Hiboux Nomade Notes
★ Passez un bon été sur Mana Wyrd ★
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Couloir du Deuxième Etage, Aile Nord

Page: <--  1 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Les Étages
Auteur Message

Préfète


Messages : 2745
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 18 Mai 2017, 17:22  Répondre en citant

// La blonde observa l'intrus, notant discrètement dans un recoin de sa tête ses caractéristiques afin de le reconnaître à nouveau si jamais elle venait à le croiser dans les couloirs. D'aucun disaient qu'il ne fallait pas juger une personne sur son apparence, tout comme il ne fallait pas juger un livre par sa couverture, mais elle n'était pas de ceux-là, bien au contraire. La Science de la Déduction, comme appelée par son héros Sherlock Holmes, lui avait permis d'engranger nombre de détails sur les individus l'entourant, de quoi survivre dans la rue et dans les murs du château. Alors elle vénérait cet art sage et délicat, s'en servant sans modération, afin de vivre et d'affronter les jours à venir.

Elle eut un sourire amusé face à sa première réponse. Il n'était pas comme les autres, il détonnait tout en s'enfonçant dans les ombres. Un specimen rare d'être humain. Une rencontre intrigante. Sa seconde réponse lui tira un petit rire, un toussotement amusé tout au plus. Décidément, il n'était pas comme les individus peuplant ce bas monde. Là où d'autres auraient cherché à savoir la raison de sa présence, à l'embêter avec des bavardages inutiles, lui proposait de la laisser tranquille. Rare, mais précieux. Cette délicate attention tira un sourire doux à mademoiselle Jones. //

- Ou presque, en effet. Peu osent s'aventurer ici, et c'est ce qui rend cet endroit si précieux. Quant à moi, il s'agit de l'un de mes refuges depuis ma première année ici. Mais j'oublie toutes mes manières... Lasbelin Jones, 5e année à Serdaigle. Toi, tu es à Serpentard, non ? Et probablement en derniere année Elle s'inclina légèrement, la main sur le cœur, dans le plus pur style asiatique. Tu ne me déranges pas. J'étais décidée à m'isoler en arrivant ici, mais tes actions m'ont persuadée de te tolérer, pour le moment.

// Un sourire malicieux aux lèvres, elle attendit la réponse de son interlocuteur. Serait-elle glaçante, comme Logan Lewis ? Piquante comme Aristophane ? Ou déconcertante telle Thalia ? Elle s'en réjouissait d'avance. //


Couleurs utilisées dans ce message : #196B26
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Anyara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 18 Mai 2017, 22:38  Répondre en citant

// S'il y avait bien une chose qu'Andrzej n'avait pas envisagé, c'est que sa réponse tirerait un sourire à la fille qui lui faisait face, en tout cas il comprenait qu'elle vienne ici régulièrement. Il savait bien qu'il n'était pas le seul à rechercher le calme. Même si tout le monde n'en avait peut-être pas la même définition : il aurait pu trouver le calme dans la Grande Salle pendant un festin. S'il était venu ici c'est qu'il voulait le calme mais surtout la tranquillité.

A sa grande surprise l'autre se présenta puis le salua en s'inclinant, les yeux d'Andrzej brillèrent, il n'avait beau n'avoir vécut que cinq ans au Japon sa mère avait tenu à lui en inculquer la culture et il s'était pris à l'apprécier. Grandement. Il la trouvait plus... vrai si l'on pouvait dire, que celle des autres pays où il avait vécut. Quoique le Texas à sa façon avait son charme, même si ce n'est pas là-bas que quelqu'un l'aurait saluer de cette manière.
Il se demanda à peine d'où elle tenait ce geste, il lui avait paru naturel ce qui était étonnant, mais il ne posait pas la question, il ne rencontrait pas des gens pour les soumettre à un questionnaire en règle.
Les histoires sont plus belles quand elles sont partagées avec le cœur et non en tant que simple réponse à une question qui réduit oh combien leur poésie.

Andrzej s'inclina à son tour dans un geste qui semblait poli par l'habitude. Et qui l'était. Si aucune des personnes qu'il connaissait en dehors de sa mère ne le saluait ainsi, cette dernière n'y manquait pas et c'était réciproque. //

- Miura Andrzej, septième année en effet. Je suis bien à Serpentard, même si je doute de la pertinence de répartir les élèves en quatre maisons distinctes, chaque esprit est différent, les regrouper est impossible selon mon avis. Impossible si l'on tient à respecter le caractère de chacun tout du moins. Et puis, ajouta-t-il avec un léger sourire, on peut vivre parmi les serpents sans adopter leurs coutumes.

// Amusé par ce que lui avait dit la dénommée Lasbelin, Andrzej resta un moment pensif, elle avait parlé de ses actions... Faisait-elle simplement allusion à ses propos ou était-elle là depuis plus longtemps qu'il ne le pensait ? C'est d'un ton où pointait l'humour qu'il reprit donc : //

- Je me vois honoré d'être jugé digne de demeurer en votre présence, le contraire m'aurait peiné et aurait ôté à ce couloir la couleur que vous lui apportez. Quelle n'est pas ma surprise de trouver en ce lieu une personne si sympathique qu'elle accepte mon humble présence. J'ose espérer que cette dernière ne ternira pas l'éclat de votre journée.

// Une tirade bien exagérée pour l'évènement mais au fond, pas complètement fausse. Andrzej était de toutes manières un piètre menteur et s'il avait raconté quelque chose qu'il ne pensait pas du tout cela se serait vu tout de suite. En tous cas, imaginer pouvoir être le premier à avoir amené un brin poétique dans ce couloir le rendait heureux, la poésie a toujours eu d'étranges pouvoirs, même prononcés en prose, sans rimes et composée sur le moment. Ne restait plus qu'à attendre la réponse de la jeune fille, après un tel discours, Andrzej pouvait sans doute s'attendre à presque tous les genres de réaction. //


Couleurs utilisées dans ce message : #972dd4

Préfète


Messages : 2745
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Lun. 22 Mai 2017, 17:53  Répondre en citant

// Lasbelin regarda le jeune homme s'incliner en retour, dans un geste plus que naturel, presqu'habituel. Et après tout, cela devait être le cas, toutes les personnes d'origine asiatique qu'elle avait croisées avaient été très portées sur la politesse, n'hésitant pas à s'indigner face à une mauvaise salutation ou un ton de voix jugé impoli. À partir de là, elle s'était renseignée sur les formules de politesse et de courtoisie propres à chaque culture, depuis son enfance, et encore aujourd'hui à Poudlard. Mais ce n'était pas un fait très connu, elle était déjà suffisamment mise à l'écart comme cela sans en rajouter par des connaissances étranges.

La tirade anti-Répartition d'Andrzej la fit sourire, faisant étinceler ses dents blanches dans un couloir d'ordinaire bien sombre. Décidément, il n'était pas comme tout le monde... c'était agréable à ressentir, cette fraîcheur apportée par ce discours anti-conformiste. À vrai dire, elle n'était même pas jalouse de sa répartition chez les Serpentard, elle acceptait petit à petit son appartenance chez les Bleu-et-Bronzes, et lui ne se considérait pas comme un serpent. Il s'interrompit un moment, mais elle ne chercha pas à lui répondre, elle sentait bien qu'il n'avait pas fini de parler. Lui n'était pas dans l'urgence, mais dans l'instant présent, il voyait le monde différemment des autres étudiants de Poudlard. //

- Je me vois honoré d'être jugé digne de demeurer en votre présence, le contraire m'aurait peiné et aurait ôté à ce couloir la couleur que vous lui apportez. Quelle n'est pas ma surprise de trouver en ce lieu une personne si sympathique qu'elle accepte mon humble présence. J'ose espérer que cette dernière ne ternira pas l'éclat de votre journée.

// C'en fut trop pour la blonde, et elle éclata de rire. Andrzej était une bouffée d'air frais balayant les pensées noires de la jeune femme. Ce n'était pas moqueur, au contraire, elle appréciait ce que venait de déclarer le Serpentard-pas-très-Serpentard. //

- Alors nous sommes deux à ne pas nous fondre dans la masse de nos maisons, Miura-kun. Les britanniques sont traditionnels, et en temps que tels ils préfèrent utiliser une technique utilisée il y a plus de mille ans au lieu de chercher à évoluer. C'est malheureusement une constante ici.

// La Serdaigle n'avait rien contre les traditions, à condition d'accepter le progrès. Ce qui n'était pas fait sur le territoire de la Grande-Bretagne. Rien qu'à voir l'emplacement du Ministère de la Magie et leur positionnement par rapport aux relations avec les Moldus... c'était désespérant. Il faudrait mettre un bon coup de pied dans la fourmilière. //

- Merci pour ce rire... Ça faisait longtemps... Sache que je suis d'ordinaire jugée comme trop différente, trop sombre, et trop acariâtre pour être côtoyée. Les gens me fuient et je fuis les gens. Comme un accord tacite. Mais toi... tu illumines ma journée, Miura-kun. Tu balaies tel le vent d'Ouest mes pensées parasites. C'est agréable. Alors merci à toi.

// Lasbelin adressa un nouveau sourire à son vis-à-vis, ravie de trouver pour une fois quelqu'un de pas trop idiot dans ce château pour partager des instants ensembles. //


Couleurs utilisées dans ce message : #972dd4, #196b26
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Anyara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 24 Mai 2017, 21:42  Répondre en citant

// Le rire de son interlocutrice tira un sourire à Andrzej, c'était un rire trop franc pour être moqueur et il était toujours agréable d'apporter un peu de joie autour de soi. Surtout dans ce couloir précis de Poudlard. D'ailleurs le Serpentard ne ressentait plus du tout la sensation qui l'avait saisi en arrivant. Cela ne l'étonnait pas particulièrement, il en était simplement heureux.

Par contre les paroles de Lasbelin le surprirent, elles. //

- Alors nous sommes deux à ne pas nous fondre dans la masse de nos maisons, Miura-kun. Les britanniques sont traditionnels, et en temps que tels ils préfèrent utiliser une technique utilisée il y a plus de mille ans au lieu de chercher à évoluer. C'est malheureusement une constante ici.

// Andrzej la regarda, se posant de plus en plus de question sur la jeune fille. Il n'était pas curieux de nature, mais il ne pouvait s'empêcher de s'interroger sur l'autre élève. Il ne s'attendait certainement pas à ce que quelqu'un à Poudlard l'appelle Miura-kun. Il resta pensif un bon moment, si bien que l'autre reprit la parole avant qu'il n'ai dit un mot. //

- Merci pour ce rire... Ça faisait longtemps... Sache que je suis d'ordinaire jugée comme trop différente, trop sombre, et trop acariâtre pour être côtoyée. Les gens me fuient et je fuis les gens. Comme un accord tacite. Mais toi... tu illumines ma journée, Miura-kun. Tu balaies tel le vent d'Ouest mes pensées parasites. C'est agréable. Alors merci à toi.

// Andrzej était venu dans ce couloir pour retrouver un calme qui l'avait quitter, et il tombait sur l'une des seules - ou peut-être bien la seule - personne de Poudlard connaissant les formules de courtoisie du Japon. Une personne qui venait de le comparer au Vent d'Ouest.

Le sorcier ne savait plus que dire ni même comment s'adresser à la jeune fille. Devait-il tout simplement l’appeler par son prénom comme il s'était habitué à le faire depuis des années ou, au vu de la situation, devait-il préférer Jones-chan ? Elle n'était malgré tout apparemment pas d'origine japonaise et il l'aurait d'instinct nommée Lasbelin mais...

Sentant le regard de la jeune fille il sortit de ses pensées et, se rendant compte qu'il était silencieux depuis un bon moment, il passa une main dans ses cheveux, réflexe qui le prenait parfois lorsqu'il était gêné, c'est-à-dire très peu souvent d’ordinaire. Il clarifia rapidement son esprit et repris finalement la parole. //

- Pour une raison qui m'est inconnue les gens ont tendance à fuir les personnes différentes d'eux, je l'ai connu aussi. Mais c'est bien la raison pour laquelle moi je ne fuis pas ces personnes, Andrzej sourit et précisa sa pensée, si je fuyais les gens différents j'aurais bien du mal à vivre à Poudlard. Et je suis heureux que mes quelques paroles soulagent le fardeau que vous portez, quel qu'il soit. Et je vous remercie aussi : si j'ai pu vous aider en quoi que ce soit c'est que ma journée à moi a été utile.

// Porter du réconfort à quelqu'un d'une quelconque façon était bel et bien l'une des seuls actions qu'Andrzej jugeait toujours bonne et utile. C'était aussi pour cette raison qu'il s'était mis à la musique, beaucoup de gens y trouvaient du réconfort, bien qu'il devait bien s'avouer qu'à part sa mère et son ancien professeur personne ne l'avait jamais entendu joué. A bien y réfléchir il se dit aussi que personne ne devait savoir qu'il jouait d'un instrument, il se demandait qui serait le premier à l'apprendre. //

- Pour tout dire je suis assez étonné de rencontrer quelqu'un qui, plus que m'accepter, semble même me comprendre. Étonné mais pas mécontent, c'est un plaisir de parler à quelqu'un qui ne s'intéresse pas seulement à ce qui l'a toujours entouré. Il la regarda un instant et ajouta, vous êtes d'une compagnie plus agréable que ce à quoi j'ai été habitué jusque là.

// Andrzej remarqua alors qu'il s'escrimait à vouvoyer la jeune fille alors qu'elle-même le tutoyait, il espéra qu'elle ne le prendrait pas mal d'une façon ou d'une autre. Mais il avait toujours eu tendance à vouvoyer les gens, quels qu'ils soient.

Quoiqu'il en soit, il appréciait réellement de discuter avec Lasbelin et il s'en serait voulu de la faire partir simplement à cause de ça. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Jeu. 25 Mai 2017, 20:19) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #196B26, #972dd4

Préfète


Messages : 2745
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 04 Juil 2017, 15:47  Répondre en citant

// Suite à sa tirade, la blonde s'était retrouvée un peu gênée de s'être autant dévoilée, mais au final... peut-être que du bien en ressortirait. Ce qu'elle craignait, c'était d'avoir trop dit, et de faire fuir l'autre élève. Pour une fois qu'une rencontre était aussi agréable... elle ne voulait pas la voir s'achever aussi brutalement, même si les meilleures choses ont une fin, toujours.

Elle s'appuya contre le mur, les bras entourant sa taille, et fixa le jeune homme, attendant sa réponse, à la fois impatiente et anxieuse, comme si cette réponse pouvait changer la face du monde. De son monde. Et l'oxygène sembla lui revenir lorsqu'il ouvrit la bouche pour répondre.

Son discours lui tira un sourire, pas narquois, pas moqueur, un simple sourire, sans aucune raison particulière. Elle le trouvait plutôt amusant, avec son point de vue différent des autres, et son acceptation docile des différences régnant sur le monde.

En revanche, son commentaire sur sa compagnie lui fit hausser un sourcil, et avoir une expression étonnée, comme elle lui avait dit, les gens avaient tendance à fuir son comportement asocial. //

- Tu as bien du courage. Personnellement je ne m'approche plus d'eux, je n'aime pas recevoir leur mépris face à ce qu'ils ne comprennent pas. Je suis de nature plutôt solitaire, et rester loin d'eux me convient. Mais je t'admire d'essayer, même après ces années de fuite de leur part. Enfin bon... Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, pas vrai ? Il n'y a plus qu'à espérer que dans le futur, le changement sera présent, vers le mieux. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai détesté les gens m'entourant parce qu'ils ne m'aimaient pas et ne m'acceptaient pas. De plus... je ne suis pas certaine de rester dans le monde magique à la fin de mes études.

// Cet aveu était sorti de son propre chef, sans que Lasbelin ait décidé de le dire au jeune homme. Elle rougit brusquement, gênée, et détourna son regard. C'était la première fois qu'elle le disait à voix haute, même si cela faisait des années qu'elle le pensait, sans jamais oser concrétiser son envie. //

- Au fait, est-ce que ça te dérange que je te tutoie ? Sinon je peux te vouvoyer hein. Mais j'ai l'habitude de ne pas vouvoyer les gens... mais je ne veux pas te manquer de respect. Donc, c'est comme tu veux, Miura-kun.

// Piètre tentative pour détourner l'attention, certes, mais c'était le mieux qu'elle puisse faire à ce moment précis ! //


Couleurs utilisées dans ce message : #196b26
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 02 Jan 2018, 23:34  Répondre en citant

[Début de RP entre Faith Newton (Jade O'greaney) & Calypso Tremblay (Liara)]




// Calypso était en retard. Oh, ce n’était pas une surprise, toute sa vie la brunette avait trouvé le moyen de ne pas arriver à l’heure indiquée lors d’un rendez-vous. Pour tout dire, être ponctuelle serait sûrement une insulte à sa réputation. Bref, trêve de divagations : ce soir, si miss Tremblay est en retard, c’est parce qu’elle ne trouvait pas ses chaussons oursons. Or, impossible pour elle de sortir de son dortoir la nuit, d’autant plus pour faire une ronde de préfète. Les chaussons tout doux et confortable, c’était indispensable. D’ailleurs, pour retrouver le côté gauche, elle avait dû emprunter les traits d’Hercule Poirot pour remonter la trace et découvrir qu’elle était dissimulée au fond de sa valise à moitié défaite, entre la palette d’aquarelle et celle de peinture à l’huile.

Tout cela était-il qu’elle était encore en retard et qu’il ne lui restait plus qu’à traverser les couloirs à la vitesse d’un taureau piqué par un toréro pour retrouver sa collègue. Diantre, Faith devait avoir une monstrueuse envie de l’étriper à l’heure qu’il était. Pourvu qu’elle ne la provoque pas encore une fois en duel, elle croisait les doigts. Parce que c’était bien sympathique les combats à mains nues avec elle, mais là il était tard, Calypso allait avoir besoin de café pour reprendre du poil de la bête et ses muscles étaient aussi mous que de la gelée anglaise après avoir trainé sur un fauteuil moelleux avec son carnet à dessin toute la journée. Un café c’était un peu trop radical, alors elle se promit d’offrir à la septième année un chocolat chaud ou une tisane la ronde achevée.

Elle était presque arrivée à destination lorsqu’elle se rendit compte qu’elle portait un sweat de Noël très laid mais merveilleusement douillet en plus de ses chaussons ridicules. Et puis zut, Faith pourra bien se moquer d’elle, elle n’en avait pas grand-chose à faire. //

- Oh oh, apparemment c’est de famille de se promener dans Poudlard en pyjama de mauvais goût ? demanda une vielle dame en crinoline dans un tableau qui autrefois avait vu Charlen, un soir d’Halloween bien malchanceux.

- Bonsoir Madame de Pourceugnac, ça vous ennuierait si l’on continuait cette discussion plus tard ? J’ai une amie qui prévoit de me couper la tête si je n’arrive pas dans les trois prochaines secondes. Et puis, voyez-vous, je ne compte pas finir comme notre bon vieux Nick. Adios !

// La Gryffondor se débarrassa ainsi d’une interminable conversation qui s’articulerait autour de potins honteux et de critiques amères sur les robes des autres habitantes des tableaux du couloir. Dieu merci, elle préférait encore se faire sermonner par sa co-préfète. Au fait, elle l’apercevait enfin, à un croisement, en train de l’attendre. Calypso s’approcha avec son plus beau sourire et sa bouille la plus mignonne. //

- Salut Faith, comment ça va ? Je t’ai déjà dit que ton insigne te va super bien ? Il fait ressortir tes yeux. Puis c’est vrai qu’ils sont sacrément beaux tes yeux, ils donneraient envie aux vélanes de se rhabiller. Je divague, désolée pour le retard. On y va ?


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, brown, #C44C51
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 05 Jan 2018, 19:17  Répondre en citant

// C’était une nuit noire, sans étoile, qui était tombée sur Poudlard. C’était la fin de la semaine et la brune était pressée de pouvoir passer un week end tranquille. Elle était appuyé contre le rebord d’une fenêtre, à regarder le parc plongé dans l’obscurité. Elle jeta un dernier coup d’œil à sa montre et soupira. Elle était en retard, comme toujours. Elle se demanda intérieurement si un jour elle réussirait à débuter une ronde à l’heure prévue. Ce n’était pourtant pas compliqué de prévoir et d’anticiper.
Elle soupira une nouvelle fois. Elle savait qu’elle aurait dû mettre en place une sorte d’absolutisme avec Calypso, il fallait toujours des règles c’est comme ça que tout fonctionnait. Faith resserra les pans de sa cape autour de ses épaules. Elle n’avait pas franchement chaud à force de rester statique.
La brune se décida à bouger et faire quelques pas dans le couloir, elle se frictionna les bras pour les réchauffer – elle n’avait pas pensé à mettre un pull et était en chemisier avec pour seul moyen de se réchauffer, sa cape – se mit à chantonner doucement.
Elle crut entendre un bruit et tourna sa tête vers l’origine du son. Elle avait ses sens démultipliés grâce à son statut d’animagi et elle ne fut pas surprise de tomber sur deux élèves, en dernière année, en train de se bécoter. //

– HO ! cria-t-elle en faisant sursauter les deux élèves. – Dégagez d’ici au lieu de faire une chasse au trésor dans la bouche de l’un et de l’autre ! Et 10 points en moins pour Serdaigle et Serpentard ! finit-elle en les voyant détaler.

// Elle se retourna, un sourire satisfait sur le visage. Appuyé contre le mur de pierre, elle s’entrainait à transformer seulement ses yeux, elle y arrivait de temps en temps mais c’était encore un peu bancal.
Elle aperçut Calypso arriver, un grand sourire sur le visage, la brune croisa les bras sur sa poitrine. //

- Salut Faith, comment ça va ? Je t’ai déjà dit que ton insigne te va super bien ? Il fait ressortir tes yeux. Puis c’est vrai qu’ils sont sacrément beaux tes yeux, ils donneraient envie aux vélanes de se rhabiller. Je divague, désolée pour le retard. On y va ?

// Faith soupira et esquissa un sourire, vaincue. //

– Bonsoir. Jolie pull dis donc et tu as même les chaussons assortis. dit-elle narquoise en pointant son doigt sur la poitrine de la jeune femme. – On y va. J’ai enlevé 10 points aux moineaux et aux serpents au fait. Mais si tu avais été à l’heure tu le saurais déjà. dit-elle en accélérant son pas. Et non ce n’était pas de la discrimination.

// La gryffondor ne détestait pas sa collègue mais c’était simplement qu’elle ne supportait pas les retards, elle trouvait que c’était un réel manque de respect. Elle entendit Calypso la rattraper, et elle sortit sa baguette – elle avait enfin réussit à économiser assez pour en racheter une- pour éclairer un peu le couloir. Elle se s’attendait pas à croiser d’autres élèves dans le couloir, elle savait très bien qu’elle leurs faisait peur et qu’ils ne s’aventuraient pas en dehors de leurs dortoirs les soirs où Faith était de ronde. Elle soupira et repensa à une chose : //

– Tu savais que la salle de bain des préfets en chef n’était jamais utilisée ? c’est un comble, une si grande pièce avec de si grande baignoire. On devrait y avoir accès, ou bien s’octroyer l’accès…


Couleurs utilisées dans ce message : #870C0C, #C44C51
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Lun. 23 Avr 2018, 12:13  Répondre en citant

// La flatterie pour dissuader Faith de lui arracher les yeux ? Check. C’est bon, Calypso pouvait profiter du reste de sa scolarité tout en ayant le plaisir d’utiliser son acuité à bon escient. Bon, trêve de blablateries, l’heure était grave : le besoin de caféine et de chocolat commençait à remuer ses entrailles, il était donc impératif d’en finir avec cette fichue ronde. //

– Bonsoir. Jolie pull dis donc et tu as même les chaussons assortis. On y va. J’ai enlevé 10 points aux moineaux et aux serpents au fait. Mais si tu avais été à l’heure tu le saurais déjà. Et non ce n’était pas de la discrimination.

- Merci bien, ça m’a pris un temps fou pour assortir ma tenue. Faut croire que le kitsch est de retour à la Fashion Week, cette année. Mmh, d’ailleurs faudrait peut-être retirer des points de maisons pour les élèves qui ne portent pas des chaussons beaufs ? Ce serait gai dans la Grande Salle, tiens. Et c’est ton ambition d’assujettissement de Poudlard qui serait ravi.

// Calypso arrêta bien vite ses plaisanteries, déjà parce que plus sérieusement elle n’avait aucune envie de devoir inspecter les pieds de chacun pour vérifier qu’il portait des souliers laids d’un autre siècle, et aussi – surtout ! – parce qu’elle ne voulait pas se faire claquer la porte au nez par Lawford. Quoique, lui et ses idées loufoques, il aurait presque pu aimer l’idée. Enfin bon… Le projet finit par tomber aux oubliettes de l’arrière cerveau de la Rouge-et-Or. En même temps, suivre le pas de Faith n’était pas une mince affaire, cette dernière devait être encore plus pressée de retrouver son lit que Calypso. Bref, elle était obligée de trottiner pour suivre le rythme, mais parler en même temps allait finir par lui donner un point de côté. //

– Tu savais que la salle de bain des préfets en chef n’était jamais utilisée ? c’est un comble, une si grande pièce avec de si grande baignoire. On devrait y avoir accès, ou bien s’octroyer l’accès…

// Calypso haussa un sourcil. Faith l’Anticonstitutionnelle, le retour ! //

- Ouais bien sûr, pour que d’Aspinge débarque et nous fouette avec ses cheveux roux. Cela dit je l’imagine très mal se prélasser dans la meilleure salle de bain de tout le château. Ça doit bien valoir le détour… Après une pause chocolat chaud bien sûr. Pas trop fatiguée pour une expédition nocturne ?


Couleurs utilisées dans ce message : #870C0C, #C44C51, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 02 Juin 2018, 14:19  Répondre en citant

- Merci bien, ça m’a pris un temps fou pour assortir ma tenue. Faut croire que le kitsch est de retour à la Fashion Week, cette année. Mmh, d’ailleurs faudrait peut-être retirer des points de maisons pour les élèves qui ne portent pas des chaussons beaufs ? Ce serait gai dans la Grande Salle, tiens. Et c’est ton ambition d’assujettissement de Poudlard qui serait ravi.

// Faith arqua un sourcil, il était vrai que si Calypso décidait de retirer des points de maison à tous les élèves, bien que cela faisait plutôt plaisir à la jeune femme, elle allait drainer des mauvaises ondes des élèves vers elle.
Elle sourit et releva le menton comme pour appuyer la dernière phrase de sa collègue de ronde. //

- Ouais bien sûr, pour que d’Aspinge débarque et nous fouette avec ses cheveux roux. Cela dit je l’imagine très mal se prélasser dans la meilleure salle de bain de tout le château. Ça doit bien valoir le détour… Après une pause chocolat chaud bien sûr. Pas trop fatiguée pour une expédition nocturne ?

// La brune sourit de défi avant de répondre : //

– Aspinge elle dira rien crois moi …. dit-elle d’un ton mystérieux. –Comment tu fais pour manger autant de chocolat et ne pas grossir tu m’expliques ? Sinon non je pète la forme je suis pressée de croiser des élèves pour leurs faire la peur de leur vie rajouta-t-elle en prenant un rire lugubre.

// Faith tourna à droite dans le couloir, la nuit était douce si bien qu’il faisait plutôt bon dans les couloirs de pierre. Soudain, elle s’arrêta un instant, elle avait cru entendre un bruit. Elle tourna son visage et tenta de faire jouer son ouï de louve. Elle crut entendre des pas. //

– Je crois qu’on va pouvoir enlever des points ! dit-elle d’un air vil.

// Elle s’avança doucement, baguette à la main et arrivée à l’angle de la pièce fit un bond pour arriver au milieu du couloir, devant ce qui ressemblait à un crapaud. Son sang ne fit qu’un tour et en un quart de seconde elle se retrouva derrière Calypso, si elle avait bien peur d’une chose c’était les crapauds dégoutants et tout visqueux //

– Tues le tue le ! Vraiment je peux pas je déteste ça c’est affreux, AAAAH IL ME REGARDE EN PLUS TUE LEEE !


Couleurs utilisées dans ce message : #C44C51, #870C0C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Sam. 07 Juil 2018, 14:18  Répondre en citant

/ Calypso décida de ne pas relever la menace vis-à-vis de d'Aspinge. Moins elle en saura, mieux cela vaudra pour elle, cela ne faisait aucun doute. D'autant plus que l'image de l'Animagus de Faith n'allait pas la quitter de si-tôt, alors, valait mieux ne rien savoir, qu'il s'agisse d'une plaisanterie ou non. //

– Comment tu fais pour manger autant de chocolat et ne pas grossir tu m’expliques ? Sinon non je pète la forme je suis pressée de croiser des élèves pour leurs faire la peur de leur vie.

- J'ai appris que ronchonner faisait perdre beauuuucoup de calories, ça doit être ça, déclara-t-elle, pensive. Mais à ce rythme là ce sont les élèves à qui tu vas sauvagement retirer des points qui vont maigrir d'un coup, rajouta la brune avec une pointe de sarcasme.

// Leur ballade nocturne, pour une fois, ne prenait pas une drôle de tournure. Ah, parce qu'elles en avaient vécu des rondes atypiques ! Entre les courses-poursuites entre les tableaux et les clash inter-fantômes, il fallait croire que le duo Faith & Calypso avait le don d'attirer le bizarre.

Heureusement cette fois, c'était entre petites piques usuelles et fausses menace que cela se déroulait, ce qui ne lui déplaisait pas. S'il y avait bien une chose que la Gryffondor aimait chez sa collègue, c'était bien ça. Le reste des élèves pouvaient se révéler être tellement... fades. Bien sûr, elle se garderait bien d'avouer ça à Faith, elle n'était pas si inconsciente que ça.

Mais cela ne pouvait pas durer concernant la "ronde normale". Au détour d'un couloir, sa camarade qui jubilait à l'idée de prendre sur le fait d'autres élèves, avait croisé le karma en personne. //

– Tues le tue le ! Vraiment je peux pas je déteste ça c’est affreux, AAAAH IL ME REGARDE EN PLUS TUE LEEE !

// Calypso ne pu s'empêcher d'exploser d'un rire sonore avant de s'approcher de la pauvre bête apeurée. D'ailleurs le crapaud ressemblait drôlement à Xav, l'animal de compagnie de son frère. Mais après inspection, le verdict était sans appel : les deux bestioles étaient bien différentes. Elle se saisit de la bête dans ses mains et la montra de plus près à Faith. //

- Comment peux-tu vouloir tuer cette adorable créature, heiiin ? Elle riait encore avant d'enfouir l'animal dans sa sacoche. On le donnera au concierge qui retrouvera son propriétaire. Sauf si tu veux enlever des points à un crapaud. Bref, maintenant je connais au moins tes faiblesses, ça peut toujours servir. Dis, je suis fatiguée maintenant, on peut s'arrêter là ? Je crois que ça suffit pour la ronde


Couleurs utilisées dans ce message : #870C0C, #C44C51
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Les Étages
Page 17 sur 20