Hiboux Nomade Notes
❄ Très Bonne Année à toutes et tous ! ❂ Profitez-en pour compléter les Résolutions Défis de 2020 ! ☃ Venez répondre au sondage concernant le contexte RP ❄
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Bibliothèque

Page: 1, 2, 3, 4 ... 23  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Les Étages
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Lun. 22 Fév 2010, 23:10  Répondre en citant

Bibliothèque



    // Au quatrième étage, derrière une petite porte d'apparence banale se cache la bibliothèque de Poudlard. Dans ce lieu qui abrite plus d'un millier de livres traitant de sujets aussi divers que variés (sortilèges, botanique, langues étrangères, culture Moldue et tant d'autres) règne une atmosphère à la fois paisible et solennelle.
    Au centre de la pièce, ont été installées de grandes tables de travail, et c'est de chaque côté que s'alignent les très nombreuses étagères.
    Le parquet en bois sombre qui a la mauvaise manie de craquer à chaque mouvement incite les élèves à ne se déplacer qu'avec prudence afin de préserver le calme du lieu.
    Au fond de la bibliothèque se trouve la Réserve. C'est une petite pièce adjacente qui renferme les livres traitant de magie noire. Fermée, elle n'est accessible que par les étudiants de fin de cycle possédant une autorisation écrite d'un de leurs professeurs.

    Si vous avez besoin de tranquillité pour terminer un devoir, d'informations complémentaires ou tout simplement envie d'un bon bouquin cet endroit est fait pour vous.
    Attention par contre à rester très silencieux si vous voulez éviter de vous attirer les foudres de la bibliothécaire, Magnolia Parish*. Celle-ci est patiente en temps normal et ne vous énervera pas trop, à condition que vous la respectiez et surtout, que vous respectiez ses précieux livres. //

Citation :
Horaire d'ouverture de la bibliothèque :
Du lundi au vendredi :7h30- 20h
Le samedi : 8h- 14h
Fermé le dimanche


Dernière édition effectuée par Jade O'greaney (Sam. 08 Juin 2019, 11:14) ; édité 3 fois
Weyna

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 05 Nov 2010, 20:42  Répondre en citant

// Weyna savait parfaitement ce qu'elle cherchait. Itarille qui connaissait toutes les pièces de Poudlard par cœur ainsi que ce qu'elle contienne lui avait conseillé un excellent livre pour arrêter une fois pour toute les mauvais coup que lui jouait les Serpentard. Elle se rendait donc à la bibliothèque, bien décidé à l'emprunter. Quand elle ouvrit la porte elle fut surprise de n'y voir que très peu de personne. Elle aperçut une Poufsouffle de sixième année. C'était une très jolie jeune fille doté d'une chevelure auburn qui encadraient parfaitement son visage au très fin. Weyna vit ses beaux yeux marron se posé sur elle ainsi qu'un sourire se dessiner sur son visage, qu'elle s'empressa de lui retourner. Cela faisait maintenant presque 30minutes qu'elle était là,se promenant dans les allée de la bibliothèque en cherchant désespérément ce précieux livre. Quand enfin elle trouva le rayon de B.R. Cobble. //

** La vengeance : pas si sorcier. Parfait ! **

// Weyna prit donc le livre à la main espérant que son emprunt ne soit pas interdit. //

- Euh bonjour, j'aimerais emprunter...

- Nom ?

- Euh Edwards.

- Tu as le droit à un prêt de deux semaines.

- Euh d'accord... merci... au revoir.

// Weyna pris la direction de son dortoir, en se demandant quelles formules pouvait bien contenir ce fameux livre. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Sam. 15 Jan 2011, 01:49) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #d10f7b, darkslateblue
Zougui Akane

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 15:51  Répondre en citant

// Lorsque Zougui entra discrètement dans la Bibliothèque, elle fut tout de suite happée par l'odeur des vieux livres qui baignait la pièce. Elle referma silencieusement la porte derrière elle et avança de quelques pas dans l'allée bordée de vieilles étagères en bois. Depuis toujours elle avait aimé cet endroit, son odeur particulière et l'atmosphère qui y régnait. Ce jour-là la Bibliothèque était calme, à son plus grand plaisir. Seuls quelques élèves disséminés çà et là étaient présents, ce qui la changeait agréablement de la salle commune où les aiglons faisaient tout sauf travailler. La jeune fille déposa sur une table libre son sac qu'elle portait en bandoulière et se dirigea de sa démarche harmonieuse vers le rayon Arithmancie. Arrivée au niveau de celui-ci, elle chercha de son regard émeraude l'ouvrage qui lui permettrait de terminer son devoir qui aurait déjà dû l'être depuis longtemps. Mais avec les responsabilités qui lui incombaient depuis le départ de Gabbranth, elle n'avait eu que peu de temps pour elle et gérer son grade de Préfète avec les nombreux devoirs que les professeurs donnaient à la pelle s'était révélé de plus en plus difficile.

La Préfète soupira et tâcha d'oublier tous ces évènements afin de se concentrer sur ses devoirs. Elle avança dans la rangée, caressant du doigt les reliures des livres pour certains couverts de poussière. Désespérant de trouver ce qu'elle cherchait, elle leva les yeux au ciel lorsqu'elle découvrit un livre sur le Néotraditionalisme qui n'avait visiblement rien à faire ici. La Serdaigloise partit ranger l'ouvrage dans la partie Etude des Moldus avant de revenir bredouille à sa place. Visiblement quelqu'un l'avait déjà emprunté avant elle et elle avait perdu son temps pour rien.
Coinçant une mèche de cheveux derrière son oreille, Zougui ouvrit son sac et fouilla dedans. Elle devait rendre certains ouvrages à la bibliothèque et elle doutait soudainement de les avoir emmenés. //

** Dites-moi que je ne les ai pas oubliés... **

// A peine cette pensée eut traversé son esprit que ses affaires se renversèrent au sol, attirant le regard des personnes présentes. Lesquelles détournèrent bien vite les yeux devant le regard glacial de la jeune fille. Cette dernière s'accroupit et commença à rassembler ses parchemins, livres et autres affaires en tout genre, louant le cidl que rien ne soit cassé. //

** Ça ne doit pas être ma journée, c'est tout. **


Couleurs utilisées dans ce message : darkred, olive, blue, #4B0082
Arsenic Rosidae

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 17:06  Répondre en citant

// Arsenic poussa doucement la porte de la Bibliothèque. L'atmosphère était studieuse, interrompue de temps à autre par le bruit de la plume qui gratte le papier, ou par une toux incommodante. La Serpentarde se dirigea vers le rayon réservé aux langues du monde. Elle espérait y trouver un ouvrage sur le Finnois, sa langue maternelle qu'elle ne maîtrisait plus aussi bien qu'avant. La veille, la jeune femme avait reçu une lettre de sa seule grand-mère mais elle bloquait sur certains mots et comptait bien y remédier. Alors qu'elle passait ses doigts sur les livres posés à sa hauteur, un bel ouvrage marron attira son regard. Laponie Finlandaise était écrit en lettres d'or sur la tranche. Elle le prit avec excitation, sûre d'avoir entre les mains le bouquin qui ferait son bonheur. La vert et argent fixa la couverture, sobre, et se dirigea prestement vers une table libre.
Elle posa le livre face à elle et sortit de sa poche la lettre. L'écriture y était fine, à peine lisible. Elle la déplia entièrement et ouvrit l'ouvrage trouvé. La première partie du volume était une sorte de dictionnaire, Arsenic se trouva chanceuse. Elle réussit à traduire l'intégralité de la lettre. Sa grand-mère maternelle lui apprenait la mort de son mari. Elle expliquait également que Rovaniemi attirait de plus en plus les touristes grâce au personnage du Père Noël et que les balades à dos de renne se faisaient de plus en plus courantes. Arsenic sourit, se revoyant à l'âge de huit ans en train d'agripper les poils de l'animal sur lequel son père l'avait installée. Elle s'était bien amusée ce jour là.
Après avoir longuement revisité le passé, Arsenic reposa ses yeux sur l'imposant livre. Elle le feuilleta. L'histoire de la Finlande y était narrée, ainsi que son économie et sa géographie. La jeune femme rousse s'installa plus confortablement et commença sa lecture. Au fur et à mesure qu'elle avalait les mots, elle se rappela des cours qu'elle suivait auprès d'un précepteur, quand elle n'était qu'une enfant. Il lui avait parlé de nouvelles mesures. La Finlande devait s'adapter aux normes internationales. L'économie devait être plus surveillée, et le risque de voir naître le protectionnisme avait augmenté. La pays se renfermait sur lui-même dans l'espoir de se protéger et de se subvenir à lui-même. Arsenic était pour cette réforme. Tant que la stigmatisation des Lapons sera toujours présente, la jeune femme prônera un régime fort et sécurisant. Et tandis qu'elle marmonnait que son peuple était l'un des meilleurs au monde, un grand bruit la fit sursauter. Lorsqu'elle dirigea ses yeux vers la source du vacarme, elle croisa ceux glacials d'une Serdaigle. Cette dernière avait fait tomber toutes ses affaires et lynchait du regard ceux qui osaient sourire de sa mésaventure. La vert et argent reprit sa lecture, indifférente à l'autre jeune fille. //


Couleurs utilisées dans ce message : darkred, olive, blue
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 17:19  Répondre en citant

// ... Wil entendit des pas discrets près de la porte de la Bibliothèque, il y avait sans nul doute une personne qui venait d'entrée dans la Salle la moins visité des élèves de Poudlard, peut être bien une personne studieuse en quête de silence pour faire ses devoirs ? Dans les pensées de Wil, il trouva cette idée impensable. il s'immobilisa et attendit 1 minute pour entendre au cas ou, si la personne en question approchait du Serpentard. Après quelque instant, il comprit que les bruits de pas sur le sol de pierre se dissipait à l'opposé de l'emplacement du jeune homme. Il osa alors bouger et posa de nouveau son regard sur l'immense étagère qui se dressait juste devant ses yeux noirs étincelants.

Dans le château on disait qu'un Serdaigle aurait découvert un livre traitant de magie noire dans les hautes étagères de la Réserve, et de fil en aiguille, de rumeurs en rumeurs, l'information arriva aux oreilles du Serpent. Il entreprit alors de trouver ce livre pour faire une farce à un élève, n'importe lequel.

Il recommença son travail de fourmis, il n'était pas assez grand pour atteindre le sommet de l'étagère, qui culminait a près de 2 mètres en hauteur, la magie était proscrite, il pourrait se faire voir. Il décida donc d'empiler des dictionnaires, des encyclopédies et des contes qui sont volumineux, pour atteindre sa cible. //

** Les momies sanglantes de Yarthe Platt, non pas ça... Mortificatum de Burdock Muldom, nan... Sacre de Satan : explication de Chaucley Oldfridge, non plus... **

// Un bruit de livre et de parchemins brisés a terre attira l'attention de Wil, ce qui le déséquilibra et le fit tomber à terre, entrainant avec lui plusieurs ouvrages dans sa chute. Le garçon s'écrasa par terre, les livres s'écrasèrent sur le garçon. Se relevant tant bien que mal, il empoigna un bouquin gisant a terre et le titre Congrégation des Hurleurs de Rome le fit se relever aussitôt. Il avait finit par le trouver ! Le Serpent partit avec en courant vers la sortie, mais il fut stoppé dans son élan par une fille, celle qui venait de faire tombé ses affaires par terre -vu l'état du sol- Il cacha son livre derrière son dos, comme un gamin attrapé entrain de volé des friandises. A sa droite, Arsenic qui lisait tranquillement un bouquin, laissant la pauvre fille par terre... par terre. //

- Zut.


Couleurs utilisées dans ce message : #336600, olive

Joueuse


Messages : 4247
Guilde : Layton's Gang
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 19:28  Répondre en citant

// Aniloc entra dans la bibliothèque, remettant son sac noir correctement sur son épaule. Ce sac, qu'une amie lui avait offert, était son préféré : il était noir, avec une image représentant un chat européen au milieu. Ces petits animaux "qui nous foutent des poils partout" - comme disait son père, étaient sa passion, elle en possédait elle-même un, du nom de Pattenrond. Enfin bref, le but de la Poufsouffle n'était pas d'aller chercher un livre sur les chats dans la bibliothèque. Elle avait plutôt l'intention d'emprunter un livre sur les photos : c'était bientôt l'anniversaire de sa amie moldue, et cette dernière était passionnée par tout ce qui touchait les photos, Aniloc voulait donc feuilleter quelques livres sur le sujet, pour se trouver des idées de cadeaux. Elle tourna sur la droite de la porte d'entrée, et parcourra plusieurs rangées de livres, avant de trouver enfin le rayon qu'elle chercher : "456.PHOTOGRAPHIE". Elle y prit trois livres, et se dirigea vers la table la plus proche. Elle ouvrit le premier, et parcourut rapidement les pages : //

"...la photographie est très utilisée par les moldus ainsi que...elle a été inventée en...les moldus développent leurs photos sur des pellicules photo...ils se trouvent maintenant..."

** Ouais bah ça m'avance pas... **

// La Poufsouffle continua de tourner les pages du livre avec lassitude, sans rien trouver d'intéressant, et fit ensuite de même avec le deuxième livre, puis le troisième. Une heure était déjà passée, elle abandonna. De toute façon, Cynthia, son amie, changeait de passion tous les ans : déjà, l'année dernière, c'était la chimie, Aniloc lui avait offert un cristallisoir, récipient de forme cylindrique, qui avait fini cassé à la suite d'une expérience qui avait mal tourné. Depuis, la préfète se méfiait, et elle était bien décidée à offrir un cadeau qui ne ferait prendre aucun risque à son amie. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Mer. 01 Aoû 2012, 23:14) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : blue, #8B0000, olive
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail
Zougui Akane

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 22:18  Répondre en citant

//La chute de ses affaires avait été bien plus bruyante qu'elle ne l'aurait dû l'être : en effet, cela avait plutôt été un énorme fracas, tel un concerto du Diable, qui avait résonné dans la pièce. Mais Zougui n'y avait pas prêté attention, trop gênée par les regards portés sur elle. Car derrière ce masque de glace imperturbable se cachait après tout une certaine timidité. Même si elle faisait tout pour ne pas le montrer. Rapidement, elle rassembla et empila habilement ses livres en un tas ordonné et s'apprêter à les poser sur la table quand elle entendit des pas puis une voix au-dessus d'elle. //

- Zut.

// La préfète se releva lentement, sa pile de livres dans les bras et fichant son regard émeraude implacable dans celui du garçon qui lui faisait face. //

- Zut ? C'est tout ce que tu trouves à dire dans une situation comme celle-ci ? dit-elle de son son neutre en le toisant

** Surtout ne m'aide pas et reste planté là comme un balai... **

// Se rabaissant, la serdaigloise ramassa les derniers objets aux sols, soit quelques plumes et un encrier ô miracle intacte, avant de remarquer que le serpentard dissimulait un objet derrière son dos (sûrement un livre, après tout on était dans une bibliothèque) avec une certaine contrition. Ses yeux se dirigèrent naturellement vers l'endroit que venait de quitter le jeune homme et un fin sourire ironique se peignit sur ses lèvres sans que cela ne change l'expression impassible de son visage//

** Devrais-je m'en servir pour le punir de ce manque de galanterie ? **

// C'était dans les moments où elle était énervé que ce côté noir de sa personnalité ressortait. Et toujours dans des moments où elle s'y attendait le moins. Dominant cet accès de sadisme tant bien que mal, elle se contenta de hausser les épaules avec indifférence. //

- La prochaine fois que tu... empruntes illégalement un livre de la Réserve, essaye au moins d'avoir l'air plus naturel... ça me permettra de ne pas me demander si je dois te dénoncer ou pas...

// Laissant son interlocuteur méditer sur ses paroles un poil méprisantes, elle s'empara du livre qu'elle devait rendre, intitulé Encyclopédie Onomastique des personnes et des peuples, et tourna les talons avant de se diriger vers le bureau du biliothécaire, actuellement vide, lieu du retour des emprunts. //


Couleurs utilisées dans ce message : darkred, #336600, #4B0082, olive
Arsenic Rosidae

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 22 Déc 2010, 23:05  Répondre en citant

// Arsenic avait relevé les yeux de son passionnant ouvrage sur la Finlande à cause de deux élèves bavardant allègrement juste à côté d'elle. Elle ne pouvait s'empêcher d'entendre ce qu'ils disaient. La Serdaigle qui avait fait tombé ses affaires un instant auparavant menaçait un vert et argent de le dénoncer. Apparemment, ce dernier avait tenté de subtiliser un volume de la Réserve. Ne laissant pas le temps au Serpentard de répondre, la bleu et bronze se dirigea vivement vers le comptoir de la bibliothèque, un livre en main. Arsenic ferma le sien et se leva. Elle s'approcha d'un pas primesautier vers son camarade. Il affichait un moue sereine malgré les propos de la jeune fille. La vert et argent aux cheveux presque rouges vint se placer à ses côtés, le regard rivé sur le dos de la Serdaigle. Elle ne tourna pas la tête vers lui mais sourit, simplement. Puis, elle emboita le pas de l'autre fille et s'avança vers le bureau du bibliothécaire, son imposant volume sur la Finlande solidement serré contre la poitrine. Arsenic se posta derrière l'adolescente aux cheveux noirs. Elle se racla la gorge, signalant sa présence. //

- Il n'est pas courant qu'une personne, aussi influente soit-elle, menace un Serpent.

// Arsenic toisa la Serdaigle. Cette dernière était plus petite et plus jeune qu'elle mais avait dans le regard quelque chose de farouche. La Finlandaise s'en amusa tandis qu'un groupe de Serpenteaux pénétrait bruyamment dans la bibliothèque. Elle détourna les yeux de sa camarade l'espace d'un instant mais suffisamment longtemps pour voir l'autre Serpentard approcher. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Sam. 06 Aoû 2011, 15:06) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : blue, #3D2B1F, darkred
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 23 Déc 2010, 15:57  Répondre en citant

// La Serdaigle ramassait ses affaires par terre jusqu’à ce qu'elle prenne conscience que Wil lui parlait, alors elle releva la tête vers le ciel et observa le vert et argent avec un certain mépris. Se relevant elle commença a critiquer Wil. //

- Zut ? C'est tout ce que tu trouves à dire dans une situation comme celle-ci ?

// Wil la regarda avec une franche étonnement, il se demanda d'abord ce qu'il avait bien pu lui faire pour recevoir une telle réflexion de sa part. Pour une fois qu'il avait décidé d'être gentil, ou du moins, plus sympathique. Ca n'aurait pas duré longtemps. //

- Bah quoi ? Tu ne voudrais pas que je t'aide a réparer ta bêtise quand même ?

// Le Serpentard tenait fermement depuis bien 5 minute son livre qu'il avait emprunté "sans demander de permission", il commençait a glisser de ses mains, vers le bas du fait que c'était un ouvrage particulièrement imposant. Le Serpentard fixait toujours la Serdaigle dans les yeux, il vit d'ailleurs que les siens se dirigeait vers la Réserve. Et dans ses pensée, le serpent se dit qu'elle venait de comprendre d'où il venait. //

- La prochaine fois que tu... empruntes illégalement un livre de la Réserve, essaye au moins d'avoir l'air plus naturel... ça me permettra de ne pas me demander si je dois te dénoncer ou pas...

// Cette fois, plus besoin de caché le livre qu'il tenait entre ses mains, derrière son dos. Il le fit passer devant lui et le serra contre son torse. Il décida de jouer sur les mots, étant paradigme comme beaucoup de Serpentards, de menteurs il changea légèrement la vérité pour parvenir a ses fins. Et de toute façon il n'avait pas de compte à rendre à une serdaigle, aussi gradé soit elle. //

- Je ne dirais pas que je l'ai "illégalement emprunté", si personne n'en parle, personne ne pourra savoir. Et personne ne me dénoncera...

// La jeune fille tourna les talons et entendit surement la réplique cinglante du Serpentard, il décida de ne pas s'inquiéter plus que ça, elle ne dira rien, c'était sur. Wil tuait du regard toute personne qui osait le regardait plus qu'il ne fallait, puis après un moment, il traversa la bibliothèque et sortie de la Salle. //


Couleurs utilisées dans ce message : #4B0082, #336600, olive
Zougui Akane

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 23 Déc 2010, 19:28  Répondre en citant

// Zougui ne répondit pas aux remarques du Serpentard. L'idée qu'il puisse l'aider à réparer sa mésaventure ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Elle déplorait juste son manque cruel de vocabulaire. //

** Quand on ne sait pas quoi dire on se la ferme au lieu de sortir n'importe quoi et d'avoir l'air débile...**

// Et vu le ton qu'il employait, il était sûr qu'elle ne le dénoncerait pas. Lui aurait-elle encore fait face qu'elle lui aurait éclaté de rire au nez. Certes elle n'avait pas l'intention de le signaler, mais la principale raison était qu'il ne faisait pas partie de sa Maison et que par conséquent elle n'en avait rien à faire de lui. S'il arrivait un accident à cause de lui, tant qu'elle n'était pas prise dedans, elle s'en fichait royalement. C'était au Préfet de Serpentard de faire son boulot. Arrivée devant le bureau du Bibliothécaire, un raclement de gorge se fit soudain entendre derrière elle. La jeune fille tenta au mieux de dissimuler son exaspération. Comment leur faire comprendre qu'elle n'avait ni le besoin ni l'envie de lier connaissance ? Elle se retourna lentement vers l'adolescente rousse qui appartenait elle aussi à la maison des Serpents. //

- Il n'est pas courant qu'une personne, aussi influente soit-elle, menace un Serpent.

// La Préfète retint une exclamation de mépris. Les Verts & Argent s'étaient-ils fait passer le mot pour voir lequel d'entre eux serait le plus pitoyable ce jour-là ? //

- Et il n'est pas plus courant qu'un Serpent, aussi prétentieux soit-il, se mêle des affaires des autres. Tu as peur que ton camarade ne sache pas se débrouiller tout seul ?

// En disant ces mots, le visage de Zougui n'exprimait ni haine, ni colère, ni même mépris. Il était juste aussi impassible qu'à l'accoutumée, figé comme celui d'une statue grecque de l'Antiquité. Pas de sympathie. Mais pas d'animosité non plus. Juste l'indifférence propre à ceux qui ne sont que spectateurs d'un spectacle sans grand intérêt. //

- Qui menace qui ? Apprends à discerner la menace de la simple... prévention.

// La porte de la salle s'ouvrit sur une bande gamins qui s'entraîner visiblement à celui qui bêlerait le mieux. //

** Nan mais c'est le défilé des Serp's aujourd'hui... ils veulent envahir la biliothèque ou quoi ? **

// Le Bibliothécaire se dirigea instantanément vers eux et les expulsa de la pièce en claquant la porte derrière eux. Ce bruit résonna lugubrement dans la salle soudainement silencieuse, et l'on se serait presque cru pendant un moment dans des catacombes. Ayant terminé ce pour quoi elle était venue, Zougui ne prêta pas plus attention à son interlocutrice et retourna vers sa table dans l'intention de quitter les lieux. //


Couleurs utilisées dans ce message : #4B0082, #3D2B1F, darkred, blue
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3, 4 ... 23  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Les Étages
Page 1 sur 23