Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Bureau de Poste

Page: <--  1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pré-Au-Lard
Auteur Message
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 16 Aoû 2013, 17:26  Répondre en citant

// Aquilea ne savait pas quoi faire. Les vacances de la Toussaint étaient source d'ennui profond pour elle. Max était repartit chez ses parents, Mira passait le plus clair de son temps dans sa salle co', et les autres membres de la Guilde faisaient encore la grasse matinée à cette heure-ci. Heureusement, elle avait réussi à négocier une journée à Pré-au-Lard. Un magnifique "Je vous jure, Professeur, je ferai très attention !", agrémenté d'un splendide sourire et d'un battement de cils irrésistible, avait achevé de convaincre Mr Garm. Il lui avait donné une permission exceptionnelle. Mais c'était bien parce qu'elle avait été une élève modèle tout au long de sa première année, avait-il souligné.

La Bleue-et-bronze avait donc passé toute sa matinée dans les rues étroites du village. Elle s'était émerveillée sur l'architecture vieillotte de certaines maisons, les fondations apparentes en bois massif, les fenêtres gravées... Elle avait même remarquée une bâtisse datée des années 1100 et quelques - les deux derniers chiffres s'étaient effacés avec le temps.

Midi avait sonné. Le ventre d'Aquilea s'était aussitôt mis en agitation. //

Gargblrgblbl

** Bon. Allons grignoter un petit quelque chose avant de faire une hypoglycémie. **


// Elle avait déniché une petite auberge, qui proposait des menus à un prix accessible. Parfait pour combler la petite fringale de midi. Elle s’était régalée, mais elle n’avait pas traîné pour décamper. Le petit sourire abscons du patron, qui avait passé son temps à lorgner le décolleté de la jeune fille, avait eu tendance à la mettre mal à l’aise.

Aquilea se baladait à présent, en mode "digestion", du côté de la grand rue. Honeydukes, Zonko, les Trois Balais… Tant de boutiques qui ne demandaient qu’à être visitées ! Mais ça attendrait. La Bleue-et-bronze avait plus important à faire à ce moment précis. Ses yeux se posèrent sur l’enseigne du bureau de poste. Le va-et-vient des hiboux avait quelque chose de fascinant. Aquilea resta debout, à les contempler, jusqu’à ce qu’une fiente bien fraîche vienne s’abattre à deux millimètres de sa chaussure... Elle se décida donc à rentrer dans la poste, pour envoyer la lettre à son père (et se mettre à l’abris d’un quelconque bombardement de déjection). Elle tendit la main vers la porte, qui s’ouvrit à la volée.

La jeune Elvinn eut juste le temps de s’écarter pour laisser passer une brune, manifestement pressée, une lettre à la main. Elle reconnut Ewilan Virdinian, une serdaigle de deuxième année, comme elle. Les deux filles n’avait jamais vraiment eu de contact ensembles, mais il y avait un début à tout. //

- Salut, Ewilan ! Où cours-tu comme ça ?


Couleurs utilisées dans ce message : #31497f, darkred
Ewilan

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 16 Aoû 2013, 18:30  Répondre en citant

**Si je me dépeche, ce sera plus vite fini**, pensa elle, **J'ai un petit creux.**


- Salut, Ewilan ! Où cours-tu comme ça ?


// La question, sortie de nulle part la fit sursauter mais elle se reprit rapidement et examina la nouvelle venue.
Elle vit tout de suite que c'était Aquilea et se détendit un peu. Elle se mit même en tête de discuter, pour une fois, elle qui était généralement si peu bavarde. //


-Salut! Je suis venue t'apporter une lettre, et j'avoue que je n'ai pas du beaucoup te chercher! fit-elle d'un ton badin.


// Ewilan remit la lettre à Aquilea en se demandant ce qui l'amenait par ici. //


**Bon, il faut que je dise quelque chose!**


- Pourquoi ne pas se dénicher une petit coin pour manger, on pourra discuter un peu ! lança Ewilan dans une tentative d'engager la conversation.


- En fait... J'ai déjà mangé, mais je ne suis pas contre l'idée de discuter !fit-elle à la grande joie d'Ewilan.


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Dim. 18 Aoû 2013, 18:30) ; édité 5 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #AC1E44, #31497f
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 18 Aoû 2013, 18:25  Répondre en citant

- Salut ! Je suis venue t'apporter une lettre, et j'avoue que je n'ai pas du beaucoup te chercher !

** Une lettre ? **

// Aquilea était perplexe. Qui pouvait donc lui envoyer une lettre ? Son père avait l'habitude de lui envoyer le hibou familial lorsqu'il lui écrivait. Et à part lui, personne ne lui adressait jamais le moindre courrier... La brunette tendit la main. //

- Montre moi ça, fit-elle d'un ton un peu brusque.
Oh, euh, je suis désolée, je suis tellement étonnée que j'en oublie mes bonnes manières. Alors, merci beaucoup, Ewilan, de m'avoir apporté cette lettre.

// Elle adressa un sourire sincère à sa comparse, qui lui remit l'enveloppe. Aquilea fut de nouveau surprise par le poids qu'elle faisait. Pourtant, elle ne semblait pas si remplie que ça. La Bleue-et-bronze observa l'en-tête de l'enveloppe. Aquilea Elvinn, deuxième année, à Poudlard. L'écriture lui disait vaguement quelque chose. Mais où l'avait-elle vue ?

Ewilan la tira de ses pensées. //

- Pourquoi ne pas se dénicher une petit coin pour manger, on pourra discuter un peu !

// Aquilea secoua la tête, comme si elle venait de sortir d'un rêve, et regarda sa camarade. Manger ? Mais elle venait de sortir de table ! //

- En fait... J'ai déjà mangé, mais je ne suis pas contre l'idée de discuter !


// Apparemment, sa réponse devait lui convenir. Ewilan souriait à pleines dents. La jeune Elvinn avisa un petit banc particulièrement alliciant, juste en face de la Poste, qui semblait particulièrement confortable. Chose étrange, il avait l'air plutôt neuf et moderne, et faisait presque tâche au milieu du vétuste village. //

- Et si nous allions nous asseoir là-bas, près de l'arbre ?


// Aquilea n'attendit pas la réponse de celle qui semblait être sa nouvelle amie, et la traîna derrière elle. Dans sa main gauche, sa lettre attendait toujours d'être ouverte. //

[RP fini, suite dans les rues de Pré-au-lard]


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Dim. 18 Aoû 2013, 19:36) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #AC1E44, #31497f

Joueuse


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Lun. 30 Juin 2014, 23:19  Répondre en citant

[Rp unique Cassiopée O'Neill]


// Cassiopée avait traversé Pré-Au-Lard avec son énorme sac sur l'épaule. Elle revenait à peine du Pays d'Ys et elle était ravie d'être enfin de retour dans son monde bien à elle. Mais être si proche de Poudlard réveillait en elle ce sentiment de... de profonde lassitude associée à cette envie de hurler. Pour tout dire, elle voulait retrouver ses falaises, sa maison et ses Cornouailles adorées.

Un golem au comptoir servait les clients et ses yeux brillaient du feu primitif qui l'animait. Son argile était claire et il avait creusé un dessin le long de son bras. Même les golems se mettaient au tatouage. Elle qui rêvait de se refaire un autre dessin sur le corps, voir ce dessin antique lui donnait des idées.

La personne devant lui avait un paquet énorme à transporter et à ce niveau-là, il fallait espérer que le postier avait prévu de ne pas envoyer un hibou. Il aurait fallu un poney en fait. Un animal plus petit finirait par mourir d'épuisement.

**Allez, Cassiopée, courage.**

Dans son sac, elle avait une lettre pour les O'Callaghan. Enfin, un petit colis avec deux lettres. Et elle ne savait plus trop si elle devait l'envoyer ou non.

Ce fut enfin son tour. Le golem pris le colis et l'argent pour l'expédition. //

- Je vais juste relire une dernière fois, si vous le voulez bien. Demanda-t-elle, encore un peu incertaine.

// La première lettre était pour Adhara et elle y avait joint un long collier.

Ma belette chérie,
Alors, optimal partout ? Vu le peu de nouvelles, je te soupçonne de m'avoir remplacée par un beau mâle viril. Si c'est le cas, je veux être à ton mariage ! Parce que... J'ai envie de m'amuser et d'oublier. Bon, je t'explique.
J'avoue avoir longtemps écrit, réécrit et raturé cette lettre mais il faut bien que je te l'annonce un jour. Je n'ai pas mes ASPIC. Tes mises en garde n'auront pas été assez pour me convaincre qu'il fallait travailler plus. Mais voilà... Je ne les ai pas. Du coup, je suis de retour à Poudlard. Enfin, je le serai, en septembre. Pendant que tu iras faire des études prestigieuses, je prendrai un an de plus pour me perfectionner. Je sais que tu vas hurler. Je l'entends déjà. Mais pour me défendre, la harpie de mon cœur me prend comme assistante. J'aurai au moins ce petit plaisir-là. Je finirai avec des ailes, ça tombe.
Tu me manques. Ça te dirait de se voir un de ces quatre? Dis-moi ton jour et ton heure et je m'arrangerai.
Bisouilles
Cassiopée


Bon, ça allait être difficile de perfectionner ça. Elle replaça la lettre et le collier dans le colis. L'autre lettre par contre... Rouge de honte, elle relut en vitesse ces quelques mots.

Bonjour Luke,
J'espère pour toi que tu as parié avec ta sœur que j'allais royalement me planter aux ASPIC. Tu vas être un homme riche si c'est le cas. Lors de mes vacances au Pays d'Ys, j'ai dégoté ce bijou dans la boutique de la personne qui m'hébergeait. Il est ensorcelé, j'en mettrais ma main au feu. Du coup, je me suis dit que ça te ferait des vacances de t'attaquer à ce modeste petit truc plutôt que tes horribles sorts habituels. Du coup, si tu arrive à trouver les sorts, tu pourras le garder.
A plus.
Cassiopée O'Neill


C'était tout bonnement ridicule. Déjà, le 'bonjour' faisait guindé. Le 'à plus' était encore pire. Et elle avait signé de son nom complet. Elle aurait pu être encore plus ridicule en rajoutant Zoey... Quitte à l'être, elle fit un petit V entre son nom et son prénom pour écrire son deuxième prénom. Avec un peu de chance, il mourrait de rire devant ce mot pitoyable et ne verrait jamais qu'elle lui avait envoyé une bague. Elle était simple, lisse et très ensorcelée. Mais il allait quand même tiquer, non ?

Incapable d'assumer ses pensées, elle remit également la lettre et la bague, vérifia qu'elle n'avait pas intervertit les lettres et les enveloppes et remit le tout au golem.

Elle devait déguerpir. Maintenant.

Lorsqu'elle vit que le hibou était déjà en route avec son colis, elle sortit immédiatement. Elle avait besoin d'une douceur sucrée. Une énorme pavlova. Oui, ça serait parfait. //

[Fin de RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #990099
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 5879
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 09 Fév 2016, 22:21  Répondre en citant

[Lettre de Sonia Perlia à sa bien aimée]




// Sonia avait tout prévu dans les moindres détailles. Sa journée de Saint-Valentin serrait idyllique. Elle avait réservé la Salle-Sur-Demande... Tout du moins elle avait fait courir le bruit qu'il y avait un troll dans la pièce et qu'il était plutôt du genre à avoir mauvais caractère. La rumeur disait aussi qu'il était là pour quelques temps parce les professeurs en avaient besoin pour un quelconque pour-parlé.

Une fois la salle disponible, elle avait fait en sorte d'avoir un tourne-disque (bien plus simple à faire fonctionner que la chaîne hi-fi moldue selon elle) et un vinyle pour chanter une sérénade à sa belle. Elle se serrait bien accompagnée d'un instrument quelconque, mais elle ne savait pas jouer de musique... Et demander à quelqu'un de jouer pour elle et le virer juste après sa chanson n'était pas des plus délicat. Du coup elle avait fait avec les moyens du bord.

Très fière de tout ce qu'elle avait préparé, elle n'avait plus qu'à envoyer une lettre à sa belle. Comme elle n'avait pas de chouette, et qu'elle ne voulait pas se faire surprendre dans la volière par sa bien-aimée, afin garder un brin de mystère dans leur relation, elle avait décidé de profiter de sa sortie à Près-Au-Lard pour s'en occuper.

La blondinette pénétra dans la grande poste remplit de centaines de chouettes et hiboux qui volaient de partout. Elle se rendit au guichet où un jeune homme lui demanda où elle voulait que son courrier soit envoyé. La Poufsouffle répondit et régla les frais d’envoi avant de partir. //

- Au revoir, bonne soirée !

// Elle était excitée à l'idée que bientôt, celle qu'elle aimait lirait la lettre. Elle se demandait comment elle réagirait et espérait qu'elle soit surprise et touchée par sa lettre. Même si elle l'avait écrit facilement, elle espérait qu'elle fasse tout de même son petit effet. //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #FFE4C4
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Ven. 12 Fév 2016, 21:34  Répondre en citant

[RP unique Event de St Valentin avec Swaran H. Walter]





// Swaran déambulait le coeur en joie dans les rues de Pré-Au-Lard, lettres en main et tête en l'air. Parmi les cinq ou six enveloppes qu'il transportait, seule l'une d'elle se distinguait par sa couleur rouge vive, qui détonait sur la figure de l'homme si classique et neutre qu'était monsieur H. Walter. Une chemise blanche, une veste noire, un pantalon de velours un peu délavé, quelques enveloppes carrées bien classées et ce rouge ! Non, décidément, le gens du village devaient le regarder bien étrangement, lui, l'homme si sobre et sérieux, qui se baladait avec une enveloppe rouge à quelques jours de la St-Valentin. Alors il s'imaginait bien que les ragots allaient bon train ! "Quoi ? Swaran Walter aurait une petite-amie ?" ; "Non, ne me dîtes pas que monsieur Walter aurait trouvé chaussure à son pied ?" ; "C'est vrai que c'est un bel homme, et un bon parti qui plus est, on dit même qu'il se serait fiancé". A la boulangerie, chez Honeydukes, aux Trois Balais, la rumeur courrait et pour la première fois, ce cher Swaran n'en avait que faire. Il était presque prêt à déclamer sa romance, à chanter une sérénade a cappella dans la rue pour montrer au monde à quel point son coeur était embaumé aujourd'hui. //

- Bien le bonjour Monsieur, belle journée n'est-ce-pas ? Demanda Swaran à l'employé de la poste, tandis qu'il entrait dans sa boutique.

// Sans même s'apercevoir que ledit employé n'avait pas daigné lui répondre, il s'approcha des hiboux. La première lettre, destinée à Ashley Dawon, s'envola aussitôt dans le bec d'un hibou Grand-Duc. La pauvre infirmière de Poudlard avait du se faire du mouron depuis le temps que Swaran ne lui avait pas écrit. Fort heureusement, il avait taché dans sa lettre de la rassurer au mieux, de prendre de ses nouvelles et de lui transmettre toute son affection.

La seconde lettre était pour Magnolia Parish, la bibliothécaire de l'Ecole. Elle recevait le financement mensuel du directeur chaque premier du mois, commandait des nouveaux ouvrages la semaine qui suivait, triait ses plus anciens livres de la bibliothèque les deux premiers dimanches, et ceux de la réserve les deux derniers dimanches, et proposait toujours à Swaran entre ces deux grands tris de récupérer quelques vieilleries qui ne lui étaient plus d'aucune utilité. Réglée comme un métronome, la jeune femme ne dérogeait pas à la règle et Swaran lui répondait donc qu'il acceptait avec plaisir les encyclopédies sur des sorts farfelus du XIVème siècle, car rien ne pouvait le mettre plus en joie que l'enrichissement de sa bibliothèque personnelle.

(En réalité, il y avait bien quelque chose qui le mettait plus en joie encore, mais cette lettre là attendait patiemment son tour au creux de ses mains).

La tour de la troisième lettre arriva, et celle-ci lui tira une maigre grimace. Un cousin éloigné se portait très mal depuis quelques semaines, et il craignait que ce fussent ces derniers instants. S'efforçant de lui apporter, à lui et sa femme, tout le soutien possible, il avait écrit quelques mots réconfortants, pensant que c'était bel et bien ce qu'il pouvait faire de mieux dans ces moments là.

La cinquième lettre. Oh par Merlin quel intérêt ?! Une formalité administrative sur les droits fiscaux du manoir familial, une chouette des bois et hop, expédiée !

Et voilà que seule restait l'enveloppe rouge, tenue à deux mains comme un trésor précieux. Totalement excité à l'idée de l'envoyer, Swaran prit le soin de choisir quel volatile ferait au mieux l'affaire. Une chouette blanche attira son regard, et il lui confia la lettre avec le plus grand soin. A deux fois il faillit se raviser et la récupérer. Son esprit tourmenté lui soufflait à l'oreille que la St-Valentin était une niaiserie dépassée pour son âge, mais une autre voix lui susurrait de lâcher prise, de laisser l'amour l'envahir et la lettre s'envoler. Ce qu'il fit au bout du compte.

Payant donc son dû à l'employé de La Poste de Pré-Au-Lard, il ressortit finalement, redevenu l'homme sérieux qu'il avait toujours été, sans enveloppe rouge vive en main. Mais la sobriété n'était bien qu'une apparence, car tandis qu'il rentrait chez lui, un feu d'artifice de couleurs et d'émotions explosait en son for intérieur, sans qu'il sache exactement pourquoi un événement aussi ... annuel provoquait en lui une telle réaction. //


Couleurs utilisées dans ce message : #262754
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP
Relations Moldues


Messages : 7593
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 13 Fév 2016, 18:37  Répondre en citant

[RP unique de St Valentin de Erwan Adamson]




// Erwan retira le tablier qui lui enserrait la taille. Il fit quelques pas de danse sur la chanson Do the hippogriff des Weird Sisters pour aller l'accrocher. Cette chanson était culte de la musique magique. Il chanta le refrain d'une voix basse, craignant que les clients ne l'entendent. Il se rendit dans les cuisines et augmenta le son de la chaîne hi-fi et se fit un solo à l'abri des regards. Quand la chanson se finit, il attrapa sa sacoche, passa par la porte de derrière et sortit dans l'arrière cour. Il faisait un peu frisquet mais il se réchauffa en marchant vite.

Il se rendait au bureau de poste où il avait plusieurs lettres à récupérer et surtout une à envoyer.
Il marcha pendant environ dix minutes avant d'arriver à son but. Il entra difficilement dans le bâtiment tellement ce dernier était noir de monde. Il fallait vraiment qu'il se procure son propre hibou parce que la file d'attente à la poste était toujours immense.

Il sortit sa lettre et la relit pour être sûr de ne pas faire d'erreur en la postant. Il avait longtemps hésité avant de l'écrire mais c'était dit que de toute façon il n'avait qu'une seule vie et que s'il ne faisait pas ce qui lui plaisait un minimum, il le regretterait plus tard. Il espérait juste que ça ne changerait rien entre elle et lui. Il ne ressentait presque rien envers elle. Enfin, quand il la voyait, il avait une montée d'adrénaline et son seul but était de lui parler le plus longtemps possible. Il aimerait aussi apprendre plus à la connaitre.

La voix de la sorcière qui était au guichet où il attendait le sortit de ses pensées. Il s'avança, lui tendit l'enveloppe puis sept noises. //

- Pour Poudlard s'il vous plait.


// Il ressortit du bureau de poste puis prit le chemin du retour, se sentant plus léger et serein. //


Couleurs utilisées dans ce message : #526259
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Sam. 13 Fév 2016, 23:43  Répondre en citant

[RP unique Event de St Valentin avec Cassiopée, Maximilian et Iris O'Neill, Evander Lawford et Loreliese Laners]




// La journée promettait d'être ensoleillée lorsque Loreliese Laners sortit de chez elle. Elle avait un plein panier de petits gâteaux dans les mains et au dessus de l'essuie rouge et blanc, elle avait posé une enveloppe.

C'était bien là une première. Pour ainsi dire, la Saint-Valentin n'était pas sa fête préférée. Ni celle dont elle retenait la date. Quelques années auparavant, elle avait même fixé avec incompréhension son voisin. Le brave homme lui avait souhaité une bonne fête et elle était restée coïte. Sa fête n'était pas en février pourtant. Ni son anniversaire. Elle avait envisagé qu'il se trompait avant de le voir murmurer 'la Saint Valentin'.

Cette époque était pourtant révolue. Elle avait désormais une bonne raison de se souvenir de la date. Et cela n'avait aucun rapport avec le nombre affolant de commandes qu'elle avait reçu pour des gâteaux en forme de cœur. Elle avait pris son plus beau papier à lettre, une merveille que Tikazar lui avait fourni, et avait écrit. C'était peut-être trop simple mais cela disait tout. Et c'était bien là le principal.

Elle entra dans le bureau de poste. Elle voulait éviter la foule et préférait le faire avant de rendre visite à Madame Pieddodu qui lui avait passé la commande. La dame était une infame bavarde et sa lettre n'arriverait donc jamais à temps pour la Saint-Valentin.

En dépit de l'heure matinale, elle fut stupéfaite en constatant que le bureau était déjà bien rempli. //

- Bonjour mademoiselle Laners. Fit Maximilian O'Neill.

Et bien, bonjour à vous, Maximilian... et Cassiopée. Rajouta-t-elle en voyant la demoiselle qui était sur le dos de l'infirmier stagiaire.

// Cassiopée O'Neill lui fit un grand sourire. Elle avait passé les bras autour du cou de son cousin et semblait follement s'amuser de la situation. C'était bien la première fois que Loreliese voyait ces deux-là si proche. //

- Bonjour, Loreliese. Je me suis foulée la cheville en chemin du coup, j'ai un porteur officiel. Avoir un gentil cousin a des avantages.

- Et je fais solidarité avec Cassiopée, et Evander fait solidarité avec Max. Bonjour mademoiselle Laners. Fit Iris O'Neill qui était perchée sur le dos d'Evander Lawford.

// Cassiopée, à qui rien n'échappait jamais, vit directement la lettre de sa conseillère d'orientation. Elle était très curieuse d'apprendre à qui elle était adressée mais elle n'osa pas lui poser la question. Le risque était trop grand pour qu'elle lui demande à son tour à qui était adressée la lettre qu'elle tenait en main. C'était une première pour elle, enfin non, elle avait déjà écrit des lettres d'amour mais elle ne les avait jamais au grand jamais envoyées. Ce qui était déjà bien en un sens. Elle avait la pratique de celle qui s'entraine à écrire mais elle espérait que son lecteur serait heureux de la lire. //

- Vu que c'est la Saint Valentin demain, je suppose que vous venez tous pour la même raison, n'est-ce pas ?


// Des mines rougissantes confirmèrent ses soupçons. Elle remit sa lettre, murmura le nom du destinataire et salua ses élèves. Elle s'éclipsa discrètement, elle avait encore un cadeau à dénicher avant la date fatidique. //

- Je me demande qui est son amoureux. Fit Iris. Avance près du comptoir Evan, sinon, on va être en retard.

// Evander, en brave Gryffondor courageux, affronta la foule pour aller où on le dirigeait. Il posa son amie à terre et l'observa embrasser sa lettre. Une belle trace d'un baiser en rouge à lèvre décorait son enveloppe. Iris semblait réellement heureuse et Evander avait un gros doute sur le destinataire de sa lettre.

Lui avait été plus discret. Il avait longuement hésité à écrire cette lettre. Il n'était même pas certain que c'était une vraie lettre de la Saint-Valentin mais si il y réfléchissait encore un peu, il n'oserait jamais l'envoyer. Dès lors, il donna le nom de la destinataire, car oui, c'était bien une demoiselle qui était visée et tenta aussitôt d'oublier ce qu'il venait de faire.

Maximilian, de son côté, avait toujours un œil sur sa cousine qui boitillait vers le comptoir. Elle semblait enthousiaste et... paniquée. C'était comme si son corps se demandait en permanence si elle faisait la bonne chose ou pas. Elle finit pourtant par assumer sa décision et donna les sous pour envoyer un hibou. Elle eut même l'audace de rougir en donnant le nom du destinataire, comme si le hibou allait la juger pour son choix. Elle était très spontanée comme fille finalement même si cela cachait bien plus que ce qu'elle voulait bien avouer.

Maximilian, en bon dernier, tendit ses trois lettres d'un air bourru pour qu'on ne lui pose aucune question. Oui, il en envoyait trois et non, il n'allait certainement pas expliquer le pourquoi du comment. //

- Aucun commentaire... Menaça-t-il vaguement.

- J'ai posé aucune question. Fit Cassiopée en remontant sur son dos.

- On file manger un bout ?

-Hue dada ! Direction Pieddodu ! Poursuivez cette jolie rouquine de mademoiselle Laners. Parce que si tu me poursuis alors que je suis sur ton dos, on va tourner en rond.

// Iris avait réellement pris le pli sur Cassiopée à bien y regarder. En quelques années, Maximilian et elle avaient parcourut un bon bout de chemin et ce n'était pas pour lui déplaire. //


Dernière édition effectuée par Cassiopee (Dim. 14 Fév 2016, 12:49) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1034A6, #D70A53, #990099, purple, #013546
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1086
Guilde : The Thousand Sunny
Maison : Gryffondor
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 30 Nov 2016, 11:49  Répondre en citant

[Début de Rp entre Ciryen Fill et Cherry Sea]




// Aujourd'hui Cherry avait décidé d'envoyer une lettre à ses parents, ce qu'elle faisait environ une fois par mois, même si elle n'avait jamais de réponses. Mais malgré le fait qu'elle ne partage pas les mêmes idées que sa famille, elle continuait à lui écrire pour ne pas que leur relation empire.
Mais pour ne pas sortir uniquement pour poster sa lettre, elle se mit en tenue de sport pour pouvoir faire un petit footing en se rendant au village.
Elle n'envoyait pas ses lettres de la volière de Poudlard comme la plupart des élèves, elle préférait aller au bureau de poste, car elle n'avait pas de chouette à elle. Quand on lui avait laissé le choix, elle avait choisi un chat à la place d'une chouette.
Elle prit donc ses affaire et alla courir un peu dans le parc avant de se rendre au village. Une fois là bas, elle prit la direction du bureau de poste. //

** Il fait super froid! J'aurais peut-être du m'habiller un peu plus, même pour courir.. **

// Elle se dépêcha de rentrer à l'intérieur pour se réchauffer. Elle poussa la porte et s'engouffra dans le magasin. Mais il n'y avait personne au comptoir, il y avait juste une jeune femme qui semblait également attendre. //

** C'est bien ma veine, je suis sortie dans le froid pour presque rien si je ne peux pas poster ma lettre! **

// Elle attendit quelques minutes en détaillant la jeune femme. Il lui semblait l'avoir déjà vu quelque part mais elle ne se rappelait pas où. Pourtant il n'était pas difficile de la remarquer avec se longs cheveux rouges et ses yeux de deux couleurs différentes. Après quelques minutes d'attente supplémentaire, elle fini par demander à la jeune femme si elle savait pourquoi il n'y avait personne au comptoir. //

- Excusez moi, est-ce-que vous savez pourquoi il n'y a personne?


Couleurs utilisées dans ce message : #40A497
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 02 Déc 2016, 08:19  Répondre en citant

    // Ciryen n'avait jamais vraiment eu de bonne étoile, mais manifestement ce jour-là, c'était carrément le pire mauvais esprit du Pandémonium qui avait décidé de s'occuper d'elle. D'abord elle perdait son fichu macaque, puis elle se trouvait une petite chambre miteuse - enfin, dans le sens littéral quoi, avec un matelas infesté, des cafards qui foulaient le plancher allègrement, et on ne parlait pas de l'état de la salle de bain. Après une dure et courte nuit, la télépathe était entrée dans le premier commerce qu'elle avait trouvé, à savoir le bureau de poste de la ville... Ouvert mais vide. Ses recherches commençaient bien ! Elle avait définitivement la poisse ; pourtant, ce n'était pas un vendredi treize...

    Avisant une clochette sur le comptoir, Ciryen sonna, son avis de recherche à la main. //


- AU BOULOT LES COCOS !

    // Elle sursauta violemment, le coeur battant. Ça, c'était de la magie... Avec une telle alarme, tout le village devait être réveillé ! Cependant, seul le silence répondit à l'annonce de la sonnette. Ciryen patienta quelques minutes, par acquis de conscience ; mais rien ni personne ne vint. Elle s'apprêtait à tourner les talons pour quitter les lieux lorsque la porte de la poste s'ouvrit. Une jeune blonde, pâle comme la mort, s'avança dans l'encadrement, une lettre dans la main. //


** Pas de chance, ma jolie. Manifestement, il n'y a que toi et moi dans cette boutique... **

    // Elle avait veillé à garder ces pensées pour elle. Elle ne souhaitait pas choquer la demoiselle en s'introduisant dans son esprit sans préavis. Mais cette dernière la dévisageait, et Ciryen n'appréciait pas vraiment être jaugée du regard. Elle s’apprêtait à lui faire une remarque désobligeante, dans le genre "Bah quoi, j'ai un furoncle au milieu du front ?" ou bien "Tu n'as jamais vu de jolie fille de ta vie ou quoi ?" , ou encore "Si tu continues à me regarder de la sorte, tu verras ce qu'il t'arrivera. Le dernier en date recommence tout juste à parler..." . La blonde prit cependant la parole avant que Ciryen n'ait pu lui dire quoi que ce fut. //


- Excusez moi, est-ce-que vous savez pourquoi il n'y a personne?

    // La question de la fille arracha un rictus à Ciryen. Déjà agacée par les événements qui s'enchaînaient depuis la veille, elle n'était vraiment pas d'humeur sociable. Elle projeta ses pensées vers elle pour lui répondre à sa manière : //


** Aucune idée. Je suis arrivée il y a une dizaine de minutes, j'ai sonné, j'ai attendu... et voilà. **

    // Ciryen était bien consciente que sa mauvaise humeur s'affichait clairement sur son visage. La blonde était juste arrivée au mauvais moment, mais elle n'allait pas lui faire de traitement de faveur sous prétexte de mauvais timing. Ciryen s'avança néanmoins vers la fille ; peut être qu'elle pourrait l'aider à retrouver son Selwen ? Mais elle n'eut pas fait trois pas qu'un gros BOUM retentit au-dessus de leurs têtes. Le visage initialement fermé de la jeune femme se relâcha légèrement et elle écarquilla les yeux sous le coup de la surprise.


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #003399, darkred, #2F8042, #40A497
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pré-Au-Lard
Page 2 sur 3