Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Couloir du Deuxième Etage, Aile Nord

Page: <--  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Les Étages
Auteur Message
Julie Peakup

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 19 Oct 2014, 19:09  Répondre en citant

// Julie était arrivée il y a plusieurs jours déjà à Poudlard et ses grands-parents lui manquaient déjà. Heureusement qu'elle avait son chat, ça l'aidait beaucoup à surmonter sa solitude. Bien qu'elle soit entourée de beaucoup de personnes, elle ne s'était jamais sentie aussi seule. Sans tous ces repères habituels, elle était perdue et ce lieu lui faisait affreusement pensé à sa mère. Elle qui était venue ici pendant sept ans. Elle avait foulée ces pierres, s'était assise sur les bancs du parc, avait touché les tables et les chaises. Tout ici, lui rappelaient sa chère maman décédée.

Par rapport à certains sorciers de première année ayant des parents moldus, Julie n'était pas autant émerveillée que ça par l'école. D'accord il y avait des fantômes qui traversaient les murs, au début, ça avait surpris la jeune fille mais elle s'était ensuite habituée, très rapidement d'ailleurs, mais à part ça, rien n'était extraordinaire. Par contre, les cours étaient très instructifs. Julie adorait s'y rendre, elle n'était pas comme certains qui eux s'endormaient sur leur table en entendant le prof parler. Non, elle elle était studieuse, travailleuse. Une vraie Serdaigle quoi ! Elle n'oubliait pas ses fournitures : trousse, parchemin, plume, pas comme certain !

Par contre, la Serdy ne possédait pas un très bon sens de l'observation. Surtout que, à Poudlard, tout se ressemblait ou presque. Il faudrait plusieurs semaines pour que la jeune fille arrive à se retrouver parfaitement. Une petite pierre mal placé, une armure abimée, c'est un petit détail qui fait la différence, dans tous les cas. Le pire, c'est qu'elle ne savait pas du tout où elle était car pendant tout le trajet, elle avait lu et avait donc été concentré sur son texte. //
**Bon la prochaine fois, je serais concentrée sur mon chemin.**
// Pour essayer de se retrouver, Julie se tourna vers une des grandes fenêtres du couloir. Elle pourrait, grâce à la position du soleil se repérer. Apparemment, en ne se trompant pas (ce qui était assez improbable), elle était dans l'aile nord. Sachant qu'elle n'était pas passée par les escaliers infernaux, elle était toujours au même étage, soit le deuxième. Alors, les morceaux s'assemblèrent dans son esprit. Elle était dans le couloir hanté ! Celui où les premières années ne voulaient et ne devaient pas allés !

Trop tard, maintenant qu'elle y était, elle allait pas s'enfuir en courant quand même ! Elle avait de l'honneur enfin. De toute façon, Julie soupçonnait les septièmes années d'avoir inventé cette histoire juste pour faire peur aux ignorants et naïfs premières années. Comme si elle était assez crédule pour croire à ces bêtises. Néanmoins, elle préférait ne pas s'attarder ici. Elle n'y croyait pas mais les légendes étaient toujours basées sur quelque chose de vrai. Problème, n'étant jamais venue dans ce coin-là, elle ne savait pas comment en sortir. Une vraie bécasse me direz-vous. Comment est-elle venue ici dans ce cas-là ? Et pourquoi ne fait-elle pas marche arrière ? Le problème, c'est que Julie avait peur de se perdre encore plus dans les méandres des couloirs. Il fallait qu'elle trouve quelqu'un pour l'aider. C'était la seule solution. La jeune fille marcha donc vers la fin du couloir en espérant rencontrer quelqu'un qui pourrait lui indiquer le bon chemin à prendre pour revenir à sa salle commune.

A l'intersection, elle rencontra quelqu'un. C'était une sixième ou septième année. Et vu l'écusson, elle était à Serdaigle ! Julie se rappelait l'avoir déjà rencontré, enfin plutôt vu de loin mais par contre, elle ne se rappelait pas de son nom. //
**Quelle chance ! Elle va pouvoir m'aider.**
// Julie s'arrêta et s'approcha d'elle timidement. Elle ne savait pas trop comment l'aborder. Elle décida donc de lui parler franchement :

" - Bonjour. Heu... Pourrais-tu me montrer le chemin pour aller dans le Hall d'Entrée ? Je me suis pas perdue hein. Faut pas croire ça non. J'ai juste voulu exploré et je n'arrive pas à retrouver mon chemin. "

// Comment ça Julie venait de mentir à cette fille ? Bien sûr que non, elle venait juste de dire la vérité avec d'autres mots c'est tout. Après, la Serdaigle pouvait toujours ne pas lui répondre et là, ça serait pas sympa ! //

Couleurs utilisées dans ce message : #C71585

Spoiler :


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Dim. 19 Oct 2014, 19:31) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #C71585

Direction
Relations Moldues


Messages : 10624
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 23 Oct 2014, 15:26  Répondre en citant

// Ann referma sans le moindre bruit le passage qui menait à la Salle Secrète de l'Amafia derrière elle. Elle venait de passer deux heures à l'intérieur, à faire et refaire ses comptes. La situation devenait critique : elle devait trouver une solution pour redresser les finances de la guilde, mais depuis la mort de Charles, son cerveau ne répondait plus comme avant. Il butait, refusait d'avancer. Elle se surprenait à regarder devant elle, les yeux dans le vague, pendant de longues minutes, ce qui ne lui serait jamais arrivé auparavant...
Elle s'était rendue compte qu'elle n'arriverait à rien ce jour-là et avait décidé de renoncer. Elle devrait peut-être demander des idées aux autres membres de la guilde, un de ces jours. Elle rechignait à montrer ses faiblesses, mais elle devait faire passer le bien-être de l'Amafia avant son amour-propre...
C'est en ruminant de telles pensées qu'elle emprunta le couloir dit hanté du deuxième étage. Ce n'était qu'une rumeur, bien sûr, qui existait depuis des lustres : Timothy et elle en avaient entendu parler dès leur entrée à Poudlard. Après la construction de la Salle Secrète de l'Amafia, ils avaient amplifié l'histoire et l'avaient répandue auprès des élèves les plus jeunes : bien sûr, cela n'empêcherait pas les gens de passer dans le coin s'ils le voulaient vraiment, mais si cela réduisait la fréquentation, cela les arrangerait...
Cette fois, il y avait quelqu'un dans le couloir : une petite élève blonde de Serdaigle, qui semblait complètement perdue. La première idée d'Ann fut de passer sans lui adresser la parole, afin de ne pas être associée dans son esprit à ce coin du château, où elle n'avait aucune raison rationnelle de se trouver à cette heure. Mais la petite fille lui adressa timidement la parole pour lui demander : //

- Bonjour. Heu... Pourrais-tu me montrer le chemin pour aller dans le Hall d'Entrée ? Je me suis pas perdue hein. Faut pas croire ça non. J'ai juste voulu explorer et je n'arrive pas à retrouver mon chemin.

// Ann sourit. A son air contrit, elle voyait bien que sa camarade s'était effectivement perdue dans les couloirs du château sans vouloir l'avouer. Mais elle ne souhaitait pas la mettre mal à l'aise, aussi fit-elle semblant de la croire et lui répondit : //

- Je vais justement jusqu'aux escaliers qui n'en font qu'à leur tête. Je monte jusqu'à la tour de Serdaigle ensuite, mais je suppose que tu sauras retrouver ton chemin à partir de là, non ?

// En tout cas, si ce n'était pas le cas, elle n'avait pas l'intellect digne d'une Serdaigle... Ann fit quelques pas dans la bonne direction puis, pour meubler la conversation autant que par réflexe d'obtenir en toutes circonstances un maximum d'informations qui pourraient se révéler utiles, elle demanda à la petite blonde : //

- Comment t'appelles-tu ? Tu es en première année, je me trompe ?

// Physiquement, elle aurait pu être en deuxième année, voire même en troisième si sa croissance était tardive, mais en général, les élèves cessaient de se perdre passés les premiers mois à Poudlard, à quelques exceptions près. //


Couleurs utilisées dans ce message : #C71585, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Julie Peakup

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 19 Jan 2015, 00:04  Répondre en citant

**Ah cool ! Elle ne m'a pas ignoré comme une m****. Chose à noter : les gens sont assez sympa à Poudlard.**

// La jeune fille qui se trouvait devant Julie venait de lui répondre à la plus grande joie de la première année qui se serait retrouvée seule dans les méandres des couloirs de la grande école de magie. Même si elle avait lu dans une étude d'un journal sorcier, que les premières années se perdait systématiquement pendant les premiers mois à Poudlard, Julie n'était pas rassurée pour autant. Elle était sensée être intelligente vu que le choixpeau (objet assez étrange d'ailleurs, la première fois que Julie l'avait vu, elle pensait que c'était une blague) l'avait envoyé à Serdaigle, la maison de l'intelligence mais alors pourquoi se perdre ? Question malheureusement sans réponse. Surement à cause du changement et du nombre de nouvelles choses à apprendre disaient certains psychologues sorciers (et oui, ça existe ! La Serdaigle l'avait appris lors d'une promenade sur le Chemin de Traverse). //

- Je vais justement jusqu'aux escaliers qui n'en font qu'à leur tête. Je monte jusqu'à la tour de Serdaigle ensuite, mais je suppose que tu sauras retrouver ton chemin à partir de là, non ?

// Julie lui répondit par un bref mouvement affirmatif de la tête avant de la rejoindre. //

**Bon ça se voit qu'elle me croit pas du tout. Qu'est-ce que je fais du coup ?**

// Si personne ne relançait la conversation, elle allait forcément tomber à plat et cela allait jeter un silence assez triste. Tout ce que Julie souhaitait éviter, elle n'était pas venue à Poudlard pour rencontrer des gens mais demeurée muette quand elle en croisait un. Cependant, elle ne savait pas trop quoi dire après avoir demandé son chemin assez grossièrement. Mais heureusement, la Serdaigle lui répondit : //

- Comment t'appelles-tu ? Tu es en première année, je me trompe ?

_ Je m'appelle Julie Peakup et toi ? Je suis aussi en première année. Bien deviné ! Et toi tu es surement en cinq, six ou peut-être même septième année, non ?


// C'est bon, Julie reprenait du poil de la bête après la timidité place à la spontanéité. Et c'était bien mieux comme ça. Après avoir parlé, la petite Serdaigle se posa quand même une question : que venait faire cette fille dans ce couloir loin de toutes traces de vie (comment ça j'exagère) ? Elle ne devait surement pas venir chercher le Miroir du Risèd ! Ni créer des Inferis. La question n'avait pour l'instant pas de réponse.

Par contre, ce qui était plus qu'évident, c'était que sa camarade était fatiguée. Des cernes violettes commençaient à se dessiner sous ses yeux. Elle ne devait pas beaucoup dormir en ce moment. Peut-être à cause des examens (c'était une explication logique et probable mais Julie sentait que ce n'était pas ça) ? Ou alors cet état était du à la tristesse d'un coeur brisé ? Mystère... Néanmoins, la petite blonde étant curieuse, décida de demander, on ne sait jamais peut-être que l'inconnue avait besoin de parler ? Bon, fallait quand même mieux pas qu'elle se mette à pleurer comme une madeleine dans les petits bras de la blonde mais si elle avait quelque chose sur le coeur il valait mieux en parler plutôt que le cacher profondément. Cela ne ferait qu'aggraver les choses.//

_ Heu... J'aurais juste une question, j'espère qu'elle ne va pas t'embarrasser. "
// commença timidement Julie. //
_ Pourquoi as-tu l'air si fatigué ? C'est à cause des examens ? Si c'est ça, ça donne pas envie de grandir !"
// finit-elle en affichant une moue étrange dont seuls les enfants et les pré-ados avaient le secret. //

Spoiler :


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Lun. 19 Jan 2015, 00:43) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #2E0854, #C71585

Direction
Relations Moldues


Messages : 10624
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 01 Fév 2015, 21:46  Répondre en citant

// La petite Serdaigle n'hésita pas à se présenter quand Ann lui demanda son identité : //

- Je m'appelle Julie Peakup et toi ? Je suis aussi en première année. Bien deviné ! Et toi tu es surement en cinq, six ou peut-être même septième année, non ?

// Tout en avançant le long du couloir, la dirigeant de l'Amafia se présenta à son tour : //

- Je suis en septième année, c'est ça. Mon nom est Ann, Ann Seymour. Je suis la soeur jumelle de Timothy, notre nouveau préfet.

// Ironie du sort, son frère avait hérité du poste après la mort de Charles... Son nom parlait donc à tous les élèves de Serdaigle, plus que celui d'Ann, qui n'était qu'une élève comme les autres. La préfecture ne l'intéressait pas : elle avait déjà bien trop à faire avec l'Amafia. Et puis, elle savait qu'elle n'avait pas la mentalité nécessaire pour être préfète. Elle était capable d'être un leader exigeant, elle le montrait tous les jours au sein de sa guilde. Mais materner les plus jeunes ne lui était pas naturel : même avec sa propre petite soeur, Zoey, elle avait du mal à tisser des liens. Pas comme cette rouquine française qui avait été nommée préfète de Gryffondor, Aglaé quelque-chose. C'était des filles comme elle qui devaient avoir le badge, et pas Ann, malgré ses bons résultats scolaires.
Perdue dans ses pensées, elle avait laissé un court silence s'installer entre Julie et elle. La petite fille le rompit en posant une question pour le moins surprenante : //

- Heu... J'aurais juste une question, j'espère qu'elle ne va pas t'embarrasser. Pourquoi as-tu l'air si fatigué ? C'est à cause des examens ? Si c'est ça, ça donne pas envie de grandir !

// Ann se raidit légèrement. Sa fatigue se voyait donc sur son visage ? Si même une élève de première année avait pu s'en apercevoir, c'est vraiment qu'elle devait avoir l'air aussi flasque qu'un gommeur. Ou aussi motivée qu'un petit malin ayant avalé l'intégralité du contenu d'une boîte à flemme... Bref, ce n'était pas bon du tout, surtout qu'Ann était censée être capable de montrer un visage neutre en toutes circonstances.
Bien sûr, elle ne pouvait pas parler à Julie de ses soucis concernant la mort de Charles et les finances de l'Amafia. Elle préféra donc mentir et confirmer l'intuition erronnée de sa camarade : //

- Oui, c'est les examens. Je révise pas mal en ce moment. Les ASPIC sont d'un niveau élevé, et je voudrais avoir la meilleure note possible.

// A vrai dire, les ASPIC étaient le cadet des soucis d'Ann : elle savait qu'elle avait un niveau suffisant dans la plupart des matières pour les avoir haut la main. Mais réviser était un alibi pratique pour fourrer son nez pendant des heures dans des parchemins concernant en fait l'Amafia...
Pour dévier la conversation qui risquait de partir en terrain glissant, Ann ajouta : //

- Chaque âge a ses avantages, Julie. Tu verras qu'être grand a des côtés sympas, même si tu perds ce qui était lié à ton enfance. Profite de chacune de tes années, elles sont uniques et méritent toutes d'être vécues.

// En disant cela, Ann se sentait affreusement hypocrite : elle-même aurait tant voulu revenir dans le passé, au temps où elle n'avait pas à gérer une masse inextricable de problèmes compliqués... Mais elle ne voulait pas déprimer Julie. Elle se rendrait compte de la vérité bien assez tôt. Et le plus tard serait le mieux... //


Couleurs utilisées dans ce message : #C71585, #2E0854, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 23:39  Répondre en citant

[RP entre Kathaleen O'Meara et Thalia Sandway]




// Thalia avançait d'un pas nonchalant, sans véritablement se préoccuper d'où elle allait, l'esprit dans le vague. Elle ne parvenait pas à croire que les vacances étaient déjà terminées, que la rentrée avait eu lieu une semaine auparavant. Elle n'avait toujours pas réalisé la dure réalité de la reprise des cours depuis que le Poudlard Express les avait fait accoster en gare de Pré-au-Lard, ni son entrée dans sa première année d'examen, celle des Buses. Bien que presque tous les profs aient entamé leurs cours par un avertissement quant à la quantité de travail qui serait à fournir tout au long de cette nouvelle année scolaire en gage de réussite, ce fait dépassait totalement la pauvre aiglonne, qui ne se sentait pas vraiment prête à affronter des heures de révision, voire des journées entières, au vu de sa nescience dans certaines matières, telles que la Divination où les Arts du Combat.

Et puis, comme d'habitude, elle avait oublié un élément fondamental. Ses vacances s'étaient déroulées à merveille, quoique ponctuées par les râlements incessants de son frère Célio, mécontent d'avoir à redoubler sa 7ème année à Poudlard ; elle s'était reposée à souhait, avait revu ses parents, ses amis, avait voyagé, s'était amusée et avait profité de l'été, bref, la belle vie. La seule chose qui l'avait attristée avait été le départ d'Erika Lorelian, la Serdaigle d'un an de plus qu'elle avec qui elle avait sympathisé ; mais la Française avait ses raisons, et Thalia avait compris sa volonté de retourner dans son pays natal. Et dans toute cette joyeuse affaire, la brunette n'avait plus du tout pensé à un détail assez embêtant. C'est vrai quoi, ne plus avoir de baguette magique quand on étudie dans une école de magie, c'est un peu bête. Après l'épisode de la Patinoire lors duquel sa baguette avait été brisée en deux, Thalia s'était promise d'en racheter une neuve dès que possible, et si possible sans en informer ses parents pour ne pas les inquiéter. Mais voila, le fait était que plusieurs mois s'étaient écoulées depuis la prise de cette bonne décision sans que cette pensée ne lui traverse l'esprit de nouveau. Même lorsque son Rappeltout s'était coloré de rouge vif au moment de partir, la jeune Sandway n'y avait pas prêté attention. En ce moment, elle hésitait entre se cogner la tête contre n'importe quoi qui lui tombe sous la main ou en pleurer de rire.

Le destin choisit pour elle. En effet, un quart de seconde plus tard, Thalia se prit les pieds dans le tapis de velours recouvrant le sol - qui avait été soigneusement retroussé par un certain esprit frappeur dans l'optique de piéger les élèves naifs, mais ça notre jeune Serdaigle l'ignorait - et s'étala de tout son long sur le tapis moelleux.

- Raaah, nom d'un Botruc, c'est toujours pareil, j'en ai marre ! grommela-t-elle, face contre terre.

// La cinquième année releva la tête, après avoir soigneusement assassiné du regard le tapis responsable de sa chute, et prêta (enfin) attention à ce qui l'entourait. Elle se trouvait dans un couloir du deuxième étage menant à l'Aile Nord du château, ce fameux couloir que la plupart de ses camarades évitaient, sans véritable motif. Elle-même ne le traversait pas souvent, mais plus par convention que par superstition (puisqu'elle ne se rappelait jamais de l'emplacement des salles de classes, elle avait pris l'habitude de suivre le troupeau d'élèves de sa maison et de son année comme un fidèle petit mouton, donc comme le troupeau n'empruntait pas ce couloir, logiquement, elle non plus). En plus, il n'y avait rien de particulier. Le long du mur de gauche s'alignait une rangée de fenêtres sensées donner vue sur le Parc, mais depuis sa position, elles ne livraient au yeux de Thalia que quelques parcelles de ciel bleu. Le mur de droite était quant à lui orné d'armures disposées à intervalles réguliers, que Thalia espéra ne pas être hantée par quelques spectres ; elle détestait ces non-êtres. D'ailleurs, il lui semblait d'un coup que la température avait chuté, ce qui lui arracha un frisson. En fin de compte, elle n'aimait pas trop non plus cet endroit.

Alors que la brunette s'apprêtait à se remettre sur pieds pour poursuivre son chemin, elle fut surprise par des bruits de pas s'approchant. Un instant plus tard, quelqu'un surgit à l'angle du couloir. Thalia espéra que ce n'était pas un prof ou une personne qu'elle connaissait, car elle perdait d'office toute crédibilité, ainsi allongée sur le tapis. Avec empressement, la jeune fille se redressa tout de même sur les genoux avant que le ou la nouvelle venue ne l'aperçoive. //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3692
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 07 Oct 2015, 10:18  Répondre en citant

// Kathaleen avait laissé ses sœurs au sous sol et se rendait à la bibliothèque pour faire d'autres recherches. Elle comptait bien profiter du mot de Damaris qui lui laissait l'accès à la Réserve pour trouver d'autres livres intéressants. Pour s'y rendre, elle emprunta le couloir de l'aile nord au deuxième étage. Le fameux ! Celui que tout le monde évitait parce qu'il était soit-disant hanté. Mais bon tout le monde, ce n'était pas Kathaleen. La rousse n'en avait absolument rien à faire de se retrouver face au prétendu détraqueur, explication avancée un jour pour justifier le froid de cet endroit, qui était censé se trouvait là. Il en fallait tellement plus pour l'effrayer. Du coup, il était hors de question qu'elle perde du temps dans un détour. Et elle aimait à penser que cela jouait sur sa réputation.

Et quand la Serdaigle vit la jeune fille à terre, elle fut ravie. C'était une distraction gratuite et imprévue qui lui convenait très bien. L'entrevue avec Katherine et Lucy ne s'était pas aussi bien passé qu'elle l'aurait aimé et elle était de méchante humeur. Elle avait besoin de se divertir et de se changer les idées. Et sa camarade à genoux était tout à fait ce dont elle avait besoin. Il était évident que celle-ci venait de se prendre les pieds dans le tapis et qu'elle s'était étalée de tout son long en ayant à peine eu le temps de se redresser en entendant quelqu'un approcher. Kat la regarda en souriant, un sourire méprisant. Il était claire qu'elle n'avait aucune intention de lui tendre la main pour l'aider. //

- Heureusement que le ridicule ne tue pas, railla-t-elle.


Couleurs utilisées dans ce message : #E85B00
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 07 Oct 2015, 19:30  Répondre en citant

// Lorsqu'elle vit arriver apparaître à l'angle du couloir un visage qu'elle ne connaissait pas, Thalia hésita entre se sentir soulagée ou céder à la méfiance et se renfermer sur elle-même. C'était une jeune femme probablement plus âgée qu'elle, à la peau pâle et sans défauts, aux cheveux roux dont les boucles retombaient harmonieusement sur ses épaules, et dont les vêtement parfaitement ajustés ne semblaient pas provenir de la première boutique de fringues du coin. Thalia n'aimait pas juger les gens à leur apparence, mais le sourire méprisant que la Top-model esquissa lorsqu'elle l'aperçut enclint la jeune Serdaigle à penser que sa nouvelle compagne ne se révélerait pas nécessairement charmante et agréable... Ce qui fut confirmé en une phrase de sa part. //

- Heureusement que le ridicule ne tue pas, décrété-t-elle sur un ton melliflu.

// De la moquerie. Pire, de la méchanceté gratuite, tout ce que Thalia détestait ; et pour cela, elle détesta l'inconnue. En tout cas, leur rencontre commençait en de mauvais rapports. Comment pourrait-elle éprouver de la sympathie pour une personne qui l'avait rabaissée à l'état de pauvre crétine dès sa première parole ? Sur ce point, elle pensait conformément à la doxa.

Offusquée, la brunette de mura de silence le temps de se relever. Elle n'était pas pressée, et si son interlocutrice l'était, elle la laissait libre de partir ; nul doute qu'elle ne regretterait pas son agréable compagnie, ni son altruisme naturel. Evidemment, la rouquine ne fit aucun geste pour l'aider à se redresser, c'était déjà bien trop espérer. //

- N'est-ce pas ? Sinon je ne sais pas combien de fois je serais morte. Il faudrait croire que je suis suicidaire, répliqua-t-elle avec un sourire bref et froid.

// Tactique défensive, l'auto-dérision. Peut-être que si elle jouait au jeu de la Top-Model, qui paraissait vouloir s'amuser à la dénigrer, elle finirait par se lasser et lui ficherait la paix. Du moins, c'est ce que Thalia espéra... //


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Mer. 07 Oct 2015, 19:33) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #E85B00, #CC0000, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3692
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 07 Oct 2015, 21:19  Répondre en citant

// Kathaleen ne put s'empêcher de remarquer que sa camarade s'était vexée. Oh génial, elle était tombée, presque littéralement, sur une élève susceptible. Clairement, ce n'était pas le genre qu'elle appréciait. En sa compagnie mieux valait éviter de tout prendre à la lettre. La rousse était méprisante de nature mais ce n'était pas forcément méchant. Dans toute sa vanité, elle aimait juste se sentir supérieur aux autres. Et une fille tombée à terre devant elle était tout à fait le genre de situation qui lui permettait de se sentir puissante. //

- N'est-ce pas ? Sinon je ne sais pas combien de fois je serais morte. Il faudrait croire que je suis suicidaire.

// La petite brunette semblait au moins avoir le sens de l'auto-dérision. Elle était peut-être digne d'intérêt finalement, enfin un peu. Parce que Kat ne se sentait concernée que par elle. Elle arrivait rarement à accorder plus de cinq minutes à penser à autre chose qu'à sa personne. //

- Il ne faut pas en vouloir aux événements...

// Comprendra qui pourra la phrase énigmatique de la Serdaigle. Elle, elle était déjà passée à autre chose.

Maintenant que la brunette lui faisait face, elle pouvait remarquer qu'elle n'était pas très grande et qu'elle n'avait rien d’exceptionnel. Des yeux marrons totalement basiques et des cheveux bruns pas réellement coiffés qui entouraient un visage banale. La rousse n'oubliait jamais un visage et elle savait qu'elle avait affaire à une Serdaigle. Elle l'avait régulièrement croisé dans leur salle commune mais elle n'avait aucune idée de son nom et de l'année dans laquelle elle se trouvait. Même si elle était tout de même certaine que ce n'était pas une sixième comme elle. //

- Et tu es ?


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #E85B00
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 09 Oct 2015, 00:19  Répondre en citant

// La rousse continuait à la fixer de son regard vert brillant d'une lueur moqueuse. Thalia se demanda quels genres de sentiments elle pouvait bien ressentir en ce moment. Juste du mépris ? De l'arrogance ? De l'exultation ? On ne savait jamais, au cas où la vue d'unepauvre élève tombée à terre lui offrirait quelques secondes de transport d'allégresse et d'extase ultime, durant lesquels elle se sentirait tout puissante et prête à dominer les mortels.
Bon, c'était peut-être un peu poussé loin.

Au lieu de cela, la rouquine ne lui adressa qu'une phrase prononcée sur un ton mystérieux : //

- Il ne faut pas en vouloir aux événements...

// Thalia aussi les sourcils, décontenancée. Qu'avait-elle voulu dire ? Était-ce un message soigneusement déguisé, ou juste une citation anodine qui lui avait traversé l'esprit pile à ce moment ? "Ne pas en vouloir aux événements". Elle n'en voulait pourtant absolument pas à l'insolite circonstance qui avait manigancé contre elle de la faire trébucher sur un tapis et de la réduire à l'état pitoyable d'arborer l'élégance d'un ornithorynque, et ce pile au moment ou une autre personne arrivait au bout du couloir. //

** En tout cas il n'y a qu'une Serdaigle pour sortir un truc aussi bizarre**
pensa la brunette avec amusement.

// La Bleue-et-Bronze prit toutefois en note le fait que sa probable camarade de maison ne lui aie pas répondu par une réplique cinglante dont la visée n'aurait été que de la dénigrer d'avantage, ou alors c'était vraiment bien caché ; cela poussa Thalia à la reconsidérer. Elle avait peut-être été un peu trop rapide dans son jugement. Pas sur le fait que son interlocutrice n'avait pas l'allure de la personne la plus serviable et généreuse de Poudlard, mais sur sa méchanceté, peut-être était-ce un peu exagéré ? La brunette s'était tout de suite cabrée à la première phrase de la jeune femme, plus par rapport au ton employé qu'à cause des mots en eux-mêmes, qui auraient pu passer pour de la simple ironie dans un autre contexte et non pour de la moquerie. C'était vrai, elle l'avait très mal pris, et peut-être n'aurait-elle pas du... Enfin. De toute manière, son avis restait toujours modifiable face à de bons arguments. //

- Et tu es ? s'enquit la rouquine.

// Elle avait changé de sujet si brusquement que Thalia se demanda si elle se souvenait de la phrase qu'elle venait de prononcer à peine 10 secondes plus tôt. Et puis, elle trouva assez de gonflé de sa part qu'elle lui demande son identité sans même s'être présentée avant. Mais elle passa fugacement ce détail, craignant de se montrer trop pointilleuse. //

- Je suis Thalia Sandway, en 5ème année à Serdaigle, et toi ? lâcha-t-elle impartialement. Et qu'est-ce qui t'amène dans ce lugubre couloir ? ajouta-t-elle juste après, cédant à la curiosité, et sans pouvoir retenir un petit sourire en coin à la prononciation du mot "lugubre", qu'elle trouvait trop superstitieux.


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Ven. 09 Oct 2015, 00:20) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #E85B00, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3692
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 09 Oct 2015, 10:10  Répondre en citant

- Je suis Thalia Sandway, en 5ème année à Serdaigle, et toi ?

// Ravie de voir qu'elle ne s'était pas trompée, Kat eut un petit sourire suffisant. Maintenant elle avait un nom à mettre sur le visage. Même si elle se souviendrait surtout de la maladroite pour la position dans laquelle elle l'avait rencontrée. Cela l'amusait.

La petite brune avait un an de moins, elle lui était donc supérieur en tout point et cela lui convenait parfaitement. Elle n'aimait pas discuter avec des personnes plus âgées et qui avaient plus d'expérience. Cela lui donnait l'impression d'être inférieur et la vaniteuse Serdaigle ne le supportait pas.

Par contre, qu'elle ose demander si innocemment "et toi ?" ne plaisait pas à Kathaleen. Elle était connu même des premières années des autres maisons et une Serdaigle avec juste un an de moins ne savait pas qui elle était ? C'était absurde ou alors la fille était juste stupide et vivait dans son propre monde. //

Et qu'est-ce qui t'amène dans ce lugubre couloir ?

// Il aurait été plus logique pour Kat qu'elle pose cette question elle-même. En effet, elle doutait que sa camarade soit courageuse au point d'affronter les supposés démons de ce couloir ou alors elle aurait été envoyé à Gryffondor lors de sa répartition. Certes elle pouvait parfaitement se retourner la remarque. Sauf que cela faisait déjà un moment qu'elle s'interrogeait sur sa répartition. Elle se demandait pourquoi le choixpeau avait choisi Serdaigle alors qu'elle aurait parfaitement eu sa place à Serpentard. Enfin, elle ne pouvait rien y faire et on ne pouvait pas dire que faire partie de la maison considérer comme la plus intelligente lui déplaise. //

- Kathaleen O'Meara, sixième année, Serdaigle.

// Elle se présenta sur un ton pincé. Il était clair pour n'importe qui ayant le sens de l'observation qu'elle n'appréciait pas du tout la situation. //

- Et toi, qu'est-ce qui t'y amène ? Surement pas l'envie de finir étaler par terre...

// De nouveau, elle était condescendante mais aussi quelle idée de lui demander son identité alors que la petite princesse de Poudlard se pensait connu de tout le monde. Il était très déconseillé de faire descendre Kathaleen de son piédestal. Elle pouvait vite devenir hargneuse si on la comparait au commun des mortels...


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #E85B00
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Les Étages
Page 15 sur 19