Hiboux Nomade Notes
❄ Très Bonne Année à toutes et tous ! ❂ Profitez-en pour compléter les Résolutions Défis de 2020 ! ☃ Venez répondre au sondage concernant le contexte RP ❄
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


La patinoire

Page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Le Parc
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 07 Déc 2014, 15:53  Répondre en citant

La patinoire



    // Au fin fond du Parc, se trouve une toute nouvelle installation. Étincelants de propreté, les carreaux de l'immense structure de verre renvoient la lumière en un joyeux ballet d'éclairs lumineux. Curieux, quelques élèves se rapprochent de l'entrée. A travers les carreaux, on peut apercevoir quelques feuilles vertes et des fleurs de toutes les couleurs.

    Si on ouvre la porte et que l'on pénètre dans la structure, on se retrouve au beau milieu d'une multitude de plantes tropicales qui nous accueillent en agitant leurs feuilles, leurs parfums embaumant l'air. Il ne fait ni trop chaud ni trop froid, et les plantes ont l'air, malgré la température plutôt basse pour elles, très à l'aise. Elles sont sûrement protégées par un sortilège qui les tient au chaud. Et si on continue de suivre l'allée de carreaux dorés, et qu'on franchit le tournant, on reste forcément émerveillé, devant la vue qui s'étale devant nos yeux.

    Couvrant une surface énorme, une patinoire scintille sous la lumière du soleil. Serpentant pour couvrir le sol des petites serres accolées à la plus grande coupole, elle occupe les deux tiers de la serre, le reste composant le chemin qui mène à la patinoire et un petit espace aménagé pour les spectateurs. Dans les hauteurs, des balcons surplombent la glace, et la vue doit y être magnifique.
    Sous la grande coupole s'étale la plus grande partie de la surface glacée. L'immense coupole de verre est souvent ouverte, et quand la neige tombe, on se croirait dans un rêve. Le tout forme une sorte de palais scintillant, si bien qu'il rappelle le palais de glace des fées d'hiver, dans les vieilles légendes.

    On imagine très bien l'endroit occupé par les jeunes sorciers, tantôt virevoltant sur la piste gelée, tantôt buvant une bièreaubeurre sur un des bancs qui longent les parois de verre, ou encore regardant les patineurs du haut des balcons de verre. Ce qui est sûr, c'est qu'en hiver comme en été, la patinoire est certaine d'accueillir en son sein quelques souffles humains. //


Lieu de Nighty


Dernière édition effectuée par Jade O'greaney (Sam. 08 Juin 2019, 11:36) ; édité 3 fois
Ninalol

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 31 Déc 2014, 18:10  Répondre en citant

// La bête commença à descendre, le lac noir était bien loin à présent, Loréline pouvais voir cette immense patinoire entourée d'une immense vitre en verre, oui poudlard était magnifique, même pendant les cours de balais, Lorélie n'avais jamais vu poudlard d'aussi haut, au loin, on pouvais même si l'on penchais la tête observer le terrain de quidditch.
Elle tourna la tête et aperçut Thalia devant elle on aurais dis qu'elle avais passé un permis de vol en "hidrohippogriffe". Cette pensée fit rire Loréline qui lorsque la bête plongea la tête la première dans le vide ne pu se retenir de crier et de s'accrocher à Thalia qui semblais avoir aussi peur qu'elle. //

-Thalia on va atterrir!

// A peine les mots prononcés que l'une des pattes de l'hippogriffe toucha la terre avec une violence impressionnante avant de poser a son tour ses trois autres pattes. Loréline vit alors que la créature baissa son arrière train pour nous laisser descendre.//

** Ah, si mon père était là je ne sais pas ce qu'il dirais... **

// Elle repris ses esprits et pour chasser la vague image de son père dans son esprit puis descendit de l'hippogriffe encore toute chamboulée. //

-Ça c’était du vol!


Couleurs utilisées dans ce message : #D20F6A

Joueuse


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 02 Jan 2015, 22:40  Répondre en citant

- Thalia on va atterrir ! s'exclama Loréline d'une voix forte, pour couvrir le sifflement du vent.

// Thalia sortit sa tête du cou de l'hippogriffe qu'elles chevauchaient. Enfin, de l'hydropogriffe, plutôt. Elle trouva que ce nom qualifiait bien la nouvelle espèce qu'elles avaient découverte un peu plus tôt, lorsque la créature avait émergé du Lac Noir. Les plumes de l'équidé oiseau-poisson étaient chaudes est douillettes, elles constituaient donc un oreiller de premier choix.

La jeune fille se pencha un peu, pour découvrir ce qui se passait. Conformément à l'avertissement de Loréline, l'hydropogriffe descendait en spirales près d'un bâtiment au toit de verre étincelant de mille feux. Quelques instant plus tard, ses pattes avant touchèrent le sol dans une grande secousse, ce qui creusa deux longs sillons dans la terre le temps que la créature freine sa course - ce qui n'était pas une chose aisée, puisque ses deux pattes n'étaient rien d'autre que des palmes. Enfin, l'animal s'arrêta, puis baissa son arrière-train, ce qui signifiait sans doute qu'ils étaient arrivés au terminus. Thalia ne se fit pas prier ; elle se laissa glisser du dos de l'hippogriffe et atterrit avec soulagement au sol. Elle avait beaucoup apprécié ce petit voyage, mais retrouver la terre ferme lui faisait un bien fou... Sans compter que chevaucher la créature volante commençait à lui faire mal aux fesses. //

- Ça c’était du vol ! souffla Loréline.

// Pendant une seconde, Thalia regarda la grande rousse, perdue. //

** Qu'est-ce qu'on a volé ? **

// Puis elle comprit que sa nouvelle amie ne faisait pas référence au vol dans le sens du crime, mais du vol dans les airs. //

** Oh, la, la. Les courants d'air d'altitude me sont montés au cerveau... ** gémit-elle intérieurement.

// Thalia prit ensuite le temps d'examiner les lieux. Ils avaient atterri dans un endroit reculé du parc où la jeune fille n'avait pas souvent eu l'occasion de se rendre. En tout cas, le grand bâtiment de verre ressemblant à un amoncellement de serres qu se dressait devant elle lui était parfaitement inconnu. A travers les vitres d'un propreté optimale - ce qui lui fit penser que le bâtiment en devait pas être vieux, sans quoi le verre aurait été terni par la saleté -, la brunette pouvait distinguer des plantes d'origines tropicales d'un vert luxuriant. De vives lumières chaleureuses émanaient de l'installation, rendant le lieu attirant et très accueillant. Quel curieux endroit curieux. //

- Je me demande ce que c'est que ce bâtiment... dit-elle en regardant Loréline.

// Puis Thalia s'aperçut que l'hippogriffe s'impatientait. Il piaffait, comme s'il attendait quelque chose. Une fois encore, la Serdaigle s'émerveilla devant l’étrangeté de la créature sortie du Lac Noir. Elle était très belle, avec son plumage vers émeraude brillant. Thalia songea que si la Gazette du sorcier apprenait l'existence de cet hydropogriffe, les journalistes deviendraient hystériques. Elle se promit de ne révéler son secret qu'à certaines personnes de confiance, afin que personne ne vienne importuner la tranquillité de l'animal. Il serait désolant d'en faire une bête de foire.

Soudain, une idée traversa l'esprit de la jeune fille. //

- Loré, tu as encore la pierre noire ? demanda-t-elle, pleine d'espoir. Peut-être que si tu la présentes devant l'hippogriffe, il se produira quelque chose... Tu ne crois pas qu'il pourrait nous aider à éclaircir le mystère ? Il a l'air intelligent.


Couleurs utilisées dans ce message : #D20F6A, #CC0000, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Ninalol

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 20 Avr 2015, 13:16  Répondre en citant

- Je me demande ce que c'est que ce bâtiment...

// Oui, ce bâtimet était effectivement très étrange, Loréline s'avança doucement un peu plus, et remarqua à travers la vitre, la tête de quelques élèves qui semblaient bien s'amuser.
A ses cotés, l'hippogriffe commençait à ne plus tenir en place, Thalia sembla alors avoir une idée.//

- Loré, tu as encore la pierre noire ? demanda-t-elle, pleine d'espoir. Peut-être que si tu la présentes devant l'hippogriffe, il se produira quelque chose... Tu ne crois pas qu'il pourrait nous aider à éclaircir le mystère ? Il a l'air intelligent.

// Loréline chercha dans sa poche la mystérieuse pierre elle la sorti. //

** ça alors, la pierre à littéralement changée de couleur! **

-Thalia... qu'est ce que ça veut dire!

// Effectivement, la pierre avait viré au rouge sang qui donnait maintenant froid dans le dos, loréline présenta la pierre à l'hippogriffe, celui ci s'en approcha, aucune réaction de la part de l'animal ni de la pierre.
Une idée parcourut l'esprit de la jeune fille. Elle sorti sa baguette puis lâcha la pierre et pointa l'la baguette en direction de la bizarrerie puis prononça://

-révèle tout tes secrets!

// La pierre se mit à scintiller doucement, puis Loréline exécuta un petit mouvement rotatif du poignet. Tout à coup, la pierre trembla et une épaisse fumée noire en sorti, effrayée, loréline lança un sort de protection, mais la fumée continuait à épaissir, elle jeta un coup d’œil à thalia. //

-C'est quoi ça, qu'allons nous faire!


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Lun. 20 Avr 2015, 13:17) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #D20F6A

Joueuse


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 21 Avr 2015, 19:47  Répondre en citant

// Loréline parut s'accorder à son idée et plongea la main de sa poche. Pendant ce temps, Thalia plongea son regard dans les yeux oniriques de leur nouvel ami hippogriffe-poisson. Leur violet semblait contenir tout un univers, comme une autre dimension, une dimension de rêve, d'imaginaire, de liberté, d'audace et d'espoir. Si ça continuait, elle allait tomber amoureuse de la créature. Pas par zoopholie, mais à cause des ondes de bonheur qui émanaient de ce sublime animal... //

- Thalia... qu'est ce que ça veut dire ! l'interpella Loréline d'une voix pressante.

- Hein ? Quoi ? bégailla la jeune fille, retournant parmi le monde des mortels.

// Puis elle vit ce qui inquiétait son amie. La pierre n'était plus du même noir d'ébène que lorsqu'elles l'avaient trouvée. Elle revêtait désormais une couleur d'un rouge sanglant passablement inquiétant.

Puis Loréline tendit la pierre à l'hydropogriffe, qui ne broncha pas. Alors elle brandit sa baguette et s'exclama : //

- Révèle tous tes secrets !

// Cette fois-ci, la pierre réagit. Elle se mit d'abord à scintiller, puis fut prise de convulsions et se mit à dégager une fumée noire opaque, que Loréline s'empressa d'enfermer sous un globe de protection magique. //

- C'est quoi ça, qu'allons nous faire ! s'affola-t-elle en se tournant vers Thalia.

// Quelque peu désorientée, la brunette ne sut pas trop quoi répondre, et lâcha donc, en s'efforçant d'adopter un ton nonchalant : //

- Euuuh hé ben... à vue d'oeil, je dirais que si la fumée continue à s'épaissir ainsi, on va pouvoir fabriquer un Rappeltout...

// Ce n'était pas trop le moment de faire des vannes, mais sur ce coup ci elle était à court d'idées. Elles pouvaient peut-être appeler un professeur, mais cela ne ferait que leur attirer des ennuis supplémentaires. Et puis de tout manière, tant que le bouclier magique de Loréline n'explosait pas, il n'y avait pas de danger imminent.

Thalia se résigna à lancer un regard impuissant à sa camarade. La situation la dépassait totalement. Pourtant, elle parvenait curieusement à conserver son sang-froid, comme si... comme si son intuition lui soufflait que ce phénomène n'était pas dangereux. //

- Excuse moi si je dis des bêtises mais... Peut-être que cette fumée est totalement inoffensive, quoique probablement fortement polluante pour l'atmosphère. Mais tu sais, c'est comme quand on jette un savon effervescent dans son bain ; c'est assez impressionnant, mais rien de plus.

// La jeune fille ne put pas fournir de raisonnement plus explicite, ne comprenant pas elle-même où elle voulait en venir. A moins que Loréline ait une idée lumineuse, elle ne voyait pas trop quoi faire d'autre pour le moment que se creuser la tête en contemplant les petits nuages noirâtres qui flottaient autour de la pierre. //

- Peut-être qu'elle va se dissoudre... murmura-t-elle pensivement.


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Mar. 21 Avr 2015, 19:48) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #D20F6A, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Ninalol

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 21 Avr 2015, 20:46  Répondre en citant

// Thalia semblait retourner son cerveau pour trouver quelque chose à dire, ce qui sorti de sa bouche n'eut pas le moindre brin d'humour même si cela ce voulait ainsi. //

- Euuuh hé ben... à vue d'oeil, je dirais que si la fumée continue à s'épaissir ainsi, on va pouvoir fabriquer un Rappeltout...

// Loréline se força à sourir, mais devant la menace que lui procurait l'objet son sourire s'effaça soudainement, elle fixais le bouclier de protection qui englobais la pierre et son nuage. Loréline se mordit la lèvre, et si tout ça avait été causé par son père, avide de pouvoir et de cruauté.
Soudainement, et contre toute attente, Thalia se détendit, elle eut l'air plus calme et posée. elle hasarda à cour d'idées: //

- Excuse moi si je dis des bêtises mais... Peut-être que cette fumée est totalement inoffensive, quoique probablement fortement polluante pour l'atmosphère. Mais tu sais, c'est comme quand on jette un savon effervescent dans son bain ; c'est assez impressionnant, mais rien de plus.

// l'idée de son amie laissa Loréline dans une grande perplexité, partagée entre deux avis, elle ne savait plus de quel pied danser. //

- Peut-être qu'elle va se dissoudre...

// A vrai dire, Loréline ne pensait pas que cette fumée biscornue allait ce dissiper comme ça, mais sa valait le coup d'attendre. Trente minutes plus tard Loréline découvrir avec stupeur que Thalia avait effectivement raison, la fumée s'était bel et bien évaporée. Mais non seulement, il n'y avait plus aucune traces de fumées dans les airs, mais la pierre avait retrouvé son aspect normal, d'un noir corbeau, et pour couronner le tout, la pierre s'était fendue et dans la fente se trouvait un espèce de parchemin froissé et à moitié brûlé. Elle le donna à loréline, et attendis le pronostique de celle ci. //

-Regarde ça, tu crois que ce message s'adresse à nous?


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #D20F6A

Joueuse


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 04 Mai 2015, 17:35  Répondre en citant

// Le temps passa, sans que Thalia put mesurer la vitesse à laquelle il s'écoulait, tant son esprit divaguait et tourbillonnait, pris dans le maelström des volutes de fumée, à l'intérieur de la sphère magique servant de bouclier autour de la pierre. Cette pierre que l'on ne voyait plus.

Après réflexion, l'objet ressemblait, plus qu'à un Rappeltout, à une boule de cristal ; et tous ces mouvements de vapeurs noirâtres éveillaient dans le cerveau de la Serdaigle quelques souvenirs des cours de Divination que la jeune fille avait suivi sans s'endormir. Que pouvait-on prédire dans cette boule cristalline métaphorique ? Un mauvais présage sans doute. De manière générale, le noir n'annonçait rien de bon.

Mais déjà les volutes de fumée perdaient de leur noirceur, se fondant dans la transparence et l'invisibilité, finissant tout simplement par se dissiper, jusqu'à ce qu'il n'en subsiste plus aucune trace.

La pierre était à nouveau visible, aussi sombre et ténébreuse qu'au moment où elles l'avaient découverte. A la différence près qu'à présent, un petit bout de parchemin fumant s'était glissé dans une grande crevasse au milieu de la roche. Loréline le saisit et le donna à Thalia. //

- Regarde ça, tu crois que ce message s'adresse à nous ? lui demanda Loréline.

// Avant de lui répondre, Thalia déplia le parchemin ; cela lui parut sur le coup une bonne idée. Et ce qu'elle vit dessus la laissa un peu perplexe. //

- Ben... Ça parait un peu trop bizarre pour être pris au sérieux, mais en même temps tout ce stratagème... C'est intriguant...

// Et elle montra à Loréline le joli petit dessin de pendu dessiné à l'encre sur le bout de parchemin. La jeune fille hésitait entre le prendre pour une farce et pouffer de rire... Ou rentrer au château fissa.
Cependant, pour ne pas rendre Loréline plus inquiète, elle qui paraissait déjà assez angoissée au sujet de son père, la brunette afficha un joli sourire et repliant le parchemin.//

- Mais ça ne doit pas être d'une grande importance. Sans doute un petit plaisantin qui soigne bien ses entrées. Je te propose de saluer une dernière fois notre ami l'hydropogriffe, puis d'aller visiter ce charmant bâtiment que nous avons face à nous, qu'en penses-tu ?


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Lun. 04 Mai 2015, 17:35) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #D20F6A, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Ninalol

Ancien(ne)





MessageDate du message: Sam. 11 Juil 2015, 20:44  Répondre en citant

// Thalia déplia le petit morceau de papier qu'elle scruta un instant, elle écarquilla légèrement les yeux puis le retourna afin que Loréline puisse voir ce que ce parchemin révélait. //

- Ben... Ça parait un peu trop bizarre pour être pris au sérieux, mais en même temps tout ce stratagème... C'est intriguant...

//En regardant le parchemin, Loréline put voit un pendu. Elle ferma les yeux un cour instant. Il est vrai qu'elle commençait à flipper un peu...
voyant l'angoisse de la rousse, Thalia replia le papier.
si son père était dérrière tout ça, elle irait le trouver elle même et s'expliquerait! //

- Mais ça ne doit pas être d'une grande importance. Sans doute un petit plaisantin qui soigne bien ses entrées. Je te propose de saluer une dernière fois notre ami l'hydropogriffe, puis d'aller visiter ce charmant bâtiment que nous avons face à nous, qu'en penses-tu ?

// Loréline fit oui de la tête puis se retourna auprès de l'animal et le caressa. oui, il fallait qu'elle oublie les farces de cet inconnu... ou de son pere dans quel cas ça ne serait plu une farce mais une menace. puis embrassa hippogriffe sur le bout du museau. il piaffa de joie puis se dirigea vers Thalia réclamant surement aussi une gâterie.
Loré se retourna et fixa un instant le bâtiment de verre qui se trouvait maintenant devant elle, elle avança de quelques pas et attendis Thalia. //

-Alons-y, j'ai hâte de découvrir ce que c'est!


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #D20F6A

Joueuse


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 14 Aoû 2015, 04:13  Répondre en citant

// Loréline acquiesça, puis retourna auprès de l'hyppogriffe aquatique pour le carresser une dernière fois. L'animal lâcha un piaffement exprimant sa joie, puis se dirigea vers Thalia.

La brunette plongea un instant son regard dans les yeux violets de la créature fantastique, puis tendit la main pour lui caresser le bec. Comprenant sa démarche, l'hyppogriffe approcha sa tête, et se frotta avec plaisir contre la main de la jeune fille.

Thalia sourit. C'était vraiment une belle créature... Doucement, elle s'approcha, et murmura à ce qui lui semblait être l'oreille de l'animal : //

- On se reverra mon grand. Pas de bêtises en attendant, ok ? A la prochaine !

// Puis après une dernière caresse, elle s'éloigna à contrecœur, pour laisser l'hydropogriffe s'envoler. Un seul coup d'aile, une rafale de vent, et il fut parti. Thalia esquissa un petit sourire nostalgique, puis se détourna. Un éclat d'émeraude attira alors son attention ; intriguée, elle se pencha, et découvrit dans l'herbe une plume, appartenant certainement à l'hydropogriffe. Souriant, elle la ramassa et la glissa dans sa poche. Ça lui ferait un souvenir de ce vol spectaculaire. //

-Allons-y, j'ai hâte de découvrir ce que c'est ! l'appela Loréline.

// Thalia lui emboîta le pas, et les deux jeunes filles pénétrèrent dans l'imposante bâtisse de verre.

La première réaction de la Serdaigle fut d'ouvrir de grands yeux émerveillés face à la beauté de l'endroit. Toutes les parois étaient de verre propre et brillant, par lequel le soleil pénétrait et illuminait l'endroit ; le long des murs était constellé soit de bancs, soit fleurs tropicales qui coloraient le paysage. En s'approchant, on pouvait même apercevoir quelques abeilles butinant leur pollen. Dans les hauteurs, des balcons surplombaient tout ce bel assemblage. Mais l'élément le plus important, que tout encerclait, était la grande étendue lisse, blanche et scintillante qui recouvrait les deux tiers du sol de la serre. Thalia s'approcha. De la glace. //

- Hey, mais c'est... Une Patinoire ?!

//Thalia ferma les yeux un instant.
Respira l'air embaumé de parfums de fleurs.
Les rouvrit.

C'était la première fois qu'elle voyait ce bâtiment. Quand avait-il été construit ? De toute évidence, il était récent.

La brunette se tourna vers Loréline, qui découvrait aussi l'endroit avec émerveillement.
Derrière elle, un peu plus loin, caché derrière une fougère, se trouvait un escalier en colimaçon. Sûrement menait-il aux balcons. //

- J'en ai pour une minute, décréta-t-elle.

// Thalia se dirigea vers l'escalier, écarta la fougère et emprunta les marches. Comme elle l'avait supposé, cet escalier débouchait sur un balcon de verre au sol transparent. la jeune fille fit quelques pas, impressionnée. //

- Loré, viens voir, la vue est encore plus belle d'ici !


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #D20F6A, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Ninalol

Ancien(ne)





MessageDate du message: Ven. 28 Aoû 2015, 19:08  Répondre en citant

- Hey, mais c'est... Une Patinoire ?!

// Loréline était entrée à sa suite et avait découvert l'endroit. C'était une grande verrière en verre. Les carreaux étaient fait il n'y à pas si longtemps car ils étaient tout à faits propres. Loré repoussa ses cheveux rouges d'un geste brusque et continua à observer les alentours. il y avait une barrière blanche, Loréline avança et vit un immense par terre de glace. Elle fut tout aussi étonnée que sa camarade, oui c'était bel et bien une patinoire. Cela devait remonter à dix ans qu'elle n'était pas monté sur une patinoire. //

- J'en ai pour une minute!

// La voix de thalia emmena le regard de Loréline sur un escalier en colimaçon bien caché par une épaisse fougère. Elle observa sa camarade se frayer un chemin entre la plante et pour accéder à l'étage. //

** Je me demande bien ce qu'il y a la haut! **

// Loréline jeta un regard furtif à la patinoire et emboucha le pas à Thalia. Avant même qu'elle n'aie franchi la première marche de cet escalier, Elle entendis la voix de sa camarade s'exclamer: //

- Loré, viens voir, la vue est encore plus belle d'ici !

// Au pas de course, Loréline monta les marches. Une fois arrivée en haut, elle vit Thalia regarder dehors. Elle s'approcha alors et l'a rejoint. De la ou elles étaient, il y avait effectivement une splendide vue. Elle ne pus m’empêcher de pointer du doigt une tache noire à l'horizon c'était surement notre hippogriffe. //

-Il est déja loin si c'est lui.

// Loréline eut tout à coup une pointe de nostalgie. elle se remémora l'épisode du lac, ou elle l'avait considéré pour une moins que rien. elle observa attentivement Thalia Son regard était surement trop absorbé par cette vue époustouflante. //

-Thalia, merci d'avoir fait tout ça pour moi, je t'en suis vraiment reconnaissante.

// Loréline s'approcha un peu plus du rebord et observa la vue. On pouvait y voir un morceau de Poudlard. Cette fameuse écolle de magie qu'elle n'oublierai surement jamais. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Ven. 28 Aoû 2015, 19:10) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #D20F6A
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Le Parc
Page 1 sur 7