Hiboux Nomade Notes
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Forêt de Paimperol

Page: <--  1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pays d'Ys
Auteur Message

Joueur


Messages : 1311
Guilde : Special Circumstances
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 08 Nov 2012, 21:09  Répondre en citant

// Il arrive qu'une tempête face rage alors que le ciel est bleu et sans nuages. A ce moment la, des nuages gris apparaissent et tout devient plus obscur. Alors, ces nuages se rentrent entre eux et la pluie tombe. D'abord quelques gouttes, puis plusieurs milliers. Tout s’enchaîne vite. Le vent se met a souffler fort et créer des tourbillons. Le mélange d’éclairs et de tonnerre forment l'orage qui accompagne la tempête. La pluie et le vent se mêlent pour former une avalanche d'eau. Il se peut aussi que des tornades viennent ravager le sol. Ce phénomène de tempête est difficile a prévoir a long terme mais on peut savoir qu'une tempête va se préparer en observant le vol des oiseaux. La pression atmosphérique ayant changer, le vol des oiseaux va être plus haut ou plus bas du sol, ce qui, avec l'oeil d'un expert, peut suffire a prévoir une tempête. Il n’empêche que ce signe n'est pas fiable a 100 pour cent.
Chevauchant son cheval, Feurico ne faisait pas attention au vol des oiseaux. Il avait tout simplement les yeux rivées sur une créature rare, belle et envoûtante : Eona. Feurico était omnibulé par tant de beauté. Il contempla la Bleu-et-bronze du regard. //

- Que fais-je ici ? Eh bien, je m’apprêtais a faire une petite balade en foret. Cela te tente t-il ?

// Il espéra qu'elle accepte son offre. Ils pourraient faire une marche romantique dans la somptueuse foret. S'amuser a traquer des bêtes et faire tout un tas d’activité. Il lui adressa un clin d'oeil et l'invita a grimper sur le cheval. Puis pris d'un choque, il s’écria : //

- Lilium candidum ! Une fleur rare et qui est utiliser dans les potions anaphrodisiaque, pour rompre un charme d'amour. On l'utilise aussi pour guérir les blessures. Je vais en prendre quelques unes.

// Il ceuilla quelques unes des lys blancs et les rangea dans son sac puis c'est ensemble qu'ils se dirigèrent serein en direction du coeur de la foret. Pourtant, le vol des oiseaux n’annonçait rien de bon. //


Couleurs utilisées dans ce message : #003399
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 19 Juin 2014, 23:29  Répondre en citant

[Début de rp entre Cassiopée O'Neill et Aglaé Bourbon de la Camelière]


// C'était un matin comme un autre au pays d'Ys. Les habitants vaquaient à leurs occupations et en tant que touriste officielle de ce pays aux moeurs étranges, Cassiopée avait décidé de suivre Aglaé aveuglément. La jeune gryffondor avait une connaissance bien plus aigue que la serdaigle. C'était au point que lorsque Vanille Bourbon avait prononcé Paimperol, elle avait dit oui. Elle voulait visiter, c'était l'occasion, il fallait la saisir.

Et ce, même si elle n'avait pas la moindre - mais alors, vraiment pas la moindre - idée de ce qu'était Paimperol et de comment on y allait.

Du coup, en ce beau matin, Cassiopée avait attendu Aglaé de pied ferme dans la cuisine de la demeure de Tikazar. Elle avait mis une fine blouse colorée, un short et des baskets et suivit la française dans cette nouvelle aventure. //

- C'est donc ça, Paimperol ? Demanda Cassiopée en fixant les hauts arbres.

// Un habitant avait repéré les deux jeunes filles à la sortie de Dashtikazar alors qu'elles allaient gaiement à pieds. Aglaé n'avait pas été traumatisée lorsqu'il avait proposé de les déposer, du coup, la serdaigle s'était habituée. Même si sa mère lui avait répété un milliard de fois 'Ne monte jamais avec un inconnu dans une charette !'. Bon, d'accord, elle avait dit voiture. Mais ça englobait tout de même tout moyen de locomotion conduit par un inconnu. //

- Cela semble assez... forestier, non ?


// Bon, d'accord, elle aimait la nature, la forêt, tout ça quoi. Mais elle n'était pas forcément très très rassurée. Il y avait des dragons dans ce monde ? Ou quelques bêtes féroces ? Tout d'un coup, un doux zéphyr vint faire bruisser les feuilles des arbres et elle frissonna. Pas de froid. Non, pire. D'appréhension.

Un craquement léger se fit entendre et elle accéléra le pas pour rejoindre son amie. Diantre. Il ne manquait plus que le loup ! //

- Un peu comme dans le petit chaperon rouge. Tu connais ? Un conte moldu assez sympathique. Une histoire de petite fille et de loup...

// Lorsqu'un lapin sortit des fourrés, elle faillit sauter sur Vanille mais décida qu'il valait mieux lui prendre la main. Oui, voilà, lui tenir la main. Bon, c'était certes un peu étrange, deux filles, dans une forêt, qui se tenaient par la main, et puis zut ! Elle assumerait les moqueries s'il le fallait. Elle avait besoin d'être rassurée. Et si Aglaé demandait pourquoi un tel comportement... elle invoquerait un traumatisme post résultat d'Aspic. Oui, voilà, ce serait idéal.

Et puis, Vanille Bourbon ne devait pas avoir remarqué qu'elle s'en était finalement bien remise. Elle avait été choquée. Un peu. Mais au final, une année complémentaire pouvait se révéler idéale. C'était l'occasion pour elle de faire le point. Qu'allait-elle faire l'année prochaine ? Voulait-elle un boulot très prenant ou pas ? Se trouver un fiancé ?

Elle se risqua à jeter un coup d’œil à Aglaé pour savoir comment elle réagissait à une serdaigle à moitié traumatisée... //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Ven. 20 Juin 2014, 12:55) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 21 Juin 2014, 18:33  Répondre en citant

// Aglaé et Cassiopée venaient d’arriver en lisière de la forêt de Paimperol, après un trajet en charrette depuis Dashtikazar. Aglaé inspira profondément. Ici, l’air était si pur… Les habitants du pays d’Ys veillaient à produire le moins de pollution possible dans leur pays : quand on voyait à quel point la nature était préservée sur leur île, on comprenait pourquoi ils se privaient d’une partie du confort qu’ils auraient pu avoir.
A côté d’elle, Cassiopée semblait plutôt sceptique. Elle s’interrogea en effet : //

- C’est donc ça, Paimperol ? Cela semble assez… forestier, non ?

// Aglaé hocha la tête et dit : //

- Oui, parce que… c’est une forêt ! Mais j’aime bien me promener dans la nature. C’est très reposant.

// Et, joignant le geste à la parole, elle fit quelques pas entre les arbres. Les forêts l’avaient toujours apaisée. Quand elle se sentait mal au manoir de la Camelière, elle s’échappait vers le fond du parc pour se réfugier entre les hauts arbres centenaires. Elle aurait aimé avoir les cheveux de la même couleur brune que leurs troncs, comme toutes les filles d’Horace Bourbon de la Camelière. Mais la vie en avait décidé autrement.
Elle entendit Cassiopée qui se rapprochait d’elle vivement. Elle semblait peu rassurée et dit : //

- Un peu comme dans le petit chaperon rouge. Tu connais ? Un conte moldu assez sympathique. Une histoire de petite fille et de loup...

- Oui, je connais, je l’ai lu dans…


// Mais elle n’eut pas le temps d’achever sa phrase, car Cassiopée sursauta et vint glisser sa main dans la sienne. Aglaé se tendit. Elle aimait bien la Serdaigle, mais elle avait du mal avec les contacts physiques en général. Certes, au début de la semaine, sous le coup de sa transformation en poisson rouge, certaines barrières étaient tombées. Mais ce n’était pas la norme, loin de là. Et cette main dans la sienne… c’était un zeste trop intime. Mais Aglaé ne voulait pas embarrasser son amie. Elle marcha donc quelques instants en silence avant de trouver un prétexte pour dégager sa main et pointer le doigt au loin : //

- Regarde, là-bas… Doucement… Il y a une biche !

// L’animal gracile détecta cependant le mouvement, et disparut en un instant. Aglaé sourit à son amie, en prenant la précaution de tenir ses mains loin d’elle, et dit : //

- Ne t’inquiète pas, nous ne risquons rien en lisière. Des Chevaliers de Bromotul patrouillent pour éloigner les animaux qui pourraient être dangereux. Il n’y a que le calme, ici.

// Aglaé soupira : //

- Dommage que Tikazar ne soit pas venue avec nous. Mais les forêts la terrifient, je ne sais pas pourquoi. Tant pis pour elle… Cela dit, tu ne m’as pas l’air très rassurée non plus, non ?

// Autant parler du problème plutôt que de susciter une nouvelle réaction imprévisible de la part de Cassiopée. Aglaé ne tenait pas à être gênée à nouveau… //


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #E73E01, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 22 Juin 2014, 15:03  Répondre en citant

// La fôret semblait immense, vraiment, immense. Aglaé semblait elle-aussi un peu tendue. Elle le sentait à la manière dont ses doigts se crispaient doucement sous sa main. Soudain, la gryffondor retira sa main et désigna un coin de forêt. //

- Regarde, là-bas… Doucement… Il y a une biche !

// Cassiopée essaya d'être discrète mais l'animal se sauva en quelques bonds souples. C'était un bel animal. La jeune fille se fit la réflexion qu'elle venait de passer du petit chaperon rouge à Bambi. Aglaé souriait de nouveau et elle semblait désormais plus tranquille.

**Note mémo: éviter de prendre la main d'Aglaé. Suspicion d'une anti-câlin. **

Il était vrai qu'Aglaé n'avait accepté des câlins que lors de grandes émotions. Et à Poudlard, elle était tellement malade qu'elle aurait accepté des câlins de n'importe qui. Cassiopée se demanda s'il serait sage de présenter Vanille et sa mère. Nul doute qu'Ysaline O'Neill aurait attrapé la gryffondor en un instant dans un câlin de bienvenue. Sa soeur aurait surenchérit en la câlinant et la transformant en partie en koala. Son père aurait rouspété pour la forme. Thaïs aurait décidé de zézayer un peu juste pour attendrir leur père - technique ridicule mais terriblement efficace, Thaïs était une serpentard en herbe. Du coup, Aglaé aurait fini ses vacances comme récepteur de câlins sur pattes.

Diantre, elle ne devait jamais les mettre en contact...

Son visage devait refléter l'inquiétude car Vanille lui expliqua : //

- Ne t’inquiète pas, nous ne risquons rien en lisière. Des Chevaliers de Bromotul patrouillent pour éloigner les animaux qui pourraient être dangereux. Il n’y a que le calme, ici. Dommage que Tikazar ne soit pas venue avec nous. Mais les forêts la terrifient, je ne sais pas pourquoi. Tant pis pour elle… Cela dit, tu ne m’as pas l’air très rassurée non plus, non ?

// Takazar avait peur des forêts ?! //

- Mais elle vit dans un monde où il a plein de forêts, non ? Je n'ose imaginer ce que Tikazar doit ressentir lorsqu'elle doit traverser tout le pays pour sa boutique...


// Cassiopée envisagea un instant la possibilité de ne longer que les côtes. Cela devait lui prendre un temps infini pour parcourir son pays. A moins qu'elle ne voyage en graphèmes ? Etait-ce possible ? //

- Enfin, pour moi... tu vas trouver ça stupide. Mais... hum. J'ai peur de tout ce qui est aquatique. La grande étendue d'eau. Les poissons étranges et difformes... Les crabes. Et... Cassiopée rougit un peu, ce qui équivalait pour elle à avoir des joues rouges comme les briques sur son teint de porcelaine. Les forêts me font souvent cette impression. Immense avec la possibilité d'avoir des horribles animaux. Dis-moi, soit sincère. Tes chevaliers, ils nous protègent de tout ? Elle hésita encore un instant puis posa la seule question qui la taraudait vraiment. Y-a-t-il des animaux rares et étranges ici ? Des dragons ? Pire ?

// Si Aglaé éclatait de rire, Cassiopée était prête à faire demi-tour sur le champ. Elle savait que ses craintes étaient ridicules. Tout comme lorsqu'elle allait dans l'eau ou dans la mer et que son père lui criait 'attention aux méduses'. Elle sortait dans la seconde, méduse ou non. C'était son instinct de survie qui la guidait. //


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 23 Juin 2014, 18:45  Répondre en citant

// Cassiopée sembla très étonnée de la phobie de Tikazar, et demanda à Aglaé : //

- Mais elle vit dans un monde où il a plein de forêts, non ? Je n'ose imaginer ce que Tikazar doit ressentir lorsqu'elle doit traverser tout le pays pour sa boutique...

// Aglaé lui expliqua : //

- Les forêts à Ys ne se situent pas sur les axes de communication, donc cela ne lui pose pas de problème dans sa vie quotidienne. Par contre, c’est vrai que parfois, elle doit s’approvisionner en plantes ne poussant que dans une forêt de l’un ou l’autre des différents mondes. Dans ce cas, elle se fait accompagner et tout se passe bien !

// Cassiopée, quant à elle, rougit et avoua : //

- Enfin, pour moi... tu vas trouver ça stupide. Mais... hum. J'ai peur de tout ce qui est aquatique. La grande étendue d'eau. Les poissons étranges et difformes... Les crabes. Et... Les forêts me font souvent cette impression. Immense avec la possibilité d'avoir des horribles animaux. Dis-moi, soit sincère. Tes chevaliers, ils nous protègent de tout ? Y-a-t-il des animaux rares et étranges ici ? Des dragons ? Pire ?

// Aglaé comprit à son ton que son amie était totalement terrifiée, et que se moquer d’elle serait très déplacé à ce moment. Elle s’employa donc à la rassurer du mieux qu’elle put : //

- Ne t’inquiète pas, nous ne risquons rien. Les chevaliers sont vraiment très bien formés et ils nous protègent nelystiquement, ils sont même aidés par les sorciers de Gifdu qui ont posé des sorts permanents pour détecter des mouvements anormaux dans la forêt. Et il n’y a jamais eu de dragons à Ys ! Si nous croisons des animaux rares et étranges ici, tu peux être sûre qu’ils seront tous isadorables et parfaitement inoffensifs, les chevaliers seraient intervenus, sinon.

// Toutefois, Aglaé savait que ces explications pouvaient ne pas mettre son amie totalement à l’aise. La peur était un phénomène irrationnel qu’il était difficile de contrer par des discours… Elle s’excusa donc : //

- Je suis désolée, j’aurais dû te donner plus d’explications sur le lieu où nous nous rendions et te demander ton avis. Si tu ne te sens pas bien, nous pouvons rentrer, cela ne me gêne pas !


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #E73E01, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 23 Juin 2014, 23:19  Répondre en citant

// Aglaé ne ricana pas. Elle n'esquissa même pas un sourire narquois. Non. Au lieu de ça, elle s'appliqua à calmer toutes les inquiétudes de la serdaigle. //

- Ne t’inquiète pas, nous ne risquons rien. Les chevaliers sont vraiment très bien formés et ils nous protègent nelystiquement, ils sont même aidés par les sorciers de Gifdu qui ont posé des sorts permanents pour détecter des mouvements anormaux dans la forêt. Et il n’y a jamais eu de dragons à Ys ! Si nous croisons des animaux rares et étranges ici, tu peux être sûre qu’ils seront tous isadorables et parfaitement inoffensifs, les chevaliers seraient intervenus, sinon.

// Etrangement, s'imaginer une foule de chevaliers les protégeant rassurait un peu la jeune fille. Une foule de darreniens en justaucorps et bas collants se mirent en mouvement dans son imagination, ils juraient tous de défendre les faibles damoiselles, comme les vrais chevaliers de contes de fée... Cela la fit sourire un peu. Effectivement, c'était juste une question de mise en perspective. Et puis, elles étaient des sorcières... //

- Je suis désolée, j’aurais dû te donner plus d’explications sur le lieu où nous nous rendions et te demander ton avis. Si tu ne te sens pas bien, nous pouvons rentrer, cela ne me gêne pas !

- Oh, Vanille ! Non, vraiment, je suis désolée. Je n'ai pas vraiment étudié Ys dans ma vie et je suppose que c'est une bonne chose que je repasse mes ASPICS. Du coup, je pourrai peut-être mieux m'adapter à ces horribles graphèmes. Et... la peur n'évite pas le danger, n'est-ce pas ?

// Cassiopée se serait mis des baffes mais elle devait affronter ses peurs. //

- Nous devons rester. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Tu as vaincu la dragoncelle, je peux bien apprécier une simple balade en forêt ! Et même si je ne suis pas bouclyste, je peux par exemple trouver de l'attrait dans... dans...

// Regardant à droite et à gauche, Cassiopée tenta de trouver un attrait réel. Allez, il devait quand même bien y avoir un intérêt à ce monde écologiste et protecteur de la nature... //

- Merlin et tous ses strings en dentelle rose !
S'exclama tout d'un coup la jeune fille faisant ainsi s'envoler quelques oiseaux colorés.

// Non, c'était impossible. Un tel hasard ! C'était tout simplement inouï ! //

- Tu te rends compte ! C'est fabuleux !

// Adieux peurs et craintes ! Adieux trouille et panique ! Cassiopée O'Neill bondit en avant, fit trois pas avant de tomber littéralement à genoux. //

- C'est une merveille. Une véritable merveille !

// Devant elle, une authentique rareté de botanique. Ses parents allaient en être verts de jalousie ! Elle sortit son appareil photo et fit quelques prises en mode macro. Elle cueillit avec précaution une petite pousse pour la poser dans une fiole créée pour la préservation botanique. Elle cueillit également une fleur puis tourna son regard vers Aglaé qui devait décidément la prendre pour une folle. Si leur amitié survivait à ses vacances, elles finiraient par l'être jusqu'à leur mort. //

- Je te présente un gloriosa paniculata rabittus à feuilles mouchetées. Mon père a un livre des plantes les plus rares dans les mondes accessibles en graphèmes et jamais je n'aurais cru possible de la trouver ici. Elle appartient au monde incertain. Un croisement entre le lys à oreilles de lapin et un gloriosa. Aglaé, c'est un grand jour pour toi ! Tu pourras le raconter à tes petits-enfants !

// Cassiopée gloussait comme si Noël était fêté tous les mois cette année en glissant la fleur dans les jolis cheveux de la rouquine. //


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 26 Juin 2014, 14:32  Répondre en citant

// Cassiopée refusa la proposition d’Aglaé en disant : //

- Oh, Vanille ! Non, vraiment, je suis désolée. Je n'ai pas vraiment étudié Ys dans ma vie et je suppose que c'est une bonne chose que je repasse mes ASPICS. Du coup, je pourrai peut-être mieux m'adapter à ces horribles graphèmes. Et... la peur n'évite pas le danger, n'est-ce pas ?

// Aglaé l’encouragea du mieux qu’elle put en lançant un vigoureux : //

- Tout à fait !

// Puis Cassiopée poursuivit : //

- Nous devons rester. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Tu as vaincu la dragoncelle, je peux bien apprécier une simple balade en forêt ! Et même si je ne suis pas bouclyste, je peux par exemple trouver de l'attrait dans... dans... Merlin et tous ses strings en dentelle rose !

// Après avoir poussé cette exclamation pour le moins exotique, Cassiopée bondit en avant en s’écriant : //

- Tu te rends compte ! C'est fabuleux ! C'est une merveille. Une véritable merveille !

// Aglaé suivit prudemment Cassiopée. Apparemment, ce qui avait attiré ainsi son regard était une fleur. Pour la rouquine, cette dernière n’avait rien de particulier, mais elle savait que son amie était passionnée de botanique et qu’elle était capable de reconnaître les raretés de la flore. En effet, Cassiopée expliqua : //

- Je te présente un gloriosa paniculata rabittus à feuilles mouchetées. Mon père a un livre des plantes les plus rares dans les mondes accessibles en graphèmes et jamais je n'aurais cru possible de la trouver ici. Elle appartient au monde incertain. Un croisement entre le lys à oreilles de lapin et un gloriosa. Aglaé, c'est un grand jour pour toi ! Tu pourras le raconter à tes petits-enfants !

// Aglaé en doutait, mais elle ne voulut pas briser l’enthousiasme de son amie. Elle préférait la voir ainsi que terrorisée. Cassiopée avait glissé une fleur dans ses cheveux : la rouquine l’en retira pour la faire tourner entre ses doigts. Elle déclara : //

- Elle est plutôt jolie, en effet ! Elle a des propriétés particulières ?

// Puis, se disant que ses connaissances du Pays d’Ys pourraient peut-être intéresser son amie cette fois-ci, elle lui expliqua : //

- Ce n’est pas si étonnant que des plantes du monde incertain commencent à pousser ici, tu sais. Avec l’augmentation des passages d’un monde à l’autre, c’est normal que des graines s’accrochent aux chaussures des voyageurs et viennent ensuite s’eucalyptuser naturellement ailleurs. Qui sait, peut-être que ta gloriosa machin truc poussera bientôt dans le Monde Certain ! Ca pourrait même servir de base à de nouvelles potions, tiens…

// Aglaé ajouta cependant avant que son amie n’ait pu prononcé le moindre mot : //

- Mais je ne me porte pas volontaire pour les tester !


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #E73E01, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 26 Juin 2014, 23:28  Répondre en citant

// Cassiopée se sentait déjà un peu mieux. La forêt n'était pas forcément accueillante mais si une si jolie plante pouvait vivre ici, la serdaigle pouvait faire un effort. //

- Elle est plutôt jolie, en effet ! Elle a des propriétés particulières ?

// L'intéret de la gryffondor était bien entendu tourné vers le noble art des potions. C'était très fréquent de ne pas aimer la botanique pour elle-même. //

- Comme son nom ne l'indique pas, elle est très utilisée pour toutes les pathologies liées à l'audition et à l'équilibre. C'est aussi un excellent fourrage pour les lapins. Mais je sais que ma mère l'a étudiée en cachette dans son laboratoire pour la croiser avec le gloriosa commun. Elle espère faire une espère hybride qu'elle pourrait passer à ses collègues en médecine. Elle est moldue. Précisa Cassiopée qui était très fière de ce fait.

// Aglaé hocha la tête avant de préciser : //

- Ce n’est pas si étonnant que des plantes du monde incertain commencent à pousser ici, tu sais. Avec l’augmentation des passages d’un monde à l’autre, c’est normal que des graines s’accrochent aux chaussures des voyageurs et viennent ensuite s’eucalyptuser naturellement ailleurs. Qui sait, peut-être que ta gloriosa machin truc poussera bientôt dans le Monde Certain ! Ça pourrait même servir de base à de nouvelles potions, tiens…Mais je ne me porte pas volontaire pour les tester !

// Cassiopée fit une moue contrite. Aglaé était-elle totalement sérieuse ou essayait-elle péniblement de plaisanter sur un sujet sensible tant pour elle que pour la brunette. //

- Oui, de chaque côté, tant moldu qu'ici, ce serait bien de comprendre les plantes. On pourrait faire des miracles avec toutes les plantes inconnues de ces mondes. Et... Aglaé.

// Cassiopée lui fit un sourire. //

- Je m'excuse sincèrement pour la potion. Si jamais su, je peux te jurer que rien ne serait arrivé. Dis-toi que je me ferai pardonner un jour. J'organiserai ton mariage, ou je t'aiderai à faire quelque chose de grand... Mais je le ferai. Et j'espère qu'un jour, tu te rendras compte que tu peux me faire confiance. Et tu ne testeras jamais plus une potion. Moi vivante, il faudra me passer sur le corps pour que tu retestes un jour une potion non homologuée. Mon père m'a écrit d'ailleurs. Je n'osais pas aborder le sujet mais vu que... enfin, bref, voilà. Avec toutes les plus plates excuses de la famille O'Neill.

// Cassiopée tendit une petite boite métallique. Elle était parcourue de motifs amazoniens et elle savait, pour avoir ouvert la boite, qu'il y avait un long collier, des bracelets colorés, une réplique d'une statuette et même un pendentif en forme de poisson. Ça, c'était un coup de son père. Saanlirenkoyer était une passion pour ce gryffondor. //

- Et avant que tu regardes tout, je m'excuse d'avance pour le gryffondor qui me sert de père. Il a un humour... bien marqué. Et je suis certaine qu'il n'a pas pu s’empêcher de rajouter son grain de sel.


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 28 Juin 2014, 08:42  Répondre en citant

// Cassiopée répondit à son enthousiasme sur un ton plus froid : //

- Oui, de chaque côté, tant moldu qu'ici, ce serait bien de comprendre les plantes. On pourrait faire des miracles avec toutes les plantes inconnues de ces mondes.

// Aglaé comprit la raison de cette apparente insensibilité inhabituelle chez son amie lorsque celle-ci ajouta : //

- Et... Aglaé. Je m'excuse sincèrement pour la potion. Si jamais su, je peux te jurer que rien ne serait arrivé. Dis-toi que je me ferai pardonner un jour. J'organiserai ton mariage, ou je t'aiderai à faire quelque chose de grand... Mais je le ferai. Et j'espère qu'un jour, tu te rendras compte que tu peux me faire confiance. Et tu ne testeras jamais plus une potion. Moi vivante, il faudra me passer sur le corps pour que tu retestes un jour une potion non homologuée.

// Plus son amie parlait et plus la rouquine se sentait mal. Elle n’aurait pas dû remettre le sujet de la potion sur le tapis, même pour plaisanter. Elle aurait bien dû se douter que cela mettrait Cassiopée mal à l’aise… Elle avait vraiment le tact d’un dragon dans un magasin de fioles en verre… Elle voulut ouvrir la bouche pour dire à son amie que tout allait bien, qu’elle n’avait pas besoin de continuer à s’excuser, mais la Serdaigle n’en avait pas fini, et Aglaé ne voulut pas l’interrompre. En effet, tout en parlant, elle sortait de son sac un petit coffret en métal, d’apparence exotique. Cassiopée expliqua : //

- Mon père m'a écrit d'ailleurs. Je n'osais pas aborder le sujet mais vu que... enfin, bref, voilà. Avec toutes les plus plates excuses de la famille O'Neill. Et avant que tu regardes tout, je m'excuse d'avance pour le gryffondor qui me sert de père. Il a un humour... bien marqué. Et je suis certaine qu'il n'a pas pu s’empêcher de rajouter son grain de sel.

// Aglaé se mit à bredouiller : //

- Merci… Il ne fallait pas… Enfin, tu t’es excusée, ce n’était pas la peine de m’offrir un cadeau en plus… Mais merci, vraiment, c’est très gentil.

// Aglaé se doutait que refuser le cadeau serait mal perçu de la part de Cassiopée. Cette dernière devait se sentir coupable et la rouquine ne voulait pas qu’elle continue à avoir des remords. Au moins, comme ça, elles seraient quittes. Aglaé prit donc la petite boîte et l’ouvrit délicatement. A l’intérieur se trouvaient différents bijoux dans le même style ethnique que le coffret lui-même, et qui avaient pour particularité de tous se rapporter à l’univers marin : collier en forme de poisson, bracelet incrusté de petites étoiles de mer… Aglaé ne put s’empêcher de s’exclamer : //

- La vache ! Cassiopée, mais c’est magnifique ! Merci beaucoup !

// Elle sortit le bracelet pour l’admirer. Vraiment, il était superbe. Elle le remit cependant précautionneusement à l’intérieur de son écrin. Aglaé n’oubliait pas qu’elle se trouvait en forêt et que dans cet environnement sauvage, les bijoux étaient exposés à bien des périls… Elle rangea donc le coffret dans son sac. Puis, pour remonter le moral de Cassiopée, elle lui proposa après l’avoir une nouvelle fois remerciée : //

- Merci encore ! Dis, est-ce que tu veux que nous regardions de plus près le sol de cette forêt, histoire de voir si tu ne peux pas faire d’autres trouvailles botaniques ?


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #CC0000, #E73E01
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 29 Juin 2014, 12:20  Répondre en citant

// Aglaé semblait contente du cadeau. Cassiopée soupira de soulagement. //

- Merci encore ! Dis, est-ce que tu veux que nous regardions de plus près le sol de cette forêt, histoire de voir si tu ne peux pas faire d’autres trouvailles botaniques ?

- Ça me dit. On pourra en ramener à Poudlard pour Spire, je pense que ça lui ferait plaisir. Enfin, quand il m'aura botté les fesses pour avoir redoublé mon année. Le seul truc qui me rassure, c'est que la harpie refusera que l'on me trucide. Une assistante valable n'est pas donné à tout le monde, n'est-ce pas ? Et puis, au pire, ils essaieront de me jeter aux accromentulas qui peuplent la forêt interdite pour me faire peur. Je sais qu'ils ont fait ça à mon père pour le motiver quand il a doublé. Cela l'a bien fait rire et du coup, pour voir ce dont ils seraient capables ensuite, il a triplé son année.

// Levant les yeux au ciel, la serdaigle s'adressa à nouveau à son amie. Aglaé était si sage, si calme. Et elle avait réussi à devenir une animagus avant l'heure sans être déclarée. Il planait une aura telle sur son amie que la jeune O'Neill avait parfois peur qu'il lui arriva quelque chose. Pour tout dire, elle était contente de pouvoir rester un peu plus longtemps à Poudlard pour pouvoir veiller sur ceux qu'elle connaissait. Elle devrait probablement aussi prévenir Adhara de la nouvelle... La poufsouffle allait la pendre par les pieds sans aucun regrets. Et le pire, c'est qu'elle arriverait à le faire du haut de ses nouveaux haut-talons en daim sans les salir. //

- Bon, pour tout dire, il a transformé son premier examinateur en cobra. Mais ce que la plupart des gens ignorent, c'est qu'il a récidivé pour tripler son année en paix. Il a eu le culot de retransformer partiellement son examinateur - toujours le même - en iguane. Mais au final, vu qu'il a rencontré ma tante en triplant son année, qu'ils sont devenus amis et qu'elle lui a présenté ma mère, je pense que c'était un moindre mal.

// Cassiopée fit alors un signe à Aglaé. Elles marchaient depuis quelques minutes et là, sous un if ysien, il y avait quelques plantes remarquables. C'était un charme du pitiponk. Absolument magnifique. //

- Ce soir, avant de faire nos valises, je te montrerai cette plante. Dans le noir, il a une couleur phosphorescente irisée. C'est splendide.

// Les filles repartaient bientôt. Elles allaient devoir dire au revoir à Ys, à Tikazar et son frère et même si les vacances n'étaient pas encore finies... cela allait arriver plus vite que prévu. Finalement, ce séjour avait été mémorable. La serdaigle se surprit à espérer que c'était là le début d'une grande amitié. //

[Fin de RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pays d'Ys
Page 2 sur 3