Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Bureau de Poste

Page: 1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pré-Au-Lard
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Jeu. 07 Mar 2013, 22:32  Répondre en citant

Bureau de Poste



    // Situé en face d'Honeydukes, le Bureau de Poste est une sorte de grande boutique accueillant pas loin de 300 hiboux et chouettes. Une multitude d'ouvertures parsèment le toit. Elles permettent aux volatiles d'aller et venir, à leur guise, sans être indisposés par le moindre obstacle.

    A l'intérieur, les hiboux sont perchés sur des étagères colorées selon la distance, le poids du colis et la vitesse à laquelle le client veut que le rapace livre son message.
    De même, il y a une dizaine de guichets, situés un peu en retrait des volières, qui sont administrés par les employés de la poste sorcière. Ils sont facilement reconnaissables à leurs uniformes jaune pétant.

    Pour envoyer une lettre ou un colis, vous devez donner vos biens à l'employé du guichet. Ce dernier appellera le hibou, qui est nécessaire au bon acheminent de votre envoi, grâce à un sortilège d'attraction. Et finira par accrocher la lettre ou le paquet à la patte du volatile. //

Citation :
Hiboux, Trajets et Prix

  • Hiboux Grand-Duc, vert pour long voyage (exemples : Loutry Ste Chaspoule, Irlande, France) : 35 noises.
  • Chouettes Effraies , bleu pour voyage moyen (exemples : Little Hangleton, Londres, Edimburg) : 15 noises.
  • Chouettes Lapones, blanc pour voyage court (exemple : Poudlard, Pré-au-Lard) : 7 noises.


Lieu de Adhara


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Mar. 29 Aoû 2017, 12:29) ; édité 6 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #336600, #555555, #FFFFFF
Luna
Absente

Joueuse


Messages : 2123
Guilde : Special Circumstances
Maison : Gryffondor
Poudlard : 2e année
MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:24  Répondre en citant

// Luna était arrivée devant la majestueuse porte de la poste. Elle était très impressionnante, si bien que l'elfe de maison, aussi peureux soit il se cachait en tremblant entre les jambes de sa maîtresse. On aurait pu croire qu'elle vivait un cauchemar quotidiennement, cette Indis. Elle paraissait heureuse pourtant..//

** Je me demande si c'était un bon choix que d'adopter cet elfe.. **

// En s'avançant encore plus, la Gryffondor ne put s'empêcher d'avaler sa salive. Elle n'avait encore jamais mis le pied dans la poste de pré-au-lard et n'avait pas la moindre idée du fonctionnement des lettres a Poudlard. Généralement, la rouge-et-or recevait des lettres et maintes fois, elle demandait à une 5ème année d'aller poster la lettre à sa place. Seulement, Shelly, la 5ème année à qui elle demandait ce service, lisait les lettres qu'envoyait Luna. Voilà pourquoi elle n'en envoyait plus aucune. Et aujourd'hui elle s'était décidée. Mais, la foule la répugnait et lui rappelait vaguement un troupeau de gros éléphants prêt à écraser toute personne leur barrant le passage. C'est pourquoi elle s'adossa au mur orangé qui se trouvait près d'elle. //

- Inspire, expire Luna. Tout se passera bien ! Tu stresses pour rien.

// Le vent soufflait à présent à travers les arbres et un air d'Automne s'installait. Nous n'étions pourtant pas du tout dans cette saison, oh que non.. malgré que la blonde l'aurait aimé. Si toutes les saisons correspondait à l'Automne, Luna serait plus qu'heureuse. On ne voit pas passer le temps, ni les émotions. En parlant de temps, cela devait faire dix bonnes minutes que la rouge-et-or s'adossait grossièrement au mur. Et.. ça devait faire autant de temps qu'une jeune fille la regardait, étrangement. Pourquoi, diantre, les personnes ne préviennent pas de leur venue? Oh, hélas ! La Gryffondor en avait l'habitude. Luna se redressa, essuya légèrement sa tenue folklorique et fit face a la supposée Poufsouffle - elle remarquait l'habitude qu'avaient ces gens a espionner discrètement les autres. //

- Bonjour jeune Poufsouffle. Vois-tu j'ai très peur d'entrer dans cette poste. Que dirais-tu de me servir de garde-du-corps pour huit minutes seulement?

// La troisième année avait posé cette question inconsciemment, et remarquait alors l'elfe peureux qui se cachait encore, comme à son habitude. Elle le força a parler //

- Ça, c'est mon elfe. Une elfe très peureuse. Indis ! Dis bonjour a cette supposée Poufsouffle, ou bien je te fais bouillir dans un bain de sel.

- Bonjour madame la supposée Poufsouffle, mon nom est Indis et je suis au service de ma maîtresse. avait dit Indis, surmontant sa peur.

// Luna, tortillant ses doigts, attendait sagement la réponse de la nouvelle venue. //


Couleurs utilisées dans ce message : #AA383A, #FFBABB
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Adhara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:25  Répondre en citant

// Addy était fière d'elle. En effet, dans ses mains se trouvait le plaidoyer le plus larmoyant qu'elle n'ait jamais écrit. La jeune femme savait parfaitement comment s'adresser à son père pour avoir une rallonge d'argent de poche. Ca ne serait que la 4ème ce mois-ci. Elle avait d'ailleurs promis à ses parents qu'elle ferait attention jusqu'à la fin du mois, mais elle a eu des dépenses impromptues à faire pour sa guilde. //

** De toute façon, avec les petites tâches d'encre style "j'ai pleuré en vous écrivant", je vais les achever et ils finiront par dire oui. **

// Elle rit de ses pensées quand, au bout de quelques minutes de marche, la Poufsouffle arriva en face de la poste de Pré-au-Lard. Normalement, elle aurait envoyé l'un des hiboux de l'école mais il n'y en avait plus aucun de libre. Alors elle s'était résignée à venir jusqu'ici. Bien sûr, ceux qui la connaissaient bien savaient parfaitement qu'elle en profiterait pour faire un peu de shopping. Et de ce fait, elle réfléchissait déjà à ses futurs achats. Quand tout d'un coup, une personne qui bougea dans son champ de vision périphérique l'a fit sortir de ses pensées. En effet, Adhara ne s'était pas aperçue que, pendant tout ce temps, elle fixait du regard quelqu'un. Pour éviter tout malentendu, la jeune fille commença à s'avancer vers la poste pour y déposer son précieux courrier. Elle allait entrer dans la bâtisse postale quand elle entendit une jeune gryffondor s'adresser à elle. //

- Bonjour jeune Poufsouffle. Vois-tu, j'ai très peur d'entrer dans cette poste. Que dirais-tu de me servir de garde-du-corps pour huit minutes seulement ?

// Adhara ne savait comment elle devait interpréter les paroles de la jeune fille. Tout d'abord, elle était la plus vieille des deux donc elle ne comprenait pas trop pourquoi la lionne avait utilisé le mot jeune. Mais là où la poufsouffle ne savait plus si elle devait rire ou pleurer, c'est que la jeune gryffondor lui demandait à elle d'être son garde du corps. Soit, depuis la fin de la grande guerre, les maisons étaient moins strictes dans leur sélection mais là, c'était à se demander ce qu'avait bien pu boire ou fumer le choixpeau le jour de la répartition de cette malheureuse. Mais elle n'eut pas le temps de se poser plus de questions que déjà l'autre élève lui parlait. //

- Ca, c'est mon elfe. Une elfe très peureuse. Indis ! Dis bonjour à cette supposée Poufsouffle ou bien, je te fais bouillir dans un bain de sel.

// Ce ne fut qu'à ce moment-là qu'Addy remarqua la présence d'une minuscule chose qui cherchait plus que tout à ne faire qu'un avec les jambes de sa propriétaire. //

- Bonjour, madame la supposée Poufsouffle, mon nom est Indis et je suis au service de ma maîtresse.

// La Jaune-et-Noire ne put s'empêcher de sourire chaleureusement à cette petite elfe de maison. Puis elle tourna le regard vers la jeune fille et se décida à enfin lui parler. //

- Bonjour à toi aussi, jeune Gryffondor. Tout d'abord, laisse-moi mettre deux ou trois choses au clair. Ne m'appelle plus jeune ou supposée Poufsouffle. Mon nom est Adhara et tu peux même m'appeler Addy si tu le désires.

// O'Callaghan avait dit cela sur un ton n'admettant aucune réplique. Et elle n'était pas prête à s'arrêter en si bon chemin. //

- De plus, je suis d'accord pour t'accompagner puisque tu as l'air de manquer de courage mais je ne serais en aucun cas ton garde du corps. Ce genre de statut me reléguerait à un niveau inférieur à toi. Or, je ne suis la subalterne de personne ! J'espère que tu as compris.

// La Poufsouffle n'en pouvait plus de ces gens qui pensaient, à tort, que les blaireaux étaient des êtres tellement stupides, tellement gentils, tellement naïfs qu'on en faisait ce que l'on voulait. Et là, malheureusement pour elle, la jeune Gryffondor était tombée sur la moins indulgente des Poufsouffles. Soudain, la 7ème année crut entendre un petit bruit et regarda autour d'elle pour en trouver la source. Elle ne vit rien mais se rappela soudain de l'existence de l'elfe de maison. Adhara s'accroupit alors devant la créature pour être à sa hauteur. L'elfe paraissait complètement paniquée. Alors la Poufsouffle décida de lui montrer qu'elle n'avait pas à avoir peur d'elle. //

- Chut, ce n'est rien. Je ne te ferais pas de mal. Et d'ailleurs, ta maîtresse ferait bien d'arrêter de te menacer par la même occasion.

// Addy releva seulement le regard et fixa la lionçonne droit dans les yeux. //

- Je ne te ferais pas un dithyrambe sur la S.A.L.E ni sur la façon de se comporter avec son elfe. Mais tu ferais mieux de ne plus la menacer. Cette pauvre créature doit déjà être peureuse de nature alors n'en rajoute pas. Si tu lui montres un peu de gentillesse et d'amour, que tu lui procures certains soins et amusements, elle fera peut-être plus facilement des efforts concernant son comportement.

// Elle rongeait grandement son frein pour ne pas enguirlander plus en avant la jeune fille. Elle exécrait ce genre de comportement. C'était le genre de personne qui voulait qu'on la respecte mais qui ne respectait rien en échange. Adhara décida alors de clore cette conversation qu'elle savait d'avance stérile. De surcroît, la jeune femme se dit que plus vite elle aiderait la Gryffondor, plus vite elle pourra vaquer à ses occupations. //

- Bon, ce n'est pas le tout mais j'ai d'autres choses à faire donc je veux bien te tenir par la main mais faudrait pas non plus trop tarder. Et du reste, de quoi est-ce qu'une courageuse et hardie gryffondor a-t-elle autant peur ? Non mais crois-moi, la poste de Pré-au-Lard n'a encore jamais mangé personne. Allez, dépêchons-nous sinon on y sera encore à la Saint-Dumbledore ! Ah, au fait, je me suis présentée mais il me semble que ce n'est pas ton cas. Tu es... ? dit la Jaune-et-Noire, pressée de déposer sa lettre et celle de la Rouge-et-Or pour pouvoir aller ensuite faire un tour à Gaichiffon.

// Addy fit un signe de tête à la jeune lionne pour lui signifier de la suivre et lui jeta un regard qui devait lui faire comprendre qu'elle ne doit pas trop lambiner. //


Couleurs utilisées dans ce message : #7E3300, #AA383A, #FFBABB
Luna
Absente

Joueuse


Messages : 2123
Guilde : Special Circumstances
Maison : Gryffondor
Poudlard : 2e année
MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:28  Répondre en citant

// Aux paroles de l'elfe, Luna put apercevoir la très belle brune faire un sourire a l'elfe. Ce qui ne put empêcher la 3ème année d'esquisser un sourire a son tour. En vérité il fallait peut-être que la quelque peu sévère Gryffondor s'occupe plus gentiment de son elfe. Même si pour elle lui offrir des habits rose bonbon avec son argent de poche était plutôt gentil. //

- Bonjour à toi aussi, jeune Gryffondor. Tout d'abord, laisse-moi mettre deux ou trois choses au clair. Ne m'appelle plus jeune ou supposée Poufsouffle. Mon nom est Adhara et tu peux même m'appeler Addy si tu le désires.

- De plus, je suis d'accord pour t'accompagner puisque tu as l'air de manquer de courage mais je ne serais en aucun cas ton garde du corps. Ce genre de statut me reléguerait à un niveau inférieur à toi. Or, je ne suis la subalterne de personne ! J'espère que tu as compris.

** Pour qui elle se prend elle. **

- Je... je n'ai pas peur ! Je suis courageuse.


// Luna avait employé un ton qui n'était vraiment pas crédible. Pour preuve, la Pouffy n'en manifestait aucune réaction. La rouge-et-or adopta alors rapidement une mine boudeuse. Elle n'aimait pas être sous estimée, ou ignorée. La fille aux cheveux bouclés, ou Addy comme elle souhaitait qu'on l'appelle, s'était accroupie au niveau d'Indis et marmonnait des paroles que Luna ne put ouïr dans son intégralité. //

- Chut... ferais... maîtresse... menacer... occasion.

// La "vieille" Poufsouffle - cette pensée décrocha un sourire à Luna - releva seulement le regard et fixa la lionçonne droit dans les yeux. //

- Je ne te ferais pas un dithyrambe sur la S.A.L.E ni sur la façon de se comporter avec son elfe. Mais tu ferais mieux de ne plus la menacer. Cette pauvre créature doit déjà être peur...

// La lionne n'écoutait maintenant plus rien des paroles d'Adhara qui ne lui paraissaient pas importante : Elle avait lu en intégralité le règlement de la S.A.L.E et savait tout sur tout. Mais il n'y a pas de mal a enfreindre le règlements parfois. Pour Luna c'était même une question de survie. Pendant que la Poufsouffle parlait dans le vent, la blondinette levait les yeux pour les pointer sur les arbres. Elle les fermait ensuite et écoutait l'agréable son des froissement des feuilles d'arbres à chaque alizé. Comme la blairelle avait visiblement compris que la rouge-et-or avait fini par ne rien écouter, elle s'est tue et a repris. //

- Bon, ce n'est pas le tout mais j'ai d'autres choses à faire donc je veux bien te tenir par la main mais faudrait pas non plus trop tarder. Et du reste, de quoi est-ce qu'une courageuse et hardie gryffondor a-t-elle autant peur ? Non mais crois-moi, la poste de Pré-au-Lard n'a encore jamais mangé personne.

- Tu veux me tenir par la main? Oh non je n'ai pas besoin de ça ne t'en fais pas. Je ne suis jamais allée, à c'te poste, c'est pourquoi j'appréhende mon entrée dans ce lieu infectement peuplé.

// Luna fit une mine dégoûtée rien qu'en pensant à ce troupeau qui était surement à l'intérieur, suant et dégageant une odeur.. répugnante. //

- Allez, dépêchons-nous sinon on y sera encore à la Saint-Dumbledore ! Ah, au fait, je me suis présentée mais il me semble que ce n'est pas ton cas. Tu es... ?

- Ça m'était sorti de la tête. Luna, Luna Crowl.

// Quand Adhara a fait un signe de tête, la rouge-et-or en a profité pour détailler chaque recoin de l'adorable visage que détenait cette Poufsouffle. Luna ne put s'empêcher de la complimenter. //

- Tu es magnifique. Bon, allons y! dit Luna, tout sourire, attrapant la main d'Adhara, et celle de l'elfe par la même occasion.


Couleurs utilisées dans ce message : #7E3300, #AA383A
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Adhara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:28  Répondre en citant

// Adhara devait bien reconnaitre que le comportement de la dénommée Luna lui tapait un peu sur le système. Elle sentait que quoi qu'elle dise ou quoi qu'elle fasse, la jeune fille n'en aurait rien à faire. Peut-être était-ce dû à son caractère ou peut-être que la Gryffondor ne savait tout simplement pas comment interagir avec les gens. Une chose était sûre, si elle n'y mettait pas un peu du sien, la Poufsouffle perdrait vite patience. //

- Tu es magnifique. Bon, allons-y !

// La Jaune-et-Noire fut étonnée, voire stupéfaite. Seulement, elle ne savait pas ce qui l'a choqué le plus. Le fait que Luna lui dise une parole flatteuse ou qu'elle lui prenne la main. D'ailleurs, quand elle réalisa que son regard était fixé sur leurs deux mains jointes depuis quelques secondes, elle se secoua un peu et commença à avancer. //

- Euh, merci. Je ne me savais pas magnifique mais je dois avouer que mon ego apprécie fortement ton compliment.

** Cette fille va me faire devenir chèvre avant la fin de ses huit minutes avec ses sautes d'humeur. **

// Addy tira gentiment sa camarade jusqu'à la file d'attente la moins longue. Pour avoir déjà fait ça des centaines de fois, elle savait que ça ne prendrait pas trop de temps et que ce n'était pas la mer à boire, mais quand elle se tourna vers Luna, elle remarqua que celle-ci avoir l'air stressée et dégoûtée. La jeune femme ne voyait pas ce qui pouvait faire cet effet à la Gryffondor. Alors elle décida de lui changer les idées. //

- Charmante Luna, tu veux l'envoyer où ton courrier ? J'envoie le mien à Dublin. De plus, ça me fait penser que je ferais bien d'en envoyer un à l'apothicaire du Chemin de Traverse. Il me faut, pour une potion, le venin d'un animal lucifuge et je sais qu'il possède des chilopodes. Ça fera parfaitement l'affaire.

// La 7ème année sentit soudain qu'elle risquait de perdre l'attention de la lionçonne si elle continuait son soliloque. Elle préféra donc couper court à cela et sortit son porte-monnaie. Calculant qu'il lui faudrait déjà 70 noises pour les deux hiboux grand-ducs, plus un gallion pour le venin, elle retira donc un gallion, deux mornilles et douze noises de sa bourse. Puis, prise d'une envie de dérider la jeune Gryffondor, elle envisagea de lui payer son hibou. Peut-être qu'avec ça, elle réalisera que tout le monde n'est pas aussi répugnant qu'elle avait l'air de le penser. //

- Quel que soit le hibou dont tu auras besoin, je te le paie. Ca me fait vraiment plaisir donc ne sois pas effrontée et accepte. L'impudence ne sert à rien contre moi quand j'ai quelque chose dans la tête.

// En disant cela, Adhara offrit son plus beau sourire à sa cadette et lui fit comprendre que ça serait bientôt à leur tour. //


Couleurs utilisées dans ce message : #AA383A, #7E3300
Luna
Absente

Joueuse


Messages : 2123
Guilde : Special Circumstances
Maison : Gryffondor
Poudlard : 2e année
MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:28  Répondre en citant

- Tu es magnifique. Bon, allons-y !

// Luna avait réussi a interloquer la fille aux yeux presque-verts, et ça la faisait rire. Personne n'était habitué à ses sautes d'humeur, ni a son comportement lunatique. Après tout, une Poufsouffle ne doit côtoyer qu'occasionnellement une Gryffondor mélangée a une Serdaigle et a une Serpentarde. Car en aucun cas Luna n'avait les qualités d'un blaireau, croyez moi. La 3ème année secoua sa tête (une manie pour chasser ses pensées) et écouta la blairelle. //

- Euh, merci. Je ne me savais pas magnifique mais je dois avouer que mon ego apprécie fortement ton compliment.

** Hein, de quoi? Ah oui je lui ai fait un compliment. **

// La main d'Adhara se resserrait sur celle de la lunatique, comme un geste maternel. D'ailleurs, c'était aisé de penser qu'Addy pourrait être la môman de l'attendrissante rouge-et-or. Même si le physique n'arrangeait pas la tâche. La Poufsouffle tira alors - gentiment mais assez violemment - la main de Luna, ce qui la fit vaciller quelque temps. Elle porta sa main à son front, oubliant l'elfe, qui, aussitôt s'accrocha a sa jambe. La lionne se vit entraîner dans la queue du bureau 6, sûrement la queue la plus rapide. //

- Charmante Luna, tu veux l'envoyer où ton courrier ? J'envoie le mien à Dublin. De plus, ça me fait penser que je ferais bien d'en envoyer un à l'apothicaire du Chemin de Traverse. Il me faut, pour une potion, le venin d'un animal lucifuge et je sais qu'il possède des chilopodes. Ca fera parfaitement l'affaire.

** Elle parle avec tout plein de mots compliqués celle la. **

- Oh euh oui, ok. Moi je vais envoyer un hibou euh.. ah bah ça alors j'ai oublié.

// La Gryff se creusa la tête, essayant tant bien que mal de se rappeler de sa destinataire. En fait, elle savait le lieu, c'était Sainte-Mangouste. Une amie a elle était hospitalisée la bas. Elle était gravement malade et Luna voulait lui envoyer un sachet de graines de tournesol venues du monde moldu, cueillies avec soin par les plus grands agriculteurs du sud européen. Oh, Adhara avait commencé une phrase et la rouge-et-or en avait raté le début. Luna sut alors qu'il vaudrait mieux l'écouter si elle ne voulait pas se faire passer un savon par la Pouffy. //

- ... dont tu auras besoin, je te le paie. Ca me fait vraiment plaisir donc ne sois pas effrontée et accepte. L'impudence ne sert à rien contre moi quand j'ai quelque chose dans la tête.

- SALLY PETERSON! s'était écriée Luna. J'ai trouvé le nom de ma destinataire !

// Voyant des tonnes de paires d'yeux posés sur elle, attendant une réaction, un mouvement, une parole, Luna se contenta de rougir et de baisser les yeux, après tout, rien ne la forçait a affronter le regard des autres. La 3ème année se souvint du vent phénoménal qu'elle avait laissé souffler alors qu'elle criait le nom de sa destinataire. Voyant sa camarade postée devant elle, attendant une réponse, elle répondit. //

- Personne ne me l'avait encore proposé. Ah oui forcément si je n'ai jamais posé le pied ici on a pas pu m'en parler. Quoiqu'il en soit, je te remercie mais mon argent de poche me suffit. Je n'ai pas besoin que l'on me paye des choses je sais me débrouiller toute seule, mais je te remercie sincèrement du fond du coeur. Mon hibou fonce tout droit vers Sainte-Mangouste. Si tu es connaisseuse tu peux peut-être m'aider a envoyer cette lettre et m'indiquer le prix du hibou nécessaire !

- Suivant. s'était écrié l'homme du guichet.

- Je crois que c'est à nous !

// Les deux connaissances s'approchèrent à pas de velours - enfin, je parle surtout pour Luna - car ce n'était pas évident de marcher avec un elfe accroché aux pattes. Elles étaient toutes trois accoudées au bureau, et la 3ème année ne put s'empêcher de dévisager "le monsieur du guichet" comme elle le disait si bien. Un coup de coude d'Adhara la remit rapidement en place, et elle laissa parler la fille aux yeux gris-vert. //


Couleurs utilisées dans ce message : #AA383A, #7E3300, #200050
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Adhara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:30  Répondre en citant

// La Poufsouffle venait tout juste de réaliser ce qu'avait dit Luna : elle ne se rappelait plus de qui était le destinataire de sa missive. Alors là, c'était le pompon. Addy n'avait pas envie d'attendre des heures que la jeune Rouge-et-Or recouvre la mémoire. Elle était maintes et maintes fois venue à la poste et jamais, au grand jamais, elle n'avait oublié un détail aussi important. De plus, elle dû se mordre l'intérieur de la joue pour éviter de lever les yeux au ciel et de faire des remontrances à la Gryffondor. Puis, subitement, Luna s'écria, et elle fit cela tellement fort que la 7ème année était sûre que la phrase avait été entendu jusque dans la salle commune des Serpentards. //

- SALLY PETERSON ! J'ai trouvé le nom de ma destinataire !

// La Pouffy n'eut plus qu'une envie : rire aux éclats. Mais en voyant que sa condisciple était gênée, elle ne voulut pas en rajouter une couche. A la place, elle préféra rester stoïque et attendit patiemment que la jeune fille reprenne la parole. //

- Personne ne me l'avait encore proposé. Ah oui, forcément, si je n'ai jamais posé le pied ici, on a pas pu m'en parler. Quoiqu'il en soit, je te remercie mais mon argent de poche me suffit. Je n'ai pas besoin que l'on me paye des choses. Je sais me débrouiller toute seule, mais je te remercie sincèrement du fond du coeur. Mon hibou fonce tout droit vers Sainte-Mangouste. Si tu es connaisseuse, tu peux, peut-être, m'aider à envoyer cette lettre et m'indiquer le prix du hibou nécessaire !

// Avant même qu'Adhara ait le temps d'expliquer à Luna comment tout allait se passer, le guichetier cria à tout va que c'était à leur tour. Et d'ailleurs, la lionne le lui fit gentiment remarquer aussi. //

- Je crois que c'est à nous !

// Alors qu'elle allait passer commande, la brunette s'aperçut que l'employé semblait déconcerté. En tournant la tête vers sa comparse, elle comprit vite pourquoi. En effet, cette chère Luna n'avait rien trouvé de mieux que de le dévisager, et pas de la meilleure des manières. Pour la rappeler à l'ordre sans attirer l'attention des autres clients, la Poufsouffle ne trouva pas d'autre manière que de lui donner un coup de coude.
Après quelques secondes de réflexion, elle en vint à la conclusion qu'il y avait de fortes probabilités pour que la petite lionne soit un peu, beaucoup, misanthrope. //

- Hum hum ! C'est pour aujourd'hui ou vous attendez que les Veracrasses deviennent carnivores ?! Les invectiva l'employé.

** Zen, ma fille, zen ! Et non, tu ne sautes pas derrière le comptoir pour l'assommer ! **

// Addy prit quelques fortes inspirations, histoire de faire redescendre la pression. Elle était coutumière du fait. Elle s'énervait rarement en public. Elle préférait tout garder pour elle, perdre son contrôle intérieurement. Une fois son calme retrouvé, elle sut qu'elle pouvait passer sa commande sans avada kedavriser cet idiot tout vêtu de jaune pétant. On aurait pu le confondre avec un poussin parlant. //

- Ok, alors déjà, pour commencer, desserrez d'un cran votre ceinture sinon vous allez exploser. Ensuite, le matin, arrêtez de vous lavez avec du fil barbelé. Si vos furoncles vous démangent, grattez-vous ! Et malgré votre impolitesse, je vais être gentille.

// La Jaune-et-Noire fit son sourire le plus faux au préposé au courrier. Suite à quoi, elle fit un petit clin d'oeil à Luna. //

- Au lieu de vous faire... Ah non, au lieu faire perdre le précieux temps de votre autres clients en vous faisant la morale, je vais seulement vous rappeler aimablement que...

// O'Callaghan fit signe au guichetier de s'approcher un peu. Quand il eut obéi, elle prit appui sur le comptoir et se souleva un peu. Elle s'approcha de l'oreille de l'employé et tout en serrant les dents pour que seul lui entende, elle commença à chuchoter : //

- Le client est ROIIIIII !

// La 7ème année avait hurlé le dernier mot et elle était très fière de son coup. Et se félicita d'avoir écouter toutes les consignes concernant le courage et les coups tordus que lui avaient enseigné son gryffon de père et son serpent de frère. //

- Bon, maintenant, finissons-en. Je souhaiterais trois hiboux grand-duc. Un qui ira à Dublin chez mes parents, un autre pour Londres, plus précisément le Chemin de Traverse chez l'apothicaire et le dernier, pour cette jeune fille, ira à Londres aussi, mais à Sainte-Mangouste cette fois-ci. Voici, pour ma part, 70 noises. La demoiselle paiera sa part puisque c'est ce qu'elle désire.

** Je sais que j'oublie quelque chose mais quoi ??? Ah OUI, suis-je bête ! **

- Je voudrais aussi, si possible, du papier et une plume, s'il vous plait. Luna, tu dois exactement 35 noise pour le hibou grand-duc. Ce sont les seuls pour les lointaines destinations. informa la blairelle en se tournant vers la lionçonne.

// Rapidement, le hiboutier rapporta le nécessaire à Addy pour qu'elle puisse écrire sa commande à l'apothicaire. Elle mit la lettre ainsi que l'argent dans une petite enveloppe que l'homme lui avait rapporté par la même occasion. Une fois cela terminé, elle la donna à ce dernier. //

- Tenez, 30 noises pour le papier, l'encre et l'enveloppe. Mais quoi qu'il en soit, je ne vous félicite pas pour l'accueil que vous nous avez réservé ! Si cette jeune élève ne revient plus jamais mettre les pieds ici, ça sera entièrement de votre faute dit Adhara, tout en tirant, très puérilement, la langue au postier.

// A cet instant, elle fit face à Luna. Ne sachant pas si cette dernière avait déjà payé ou tout simplement, si elle avait encore besoin de son aide, elle préféra l'attendre en faisant de grands sourires à Indis. Elle aurait bien voulu la prendre dans ses bras mais elle douta très fort que l'elfe, comme sa propriétaire, apprécient le geste. Au bout de deux minutes, la Gryffondor ne daignant montrer un signe d'intérêt envers Adhara, cette dernière décida de gentillement lui faire comprendre qu'elle partait. //

- Chère Luna, maintenant que ma mission a été accompli, je vais y aller. J'ai encore beaucoup de choses à faire et peu de temps pour tout faire. Donc passe une très bonne journée. Et si tu as, un jour, encore besoin de mon aide, n'hésite pas. Tant que c'est demandé poliment, je réponds toujours oui.

// La Poufsouffle n'attendit pas que Luna réponde et partit comme un éclair tel la furie du shopping qu'elle était. //

[Rp fini]


Couleurs utilisées dans ce message : #AA383A, #200050, #7E3300
Lokiah

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:30  Répondre en citant

// Lokiah tâta sa poche pour vérifier que la lettre y était toujours. Elle avait dévalé pour la première fois la pente menant à Pré-au-Lard, et avait d'abord observé les maisons et les boutiques ça et là dans le petit village. Elle avait souvent entendu que Pré-au-Lard était magnifique s'il était enneigé ; or, on était en plein été, et le temps ensoleillé dont Lokiah rêvait ne permettrait pas de faire tomber de la neige sur Pré-au-Lard et ses environs.
La grande porte massive de la poste se dressait devant Lokiah. La jeune fille se tourna une dernière fois. Elle cligna des yeux, éblouie par la lumière de ce bel après-midi, puis se tourna de nouveau et poussa la porte. Elle fut accueillie par une ambiance chaleureuse. Quelques femmes et hommes en uniforme jaune criard passaient dans la pièce. Soudain, une femme fit attention à elle - enfin ! - elle lui demanda, en souriant : //

- Bonjour ! Vous souhaitez envoyer une lettre ?

// La jeune vert et argent secoua la tête sans regarder l'employée. Lokiah regardait tout autour d'elle, pas certaine d'être rassurée malgré l'atmosphère calme et détendue qui régnait dans la poste. Elle plongea sa main dans sa poche gauche et en ressortit une lettre pliée en deux.
L'employée lui sourit. //

- Godric's Hollow, je suppose ?
demanda-t-elle.

// Lokiah secoua la tête d'approbation. L'employée lui sourit de nouveau, puis pivota sur ses talons et rejoignit le comptoir. Lokiah s'approcha. //

- Cela fera 35 noises, mademoiselle, dit-elle.

// Lokiah soupira. Les prix étaient élevés... pour avoir des nouvelles de sa famille, c'était très cher. Elle étala ses noises sur le comptoir. //

- Le compte est bon,
fit-elle. Au revoir.

// Elle se tourna, se dirigea vers la porte et sortit de la poste, un peu déprimée. Elle n'avait plus un sou. Elle espérait que ses parents ne mettraient pas trop de temps à répondre et qu'ils acceptent de lui donner de l'argent... ou alors qu'ils disent au début de leur lettre de réponse qu'ils acceptent de lui donner de l'argent, mais que tant ils ont de choses à lui dire qu'ils l'oublient et que Lokiah est obligée de leur renvoyer une lettre pour les prévenir. Toutes ces idées s'accumulaient dans la tête de Lokiah et la tracassait horriblement. Elle n'était là que depuis deux jours et demi et déjà que le doute la rongeait plus que jamais ! Elle ignorait si ce souci allait durer encore longtemps comme cela, et elle espérait que ce problème disparaîtrait vite. //


Couleurs utilisées dans ce message : #200050, #9400D3
Mirabelle

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 08 Mar 2013, 03:31  Répondre en citant

    // Après avoir traversé une petite partie du village de Pré-au-Lard, Mirabelle se trouva devant le bureau de poste. Un petit paquet assez lourd sous le bras, elle observa quelques secondes le haut bâtiment en bois aux multiples fenêtres avant de pousser la porte d'entrée. Certes, la Serdaigle avait une chouette, qu'elle appréciait beaucoup, mais celle-ci était minuscule et n'aurait jamais su porter le livre qui était plus lourd qu'elle.
    Un mélange de bruissements d'ailes et de hululements parvint à ses oreilles. Une grande agitation régnait comme d'habitude à la poste : Des centaines de hiboux, de toutes les tailles et de toutes les espèces, étaient perchés sur les divers appuis prévus à cet effet. Ce n'était pas le première fois que l'étudiante venait, elle se dirigea donc avec assurance vers le guichet. Un employé avec une blouse jaune assez voyante l'accueilla avec un sourire peu sincère. //

    - Bonjour, que puis-je faire pour vous aider mademoiselle ? Dit-il en se tournant vers Mirabelle.

    // La jeune fille tendit le petit paquet qu'elle tenait sous le bras à l'employé. C'était un cadeau, accompagné d'une lettre, pour son grand frère qui fêtait ses 24 ans. Elle lui avait acheté un livre intitulé "Le chant des sirènes". Un très beau roman, selon la critique. //

    - Bonjour, c'est un paquet pour Londres.

    - Je m'occupe de ça tout de suite. Ca fera 35 noises.

    // L'employé, tout en arborant son faux sourire commercial, attrapa un hibou grand duc qui se trouvait à sa hauteur. L'énorme oiseau tendit docilement sa patte et l'homme y attacha le colis, tandis que Mirabelle fouillait dans les poches de sa robe pour trouver de la petite monnaie. Après avoir compté les 35 noises, la Bleu et Bronze donna l'argent et remercia l'employé. Elle se détourna ensuite et se dirigea vers la porte qu'elle avait empruntée quelques minutes auparavant. //


Couleurs utilisées dans ce message : orange, #003399
Ewilan

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 12 Aoû 2013, 20:53  Répondre en citant

//C'était les vacances, et Ewilan flânait, comme à son habitude. Elle passait le bureau de poste quand un homme fortement enrobé et squalide l'interpella.//


-Mademoiselle, mademoiselle! J'ai un courrier urgent à faire passer à une certaine Aquilea! fit-il d'une voix précipitée.

**Pour qui se prend-il, celui-là?!**

-Oui, le la connais, c'est pour livrer immédiatement? fit-elle d'une voix qu'elle s'efforça de faire paraître légère.


-Exactement! fit l'homme ravi. Je vous confie immédiatement la lettre!


**Il me semble qu'elle est dans les parages, je pars à sa recherche tout de suite!**


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Ven. 16 Aoû 2013, 18:35) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #990099, #AC1E44
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pré-Au-Lard
Page 1 sur 3