Hiboux Nomade Notes
Spooky Manalloween ☆ Venez résoudre ces énigmes pour une grosse surprise ☆
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


S.A.L.E.

Page: <--  1, 2, 3, 4, 5  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Salles des Clubs
Auteur Message
Adhara

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 27 Mai 2012, 07:19  Répondre en citant

// Cela faisait un peu plus de six ans qu'Adhara entendait ses amis lui répéter, à longueur de temps, qu'avoir un elfe de maison lui faciliterait la vie mais la jeune fille n'en voyait vraiment pas l'utilité. De plus, elle avait très peur d'abuser de son autorité sur une de ces pauvres créatures sans défense. Elle en était même arrivée à arguer à Isadora, sa meilleure amie, que si la grande Hermione Granger s'était battue pour leur obtenir une liberté bien méritée, ce n'était pas pour qu'elle l'enlève à l'un d'entre eux.
Mais elle changea d'avis après le cauchemar qu'elle avait fait la nuit précédente. En effet, elle s'était vue être dévorée par des centaines d'elfes de maison affamés. Elle décida donc d'en adopter un pour travailler à l'amélioration de son karma. Elle pensait dur comme fer que si elle était gentille avec un elfe alors ils seraient tous gentils avec elle. Elle savait parfaitement que cette idée était débile mais elle préférait s'y raccrocher. Voilà pourquoi, en cet instant, la septième année se trouvait face à la porte recélant son futur compagnon à grandes oreilles. Elle frappa à la porte et sans attendre de réponse, elle entra. La première chose qu'elle vit fut un elfe en train de lécher un psyché. Cette vision aurait interloqué n'importe quelle autre personne mais pas Adhara. La seule chose qu'elle voulait savoir était pourquoi il faisait cela. Elle s’avança donc tranquillement vers le petit elfe. ///

- Bonjour toi. J'aimerai beaucoup savoir comment tu t'appelles et ce que tu es en train de faire exactement.

// L'elfe la regarda durant quelques secondes puis retourna à son activité. Adhara se demanda alors s'il fallait qu'elle repose sa question ou tout simplement, qu'elle aille voir un autre elfe. Au moment où elle allait faire demi-tour, l'elfe se mit à parler bizarrement. //

- Che m'appeplee Yonacgue et che lèche ungue crasse.

- Comment ? Je n'ai strictement rien compris. dit Addy, pas du tout étonnée d'être tombée sur le seul elfe de maison simple d'esprit.

// Alors que l'elfe allait lui répondre une seconde fois, Adhara décida de le stopper de suite. En effet, la petite créature avait décidé de parler tout en gardant sa langue sur le miroir. La poufsouffle ne savait pas s'il fallait en rire ou pleurer mais elle était sûre d'une chose : elle appréciait de plus en plus ce crétin. Elle pria donc l'elfe de se tourner vers elle et de lui répondre. //

- Euhh, Je m'appelle Yonack et comme j'ai entendu dire que c'était délicieux, j'ai décidé de lécher une glace, Miss. Mais je dois reconnaitre que ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais.

// En voyant la mine déconfite de l'elfe, l'étudiante ne put plus résister. Elle voulait qu'il soit son elfe. Il avait beau être stupide, l'idiot de la S.A.L.E, ne peut être beau avec ses grandes oreilles toutes poilues qui retombaient vers l'avant tellement elles étaient lourdes et son nez tout retroussé, Adhara s'en fichait. Elle défaillait déjà devant le côté complètement innocent de Yonack. La poufsouffle savait que beaucoup de personnes se moqueraient de lui mais il la faisait rire et c'était le plus important pour elle. De plus, l'elfe n'aurait aucun soucis à se faire puisqu'elle était prête à le protéger contre les autres. //

** Allez, j'ai suffisamment trainé ici. Je l'embarque et on se casse au plus vite. **

- Yonack, tu serais d'accord si je t'adoptais ? demanda Adhara qui voulait parer au plus pressé.

- Oh, oui, Miss, ça serait merveilleux. Mais j'aimerais, si c'est possible, que vous adoptiez aussi ma glace, Miss.

- Mieux que ça ! Je ne vais pas adopter celle-ci mais je promets de t'offrir une glace différente par jour. Ah et je t'en supplie, appelle-moi Adhara, Addy ou Machin mais pas Miss ni Maîtresse.

- Une glace différente tous les jours ? Mais vous êtes trop gentille avec Yonack, Miss Adaraadioumachinmépamissnimétresse !

** Il est hors concours celui-là... Mais je vais m'éclater avec lui. **

// Adhara leva les yeux au ciel et inspira un bon coup pour calmer le fou rire qui la guettait. Elle prit la toute petite main de l'elfe dans la sienne et alla signer les papiers concernant l'adoption. Une fois ces derniers remplis, la poufsouffle sortit de la salle avec Yonack. Tous deux, main dans la main, prirent la direction de la salle commune des blaireaux. Tandis qu'ils marchaient, la jeune femme pensa au fait que Yonack et elle étaient tellement différents que l'arrivée de l'elfe allait engendrer des tas de modifications dans sa façon de vivre. A cette constatation, elle sourit et serra un peu plus la main de la petite créature comme pour se rassurer de sa présence. //

- Tu verras, Yonack, une nouvelle vie s'offre à toi. J'espère seulement qu'elle te conviendra.


Couleurs utilisées dans ce message : #7E3300, #C60800
Idrilerina

Ancien(ne)





MessageDate du message: Sam. 11 Aoû 2012, 10:34  Répondre en citant

// Idrilerina marchait dans le château, elle était sortie de sa tour pour prendre un peu l'air elle en avait marre de travailler sur se devoir de botanique, alors c'est avec un grand sourire aux lèvres qu'elle sortit de sa tour et descendit au rez-de-chaussée. La jeune fille adorait écouter les gens passer c'est quand elle fut assise dans le parc qu'une discussion attira son attention. Elle tendit alors l'oreille, le coeur battant de découvrir d'autres secrets. //

- Alors, tu t'es rendu dans la S.A.L.E? C'est bien?

- Trop bien, j'ai rencontré plein de petits elfes et je suis même devenue amie avec une d'entre eux.

// La jeune fille haussa les sourcils, La S.A.L.E? Des elfes de maison? Mais ... Elle se leva et courut jusqu'au château. //

** Moi aussi je veux voir ça, je veux voir tout ça. **

// Elle arriva devant la salle et toqua avant d'entrer, pour signaler sa présence. Elle ouvrit la porte et la, elle découvrit un petit paradis, des elfes étaient partout et faisaient différentes choses, des choses qu'elle même faisait. Un homme de haute stature avec une moustache imposante et portant un badge s'approcha d'elle. //

- Êtes-vous ici pour un elfe?

- Je ... je ne sais pas trop. Que...

- Voici les elfes qu'il reste.

// L'homme lui tendit une fiche. //

- Drem (caractère : fataliste ; m.)
- Jorni (caractère : créative ; f.)
- Krevam (caractère : juste ; m.)


// Elle vit alors une femelle qui comme elle aimait créer alors avec un sourire, elle lui demanda de l'amener à elle. L'homme l'amena à la petite elfe qui était en train de peindre. La jeune fille se pencha pour voir ce qu'elle faisait pendant que l'homme partait. Idrilerina sourit en remarquant un magnifique paysage. Elle décida alors de parler. //

- Bonjour Jorni, je m'appelle Idrilerina et j'aimerais que l'on soit amies.

// La petite créature se retourna lentement. //

- Miss veut faire de Jorni son amie? Mais miss dessine-t-elle?

- Je dessine, mais pas aussi bien que toi. Et appelle moi Idril, s'il te plait. Tout mes amis m'appellent comme ça.

- Oh .. très bien, Idril.

- Merci, alors puis-je te montrer mes dessins? Tu m'apprendras surement plein de choses.

- Si Idril veut, Jorni pourra montrer comment peindre des paysages.

- D'accord. Alors tu viens, je vais te montrer mon dortoir et mes dessins.

// Elle prit la petite main de sa nouvelle amie et sortit de la, un grand sourire aux lèvres et des étoiles pleins les yeux. Elle se dépêcha ainsi de monter et de sortir ses créations. //


Couleurs utilisées dans ce message : red, olive, #BD33A4, #555555, #990099

Editorialiste


Messages : 5773
Guilde : Les Marchombres
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Sam. 25 Aoû 2012, 19:08  Répondre en citant

// Selena Edelwes se figea devant la porte de club de la S.A.L.E.. Un fort remugle de décomposition lui avait sauté aux narines, et elle espérait que la détestable odeur ne venait pas de la salle du club. Elle tourna la tête de droite et de gauche, essayant d'en découvrir l'origine. Dans un recoin du couloir, elle aperçut ce qui semblait être une souris. Morte. Dégoûtée, la serdaigle poussa la porte de la S.A.L.E et la referma prestement derrière elle. Son regard se posa sur le bouquet de fleurs, posé sur un bureau. //

** C'est pour ça que ça sent si bon, ici ! J'ai bien fait de venir! **

// Rassurée sur l'hygiène du club, Selena observa la pièce dans laquelle elle venait d'entrer. Conviviale, accueillante, la salle était occupée par un petit groupe d'elfes et d'élèves qui bavardaient gaiement. Selena ne regrettait pas d'être venue ici. Ses parents insistaient depuis longtemps pour qu'elle adopte un elfe, mais elle était absolument contre cette idée. Elle ne voulait pas d'une fragile petite créature prête à faire tout ce qu'elle lui dirait. Elle n'était pas de ces jeunes filles combinardes, qui s'arrangeaient pour que leurs elfes fassent, à leur place, toutes sortes de corvées. Car c'était l'idée qu'elle se faisait des elfes de maison et de leurs maîtres. Finalement, ayant entendu parler de la S.A.L.E., elle avait décidé de s'y rendre. Après tout, rien ne l'obligeait à adopter un de ces elfes ! Elle observa donc les quelques elfes non-adoptés, songeuse : //

** Orsolf m'a fait comprendre que ça ne lui déplairait pas, qu'on aie un elfe... Enfin, il a été surexcité à l'idée que, peut-être, je pourrais en adopter un. Saleté de hibou ! **

// Cette dernière pensée lui tira un large sourire. Elle adorait Orsolf. La cinquième année reporta son attention sur le groupe d'elfes qui conversaient joyeusement. A voir la façon dont ils se tordaient de rire en écoutant l'un d'eux leur raconter on ne sait quoi, Selena révisa son jugement sur les "petites créatures fragiles". Le plus volubile des joyeux drilles devait leur conter quelque récente fredaine, car une de ces auditrices se cacha le visage dans ses mains en riant. Selena crut distinguer les mots « Forêt interdite » et « nuit tombée ». Elle ne souhaitait pas un apprendre d'avantage et choisit ce moment pour interrompre (à regret, il faut l'avouer) leur intéressante conversation : //

- Excusez-moi...

// Les elfes se turent aussitôt. Ils jetèrent des regard inquiets à leur conteur, lui aussi rendu subitement muet. Selena regretta son entrée en matière pourtant si banale. Les elfes ne pensent pas comme nous, se morigéna-t-elle. Mais le mal était fait. Celui qui était auparavant si volubile s'avança vers la jeune serdaigle, comme poussé par le regard de ses compagnons. Selena tendit l'oreille mais rien ne franchit les lèvres du pauvre elfe. Il était pris de mussitation. Aucun son audible ne franchissait ses lèvres, agitée par un tremblement nerveux. //

** Le pauvre, il est peut-être un peu... atteint. Mentalement atteint. En tous cas, je ne veux pas de lui comme elfe. Même pour les douces plumes d'Orsolf ! De toute façon, lui non plus ne voudrait pas d'un elfe pareil ! **

// Selena se retourna vers les autres elfes, bien décidée à ce qu'ils cessent de prendre ces attitudes stupidement contrites. //

- Je suis venue ici car j'aimerai adopter un elfe. Je vous ai dérangés, vous aviez l'air si joyeux avant. Si l'un d'entre vous veut être adopté et aime les hiboux et autres animaux, qu'il se présente. Ce n'est pas grave sinon, vous savez !

// Selena, priant pour que l'elfe aux troubles psychiques ne réponde pas, attendit patiemment une réponse. Son regard s'arrêta sur ledit elfe, qui la regardait avec des yeux ronds. La serdaigle s'empressa de détourner le regard, inquiète. Elle fixa intensément le vase posé sur le bureau.
Près d'elle, quelqu'un cracha ses poumons. Elle n'osa pas détourner les yeux du vase salvateur. Mais celui qui toussait le faisait un peu fort, très fort même. Allait-il donc mourir devant elle ? Selena s'arracha à la contemplation du vase et se retourna vers l'elfe tant redouté (car c'était lui qui étouffait ainsi). Elle demanda à un de ses comparses qui le soutenait : //

- Ça va aller ? Il fait ça souvent ? Vous voulez que je l'emmène à l'infirmerie ?

// Comble de malchance, le comparse en question n'osait pas lui répondre. Désespérée, Selly se contenta de regarder l'elfe se débattre avec sa toux. Un des elfes, qui se tenait un peu en retrait, s'approcha d'elle et l'apostropha : //

- Je m'appelle Yoraglas. Mes manières peuvent vous sembler étonnantes pour un elfe de maison mais j'ai depuis longtemps dépassé mes semblables sur ce point. Les animaux s'entendent généralement bien avec moi et ce serait un plaisir d'être adopté par vous.

- N'est-ce pas un peu.. précipité ?

// Selena était étonnée, non pas par la franchise de l'elfe mais par la situation. Un autre elfe expectorait à leurs côtés, et Yoraglas venait lui parler de sa proposition, comme si de rien n'était. Il dut comprendre sa réaction car il répondit en souriant : //

- Oui, sans doute. Mais lorsqu'il aura fini d'expectorer, l'elfe que voici va vous proposer ses services, car il adore les animaux. J'ai cru comprendre que vous redoutiez qu'il le fasse. Je me trompe ?

- Non, du tout !

- De plus, vous êtes celle que j'ai toujours attendue.

- Comment ça ? Je ne saisis pas...

- Beaucoup d'elfes se considèrent encore comme des esclaves, au service de leurs maîtres. Mais il y a aussi beaucoup de sorciers qui les considèrent ainsi.

- Pas tous, ce temps est révolu ! Puisque la S.A.L.E existe ! Et de nombreux élèves de Poudlard se battent avec leurs elfes contre cette idée reçue !

- En effet. Mais j'ai assisté à des dizaines d'adoptions... Et aucun élève n'a parlé à son elfe avec votre naturel. Vous êtes la seule à nous parler comme à des personnes normales.

- Ah bon ? Ça m'étonne. Quoique non. C'est aussi pour cela que je ne voulais pas d'elfe.

// Avec un sourire radieux, Selena et Yoraglas se serrèrent la main. L'autre elfe avait fini de s'étouffer et avait repris son histoire, dans un coin de la pièce, avec les autres.
Yoraglas et Selena sortirent ensemble du Club de la S.A.L.E. Ils se bouchèrent le nez en empruntant l'étroit couloir et prirent la direction de la volière. //

- J'aimerai vous présenter Orsolf, mon hibou. Je l'aime beaucoup. On pourra en profiter pour mieux se connaître !


Couleurs utilisées dans ce message : maroon, white
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Rhea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 14 Oct 2012, 18:03  Répondre en citant

// Rhea désendot avec hate les escaliers juscaux première étage. Sa mère venant de lui autorisé l'elfe qu'elle lui réclamait depuis longtemp, l'aiglonne était sortit de son dortoire en vitesse. Arrvié a sa destination, Rhea resta quelque secondes devant la porte, puis finalement, l'ouvrit.

Toutes les petites têtes d'elfes se tournèrent vers elle et la bleu et bronze se sentit rougir. C'est alors qu'une petite mai pris la sienne. //


- Miss ne dois pas rougir, Miss est la bienvenue parmis nous.

// Le petit elfe était tout mignon, avec ses petites oreilles pointues et ses rides sur le fond. La petite Solaria lui sourit et répondit : //

- C'est gentil, mais quel est ton prénom ?

- Galinon, Miss, Je me nomme Galinon.

// Galinon.. La bleu et bronze trouva que ce nom était tellement choupinet. Elle n'hésita pas une seconde et demanda au petit elfe : //
- Alors, Galinon.. Tu veux bien que je t'adopte ?

// Rhea vit le sourire de l'elfe grandir a vut d'oeil. Il secoua frenetiquement la tête et répondi : //

- Oh oui ! Galinon serait fière de vous avoir comme maitre, Miss ! En plus une Serdaigle ! Que dirais mère si elle voyait sa !

- Vien, nous allons signer les papiers !

// Rhea était radieuse, tous comme son petit elfe. Ils allèrent main dans la main signé les papiers et partirent alors en direction de la voilière. Galinon eu un regard interrogateur et Rhea dis simplement : //

- Je crois que mère serait contente de savoir quel elfe j'ai choisi !


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Dim. 14 Oct 2012, 20:25) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #ccff33, #ff3333
Elahis-Lou

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 23 Déc 2012, 19:08  Répondre en citant

// Elahis était encore en train de déambuler à son gré dans le château, éternellement accompagnée de son loup, Lost. Elle ne cherchait rien de particulier, elle fuyait juste le calme de la salle commune. En effet, elle avait beau être asociale au plus haut point, elle ne supportait pas le calme et le silence. Elle gravit les marches menant au premier étage, avança de quelques mètres, lorsqu'elle tomba sur une porte. Un écriteau y était accroché avec les intiales "S.A.L.E." dessus. Elahis fronça les sourcils.//

** Ca me dit quelque chose, ce nom... **

// Soudain, cela lui revint. Cela signifiait "Société d'Aide à la Libération des Elfes". Elle grimaça. Elle avait entendu dire que c'était enrichissant de se lier à un petit elfe. Elle réfléchit un instant. L'idée d'avoir un esclave rien qu'à elle la séduisait, mais d'un autre côté, l'avoir tout le temps avec elle... Et puis, elle avait déjà Lost. //

** Au pire, on verra bien. **

// Elle poussa la porte et entra. Quelques personnes étaient là, des elfes aussi. Ils étaient vraiment tout petits. Lost renifla d'un air dédaigneux. De toute évidence, il méprisait ces êtres. Elle le caressa et s'avança tout en observant les environs. Plein de ces elfes se promenaient un peu partout dans la pièce, parfois seuls, parfois accompagnés d'autres élèves. Tout ça ne lui disait rien qui vaille. Plusieurs elfes s'écartèrent de son chemin tandis qu'elle avançait, ce qui était compréhensible, à voir son loup menaçant et l'air renfrogné qu'elle avait. Soudain, elle heurta quelque chose. Elle baissa les yeux et vit un elfe qui reculait, l'air confus. Ceci ne fit qu'accroître sa mauvaise humeur. //

- Hé ! Mais regarde un peu où tu vas ! Espèce d'imbécile ! s'écria-t-elle.

// L'elfe recula, l'air encore plus confus. Elahis, avec toute la délicatesse avec laquelle elle pouvait agir, l'attrapa et le souleva. //

- Que je ne te reprenne plus à me bousculer, compris ?

// Celui-ci hocha la tête d'un air résigné. Puis, il s'affaissa, sans la moindre combativité. La jeune rouge et or n'apprécia pas ce manque de courage, aussi elle le secoua un peu plus, s'attirant les regards des autres élèves et elfes. //

- Toi, ne pense pas t'en tirer comme ça ! Réagis un peu, que je ne sois pas en train de te faire la leçon pour rien.

- C'est que, madame, Drem n'a pas le choix.

- Pas le choix ? C'est à dire ?

- Madame fait la leçon à Drem, Drem se doit donc de l'accepter.

// Elahis eut un sourire un peu dément. Ainsi, le petit elfe acceptait son sort sans broncher. Finalement, elle avait peut-être eut une bonne idée de venir. Et puis, il l'appelait "madame", et cette marque de respect n'était pas sans lui déplaire. //

- Tu t'appelles Drem, c'est bien ça ?

- Oui, madame.

- Drem. Bien. Joli nom.... Drem, ça te dirait que je te parraine ?

// L'elfe eut un grand sourire. //

- Oh, oui, Drem en serait ravi !

// Elahis sourit à nouveau avant de se diriger vers l'affiche qui comportait les noms des elfes. Elle raya celui de Drem, alla remplir les papiers nécessaires au parrainage, puis se tourna vers sa nouvelle recrue. //

- Bon, allons-y, maintenant.


Couleurs utilisées dans ce message : #303030, darkred
Geab

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 20 Mar 2013, 21:39  Répondre en citant

//C'était le week end à Poudlard, et par ce beau dimanche de mars, bien que le soleil soit resplendissant, Geab n'était pas dehors à jouer dans le parc avec ses amis, comme à son habitude. Non, aujourd'hui, il avait bien mieux à faire que de profiter du soleil ou faire ses devoirs dans la salle commune. Aujourd'hui; il voulait d'un elfe de maison. En effet, cela faisait longtemps que Geab avait entendu parler de ce club, la S.A.L.E, qui avait certes une phonétique amusante, mais était une association pourtant sérieuse, fondée par Hermione Granger il y a quelques années, quand celle ci étudiait encore à Poudlard. Geab avait entendu dire que le club se trouvait au premier étage, c'est donc la qu'il se rendit. Il trouva facilement la salle, car une plaquette avec les initiales du club se trouvaient sur la porte d'entrée. Il ouvrit la porte, la referma, et se trouva dans une pièce avec une grande table ronde au milieu.//

*Ça à l'air bien calme ici...*

//En effet, en ce dimanche après midi, la salle était bien calme. Seuls trois elfes se trouvaient dans la pièce, mais à part ça, elle était déserte. Geab les observa tous les trois. Lorsqu'il était entré, ils s'étaient retournés d'un coup, comme s'ils l'attendaient depuis longtemps Il est vrai que ces elfes avaient besoin de compagnie et devaient bien s'ennuyer en ce dimanche après midi. Toutefois, parmi les trois elfes qui s'étaient retournés, Geab vit tout de suite qu'un d'eux semblait beaucoup moins timide que ses deux compères. Celui si, dès qu'il vit Geab entrer, sautilla vers lui d'un pas dynamique et commença à lui adresser la parole, d'une voix toute excitée.//

-Bonjour, Monsieur ! Comment vous appelez vous ? Moi c'est Paraîlo ! Je suis ici depuis quelques semaines et j'attends désespérément que quelqu'un veuille bien de moi, mais apparemment personne n' le courage de me prendre en charge, je ne comprends pas pourquoi !

//Il était en fait facile de deviner pourquoi. Apparemment, ce petit elfe était très bavard et très assuré. Il avait dit tous ces mots sans même reprendre son souffle et cela n'avait pas l'air de le gêner. Geab en revanche, avait l'air plutôt déstabilisé par son entrain, mais ne perdit pas pied pour autant.//

*Wouah, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il à l'air bavard celui la. Je ne risque pas de m'ennuyer avec lui, c'est exactement ce qu'il me faut ! En plus, même s'il peut avoir l'air repoussant, ce n'est qu'une question de temps pour qu'il comprenne les limites à ne pas franchir.*

-Bonjour Paraîlo ! s'exclama Geab en souriant. Hé bien, je vois que tu es enthousiaste, c'est très bien. Moi, c'est Geab. Je suis ravi de faire ta connaissance.

-Oh, Monsieur, ça fait si longtemps que j'attends ! Vous savez, si vous me parrainez, je vous rendrais beaucoup de services ! Je sais faire de très bon gâteaux ! Une fois, j'ai essayé de faire une nouvelle recette, et il était immangeable. Mais d'habitude, je les réussis toujours !

-Tu es sympathique, jeune elfe. je crois que je vais accepter de te parrainer, tu me seras de bonne compagnie, et puis tes anecdotes douteuses me font rire.

//Sur ce, Geab alla barrer le nom de Paraîlo dans la liste des elfes disponibles, et, laissant derrière lui deux elfes seuls, il franchit la porte pour retourner dans la salle commune, accompagné de l'elfe qu'il parrainait désormais.//


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Sam. 23 Mar 2013, 23:32) ; édité 3 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #2F4F4F, #6600FF
Siobhan Turner

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 15 Déc 2013, 03:18  Répondre en citant

// Voilà 6 jours qui s'étaient écoulés depuis l'arrivée de Miss Turner au sein de ce vaste château aux murs transpirant la sureté. Pas seulement la sureté, me diriez vous ? Et bien oui, de poussière, de courants d'air, d'hiboux, de malheureux chocogrenouilles fuyards, d'élèves échappant à l'autorité des professeurs et du concierge également. C'était la vie, Siobhan ne pouvait sentir que cela, un château qui grouillait de vie et d'énergie, à même chaque recoin du château, du sol et du plafond qui recueillait des araignées, des mouches prises au piège, agonisant comme diable et recourbées sous la douleur fulgurante qui ne se lassait jamais de les quitter, seul la mort les attendait.
Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse en cet instant fatidique, n'est ce pas ? Le palace pour élèves regorgeaient et pullulaient d'elfes. Il en sortait de partout, c'en était affolant. Mais non, pas pour Siobhan, elle était habituée d'en voir au quotidien dans son sombre Manoir dénué de toute...vie. Mais quel contraste ! La vie...la mort, la Gryffondor passait au dessus de ces idées et de toute cette agitation qui régnait dans sa nouvelle demeure, et l'ignorait en jetant que de froids regards à ceux qui s'aventuraient dans son cercle d'espace vital. Tout étant qu'elle déambulait en cet instant même dans le couloir menant à la S.A.L.E. Voici le programme pour le malheureux élu de ses taches et missions devant être accomplies : Premièrement, choisir le bon elfe pour le mal, l'emmener au dehors et l'ordonner d'acheter un stock et une réserve de bâtonnets de réglisse, et ensuite, l'envoyer balader hors de son cercle jusqu'à ce qu'il se révèle être de nouveau d'une utilité. Bon plan qui allait être à présent mis en exécution ! Arrivée et sans croiser les yeux de l'élève qui tenait l'association, elle mâchonna une nouvelle baguette de réglisse. La dernière. L'heure de l'urgence avait sonné ! Elle avait sonné fort, mal et juste. Il fallait donc agir en conséquences.

Les murs n'étaient pas recouverts d'une simple tapisserie mais de photos. Une trentaine des visages fixaient le vide sombré dans un silence désastreux. Des visages exprimant des sentiments divers et variés, représentant au plus profond de ces traits, leur personnalité. Naturellement qu'on pouvait voir là des caractéristiques parfaites d'un être grincheux, ou bien enthousiaste, somnolant, ou surpassant l'excitation des hyper actifs de ce monde. //

« Les images ne sont rien, seul les êtres de forme réels comptent. » persifla la lionne entre ses dents avant d'ouvrir une porte révélant une petite salle.

// Ah, les voilà ! Retirant sa cape noire dévoilant une robe tout aussi noire, elle balaya la pièce des yeux, scrutant chaque petit visage qui se présentait à ses pupilles perçantes. Une dizaine d'elfes tout au plus, entassés dans un coin qui ne voulaient que se laisser prendre sous l'aile d'un élève. Était-elle tombée dans un chenil ? Bien sur, les exceptions se démarquent avec perfection. Siobhan traça sa route entre la petite troupe de serviteurs avisés et surpris deux jeunes elfes se batailler des chiffons, près d'un tableau scintillant la propreté.

« NON. Tu as tort, ce tableau n'est pas parfaitement nettoyé, compris ? Tu es si fainéant, tu peux pas comprendre. Tiens, regarde..Oh, Mademoiselle, qu'est ce que ce donc? Vous trainez votre cape sur le sol. Argh, ce sol est jonché de poussière, c'est d'une horreur, par la barbe immaculée de merlin !

Siobhan, à la suite de ces mots, fronça légèrement des sourcils et s'approcha de cette créature révulsée par toute chose sale, se devant de maintenir la propreté aussi parfaite que possible. En un mot : Maniaque. Un esprit et caractère fort, voilà ce dont elle avait besoin, elle aurait put choisir un elfe recroquevillé par la peur et la faiblesse qui s'emparaient de lui, et se montrer sadique envers lui. Mais non, elle ne voulait pas d'un elfe qui trainait dans ses pieds tout au long de la journée comme le voulaient quelques élèves et sorciers dans ce monde de magie. //

« Tu dois te sentir bien abominé de porter cette loque crasseuse sur tes frêles épaules pour vouloir voir le monde comme impeccable. Donne moi ton nom et suis moi, elfe. »


//Bien une vingtaine de secondes passèrent avant que l'elfe en question ne rejoigne Siobhan qui quittait la pièce pour signer quelques papiers. //

« Mon nom est Ulmo, pour vous servir...Miss Turner, j'ai bien deviné qui vous êtes. Un camarade a travaillé avec acharnement pour votre famille, je dois dire que cela aurait été un honneur de s'occuper du Manoir mais...Hèp', vous dans le coin, vous avez renversé une petite goutte de café. Quelle imprudence !


//Un honneur...de s'occuper du Manoir. Les mots prononcés résonnèrent avec violence dans l'esprit de la jeune fille qui se retourna vivement vers le serviteur concerné avec une mine infligeant quelque peu...la crainte. //

« Un honneur, dis-tu ? Peste sois tu, écoute moi bien, ne reparle plus de cette famille, pour le moment. Est ce bien clair ? Tout ce que tu vas faire pour l'instant est te rendre à Pré au lard et acheter un stock de 30 bâtonnets de réglisse. Dépêche toi et tache de ne pas tarder. »

//Avec un mouvement de tête, il transplana et disparut, laissant une jeune fille perdue dans ses pensées. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Jeu. 02 Jan 2014, 21:09) ; édité 4 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #A91101, #EFEFEF
Luwcyle

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 03 Fév 2014, 09:58  Répondre en citant

// Lundi matin... Ennuis, ennuis, ennuis et encore ennuis pour Luw. Elle se baladait dans le château en traînant les pieds, pour elle, c'était le début des vacances, elle s'ennuyait ferme. Elle avait décidé de trouver des passages secrets pour s'occuper et pimenter un peu sa journée, elle réussit à en trouver un, mais des gargouilles s'étaient déjà approprié les lieux, la petite expérience de la jeune serdaigle ne lui permettait pas de tenir des combats sur la durée. Elle était encore jeune et ne connaissait pas beaucoup de choses, alors elle dut se résoudre à revenir ici quand elle aura appris plus de choses. En sortant de l'infirmerie, elle se retrouva devant la S.A.L.E. après un petit moment de vadrouille dans le château. Elle avait déjà entendu parler de ça, mais ne l'avait jamais vu en vrai.

Elle se décida à entrer après avoir regardé la porte pendant une longue minute, elle ouvrit cette dernière et se retrouva dans une salle avec une grande table et des elfes tout autour en train de s'affairer à plusieurs tâches. Tous, sauf un qui regardait dans le vide, un petit sourire béat aux lèvres. Intriguée, Luwcyle s'approcha de lui, ou plutôt d'elle, remarqua Luw en s’asseyant à coté en lui lançant un grand sourire chaleureux. //

-Salut, pourquoi tu ne travailles pas comme les autres, toi?

-Ho pardon Miss, je retourne tout de suite travailler.

// L'elfe avait presque sursauté en se levant de son siège pour se remettre vite au travail. La jeune blonde rigola et lui attrapa doucement la main en souriant gentiment. //

-Non je suis juste curieuse, tu avais l'air dans tes pensées. Comment tu t'appelle?

// L'elfe la regarda avec de grand yeux étonnés en voyant le gentil sourire de l’élève, elle sourit à son tour et lui répondit doucement. //

-Nouille, miss. Mon nom est Nouille.

// La jeune serdaigle ne perdit pas son sourire et lui répondit. //

-Moi je m'appelle Luwcyle, mais tu peux m’appeler Luw.

-D'accord Miss Luw.

// La blonde rigola, c'était la première fois qu'on l’appelait "Miss Luw", elle aimait bien, c'était joli. Cette petite elfe lui plaisait bien, elle avait toujours l'air ébahit avec ses grands yeux ronds et ses oreilles qui retombent de chaque cotés de sa tête toute aussi ronde, avec son nez pointu. //

-Tu viens avec moi, Nouille?

// En disant cela, la blondinette tendit la main vers l'elfe pour qu'elle l’attrape. Nouille n'hésitait pas un seul instant, elle attrapa la main de l’élève en regardant tout autour d'elle comme si c'était la dernière fois qu'elle se trouverait ici. //


Couleurs utilisées dans ce message : #E0115F, #9400D3
Hannah Brandstone

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 26 Mar 2014, 16:36  Répondre en citant

// En cette fin d'après-midi, Hannah errait dans le château, en manque d'inspiration, Willow, son chat tigré, sur les talons. Après avoir longuement monopolisé une table à la bibliothèque, le temps de finir ses devoirs pour les jours à venir, la jeune fille cheminait, sans but précis, dans les couloirs. Oh, bien sûr, elle aurait pu rejoindre sa salle commune et ses camarades, mais, en cet instant, elle préférait juste être seule avec ses réflexions et le félin qui ne la quittait que très rarement. Elle se figea soudainement. //

- Qu'est-ce que...?

// Un miaulement circonspect lui confirma ses impressions. //

- Parce que tu savais, toi, que la S.A.L.E avait une salle rien que pour elle ?

// Pour toute réponse, Willow contourna les jambes de sa propriétaire et vint s'asseoir devant la porte, sa queue tigrée s'agitant par saccades. Comme tous les autres élèves, Hannah avait déjà entendu parler de cette association, créée bien des années auparavant, bien avant sa naissance, même si, désormais, cet organisme proposait également l'acquisition d'un Elfe de maison. D'ailleurs, la plupart de ses camarades de classe qui en possédaient un s'était fourni au sein de la S.A.L.E. et tous étaient plutôt satisfaits de leur acquisition, semble-t-il. Jusqu'à présent, Hannah s'était toujours refusée de céder à ce qu'elle qualifiait de "mode", et pourtant... //

** Un Elfe de maison pourrait être utile, sans doute. **

// Willow tourna la tête vers elle, dardant sur elle ses prunelles mordorées. //

- Oui, tu as raison, rien ne m'empêche d'y jeter un oeil.

// Sur cette décision, la jeune fille frappa à la porte et entra, suivie de près par son chat, dans la pièce, où s'affairaient une multitude de ces créatures magiques. Certains astiquaient les murs, d'autres récuraient de vieux chaudrons, d'autres encore vaquaient à des occupations plus insolites. //

- Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous, Miss ?

// Hannah sursauta à cette intervention flûtée et baissa les yeux vers la créature magique qui l'avait ainsi interpelée et la fixait de ses grands yeux bleus. Sa toge, bleue également, était maculée d'une substance étrange et déchirée par endroits et de nombreuses égratinures couvraient ses bras et son visage au long nez pointu, barbouillés de cette même matière à la nature incertaine. La jeune fille haussa les sourcils, surprise par l'état de l'Elfe. //

- Que... qu'est-ce qui t'es arrivé ?

// Les oreilles de l'Elfe se dressèrent sur sa tête puis s'abaissèrent aussitôt, alors que la petite créature s'étudiait du regard, semblant prendre conscience de son état général. //

- Oh... je vous prie de m'excuser Miss...

// L'Elfe claqua des doigts et retrouva un aspect plus présentable. Willow qui s'était approché pour renifler la tenue de la petite créature, dans l'espoir d'identifier la substance insolite, bondit en arrière à ce changement soudain d'apparence et se glissa derrière les jambes de sa propriétaire qui rit légèrement à son manège. //

- Daëva aime beaucoup explorer le château et ses environs. Même si les autres n'approuvent pas vraiment... Ils trouvent que je devrais consacrer tout mon temps aux tâches habituelles qui sont les nôtres mais... Daëva est trop curieuse, elle aime l'aventure...

** Alors, elle s'appelle Daëva ? **

// Willow miaula doucement aux pieds de sa propriétaire, visiblement intéressé, lui aussi, par l'étrange lubie de la créature magique. Hannah acquiesça distraitement, songeuse. //

** Oui, tu as raison, elle pourrait nous accompagner dans nos propres explorations... Ca lui ferait sûrement plaisir. **

// Hannah reporta son attention sur l'Elfe qui s'agitait nerveusement, visiblement gênée par ses révélations, en continuant, malgré tout, son monologue, mentionnant la forêt interdite et sa chute dans un roncier. //

- Daëva...

// La créature magique se tut aussitôt, posant sur elle un regard interrogateur. //

- J'aime bien, moi aussi, explorer les environs alors... Est-ce que ça te dirait de venir avec moi ?

// l'Elfe la fixa, bouche-bée, clairement surprise par la requête de la jeune fille. //

- Vous voudriez réellement de Daëva, Miss ? Même si Daëva n'aime pas trop faire le ménage et préfère visiter les environs ?

// Hannah esquissa un léger sourire, amusée. //

- Je ne suis pas trop adepte de me faire servir, de toute façon. Alors, si tu es d'accord, je te prend avec moi, tu m'aides à l'occasion et, sinon, on en profitera pour élargir nos connaissances de Poudlard et de la fôret. Ca te va ?

// L'Elfe eut, à son tour, un large sourire, apparemment séduite par la proposition de la jeune fille. //

- Oh oui, bien sûr, Miss... Ca serait un immense honneur, Miss...

- Alors, on fait comme ça, Daëva ! Ah, au fait, moi c'est Hannah Brandstone, mais tu peux m'appeler "Hannah" si tu veux.

// La créature magique s'inclina respectueusement. //

- Très bien, Miss Brandstone.

// Hannah fronça les sourcils. //

- "Hannah" suffira amplement.

- Bien sûr, Miss Brandstone.

// Willow miaula, l'air agacé, et Hannah secoua la tête, résignée. //

** Faut croire que c'est une cause perdue... **

// Malgré tout, Hannah effectua les démarches administratives indispensables à l'acquisition de son nouvel Elfe de maison qui trépignait d'impatience, sous le regard réprobateur de ses semblables. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Ven. 11 Avr 2014, 15:15) ; édité 3 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #811453, #00396F
Aquilea

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 02 Avr 2014, 20:18  Répondre en citant

    // Syndra était exaspérée. Léo et Rose avaient vraiment insisté pour que les deux jumelles adoptent un elfe de maison... Et leurs supplications avaient eu raison de la Cerise Frutto. Ce n'était pourtant pas habituel chez elle de faire profil bas, cela l'énervait au plus haut point. Elle passa donc la porte de la S.A.L.E. avec un air blasé qui ne pouvait échapper à personne. Mais elle avait à peine fait un pas dans la pièce qu'une créature zoomorphe lui bondit dessus. //


- Bien le bonjour, Miss ! Je suis Gibom, je suis là pour vous aider à...

- Tais toi.

    // Le ton sec de la jeune Frutto arrêta net l'elfe. Avec son air abasourdi, il lui faisait penser à un chameau en pleine digestion. Surtout au niveau de l'intelligence qui se dégageait de lui...

    Elle leva ensuite son regard glacial et observa l'agitation qui régnait dans la pièce. Elle analysait le comportement de chaque elfe de maison ; très forte à ce jeu-là, elle repéra très vite ceux qui ne l'intéressaient pas. //


** Par Merlin. Un accro aux bonbons, une guimauve, un lèche-bottes et un collectionneurs de Veracrasses. Les elfes de maison sont vraiment bizarres. Si Liberty était là, elle aurait tout fait brûler sur le champ. **

    // Syndra continua son inquisition. Tous les petits êtres se raidissaient lorsque les yeux mauves de la demoiselle se posaient sur eux. ... Non. Pas tous. Elle tourna son regard vers le seul qui n'avait pas cillé. Ils se dévisagèrent quelques secondes. Elle frissonna. L'esclave aux oreilles de chauve-souris et au nez porcin vibrait des mêmes désirs qu'elle : la méchanceté qu'il dégageait avait réussi à la mettre mal à l'aise l'espace d'un instant. La joute de regards se poursuivit un long moment. Ni l'un ni l'autre n'avaient remarqué que tous les occupants de la pièce avaient cessé de s'affairer pour les regarder ; on pouvait presque entendre les joncheruines voler. //


- Oui ? ... Miss ?

- Viens par là toi.

    // L'elfe avança vers l'apprentie sorcière, la tête haute et le regard provocateur. Il s'arrêta à quelques pas d'elle, et la dévisagea de haut en bas et de bas en haut. //

- Qu'est-ce que tu regardes ?

- La Miss est de tout évidence une Frutto. Cela se remarque grâce à son teint hâlé et ses airs hautains. La Miss ne se prend pas pour de la...

- Exact. Qu'est-ce que ça peut bien te faire, limace ?

- Falco n'est pas une limace, Miss. Falco écrase les limaces lorsqu'elles sont encore bien remuantes pour les ajouter dans la soupe de Gibom, Miss.

    // Une petite elfe toute jeune régurgita les restes de son repas de midi sur le carrelage, tandis que l'intéressé poussait un rugissement de colère. Il allait se jeter sur Falco, mais Syndra l'attrapa par le col et siffla : //

- Ne t'avise pas de poser tes sales pattes toutes grasses sur mon serviteur ; tu le regretterais amèrement.

    // Les créatures retinrent leur souffle. Ils se demandaient tous ce que la Serpentarde allait bien pouvoir faire à celui qu'ils considéraient comme leur chef. Ce dernier était devenu livide, et hochait frénétiquement la tête, les yeux écarquillés de peur. La jeune fille le reposa enfin à terre, et se tourna vers les autres. //


- C'est valable pour tous. Et toi, essuie ta bouche, il en reste un peu.

    // La petite elfe avait glapit lorsqu'elle s'était adressée à elle. Puis elle prit le mouchoir que lui tendait son amie, et exécuta l'ordre, les mains tremblantes.

    Syndra mesura enfin la portée de sa déclaration. Elle avait annoncé que Falco serait son serviteur, alors qu'elle ne l'avait pas consciemment décidé... Mais Syndra Frutto ne revenait jamais sur sa parole, alors elle s'adressa à Falco, les yeux dans les yeux : //


- Viens avec moi. Je dois te présenter ma soeur.

    // Puis elle tourna les talons sans vérifier si l'elfe la suivait. Elle agita sa baguette lorsqu'elle passa devant le registre, et le nom de Falco prit feu. Sans prêter attention aux cris apeurés des créatures, elle quitta la pièce d'un pas vif, la tête haute et le regard sombre. //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #31497f, #5C0060, #CC5500
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4, 5  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Salles des Clubs
Page 3 sur 5