Hiboux Nomade Notes
★ Passez un bon été sur Mana Wyrd ★
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Toilettes de Mimi Geignarde

Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Les Étages
Auteur Message

Joueuse


Messages : 5766
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 04 Déc 2014, 23:42  Répondre en citant

// Une fois n'est pas coutume, Mira était en retard pour retrouver Aquilea qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps, trop longtemps. Elle lui avait donné rendez-vous après les cours dans les toilettes de Mimi, elles seraient tranquilles là-bas. La lanière de son sac l'avait lâché dans les escaliers et une partit de son contenu c'était déversé sur le sol. Vu la quantité d'objets qu'elle y amassait, elle avait mis du temps à tout ranger. Même si pour le commun des sorciers le sac paraissaient en bazar, en réalité il suivait un rangement qu'elle seule comprenait. C'est donc au pas de course qu'elle franchit la porte des toilettes. Aquilea l’attendait tout sourire. Sans s’arrêter dans sa course, Mira sauta dans les bras de son amies. Essoufflée, elle dit alors : //

- Je suis désolé pour mon retard.

// La jeune Poufsouffle raconta sa mésaventure. Elle fouilla dans son sac et en sortit quelque chose. //

- Pour me faire pardonner, j'ai des dragées surprises de Bertie Crochue et des fils dentaires à la menthe au cas où on n'ait pas de chance et qu'on veuille masquer le goût désagréable. Sinon ça va ? Depuis tout ce temps. Ça fait bien trop longtemps qu'on ne c'est pas vu. Racontes moi tout ce qu'il c'est passé, je suis curieuse !


// Mira sortit deux cousins confortable qu'elle lâcha sur le sol pour s'y asseoir dessus. Elle s'assit et posa son sac à côté d'elle. Comme d'habitude, il fit un bruit d'objets s'entre-choquant. //

- Tiens, ce bruit me rappel que j'ai oublié de sortir la bouteille de jus de pomme que j'avais prise exprès pour nous ce soir.


// A ces mots, elle sortit la dite bouteille qu'elle posa sur le sol entre elles deux. Elle regarda son amies avec un grand sourire et un regard entendu. //

- Il faut aussi que tu me parles de Maximilian.


// Après cette course effréné, Mira s'étira et souffla un grand coup pour calmer sa respiration haletante. //


Couleurs utilisées dans ce message : #DB1702
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 05 Déc 2014, 11:46  Répondre en citant

    // Aquilea serra Mira dans ses bras. Que ce contact l'avait manqué ! Qu'elle était heureuse de la revoir ! Elle était aux anges. //


** C'est quand même un comble qu'en étant dans la même école, on n'arrive pas à se voir ! **

- Je suis désolé pour mon retard.

    // Aquilea explosa de rire et ébouriffa sa meilleure amie. //


- Tu n'as pas à t'excuser, baka ! Pour une fois que c'est toi qui est en retard... Mais raconte moi ce qu'il t'est arrivé. Ou non, plutôt, ne me dis rien. Hum... Tu as confondu une Praline Longue Langue avec une Bulle Baveuse (oui, parce qu'encore une fois, tu voulais buller, je te connais !) et tu as dû aller à l'infirmerie, c'est ça ? Gourmande !

    // Mais l'histoire était toute autre, et lorsque Mira lui raconta comment le contenu complet de son sac avait roulé sur le sol, Aquilea ne put s'empêcher de redoubler d'hilarité. //


- Pour me faire pardonner, j'ai des dragées surprises de Bertie Crochue et des fils dentaires à la menthe au cas où on n'ait pas de chance et qu'on veuille masquer le goût désagréable.

- OOOOOOOOOOOH ! Tu es troooop adorable ma petite framboise !

- Sinon ça va ? Depuis tout ce temps. Ça fait bien trop longtemps qu'on ne c'est pas vu. Racontes moi tout ce qu'il c'est passé, je suis curieuse !

    // Mira ouvrit son sac et posa deux coussins au sol. La Serdaigle était toujours ébahie face à la quantité de choses que son amie pouvait entasser dans ses sacs ! Mira sortit ensuite une bonne bouteille de jus de pommes : les deux filles en raffolaient depuis toujours. //


- Il faut aussi que tu me parles de Maximilian.

    // Tandis que Mira s'étirait, Aquilea prit le temps de boire une longue gorgée de jus de fruit avant de lui répondre. Jus de fruit... La brunette posa la bouteille avec un pincement au coeur. Elle n'avait pas encore fait le "deuil"... Mais elle se ressaisit et leva les yeux vers Mira. //


- Oh tu sais, le train-train quotidien... Sans la Guilde, j'ai adopté un rythme "métro-boulot-dodo", si tu vois ce que je veux dire. Mais là, je suis sur une piste intéressante ! Enfin, je t'en parlerai après. En attendant, je galère toujours en potions, le pauvre professeur Hy s'en arrache les quelques cheveux qui lui restent ! Malgré l'aide de Max, je suis un manche total. En parlant de Max, il pète la forme ces derniers temps ! Je crois que l'approche de Noël le réjouit à un point...

    // A mesure qu'elle parlait, Aquilea se rendait compte qu'elle n'était pas si heureuse que ça. Il y avait un vide énorme en elle, et elle savait exactement à quoi il était dû... Son visage se décomposait au fil de ses pensées et ses yeux se remplirent de larmes. //


- Je crois que je n'arrive pas à m'en remettre. J'essaye d'avancer, mais depuis que Rosa... Que la Guilde...

    // Elle fondit en larmes sans pouvoir finir sa phrase. Elle n'avait jamais parlé de ses sentiments à propos de la dissolution de la Salade de Fruits, et se sentait un peu mieux en laissant libre cours à son chagrin amer. //


Couleurs utilisées dans ce message : #31497f, #DB1702, darkred

Joueuse


Messages : 5766
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 05 Déc 2014, 12:50  Répondre en citant

// Aquilea but un gorgé de jus de pomme. Et commença sont récit. //

- Oh tu sais, le train-train quotidien... Sans la Guilde, j'ai adopté un rythme "métro-boulot-dodo", si tu vois ce que je veux dire. Mais là, je suis sur une piste intéressante ! Enfin, je t'en parlerai après. En attendant, je galère toujours en potions, le pauvre professeur Hy s'en arrache les quelques cheveux qui lui restent ! Malgré l'aide de Max, je suis un manche total. En parlant de Max, il pète la forme ces derniers temps ! Je crois que l'approche de Noël le réjouit à un point...

// Mira remarqua un moue triste sur le visage de son amie. Elle n'osait rien dire de peur de faire plus de mal que de bien. //

- Je crois que je n'arrive pas à m'en remettre. J'essaye d'avancer, mais depuis que Rosa... Que la Guilde...


// Aquilea se mit a fondre en lames. Mira s'approcha de son amie et la pris dans ses bras. Elle ne savait pas exactement comment son ancienne guilde avait été dissoute, ayant fondé un autre guilde avant la fermeture de la Salade de Fruits. //

- Je ne sais pas exactement ce qu'il c'est passé. Je n'ai eu que quelques échos de loin, mais même si la guilde n'est plus, mais les amitiés, et amours pour toi, restent. Je sais combien c'est réconfortant de retrouver tout le monde après les cours. Surtout que cette guilde, on avait mis du temps à la fonder et aller chercher tout le mobilier dans la salle sur demande. Mais tu peux toujours trouver une nouvelle guilde.

// Mira fit un sourire de réconfort. //

- Tu peux aller voir les affiches des guildes et trouver celles qui te correspond le mieux. En attendant j'ai ce qu'il faut pour te réconforter.


// Mira fouilla dans son sac encore une fois. //

- Des fizwizbiz pour voler, comme dans le bon vieux temps à Lyon, et des fondants du chaudron. C'est tellement bon que ça guérit tous les chagrins. Enfin, pour moi ça marche en tout cas.

// Mira rougie sur ces mots car elle venait encore de prouver sa gourmandise. C'était son péché mignon depuis toujours mais elle essayait, très mal d'ailleurs, de le cacher pour qu'on ne la traite pas de "morfale". Cependant, elle savait que Aquilea ne la jugerait pas. //

- Je dois t'avouer quelque chose, mais tu ne doit le dire à personne... Je suis allée chez Honey Ducks, en cachette bien entendu, il n'y a pas longtemps pour faire une razzia sur les gourmandises en tous genres. J'avais un énorme sac, mais il y en a déjà pas mal qui est partit.

// Elle tendit les frizwizbiz et les fondants du chaudrons à Aquilea. //

- Du coup, vu que dans quelques semaines il y a la sortit à Près-au-Lard, je referais mon stock à ce moment là. En plus, je dois ramener quelques sucreries que Castiel m'a commandé.


Couleurs utilisées dans ce message : #31497f, #DB1702
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 11 Déc 2014, 00:02  Répondre en citant

    // Mira serra Aquilea dans ses bras. La jeune fille se détendit alors, apaisée par le contact de son amie. Elle était vraiment la meilleure et la plus compréhensive, c'était certain. Aquilea n'écouta qu'à moitié la réponse de son amie, et ne se ressaisit que lorsque Mira la lâcha pour farfouiller dans son sac. //


- Des fizwizbiz pour voler, comme dans le bon vieux temps à Lyon, et des fondants du chaudron. C'est tellement bon que ça guérit tous les chagrins. Enfin, pour moi ça marche en tout cas.

    // Les larmes firent place à un petit sourire. Mira avait toujours été très gourmande, mais, objectivement, elle avait raison : rien n'était mieux que de bonnes friandises de Honeyduckes.

    Mais la visite à Pré-au-lard aurait lieu quelques jours plus tard... Aquilea demanda alors, avec un air suspicieux trahi par un franc sourire : //


- C'est Castiel qui te les a envoyés, hein ?!

    // La Poufsouffle prit un petit air coupable. Mais elle savait pertinemment qu'elle pouvait se confier à Aquilea : jamais elle n'aurait trahi ses secrets. //


- Je dois t'avouer quelque chose, mais tu ne doit le dire à personne... Je suis allée chez Honey Ducks, en cachette bien entendu, il n'y a pas longtemps pour faire une razzia sur les gourmandises en tous genres. J'avais un énorme sac, mais il y en a déjà pas mal qui est partit.

    // Aquilea explosa de rire au milieu de ses larmes, déjà presque sèches. Puis elle plongea la main dans le sachet de Fondants du Chaudron avec un regard reconnaissant pour la Poufsouffle. //


- Du coup, vu que dans quelques semaines il y a la sortit à Pré-au-Lard, je referais mon stock à ce moment là. En plus, je dois ramener quelques sucreries que Castiel m'a commandé.

    // La bouche pleine de sucre, Aquilea attendait d'avoir déglutit pour répondre. //


- Haha, ma petite Mira ! Toi aussi, tu as trouvé le passage secret ? Ou alors, c'est Max qui te l'a montré, avoue.

    // Elle se rappelait de la fabuleuse soirée qu'elle avait passé avec le Gryffondor, un an auparavant. Leur premier baiser, volé à la hâte dans la cave de la confiserie la plus prisée des élèves de Poudlard. Le début du bonheur... Elle avait déjà raconté cette histoire à Mira au moins une vingtaine de fois, et se dit qu'une vingt-et-unième serait sûrement de trop. Elle se contenta de reprendre un Fondant du Chaudron. //


- La semaine dernière, il m'est arrivé un truc tellement bizarre... J'ai trouvé un Retourneur de temps ! Genre, dans une salle cachée au milieu d'un couloir, le truc trooooop bizarre quoi ! Et je crois que Syndra (Frutto, tu sais, la grande serpy avec sa jumelle qui étaient dans la Guilde) l'a récupéré, parce que je le lui ai montré et quand je suis revenue le lendemain, il n'y avait plus rien... Tu crois que je dois intervenir ?

    // Aquilea s'en voulut aussitôt d'avoir parlé de ça à Mira. Elle adorait Syndra, la considérant un peu comme sa grande soeur, et ces aveux irréfléchis pouvaient ressembler à une trahison... Elle avait confiance en Mira, elle n'irait pas dénoncer son amie, mais Aquilea trouvait que ce n'était pas correcte vis-à-vis de la serpentarde. Mais le mal (si mal il y avait) était fait. //


** Alea jacta est, comme on dit à... euh... Rome peut-être ? **


Couleurs utilisées dans ce message : #DB1702, #31497f, darkred

Joueuse


Messages : 5766
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 11 Déc 2014, 18:54  Répondre en citant

- Haha, ma petite Mira ! Toi aussi, tu as trouvé le passage secret ? Ou alors, c'est Max qui te l'a montré, avoue.

- Tu m'en as tellement parlé, que j'ai vite trouvé grâce à toutes tes indications.

// Mira rigola en repensant à toutes les fois où Aquilea lui avait raconté son histoire, ce baisé volé non prémédité, comment ils c'étaient finalement mis ensemble et combien ils étaient inséparable à présent. Elle trouvait cette histoire touchante même si de son côté trouver l'amour n'était pas du tout à l'ordre du jour. //

- La semaine dernière, il m'est arrivé un truc tellement bizarre... J'ai trouvé un Retourneur de temps ! Genre, dans une salle cachée au milieu d'un couloir, le truc trooooop bizarre quoi ! Et je crois que Syndra (Frutto, tu sais, la grande serpy avec sa jumelle qui étaient dans la Guilde) l'a récupéré, parce que je le lui ai montré et quand je suis revenue le lendemain, il n'y avait plus rien... Tu crois que je dois intervenir ?

// Aquilea fit une moue gêné, comme si elle venait d'avouer un terrible secret. Mira lui sourit pour la rassurer. //

- Je ne pense pas qu'elle soit du genre à faire n'importe quoi avec. Si elle l'a effectivement pris, parce que ce n'est pas certain, c'est peut-être parce qu'elle en avait l'utilité ou alors elle l'a confié à quelqu'un de responsable comme le directeur peut-être. Si ça te tracasse vraiment, tu peux lui demander en disant que c'est juste de la curiosité, que tu ne veux pas la juger. Comme c'est une de tes bonnes amies, je ne pense pas que ça soit une bonne idée de garder des non-dits. Il vaut mieux que tu t'en occupes maintenant plutôt que ça se transforme en colère et que tu lui fasses avaler de force des suçacides ou que tu lui lance des nids de cafards à la figure.

// Mira rit a cette idée, car elle savait que Aquilea serait incapable d'une telle violence, surtout avec une amie. Elle voyait que son amie se détendait elle aussi, ça lui faisait du bien. Elles riaient à gorge déployée. Ça lui faisait vraiment du bien de revoir son amie. Il ne fallait plus jamais qu'elles se perdent de vue si longtemps. //

- Ça faisais bien longtemps que je n'ai pas rit autant ça fait du bien.

// Mira essuya une larme qui avait coulé sur sa joue tant elle riait. Elle avala une gorgé de jus de pommes. Elle avait soif à force de manger des fondants du chaudron et de parler. //


Couleurs utilisées dans ce message : #31497f, #DB1702
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 18 Jan 2015, 15:12  Répondre en citant

    // Mira avait dû percevoir la gêne de la jeune Serdaigle ; elle lui sourit alors, et la brunette se sentit soulagée. Elle ne devait pas avoir de secret pour sa meilleure amie, quand même ! //


- Je ne pense pas qu'elle soit du genre à faire n'importe quoi avec. Si elle l'a effectivement pris, parce que ce n'est pas certain, c'est peut-être parce qu'elle en avait l'utilité ou alors elle l'a confié à quelqu'un de responsable comme le directeur peut-être. Si ça te tracasse vraiment, tu peux lui demander en disant que c'est juste de la curiosité, que tu ne veux pas la juger. Comme c'est une de tes bonnes amies, je ne pense pas que ça soit une bonne idée de garder des non-dits. Il vaut mieux que tu t'en occupes maintenant plutôt que ça se transforme en colère et que tu lui fasses avaler de force des suçacides ou que tu lui lance des nids de cafards à la figure.


    // Aquilea explosa de rire en imaginant la scène. Une toute petite fille face à cette grande perche de Serpentard, lui jetant des saletés à la tête, c'était passablement comique. Mira aussi riait, et c'était tout simplement apaisant. Tout redevenait comme avant : dire des bêtises en mangeant des bonbons, ça leur ressemblait tellement... Aquilea reprit un Fondant tandis que Mira essuyait les larmes de rires qui coulaient le long de sa joue. //


- Ça faisais bien longtemps que je n'ai pas rit autant ça fait du bien.

- Je suis bien d'accord ; avec les temps qui courent, j'ai du mal à me dérider. Heureusement que tu es là, petite framboise de mon coeur !

    // Elle ébouriffa gentiment Mira avant de continuer ses petits potins. //


- Merci de m'avoir rassuré. J'irai parler à Syndra, en espérant qu'elle n'ait pas déjà fait de bêtises... D'ailleurs, j'ai vu qu'elle parlait de temps en temps avec ce septième année de serdaigle un peu étrange. Tu vois de qui je parle ? Ce garçon très mystérieux qui se balade souvent avec une épée. Un nouveau couple en approche peut-être ?

    // Ses yeux brillaient. En deux ans qu'elle connaissait Syndra, elle ne l'avait jamais vue proche d'un garçon autre que Max. Et encore, proche était un bien grand mot : elle se contentait de le surveiller et le protéger à sa manière. Si seulement la grande Frutto pouvait ouvrir un peu son coeur, pour une fois ! //


Couleurs utilisées dans ce message : #DB1702, #31497f

Joueuse


Messages : 5766
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 20 Jan 2015, 22:35  Répondre en citant

- Je suis bien d'accord ; avec les temps qui courent, j'ai du mal à me dérider. Heureusement que tu es là, petite framboise de mon cœur !

// Aquilea ébouriffa Mira. Celle-ci souffla sur une mèche devant son visage pour la dégager. //

- Merci de m'avoir rassuré. J'irai parler à Syndra, en espérant qu'elle n'ait pas déjà fait de bêtises... D'ailleurs, j'ai vu qu'elle parlait de temps en temps avec ce septième année de serdaigle un peu étrange. Tu vois de qui je parle ? Ce garçon très mystérieux qui se balade souvent avec une épée. Un nouveau couple en approche peut-être ?

- Pas de problème. Je suis contente si j'ai réussit à t'aider.

// Mira essaya de se souvenir de Syndra. Elle ne l'avait pas assez côtoyé pour bien se souvenir de sa personnalité. Elle était partit un peu avant la fermeture de la guilde Salade de Fruits pour créer sa propre guilde. Elle adorait les membres de cette guilde, mais elle avait grandit et changé, ses attentes aussi. Elle ne savait comment l'expliquer, mais elle avait envie d'autre chose. Peut-être une autre ambiance, ou un autre thème. Elle avait fini par créer une nouvelle guilde en cours de construction. Elle était heureuse d'avoir un nouveau objectif, un challenge en vue. Néanmoins, la dissociation de son ancienne guilde lui avait tout de même fait un choc et de la peine. Elle parla enfin. //

- Je ne me souvient pas bien de Syndra Frutto. Assez vaguement. Elle était assez distante avec les gens en générale si je me souvient bien. Enfin sauf avec ses nombreuses sœurs non ? Parce que si c'est bien elle, c'est étonnant, effectivement.

// Mira essayait d'imaginer Syndra avec un garçon, sans essayer de le tuer ou lui faire tout autre tort. Si un couple était en formation, elle n'aurait jamais parié que ça serait un couple mettant en jeu cette jeune fille. La poufsouffle avait du mal à voir le visage du serdaigle dont Aquilea parlait par contre. Elle était si occupée à construire sa guilde, qu'elle ne faisait plus très attention aux passages dans les couloirs. Surtout qu'elle voulait en même temps garder son niveau en cours. Elle avait tendance à être très occupée ces temps-ci. //


[RP abandonné]


Dernière édition effectuée par Mira (Dim. 17 Mai 2015, 22:11) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #31497f, #DB1702
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Préfète


Messages : 2745
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 30 Sep 2015, 14:16  Répondre en citant

[RP Unique de Storm Tenerezza]


/!\ Scène pouvant être assez violente /!\


// La petite fille si menue se trouvait dans la Salle de Bain de Mimi Geignarde. Pour une fois, le fameux fantôme n'était nulle part en vue, et c'était une très bonne chose. Elle ne voulait pas être vue. Elle souhaitait juste être tranquille, dans un coin. Dans sa main gauche se trouvait la lettre de Mira Delmey, qu'elle relisait encore et encore, pour se donner du courage. Dans sa main droite... un morceau de parchemin froissé tenait lieu de lettre de son père. Il n'était pas du tout satisfait d'elle. S'investir dans la Clairière Enchantée... aider la Poufsouffle... Tout cela avait déclenché la rage du patriarche Tenerezza. Elle allait le payer très cher, elle le savait, elle le sentait.

Pourtant, elle n'avait aucun regret. Elle avait enfin pu vivre un peu, éloignée de la sinistre demeure familiale, au milieu des autres étudiants. Et sa rencontre avec Mira était un souvenir très précieux. Pour rien au monde elle n'aurait voulu que les choses se passent différamment. Elle avait enfin été un peu heureuse. N'était-ce pas le plus important ? N'était-ce pas ce que son père devrait vouloir pour elle ? Mais visiblement, cela ne comptait pas aux yeux de Pietro... Seuls l'image, la famille, le respect des traditions comptaient. Et elle avait bafoué tout cela. Elle avait piétiné tous les principes enseignés, et avait pris un plaisir fou à désobéir à son père.

Plongée dans ses pensées, Storm n'entendit pas la porte des toilettes s'ouvrir, ni l'inconnu arriver en face d'elle. Ce ne fut que lorsque le-dit inconnu l'attrapa par le col qu'elle se rendit compte de sa présence. //

- Ecoute petite fille, ça n'est pas dans ma déontologie de faire du mal aux enfants, mais j'ai été engagé, et je n'aurai aucun scrupule à accomplir mon travail.

- Faîtes, je comprends. Je m'y attendais. C'est mieux ainsi, après tout...

// Dans un dernier geste de défiance, la Serpentard accorda un doux sourire à son futur bourreau, sourire qui le bouleversa, mais il n'allait pas partir pour autant. Pietro Tenerezza saurait que sa fille était partie dignement, le défiant jusque dans la mort.

Storm ne prêta pas réellement attention à la punition. Elle criait, elle souffrait, mais son esprit était concentré sur autre chose. Comment l'homme était-il entré à Poudlard ? Et Mira, cette chère Mira... Elle n'aurait jamais la réponse à sa lettre. Elles ne pourraient jamais construire la Guilde ensembles, sur les valeurs les plus pures, comme elles l'avaient planifié. Si la petite fille avait un regret, c'était celui-là. Elle ne pourrait pas faire quelque chose de bien, pour une fois dans sa vie.

Son sang coulait, elle ne criait plus, ses cordes vocales trop à vif pour continuer à émettre des sons. Mais elle savait que personne ne viendrait. Tout avait été soigneusement planifié. La retrouverait-on ? Peut-être, peut-être pas. Ses longs cheveux corbeau étaient maculés de rouge, mais cela lui donnait un aspect presque surnaturel, comme si elle n'était pas de ce monde. Elle savait qu'elle ne survivrait pas, elle avait perdu trop de sang, telle avait était la sentance du patriarche. Mais elle n'aurait pas le coup de grâce, oh non. Elle souffrirait, pendant quelques minutes, quelques heures peut-être, pour comprendre qu'on ne défiait pas aisément Pietro.

Au bout d'un long moment, le bourreau se releva, ayant fini son ouvrage. Il avait accompli les vœux de son employeur, mais ne pouvait s'empêcher de se sentir mal devant le corps de la petite fille, aussi fragile et brisé qu'une petite poupée de porcelaine. Elle était encore consciente, mais pas pour longtemps. Il avait fait en sorte que son agonie soit brève, mais pas immédiate. Comme si elle savait qu'il allait partir, la petite fille porta son regard trouble sur lui et souffla un « Merci... ». Merci ? Merci pour quoi ? Pour l'avoir tuée ? Quelle drôle d'idée... Peut-être merci pour l'avoir délivrée de ce monde. L'homme ne le saurait jamais. Son travail ici achevé, il se dépêcha de ramasser la lettre du patriarche Tenerezza pour ne laisser aucune trace, de sortir et de se faufiler dans les couloirs pour partir de l'école, silhouette invisible dans la masse.

Storm avait perdu toute notion du temps. Quand cela avait-il commencé ? Il y a quelques heures ? 10 minutes ? Peut importait, en vérité. Elle se sentait partir, son esprit se détachant petit à petit de son corps. Elle ne sentait plus rien, sinon le froid. Plus de douleur, plus de peine, plus de souffrance. Elle ne voyait quasiment plus, mais se concentrait sur les images heureuses. Mira, la forêt... En vérité, elle était heureuse de partir. Ce monde était trop pourri pour elle... //

- J'arrive Alessia... J'arrive ma petite sœur chérie...

// Le dernier souffle de vie s'échappa des lèvres de la poupée, et bientôt il ne resta plus qu'un corps brisé, ensanglanté, gisant sur le carrelage de la Salle de Bain. //


Couleurs utilisées dans ce message : brown, #067790
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 5766
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 30 Sep 2015, 16:16  Répondre en citant

[RP unique Mira Delmey]




// Mira avait courut à droit et à gauche toute la journée afin d'avoir une livraison de bois, une autorisation pour ramasser des pierres dans la forêt interdite et des plantes le tout pour la construction de sa guilde : La Clairière Enchantée. Certains élèves avaient commencé à l'aider dans les constructions, mais les matériaux venaient à manquer. En passant devant les toilettes des Mimi Geignarde, la jeune fille se rendit compte qu'elle avait terriblement soif. Elle poussa donc la porte de ces toilettes si peut souvent utilisées à cause de la présence du fantôme qui y vivait et qui était vraiment très lunatique. Mais peu importait, la jeune fille ne comptait pas s'attarder, juste boire quelques gorgée d'eau et repartir.

Mais quand elle passa la porte, quel ne fut pas sa vision d'horreur. Une jeune fille était allongée au sol, couverte de sang. Les jambes de la Poufsouffle commençaient à flageoler. Elle s'approcha doucement, le teint soudainement livide et s'accroupit à côté du corps. Elle toucha le coup de la personne pour sentir son poul... Mais elle était glacée et le cadavre était rigide. Comble de l'horreur, cette jeune fille n'était pas une inconnue, c'était Storm Tenerezza, la demoiselle avec qui elle avait discuté longtemps de la guilde, qui l'avait aidé avec le plant, lui avait donné plein d'idées et devait lancer le sort d'Extension avec elle. Mira était bouleversé, elle ne pouvait rien faire, ses jambes refusaient de fonctionner elle était là paralysée, espérant se réveiller d'un mauvais rêve... Mais non, elle était bien la, les mains couvertes du sang de sa nouvelle amie.

Elle regarda autour d'elle, toujours incapable de bouger. A côté de la brunette sans vie, il y avait un parchemin. Même de loin Mira reconnut de quoi il s'agissait : la lettre qu'elle lui avait envoyé un peu plus tôt dans la semaine. Tout ça était complétement fou, qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer ? Est-ce que ça se passait vraiment. Une perle salée roula sur la joue de la jeune fille. //

- Storm, je t'en supplie réveille toi. Dis moi que tout ça n'est qu'un horrible cauchemar. Je t'en supplie. Dis moi que tout ça n'est pas vraiment arrivé et que tu vas bien, par pitié.

// Les larmes s'accumulait autour du visage de la jeune fille. Son cœur était brisé. Elle s'emporta dans un sanglot comme elle n'avait jamais connu avant. Elle avait du mal à respirer, elle tremblait de tous ses membres et le flot de larmes mouillait peu à peu ses vêtements. Dans un douloureux hoquet, la jeune fille demandait encore des réponses. //

- Pourquoi tu ne me réponds pas Storm ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi tu es comme ça ? Storm...

// Le temps n'existait plus, tout se passait comme dans un brouillard opaque, que se passait-il au juste ? Est-ce que tout cela était réellement réel ? Est-ce qu'elle allait enfin se réveiller en sursaut et en sueur, le souffle court dans son lit ? Elle était là, devant le corps de son amie depuis quelques minutes, quelques heures ou quelques mois, elle ne savait pas. Le temps n'était plus quantifiable.

Elle observait le sang qui s'était échapper pour former un tapis rouge autour de la Serpentad, les chevaux noirs de la jeune fille sur son visage, son corps déformé par de nombreuses fractures.

Finalement, les larmes ne venaient plus, elle n'en avait plus. Ses vêtements étaient trempés de larmes et de sang. Ses yeux étaient rouge et bouffit et elle tremblait. Elle avait si froid jusqu'au plus profond d'elle même. Dans un effort qui lui semblait surhumain, elle réussit à se lever et à se trainer tant bien que mal jusqu'à la porte des toilettes. Elle devait prévenir le directeur, il le fallait.

Elle avait si mal. Quelque chose en elle était cassé à tout jamais : son innocence peut-être, ou sa joie de vivre, elle ne savait pas trop, mais elle sentait cette déchirure, comme amputé d'une partie d'elle-même.

Elle marchait, tel un zombi à travers les étages pour rejoindre le bureau du directeur. Ses vêtements étaient dans un état lamentable et son visage, dénué de la moindre émotion si ce n'est le choc attiraient les regards curieux des élèves. Mais Mira ne les voyait pas. A vrai dire, elle ne voyait rien du tout, à part son but : le bureau de Cooper Lawford. //


Couleurs utilisées dans ce message : #DB1702
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 09 Juin 2016, 15:18  Répondre en citant

[RP unique entre Isaac Tremblay et Charlen Di Marzio]




// Cela devait faire presque une heure qu'Isaac attendait, assis en tailleur au milieu des toilettes. En l’occurrence, celles de Mimi Geignarde. Il savait qu'il n'était pas autorisé à être dans cette partie du château, mais il nageait en pleine situation de crise. Bref, cela faisait une heure qu'Isaac attendait sa chère cousine Charlen. Il était tombé du lit ce matin en recevant une lettre d'Ariana, sa tante. En la lisant, Isaac avait atteint le paroxysme de l'incompréhension. C'était comme... Une trahison. Sans attendre une seule seconde, il avait envoyé un hibou d'urgence à sa cousine, en lui demandant de venir à cet endroit de Poudlard, là où il était sûr que personne ne les dérangerait, pas même Mimi, qui semblait ne pas être là en ce moment. Le voilà donc, le regard vide, à attendre, dans son pyjama à carreaux complètement kitsch. //

- Zackie! Qu'est ce qui se passe encore?

// Isaac leva les yeux, en esquissant un petit sourire. //

- Et bien madame se fait attendre dis moi! Ne me dis pas que maintenant tu te perds dans le château, le comble pour une demoiselle qui assure avoir le sens de l'orientation, dit-il pour la taquiner.

- Tss, tais toi, déjà on ne réveille pas les gens aussi tôt, et de deux je suis passée à la cuisine pour prendre un petit déjeuner!

// Et en effet, Charlen secoua un sachet rempli de bretzels, ses biscuits favoris. //

- Mais venons en aux faits, pourquoi tu m'as appelé? Tu as encore eu une idée brillante pour nous faire renvoyer tous les deux? J'ai déjà eu ma dose d'heure de retenue cette semaine avec ta copine, là...

// Isaac soupira. Elle croyait toujours dur comme du fer qu'il était en couple avec Hell Castelian? Pff, Charlen était décidément plus têtue que cinq mules fusionnées. Mais pour le moment, ce n'était pas le soucis et en guise de réponse, leva les yeux aux ciels, en lui tendant la lettre. //

- Tu n'as qu'à lire ça Chaton.

Citation :
Cher Zac,
J'espère que tu vas bien et Charlen aussi. Et, que tu ne fais pas trop de bêtises, parce que sinon tes fesses vont chauffer à ton retour à la maison! On vous attend tous les deux avec impatience, vivement la fin de cette année scolaire, et je suis sûre que tu penses comme moi, n'est ce pas?
Par contre, la véritable raison de cette lettre est toute autre. Pardonne moi de ne pas t'avoir donné rendez-vous à Pré-Au-Lard pour te le dire en face, mais je n'avais moi même pas la force. Je suis toute aussi en état de choc que toute la famille. Pam en a pleuré d'ailleurs. Isaac. Tes parents sont revenus. Ils sont à la maison. Ils disent qu'ils ont achevé leur voyage, oui je sais, après tant d'années c'est incroyable, et qu'ils veulent te rencontrer. Ne t'énerve pas je t'en pris, et ne casse rien à Poudlard sinon c'est moi qui te casse un bras mon chou.
Mais je crois que le pire, c'est qu'ils ne sont pas venus seuls. Ils ont une fille. Tu as une petite sœur, tu te rends compte? Seulement un an après t'avoir quitté, ils ont eu un autre enfant! Crois moi sur parole, je les ai incendié comme jamais. Je sais que l'année se termine dans quelques semaines, mais s'il te plait, prépare toi à les rencontrer. C'est important pour toi, je le sais, pourquoi ne pas renouer les liens? On sera une famille soudée.

Ta tante qui t'aime,
Ariana


// Lorsque Charlen termina sa lecture, elle resta bouche bée, avant d'exploser. //

- Mais c'est une blague ou quoi? Tes parents? Eux? Ceux qui t'on abandonné comme une vielle chaussette et là, ils se pointent comme des fleurs? Ils vont m'entendre ceux là, je te le jure! Et par dessus le marché, une fille... Tu te rends compte Zac, tu as une soeur! Mais en fait... C'est génial! Soit, j'en veux plus que tout à tes parents, mais c'est vraiment chouette comme nouvelle. Une autre de plus dans la famille! Elle doit avoir 15 ans, puisqu'elle a un an de moins que toi. Ariana aurait au moins pu dire comment elle s'appelle... Au fait, tu...

- Non!

// Isaac, à bout de nerfs, interrompit violemment sa cousine. //

- Il est hors de question que je rencontre qui que ce soit, Charlen. Je ne veux parler à aucun d'eux, je ne les considère même pas comme ma famille. Quelle bande de traîtres. Je pensais au moins que tu allais partager ma rage, mais tu es carrément de leur côté en fait! Je ne te pensais pas comme ça.

- Mais attends... Je ne pensais pas que tu allais le prendre comme ça! Zac, écoute moi et ne fais pas ton caca nerveux, c'est vraiment une bonne nouvelle.

// Isaac ne l'écouta même pas et se leva, pour quitter la pièce. Il ne pensa même pas aux délicieux bretzels qui n'attendaient qu'à être engloutis et ne se retourna pas, remonté comme jamais. Alors comme ça, il était seul à prendre cette nouvelle très mal? Soit, il allait montrer à sa "famille" qu'on ne prenait pas Isaac Tremblay pour un idiot. //


Dernière édition effectuée par Liara (Jeu. 09 Juin 2016, 15:23) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #57006C, #0F8374
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Les Étages
Page 8 sur 9