Hiboux Nomade Notes
★ Participez aux tournois de bavboules et d'hexalis ★ Affrontez les Wyrdiens dans des parties de codenames sur Discord ★
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Couloir du Deuxième Etage, Aile Nord

Page: 1, 2, 3, 4 ... 19  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Les Étages
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Lun. 22 Fév 2010, 00:20  Répondre en citant

Couloir du Deuxième Etage, Aile Nord



    // Le couloir de l'aile nord au deuxième étage ressemble pour beaucoup à n'importe quel couloir de Poudlard.

    Il possède de grandes fenêtres donnant sur le parc, une décoration sobre composée de vieille armures et de quelques cadres. Par endroit, les larges dalles qui composent son sol sont recouvertes d'épais tapis en velours.
    Pourtant un bruit court sur ce lieu... On le dit maudit, hanté par un détraqueur à cause du froid mordant qui y règne en toute saison. En effet, dès que vous pénétrez dans ce lieu, vous êtes transpercé par l'inhabituelle fraicheur, et un sentiment de malaise s'empare de vous.

    Si vous posez la question aux autres élèves, beaucoup vous répondront que ce ne sont que des histoires. Pourtant, presque tous évitent de l'emprunter. Ils préfèrent prendre l'escalier et traverser l'aile nord par le couloir du 3ème ou du 1er. //


Dernière édition effectuée par Jade O'greaney (Sam. 08 Juin 2019, 11:16) ; édité 3 fois

Editorialiste


Messages : 1293
Guilde : Les Marchombres
Maison : Gryffondor
Poudlard : 4e année
MessageDate du message: Lun. 12 Juil 2010, 21:52  Répondre en citant

// Lors de la sortie à Pré-Au-Lard d'aujourd'hui, Lunilo se rappela qu'il avait promis à la dame du bureau de poste de l'aider à donner le trop-plein de courriers pour Poudlard.
À peine fut-il entré et qu'il ai eu le temps de s'apercevoir de l'activité intense qui régnait qu'une voix résonna derrière une pile de colis. Le jeune Gryffondor se fit littéralement éjecté dehors, par une série de hiboux en partance. //

** Je sais pas comment ils font pour passer leurs journées là-dedans ! **

// Il regarda la lettre. Elle était apparemment adressée à une certaine Lucy Scarvy. //

** Mmmh, je me demande ce qui m'a pris d'aider à porter des lettres... Je suis pas un hibou... **

// De retour au château, Lunilo chercha Lucy. Il demanda à des élèves de sa maison s'ils ne l'avaient pas vue et quelqu'un lui dit qu'elle se trouvait au troisième étage. Il monta les escaliers rapidement et, au bout du couloir, un personne semblait partir. //

- Hé, Lucy ?! Attends, j'ai quelque chose !

// La jeune fille ne l'avait pas entendu, et elle s'éloigna vers l'escalier menant à l'étage inférieur. Lunilo bougonna en disant qu'il était bon pour lui courir après, et il la rattrapa au deuxième étage. //

- Tiens, il y avait ça au bureau de poste pour toi. Ils étaient débordés alors on m'a dit de te le donner...

- C'est pour moi ? Vraiment ? Mais personne ne m'écrit jamais ! Merci beaucoup !!!

// Lucy Scarvy ouvrit la lettre et commença à lire en s'éloignant. //

- Ben... euh, à plus tard... c'est ça.

// Après quelques instants de réflexion, le Gryffondor décida d'aller faire un tour à la bibliothèque. //


Couleurs utilisées dans ce message : #0080FF, indigo
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 10 Oct 2010, 23:03  Répondre en citant

// Wil se sentait comme dans un terrier de blaireaux, il y faisait sombre, humide, et l'odeur était immonde. Il marchait très lentement, les genoux repliés, un plafond de pierre froide se trouvait au dessus de sa tête, ce qui l'empêchait de se lever complètement, vue ça grande taille. //

** Alors alors... Ou peut bien se trouver cette manivelle ? Ah mais je suis bete ! **

- Lumos !

// L'extrémité de la baguette du Serpentard se mit aussitôt a scintiller et le garçon put facilement discerner la manivelle, qu'il actionna alors pour sortir de ce passage secret. //

- Ahhh, de la lumière !

// Malheureusement, il se retrouva directement face à un garçon de la maison de Gryffondor. Se forçant a retenir un cri de stupeur, il lui demanda directement : //

- Euuh... Tu as vu ou pas ?

// Il se rappela les dires d'un de ses camarades verts et argents, qui lui avait dit hier matin que ce passage secret devait mené dans les cuisines. Visiblement pourtant, il se trouvait au second étage, et devait un témoin qui pourrait très certainement le dénoncé, vu que l'entrée du passage secret ce trouvait à Pré au Lard... //

** C'est bien ma chance, ça... **


Couleurs utilisées dans ce message : green

Editorialiste


Messages : 1293
Guilde : Les Marchombres
Maison : Gryffondor
Poudlard : 4e année
MessageDate du message: Lun. 11 Oct 2010, 16:13  Répondre en citant

// Après quelques instants de réflexion, le Gryffondor décida d'aller faire un tour à la bibliothèque... Mais à peine s'était-il retourné qu'il se retrouva nez à nez avec un garçon sortant du mur, l'ai tout à fait perdu, et dont la robe était quelque peu poussiéreuse. En reculant d'un pas, Lunilo découvrit qu'il s'agissait d'un Serpentard, et qu'il sortait en fait d'un passage secret. Il avait certainement dû tâtonner et remuer la poussière... //

- Euuh... Tu as vu ou pas ?

- J'ai vu quoi ? Que tu t'es perdu dans un passage secret ?

// Il regardait le jeune Serpentard suspicieusement. Soit il était vraiment perdu, soit il y avait un truc louche. //

- J'imagine que vous, les Serpentards, ne devez pas aller souvent dans les étages en dehors des cours...

// À y réfléchir, ses camarades rouge et or lui avaient glissés quelques mots au sujet d'un passage secret au deuxième étage, censé déboucher quelque part dehors. Il ne l'avait jamais trouvé et avait fini par mettre ça sur le compte des ragots et rumeurs. Apparemment, le Serpentard l'avait emprunté dans l'autre sens, et s'il avait l'air perdu c'est qu'il ne s'attendait pas à arriver ici. //

- Je ne pense pas que le personnel serait très content s'il apprenait que tu te promènes tout seul au dehors, sans permission qui plus est. Hum, de toute façon je ne suis pas préfet.

// Un Serpentard pris sur le fait, cela n'arrivait pas souvent. Il s'amusait à regarder son air gêné, regarder à droite ou à gauche si quelqu'un d'autre l'avait vu. //

- Eh bien en fait... Je ne sais pas trop... C'est vrai que ce serait dommage que Serpentard perde des points mais... Mmmh...


Couleurs utilisées dans ce message : green, #0080FF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 12 Oct 2010, 23:09  Répondre en citant

// Le vert et argent sentit alors la poussière lui monté au nez, il rangea alors sa baguette dans sa poche, bien qu'elle dépassait et qu'elle le bout maniable se voyait parfaitement, puis épousseta ses vêtements. Tout en continuant à regarder le Gryffondor d'un oeil alerte. //

** Au cas ou il s'en irait prévenir les Profs... **

- J'ai vu quoi ? Que tu t'es perdu dans un passage secret ?

// Se relevant, Wil regarda droit dans les yeux sa "connaissance" et le fusilla du regard lui répondit : //

- Mmhh.. D'abord je ne me suis pas perdu...

// Le Gryffondor en rajouta visiblement une couche. //

- J'imagine que vous, les Serpentards, ne devez pas aller souvent dans les étages en dehors des cours...

// Relevant patiemment la petite insulte, un sourire mesquin naquit sur les lèvres du Serpent et son sourire s'agrandit encore plus lorsque que fut son tour de lancer une pointe, a ce jeu là, il était le meilleur. //

- Au moins nous sommes d'accord, a quoi bon s'approcher de la Salle Commune des Moineaux et des Chatons ?

// Le passage secret derrière le Serpentard se referma doucement, lorsque que le passage fut finalement dissimulé, le Gryff ajouta : //

- Je ne pense pas que le personnel serait très content s'il apprenait que tu te promènes tout seul au dehors, sans permission qui plus est. Hum, de toute façon je ne suis pas préfet.

- Oui.. c'est vrai, tu n'es pas Préfet. Va t'en de là et oublie ce que tu as vu, sinon il va t'arriver quelque petit accident, dans l'escalier menant a votre Salle Commune, peut être ?

// L'idée de cette menace mise en oeuvre éveilla les pulsions sadiques du serpent, l'image même d'un élève tombant des escaliers le faisait rire intérieurement, mais si c'était un Gryffondor, l'hilarité serait totale. Malheureusement, il rajouta une phrase qui fit se dresser les cheveux de Wil sur le sommet de son crane. //

- Eh bien en fait... Je ne sais pas trop... C'est vrai que ce serait dommage que Serpentard perde des points mais... Mmmh...


- Eh... Et a qui ai-je l'honneur ?


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Mar. 12 Oct 2010, 23:09) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : green, #0080FF

Editorialiste


Messages : 1293
Guilde : Les Marchombres
Maison : Gryffondor
Poudlard : 4e année
MessageDate du message: Jeu. 14 Oct 2010, 21:32  Répondre en citant

// Lorsque le Serpentard en eut marre de s'épousseter, il releva la remarque de Lunilo. //

- Au moins nous sommes d'accord, a quoi bon s'approcher de la Salle Commune des Moineaux et des Chatons ?

// Des chatons ?! Peuh, ce type avait besoin de rabaisser les emblèmes des autres maisons pour mettre en valeur la sienne... Mais connaissant le caractère des Serpentards, Lunilo préféra ne pas continuer, sachant que cela pourrait durer longtemps. Il se contenta de hausser les épaules et continua. //

- Je ne pense pas que le personnel serait très content s'il apprenait que tu te promènes tout seul au dehors, sans permission qui plus est. Hum, de toute façon je ne suis pas préfet.

- Oui... c'est vrai, tu n'es pas Préfet. Va t'en de là et oublie ce que tu as vu, sinon il va t'arriver quelque petit accident, dans l'escalier menant a votre Salle Commune, peut-être ?

// Des menaces maintenant ? Hum, le Gryffondor avait bien envie de répondre sèchement, mais il se retint et pris l'air faussement hautain, l'air de dire que ce n'était pas ça qui l'empêcherait d'aller parler de lui au personnel si l'envie lui prenait. //

- Eh... Et a qui ai-je l'honneur ?

- Lunilo. Lunilo Goupil. Et toi tu dois être... le descendant d'une longue lignée de sang-pur je suppose, mais encore ?

// Tandis que l'intéressé lui répondait, l'attention de Goupilo fut retenue par un bruit approchant. Attendant poliment la fin de la tirade du vert et argent, il se décida à parler. //

- Je croyais que tu ne voulais pas être vu par ici, à mon avis tu ferais mieux de bouger d'ici avant que la personne qui est certainement en train d'arriver ne se demande pourquoi ta robe est toute blanche.


Couleurs utilisées dans ce message : green, #0080FF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou
Arsenic Rosidae

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 14 Oct 2010, 22:24  Répondre en citant

// Alors qu'Arsenic se promenait inconsciemment dans les couloirs accompagnée de sa chouette, comme à son habitude, elle surprit des voix. Deux élèves se tenaient devant un pan du mur adjacent, l'un provenant de sa chère maison et l'autre de Gryffondor. Apparemment aucun d'entre eux ne l'avaient sentie s'approcher. Elle en profita pour se coller à la cloison froide, l'oiseau sur l'épaule. Elle commença à les écouter. //

- Eh... Et à qui ai-je l'honneur ?

- Lunilo. Lunilo Goupil. Et toi tu dois être... le descendant d'une longue lignée de sang-pur je suppose, mais encore ?

// La conversation n'avait vraiment rien de passionnant. Encore une confrontation entre les deux maisons. Arsenic se fichait bien de savoir d'où provenait chaque élève, en revanche, un simple sorcier de bas-étage l'écœurait. Tandis que la jeune femme était plongée dans ses réflexions et que l'autre élève de Serpentard s'attardait sur ses origines, la chouette sortit de sa transe, ouvrit ses deux yeux jaune, et frappa le mur de son aile droite. Un claquement presque imperceptible se propagea dans le couloir. //

- Je croyais que tu ne voulais pas être vu par ici, à mon avis tu ferais mieux de bouger d'ici avant que la personne qui est certainement en train d'arriver ne se demande pourquoi ta robe est toute blanche.

// Arsenic fut surprise d'apprendre que le Gryffondor avait entendu le bruit quasi inaudible. Son ouïe devait être sacrément développée. La Serpy rousse sortit de l'ombre et s'approcha des deux élèves, passant une main sur la paroi gelée. Elle avançait très lentement. Alors qu'elle marchait dans leur direction, elle parla. //

- Je me moque de savoir pourquoi cet idiot est sale.


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Mar. 07 Aoû 2012, 21:23) ; édité 7 fois

Couleurs utilisées dans ce message : green, #0080FF, #3D2B1F
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 15 Oct 2010, 20:15  Répondre en citant

- Lunilo. Lunilo Goupil. Et toi tu dois être... le descendant d'une longue lignée de sang-pur je suppose, mais encore ?

// Malgré le fait que ce Lunilo le toisait du regard, et que d'après Wil, il lui parlait mal, le vert et argent ne pu réprimer un grand sourire, regarda le Gryffondor de toute sa hauteur et lui dit. //

- Je m'appelle Wil Hermann Johnson, et j'espère que tu t'en souviendras. Je descends effectivement d'une longue lignée de... Euh. Mmh.

- Je croyais que tu ne voulais pas être vu par ici, à mon avis tu ferais mieux de bouger d'ici avant que la personne qui est certainement en train d'arriver ne se demande pourquoi ta robe est toute blanche.

- Personne na rien vu par ici, j’espère que toi non plus.

// Wil s'arrêta là, il ne voulait pas que le lionceau connaisse ses origines. D'ailleurs il n'avait rien a lui prouvé du tout. Le Serpentard, se tourna alors vers une porte qui venait de s'ouvrir, et une fille de sa maison apparut, il ne la connaissait pourtant pas du tout. //

** Une nouvelle, surement. **

// Mais directement, la nouvelle répondit à Lunilo, comme si ils se connaissaient de longue date. Et cela surprit le garçon. //

- Je me moque de savoir pourquoi cet idiot est sale.

// Regardant avec des yeux ronds la nouvelle venue, il se demanda tout de suite pourquoi elle l'insultait, ils ne se connaissaient même pas ! Wil balbutia pendant quelque seconde, puis s'efforça de se calmer, de reprendre son souffle.. Il n'allait pas quand même hurler et recracher une insulte sur une fille, après quelque secondes, il salua froidement sa camarade. //

- Ça fait plaisir. Bonjour.


Couleurs utilisées dans ce message : #0080FF, green, #3D2B1F

Editorialiste


Messages : 1293
Guilde : Les Marchombres
Maison : Gryffondor
Poudlard : 4e année
MessageDate du message: Sam. 16 Oct 2010, 10:39  Répondre en citant

- Personne na rien vu par ici, j'espère que toi non plus.

// Malheureusement pour lui, quelqu'un portant une chouette sur les épaules sorti de l'ombre et avança vers eux lentement, comme pour contredire ce Wil Hermann Johnson. Il s'agissait d'une fille dont la robe indiquait qu'elle était à Serpentard, elle aussi, ce qui surpris d'autant plus Lunilo lorsqu'elle parla. //

- Je me moque de savoir pourquoi cet idiot est sale.

- Pardon ?

// Elle parlait de Wil comme si elle le connaissait bien, mais à voir les yeux ébahis de celui-ci, ce n'était pas le cas. Ce ne fut qu'ensuite que Lunilo remarqua qu'elle avait entendue leur conversation... soit elle possédait une particularité auditive, soit elle les avait espionnés, ce qui ne serait étonnant qu'à moitié en fait. //

- Ça fait plaisir. Bonjour.

// Que voulait cette inconnue qui débarquait comme ça ? Lunilo en oublia presque le sujet initial, et fut presque offensé qu'elle intervienne. Pourtant, elle ne voulait pas savoir ce qui était arrivé à son camarade de Serpentard, mais elle semblait plutôt remontée contre lui, ou juste de mauvaise humeur. Quoi qu'il en soit, Lunilo les regarda, attendant qu'elle dévoile ses intentions. En voyant deux Serpentards avec un Gryffondor, on s'attendait à voir les deux serpents se défendre mutuellement, provocant le lion, se moquant de lui ou autre... Alors qu'il semblait y avoir un triangle où personne ne défendait personne. Étrange. //


Couleurs utilisées dans ce message : green, #3D2B1F, #0080FF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou
Arsenic Rosidae

Ancien(ne)





MessageDate du message: Sam. 16 Oct 2010, 11:37  Répondre en citant

- Pardon ?

// Arsenic continuait d'avancer, lentement. Le Gryffondor n'avait pas l'air ravi de la voir rappliquer. Elle lui jeta un rapide coup d'oeil. Il était plus petit qu'elle, cela l'amusait ; mais ses yeux avaient quelque chose d'incroyablement attirant, comme s'il passait le plus clair de son temps à observer les autres, et qu'il mémorisait tous les détails d'une scène dans ses iris. La jeune femme tourna la tête vers le Serpentard. Il la dépassait d'une large tête. Il avait la moue des gens offusqués. //

- Ça fait plaisir. Bonjour.

- Tu aurais préféré que je dise : oh, comme tu es élégant ! peut-être ? Désolée, mais ce n'est pas le cas.

// Les deux garçons semblaient dubitatifs. //

- Qu'y a-t-il ? Parce que je suis de ta maison, je devrais te soutenir ? Foutaises.

// Ignorant les légers mouvements de tête de ses camarades, Arsenic passa devant eux, et commença à s'éloigner. La chouette s'était retournée, et figurait comme un sourire narquois sur sa face. Peut-être riait-elle des deux jeunes hommes. Pourtant, l'un d'eux balbutia quelques mots ce qui stoppa Arsenic dans son avancée flâneuse. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Mar. 07 Aoû 2012, 21:27) ; édité 6 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #0080FF, green, #3D2B1F
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3, 4 ... 19  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Les Étages
Page 1 sur 19