Hiboux Nomade Notes
Les étoiles du Wyrd sont de retour ! ☆
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Bureau du Concierge

Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Rez-de-Chaussée
Auteur Message

Joueuse


Messages : 899
Guilde : Aucune
Maison : Gryffondor
Poudlard : 4e année
MessageDate du message: Lun. 08 Oct 2012, 17:16  Répondre en citant

- Lavna Drakul, est celui qui m'accompagne au bal.

//Pendant que Rhéa feuilleta le dossier de Drakul qui devait vu la taille avoir fait au combien de méfaits. Mimi quand à elle réfléchissait.Bon,elle ne comprenait pas non plus ce qui lui avait pris de parler en fourchelangue. Mais Mimicia s'était énervé et parlait toujours dans cette langue là quand ça arrivait.Elle détourna la tête deux secondes et vit que la Poussoufle la regardait.La jeune gryffondor lui sourit puis caressa son serpent.Ses yeux gris planté dans les yeux mélange noir comme le charbon de bois et doré comme le soleil illuminant des pièces d'or. Elle eut la fugitive impression de sécurité,le concierge n'était pas là de toute la journée et nuit comprise quel bonheur! Elle tritura un instant son pendentif puis le remit sous sa cravate rouge et doré obligatoire à Pouddlard. Ensuite,La plus jeune regarda l'heure.Elle avait encore une à deux heures avant de devoir rentrer au dortoirs.Pour sa part,elle n'était pas pressé,déjà que les autres l'embêtait suffisamment.Toujours à râler par ce qu'elle n'aimait pas certains garçons ou par ce qu'elle faisait du Quidditch mais ne voulait pas rentrer dans l'équipe de l'école malgré ses talents dans ce domaine. Je vous jure! Sa seconde impression était qu'elle avait déjà entendu le nom de "Drakul"peut-être qu'il se baladait lui aussi la nuit comme probablement elle et de nombreux élèves même si Mimi s'était à la chasse au serpent.
Se sentant de nouveau observé, cette fois-ci par Rhéa,elle lui demanda innoçament.//

-Dis moi ton Lavna Drakul,il ne trainerait pas la nuit par pur hasard?

(hrp:bon d'accord un peu court mais faudrait penser à terminer sa devient trop long)


Dernière édition effectuée par Mimicia (Lun. 08 Oct 2012, 17:25) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #990099
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Adhara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 09 Oct 2012, 21:55  Répondre en citant

- Dis-moi, ton Lavna Drakul, il ne trainerait pas la nuit, par pur hasard ?

// Adhara n'en revenait pas. La Gryffondor n'avait pas répondu à ses interrogations. La 7ème année inspira un bon coup pour se calmer et éviter de faire quelque chose qu'elle regretterait par la suite. Mais elle ne pouvait s'empêcher de râler intérieurement après le fait qu'il soit interdit de se servir des Sortilèges Impardonnables sur les autres élèves.

Passant à côté de Mimicia, elle ne put s'empêcher de marmonner : //

- Quoique je ne pense pas qu'un petit Endoloris par-ci, par-là, puisse faire grand mal !

// Ne voulant pas à avoir plus à faire avec les deux jeunes filles, la Poufsouffle décida qu'il serait bon d'en finir avec ce pourquoi elle était venue ici au départ. Elle se dirigea donc vers les étagères se trouvant au fond de la pièce, prit la chaise se trouvant derrière le bureau du concierge et monta dessus. La Jaune-et-Noire commença alors son inspection des cartons se trouvant là, jusqu'au moment où elle mit la main sur ceux qui l'intéressaient. Sans redescendre de son piédestal, elle lança le sortilège de lévitation sur trois cartons et les fit se poser au sol. On pouvait parfaitement voir l'inscription "Weasley&Weasley, Farces pour Sorcier Facétieux" sur les trois boîtes. Une fois l'opération finie, elle descendit du fauteuil et se tourna vers la 2ème et 3ème année. //

- Bon, maintenant que chacune d'entre nous a eu ce qu'elle désirait, on va partir. Mais je vous préviens tout de suite, je vais fermer la porte avec un sortilège et autant vous dire que ce n'est pas avec votre niveau que vous réussirez à l'ouvrir. De plus, si je vous revois dans le coin, avant le retour du Concierge, je préviens immédiatement vos Préfets, vos Directeurs de Maison, ainsi que le Directeur lui-même.

// Pour appuyer le fait qu'elle ne plaisantait pas, Addy regarda les deux autres élèves avec un regard rempli de sadisme et arbora son fidèle sourire en coin.
Une fois qu'elle fut sûre que le message était bien entré dans leur tête, elle s'avança jusqu'à la porte et fit signe aux deux autres d'accélérer le pas et de sortir au plus vite. Rhea et Mimicia prirent alors des directions différentes. Adhara attendit quelques secondes, voulant être que personne ne pouvait la voir, et verrouilla la porte du bureau grâce à un sortilège plus puissant que collaporta. Avec ça, elle était sûre que n'importe quel élève ne pouvait pas venir en ce lieu. Bon, à son retour, Billybork ne pourrait pas non plus l'ouvrir. Mais au pire, il n'aura qu'à demander à un professeur de le faire pour lui.

Ne désirant pas se faire prendre devant le Bureau du Concierge avec ses paquets sous le bras, la jeune O'Callaghan trouva qu'il serait bon de partir au plus vite et au plus loin. Elle prit donc la poudre d'escampette en direction de sa Salle Commune. //

[RP fini]


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Mer. 24 Oct 2012, 06:23) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #FF1493, #7E3300
Isara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 30 Déc 2012, 16:13  Répondre en citant

// Isa se dit qu'elle n'avait décidément pas de chance. Elle regarda autour d'elle, guère rassurée. En même temps, le bureau n'était pas fait pour être accueillant, et les élèves évitaient en général de s'y retrouver, à raison. Le concierge était effrayant, bien trop au goût de la timide serdaigloise et elle aurait bien volontiers imité ses camarades, ceux qui se tenaient loin, très loin de ce cagibi.

La journée avait pourtant commencé tout à fait normalement. Elle s'était levé tôt et était descendu dans sa salle commune ou elle n'avait trouvé que son préfet. Elle avait été bien contente, de ce rare moment seule avec Nuno. Ils étaient ensuite descendus manger, parce que le jeune homme râlait qu'il avait faim. Isa lui avait pourtant rétorqué qu'il avait tout le temps le faim, ce en quoi elle n'avait pas tort, mais avait cédé comme toujours, à son compagnon. Après un rapide déjeuner, ils s'étaient séparés. Elle s'était dirigé vers la bibliothèque et lui était retourné dans leur salle commune.

C'est là que tout avait dégénéré. Elle avait prit le couloir du quatrième étage qui menait à son lieu préféré quand elle était littéralement tombé dans l'un des pièges des Weasley. Ça lui apprendrait à regarder devant elle dorénavant au lieu de se perdre dans ses pensées. Furax contre elle même, elle avait fait demi-tour pour retourner se changer quand elle avait croisé le concierge, très énervé, car il la suivait à la trace et qu'elle avait sali une partie du château. Il avait passé ses nerfs sur elle et l'avait "délicatement" tiré vers son bureau ou il avait commencé à lui crier dessus. Il l'avait aussi accusé d'être la "criminelle" qui avait dégradé le château avec le marais. La Bleue-et-Argent avait bien essayé de lui faire comprendre que si elle avait été coupable, elle ne serait pas tombé dedans. Mais il n'avait rien voulu entendre et avait continué dans sa lancé incompréhensible. La cinquième année n'avait compris que les mots "expulsion", "dégradation" et "criminelle", ce qui était bien assez clair à son goût. Le vieil homme l'avait ensuite abandonné dans le bureau pour aller chercher le professeur, responsable de sa maison.

Elle entendit la porte grinçait, imaginant que Quintus Billybork était de retour, elle se fit petite. Mais c'était une de ses camarades qui entra. Isa sourit avant de se souvenir qu'elle était couverte du répugnant liquide et pas très présentable. Elle rougit donc, un de ses passe-temps favoris avec lequel ses amis aimaient s'amuser. Elle regarda donc la nouvelle venue, espérant que celle-ci ne se moque pas trop. La maladresse de la Serdy était aussi célèbre que sa timidité. //
Elahis-Lou

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 02 Jan 2013, 23:42  Répondre en citant

//Elahis-Lou était, encore une fois, en train d'errer dans les couloirs du château. Elle sortait de son cours de sortilèges et n'avait pas grand chose à faire, d'où son errance quotidienne. Elle ne savait pas vraiment où aller. Elle avait bien songé à la bibliothèque, mais elle n'avait finalement pas une terrible envie de livres. Elle était en train de songer à la pile de devoir qui l'attendait lorsqu'elle fut violemment bousculée par quelqu'un. Elle reconnu rapidement le concierge. Celui-ci semblait pester contre quelque chose, et elle réussit seulement à saisir les mots "expulsion", "dégradation" et "criminel(le)", tandis que le concierge ne prit même pas la peine de s'arrêter ou de s'excuser, mais la jeune fille ne s'en formalisa pas. Tout cela ne lui disait rien qui vaille, et elle eut un petit sourire en imaginant le pauvre élève qui devait attendre dans son bureau. Il s'agissait sûrement d'un quelconque cancre qui avait une plaisanterie douteuse, ou encore un étourdi qui avait une bêtise. Elle se remit donc en marche et continua d'avancer dans le couloir.

Lorsqu'elle passa devant ledit bureau, elle ne put résister à la curiosité de voir qui était le pauvre élève en question. Elle poussa la porte, qui grinça affreusement, lui écorchant les oreilles. Elle ne supportait pas ces bruits. Elle entra donc, et n'en crut pas ses yeux lorsqu'elle aperçut... Isadora, une élève de cinquième année de Serdaigle. Celle-ci était couverte d'un liquide nauséabond, et la jeune rouge-et-or se mit à respirer par la bouche. Isadora était rouge comme une pivoine, et avait la tête de quelqu'un qui aurait voulu être n'importe où ailleurs plutôt que dans ce bureau.

La première pensée d'Elahis-Lou fut que cela ferait une bonne anecdote à raconter à ses amis lions au coin du feu. La seconde, que la jeune Serdaigle devait être bien embêtée, et que se moquer d'elle empirerait les choses pour elle. La seconde pensée l'emporta sur la première, c'est pourquoi la lionne s'avança dans la pièce et lui adressa la parole. Tout ce qu'elle trouva à dire fut : //

- Alors toi, je sais pas ce que t'as fait, mais ça devait pas être beau à voir.


Couleurs utilisées dans ce message : #303030
Isara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 07 Jan 2013, 10:05  Répondre en citant

- Alors toi, je sais pas ce que t'as fait, mais ça devait pas être beau à voir.

// La serdaigloise regarda sa camarade, elle lui était familière mais sans plus, elle avait surement du la croiser dans les couloirs. Elle croisa son regard et resta stupéfaite, un instant. La jeune fille avait les yeux vairons, ce qui en soit était déjà originale mais en plus elle en avait un rouge et un noir. Le mélange était assez flippant et il intimida la Bleue-et-Bronze. Elle ravala la réplique acerbe qu'elle s'apprêtait à dire. En effet, elle était de fort mauvaise humeur et n'avait aucunement envie d'être gentille. Mais là, elle voulait bien faire une exception. //

- Je n'ai rien fait, j'ai juste pas de chance...

// Il y avait peu de chance qu'elle soit cru. Arès tout, elle se retrouvait dans le bureau du concierge, recouverte d'une substance nauséabonde. Elle avait donc tout de la parfaite coupable. Isa maudit pour la énième fois, sa maladresse et sa malchance. Ce n'est pas comme ça qu'elle prévoyait de passer sa journée.

Au moins, la nouvelle venue ne s'était pas moqué, ce qui était déjà pas mal. La cinquième année était dépitée de ne pouvoir enlever les traces de sa mésaventure. Mais c'était à ses yeux, une preuve qu'elle n'était pas coupable et juste une victime. //

- Au fait, tu es ?

// Ce n'était peut-être pas très polie, demandé comme ça, mais Isa n'y accordait pas d'importance à ce moment-là. //


Couleurs utilisées dans ce message : #303030, #960018
Elahis-Lou

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 11 Jan 2013, 11:31  Répondre en citant

// Elahis-Lou se raidit en voyant la manière dont la fille l'observait. Elle avait l'air un rien surprise, sans doute à cause de ses yeux. Elahis-Lou en avait l'habitude et ne s'en formalisa pas. Elle se mit à examiner la bleue-et-bronze. Celle-ci semblait surtout confuse, quoique de mauvaise humeur également, ce qui était compréhensible, elle devait lui en vouloir de l'avoir surprise dans pareille situation. La jeune lionne n'était pas vraiment d'humeur compatissante. Surtout en fin de semaine. Elle étouffa un bâillement et écouta l'autre fille lui dire qu'elle n'avait rien fait et manquait de chance. Elahis-Lou l'examina encore plus attentivement. La fille disait la vérité. La jeune Gryffondor avait une faculté d'analyse qui lui permettait de deviner bien des choses, y compris de détecter un mensonge, et ceci n'en était pas un. //

- Ca, pour sûr, t'as pas de chance.

// Elahis-Lou était en train de se demander si elle allait repartir directement ou continuerai à parler avec la malchanceuse. Elle n'était pas du genre à consoler les gens, et pour être tout à fait honnête, elle ne se sentait pas concernée par les problèmes de l'autre fille. Elle se décida finalement à partir. //

- Au fait, tu es ?

// Elahis-Lou dévisagea la pauvre fille. La manière dont elle l'avait interpellée n'était pas vraiment polie, mais vu son état, la lionne ne s'en formalisa pas. Elle la regarda avec insistance, se demandant si cela valait la peine de lui dire son nom. Elle estima que oui. //

- Elahis-Lou Santaris. Et toi ?

// Elle croisa les bras fermement, attendant la réponse de l'inconnue. //


Couleurs utilisées dans ce message : #303030, darkred
Isara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 14 Jan 2013, 15:43  Répondre en citant

- Elahis-Lou Santaris. Et toi ?

// Isa vit sa camarade croisé les bras et attendre la réponse. L'attitude ferme de la jeune élève l'intimidait, elle ne savait plus trop ou se mettre et sa redoutable timidité resurgit. Elle baissa les yeux, tout en se faisant aussi petite que possible, pas facile avec son mètre 70. Elle ne put s'empêcher de penser à sa redoutable amie, qui la fusillerait du regard si elle la voyait ainsi, se mettre en position de faiblesse. C'était l'un de leurs nombreux sujets de disputes, Dydy lui reprochait d'être trop gentille et de se laisser faire. Elle, elle aurait toisé l'arrivante, avec un air de défi qui aurait voulu dire, ose seulement te moquer. //

- Isadora Sterr.

// La Bleue-et-Bronze avait hésité a seulement donné un de ses surnoms, que ce soit Isa ou Dora. En effet, à part les professeurs, et encore, peu de personne l'appelait Isadora. Ce qui ne la dérangeait absolument pas, puisqu'elle était elle-même adepte des surnoms. D'ailleurs elle mourrait déjà envie d'appeler sa camarade Lahis et ne se gêna pas pour le lui demander, mettant pour un instant son appréhension de côté. //

- Je peux t'appeler Lahis ?

// Elle releva les yeux, pour affronter le regarde de Lahis, mais sentit ses joues rougir instantanément de nouveau. Décidément sa camarade allait la prendre pour une écrevisse, à force. Surtout que sur sa peau blême, ce n'était vraiment pas discret. //


Couleurs utilisées dans ce message : #303030, #960018
Elahis-Lou

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 15 Jan 2013, 22:42  Répondre en citant

- Isadora Sterr.

// L'inconnue, enfin, Isadora avait mis pas mal de temps à répondre. Celle-ci semblait définitivement timide, presque effrayée. Elahis-Lou soupira. Elle avait pas mal l'habitude d'intimider les gens, mais là... Enfin, chacun son caractère, elle n'y pouvait rien, après tout. Il fallait bien s'y faire. Elahis-Lou, quant à elle, n'avait jamais été vraiment timide, plutôt "grande gueule" et têtue comme une mule. Ce qui expliquait peut-être le fait qu'elle n'ait pas vraiment d'ami, mais cela lui convenait à merveille. Elle tourna à nouveau ses pensées vers la dénommée Isadora. Celle-ci semblait vouloir rentre six pieds sous terre, ce qui était parfaitement excusable. //

- Je peux t'appeler Lahis ?

// Elahis-Lou demeura sans voix. Elle n'était pas du genre à surprendre facilement, au contraire, mais là... Une fille qu'elle connaissait à peine lui demandait de l'appeler par un surnom... C'en était trop. Elle s'aperçut soudain qu'elle avait gardé la bouche ouverte, et la referma aussi sec. Isadora avait relevé les yeux et était à nouveau rouge comme une pivoine. Elahis-Lou songea fugitivement que cette couleur aurait été assortie à celles de Gryffondor. Elle se concentra à nouveau sur l'instant présent. Que pouvait-elle bien répondre ? Ce genre de situation la dépassait à vrai dire totalement, mais elle ne l'aurait avoué pour rien au monde. Elle reprit son air bravache et répondit en essayant de maîtriser les tremblements de sa voix. //

- Eh bien, on verra ça. Pourquoi pas. Et toi, Is', ça t'irait ?

// Décidément, la journée était riche en surprises, et elle se demanda ce qu'on lui réservait encore. //


Couleurs utilisées dans ce message : #960018, #303030
Isara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 17 Jan 2013, 11:40  Répondre en citant

// La Bleue-et-Bronze vit la surprise, voir la stupéfaction de son interlocutrice. Oups, elle avait encore gaffer. Résultat, elle rougit encore plus, si si c'était possible, la preuve. Elle qui était si timide qu'elle ne se liait à personne, avait pour une fois osé braver son pire trait de caractère et finalement cela avait encore plus braqué sa camarade. La serdaigloise avait très envie de fuir ou de disparaître, l'une ou l'autre possibilité lui convenait. Mais ni l'une, ni l'autre n'était envisageable puisqu'elle devant répondre de son terrible "méfait". Elle s'apprêtait à s'excuser et lui dire d'oublier quand celle-ci prit la parole. //

- Eh bien, on verra ça. Pourquoi pas. Et toi, Is', ça t'irait ?

// Ce fut à son tour d'être surprise, ses camarades choisissaient d'habitude la facilité et la plupart l'appelait tout bêtement Isa. Is' c'était nouveau, mais elle aimait bien. Elle adressa un grand sourire, ce qui illumina son visage à la jeune fille.

Sourire qu'elle perdit très vite en entendant un horrible grincement qui la fit sursauter. Le bruit venait de la porte et elle s'arrêta de respirer, effrayée par ce qui l'attendait. Mais c'était juste la porte qui était mal fermée et pas le concierge qui revenait. Elle fait décidément bien piètre figure. //

- C'est très bien et originale. Je trouvais juste Elahis-Lou un peu long, désolée si je t'ai choqué...


Couleurs utilisées dans ce message : #303030, #960018
Elahis-Lou

Ancien(ne)





MessageDate du message: Sam. 19 Jan 2013, 00:41  Répondre en citant

// Elahis-Lou se reprit très vite. Elle se calma et inspira profondément. Il était idiot de paniquer juste pour une histoire de surnom. Elle tenta un sourire maladroit, mais n'y étant pas vraiment habituée, cela devait plutôt évoquer un rictus étrange. Craignant de faire peur à sa camarade, elle reprit un visage normal. Is' lui dit un grand sourire très lumineux, et Elahis se surprit à penser qu'elle aurait aimé savoir sourire aussi joliment. Et puis, Lahis, ce n'était pas si laid, finalement, comme surnom.

Un grincement se fit soudainement entendre, grincement qui n'était pas des plus rassurants. Visiblement, vraiment pas rassurant, car Isadora cessa quasiment de respirer pendant un certain temps. Elahis l'observa d'un air intrigué. Elle avait une capacité pulmonaire tout bonnement admirable, si bien qu'elle se demanda si elle n'était pas en train de s'asphyxier. Mais celle-ci reprit finalement sa respiration, ce qui rassura la lionne. Elle n'avait pas spécialement envie que sa compagne meure, là, elle n'avait pas besoin de ça, et puis pour une fois que quelqu'un ne la prenait pas pour un monstre sanguinaire, elle ne voulait surtout pas cacher ça. Elle retenta le coup du sourire, mais abandonna très vite. Is' s'excusa de l'avoir choquée, ce qui étonna un peu Elahis. Pourquoi s'excuser, elle n'avait rien fait de mal ? //

- C'est vrai, c'est long. Tu ne m'as pas choquée, c'est juste que c'était... surprenant.

// Elle se rendit soudain compte que sa camarade était toujours couverte du liquide nauséabond. Elle sortit sa baguette, espérant que celle-ci ne prenne pas peur, et marmonna une formule, "evanesco !" Le liquide disparut. Elle se tourna ensuite vers la porte. //

- "Il" ne devrait pas tarder à revenir. Si on reste là, on va avoir des ennuis.


[Je sais pas comment relancer, si t'as une idée... Sinon, on peut aller ailleurs ? (:]


Couleurs utilisées dans ce message : #303030
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Rez-de-Chaussée
Page 4 sur 7