Hiboux Nomade Notes
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


La guinguette de Troïl

Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pays d'Ys
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Sam. 01 Nov 2014, 13:44  Répondre en citant

La guinguette de Troïl



// Au détour des falaises de Troïl, se niche une petite crique. Monica Décostrax, une Ysienne habituée des lieux depuis son plus jeune âge, et son amoureux venu du Monde Certain ont décidé d’investir les lieux pour créer la première guinguette de rencontre entre les mondes.

Leur but ? Permettre aux touristes de mieux connaître les habitants et favoriser les contacts entre mondes.

Tous les aménagements, en accord avec les habitants de la région, ont été réalisés de manière à ne pas déranger les lieux et il n’est pas rare de voir des petits canetons se déplacer le long de la piste de danse en bois ou entre les clients du petit restaurant. Délassez-vous sur le petit ponton, les pieds dans l'eau et la tête dans les étoiles.

Tous les habitants d’Ys et les voyageurs des autres mondes sont les bienvenus. Venez donc déguster un verre et peut-être aurez-vous la chance de faire des rencontres intéressantes. //

Lieu de Cassiopee


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Lun. 28 Aoû 2017, 22:28) ; édité 2 fois
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 18 Nov 2014, 15:24  Répondre en citant

[RP entre Loreliese Laners (Cassiopée) et Tikazar Kermat (Versipellis)]

// Un verre à la main, Loreliese Laners regardait avec appréhension les nombreux marchants qui s'étaient installés pour leur foire annuelle à la ginguette de Troïl. Il y avait quelques sorciers, beaucoup de marchants d'art, des marchants d'armes en tout genre et elle distinguait même un certain nombre de femmes dans la foule.

Des enfants courraient ci et là sans prêter la moindre attention à tous les objets de très grandes valeurs entreposés sur les étals et frôlaient très régulièrement des épées effilées, des haches,... Ils allaient finir en petits morceaux. Elle ferma les yeux et tenta de retrouver une respiration correcte.

C'était bien trop éprouvant pour ses nerfs déjà rendus irritables par un voyage à travers les mondes. Malgré des années passées à étudier la magie, elle supportait encore très mal d'être entièrement dépendante de la magie des graphèmes pendant le voyage.

D'un geste nerveux, elle frotta du bout des doigts la légère déformation de son poignet. Une chute de magie qui avait forgé sa peur irrationnelle de la magie, même si elle était une sorcière. //

- Respire, Lore, respire. Personne ne va tenter de t'intoxiquer avec de la magie. Tu vas manger comme quatre, prendre des kilos et te régaler. Et en prime, tu auras surement plein de nouvelles recettes.

// Elle sourit au marchant qui lui tendait un échantillon de fromage et qui la dévisageait. Il était probablement peu courant de croiser à Ys quelqu'un qui soliloquait. Elle en prit un morceau et satisfaite du goût, elle prit la petite carte de visite qui se trouvait sur son plateau. //

- Vous livrez dans le monde certain ?

// Il lui répondit par l'affirmative. C'était assez intéressant. Elle pourrait en faire un dessert sucré-salé tout à fait délicieux.

Et vu qu'elle comptait ouvrir un salon de thé, toute nourriture de valeur pouvait lui attirer une clientèle curieuse de nouveautés. Une bonne chose pour les affaires en somme.

Elle allait devoir trouver ici des fournisseurs. Et un décorateur d'intérieur. Elle refusait d'engager un sorcier. Quand on voyait le salon de thé de madame Pieddodu rose bonbon ou l'austère tête de sanglier... on comprenait l'importance de savoir s'entourer de personnes aptes et avec un goût exquis. //

- Bonjour. Puis-je gouter ?

// L'homme n'était pas bavard. Il lui tendit une petite planche en bois où il avait disposé des fruits coupés, des fromages ainsi qu'un assortiment de chutneys. Étonnamment, il ne la fit pas payer. Lorsqu'elle tendait de l'argent, il refusait tout net, et ce, sans dire un mot. C'était un pays étrange. Sa sœur Anne aurait pu lui indiquer si elle risquait de l'offenser si elle lui laissait l'argent sur le comptoir mais elle n'avait pas pu venir, sa grossesse étant déjà bien avancée.

Ne sachant pas si elle pouvait partir avec son plateau ou attendre qu'il accepte d'être payé, elle s'installa à une petite table de la guinguette, non loin de l'échoppe du muet. Le temps qu'elle mange, elle trouverait bien une solution à cet épineux problème. Et puis, les chutneys étaient vraiment divins, le bruit des vagues était agréable et elle pouvait voir les gens venir et aller entre les échoppes autour de la zone où elle était attablée.

Sortant son carnet de note, elle dessina une Chocoballe coupée et indiqua le nom du fromage qu'elle venait de gouter et indiqua les coordonnées du vendeur. A la place de la mousse de fraise, elle indiqua 'Chutneys ?'. Mais ce qu'il fallait mettre à l'extérieur par contre... du chocolat noir serait trop fort peut-être. Elle allait devoir y réfléchir. Il ne fallait pas que le goût finisse comme les pires idées des Dragées surprises de Bertie Crochue. Ah ça, non... //

- J'ai une réputation à tenir ! Marmonna-t-elle en listant les chutneys qu'elle goutait et son appréciation.


Couleurs utilisées dans ce message : #D70A53

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 25 Nov 2014, 16:43  Répondre en citant

// La foire annuelle d'Ys... Cet événement était plus attendu que Noël par la plupart des marchands appartenant à la guilde. L'équivalent d'une grosse fête de famille, où chacun se retrouvait, et où on montrait ses nouveaux produits en guise de cadeaux. Tikazar était obligée d'y assister : cela faisait partie des termes du contrat que l'on devait signer afin de pouvoir ouvrir un magasin à Ys. Mais, même si cela n'était pas particulièrement désagréable, elle n'attendait pas non plus ce moment avec une énorme impatience. D'une part, la plupart des marchands d'Ys connaissaient son histoire, ce qui faisait qu'elle n'était pas très bien vue et qu'elle avait du mal à s'intégrer. D'autre part, elle faisait principalement commerce d'objets en provenance des autres mondes, et les stands des autres commerçants d'Ys ne l'intéressaient donc guère.
Le sien suscitait la curiosité de la part des visiteurs, en revanche, et elle faisait quelques affaires. Un bijoutier de Troïl venait ainsi de signer un contrat avec elle pour qu'elle le fournisse en pierres de lune, courantes dans le Monde Certain, mais rares à Ys. Mais cet après-midi là, elle avait fermé son échoppe de voyage pour parcourir à son tour la foire.
Ce qu'elle regardait avec le plus d'intérêt, c'était les quelques stands de marchands venus des autres mondes. Elle détaillait ce qu'ils avaient à proposer avec intérêt, évaluant la possibilité pour elle de revendre certains objets dans son magasin. Elle avait déjà quelques idées, mais sans plus...
Elle s'attarda dans la section de l'alimentation. Tous les restaurateurs d'Ys s'alignaient les uns à la suite des autres, mais même si leurs produits avaient l'air appétissants, c'est devant le stand d'un magasin du Monde Certain, Honeydukes, qu'elle s'arrêta. Les confiseries proposées avaient l'air ensorcelées, et elle n'en avait jamais vu d'équivalent à Ys ! Peut-être pourrait-elle en revendre quelques unes dans son bazar afin de se procurer un complément de revenus, et attirer les gourmants de surcroît... Mais avant cela, elle devait s'assurer que les produits étaient aussi délicieux qu'ils en avaient l'air : elle ne voulait pas proposer des marchandises de mauvaise qualité ! Elle acheta donc un sorbet au nom étrange de fizwizbiz afin de s'en assurer.
La section de l'alimentation était installée non loin de la terrasse de la guinguette de Troïl, lieu de la foire de cette année : cela permettait aux gourmands de s'installer aux tables afin de déguster leurs achats. Plus aucune n'était totalement libre, bien entendu : il y avait bien trop d'affluence... Mais Tikazar repéra un siège vide face à une jeune femme rousse, qui était en train de prendre des notes dans un carnet tout en mangeant des fruits et du fromage, accompagnés de diverses sauces.
Elle pensait que cette jeune femme ne s'offusquerait pas qu'elle s'assoie en face d'elle pour manger, mais à peine se fut-elle installée qu'elle l'entendit marmonner : //

- J'ai une réputation à tenir !

// Est-ce qu'elle connaissait son histoire, et refusait qu'on la voie en compagnie de Tikazar afin de ne pas être associée à elle ? Jamais la commerçante n'avait connu de réaction aussi extrême, les marchands affichant la plupart du temps une politesse gênée. Mais connaissant les mentalités d'Ys, c'était bien possible. En tout cas, elle n'avait pas l'intention de laisser passer le moindre affront : le premier risquait d'en entraîner un deuxième, puis tout un mouvement de foule de la part des membres de la guilde. Elle répliqua donc d'un ton froid, mais sans se relever : //

- Je ternis votre réputation en m'asseyant à votre table ? Et en quoi, je vous prie ?

// Si elle pensait du mal de Tikazar, qu'elle le lui dise en face. Il fallait savoir assumer ses convictions. //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #D70A53, #1D9C43
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 07 Déc 2014, 18:50  Répondre en citant

- Je ternis votre réputation en m'asseyant à votre table ? Et en quoi, je vous prie ?

// En sursautant, Loreliese releva la tête. En face d'elle, une femme la toisait d'un air digne. Assez froid aussi. Diable, qui était-elle ? Elle ne l'avait pas aperçue sur un stand et vexée sans s'en rendre compte, si ?

Loreliese avala difficilement sa bouchée et fixa un instant son interlocutrice.

Qui était-elle ? Bon sang, elle n'avait aucune mémoire ! Elle aurait dû rester chez elle et s'enfermer dans sa cuisine. //

- Je pense qu'il y a un malentendu.

// La commerçante déposa son couteau sur la table, en signe de paix. C'était probablement stupide mais elle ne savait plus trop quoi faire. La femme avait demandé quelque chose à propos de sa réputation. Pourquoi avait-elle posé une telle question ?

Se connaissaient-elles ? Non. Aucune chance.

La femme était musclée, assez fine mais forte. Très forte. Etait-elle sorcière ? Loreliese espéra que non. Si elle sortait sa baguette, elle allait se cacher sous la table. Elle était trop remuée par le voyage que pour se retrouver au milieu d'une dispute magique. Pas de magie. C'était tout ce qu'elle demandait aujourd'hui c'était de rester loin de la magie. C'était trop demander ?

Et puis, elle ne faisait que manger ! Elle dégustait tranquillement, seule à sa table et elle ne dérangeait personne...

Elle soliloquait encore il y avait un instant... //

- Mince ! Vous avez cru que... Honteuse, la rouquine rougissait à vue d’œil. Absolument pas. Non, non ! Je réfléchissais à voix haute. J'avais peur de faire des mélanges horribles pour mon futur magasin, je veux ouvrir une vraie pâtisserie à Pré-au-Lard, monde certain et... Oh mon dieu, je m'excuse si je vous ai offensée. Ce n'était pas mon intention.

// Cachant son embarra derrière ses mains, Loreliese fut horrifiée de sentir son bracelet tomber bien plus bas que son poignet. Découvrant ainsi sa déformation. Rien ne lui serait donc épargné aujourd'hui ?!

Elle baissa ses mains, rectifia la place du bracelet en argent et pierres de lune, et tendit l'autre main vers son interlocutrice. //

- Je suis Loreliese Laners. Je suis enchantée de vous rencontrer, prenez donc place, je suis ravie d'avoir de la compagnie. Puis-je vous offrir un verre pour me faire pardonner ?


Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #D70A53

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 14 Déc 2014, 18:07  Répondre en citant

// En entendant la sortie de Tikazar, la femme qui se trouvait face à elle releva la tête d'un air surpris. Surpris ? Non, interloqué : elle avala péniblement, puis ouvrit la bouche comme un poisson, son organe du goût sortant de sa cavité bucale autant que si elle avait avalé une praline longue langue. Puis elle déclara : //

- Je pense qu'il y a un malentendu.

// Avant même que la femme n'explique les raisons qu'elle avait de penser cela, Tikazar en était également convaincue. Elle n'aurait pas pu feindre un étonnement pareil. Quelle idiote elle était de croire que le monde entier lui en voulait, connaissait son histoire et ne cherchait qu'à la rejeter, lui mettre des bâtons dans les roues et des nids de cafards dans son assiette ! Une vraie paranoïaque...
Face à elle, la femme, embarassée, expliqua : //

- Mince ! Vous avez cru que... Absolument pas. Non, non ! Je réfléchissais à voix haute. J'avais peur de faire des mélanges horribles pour mon futur magasin, je veux ouvrir une vraie pâtisserie à Pré-au-Lard, monde certain et... Oh mon dieu, je m'excuse si je vous ai offensée. Ce n'était pas mon intention.

// Voilà, cette femme venait carrément d'un autre monde : Tikazar avait entendu parler de Pré-au-Lard par Aglaé, et hésitait fortement à s'y rendre pour y trouver de nouvelles marchandises. Quelle image venait-elle de donner d'Ys à cette sorcière du Monde Certain ! Elle se sentit soudain toute honteuse, d'autant que son interlocutrice garda une politesse exemplaire et lui proposa : //

- Je suis Loreliese Laners. Je suis enchantée de vous rencontrer, prenez donc place, je suis ravie d'avoir de la compagnie. Puis-je vous offrir un verre pour me faire pardonner ?

// Tikazar, confuse, refusa sa proposition : //

- Je suis désolée, c'est moi qui vous doit des excuses. Je n'aurais pas dû m'emporter de la sorte. Je crois que c'est plutôt à moi de vous offrir un verre...

// Elle s'assit néanmoins, puis se présenta à son tour : //

- Quant à moi, je m'appelle Tikazar, Tikazar Kermat. Je tiens un magasin de curiosités à Dashtikazar. Je suis également enchantée de faire votre connaissance, Madame Laners.

// Elle adopta un ton de politesse d'autant plus rigoureux qu'elle s'était mal conduite tout à l'heure. Elle devait faire oublier son impair à la pâtissière, pour l'honneur de tous les marchands d'Ys ! //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #D70A53, #1D9C43
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 19 Déc 2014, 00:33  Répondre en citant

// La femme sembla presque honteuse un instant puis parla à nouveau. Le ton de sa voix s'était considérablement adouci. Pour un peu, elle aurait pu croire qu'elle était une toute autre personne. //

- Je suis désolée, c'est moi qui vous doit des excuses. Je n'aurais pas dû m'emporter de la sorte. Je crois que c'est plutôt à moi de vous offrir un verre...

// Et bien, elles allaient pouvoir parler un moment, même si la femme lui offrait un verre, il était certain qu'elle en ferait de même. //

- Quant à moi, je m'appelle Tikazar, Tikazar Kermat. Je tiens un magasin de curiosités à Dashtikazar. Je suis également enchantée de faire votre connaissance, Madame Laners.

// Loreliese esquissa un sourire face à l'extrême douceur du ton de la dénommée Tikazar. Effectivement, elle n'était plus cette femme froide et dure. Pour un peu, elle aurait pu croire que cette femme avait un dédoublement de la personnalité. Mais un détail avait attiré son attention. Soudain bien intéressée, l'ancienne gryffondor se redressa sur sa chaise et sans paraitre trop enthousiaste, elle questionna la brunette. //

- Je suis également enchantée. Et une rencontre qui commence de cette manière promet de grands moments, je pense. Mais dites-moi... Vous tenez un magasin de curiosités ? Vous avez donc un peu de tout, je suppose.

// Il était vrai qu'elle était venue ici pour de nouveaux produits - et parce que sa sœur l'avait menacée de mille et une morts si elle ne sortait pas de son trou - mais la décoration de sa pâtisserie n'allait pas se faire toute seule... de l'aide pouvait se révéler très utile. //

- Faites-vous de la décoration d'intérieur, madame Kermat ? Si c'est le cas, je pense que je pourrais essayer de vous entraîner dans mon monde...

// C'était peut-être afficher un trop plein d'enthousiasme. Mais elle n'avait vu aujourd'hui que des vendeurs de douceurs et les quelques échoppes de décoration étaient trop... pas assez... Disons qu'elle avait envie d'une touche féminine. Les hommes et la délicatesse d'un intérieur tel que le sien ne lui semblaient pas compatibles. Une femme forte mais avec un sens aigu de l'inédit en décoration... ça par contre... c'était digne d’intérêt. //

- Je dois vous sembler un peu étrange. En fait, je cherche ici une personne, de préférence une femme, qui pourrait m'aider à composer une atmosphère à la fois jolie et unique en son genre pour ma pâtisserie.

// Son sourire se fit gentil et elle espéra qu'elle ne paraissait pas trop gauche. Bon, elle l'était souvent. Elle avait tellement l'habitude d'être le petit être fragile et maladroit qu'elle finissait par attirer les regards. Et le nombre de personnes qui passaient au-delà de leur première impression était rare.

Elle n'avait plus qu'à espérer que Tikazar Kermat était une personne assez curieuse que pour vouloir la connaitre et travailler avec elle.

Et au pire, si elle refusait, elle lui offrirait une pavlova sucré-salé qui lui ferait changer d'avis. Le coeur des gens se gagnait en même temps que leur estomac. //


Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #D70A53

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 20 Déc 2014, 15:36  Répondre en citant

// Loreliese sembla accepter sans problème les excuses de Tikazar. C'est en effet avec une sincérité apparente qu'elle répondit à la présentation de l'habitante d'Ys : //

- Je suis également enchantée. Et une rencontre qui commence de cette manière promet de grands moments, je pense. Mais dites-moi... Vous tenez un magasin de curiosités ? Vous avez donc un peu de tout, je suppose.

// Tikazar haussa les sourcils. Loreliese était-elle en train de lui parler affaires ? C'est bien ce qu'il semblait. La pâtissière ajouta en effet : //

- Faites-vous de la décoration d'intérieur, madame Kermat ? Si c'est le cas, je pense que je pourrais essayer de vous entraîner dans mon monde... Je dois vous sembler un peu étrange. En fait, je cherche ici une personne, de préférence une femme, qui pourrait m'aider à composer une atmosphère à la fois jolie et unique en son genre pour ma pâtisserie.

// Tikazar hocha la tête. L'embaucher pour réaliser l'ensemble de la décoration intérieure d'un magasin ? Mais c'était pour elle une vraie aubaine ! Non seulement l'entreprise avait l'air tout à fait plaisante, mais en plus, cela impliquerait la vente d'un grand nombre de produits. Cela ne ferait aucun mal à son bazar si elle faisait rentrer un peu d'argent dans les caisses... Elle s'empressa donc de répondre : //

- La plupart des objets que je vends peuvent être employés pour la décoration, en effet. C'est d'ailleurs à cette fin que la majorité de mes clients les achètent. Je pense donc pouvoir vous aider à aménager votre pâtisserie.

// Déjà professionnelle, elle passa en revue rapidement les différents articles qu'elle vendait et qui pourraient faire l'affaire. Oui, les possibilités étaient nombreuses... Elle demanda donc à Loreliese : //

- Quel type d'ambiance voudriez-vous que votre établissement dégage ? Jolie et unique, d'accord, mais plus précisément ?

// Les différentes cultures que Tikazar connaissait pouvaient quasiment toutes fournir une ambiance unique : restait à voir les goûts et les envies de Loreliese... //


Couleurs utilisées dans ce message : #D70A53, #1D9C43
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 22 Déc 2014, 17:32  Répondre en citant

- La plupart des objets que je vends peuvent être employés pour la décoration, en effet. C'est d'ailleurs à cette fin que la majorité de mes clients les achètent. Je pense donc pouvoir vous aider à aménager votre pâtisserie.

// Loreliese en soupira de soulagement. Elle sentait que cette association allait se révéler absolument à son goût. Elle allait passer quelques temps avec une personne de son âge. Les travaux allaient lui permettre de papoter avec d'autres personnes que les élèves qu'elle conseillait.

Et puis, mademoiselle Kermat avait l'air d'être une personne équilibrée et agréable quand elle ne se méprenait pas sur ses intentions. //

- Quel type d'ambiance voudriez-vous que votre établissement dégage ? Jolie et unique, d'accord, mais plus précisément ?

// La rouquine baissa les yeux un instant... Pouvait-elle se confier ainsi ?

De toute façon, elle devait la prévenir. Il était hors de question de travailler chez elle avec de la magie volant partout.

**Allez, courage Laners ! Hauts les cœurs !**

Aussi enjouée qu'elle pouvait l'être, elle reprit : //

- J'adore la couleur du bois. Les matériaux naturels, des couleurs pures, un peu comme la mode indienne dans le monde certain. Peut-être voyez-vous ce que je veux dire... Enfin, tout ce qui compte réellement pour moi, et bien, c'est d'avoir des objets... sans magie.

// Voilà, c'était dit. Maintenant, en étant dans un monde où la magie avait aussi sa place, cela risquait peut-être de faire tiquer sa nouvelle connaissance. //

- Mais j'adore tout ce qui est coloré. Vraiment. Elle se mordilla les lèvres, signe d'inquiétude. Cela vous plairait-il de relever le défi ?

// Sous la table, elle croisa les doigts. //


Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #D70A53

Direction
Animatrice
Relations Moldues


Messages : 11442
Guilde : Escape Guilde
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 10 Jan 2015, 11:59  Répondre en citant

// Loreliese semblait déjà avoir une idée précise de la décoration qu'elle souhaitait pour sa boutique. Elle n'eut besoin que de quelques instants pour se lancer dans une explication à laquelle elle devait avoir réfléchi depuis un certain temps déjà : //

- J'adore la couleur du bois. Les matériaux naturels, des couleurs pures, un peu comme la mode indienne dans le monde certain. Peut-être voyez-vous ce que je veux dire... Enfin, tout ce qui compte réellement pour moi, et bien, c'est d'avoir des objets... sans magie.

// La pâtissière semblait avoir honte d'avouer cela. Comme si Tikazar allait la rejeter parce qu'elle ne faisait pas de fanatisme autour de la magie. C'était pourtant le contraire : depuis ses mésaventures à Gifdu, la commerçante, sans aller jusqu'à rejeter tout ce qui était lié au surnaturel, avait cessé de mettre la magie sur un piédestal. Même s'il lui arrivait encore aujourd'hui de ressentir l'élan vers les graphèmes qui l'avait motivée à se déguiser en garçon dans sa jeunesse...
Loreliese lui demanda alors : //

- Mais j'adore tout ce qui est coloré. Vraiment. Cela vous plairait-il de relever le défi ?

// Tikazar répondit dans la moindre hésitation : //

- Bien sûr !

// Elle commençait à apprécier de plus en plus cette jeune femme, et espérait qu'elle ne la décevrait pas. Elle se mit donc à réfléchir à toute allure à ce qu'elle pouvait lui proposer. Très vite, une idée s'imposa à elle, et elle demanda à Loreliese : //

- Est-ce que vous aimez le violet ? Si oui, j'ai peut-être quelque chose pour vous...

// L'évocation du bois avait rapidement fait penser Tikazar à l'Irtych violet, cette forêt si singulière du Monde Incertain. Les arbres de là-bas avaient un bois clair et noble, qui faisait penser au bouleau. Mais surtout, ils étaient couronnés d'un feuillage d'une couleur violette très particulière... Et superbe, du point de vue de la commerçante.
Dans cette forêt vivait un peuple de chasseurs farouches, avec lesquels Tikazar avait néanmoins de bonnes relations datant de son passé de mercenaire. Elle savait qu'ils sculptaient le bois : elle pourrait facilement négocier avec eux l'achat de quelques pièces. En plus, cette partie du Monde Incertain n'était pas vraiment dangereuses : à part les roukhs, les bêtes sauvages qui vivaient dans l'Irtych violet, rien n'était vraiment à craindre. Pas la peine de posséder les qualités d'un poursuivant pour s'y rendre : Loreliese pourrait peut-être même l'accompagner, si elle avait le goût de l'aventure. Et pour évoquer le violet des frondaisons, des feuilles séchées récupérées dans la forêt pourraient côtoyer des gemmes de Virdu.
Tikazar sentait l'enthousiasme monter en elle. Elle espérait que son idée plairait à Loreliese ! Elle lui expliqua : //

- Il existe en effet une forêt très particulière dans un monde voisin du nôtre, le Monde Incertain. Cette forêt s'appelle l'Irtych violet. En avez-vous déjà entendu parler ?


Couleurs utilisées dans ce message : #D70A53, #1D9C43, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Cassiopee

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 12 Jan 2015, 00:17  Répondre en citant

// La réponse fusa sans la moindre hésitation. TIkazar n'avait pas sourcillé, elle n'avait eu une seule autre réaction qu'un franc : //

- Bien sûr !

// Loreliese était touchée. Réellement. Depuis des années, elle vivait à Pré-au-Lard et elle était considérée comme la sorcière qui vivait comme une cracmol. Elle ne tolérait pas de magie dans l'enceinte de sa maison et cela faisait jaser. On la mettait en garde, on lui disait que ce n'était pas très sain de renier une partie d'elle-même... Qu'elle ne devait pas lutter. Mais là, non. Elle ne lui disait rien. Rien du tout. Elle était juste... d'accord.

Un sourire sincère naquit sur ses lèvres et elle se détendit. Sa posture était déjà bien plus naturelle. //

- Est-ce que vous aimez le violet ? Si oui, j'ai peut-être quelque chose pour vous...

// Loreliese se sentait étrangement émue. Qui aurait cru qu'elle devait voyager dans un autre monde pour trouver quelqu'un qui l'accepte comme elle était ?

Intéressée par la proposition, elle laissa mademoiselle Kermat continuer son explication. //

- Il existe en effet une forêt très particulière dans un monde voisin du nôtre, le Monde Incertain. Cette forêt s'appelle l'Irtych violet. En avez-vous déjà entendu parler ?

- Non, pas du tout. Elle est célèbre peut-être ? Je vous avoue, je ne voyage que peu... Ma sœur est plus à voyager, je le crains. Le bois des arbres est-il violet ? Je suppose que la forêt doit son nom à la couleur violette, je suppose ?

// Loreliese sentait qu'elle devait confier son projet à Tikazar. C'était presque une évidence. Elle était calme, elle avait une fierté mais elle savait s'excuser si elle se trompait... Oui, réellement, c'était une perle. //

- Attendez-moi un instant, je reviens. Mettons-nous plus à l'aise.

// La rouquine se releva un instant, laissant son plateau à table ainsi que son sac accroché à la petite chaise qu'elle occupait. Il y avait bien assez de marchants aux alentours. Elle en choisit un, un peu à l'écart qui avait des jus de fruits ainsi que quelques spécialités. Elle commanda un autre plateau de dégustation ainsi que deux verres et une bouteille.

Une fois qu'elle eut payé avec la menue monnaie qu'elle avait dans la poche de sa robe, elle retourna à table avec son butin. Il était un peu en équilibre précaire, le poids du plateau était un peu trop important pour son poignet. //

- Voilà de quoi nous sustenter pendant que nous discutons. Vous pourrez ainsi me dire ce qui est le plus typique ici. J'aime beaucoup le principe du naturel dans vos nourritures. C'est tellement éloigné de ce que nous avons chez nous, dans le monde certain. Mais avant, on parlait donc de forêts violettes ?


// Tout en parlant elle servit le jus de fruits et tendit un verre à sa nouvelle amie. Son sourire était désormais bien installé sur ses lèvres. //


Couleurs utilisées dans ce message : #1D9C43, #D70A53
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pays d'Ys
Page 1 sur 2