera bientôt sauvé

Car les conspirations d'Eva Reid seront déjouées !


Dernière édition effectuée par Welmina Til'sayn (Mar. 01 Jan 2019, 22:58) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #DF013C, #4080FF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 232
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 02 Jan 2019, 12:15  Répondre en citant

[Participation de Glen Talnac (Zlatz) en binôme avec Yaaleen Armyan (Katleen Makerley)]


&


// Lorsqu'il avait apprit dans le journal que l'on recherchait des volontaires pour sauver noël, Glen n'avait pas hésité une seconde avant de se porter volontaire. Outre le fait de pouvoir aider à rendre les enfants du monde entier heureux le temps d'une nuit, ce qui était aussi une de ses motivations, il aurait fait preuve de mauvaise foi en affirmant que la perspective de rencontrer le père noël et ses lutins en chair et en os n'était pas la première chose à laquelle il avait pensé. Malheureusement, la partenaire qui lui avait était associé, Yaaleen Armyan, était originaire d'un autre monde et il ne pouvait pas partager son sentiment. Par contre, il était admiratif devant cette femme qui participait au sauvetage alors même que cela n'avait sans doute pas d'implication personnelle pour elle. Ils n'eurent de toute façon pas le temps de discuter au delà de la simple présentation avant de partir à la maison du père noël. //

- Bon, comme prévu dans notre énoncé de mission, je vais m'occuper d'Eva au début, surveille mes arrières, je vais aller l'attaquer !

- Tu peux compter sur moi !

// Yaaleen et Glen se faufilèrent dans la maison, pénétrant dans la salle principale. L'américain s'émerveilla devant cet endroit qui l'avait tant fait rêvé autrefois et qui faisait encore rêver tant d'enfant de par le monde. Il y avait là tout ce qui faisait noël, à part l'agitation. Nulle joie, nul bruit, nulle bûche suppliant d'être dévorée. Glen avait l'impression d'avoir pénétré un mausolée en l'hommage de noël plutôt que la maison du père noël. Priver cet endroit de l'agitation qui devrait y régner s'ajoutait à la liste des crimes d'Eva Reid. Celle-ci se trouvait d'ailleurs ici. La jeune femme s'était lancé à l'attaque, engageant un duel de lames avec la mage noire. Cette dernière dégaina sa baguette et la pointa vers Yaaleen. Glen leva sa propre baguette pour bloquer le sort de Reid, mais réagit trop tard et ne pût empêcher sa partenaire d'être stupéfiée. Ayant failli à sa tâche, Glen hésita une seconde avant de se mettre en mouvement. Il se lança un sortilège de désillusion dessus tout en s'élançant derrière Reid. Par l'effet de sa magie, son corps se transforma, changeant d'apparence pour imiter ce qu'il avait derrière lui, mais de façon imparfaite. Certaines couleurs étaient trop claire, d'autre trop sombre, certains objets apparaissant déformés. Il aperçut un carton de matériel, sans doute destiné à la fabrique de jouet, dont dépassaient plusieurs barres de fer et il s'empara de l'une d'entre elles. Elle n'était pas équilibrée comme une batte de quidditch, mais il ferait avec. Un coup d’œil lui permit de constater que Reid n'avait pas bougé et lui tournait encore le dos. Saisissant cette occasion, Glen s'élança aussi silencieusement qu'il le pouvait vers la mage noire. Celle-ci, se remettant encore de son affrontement contre Yaaleen, n'était plus au mieux de sa forme et n'entendit pas le jeune homme s'approcher. Arrivé juste derrière elle, ce dernier leva son arme improvisée et frappa de toute ses forces l'arrière de sa tête, qu'il voyait désormais comme le cognard le plus antipathique qu'il ait jamais vu. La sorcière s'écroula, assommée. Glen resta un instant au dessus d'elle, paralysé et tremblotant. Maintenant qu'il n'était plus dans l'action, tout le stress et l'effroi qu'il avait mis de coté le frappait de plein fouet. Après s'être repris, il dissipa son sortilège de désillusion et alla au chevet de Yaaleen pour la réveiller. Cela fait il ligota Reid, même s'il n'était pas sûr que cela servirait réellement si elle se réveillait. //

- Merci beaucoup, ta magie était brillante et impressionnante ! Maintenant, allons délivrer un lutin ! Tu as une idée de l'endroit où ils peuvent être cachés ?

// Glen ne sût comment réagir. Lui qui s'apprêtait à s'excuser d'avoir failli à sa tâche était pour le moins désarçonné par ces compliments inattendus. La seule chose qu'il avait accompli, c'était une attaque en traître, rien de magique là-dedans. //

- Cette barre de fer est effectivement étonnamment peu poussiéreuse. Sinon, je n'en ai aucune idée. Probablement dans le coin, vu qu'ils travaillaient ici avant qu'elle ne les capturent.

- Je te propose d'aller à l'arrière de la maison, ça me semble être la cachette la plus logique.

- OK, je te suis.

// Glen suivit Yaaleen plus avant dans la maison. Ils n'allèrent pas bien loin car sur le chemin ils rencontrèrent un lutin qui était parvenu à s'échapper de là où il avait été enfermé. Vu qu'il était épuisé et difficilement considérable comme étant en bonne santé, ils durent le porter sur leur dos pour le ramener en sécurité. Enfin, le sorcier n'avait pas vraiment suivi, distrait par le fait qu'il venait de rencontrer un lutin du père du père noël, qu'il regrettait son appareil photo, qu'il n'avait rien pour se faire signer un autographe et qu'il devait éviter de faire un bruit de cocotte-minute ou le lutin allait le trouver bizarre.
En sortant de la maison, Glen s'arrêta. Il ferma les yeux et se concentra, se remémorant son enfance, ce qui n'était pas très dur au vu de la situation et du lieu où ils se trouvaient. //

**Ici Glen Talnac et Yaaleen Armyan. Nous avons assommé Eva Reid et revenons avec un lutin que nous avons secouru. Il faudrait des renforts pour définitivement la gérer.**

// Le sorcier donna un coup de baguette magique et de celle-ci surgit son patronus, un autour d'argent. Le rapace déploya ses ailes et s'envola porter le message aux autorités. Le groupe transplana ensuite au quartier général, où quelqu'un vint s'occuper du lutin. //

- Et bien Glen c'était un plaisir de faire équipe avec toi. J'espère que nos chemins se recroiseront à l'avenir et que le Noël moldu sera sauvé. Je te souhaite beaucoup de réussite pour la suite !

- Tout le plaisir était pour moi. Je te souhaite toute la réussite que tu mérites, et c'est beaucoup. Avant de partir, est-ce que je peux prendre une photo de toi ? Et est-ce que tu crois que je pourrai prendre un selfie avec le père noël ? Ce serait le meilleur noël de ma vie.

// Enfin, à part peut-être le noël de ses 19 ans. Il avait commencé à boire trop, trop tôt et avait sans doute passé une excellente soirée. Malheureusement, la seule chose dont il se souvenait était la gueule de bois qu'il avait subi le lendemain, donc il n'en gardait pas un bon souvenir. //

- Une... quoi ? C'est quoi une photo ? Et un selfie ?

// C'est à cet instant que le sorcier réalisa que Yaaleen venant d'un autre monde, elle ignorait nombre de choses sur ce monde et ce qui y était la norme. Lui était au moins aussi ignorant concernant son univers à elle, sinon plus, mais Glen ne pût s'empêcher de ressentir un élan de pitié envers cette femme qui n'avait jamais eût l'occasion de s'intéresser à la photographie - et à beaucoup d'autre choses, mais dû à des préférences personnelles, lui pensait avant tout à la photographie. //

- Ah, oui, c'est vrai. Et bien, ce serait un peu long d'expliquer le comment, mais en gros je vais pointer cet appareil vers toi et il va créer un portrait de toi. Et un selfie, c'est un autoportrait créé avec cette méthode.

// Glen sortit l'appareil qu'il avait récupéré en rentrant et le montra à Yaaleen, qui hésitait encore. Il espérait ainsi la rassurer : même si elle ne reconnaissait pas l'objet, le voir devrait pouvoir aider, non ? Bon, ça aurai mieux marché avec un appareil plus petit, mais il n'en avait pas sous la main. //

- Hmm, c'est d'accord. Je peux en avoir une de toi aussi en échange ?

- Bien sûr. C'est contre mes principes de refuser ce genre de requête. Bon par contre elle n'est pas produite instantanément sur un support matériel, donc je vais t'en donner une d'il y a un an. J'ai pas plus récent. Sinon, je pourrai te l'envoyer si tu me donnes ton adresse.

- Ça ira très bien une d'il y a un an, merci. Je n'ai pas vraiment d'adresse et je ne sais même pas si c'est possible d'envoyer du courrier d'un monde à l'autre...

// Une question intéressante. La présence en ces lieux de Yaaleen prouvait que les contacts entre les mondes étaient déjà assez développés pour organiser des opérations en commun. Il paraîtrait donc logique que les différents services postaux puissent se transmettre les lettres destinées au monde de l'autre. Cependant, avait-on déjà atteint ce point ? La demande devait être presque inexistante, donc ce devait être très bas sans leur liste de priorités. Pas que cela ait la moindre importance dans ce cas puisque Yaaleen n'avait pas d'adresse. //

- Aucune idée. Enfin, voilà la tienne.

// Glen chercha sa photo dans son portefeuille puis la donna à la jeune femme. Ce n'était pas la plus réussie qu'il avait, mais les autres le montraient accompagné, généralement de son frère. Il n'allait tout de même pas offrir une photo avec un inconnu dessus. //

- Maintenant, je voudrais ton plus beau sourire.

- Merci beaucoup ! Je vais devoir repartir maintenant, merci pour tout Glen, à bientôt !

- A la prochaine !

// Le sorcier regarda sa coéquipière s'en aller puis reporta son attention sur la photo qu'il venait de prendre. Elle était réussie, clairement une addition pour son album photo. Par contre il faudrait qu'il trouve une explication crédible pour ses amis no-majs. Il y réfléchirai plus tard. Pour l'instant Navön l'attendait. //


[Participation finie]


Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2, #507515
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Team RP


Messages : 2796
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 04 Jan 2019, 17:34  Répondre en citant

[RP event unique - participation de Ciryen Fill]



    // Pas après pas, dans un bruit sourd étouffé par la neige, Ciryen s'approchait de la maison pleine de guirlandes colorées. Elle avait été envoyée en première ligne par les autorités magiques dans l'espoir de réussir à raisonner Eva Reid, la mage noire qui avait pris possession des lieux et menaçait de révéler la grande vérité au monde moldu. Si elle échouait, de nombreuses escouades de combattants emploieraient alors la manière forte pour appréhender la femme et libérer les otages. Elle haussa les épaules. La nécromancienne n'avait pas la moindre angoisse ; elle ne risquait pas grand chose, au final. Si jamais ça devait mal tourner, eh bien ça tournerait mal. Elle qui jouait avec la mort par plaisir ne la craignait absolument pas. La seule chose qui l'inquiétait, c'était de savoir ce que deviendrait Selwen si elle venait à disparaître. //


** Sûrement un nouveau sujet d'expérience pour les chercheurs du Ministère... **

    // Pas après pas, la distance qui la séparait de sa mission s'amenuisait. //


** Je vais attendre ici. Si tu sens que la situation dégénère, préviens-moi sur le champ. **

    // Ciryen entendit le legillimens grimper dans un épicéa avec la discrétion d'un troll des Montagnes. Il était chargé de faire le lien entre la demi-elfe et les autorités le temps de son intervention. Hypocrisie selon elle. C'était sûrement l'excuse bidon que le Département de la Justice Magique avait mise en place pour pouvoir la surveiller, elle aussi... L'enquête sur sa mère étant revenue au goût du jour, pas étonnant qu'ils ne lui fassent pas confiance.

    Pas après pas, elle s'avançait. Elle distinguait désormais très clairement la silhouette d'Eva, qui guettait à la fenêtre. Fort heureusement, la nuit polaire lapone était suffisamment dense à huit heures le matin pour que la mage ne puisse pas encore l'apercevoir. Elle projeta sa conscience vers celle de la jeune femme. Cette dernière semblait à la fois agitée et déterminée. Elle savait qu'elle devrait s'attendre à avoir de la visite, et semblait prête à tuer le Père Noël si il le fallait. Ce qui ne devait surtout pas arriver...

    Ciryen inspira un grand coup et avala les quelques mètres qu'il lui restait à parcourir d'une foulée décidée. La porte s'ouvrit à la volée, et Ciryen loucha sur la baguette qui avait jailli devant son nez. //


- C'est toi que le Ministère envoie ?! Tu n'as pas l'air bien féroce, qui es-tu ?

** Je m'appelle Ciryen Fill. Je suis venue pour parler. **

    // La mage noire sembla prise au dépourvu, mais se ressaisit bien vite. //


- Sort tout de suite de ma tête, Legilimens !

** Je ne suis pas legilimens, et je ne peux pas sortir de ta tête, puisque c'est le seul moyen que j'ai de te parler. **

- Je n'ai rien à te dire.

** Peut-être, mais si tu veux éviter que le gouvernement britannique te fasse la peau, il vaudrait mieux pour toi que tu consentes à m'écouter. **, lui répondit-elle avec toute la force de menace dont elle était capable.

    // Eva Reid prit le temps de réfléchir. Ciryen arrivait à suivre grossièrement ses pensées, tandis qu'elle pesait le pour et le contre de sa proposition. Finalement, la femme s'écarta de la porte. La télépathe la suivit à l'intérieur. //


- Donne-moi ta baguette.

** Je n'en ai pas. **

    // Eva émit un petit rire cristallin, dénué de toute chaleur. //


- Ils ne prennent même pas la peine d'envoyer une sorcière ? Pathétique.

** Je n'ai pas besoin de baguette pour pratiquer ma magie. **

    // Elle haussa un sourcil sans répondre, jaugeant Ciryen du regard pendant quelques longues secondes. La jeune femme ne détourna pas les yeux. L'autre se dirigea ensuite vers le salon, tout aussi richement décoré que l'extérieur de la maison, et s'installa dans le grand fauteuil qui trônait au centre de la pièce. Ciryen prit place à son tour sur le sofa. //


- Tu t'appelles Fill, alors ? Comme...

** Levana. C'est ma mère. Mais ce n'est pas pour ça que je suis venue. **

- Oui oui, je sais. Tu es venue dans l'espoir de m'amener à résipiscence, n'est-ce pas ?!

    // A son tour, Ciryen ne répondit pas. Après tout, ce n'était pas une véritable question... //


- Pfff. Ils sont vraiment ridicules, ces lèches-bottes du Ministères, marmonna Eva pour elle-même.

** Tu sais, pendant un moment, j'ai pensé comme toi. **

    // La mage releva les yeux vers son interlocutrice, l'air interdit. //


** Je ne comprenais pas pourquoi, en tant que demi-elfe, je devais vivre à l'abri des regards. Et un jour, je suis tombée sur le carnet de notes de mon père. Il expliquait que la vie de toute notre famille serait menacée si le gouvernement venait à apprendre notre existence. Que les elfes avaient été éradiqués par les sorciers "pour une bonne raison", et qu'il avait habilement joué son rôle de boulanger transfuge, quittant tout ce qu'il connaissait afin de garder la vie sauve. **

- Touchant. Où veux-tu en venir ?

** C'est exactement la même chose pour les sorciers, Eva. Il y a fort longtemps, les moldus ont chassé les sorciers, par crainte de leurs pouvoirs. De nos jours, ils ont amélioré leurs armes, leurs technologies, et le monde ne survivrait pas à une nouvelle guerre... **

    // Le visage dur d'Eva Reid se détendit légèrement alors qu'elle réfléchissait aux propos de Ciryen. Cette dernière profita de ce répit pour faire un petit point avec le legilimens du Ministère. //


** Ok, beau travail, continue comme ça. De notre côté, on a reçu le rapport d'Erwan Adamson, il a retrouvé les parents d'Eva. Ce sont des moldus ; elle semble très attachée à eux. Par contre il ne faut surtout pas... **

    // Eva redressa la tête et ouvrit la bouche pour parler de nouveau. Ciryen s'empressa donc de couper court à la discussion.//


** D'accord, merci. **

- J'imagine que tu n'as pas complètement tord... Mais ces pauvres moldus, qui ne connaissent rien à notre monde et qui ne savent pas à côté de quelles merveilles ils passent, ils ont le droit de savoir !

** Dis-moi, comment ont réagi tes parents lorsqu'ils ont découvert la vérité ? **

    // La mage noir écarquilla les yeux. Ciryen sentait la fureur enfler en elle, et des envies de meurtres qui accompagnaient ces sentiments intenses. Elle tenta de calmer le jeu : //


** Pardonne-moi, je ne pensais pas que c'était un sujet aussi sens... **

- Tu menaces mes parents ? TU OSES PARLER DE MES PARENTS ?! Elle pointa sa baguette sur Ciryen. ENDOLORIS !

    // La demi-elfe n'eut pas le temps d'esquiver le trait de lumière, qui la frappa de plein fouet. Elle hurla alors, ressentant une douleur qu'elle n'avait jamais connu de sa vie, se tordant au sol. Le legilimens, toujours en connexion mentale avec elle, se précipita dans la maison. Un duel s'engagea entre les deux sorciers, et Ciryen en profita pour fuir tant bien que mal. Elle retrouva le Portoloin et rentra directement au Ministère pour faire son rapport. Sa mission était un échec total... //


[Fin de RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #2F8042, #200050, #004805, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Team RP


Messages : 2796
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 04 Jan 2019, 21:14  Répondre en citant

[RP event unique - participation de Syndra Frutto]



    // A quelques centaines de mètres de la maison du Père Noël, Syndra Frutto attendait patiemment que son tour d'intervenir arrive. Dans sa Noise d'oreille, elle recevait des nouvelles du Ministère quant à l'évolution de la situation. En tout premier lieu, une équipe du Département de la Justice Magique associée à des combattants et des dessinateurs venus de Gwendalavir et d'Ys avaient lancé une première mission de désamorçages de pièges. Malheureusement, Eva Reid ne s'était pas laissée faire et ils n'avaient pas pu intervenir sur les sortilèges qui minaient l'intérieur de la cabane. Suite à cela, une télépathe avait tenté de raisonner la mage, mais son intervention avait viré à la catastrophe et avait rendu la criminelle plus aux aguets que jamais. Les équipes s'étaient ensuite succédées au fil des heures pour tenter de neutraliser la terrible Eva et de sauver les lutins et le Père Noël.

    Un brouhaha se faisait entendre depuis quelques minutes. L'équipe constituée de Philogène Nayas et Welmina Sayn était entrée en action, et Syndra attendait l'approbation du Ministère pour pouvoir agir à son tour. Elle vérifia une énième fois le positionnement de son système de communication, et refit mentalement le tour des sortilèges qu'elle connaissait, d'abord dans un ordre acrologique, puis triés par leurs effets. Elle en était arrivée aux sortilèges de métamorphose quand son oreillette de bronze se mit à crépiter dans son conduit auditif. //


- Miss Frutto, préparez-vous. Ça va être à vous. Maintenant, n'oubliez pas le but de votre mission...

- Délivrer le plus de lutins possibles.

- Tout à fait. Profitez du chambardement occasionné par Mr Nayas. Bonne chance.

    // La Serpentarde inspira un grand coup, puis laissa son pouvoir magique affluer. Un dixième de seconde plus tard, une petite louve blanche s'élançait dans la neige en direction de la maison du Père Noël. Son ouïe affinée discernait maintenant absolument tout de la course-poursuite qui avait lieu dans la cabane entre Eva Reid et Philogène Nayas. Ou plutôt, entre Eva Reid et les petites enceintes que le jeune homme avait planquées un peu partout... Syndra s'installa sur la droite de la porte, comme convenu, et attendit patiemment que le binôme ressorte de la baraque. //


- PAR ICI !!

    // Un gros "boum" fit trembler le sol, et la porte s'ouvrit à la volée, laissant passer Philogène et Welmina accompagnés de deux lutins. La louve s'engouffra instantanément et bondit au-dessus d'une silhouette enveloppée d'une nappe blanche immaculée qui pestait et rageait, essayant tant bien que mal de se dépêtrer de son linge. Se fiant à son odorat, Syndra s'orienta rapidement dans la maison pour atteindre les lutins dans la fabrique de cadeaux. D'un agile coup de patte, elle referma doucement la porte derrière elle, sans un bruit. Elle se retourna, et constata l'agitation qui régnait dans le rang des lutins. //


** Eh bah, heureusement qu'elle leur a lancé un sort de Mutisme, sinon elle aurait tout de suite capté que je suis là... **

    // Ceci dit, voir une louve entrer en trombe dans une salle quand on est saucissonné de tel manière que le moindre mouvement d'esquive est impossible, ça avait de quoi inquiéter... Syndra relâcha son animagus et s'emmitoufla dans un rouleau de papier cadeau. Elle avisa ensuite Père Noël qui gisait au fond de la pièce, manifestement inconscient. La Verte-et-Argent murmura à l'attention des membres du Gouvernement : //


- Je suis dans l'atelier. Je compte encore quinze lutins et le Père Noël, qui est inconscient. Mais il respire.

- Parfait Syndra. Détachez les lutins et tenez vous prête. Vous n'aurez qu'un infime laps de temps pour ressortir.

    // Elle le savait. Tout était réglé comme du papier à musique, et si elle comptait sortir de cette cahute sans encombre, elle devait suivre les instructions à la lettre. D'un coup de baguette, elle commença à faire disparaître un à un les liens magiques des lutins en leur expliquant le plan à mi-voix. Le septième lutin venait d'être détaché quand sa Noise d'oreille se remit à crépiter. //


- Thalia Sandway vient d'entrer dans la maison et engage le combat avec Eva Reid. Sortez sur le champ.

    // Syndra transmit aussitôt l'information aux lutins qu'elle avait détachés et s'excusa rapidement auprès de ceux qu'elle n'avait pas eu le temps de libérer. La petite troupe traversa la maison au pas de course, en esquivant les sortilèges qui fusaient et les pièges qui se déclenchaient à leur passage, pour rejoindre le lieu de transplanage, à quelques centaines de mètres de la maison.

    Un peu plus tard dans la matinée, la victoire sur Eva Reid était officiellement annoncée, son arrestation effectuée, et tant Noël que le grand secret de ce monde étaient finalement sauvés. //



[Fin de RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #5C0060, #E73E01, #CC0000, #200050, #DF013C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3454
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 05 Jan 2019, 01:24  Répondre en citant

[RP event Thalia Sandway]




    // Applatie dans la neige une bonne centaine de mètres de la maison du Père Noël, dissimulée sous un sortilège de Désillusion pour ne pas se faire remarquer, Thalia observa avec des jumelles une curieuse petite troupe, formée d'un grand gaillard un peu maigre, d'un petite rousse et deux deux lutins effrayés, courir dans la neige dans un vacarme tonitruant - ça s'entendait de sa position - puis une louve blanche prendre son élan et pénétrer par l'entrebâillement de la porte, aussi furtive et discrète qu'un courant d'air : Syndra. Ça signifiait que son tour approchait à grand pas.

    Cela faisait quatre mois que la brunette suivait un entraînement intense en magie de combat dans le cadre de sa formation au Département des Mystères, aussi était-elle rodée dans ce domaine, bien qu'elle n'ait jamais été une grande duelliste à Poudlard. En bonus, elle avait encore perfectionné sa maîtrise des graphèmes au cours des derniers mois. Elle était encore bien loin du niveau d'un jeune sorcier de Gifdu, mais parvenait à bien employer quelques graphèmes dans certaines circonstances.

    La jeune femme ajusta la mornille coincée dans son oreille - un ingénieux système de communication imaginé par Hell et le petit journaliste de Poudlard, comment s'appelait-il déjà ? Adam - pour ne pas louper le signal de son départ, qui ne tarda pas à arriver. Dès qu'on lui donna l'ordre, Thalia se releva d'un bond et courut sur 100 mètres en direction de la maison du Père Noël, à allure modérée : il ne s'agissait pas non plus de s'essouffler avant le combat. Arrivée au niveau de la clôture, elle ôta son Sortilège de Désillusion. De toute manière, c'était une histoire de secondes avant qu'Eva détecte sa présence, et mieux valait qu'elle récupère pleinement l'usage de sa magie pour ce qu'il l'attendait : combattre celle qui retenait en otage de Père Noël pour tenter de la stupéfixier. Heureusement, Eva n'était pas aussi puissante qu'aurait pu l'être Frank Wakefield par exemple, mais restait tout de même une excellent duelliste. Réussir à la surprendre n'allait pas être une mince affaire.

    Alors qu'elle avançait prudemment le long de la petite allée enneigée qui menait à l'entrée, la jeune femme entendit de drôles de bruits à sa droite, et s'aperçut qu'elle était sur le point de subir l'attaque d'affreux bonhommes de neige maléfiques, dont les sourires aux dents pointues ne la mettaient pas en confiance. //


- Duro ! s'exclama-t-elle, pétrifiant sur le champ le bonhomme le plus proche.

    // Pas de temps à perdre avec les autres, et puis son lancer de sort avait du alerter Eva : Thalia se précipita vers l'entrée et pénétra en trombe dans la maison du Père Noël. Elle croisa aussitôt le regard furibond de son adversaire, qui ne recevait pas sa première visite de la journée. L'accueil ne fut pas chaleureux. //


- Stupefix !

- THURSAZ ! s'écria Thalia, en accompagnant son réflexe de défense d'un Mudra pour le consolider.

    // Projeté ainsi, le graphème transperça le sortilège d'Eva et heurta de plein fouet son bouclier magique, la déstabilisant sous l'effet de la surprise. Thalia tira parti de ce répit en mettant en place son propres bouclier magique renforcé de quelques graphèmes, tout en s'élançant vers un abri, tandis qu'Eva, remise du choc, s'accroupissait derrière un fauteuil. //


** C'est un coup de bol que Thursaz ait si bien fonctionné. Pour les prochaines attaques, il va falloir que je sois plus prévoyante, ou ma mission sera vite terminée. **


    // Comme pour ponctuer sa pensée, deux éclairs rouges fusèrent, et firent exploser des boules de noël suspendues, dont les débris s'écrasèrent au sol dans des tintements sonores. A ce moment, Thalia aperçut du coin de l'oeil Syndra traverser les couloirs adjacents en courant, suivi de plusieurs paires de lutins. Eva les avait vu aussi, et se préparait déjà à les mitrailler de sortilèges. //


** Autant lui compliquer la tâche. **


    // Lancer un sort directement sur Eva n'aurait été d'aucune utilité pour obvier ses maléfices, il n'aurait eu pour effet que d'entamer les protections de la sorcière. Cependant, l'empêcher de viser était à sa portée. Avisant les coussins qui jonchaient le fauteuil voisin d'Eva, Thalia pointa sa baguette dans leur direction. //


- Confringo !

    // Les coussins explosèrent, soulevant pendant quelques instant un nuage de plumes et de boules de laine. Instant que la jeune femme saisit en plein vol. //


- Ventus !

    // Un tourbillon d'air surgit de sa baguette et atteignit rapidement le nuage de plumes, qui se mit à tournoyer à tout vitesse autour d'Eva, brouillant totalement sa vision. Les maléfices lancés dans des directions aléatoires par la sorcière n'atteignirent heureusement aucun lutin, et tous parvinrent à s'échapper sans encombre. Eva reporta alors pleinement son attention sur Thalia, qui s'empressa de trouva un nouvel abri, après avoir jeté un Stupéfix qui rebondit sur le bouclier de son adversaire, esquivant un passage plusieurs sortilèges malveillants. Aussitôt réfugiée derrière une grand commode, elle reprit son souffle, et invoqua dans son esprit Kénaz, graphème stimulant la créativité. Il s'agissait de trouver une solution pour la déstabiliser suffisamment afin qu'elle baisse sa défense un court instant ; instant que Thalia comptait saisir pour la stupéfixier pour de bon.

    Elle entendit cependant Eva se déplacer pour obtenir un meilleur angle de tir. Ne pouvant pas rester à la même place, elle migra à quatre pattes vers un canapé. Les effets de Kénaz commençaient déjà à se ressentir. Des idées neuves affluaient petit à petit dans son esprit. Alors qu'Eva accourait à nouveau dans sa direction, mitraillant de sorts l'espace devant elle, Thalia passa la tête de l'autre côté du canapé et pointa le tapis qui reposait sous les pieds de son ennemi. //


** Reducto ! **


    // Elle avait fait appel à un sortilège informulé pour agir plus discrètement, et son stratagème fonctionna : le tapis se mit à rétrécir très rapidement, déséquilibrant Eva qui chancella. Thalia ne rata pas cette occasion. //


- Defodio !

    // Le sol sous les pieds d'Eva s'affaissa brutalement, lui faisant une fois pour toutes perdre l'équilibre : la sorcière tomba à la renverse. C'était le moment. Bondissant vers Eva, Thalia réemploya le graphème qui lui avait sauvé la mise à son arrivée, mais cette fois-ci renforcé d'un Stadha, beaucoup plus puissant, tout en y mettant toute son énergie, pour lui conférer un pouvoir d'attaque. //


- THURSAAAZ !!

    // La bouclier magique d'Eva explosa. Thalia enchaîna aussi rapidement qu'elle put. //


- Stupefix !

    // L'éclair fusa vers Eva. Néanmoins, celle-ci, dans un réflexe surhumain, eut le temps d'invoquer un Protego ; le bouclier créé en urgence ne fut pas assez puissant pour contrer totalement le Stupefix, mais en atténua les effets. La sorcière s'immobilisa, mais ce n'était que l'affaire de quelques minutes. //


- Bien, c'est tout pour votre mission Miss Sandway, la prochaine équipe est en position ! Evacuez les lieux !

    // La voix des instructeurs avait résonné dans son oreillette-Noise, qui n'était miraculeusement pas tombée lors de l'affrontement. Thalia hésita un instant, Eva était inconsciente, c'était l'occasion d'en finir ; d'un autre côté, briser le bouclier d'Eva l'avait exténuée, elle ne savait pas si elle serait capable de jeter un sort de plus. //


- Miss Sandway ? la pressa la voix dans l'oreillette.

    // L'heure n'était plus aux atermoiements, mieux valait suivre les ordres, au risque de tout faire échouer. La brunette se précipita à l'extérieur, et analysa son environnement. A son grand soulagement, les bonhommes de neige sataniques avaient disparu. A quelques pas de là, les rennes du père noël trépignaient dans un enclos, attachés pas de solides chaines. //


- Calmez vous, je vais vous sortir de là !

    // Se précipitant vers les pauvres animaux, Thalia ouvrit les portes de l'enclos et les délivra rapidement de leurs entraves. //


- Lashlabask !

    // Heureux de retrouver leur liberté chérie, les rennes s'élancèrent un à un hors de l'enclos. Une fois le dernier libéré, Thalia hésita un instant, puis grimpa sur le dos de l'animal, qui s'avança au galop dans la neige. Il gagna graduellement et vitesse puis, quelques instants plus tard, ses sabots décollèrent du sol. //


- WAOUH !

    // Ne s'étant pas préparée à ce décollage, Thalia se cramponna tant bien que mal aux bois de la bête tandis qu'elle s'élevait dans les airs. Bientôt, le renne atteignit l'altitude des premiers nuages. Apalatie contre la fourrure douce de l'animal pour se tenir chaud et se protéger du vent, Thalia contemplait avec ravissement le paysage lapon défilant sous ses yeux. La sensation était encore plus grisante que lors d'un vol sur balai. Pourquoi ne jouait-on pas au Quidditch à dos de renne ?

    Fendant le ciel à fière allure, Thalia inspira en grande bouffée d'air frais, et oublia aussitôt tous ses tourments. Ne comptaient plus que les landes enneigées qu'elle survolait, et cette foule sensation de bonheur qui l'envahissait petit à petit. Définitivement, si elle cherchait un emploi lors de ses vieux jours, elle candidaterait sans hésiter au poste de Père Noël, et tant pis si elle finissait ligotée comme un saucisson dans la cave comme le détenteur actuel du titre. //


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #004805, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
   Ce sujet est verrouillé ; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum >> Events du passé
Page 1 sur 1