Hiboux Nomade Notes
Spooky Manalloween ☆ Venez résoudre ces énigmes pour une grosse surprise ☆
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


[Guilde] Salle secrète de l'Amafia

Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Salles des Clubs
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Mer. 18 Juin 2014, 15:19  Répondre en citant

// Azmaroth courait le plus vite possible dans les couloirs sombres du château. Essouflée, elle s'arrêta au milieu de ce qui semblait être nul part, devant un grand tableau en pied d'une jeune femme en habits royaux tenant une loutre. Elle fit glisser sa baguette dans une fente près de celui-ci, et un déclic se fit entendre tandis que le tableau coulissait, laissant apparaître un couloir exigu et plongé dans les ténèbres.

Refermant le passage derrière elle, Azy lança un lumos tout en reprenant sa course effrénée. Au bout de quelques minutes, à parcourir de tortueux tunnels, elle arriva dans une pièce bien éclairée, remplie de canapés moelleux, d'étagères pleines de livres et chauffée par un feu crépitant doucement dans l'âtre. La jeune fille fit un signe de la main aux membres qui occupaient la pièce. Ambrozia, Enora et Eucalyptus discutaient tranquillement tout en accrochant quelques affiches aux murs. Arcadia et Forerunner lisaient, assis dans les énormes canapés, alors que Lizzy somnolait dans l'un d'eux, une bouteille de bièraubeurre à la main. Traversant la pièce, elle passa devant Zoma et Spell qui riaient à gorge déployée tout en organisant un peu ce qui leur servait de bar, tandis que Saan et Nathuns tentaient de choisir de la musique et qu'Elsa agitait sa baguette en essayant d'accrocher une boule disco au plafond. Une bonne soirée en perspective, pour fêter quelque réussite dans les projets amafieux.

À sa droite, plusieurs portes donnaient sur la salle. De certaines d'entre elles provenaient des voix qu'elle connaissait bien. Luna et Esther s'encourageaient dans la salle d'entraînement tandis que Cydonia et Assora murmuraient de sinistres complots.
Écartant toutes ces informations inutiles, Azy se dirigea vers le fond de la pièce, où deux escaliers de pierre s'enfonçaient dans les profondeurs du château, et prit celui de gauche. L'escalier de droite était une issue de secours débouchant au pied du bâtiment, juste au-dessus du Lac Noir. Le glougloutement de l'eau la tira de ses pensées pleines d'été, de bikinis et de cocktails-les-pieds-dans-l'eau-avec-les-rires-des-autres-membres-résonnant-à-ses-oreilles. Elle reprit son sérieux, et pénétra dans une longue salle aux murs de pierre qui contrastait avec la chaleur boisée de la pièce du dessus, et parcourut à pas feutrée la distance qui la séparait d'une imposante table d'acajou poli. Les trois membres fondateurs étaient déjà là, assis dans de grands fauteuils de cuirs. Les saluant, elle posa un dossier estampillé "top secret" sur la table, le fit glisser devant eux, et attendit. Versipellis, Crountie et Izaac partagèrent un regard entendu et se mirent à lire. Pour passer le temps, Azy détailla la salle du conseil, comme on la nommait.

Juste derrière la table se trouvait un sol enchanté offrant une magnifique vue sur la grande salle et surtout sur les quelques élèves qui y traînaient encore à cette heure tardive, et, sur la droite, étendant ses rameaux jusqu'au dessus de l'entrée, un pamplemoussier magique dont chaque fruits était marqué en lettres argentées du nom d'un membre. À sa gauche, la source des glougloutements, un plan d'eau où se cachaient les loutres de compagnie de la guilde, qui se terminait en une cascade donnant directement sur le lac. Il n'y avait pas à dire, le quartier général de l'Amafia, bien que sobre et classique, dégageait une aura de classe. //

** Un peu comme ses membres, en fait. **

// Regardant à nouveau les trois fondateurs plongés dans leurs papiers, elle conclut qu'ils en auraient encore pour un bout de temps, et décida de rejoindre ses amis là-haut, surtout qu'il lui semblait entendre le son de baffles magiques faisant trembler le plafond. Le jus de pamplemousse allait couler à flot ! //

Lieu de Azmaroth


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Mar. 29 Aoû 2017, 12:11) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #556B2F

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11140
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 15 Sep 2014, 21:00  Répondre en citant

// Ann attendait, adossée au mur, face au tableau de la jeune femme tenant à la main une loutre qui, après sept ans de fréquentation, lui était devenu familier. S'amuser à en contempler les moindre détails ne la désennuyait même plus, car elle les connaissait tous par coeur. Et pour cause : c'était derrière ce portrait que se trouvait l'entrée de la salle secrète de l'Amafia. A la base, il s'agissait d'une vulgaire salle de cours abandonnée devant la porte de laquelle Ann et Timothy avaient accroché un portrait lors de leur première année à Poudlard ; mais au fil des années, ils avaient rajouté de nombreux sortilèges de protection, et l'endroit était devenu l'un des plus sûrs du château...
Et le secret de cette salle, Ann s'apprêtait à le révéler à une nouvelle recrue : Eoghan O'Ceann, jeune Serpentard qu'elle avait approché chez Zonko quelques semaines auparavant et qui, depuis ce temps, lui avait semblé suffisamment digne de confiance pour qu'elle le fasse passer une nouvelle étape dans sa progression au sein de l'Amafia. La découverte de la salle secrète était toujours un grand moment pour les nouveaux membres : cela leur faisait en général prendre conscience que l'entreprise des Seymour était bien plus qu'un jeu...
Pour fixer le rendez-vous, elle avait demandé à Zoey, qui était dans la même maison qu'Eoghan, de glisser un message dans la trousse de ce dernier deux jours auparavant. Ann espérait qu'il l'aurait trouvé d'ici là : mais si ce n'était pas le cas, il manquait de vigilance, et n'était pas digne d'être le dépositaire de l'un de leurs secrets les mieux gardés...
Mais son inquiétude était déplacée : elle vit Eoghan apparaître au bout du couloir. Elle regarda sa montre : il était pile l'heure indiquée. Le jeune garçon était ponctuel, elle appréciait cela. Elle vérifia rapidement que personne ne se trouvait aux alentours, précaution élémentaire pour que le commun des élèves ne s'aperçoive pas qu'il existait un lien suspect entre un jeune Serpentard et une Serdaigle de septième année, avant de le saluer sur un ton posé : //

- Bonjour, Eoghan. Comment vas-tu ?

// Passée l'étape du recrutement, Ann quittait partiellement son enveloppe de mystère pour se montrer attentionnée quoique légèrement distante. A son sens, c'était l'attitude qui permettait le mieux de mettre les nouveaux en confiance... //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Azmaroth

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 15 Sep 2014, 23:25  Répondre en citant

//Eoghan tentait tant bien que mal de retrouver où il était. Ce coin du château lui était plutôt inconnu, car comme tout bon serpentard, il traînait bien plus souvent dans les cachots que dans les étages. Il s'engagea dans un nouveau couloir, tout en réfléchissant au message qu'il avait trouvé dans ses affaires quelques jours auparavant.
Quelle n'avait pas été sa surprise d'être convoqué à la nuit tombée au milieu de nul part? En faisant un peu travailler son cerveau, il en était venu à la conclusion que la personne derrière la missive était Ann Seymour, celle qui l'avait recruté. La lettre, bien que non signée, sans doute par prudence si elle tombait par mégarde dans de mauvaises mains, avait été glissée à son insu ainsi qu'à celle de tout les serpentards toujours présents dans la salle commune, que son sac ne quittait que lorsqu'il allait en cours. Seule Zoey était capable d'une telle discrétion. C'est donc sans surprise qu'au détour d'un couloir, il rencontra la serdaigle à la tête de l'Amafia. La jeune femme regarda sa montre, puis le fixa, un air appréciatif passant subrepticement dans ses yeux.//


-Bonjour, Eoghan. Comment vas-tu ? 


//Il prit quelques instants pour se poser, jetant un bref regard sur l'étrange portrait accroché au mur, toujours un peu mal à l'aise en face en face d'Ann. Elle restait un mystère totale pour lui, toujours calme et détachée, ne parlant jamais véritablement d'elle. Elle semblait avoir un talent particulier pour détourner la conversation, un peu à la façon d'un miroir bien poli qui ne vous renvoi que votre propre reflet à la figure.//


-On fait aller, entre les cours, les amis, tout ça... Tiens, d'ailleurs, j'ai vu Amarel aujourd'hui, il avait l'air en rogne. Bref, comme d'habitude. Rien d'exceptionnel.


//Il hésita un instant, peu sûr de vouloir confier ses mésaventures à la patronne de l'Amafia, puis soupira. De toute façon, elle en avait sûrement déjà entendu parler, les ragots circulaient vite dans les étroits couloirs de Poudlard.//


-Enfin, si on excepte mes déboires avec l'épouvantard de la salle commune. Mais c'est réglé maintenant. //Il sourit et reprit, plus sûr de lui.// J'aimerais surtout bien savoir pourquoi la boss notre petit club privé m'a donné rendez-vous dans un couloir sombre presque en plein milieu de la nuit. Entre nous, si tu veux -vous voulez?- voir mon charmant minois, ça peut se faire de jour dans un endroit plus agréable., finit-il avec un clin d’œil.


//Il se tu, espérant la dérider un peu, ou au moins capter une once d'émotion sincère sur ce visage toujours si maîtrisé.//


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Lun. 15 Sep 2014, 23:27) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #2E0854, #556B2F

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11140
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 17 Sep 2014, 16:18  Répondre en citant

// Aussitôt lancé par la question d'Ann, Eoghan se lança volontiers dans un long discours sur les cours et le reste de sa vie, avec l'enthousiasme de ses treize ans. Ann l'écouta sans l'interrompre, toutefois : même si elle n'était que moyennement intéressée, elle se devait de tendre l'oreille aux petits problèmes des simples membres de l'Amafia afin de les connaître mieux : //

- On fait aller, entre les cours, les amis, tout ça... Tiens, d'ailleurs, j'ai vu Amarel aujourd'hui, il avait l'air en rogne.

// Ann fronça légèrement les sourcils. Amarel, de mauvaise humeur ? Elle n'en avait pas été informée. Même si la raison de cette bouderie était probablement sans importance, elle aimait tout de même en savoir le plus possible sur l'héritier des Prince. Elle ne questionna cependant pas Eoghan : ce n'était pas lui qui était de surveillance ce jour-là et elle ne voulait pas lui laisser entendre qu'elle était inquiète. Elle le laissa donc continuer : //

- Bref, comme d'habitude. Rien d'exceptionnel. Enfin, si on excepte mes déboires avec l'épouvantard de la salle commune. Mais c'est réglé maintenant. J'aimerais surtout bien savoir pourquoi la boss notre petit club privé m'a donné rendez-vous dans un couloir sombre presque en plein milieu de la nuit. Entre nous, si tu veux -vous voulez?- voir mon charmant minois, ça peut se faire de jour dans un endroit plus agréable.

// Ann sourit. Décidément, Eoghan avait l'esprit vif et tirait rapidement les conclusions qui s'imposaient des situations qui se présentaient à lui. Comme lors de son recrutement, il lui faisait une impression positive. S'il continuait ainsi, il gravirait rapidement les échelons de l'Amafia... Elle lui confirma : //

- En effet, drôle de lieu, n'est-ce pas ? Mais c'est que ce couloir sombre, comme tu dis, n'est pas un simple couloir.

// Elle marqua une pause destinée à donner un effet plus théâtral aux paroles qui allaient suivre : //

- Tu as déjà entendu parler de la Salle Secrète de l'Amafia ?


Couleurs utilisées dans ce message : #556B2F, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Azmaroth

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 19 Sep 2014, 11:29  Répondre en citant

//La jeune femme eut un sourire, au grand soulagement du garçon qui se détendit. Elle en devenait plus humaine, moins effrayante à ses yeux que quand elle le dévisageait sévèrement. Il se demanda à nouveau brièvement ce qui avait bien pu l'amener à se conduire de cette manière. Un de ces jours, la question allait finir par jaillir sans même qu'il en ait conscience, poussé par la curiosité qu'il était.//


-En effet, drôle de lieu, n'est-ce pas ? Mais c'est que ce couloir sombre, comme tu dis, n'est pas un simple couloir. 


//Pause dramatique. Ce n'était pas la première fois, et Eoghan se fit la réflexion qu'elle aimait quand même beaucoup la théâtralité. Et il ne doutait pas qu''elle devait être une actrice extrémement douée lorsqu'elle le souhaitait.//


Tu as déjà entendu parler de la Salle Secrète de l'Amafia ?


**Salle secrète? Je savais ce château immense et plein de surprises, mais au point de pouvoir y dissimuler une salle entière au nez et à la barbe du corps enseignant et des autres élèves, là, on passe à la vitesse supérieure! Ce club est vraiment impressionnant...Quelle colossal quantité d'argent et de temps est donc consacré à la protection d'une seule personne dans un endroit pourtant réputé sûr?**


-À vrai dire, non, mais je suppose que c'est le but d'une salle secrète, de pas être connu du premier clampin venu...


//Il détailla les murs de pierre, éclairés par des torchères, à la recherche d'une porte ou d'un signe quelconque qu'une pièce se trouvait près d'eux. Son regard fut attiré par le seul objet présent dans le couloir, le tableau de la femme à la loutre. Il plissa les yeux, scrutant l'oeuvre, tentant de découvrir à l’œil nu un mécanisme quelconque, et n'en trouvant aucun. Le serpentard secoua la tête. Non, c'était quand même très classique, le coup de la salle derrière un tableau...//


-Vous devez quand même avoir de sacrés moyens pour avoir une pièce dans l'enceinte même de Poudlard! Reprit-il avec un petit sifflement impressionné. Enfin, je suppose que si tu m'en fais part ici, c'est pas pour le plaisir, donc euh... On va la visiter, cette fameuse pièce secrète?


//Il se dandina d'un pied sur l'autre, sa curiosité bel et bien attisée, ainsi que semblait le vouloir son aînée,et son ego flatté d'être admis dans un endroit si "sélect". L'Amafia était quand même une société secrète, pleine de surprises en tout genre!//


Couleurs utilisées dans ce message : #2E0854, #556B2F

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11140
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 20 Sep 2014, 09:45  Répondre en citant

// Eoghan répondit à Ann sur un ton intrigué : //

- À vrai dire, non, mais je suppose que c'est le but d'une salle secrète, de pas être connu du premier clampin venu...

// Cette réponse, la jeune femme l'attendait. Les Amafieux savaient qu'ils ne devaient parler de la salle secrète qu'aux gens qui connaissaient son existence : même aux nouvelles recrues, ils taisaient son existence. Seuls Tim, Zoey et elle-même se chargaient de révéler le secret aux nouveaux membres le moment venu. Qu'Eoghan ne soit pas au courant avait plutôt tendance à rassurer la Serdaigle : cela prouvait que la hiérarchie de l'Amafia était bien respectée...
Pendant qu'elle faisait ces réflexions, Eoghan commenta : //

- Vous devez quand même avoir de sacrés moyens pour avoir une pièce dans l'enceinte même de Poudlard !

// Ann réprima un soupir. Même si elle ne pouvait pas le révéler au jeune garçon, l'Amafia n'avait à vrai dire jamais eu les moyens d'aménager cette salle. Si elle existait, c'est simplement parce qu'à une époque, son frère et elle avaient été insouciants et avaient réalisé leurs envies sans se préoccuper du budget, demandant sans compter des rallonges à leur père et au Consortium des Mystères Secrets par la même occasion. Situation qu'ils payaient actuellement, puisque Peter Seymour menaçait de leur couper les fonds... Mais Ann ne devait pas penser à cette situation stressante en cet instant. Ce qui était fait était fait, et Eoghan ne méritait pas qu'on lui gâche sa découverte de la salle secrète par ces considérations, d'autant qu'elles ne concernaient que les dirigeants et non les simples membres. Elle se tut donc, et le laissa poursuivre : //

- Enfin, je suppose que si tu m'en fais part ici, c'est pas pour le plaisir, donc euh... On va la visiter, cette fameuse pièce secrète ?

// Ann avait surpris son regard en direction du tableau de la femme à la loutre, et savait donc qu'il se doutait de l'emplacement de l'entrée... Encore un bon point pour lui. Elle lui confirma : //

- Tout à fait ! Je vais te laisser l'ouvrir...

// Même si cela prenait plus de temps que si elle le faisait elle-même, avec ses gestes d'habituée, elle préférait laisser le plaisir aux nouvelles recrues de faire la manipulation elles-mêmes, tant que cela avait encore une saveur excitantes pour elles. Ensuite, cela deviendrait une habitude, et elles n'y penseraient même plus... Elle expliqua donc à Eoghan : //

- L'entrée est derrière ce tableau. Regarde un peu à gauche de son cadre : est-ce que tu vois la rainure un peu plus profonde entre deux pierres ? Il faudra que tu y passes le bout de ta baguette, et le passage s'ouvrira. Mais avant, je dois faire une petite manipulation afin que le mécanisme te reconnaisse...

// Elle sortit sa propre baguette et la pointa vers la fente. Elle devait lancer un sort qui ferait savoir au mécanisme qu'à l'avenir, le propriétaire de la baguette inconnue qui allait être insérée pourrait déplacer le tableau à sa guise. Elle articula donc : //

- Accipe !

// La fente s'illumina un bref instant d'une lumière verte sur toute sa longueur, mais le signal disparut très vite. Le système avait été conçu pour être le plus discret possible, et avait demandé des mois de travail à Tim et Ann, qui ne disposaient à l'époque que de faibles compétences magiques... Ils avaient amélioré l'ensemble par la suite, mais tout restait dans le fond assez semblable à ce qu'ils avaient créé au début...
Ceci fait, Ann annonça à Eoghan : //

- C'est bon, tu peux y aller. Je te regarde !


Couleurs utilisées dans ce message : #556B2F, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Azmaroth

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 21 Sep 2014, 19:35  Répondre en citant

-Tout à fait ! Je vais te laisser l'ouvrir...  L'entrée est derrière ce tableau. Regarde un peu à gauche de son cadre : est-ce que tu vois la rainure un peu plus profonde entre deux pierres ? Il faudra que tu y passes le bout de ta baguette, et le passage s'ouvrira. Mais avant, je dois faire une petite manipulation afin que le mécanisme te reconnaisse... 


//Excité par la perspective de découvrir un nouveau lieu dans le château, le garçon s'avança en sortant sa baguette d'un geste déterminé. Après tout, peu d'élèves de son année connaissaient les différents recoins de l'immense bâtiment aussi bien que lui, avantage considérable lorsque l'on s'attirait des ennuis et qu'on souhaitait disparaître rapidement. C'était l'une des raisons qui le poussaient à explorer chaque endroit, dès qu'il en avait la possibilité. Ça et le fait qu'éviter ses cours de potions à tout prix lui laissait pas mal de temps libre, et qu'il fallait bien s'occuper.
Il repéra l'endroit dont Ann avait parlé bout de quelques secondes, tandis qu'elle lançait un sort qui lui était inconnu, faisant luire la fente pendant un bref instant.//


-C'est bon, tu peux y aller. Je te regarde !


//Il hocha la tête et, solennellement, fit un geste le long des pierres. Pas de lumières cette fois, mais un simple déclic lui répondit, alors qu'il reculait de quelques pas pour observer son oeuvre. L'étrange tableau de la jeune femme se décolla du mur, laissant voir un passage sombre et étroit. Eoghan s'avança vers l'entrée qui venait d'être révélée, et leva sa baguette.//


-Lumos!


//Grâce à la faible lumière projetée, il arriva à entrevoir la suite du couloir... qui ressemblait tout bonnement à n'importe quel passage secret: sinistre, étriqué et humide, rempli de toiles d'araignées, bref, le genre d'endroit où on préfère ne pas traîner seul, ou plutôt, aller accompagné, parce que le fait d'y rencontrer quelqu'un de manière fortuite n'avait rien de très rassurant.
Ainsi, le serpentard hésita un instant. Devait-il passer en premier, et feindre le courage devant la patronne de la société secrète, ou bien la laisser passer pour qu'elle se prenne tout ce que pouvait bien héberger ce ténébreux couloir? Son cerveau, toujours de bon conseil, lui souffla qu'aller au devant du possible danger à la manière d'un gryffondor était absurde, surtout pour un hypothétique et infime gain de confiance de la part de l'être froid et calculateur qu'était Ann Seymour. Il s'écarta donc de l'entrée en se grattant le nez, et fit exquise petite courbette, accompagnée d'un geste de la main vers celle-ci, espérant faire passer sa réaction pour un acte de galanterie.//


-Je t'en prie, les dames d'abord...


Couleurs utilisées dans ce message : #2E0854, #556B2F

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11140
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 24 Sep 2014, 20:39  Répondre en citant

// Eoghan ne mit que quelques secondes à actionner le mécanisme, qui produisit un déclic qu'Ann connaissait bien. Puis le portrait de la dame à la loutre pivota, laissant entrevoir le couloir qu'il masquait. Eoghan y passa la tête, puis lança : //

- Lumos !

// Ann savait qu'il n'en verrait pas beaucoup plus : il y avait de nombreux virages avant d'entrer dans la Salle Secrète de l'Amafia à proprement parler... Mais le jeune garçon ne sembla pas pressé de la découvrir : au contraire, il s'écarta et invita Ann à passer en disant : //

- Je t'en prie, les dames d'abord...

// A l'expression de son visage, la Serdaigle vit qu'il n'avait pas l'air très rassuré... Il baissa légèrement dans son estime : un Amafieux parfait aurait dû lui accorder une entière confiance. Elle nota qu'il faudrait travailler cela avec lui plus tard, lors d'exercices autrement plus effrayants que la simple traversée d'un couloir sombre... Mais à ce moment, elle préféra ne rien rétorquer, et pénétra dans le passage secret, Eoghan sur les talons. Dès qu'ils eurent fait quelques pas, elle leva sa baguette et sans se retourner, articula : //

- Collaporta !

// Elle entendit le tableau pivoter pour retrouver sa position initiale. Le tunnel était encore plus sombre, à présent, mais Ann ne fit pas jaillir de source de lumière : d'une part, elle connaissait les lieux comme sa poche, et de l'autre, le Lumos d'Eoghan suffisait à éclairer ses pas...
Après quelques minutes de marche dans le silence, Ann perçut de la lumière après le prochain coude du couloir : les torches de la Salle Secrète se rapprochaient... Elle pénétra finalement à l'intérieur, suivie de son protégé. Elle lui laissa quelques secondes pour découvrir les lieux avant de les lui décrire : //

- Bienvenue dans notre repaire. Ici, c'est la salle de détente, considère cet endroit comme ta maison. Tu peux venir te reposer sur les canapés si tu as envie, voire même y travailler si tu as besoin de calme. Tu peux participer à la décoration, aussi.

// Ann nota que de nouvelles affiches avaient été accrochées au mur. Sûrement un coup des jumelles Knight, elles adoraient coller des posters un peu partout. Mais cela ne dérangeait pas la dirigeante de l'Amafia : elle préférait que les membres se sentent bien ici... Elle montra les portes à Eoghan en disant : //

- Nous avons deux salles d'entraînement derrière ces portes. Bien sûr, elles sont plus petites et moins bien équipées que les dojos officiels, mais c'est toujours utile pour s'entraîner sans être vu... Quant aux escaliers, ne les emprunte pas à la légère. Celui de droite mène directement au Lac Noir, nous ne l'empruntons qu'en cas d'extrême urgence. En fait, nous ne l'avons jamais emprunté. Celui de gauche mène à la salle du conseil, où on trouve, entre autres, notre pamplemoussier et notre élevage de loutres. Mais c'est surtout l'endroit où Tim, Zoey et moi-même rangeons les dossiers les plus secrets, alors je te prierai de ne pas y pénétrer sans notre autorisation expresse. Et si tu es curieux, je te préviens : nous avons des sortilèges qui nous permettrons de remonter jusqu'à toi...

// Dans le contexte de la découverte de l'impressionnant complexe de l'Amafia, Ann ne doutait pas qu'Eoghan la croirait. Elle soupira en pensant aux dossiers qui l'attendaient, ouverts et insolubles, sur la table en acajou de la salle du conseil : les finances de l'Amafia... Un problème qui la rongeait de plus en plus, et auquel elle ne voyait pas vraiment de solution... Mais elle chassa cette triste pensée pour demander à Eoghan, sur un ton enthousiaste : //

- Alors, que penses-tu de notre domaine ?


Couleurs utilisées dans ce message : #556B2F, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Azmaroth

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 29 Sep 2014, 22:38  Répondre en citant

//Lorsqu'ils franchirent la porte de la salle secrète, Eoghan ne pût s'empêcher d'ouvrir de grand yeux émerveillés. Plus que la pièce austère qu'il s'attendait à découvrir, c'était un véritable complexe qui s'étendait sous ses yeux. Il jeta un regard à ce qui ressemblait fort à une salle commune bis, avec ses gros canapés de cuirs prêts à l'accueillir et sa cheminée n'attendant qu'un bon feu pour réchauffer la pièce un peu froide. Des affiches étaient accrochées entre les bibliothèques, dont une avec un groupe de chatons en train de se chamailler maladroitement. L'image le fit sourire. Est ce que c'était Ann qui l'avait choisi pour décorer? Il réprima un gloussement, tandis que la jeune femme se décidait à le tirer hors de sa contemplation.//


-Nous avons deux salles d'entraînement derrière ces portes. Bien sûr, elles sont plus petites et moins bien équipées que les dojos officiels, mais c'est toujours utile pour s'entraîner sans être vu... 


//Elle lui désigna des portes, puis se mit à marcher vers le fond de la salle. Deux escaliers s'y dressaient.//


-Quant aux escaliers, ne les emprunte pas à la légère. Celui de droite mène directement au Lac Noir, nous ne l'empruntons qu'en cas d'extrême urgence. En fait, nous ne l'avons jamais emprunté. Celui de gauche mène à la salle du conseil, où on trouve, entre autres, notre pamplemoussier et notre élevage de loutres.


//Le garçon eut un petit sifflement. Même s'il savait qu'il ne devrait être étonné de rien de la part de l'Amafia, il ne pouvait s'en empêcher. Une organisation secrète, une salle secrète, une issue secrète... Et tout ça au nez et à la barbe de tout le personnel de l'école! Ça lui plaisait, oh oui, ça lui plaisait. Il se demanda une nouvelle fois quel était le véritable enjeu de cette histoire. Il se gratta le nez, et Ann lui adressa un regard perçant avant de continuer.//


-Mais c'est surtout l'endroit où Tim, Zoey et moi-même rangeons les dossiers les plus secrets, alors je te prierai de ne pas y pénétrer sans notre autorisation expresse. Et si tu es curieux, je te préviens : nous avons des sortilèges qui nous permettrons de remonter jusqu'à toi... 


//La menace était présente dans ses mots, et dans sa voix. Ne pas fouiner dans leurs papiers. Okay okay. Noté. Il contint un frisson, sans doute dû à l'air glacial qui provenait de l'un des escaliers, ou bien au ton tout aussi froid que la température extérieure que son aîné avait employé.//


-Alors, que penses-tu de notre domaine ?


-Hm, comme tout ce que vous faites, c'est vraiment impressionnant. J'avoue que je ne sais pas trop quoi dire. Enfin, j'ai des questions. Stupides. Et d'autres moins.


//Il pesa le pour et le contre, et se décida à poser les questions qu'il voulait. Il s'éclaircit la gorge.//


-Tout d'abord, on peut squatter ici tout le temps? Est ce que les elfes de maison ont connaissance de cette salle? Je veux dire, ils sont censés connaître le château de fond en comble... Et, hum...quand est ce que je verrais les autres membres? Est ce que si il y a un problème, je sais pas, un feu, ou même une attaque, et que vous êtes pas là, on doit aller sauver vos papiers avant de nous sauver nous même? Parce que je préviens, je met pas ma vie en danger pour des trucs dont je n'ai aucune idée de ce qu'ils contiennent...
Et puis, surtout... Où est ce que vous êtes allés chopper ces loutres?!



//Il leva les yeux vers elle, espérant qu'elle allait vraiment répondre à toutes ses interrogations. Oui, la provenance des loutres était une question cruciale. Un autre frisson le parcourut. La température n'était pas un effet de son imagination, il y avait bel et bien un foutu courant d'air quelque part.//


Couleurs utilisées dans ce message : #2E0854, #556B2F

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11140
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 05 Oct 2014, 23:19  Répondre en citant

// Face à la salle secrète de l'Amafia, Eoghan sembla d'abord sans voix. Puis, répondant à l'invitation d'Ann, il se mit à commenter sa découverte prudemment en disant : //

- Hm, comme tout ce que vous faites, c'est vraiment impressionnant. J'avoue que je ne sais pas trop quoi dire. Enfin, j'ai des questions. Stupides. Et d'autres moins.

// Il prit une grande inspiration, puis laissa échapper un véritable flot de questions : //

- Tout d'abord, on peut squatter ici tout le temps? Est ce que les elfes de maison ont connaissance de cette salle? Je veux dire, ils sont censés connaître le château de fond en comble... Et, hum...quand est ce que je verrais les autres membres ? Est ce que si il y a un problème, je sais pas, un feu, ou même une attaque, et que vous êtes pas là, on doit aller sauver vos papiers avant de nous sauver nous même? Parce que je préviens, je met pas ma vie en danger pour des trucs dont je n'ai aucune idée de ce qu'ils contiennent... Et puis, surtout... Où est ce que vous êtes allés chopper ces loutres ?!

// Ann sourit. Quelle curiosité ! Elle prit quelques secondes afin de mémoriser toutes les questions qu'avait posées Eoghan, puis commença à y répondre méthodiquement. Maintenant que le jeune garçon était membre de l'Amafia à part entière, il avait bien le droit à ce qu'une partie des mystères de l'organisation lui soient révélés, surtout qu'aucune de ses interrogations n'était réellement cruciale. Elle lui expliqua donc : //

- Oui, tu peux venir ici autant que tu le souhaites, du moment que tu restes discret dans tes allées et venues. Et que tu n'amènes personne d'extérieur à l'Amafia, cela va de soi. Quant aux elfes de maison, ils ne viennent pas ici. Tim et moi estimons que les sorts que nous avons mis en place les éloignent, même si nous n'en sommes pas tout à fait sûrs. De toute façon, je ne crois pas que cela intéresse les elfes.

// Ann aurait bien aimé avoir un ou deux membres elfes de maison dans l'Amafia : ils auraient été parfaitement dévoués, et pas du tout curieux... En tout cas, cela l'amenait à un point important : //

- Cela veut dire qu'il te faudra participer un peu au ménage, de temps en temps. Mais si, comme tout le monde, tu te comportes à peu près correctement ici, il n'y aura jamais grand-chose à faire.

// Elle marqua une pause, puis poursuivit : //

- Sinon, tu ne vas pas tarder à rencontrer les autres membres. Nous ne ferons pas de grande réunion avec tout le monde pour te présenter, mais tu verras tout le monde au fur et à mesure. Tu es déjà au courant pour Tim, Zoey et moi, et j'imagine que tu te doutes que nos cousines, Amber et Angel Knight, sont également dans le coup. Pour les autres, tu verras !

// A vrai dire, il n'y avait pas tellement d'autres membres dont Ann pouvait révéler le nom : Charles Le Seault, leur dernière recrue, lui inspirait de plus en plus de méfiance, et elle rechignait à le mettre en contact avec Eoghan si tôt... Elle chassa cette pensée de son esprit et en vint à la question de la sécurité : //

- S'il y a un incendie, comme tu dis, sauve ce que tu peux si tu en as l'occasion, mais pense à toi d'abord. Les papiers sont remplaçables. Toi, non.

// Il n'en était pas de même des documents stockés dans le manoir des Prince, auxquels le Consortium tout entier rêvait d'avoir accès... Mais dans la salle secrète de l'Amafia ne se trouvaient que des papiers de gestion, dont la perte serait certes déplorable, mais pas dramatique.
Il ne lui restait plus qu'une réponse à donner, la plus loufoque... Ann se plongea quelques instants dans ses souvenirs avant de raconter : //

- Pour les loutres... C'est une longue histoire. Tim et moi étions en troisième année. Nous discutions sur les bords du Lac Noir. Près de nous, deux filles de cinquième année révisaient leurs BUSE de Métamorphose, et changeaient des pierres en loutres. La plupart de leurs essais échouaient, et elles ont créé de nombreux animaux difformes. Cela me brisait le coeur... Mais le pire, c'est qu'à la fin, au lieu de retransformer les loutres en pierre, elles les ont balancées dans le lac. C'était de la pure cruauté : vu leur état, il était pratiquement sûr que les petites bêtes allaient mourir... J'ai essayé d'en sauver le plus possible. Cinq seulement, malheureusement. Pendant ce temps, Tim s'est occupé des deux filles, à l'Aguamenti. Nous avons rapporté les loutres dans la salle secrète, nous les avons soignées magiquement, et finalement, nous les avons adoptées. Au fil des années, elles ont eu des descendants. La mienne s'appelle Clifford, elle est de sexe masculin.

// Ann se tut. Le jour du sauvetage des loutres était l'un des plus beaux qu'elle ait passés à Poudlard, malgré la peur qu'elle avait eu pour les petits animaux... Pour une fois, elle avait cessé de jouer le rôle de l'agente froide qu'elle avait été formée à être, pour écouter son coeur d'adolescente. Clifford était le lien qui la retenait à la normalité, dans le fond...
Mais elle n'avait pas le temps pour de telles considérations. Elle demanda bien plutôt à Eoghan : //

- Alors, ta curiosité est satisfaite ?


Couleurs utilisées dans ce message : #556B2F, #2E0854
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Salles des Clubs
Page 1 sur 2