Hiboux Nomade Notes
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Le courrier de Poudlard

Page: <--  1 ... 10, 11, 12, 13
   Répondre au sujet   Forum >> La Volière
Auteur Message

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3584
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 23 Mar 2018, 16:13  Répondre en citant

[Lette de Syndra Frutto à Liberty Frutto]


    //Syndra grimpait les marches à la volée, décidée à enfin rattraper le fiasco qui avait eu lieu entre Liberty et elle-même. Son altercation avec Tim la veille lui avait enfin fait ouvrir les yeux sur son attitude inacceptable et que le danger qu'elle faisait courir à leur alliance en attirant tous les regards sur elle. Et lorsqu'elle avait rejoint son dortoir, alors que l'aube pointait, elle s'était attablée, avec la ferme intention de donner à sa soeur les réponses qu'elle attendait.

    Les traits tirés après cette nuit totalement blanche, elle tenait fermement le parchemin qu'elle avait mis tant de temps à rédiger. Dire la vérité, suffisamment pour que Lib' lui pardonne, mais sans trop en dire non plus pour ne pas compromettre les objectifs du duo de choc... Cet art de la manipulation par omission, Syndra le maîtrisait à la perfection ; cependant, l'appliquer à sa propre soeur était un véritable crève-coeur.

    En arrivant au sommet des marches, la Serpentarde plissa le nez, saisie par la forte odeur qui se dégageait de la volière. Les fientes, pelotes de réjections et autres cadavres de rongeurs recouvraient le sol d'une pellicule parfaitement nauséabonde. //


** Pouah ! Par Salazar, personne n'a jamais songé à venir faire le ménage ici ? Elles sont belles, les normes d'hygiène, dans cette école ! **

    // Tout en se promettant d'aller secouer ce bellâtre de Lawford à la première occasion, elle sifflota doucement. Son grand duc reconnut l'appel de sa maîtresse et hulula ; la jeune fille le repéra dans la masse de becs et plumes et se faufila jusqu'à lui, tentant de ne pas glisser. Elle tendit l'avant-bras. Le volatile sautilla jusqu'à elle et s'y posa délicatement. Syndra lui présenta la lettre. //


- Amène ça à Lib', Kaleb. Sur le champ. Elle est à la maison.

    // Le hibou cligna de ses yeux intelligents, saisit la missive et prit son envol par la fenêtre sans vitre. Il n'y avait plus qu'à patienter le retour des vacances. Cinq longs jours qui précéderaient, sans doute, des retrouvailles intenses et des explications en bonne et due forme... //


Citation :
    Ma soeur,

Avant de mettre le feu à cette lettre, je t'en conjure, lit la jusqu'au bout. Laisse-moi une chance de me faire pardonner en t'offrant la vérité sur ce que je t'ai caché.

Je suis entièrement responsable de cette relation empoisonnée qui nous lie, de part mon secret. Ne croit pas que je n'ai pas confiance en toi, Liberty. Mais quand je t'aurai expliqué l'affaire, tu comprendras vite pourquoi je n'ai rien pu te dire.

Tout a commencé il y a quelques mois de cela, souviens-toi. Cet entraînement de Quidditch auquel tu tenais tant ; j'ai disparu pendant plusieurs heures ce jour-là, tu m'as pressée de questions et je n'y ai jamais répondu. Voilà ce qu'il s'est réellement passé : Timothy Seymour m'a provoquée en te menaçant, et alors que j'allais le provoquer en duel, j'ai perdu le contrôle sur mon Animagus. Je me suis transformée. Face à Timothy Seymour ! Tu dois comprendre à quel point j'ai dû jouer finement la suite de la partie...

Lorsque j'ai repris connaissance, Timothy était là. Il a veillé sur moi le temps qu'il fallait, puis on a discuté d'un accord de confiance. Il m'a proposé de l'aide pour maîtriser mon Animagus ; en échange, j'ai dû lui rendre quelques services. Corriger des essais, l'aider à se perfectionner en DCFCM, jouer quelques parties d'échec avec lui (il n'a jamais trouvé joueur à sa hauteur, et je dois dire que nos parties sont très intéressantes)... Mais évidemment, personne ne devait savoir qu'on se fréquentait. L'Amafia le surveille comme un oeuf de dragon sur le feu, et je n'ose imaginer la réaction de Père s'il apprend que je me suis liée avec un Seymour.

J'ai souhaité te l'expliquer, à maintes reprises. Mais plus tu me pressais, plus je paniquais, ne sachant comment te présenter la chose. J'ai voulu temporiser, mais les choses ont évolué tellement rapidement... Je te demande pardon, ma Soeur. Nous pourrons en discuter lorsque tu reviendras. Profite bien de la fin de ces vacances, et embrasse bien la petite Kira de ma part ; dit lui qu'elle me manque.

Tu me manques.

    Synd'


Couleurs utilisées dans ce message : #5C0060
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3584
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 26 Juil 2018, 15:29  Répondre en citant

[RP Event unique - troisième partie - Lettre à Syndra Frutto - Adam Whyte-Akombe]



    // Adam se précipita dans la volière de Poudlard, comme si sa vie en dépendait. Il avait trouvé le Diffamateur Anonyme, il en était certain à présent. Et vu comment son entretien - court mais intense - avec Syndra s'était déroulé, il estimait que faire amende honorable n'était pas du luxe. Caresser le dragon dans le sens des écailles pour éviter de se faire manger, telle était sa stratégie face à des personnes de la trempe de l'héritière Frutto. Et puisqu'il était à quatre-vingt-dix-huit pourcents convaincu de son raisonnement et de ses découvertes, il ne craignait pas de propager une nouvelle rumeur infondée. Et de toutes manières, la Serpentarde n'était sûrement pas le genre de personne à relayer de fausses informations à tout va - ce qui lui avait permis d'être éliminée très rapidement de la liste initiale de suspects qu'Adam avait écrit.

    Le garçon sortit deux Biscu'hiboux de sa poche et attira le premier volatile qui passait par là. Tandis que l'animal dévorait les friandises, Adam attacha la missive à sa patte tout en le caressant d'une main distraite. Il espérait que son aînée ne se méprendrait pas sur l'intention derrière le geste... //


Citation de Lettre à Syndra :
Syndra,

Je souhaitais te présenter mes excuses quant à mon attitude immature. Me faire passer pour le Diffamateur n'était pas très malin de ma part, je le reconnais. Je voulais aussi te remercier de ne pas m'avoir transformé en steack haché humain. Je t'avouerai qu'un instant, j'ai craint pour ma vie, lorsque je t'ai entendu m'interpeller au bout de ce couloir...

Néanmoins, l'objet de ma lettre va au delà de simples excuses de ma part.

J'ai trouvé le Diffamateur Anonyme.

C'est un professeur que je n'ai jamais eu, qui enseigne le Perfectionnement des Arts de la Magie. Tu dois sûrement le connaître, toi. J'ai eu accès à son dossier psychologique, et son profil colle parfaitement à celui du Diffamateur ! Je te joins les notes que j'ai pu prendre.

Qu'en penses-tu ? Que pouvons-nous faire pour le démasquer au grand jour ? Diffuser publiquement son identité grâce aux hauts-parleurs de l'école ? Cette option semble d'une stratégie douteuse, mais je n'ai pas de meilleure idée à l'heure actuelle...

Bien à toi,

Adam W.A.


Citation de Notes d'Adam :
  • Très probable : adulte responsable de Poudlard ("le vol est proscrit dans l'enceinte de l'établissement" - G.S. 26 juin)
  • Aime les ragots
  • Probablement cheveux blancs (c.f. G.S. 27 juin)
  • D'après ce que Denis m'a dit : sait se faire oublier ou détester

--> Aucun prof. de 1ère année ne correspond

Caractéristiques du dossier de D.MARSHALL (prof. Perfectionnement de la Magie) :
  • Instable psychologiquement - difficile de creuser (réticence, évite le sujet, s'offusque parfois)
  • Passe son temps à créer des rumeurs sur ses collègues auprès de ses élèves
  • Passé trouble - comme si ses études à Poudlard et son activité avant embauche comme prof. avaient été oubliés
  • Manipulateur et observateur - une vraie fouine
  • Son embauche a suscité des vagues de réclamations chez les parents d'élèves, sans succès --> détesté

==> ÇA COLLE !


    // Le petit Jaune-et-Noir regarda l'oiseau prendre son envol et s'éloigner de la volière en quelques battements d'ailes. Il se détourna de la fenêtre et sortit de la pièce qui sentait fort la fiente et les réjections. Alors qu'il refermait la lourde porte de bois, il ne vit pas le trait de lumière verte sortir d'une des fenêtres de Poudlard et frapper le hibou de plein fouet... //


Couleurs utilisées dans ce message : #FEFEFE, #003399
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Team RP
Gagnante du jeu de l'oie


Messages : 7685
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 23 Aoû 2018, 16:16  Répondre en citant

[Lettre de Katleen Makerley (Katleen Makerley) à Ambros Fadraig (Jade O'greaney)]




// Katleen Makerley ne se mettait pas souvent en colère. Oh, elle avait eu quelques disputes avec ses proches, mais rarement au point d'entrer dans une colère noire où elle avait eu envie de tout casser.

** Il va me le payer cher celui-là ! Il a de la chance que je ne sache pas où il se trouve exactement dans le Royaume-Uni, sinon je vais l'étriper ! **

Montant quatre par quatre les marches de la volière, la furie qui remplaçait la Poufsouffle fulminait.

Pour vous situer, le matin-même la jaune-et-noir avait parcouru les pages de la Gazette du Sorcier comme à son habitude, avant d'être interrompue par la voix du directeur de Poudlard. Il leur annonçait enfin qui était le diffamateur anonyme - en l'occurrence le concierge. Mais là n'était pas le sujet. Après un instant de révolte, la préfète-en-chef était vite retournée à sa lecture du journal et en était arrivée à la page des rumeurs. La dernière donc, si on en croyait les dires de Cooper Lawford. Et c'est là qu'elle vit son nom. Celui d'Ambros.

Citation :
Ambros Fadraig, aperçu sur l'île de Grande-Bretagne. Ferait-il son retour pour de bon ?


La jeune femme avait vu double et n'avait même pas cherché à réfléchir. Elle s'était dirigée en courant vers la volière pour envoyer une lettre, non une beuglante ! à son prétendu meilleur ami. Il ne l'avait pas prévenu de son retour ? Très bien ! Il entendrait quand même parler d'elle.

** Et pas qu'un peu ! **
se promit-elle tout en piochant un parchemin dans son sac.

Citation :
Je vois que tu ne prends même pas la peine de me prévenir de ton retour. C'est vrai que ce n'est pas comme si ça faisait presque un an qu'on ne s'était pas vus. Je pensais vraiment que je serais l'une des premières personnes à être mises au courant.

Enfin, si tu veux quand même qu'on se voit, retrouve-moi le 2 juillet à 14h devant chez mes parents. Et pas de retard accepté !

Katleen


Katleen n'avait même pas encore versé une seule larme que la missive était envoyée. Non mais pour qui se prenait-il !

Elle tentait néanmoins d'ignorer le battement rapide de son coeur qui montrait l'envie et la hâte qu'elle avait de revoir son meilleur ami. //


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Jeu. 23 Aoû 2018, 16:16) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #FCD21C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Hermy Granger

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 29 Aoû 2018, 16:35  Répondre en citant

[RP de Lily Astraya à la famille Astraya]


// Lily hésitait. Devait-elle poster cette lettre ? Machinalement, elle se mit à caresser Winny perché sur son épaule, comme à son habitude.

La volière était vide et, tout autour, des plumes et des fientes de hiboux se rependaient. Lily relu une dernière fois la lettre : //

Citation de Lily Astraya :
Bonjour maman, bonjour papa,
Vous me manquez beaucoup mais tout ce déroule très bien à Poudlard. La cinquième année se passe très bien et j'ai des notes tout à fait correctes. J'ai fait la connaissance d'une jeune fille très sympathique et je découvre de nouvelles choses chaque jours.

Comment progresse ton roman maman ? Les récoltes vont toujours bien, papa ?

J'ai tellement de questions à vous poser que je ne pourrais pas tout mettre dans un bout parchemin si petit...

J'ai hâte de vous rejoindre ! Lily.


// Lily jugea la lettre assez claire et l'attacha à la patte du hiboux qui prit son envol d'un coup d'ailes rapide. Elle l'entendit hululer au loin, soupira et partit de la volière. //
Ellana Gil'sayan

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 29 Aoû 2018, 18:01  Répondre en citant

// Ce jour là, Arya sortit de son cours de défense contre les forces du mal rapidement, en bousculant légèrement quelques élèves pour se précipiter dans les escaliers. Elle voulait aller à la Volière, et savait que l'endroit était rapidement plein de monde, surtout à cette heure là, en début d'après midi. Elle avait donc fini à la hâte son travail, sans le bâcler non plus, et s'était précipitée pour sortir la première dès que le professeur avait donné l'autorisation de sortir de la salle de cours.

Maintenant, elle montait les marches quatre à quatre, essayant d'arriver avant les autres élèves. Une fois arrivée en haut de la tour, la première année ouvrit légèrement la porte et passa sa tête. Manque de chance, une bande de sixièmes ou septièmes années s'y trouvaient déjà. La fillette détestant la foule, elle s'assit dans un coin du couloir en attendant qu'ils sortent. Quelques minutes après, ce fut chose faite : la bande déserta la volière.

La Serpentard s'avança dans la pièce et appela sa chouette d'un sifflement mélodieux. Aussitôt, une belle effraie se tourna vers elle et hulula d'un air mécontent, avant de s'envoler vers la jeune fille et de se poser sur son bras tendu.

Celle ci la regarda d'un air désolé en se penchant et en murmurant à l'oreille du rapace :
//

- Désolé Moonya, tu pourras retourner parader devant ce beau mâle dans quelques instants.


// En disant ces mots, la fillette jeta un regard en coin vers l'autre effraie qui attendait impatiemment sa chouette adorée. Visiblement, celle ci s'était trouvé un compagnon en à peine quelques semaines. Elle prit donc un ton doux pour annoncer à la chouette que sa mère lui avait léguée : //

- Je vais te confier une lettre, Moonya. Tu vas aller la porter à Papa, et tu pourras retourner à la Volière de Poudlard une fois que ce sera fait. Désolé si je t'embête en pleine discussion avec les autres hiboux, mais j'ai vraiment besoin de toi...


// Elle prit une petite pause avant d'ajouter d'un ton ferme car la chouette la regardait d'un air mécontent en poussant un petit cri énervé : //

- Pas de discussion !


// Elle détestait obliger les animaux à faire ce qu'elle voulait, surtout quand l'animal en question était son effraie Moonya, que sa mère lui avait offert pour ses 6 ans, lorsqu'elle avait fait sa première démonstration de magie, mais elle ne voulait pas que sa chouette lui désobéisse dès qu'elle aurait le dos tourné. Moonya était très gentille et lui obéissait la plupart du temps, mais elle se montrait parfois extrêmement têtue quand Arya la dérangeait.

La fillette jeta un dernier regard à la lettre qu'elle allait attacher à la patte du rapace.
//

Citation de Lettre :
Bonjour Papa,

J'espère que tout se passe bien à la maison, et que tu vends bien tes couteaux - en passant, j'adore ton nouveau modèle, celui dont tu m'as envoyé la photo dans ta dernière lettre. J'ai hâte de revenir à la maison pour forger encore avec toi !

Moi, j'aime beaucoup Poudlard. C'est un lieu magnifique, et, bien sûr, magique. La forêt et le parc son des endroits merveilleux, et je me débrouille assez bien en cours. J'ai même fait la connaissance d'une fille plus grande que moi qui a l'air très gentille, mais la plupart du temps, je reste dans mon coin, comme à la maison. Ce qui ne m'empêcher pas d'être très bien dans ce collège pour sorciers, j'aime beaucoup être seule, et ça me permet d'avancer sur mes histoires ou de dessiner !

C'est tellement dommage que tu ne sois pas un sorcier... Tu adorerais Poudlard, Papa, j'en suis sûre ! C'est si bien ici !

Je rentrerais pour les vacances, dans quelques semaines, et j'aurais plein de choses à te dire - attention, ne t'attends tout de même pas à ce que je devienne bavarde pour autant, j'aime toujours autant le silence ! - mais là, je ne peux pas tout de dire dans une simple lettre.

Je t'aime,
A très bientôt,

Ta fille, Arya.


// Elle était assez satisfaite de ce qu'elle avait écrit, alors elle l'attacha à la patte de sa chouette avec un ruban et laissa celle ci s'envoler. //

- Bon voyage Moonya !


Couleurs utilisées dans ce message : #ECF4F3

Team RP
Gagnante du jeu de l'oie


Messages : 7685
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 26 Mar 2020, 21:03  Répondre en citant

[Lettre d'Eileen O'Mahoney (Katleen Makerley) à Ian Makerley (Aquilea)]




// Quelques jours après avoir revu Alistair, Eileen prit la décision de tenir au courant Ian. Elle lui devait bien ça après tout ce qu'il avait fait pour elle. Elle prit sa plume et son parchemin et se rendit à la volière là où elle serait en bien meilleure compagnie. Elle n'en pouvait plus de voir constamment ses camarades et avait besoin d'un endroit pour se retrouver seule, au moins dix minutes.

Citation :
Cher Ketchup,

J'espère que tu vas bien. Cela ne fait que quelques jours que nous ne nous sommes pas vus, mais tu me manques déjà.

Cependant, ce n'est pas pour ça que je t'écris aujourd'hui. Je voulais te tenir au courant de la situation. Merci d'avoir parlé à Alistair, merci de m'avoir parlé. On s'est enfin revu il y a quatre jours, de par son initiative. On a mis les choses à plat et on va essayer de redevenir amis. Ça ne va pas être simple après tout ce qui s'est passé entre lui et moi, mais j'y crois.

Pour la suite, je déciderai ça quand j'y verrai plus clair dans mes sentiments. C'est pour ça que je préfère qu'on arrête de se fréquenter. Attention ! Je veux continuer de te voir. Mais rien qu'en tant qu'amis. Sans avantages, si tu vois ce que je veux dire.

Tu m'as aidée dans une période où je broyais du noir et je t'en serai éternellement reconnaissante. Tu m'as sauvée la vie à deux reprises et c'est aussi quelque chose que je n'oublierai jamais. J'espère juste que tu comprends que pour que je puisse prendre une décision saine, il faut que j'arrête de sortir avec des gens, dont toi. M'enfin, je suis sûre que tu as saisi l'importance de cette requête.

Je vais te laisser, merci encore pour tout.

Donne-moi la date de ton prochain match, j'essaierai de me libérer pour venir te supporter ! En attendant, on essaie de se prévoir une autre sortie bientôt,

Affectueusement,

Ta Mayo


La jeune femme se relut rapidement, corrigea les quelques erreurs d'orthographe puis cacheta son parchemin. Elle prit la première chouette sur lesquels ses yeux se posèrent et lui donna un miam'hibou. Puis, elle lui demanda : //

- Va porter ça à Ian Makerley, à Nantes, en France. Et pince-le gentiment de ma part.

[RP fini]


Couleurs utilisées dans ce message : #D81125
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3584
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 16 Déc 2020, 09:57  Répondre en citant

[Lettre de Ciryen Fill (Aquilea) à Caleb Wilmery (Katleen Makerley)]


    // Cela faisait déjà une bonne quinzaine de jours que Ciryen avait été embauchée dans la plus grande école de sorcellerie au monde lorsqu’elle repensa à sa rencontre avec Caleb Wilmery. Ils n’avaient pas eu l’occasion de se revoir depuis ce fameux jour à la Tête de Sanglier, mais c’était en grande partie à lui qu’elle devait sa place d’assistante concierge ! Elle décida de profiter d’une après-midi de repos gracieusement offerte par Ricky Stimpton pour lui écrire une petite lettre. //


Spoiler :


    // Elle s’empressa de rejoindre la volière de Poudlard, bravant les bourrasques glaciales qui balayaient le parc depuis la veille ; elle n’était pas frileuse mais il fallait avouer que sentir le vent s’insinuer dans chaque infime trou de ses vêtements pour caresser sa peau la faisait frissonner, et il lui tardait déjà de rentrer au château retrouver son petit Selwen. Le simiesque squelette s’était lâchement réfugié sous la couette de sa maîtresse lorsque cette dernière avait enfilé sa cape d’hiver…

    Ciryen grimpa les marches deux à deux, prenant garde de ne pas glisser sur les pierres humides recouvertes de fientes d’oiseaux, et poussa la porte de la petite tour sous les hululements courroucés des hiboux et des chouettes. Un violent courant d’air s’engouffra dans la pièce circulaire et fit se soulever de gros nuages nauséabonds de poussière mêlée de plumes et de débris divers. La demi-elfe fronça le nez, incommodée par la forte odeur qui régnait dans cet espace pourtant aéré, tandis qu’un petit duc se posait sur une pierre saillante à sa gauche. L’oiseau tendit sa patte ; peu habituée à ce mode de communication, Ciryen noua maladroitement son parchemin, ses doigts rendus d’autant plus malhabiles par le froid qui les engourdissait. //


** Porte ça à Caleb Wilmery, s’il te plaît. **

    // Le hibou émit un hululement effrayé, écarta les ailes et prit son envol. //



Couleurs utilisées dans ce message : #2F8042
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 1736
Guilde : Les Marchombres
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Mer. 27 Jan 2021, 00:43  Répondre en citant

[Lettre de Félix Lewis (Izaac Reagan) à Sasha VanBergh (Mycroft)]

// Félix s’affairait depuis le début de la matinée. Le lundi matin, il avait l’habitude de faire le point sur les commandes, les envois, un peu les stocks, ça l’occupait bien. Des fois, il trouvait aussi le temps de faire quelques petites bricoles, comme péguer la reliure d’un vieux livre qui s’était décollée.

Il était maintenant assis à son bureau, Marguerite somnolait avant de bientôt devoir se secouer les plumes. Penché sur du parchemin, Félix s’activait, une plume à la main. //

Citation :
Cher Monsieur VanBergh,

Tout d’abord, laissez moi vous souhaiter une joyeuse et belle année, que 2021 vous réserve de mémorables lectures.

Je vous écris pour vous faire parvenir le bon que Madame Docker vous offre dans ma librairie « Chez Gertrude ». Si vous ne nous connaissez pas, nous sommes une librairie moldue-magique où vous trouverez aussi bien des livres du monde moldu que du monde sorcier. Je peux aussi prendre des commandes. Néanmoins, bien que nous n’ayons pas d’incunables, nous avons un stock assez fourni et très varié.

Je crois que nous avons aussi acquis la réputation de « ménagerie », mais n’ayez crainte, nos livres sont garantis sans trace de morsures de chèvre.

Vous pouvez sans soucis passer commande par hibou, si ledit hibou peut rester jusqu’à la réalisation de la commande pour vous être renvoyé avec vos ouvrages, cela ne vous coûtera rien.

Bien à vous,

Félix Lewis,
Libraire de « Chez Gertrude ».

Ci-joint : Bon d’achat d’une valeur de 40 Gallions, la durée de validité de ce bon est égale à la durée de vie son propriétaire.

P.S. : Pouvez-vous donnez la noise également jointe à cette missive à Marguerite, le hibou qui vous l’a délivrée ? C’est un ancien hibou de la Gazette du Sorcier, et bien qu’à la retraite, il n’a su se défaire de ses vieilles habitudes.


// Il réveilla Marguerite, lui confia la lettre, l’enjoignit de prendre soin de lui et le laissa partir. Il l’observa jusqu’à ce qu’il disparaisse au loin. C’était si majestueux le vol d’un hibou. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 204
Guilde : Les Sadiques du Wyrd
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 27 Jan 2021, 23:34  Répondre en citant

[Lettre de Sasha VanBergh (Mycroft) à Félix Lewis (Izaac Reagan)]


// Sasha montait doucement les marches de l'escalier de la volière. Malgré l'odeur et le bruit, il aimait bien venir ici. Mais cette fois ce n'était pas pour lire ou contempler la vue. Il avait une lette à poster. Il n'avait été qu'a moitié surpris en recevant un courrier lui indiquant qu'il pouvait faire une commande chez un libraire dont il n'avait jamais entendu parler. Tante Mary lui avait dit qu'elle lui avait prévu un petit cadeau pour noël et qu'il devrait le recevoir par hibou. Il sourit en repensant à la lettre. Sa tante le connaissait décidément bien.

Il n'avait pas de hibou à lui alors il s'approcha d'un hibou de l'école, au plumage en bataille mais a l'œil vif. C'était l'un des hiboux a l'air le moins valétudinaire. En voyant son état, il préféra tout de même ajouter une ligne à la fin de la lettre.

Citation :
Cher monsieur Lewis,

Je vous remercie et je vous souhaite également une très bonne année 2021, remplie de bonnes choses et surtout de livres et d'animaux.

Je ne connaissais pas votre boutique mais je suis ravi de la découvrir. Une librairie moldue-magique est exactement ce dont j'ai besoin. Ma tante est vraiment formidable.

Il y a tellement de livres que je souhaite lire et qui ne sont, malgré sa taille impressionnante, pas dans la bibliothèque de Poudlard. Il est vrai que le rayon littérature moldue y est tout de même assez restreint. Dans cette optique, je souhaiterai savoir si vous avez en catalogue des livres de téléonomie. J'ai découvert ce concept dans un livre de biologie mais les informations fournies étaient bien insuffisantes pour satisfaire ma curiosité. Je n'ai pas de titre en particulier, n'importe quel ouvrage sur le sujet me conviendra. J'aimerai également commander la Trilogie des fourmis de Bernard Weber, qui ne figure pas non plus au catalogue de Poudlard. Enfin, afin d'étoffer ma collection de livres de potions, je souhaiterai acquérir Potions de soin pour les blessures physiques ainsi que Propriétés des chaudrons et leur influence sur les potions.

Je ne sais pas exactement combien cela vaut mais j'espère respecter le budget de 40 Gallions. S'il reste de quoi acheter quelques livres je ferai surement un tour dans votre boutique pendant les vacances. Vous m'avez donné envie de découvrir votre boutique et vos histoires de chèvres m'intriguent.

Je vous remercie d'avance,
Sasha VanBergh

PS : Le hibou peut rester jusqu’à la réalisation de la commande mais je ne suis pas sur qu'il puisse supporter le voyage du retour, étant donné le poids de la commande. S'il y a besoin d'un autre hibou je paierai bien évidemment les frais de livraison.


Le Serpentard roula la lettre et l'attacha a la patte du hibou, qui décolla en un battement d'aile. Il n'avait pas l'air si mal en point finalement. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 776
Guilde : Les Sadiques du Wyrd
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 31 Mar 2021, 11:16  Répondre en citant

[Lettre de Kelly Hudson à ses parents]




// En ce doux mois de septembre, alors que les autres élèves depuis la fin des cours profitaient dehors de l'été qui durait encore un peu et étendait ses couleurs en un tableau qui avait poussé même les plus casaniers à sortir — entre le rouge des coquelicots, le jaune souffre des linaires et l'azur des bleuets, il y avait de quoi faire —, Kelly était pour sa part resté à l'intérieur du château de Poudlard pour y écrire. Depuis une semaine qu'il y était et même si c'était l'été, il lui aurait fallu boire le léthé pour oublier d'écrire une lettre à ses parents.

Habitué se comporter en perfectionniste, il s'était repris à plusieurs fois, bien relu — heureusement, il aurait laissé passé quelques ignobles fautes d'accord dans le cas contraire — et s'était enfin rendu à la volière pour transmettre à ses géniteurs ses premières impressions sur la vie au château, quelque peu intenses pour lui qui n'avait jamais vécu longtemps loin de sa maison. //

Citation :
Chère Mère, cher Père,

Ma première semaine à Poudlard s'est très bien passée. Le voyage en lui-même fut plutôt agréable et je tiens encore à remercier Père pour s'être finalement libéré au dernier moment pour me dire au revoir avant que je ne monte dans le Poudlard express. Le trajet en barque fut plus impressionnant encore que ce à quoi je m'attendais.

J'ai eu à surmonter mon malaise dans les foules lors de la Cérémonie de répartition, ce que j'ai finalement plutôt bien réussi à faire. Je suis à Gryffondor. J'espère que cela ne va pas décevoir Mère qui me préssentait Poufsouffle comme elle-même à l'époque. Je ne doute pas cependant que les élèves de Gryffondor soient d'excellents camarades. Le festin qui a suivi la Cérémonie était fort bon bien qu'un peu trop épicé.

Je veille bien sûr à appliquer la minutie et le labeur que vous m'avez inculqué en travaillant sérieusement. Les cours se déroulent fort bien et je veille à ne pas me laisser distraire ; j'ose espérer faire ainsi votre fierté. Le premier jour de cours était vraisemblablement placé sous un signe martial puisque nous avons eu de suite cours de DCFM avec M. Garm, un bon professeur quoique fort négligeant et art du combat avec le professeur Zaranki qui ressemble plus à une brute épaisse assoiffée de combat et de mort qu'à un professeur. Il semble toutefois connaître son sujet.

Je ne finirai pas cette première lettre sans vous parler du cours de potion pour faire plaisir à Mère — Simoshesha Hy, le professeur de potion, est d'ailleurs le directeur de ma Maison. L'homme qui donne le cours est clairement expert, passionné et expérimentateur. Mère, vous savez mon manque de compétence pour en ce qui concerne les mixtures et onguents mais je ne crains pas de faire exploser la salle du cours de potion cette année : le professeur s'en chargera vraisemblablement avant moi.

Je me permets de conclure ici et de vous demander au passage des nouvelles de vous. Mère, avez-vous progressé sur votre dernier philtre ? Père va-t-il bien ?

Puisse cette lettre vous trouver en pleine santé,
Kelly Hudson.


// Kelly parti ensuite pour déposer sa lettre à la volière. Il l'avait écrite essentiellement pour faire plaisir à ses parents — raison pour laquelle il insistait sur le fait qu'il travaillait beaucoup — mais les formules polies et parfois austère cachait sa grande excitation. Chaque jour, il découvrait mille et une choses sur le monde magique et la vie à Poudlard le passionnait. S'il n'évoquait que peu ses camarades en revanche, c'était parce qu'il n'avait pas encore à réussi à se faire d'amis.
    ** Ça finira sans doute par venir. ** se dit-il, avant de confier la lettre à un des hiboux.

Et il s'en reparti, l'esprit plus clair et ordonné d'avoir passer du temps pour poser ses pensées sur papier. C'était un bon exercice. //


Couleurs utilisées dans ce message : #FFF48D
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 10, 11, 12, 13
   Répondre au sujet    Forum >> La Volière
Page 13 sur 13