Hiboux Nomade Notes
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


[Privé] Le Bazar de Tikazar

Page: <--  1, 2, 3, 4  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pays d'Ys
Auteur Message
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 17 Mar 2014, 20:34  Répondre en citant

// Cassiopée fixait Tikazar Kermat avec de grands yeux larmoyants. //

- Calme-toi, calme-toi. Aglaé va bien. Elle n’est pas morte. Elle va se rétablir. Ce n’est pas ta faute. Je sais que tu as eu très peur mais c’est fini. Tout va bien à présent.

// La serdaigle hoqueta de terreur. Il allait lui falloir se faire pardonner. Payer à Aglaé un voyage en France peut-être, pour qu'elle puisse aller voir sa famille. Ou lui payer des vacances chez elle. Oui, et les O'Neill essaieraient de pardonner la faute de l'ainée. Oui, c'était aussi envisageable...

Mais le regard plus doux de madame Kermat fit fondre en larmes la jeune fille. //

- Vous devriez me frapper. Pas me consoler...Marmonna-t-elle en pleurant. Mais la plus âgée ne sembla pas réagir à sa remarque et continua sur un ton apaisant.

- Et je ne t’en veux pas, ça ne remet pas en cause ton séjour ici. Si Aglaé souhaite toujours ta présence ici, tu es la bienvenue. Je sais bien que ce n’était pas de ta faute. Vous éviterez simplement de réutiliser cette potion, par prudence.

- Par soucis d'équité, je devrais peut-être la boire devant elle. Lui montrer que ça peut être totalement inoffensif. Et si ça ne l'est pas... ben au moins, j'aurais été punie.


// Un sourire lui répondit. Cassiopée se posa la question s'il signifiait un oui ou un non. a logeuse, enfin, celle qui serait sa logeuse tant qu'Aglaé ne l'aurait pas chassée à coup de pied au derrière, était un leu. Nul doute qu'elle était aussi maternelle et dangereuse qu'une louve protégeant son petit. Son petit caméléon. Son tout petit Caméléon Chéri. //

- Au fait, tu attends une lettre de Poudlard ? Parce que je viens d’en recevoir deux, une pour Aglaé et une pour toi. Pour Aglaé, ce sont sans doute ses résultats de BUSE. Si tu veux, tu peux lire ta lettre en attendant que notre petit caméléon se réveille.

// Cassiopée se leva en hochant la tête. Un problème puis l'autre. Ça lui convenait. Elle s'empara de la lettre et se retourna vers l'ysienne. //

- Aglaé Vanille est un caméléon.


// Sa question n'attendait pas de réponse en soi. Elle voulait juste se le répéter encore un million de fois pour s'en persuader. //

- Un caméléon. Une boule d'écailles qui changent de couleur. Vanille Bourbon.


// Sa lettre à la main, elle s'approcha du vivarium et caressa la vitre d'un air absent. //

- Et elle vit dans un vivarium. Ça ferait un sacré bon titre de roman ça. Ma vie au chaud. Un roman palpitant sur l'histoire d'une sorcière bloquée dans sa forme animagus. Pour pimenter le tout, son propriétaire serait le garçon dont elle est amoureuse depuis des années. Il faudrait que je tente d'écrire ça.


// Cassiopée s'assit sur le lit, la lettre à la main. Elle la soupesa, la secoua, la regarda. //

- C'est mes résultats d'ASPIC. Et juste au cas où, j'ai décidé de me lancer dans une carrière d'écrivain. Juste au cas où ça serait négatif. Mon père avait fait ça. Il a triplé sa septième année alors, j'ai un peu la pression.

// D'un geste, elle fit sauter le cachet de cire. //

- Alors alors...


// La mâchoire de la serdaigle s'ouvrit lentement, à chaque ligne qu'elle lisait. //

- Oh par la culotte de Merlin...

// Ses yeux parcouraient frénétiquement la lettre. Puis elle passa à l'autre feuille. //

- Par le string moldu de la Reine d'Angleterre...

// Son regard se posa sur madame Kermat. //

- J'ai raté mon année. J'vais la doubler. La doubler. Je dois être la première serdaigle en cinquante ans à doubler... Et cette fille avait eu la scarlatine à pois verts...


// C'était à la fois grisant et la honte totale. //

- Mais sinon, j'ai une lettre de félicitations de ma prof de métamorphose. Elle est ravie. Totalement ravie. Pour un peu, je pourrais dire qu'elle plane sur la joie et le bonheur. Elle me félicite pour mon optimal en métamorphose et me propose de passer comme assistante de ses cours pour l'année à venir... C'est à la fois totalement stupide et génial à la fois. Je double mais j'ai une harpie qui m'adore... Vous n'auriez pas une bouteille de Whisky pur feu dans les parages par mille et un hasards ?


Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 20 Mar 2014, 18:57  Répondre en citant

// A la mention des lettres, Cassiopée arrêta de prononcer des paroles à peine cohérentes comme elle le faisait auparavant. Elle se leva et alla prendre celle qui lui était adressée. Cependant, elle ne l’ouvrit pas immédiatement, mais alla se planter devant l’arbuste d’Aglaé, tentant visiblement de deviner toutes les implications de ce qu’elle venait de voir : //

- Aglaé Vanille est un caméléon. Un caméléon. Une boule d'écailles qui changent de couleur. Vanille Bourbon. Et elle vit dans un vivarium.

// Tikazar hocha la tête et lui confirma : //

- En effet. Elle t’expliquera sûrement tout elle-même une fois qu’elle sera revenue à elle. Mais elle ne vit pas dans un vivarium, elle reste le plus souvent sous forme humaine. L’armoire a été aménagée seulement pour les cas d’urgence… comme aujourd’hui.

// Cassiopée, reprenant son entrain, se mit à penser tout haut : //

- Ça ferait un sacré bon titre de roman ça. Ma vie au chaud. Un roman palpitant sur l'histoire d'une sorcière bloquée dans sa forme animagus. Pour pimenter le tout, son propriétaire serait le garçon dont elle est amoureuse depuis des années. Il faudrait que je tente d'écrire ça.

// Tikazar sourit : //

- Bonne idée… Enfin, je ne pense pas vraiment qu’Aglaé veuille que son secret soit étalé partout. Elle prend un grand soin à le cacher, en général. Mais ne te tourmente pas avec ça maintenant, attends qu’elle se réveille. Ouvre plutôt ta lettre.

// Cassiopée suivit son conseil, et expliqua : //

- C'est mes résultats d'ASPIC. Et juste au cas où, j'ai décidé de me lancer dans une carrière d'écrivain. Juste au cas où ça serait négatif. Mon père avait fait ça. Il a triplé sa septième année alors, j'ai un peu la pression.

- J’espère pour toi qu’ils seront positifs !


// Cassiopée commença à ouvrir la lettre : //

- Alors alors...

// Elle parcourut du regard les premières lignes. Il suffit à Tikazar de voir son visage se décomposer lentement pour comprendre que quelque chose n’allait pas. Cela fut confirmé par les jurons que la jeune fille se mit à lancer : //

- Oh par la culotte de Merlin... Par le string moldu de la Reine d'Angleterre...

// En d’autres circonstances, Tikazar aurait ri à gorge déployée. Le vocabulaire de Cassiopée était fleuri, c’était le moins qu’on pouvait dire ! Mais le regard désespéré de la jeune fille faisait passer à Tikazar toute envie de sourire. Elle sanglota : //

- J'ai raté mon année. J'vais la doubler. La doubler. Je dois être la première serdaigle en cinquante ans à doubler... Et cette fille avait eu la scarlatine à pois verts... Mais sinon, j'ai une lettre de félicitations de ma prof de métamorphose. Elle est ravie. Totalement ravie. Pour un peu, je pourrais dire qu'elle plane sur la joie et le bonheur. Elle me félicite pour mon optimal en métamorphose et me propose de passer comme assistante de ses cours pour l'année à venir... C'est à la fois totalement stupide et génial à la fois. Je double mais j'ai une harpie qui m'adore... Vous n'auriez pas une bouteille de Whisky pur feu dans les parages par mille et un hasards ?

// Tikazar fronça les sourcils : //

- Hum, je ne crois pas que l’alcool soit la meilleure solution…

// Pour lui changer les idées, elle lui raconta : //

- Et puis, bien sûr, les études, c’est important, mais tu peux t’en sortir très bien après même si elles n’ont pas été parfaites. Moi par exemple, j’ai dû interrompre mes études à Gifdu après ma deuxième année parce que…

// Tikazar se mordit les lèvres. Emportée par sa compassion pour Cassiopée, elle allait trop parler et se mettre à donner des détails de sa propre histoire. Bien sûr, presque tout le monde à Ys était au courant, mais cela ne la réjouissait pas trop, justement. Elle se reprit donc : //

- Bref, j’ai dû arrêter mes études et ça ne m’a pas empêchée d’ouvrir mon magasin. Tu vas trouver ta voie, et si c’est la métamorphose qui est ton truc, et pas les autres matières, eh bien tu travailleras dans la métamorphose en abandonnant l’art du combat, la divination et tout le bazar et tu seras très heureuse même si tu as dû doubler ta septième année. En plus, d’après ce qu’Aglaé me raconte, Poudlard est une école géniale : n’est-ce pas une chance de pouvoir y rester quelques temps de plus ?

// Tikazar parlait du ton le plus optimiste qu’elle pouvait. Elle avait déjà un Animagus évanoui sur les bras, elle ne voulait pas non plus avoir une étudiante en pleurs ! Elle allait reprendre la parole quand elle se figea, la bouche ouverte. Sur son arbuste, le caméléon, auparavant parfaitement quiet, venait de remuer ! Elle se fendit d’un large sourire. Aglaé revenait à elle ! Elle partagea avec enthousiasme la nouvelle avec Cassiopée : //

- Regarde, Aglaé a bougé !


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #1D9C43, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 10 Avr 2014, 00:09  Répondre en citant

// Tikazar n'apprécia que moyennement cette idée d'un petit remontant. Oh, elle n'en aurait pas forcément bu. Elle aurait juste regardé la mousse d'une bièraubeurre jusqu'à sa disparition complète avant de proférer un 'ahhhh oui, rien de tel pour se remettre sur pattes!'. //

- Hum, je ne crois pas que l’alcool soit la meilleure solution…

// Cassiopée fronça le nez en validant l'affirmation de son ainée d'un simple hochement de tête. //

- Et puis, bien sûr, les études, c’est important, mais tu peux t’en sortir très bien après même si elles n’ont pas été parfaites. Moi par exemple, j’ai dû interrompre mes études à Gifdu après ma deuxième année parce que…

// Interrompre ses études ? Vanille Bourbon n'avait jamais mentionné cela à propos de sa logeuse et amie. A moins qu'elle n'ait pas reçu ce mot là ? Non, elle avait certainement voulu éviter de parler de cela. Vu la manière donc Madame Kermat semblait lutter contre ses paroles et ses souvenirs, cela n'avait pas été de gaieté de cœur qu'elle avait arrêté les études.

Pire encore, Cassiopée n'osait envisager cette possibilité. Comment diable avait-elle pu se résoudre à abandonner...

Son instinct lui soufflait de faire un câlin à son ainée. Mais elle se retint en constatant qu'elle reprenait son récit. //

- Bref, j’ai dû arrêter mes études et ça ne m’a pas empêchée d’ouvrir mon magasin. Tu vas trouver ta voie, et si c’est la métamorphose qui est ton truc, et pas les autres matières, eh bien tu travailleras dans la métamorphose en abandonnant l’art du combat, la divination et tout le bazar et tu seras très heureuse même si tu as dû doubler ta septième année. En plus, d’après ce qu’Aglaé me raconte, Poudlard est une école géniale : n’est-ce pas une chance de pouvoir y rester quelques temps de plus ?

- Vous savez... Je commence à comprendre pourquoi vous êtes la personne la plus adaptée pour prendre soin de cette tête de mule travailleuse qu'est Aglaé. Mais je pense que vous pourriez m'aider en essayant de la dévergonder un peu. Elle a bien besoin d'amusement et de fun à Poudlard. Pas que le côté caméléon ne soit pas hypra fun... Mais quand même. Et je crois que je vais survivre une année de plus là dedans. Au pire, je profiterai du fait d'être enfermée loin du monde pour dire au type qui me plait qu'il me plait. Ça serait l'occasion au jamais. Il ne pourrait pas venir me voir au château donc je pourrais attendre un an avant d'avoir sa réponse. Et surveiller la Vanille Bourbon aussi. Un travail à plein temps, je le crains. Elle devra zapper la bibliothèque une fois semaine pour s'adonner à une activité plus... moins... mieux quoi.

// Soudain, le regard de son interlocutrice s'illumina. Elle semblait avoir les yeux brillants d'émotion... //

- Regarde, Aglaé a bougé !


// D'un geste brusque, Cassiopée se retourna. Constatant avec bonheur qu'elle disait vrai, elle fit part de sa joie à Tikazar Kermat de la manière la plus spontanée. Elle lui sauta au cou pour l'enlacer.

Un soupir de bien-être s'échappa, preuve qu'elle avait été tendue plus que de raison. Avisant sa position, elle se remit droite. //

- Désolée...

// Ses excuses paraissaient un peu faible lorsque ses zygomatiques fonctionnaient à plein régime. Elle s'approcha de la vitre du vivarium et se mit à hauteur des yeux de l'animal. D'Aglaé. Des deux ? Elle finissait par s'y perdre.

Mais d'ailleurs... Aglaé avait-elle toutes ses facultés sous cette forme ? C'était surement une question que de Tourmente aurait pu effacer mais malheureusement, la harpie devait être au loin. //

- J'ai un horrible doute. Comprend-elle seulement ce que l'on dit lorsqu'elle est sous cette forme ? Les reptiles et autres lézards... Ils ne sont pas sourds ? A moins que ce n'était que l'absence d'odorat ? Mince... A moins de la choquer là tout de suite, je n'aurais pas de réponses de sa part avant qu'elle soit à nouveau humaine. Si je lui dis qu'elle serait du plus bel effet avec une plume plantée dans le c.... l'arrière t... Cassiopée se retourna vers Tikazar. Tant pis pour la réaction du caméléon. Elle préférait ne pas choquer encore plus sa logeuse temporaire. Il vaut mieux que je ne finisse pas cette phrase, n'est-ce pas? Oui... Je pense que je vais me taire. Cela vaudra mieux...

// Oui, là, il valait mieux se taire et laisser le petit être à écailles reprendre ses esprits. Et arrêter de dire des bêtises. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Ven. 11 Avr 2014, 13:27) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 03 Mai 2014, 13:40  Répondre en citant

// Loin au-dessus de sa tête, Aglaé entendait des bruits. Des sortes de beuglements déformés. Des voix ? Oui, cela ressemblait à des voix. Elle entendait mal. Elle ne se sentait pas bien. Que s’était-il passé ? Les souvenirs lui revinrent lentement : //

** J’étais avec Cassiopée… Et là, j’ai bu la fiole… Je me suis transformée en poisson… Et après… Et après… **

// Après, le trou noir. Aglaé constata qu’elle était agrippée à une branche. Tendre la patte lui permit de confirmer ce dont elle se doutait déjà : elle s’était transformée en caméléon. Elle tourna sa tête à droite, puis à gauche. Dans la chambre, elle distinguait Tikazar et Cassiopée. Visiblement, celle-ci perçut son mouvement, puisqu’elle vint se placer devant elle, ses yeux au niveau des siens. Aglaé vit ses lèvres remuer. Elle essaya de se concentrer pour comprendre ce que son amie essayait de lui dire, mais son cerveau était encore engourdi. Avec de grands efforts, elle parvint cependant à saisir les dernières paroles de la Serdaigle : //

- Il vaut mieux que je ne finisse pas cette phrase, n'est-ce pas? Oui... Je pense que je vais me taire. Cela vaudra mieux...

// Aglaé n’avait pas envie de savoir ce que Cassiopée avait dit juste avant cela… Mais elle comprenait bien qu’il était temps pour elle de reprendre forme humaine. Elle prit donc son élan, courut le long de la branche et sauta dans le vide, pattes écartées. Lorsqu’elle atterrit sur le plancher, ce sont des jambes humaines qui la portaient. Elle écarta une mèche de cheveux roux qui était tombée devant ses yeux, puis se releva, un peu tremblante. Elle lança un faible : //

- Hey !

// Elle ne savait pas trop quoi dire. Cassiopée connaissait son secret, à présent… Mais ce n’était pas si mal. Elle était digne de confiance, Aglaé le sentait. Elle la rassura donc : //

- Je vais bien ! Un peu pâteuse, mais ça va. Je dois avoir l’air d’un zombie, en revanche. J’espère que je ne t’effraie pas !

// Puis elle ajouta : //

- Et je précise que je n’ai entendu que la fin de ce que tu as dit. Mon cerveau a zappé tout le reste… Mais bon, vu ce que j’ai entendu, cela faut sûrement mieux !

// Enfin, en riant, elle conclut : //

- En tout cas, la prochaine fois que je goûte une de tes potions, je te la fais boire avant pour tester ! Et je crois que tu viens aussi de faire disparaître toutes mes chances d’acheter un aquarium un jour : à partir d’aujourd’hui, j’ai officiellement la phobie des poissons rouges !

// Voilà. Aglaé espérait que cela suffirait pour détendre l’atmosphère. //


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 11 Juin 2014, 23:31  Répondre en citant

// Un léger mouvement dans le vivarium intrigua Cassiopée plus que de raison. Elle faillit carrément hurler lorsque le caméléon - enfin l'Aglaé animagus - commença à accélérer son pas pour s'envoler. Mais lorsqu'elle avisa la transformation totalement impressionnante et improbable des écailles en peau et du retour d'Aglaé - la version humaine - la serdaigle avait la machoire bien ouverte. Comme un poisson hors de l'eau.

Avisant que ses pensées étaient très malvenues au vu des derniers évènements, elle faillit se mettre trois baffes.

Sans avoir le temps de pouvoir dire quoique ce soit, Aglaé lança un faible : //

- Hey !

// Décidemment, la jeune O'Neill allait fondre en larmes de soulagement. //

- Je vais bien ! Un peu pâteuse, mais ça va. Je dois avoir l’air d’un zombie, en revanche. J’espère que je ne t’effraie pas !

// Encore sous le choc, Cassiopée tenta une plaisanterie : //

- Tu ressembles à la princesse Anna au réveil avant le couronnement de sa sœur. Tu sais... le dernier dessin animé de... Tu ne connais peut-être pas les films moldus en fait, hein? T'es juste extra en fait. C'est... C'est... juste agréable de te voir. Entière. Vivante.



- Et je précise que je n’ai entendu que la fin de ce que tu as dit. Mon cerveau a zappé tout le reste… Mais bon, vu ce que j’ai entendu, cela faut sûrement mieux !

// Tandis que Vanille Bourbon riait doucement, la serdaigle gloussa. Un gloussement un peu étranglé par l'émotion mais elle y mettait du sien pour qu'il sonne un minimum comme joyeux. //

- En tout cas, la prochaine fois que je goûte une de tes potions, je te la fais boire avant pour tester ! Et je crois que tu viens aussi de faire disparaître toutes mes chances d’acheter un aquarium un jour : à partir d’aujourd’hui, j’ai officiellement la phobie des poissons rouges !

// C'était bien sa veine. Elle avait traumatisé son amie. Pire, elle serait peut-être désormais son seul et unique épouvantard. L'horrible, l’abominable poisson rouge d'eau douce. Diantre... //

- Si tu veux, je peux la boire de suite. Vraiment, je t'assure que c'est la première fois que nous avons un effet aussi... dévastateur. Luke, un ami à moi, s'était transformé en une sorte de baleine très originale et n'avait eu aucun problème pour respirer ou pour parler. Et je veux te présenter mes plus plates excuses. Vraiment. Je n'ai jamais souhaité qu'il puisse arrivé un tel... drame. Quelle chance que tu sois animagus !

// Tout en parlant, Cassiopée ouvrit la fiole restée sur le lit pour la boire d'une traite. Un fin duvet roux vint apparaitre sur son corps. //

- Et vraiment, je suis désolée de vous avoir causé à tous les deux de telles frayeurs. Et vraiment, vous pouvez m'envoyer à l'hôtel. Je ne pense pas mériter votre gentillesse.


// Le fin pelage vira par endroit au jaune et Cassiopée semblait grandir légèrement. //

- Et puis, cela ne nous empêcherait pas de pouvoir nous voir, ni d'organiser des activités plus calmes. Hey mais... Oh mince ! Ma sœur va être super jalouse. Depuis le temps qu'elle voulait tenter la girafe. Mais donc, ici, vous pouvez voir que je suis incapable d'avoir une transformation complète. En règle générale, je n'ai que les oreilles et la fourrure. Je crois que je ne serai jamais un animagus à cause de ça.

// Effectivement, en tâtant un peu sa tête, elle découvrit les protubérances d'oreilles de girafe dans ses cheveux roux. //

- Mais je tiens à le redire, je suis super contente que tu ailles bien. Ravie même.


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Jeu. 12 Juin 2014, 00:00) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 15 Juin 2014, 23:05  Répondre en citant

// D’un air contrit, Cassiopée se mit à débiter : //

- Si tu veux, je peux la boire de suite. Vraiment, je t'assure que c'est la première fois que nous avons un effet aussi... dévastateur. Luke, un ami à moi, s'était transformé en une sorte de baleine très originale et n'avait eu aucun problème pour respirer ou pour parler. Et je veux te présenter mes plus plates excuses. Vraiment. Je n'ai jamais souhaité qu'il puisse arrivé un tel... drame. Quelle chance que tu sois animagus !

// Aglaé tiqua. Cassiopée était donc au courant, à présent… Oui, forcément, elle venait de sauter dans le vide et de se transformer. La Serdaigle n’était pas stupide… Le premier choc passé, Aglaé respira mieux. Elle espérait simplement que son amie ne parlerait pas trop de son secret… Mais elle n’eut pas le temps d’exprimer son souhait, car Cassiopée, d’un geste vif, tendait déjà la main vers la fiole abandonnée sur le lit. Aglaé s’écria : //

- Cassiopée, non ! Et zut

// Il était déjà trop tard. La Serdaigle venait de boire d’un trait le contenu de la bouteille en verre. Le regard d’Aglaé croisa celui de Tikazar. Cassiopée tenait-elle donc à semer encore plus de zizanie que la transformation de la rouquine en poisson rouge n’en avait déjà produite ? Mais son amie ne semblait pas inquiète : elle poursuivit sur un ton calme : //

- Et vraiment, je suis désolée de vous avoir causé à tous les deux de telles frayeurs. Et vraiment, vous pouvez m'envoyer à l'hôtel. Je ne pense pas mériter votre gentillesse. Et puis, cela ne nous empêcherait pas de pouvoir nous voir, ni d'organiser des activités plus calmes.

// Aglaé était incapable de répondre quoi que ce soit, occupée à scruter les transformations du corps de son amie. Du pelage, des protubérances sur la tête… //

** Ouf, apparemment, il ne s’agit pas d’un animal aquatique…**

// Cassiopée remarqua ces transformations elle-aussi, puisqu’elle ajouta : //

- Hey mais... Oh mince ! Ma sœur va être super jalouse. Depuis le temps qu'elle voulait tenter la girafe. Mais donc, ici, vous pouvez voir que je suis incapable d'avoir une transformation complète. En règle générale, je n'ai que les oreilles et la fourrure. Je crois que je ne serai jamais un animagus à cause de ça. Mais je tiens à le redire, je suis super contente que tu ailles bien. Ravie même.

- Moi aussi je suis contente d’aller bien…


// Aglaé remarqua la sécheresse du ton sur lequel elle s’était exprimée. La transformation de son amie la stressait décidément trop… Elle se força donc à ajouter sur un ton plus léger : //

- Et tu sais, les oreilles et la fourrure, c’est déjà bien. Personnellement, je n’ai jamais réussi à faire apparaître sur moi des oreilles ou de la fourrure de caméléon ! D’ailleurs, en parlant de ça, ne dis à personne ce que… tu sais sur moi. Je ne suis pas vraiment déclarée, je risquerai d’avoir des problèmes et… Je ne veux pas avoir de problèmes, je…

// Aglaé s’embrouillait. Heureusement, Tikazar sembla comprendre son embarras et lui fournit un excellent moyen de changer de sujet : //

- Aglaé, tes notes de BUSE sont arrivées pendant que tu étais évanouie.

// Et elle lui tendit l’enveloppe contenant les précieux résultats. Aglaé la prit, les mains tremblantes. Elle répéta, incrédule : //

- Mes notes de BUSE…

// Puis, fascinée, elle ouvrit l’enveloppe, et en retira le précieux contenu. Sur le dessus venait un diplôme : //




// Elle s’exclama : //

- Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! J’ai eu une mentiooooooooon ! Effort Exceptionneeeeel !

// Elle parcourut du regard la fiche de notes qui accompagnait le diplôme. 20 en Métamorphose, 20 en Potions, 18 en Défense contre les Forces du Mal… Jamais elle n’aurait espéré avoir autant. Aucune note n’était inférieure à 16. Folle de joie, elle se jeta dans les bras de Cassiopée, puis lui demanda : //

- Et toi, tu as eu tes résultats d’ASPIC, du coup ?

// Elle sentit son amie se tendre. Avait-elle commis un impair en posant cette question ? //


Dernière édition effectuée par Versipellis (Dim. 15 Juin 2014, 23:05) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #E73E01, #CC0000, #1D9C43
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 18 Juin 2014, 18:11  Répondre en citant

- Moi aussi je suis contente d’aller bien…

// Cassiopée sursauta. Soudain consciente que son amie semblait tendue et sèche. La serdaigle se mordilla la lèvre inférieure, signe d'anxiété chez elle. Comment diable la situation avait-elle pu dégénérer à ce point ? Elle avait un comportement de zélateur qui avait fini par effrayer Aglaé et remettre la situation sur un chemin plus tendre, moins tendu, serait difficile. //

- Et tu sais, les oreilles et la fourrure, c’est déjà bien. Personnellement, je n’ai jamais réussi à faire apparaître sur moi des oreilles ou de la fourrure de caméléon ! D’ailleurs, en parlant de ça, ne dis à personne ce que… tu sais sur moi. Je ne suis pas vraiment déclarée, je risquerai d’avoir des problèmes et… Je ne veux pas avoir de problèmes, je…

- Non, bien sûr que non ! Je... Tu sais, que tu sois un animagus, je ne vois pas pourquoi je pourrais en parler. Ce serait un grand manque de jugement et je suppose que la situation est aussi difficile en France pour les animagus non déclaré. Et je ne veux pas te nuire. En aucune manière, tu sais. Tu ne devrais pas avoir peur de moi. Je serais muette comme une tombe. Promis.


// Aglaé semblait toutefois affolée et Cassiopée luttait contre son envie de la prendre dans ses bras. Elle devait rester calme. Elle devait laisser de l'espace à la jeune fille et la laisser se remettre du choc émotionnel. //

- Aglaé, tes notes de BUSE sont arrivées pendant que tu étais évanouie.

// Aglaé prit de suite son enveloppe tandis que Cassiopée se souvenait de la nouvelle. Les résultats de ses aspics étaient à terre. Négligemment chiffonnés. Et de Tourmente qui avait rajouté un petit mot... Un léger hoquet de stress s'empara d'elle. Il était silencieux mais son thorax se soulevait à intervalles réguliers. Il fallait qu'il cesse. Mais comment pouvait-elle faire pour calmer cela ? //

- Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! J’ai eu une mentiooooooooon ! Effort Exceptionneeeeel !

// Le cri d'Aglaé puis son étreinte furent assez efficaces. Cette fille avait réussi malgré une dragoncelle. C'était le début de la fin. Elle allait finir ministre de la magie un jour. Ou grande directrice d'une école de magie. Ou professeur émérite ! //

- Et toi, tu as eu tes résultats d’ASPIC, du coup ?

// Cassiopée se raidit. Dans un sourire un peu niais, elle essaya d'échapper à la question. Mais face au regard de Tikazar qui avait eu une scolarité atypique, elle n'osa pas éluder la demande de Vanille. //

- Je crains que tu doives me supporter une année de plus dans Poudlard. Je suis les traces paternelles et je redouble.

// Elle n'était pas fière de cet état de fait. A côté d'Aglaé et de sa mention, l'ainée des O'Neill voulait se mettre sous une couette et ne plus en ressortir de sitôt. Mais elle devait bien pouvoir rajouter quelque chose... Allez... //

- Mais je vais pouvoir être assistante de métamorphose pour de Tourmente. Elle m'a écrit et elle veut absolument me garder sous son aile. Littéralement.


// Le sourire était un peu forcé mais Cassiopée essayait de tenir bon sous le regard des deux personnes en face d'elle. //


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099, #1D9C43

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 19 Juin 2014, 17:28  Répondre en citant

// Il suffit à Aglaé de voir l’expression de Cassiopée pour comprendre qu’elle n’aurait pas dû poser cette question. //

** Ce n’est pas possible, elle ne peut pas avoir raté ses ASPIC ! Elle est à Serdaigle et… **

// Mais Cassiopée vint confirmer ce qu’Aglaé avait déjà pressenti : //

- Je crains que tu doives me supporter une année de plus dans Poudlard. Je suis les traces paternelles et je redouble. Mais je vais pouvoir être assistante de métamorphose pour de Tourmente. Elle m'a écrit et elle veut absolument me garder sous son aile. Littéralement.

// Aglaé se mordit la lèvre, et prit son amie dans ses bras : //

- Je suis désolée pour toi…

// Elle ne savait pas trop quoi dire. Visiblement, Cassiopée essayait de voir le bon côté des choses. Aglaé estima qu’elle devait l’aider en ce sens. De toute façon, comme son amie restait pour la semaine, si elle avait besoin d’en parler, la rouquine serait là. Elle tenta donc de détendre l’atmosphère en disant : //

- Si de Tourmente te prend sous son aile, essaye de récupérer des plumes : ça coûte tellement cher de nos jours ! En plus, je suis sûre que les siennes ont des propriétés magiques pour mieux réussir aux examens !

// Aglaé resta quelques instants la bouche ouverte, se rendant compte de la stupidité de ce qu’elle avait dit. //

** Faire allusion aux examens maintenant, mais quelle cruche ! **

// Elle essaya de se rattraper en disant : //

- Et je te supporterai très bien l’an prochain à Poudlard, ne t’inquiète pas !

// Et elle lui fit un câlin de plus belle, d’autant plus agréable que le duvet de girafe de Cassiopée était particulièrement doux. Heureusement, Tikazar prit l’initiative de leur changer les idées en leur disant : //

- Il est presque midi, il va être l’heure de manger ! Il reste même des crêpes d’hier !

// Aucune des deux jeunes filles ne pouvait résister à l’attrait des crêpes, et Tikazar le savait. Elles lui emboîtèrent donc le pas, laissant derrière elles leurs idées noires et prêtes à profiter à fond des vacances qui s’ouvraient devant elles. //


[RP fini]


Couleurs utilisées dans ce message : #E73E01, #990099, #1D9C43
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 25 Sep 2014, 18:49  Répondre en citant

[RP avec Sighild de Frandar]


- Cette rose des sables du Désert Vorace ? Elle coûte mille myrins tout juste, mais puisque c'est vous, je peux vous la faire à 900. C'est entendu ? Parfait, bonne journée !

// Tikazar empocha l'argent que lui tendait son client tandis que ce dernier rangeait son achat dans son sac. Depuis quelques semaines, le Bazar connaissait un succès croissant et ne désemplissait pas : sa réputation commençait à dépasser les frontières du Pays d'Ys pour se propager au Monde Certain, et de plus en plus de sorciers faisaient le déplacement jusqu'à Dashtikazar dans l'espoir de trouver chez la commerçante singulière qu'on leur avait décrite l'artefact rare qui leur manquait depuis plusieurs mois. C'était bon pour les affaires, et Tikazar aurait été malvenue de se plaindre de la situation après la galère qu'elle avait connue dans les temps qui avaient suivi immédiatement l'ouverture de sa boutique, mais son rythme de travail commençait à la fatiguer, d'autant plus que seule, elle ne parvenait plus à assurer le réapprovisionnement de son stock. La rose des sables qu'elle venait de vendre, c'était son avant-dernière, et elle savait que c'était un produit plutôt demandé en raison de sa beauté : elle aurait eu besoin de quitter le magasin pour une excursion dans le Monde Incertain, mais elle avait peur qu'une fermeture à ce moment crucial de développement ne fasse retomber la prospérité comme un soufflé...
Elle regarda son client quitter la boutique, savourant à l'avance les quelques minutes de répit qu'elle allait connaître. Ses yeux glissèrent jusqu'au carré de papier blanc qu'elle avait accroché sur sa vitrine, et qui représentait pour elle un maigre espoir. Du côté de la rue, on pouvait y lire une offre d'emploi sous forme de petite annonce : //


Citation :
Recherche stagiaire rémunéré pour tenir le magasin un ou deux jours par semaine. Connaissance du multivers souhaitée, au moins une langue étrangère (négociable). Pas sérieux s'abstenir.


// Elle espérait attirer ainsi un des jeunes gens du Pays d'Ys en mal d'aventures ou, plus prosaïquement, d'argent. Mais elle ne se faisait pas beaucoup d'illusions : peu de parents laisseraient leurs enfants s'investir dans une boutique aussi sulfureuse que la sienne, et en raison des conditions économiques relativement bonnes qui régnaient dans ce monde, peu de jeunes gens étaient contraints de travailler pour payer leurs études. Ils étaient moins rares dans le Monde Certain, mais les étudiants des écoles de magie du Monde Certain connaissaient souvent mal le Pays d'Ys et ne seraient probablement pas au courant de l'annonce de Tikazar. Et puis ils avaient cours : Tikazar aurait bien sollicité Aglaé pour cette tâche, ou même une de ses amies, mais elle n'aurait pas eu le temps de faire le déplacement depuis Poudlard pour venir travailler, à supposer qu'elle soit disponible une journée en semaine, sans parler du travail scolaire qu'elle devait préparer sur ses temps libres. Où trouverait-elle un moment pour rédiger ses compositions de Divination ou de Métamorphose si elle devait tenir le magasin à elle seule pendant toute une journée.
Non, il allait lui falloir se résigner à trouver quelqu'un à Ys, et attendre les vacances pour voir Aglaé revenir : elle ne lui avait même pas parlé de la situation, craignant que la jeune fille, poussée par son bon coeur, ne mette en danger ses études simplement pour la tirer d'un mauvais pas... //

** Dommage... Même en mettant à part le fait que je l'adore, c'est vraiment une perle au travail... **

// Tikazar soupira. Dans ces conditions, elle n'avait pas le temps de se laisser aller à ce genre de rêveries : il lui fallait se remettre au travail pour faire ce qu'elle pouvait avant l'arrivée d'un nouveau client. Elle pivota donc vers les étagères qui se trouvaient derrière son comptoir, décidée à continuer la liste de ce qu'elle devrait aller chercher lors de son prochain voyage dans le Monde Incertain. Mais à peine avait-elle ajouté quelques mots sur son parchemin qu'elle entendit la porte de la boutique s'ouvrir et la clochette tinter. Elle posa donc sa tâche et se retourna, prête à accueillir le nouvel arrivant. //


Dernière édition effectuée par Versipellis (Jeu. 25 Sep 2014, 18:50) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Isara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 29 Sep 2014, 12:30  Répondre en citant

// La journée commença sans surprise pour la jeune Sighild. Elle se réveilla dans la chambre d'auberge sans prétention qu'elle louait depuis quelques jours. Ces derniers temps, elle avait tellement boulonné qu'elle s'était autorisé une semaine de vacance à Dashtikazar. Et du coup, au lieu d'apprendre d'énièmes noms de plante, elle profitait des charmes de la belle capitale. Elle passait ses journée à se balader dans les rues, entrant au fil de ses humeurs dans les échoppes.

La journée été ensoleillée et lourde en promesse, elle n'avait aucune envie de s'enfermer. Elle arpenta donc les allées sans entrer dans aucun magasin. Les heures défilèrent et le soleil atteignit son zénith. La température avait fortement augmenté et pour trouver un peu de fraîcheur, elle poussa une porte au hasard. //

** Un peu d'ombre ! **

// Curieuse de nature, elle farfouilla dans les rayons. Elle ne connaissait pas la moitié de ce qui s'y trouvait. Malheureusement ce qui devait arriver, arriva. Tout ceux qui la connaissait savait très bien que si un diplôme de maladresse existait, elle en aurait reçu un accessit. Elle regarda l'objet qu'elle venait de casser et espéra qu'elle avait assez d'argent sur elle pour dédommager la propriétaire de la boutique. Elle s'approcha du comptoir, toute confuse et honteuse. //

- Excusez-moi, madame ?

// Elle attendit que la commerçante se retourne et lui prête attention pour continuer. Elle se retrouva face à deux yeux verts perçant, un peu effrayant. //

- Combien coûte cet "objet", je suis désolée je l'ai brisée en fouillant vos étalages ?

// Elle montra sa main ou se tenait les restes dudit objet, en priant fortement que son erreur puisse se réparer. //


Couleurs utilisées dans ce message : #B82010
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pays d'Ys
Page 3 sur 4