Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Les lettres de Pré-au-Lard

Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pré-Au-Lard
Auteur Message
Jasmeet Singh Anahita

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Lun. 23 Fév 2015, 00:12  Répondre en citant

Les lettres de Pré-au-Lard



// Dans le petit village de Pré-au-Lard, vous trouverez la poste. Cet ancien bâtiment, bas de plafond est l'antre des hiboux et des chouettes. En ouvrant la porte, il est très fréquent que le courant d'air charrie des plumes qui s'envolent dans les rues tranquilles.

Charles Albert, dit Harfang, soigne ses petits protégés avec amour. Un amour transmis de génération en génération. Il vous accueillera en ayant dans sa poche de chemise un de ses plus jeunes protégés.

Pour trois mornilles, vous pouvez envoyer un courrier dans toute l'Angleterre. Les coursiers internationaux sont des harfangs des neige entrainés depuis leur plus jeune âge. Vous devrez payer une somme allant de dix mornilles à trois gallions pour les pays les plus proches. Au-delà, un forfait avantageux vous sera proposé.

N'oubliez pas d'apporter quelques biscuits pour les volatiles. Pour les adoptions de hiboux ou de chouettes, veuillez vous adresser à Gabriella Albert. //

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Dim. 12 Avr 2015, 15:07  Répondre en citant

[Lettre de Swaran H. Walter à Ashley Dawon, infirmière de Poudlard]


// Se pressant dans la poste de Pré-Au-Lard, Swaran affichait une mine préoccupée ce matin là. Non pas qu'il ait pour habitude d'être d'un optimisme extraordinaire, mais cette fois-ci quelque chose ne tournait pas rond, et n'importe quel employé l'aurait remarqué. Ne saluant pas de son air poli Charles Albert, il se contenta d'un hochement de tête avant d'aller se réfugier dans un coin. Il griffonna à une vitesse folle quelques mots sur un parchemin, et sortit trois mornilles de la poche de sa veste. Son seul regard laissait supposer à Gabriella qu'il valait mieux dépêcher leur hibou le plus rapide pour livrer ce courrier, sous peine de s'attirer les foudres du brave Walter. //

Citation :
Très chère Mrs Dawon,

Je vous écris bien alarmé des faits dont j'ai récemment été informé. Se pourrait-il que tout cela ne soit qu'une vaste plaisanterie ? L'édition de la Gazette du Sorcier d'aujourd'hui m'a laissé béat, et je dois vous avouer, en toute honnêteté, que je peine à y croire. Qui aurait pu imaginer de tels événements à Poudlard ? Que s'est-il passé exactement ?

Je me suis rendu à siège de la Gazette mais aucun journaliste n'a accepté de m'en dire plus. J'ai également songé à contacter un vieil ami du département de la Justice Magique, cependant il est actuellement en déplacement. Je vous en pris dîtes-m'en plus, je ne peux rester dans cet état d'incertitude face à ce désastre, vous savez l'importance que j'accorde à l'éducation et à certaines traditions. Ces enfants ne peuvent être laissés sans directeur, et je crains qu'un éventuel successeur ne soit pas au goût de tous. Vous savez bien entendu de qui je parle, et je vous fait confiance quant à l'aspect confidentiel de cet avis que nous partageons.

Je vous serais également gré de taire mon inquiétude aux professeurs, je tiens à ce que mon investissement autant financier que culturel dans cette école reste dissimulé.
Pardonnez mes tournures peu conventionnelles, j'ai, comme vous vous en doutez, écris ce courrier à la hâte.

Dans l'attente imminente de votre réponse,
Amicalement,

Swaran H. Walter


// Une fois le courrier déposé, Swaran rajusta son manteau et s'en alla aussi précipitamment qu'il était venu, disparaissant dans la foule de passants qui flânaient dans les rues de Pré-Au-Lard. Une fois partit, Gabriella et Charles se jetèrent un regard interrogateur, avant de retourner à leurs activités respectives. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Ven. 17 Avr 2015, 22:32  Répondre en citant

[Lettre de Swaran H. Walter à Ashley Dawon, infirmière de Poudlard]


// C'est avec un hibou en cage que Swaran entra pour la deuxième fois de la semaine dans la Poste de Pré-Au-Lard, en saluant cette fois d'un sourire plus poli Charles et Gabriella. Le message qu'il avait reçu dans la journée lui avait rendu son calme et son air aimable habituel. Ravi de ce changement d'humeur, Charles Albert en profita pour discuter avec lui de quelques banalités, auxquelles Swaran répondit avec plaisir. Le temps anormalement chaud pour la saison, une mystérieuse maladie qui touchait de plus en plus de hiboux, mais pas un mot sur les événements récents qui sévissaient à Poudlard. Alors que tout le monde en ville semblait être au courant - comment ne pas l'être ? - Charles Albert, lui, paraissait retiré dans sa bulle coupée du monde. Swaran ne fit cependant aucune remarque sur le sujet, et lui rendit la cage avec la chouette hulotte à l'intérieur. L'animal faisait grise mine, s'il est possible d'en dire autant d'une chouette, si bien que le grand brun signala non sans une touche d'humour à Charles qu'elle devait elle aussi être touchée par cette maladie étrange. //

- Tenez, je vous la rend. Alors qu'elle me livrait un message je l'ai sentie moins énergique, indolente, je ne suis pas même parvenu à lui faire porter un mot. Peut-être qu'elle aussi devra être grabataire quelques temps, dit-il.

// Et tandis qu'Harfang s'affaira autour de sa pensionnaire malade, Swaran livra son message au prix de trois mornilles.

Citation :
Chère Ashley,

Ne vous excusez pas je comprend parfaitement que vous devez être fort occupée ces derniers temps.

Cependant, la vacuité des appartements du directeur et le mystère entretenu autour de ce départ ne fait qu'accroître mon inquiétude. J'ai pleine confiance en monsieur Spire, qui s'est avéré être un brave homme lors des rares discussions que j'ai entretenues avec lui, mais l'arrivée d'un nouveau directeur me préoccupe. Se pourrait-il qu'un inconnu, ou qu'une inconnue, prenne la tête de l'école sans une concertation préalable des professeurs ?

J'ai annulé mes obligations de lundi pour vous rendre visite, et j'arriverai très certainement plus tôt que prévu pour livrer une missive à Mme Parish et vous rejoindre à l'infirmerie. S'il le faut je resterai la journée entière, je ne peux me défaire de l'envie pressante de rencontrer ce nouveau directeur. J'espère que mes réticences et ma réserve à son sujet ne se réaliseront pas, mais je me dois de vous faire part de mes inquiétudes, qui sont, je pense, partagées par de nombreux professeurs.

Nous nous voyons lundi,
Amicalement,

Swaran

PS : si vous avez besoin de plantes spécifiques ou de livres médicaux n'hésitez pas, j'ai à me rendre à Traverse avant lundi et pourrai vous livrer sans faute, vous évitant ainsi tout déplacement inutile.


Souriant poliment à Gabriella, Swaran s'éclipsa dans les rues de Pré-Au-Lard d'un pas moins pressé que la fois précédente, mais pas moins préoccupé. //


Dernière édition effectuée par Elerinna Calaelen (Ven. 17 Avr 2015, 22:33) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #262754
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Dim. 03 Mai 2015, 15:33  Répondre en citant

[Lettre de Swaran H. Walter à Ashley Dawon, infirmière de Poudlard]


// D'un pas calme et déterminé, Swaran se présenta à la poste et salua Gabriella d'un sourire entendu. S'étonnant vaguement de ne pas voir Charles, il jeta un regard alentour avant d'aller s'installer à l'écart pour y écrire sa lettre.

Citation :
Chère Mrs Dawon,

Permettez moi de vous présentez mes plus plates excuses pour ce lundi. Pressé dans l'euphorie générale, je n'ai eu ni l'occasion ni le temps de venir vous saluer, mon manque de politesse est impardonnable.

J'ai quoi qu'il en soit pu apercevoir monsieur Lawford, et me voilà en partie rassuré. Les enfants ne se trouvent plus sans repère hiérarchique, et Poudlard va pouvoir retrouver son calme et son organisation habituels. Quel ne fut pas mon étonnement cependant, de reconnaître en ce monsieur Lawford une vieille connaissance de mes années d'études. Il était en effet à Gryffondor lors que je faisais mes débuts à Serdaigle, et c'est très certainement son succès auprès de la gente féminine, resté inchangé à ce jour, qui m'a rappelé ce curieux personnage.

Je n'émet aucun doute quant à sa capacité à administrer la vie au château avec la plus grande justesse, ses projets me semblent tout à fait louables mais une question subsiste cependant : comment est-il arrivé à ce poste ? Je ne sous-entends pas, bien entendu, qu'il aurait utilisé un moyen détourné, mais admettez que son interview fait l'impasse sur cet aspect. Aurait-il été nommé par un comité quelconque ?

Je sais ce que vous allez penser, Ashley, je me pose peut-être bien trop de questions, mais mon unique objectif est l'épanouissement intellectuel des générations futures. Et cet objectif ne doit souffrir d'aucune négligence.

Bien à vous,
Amicalement,
Swaran


Déposant sa lettre et les quelques mornilles qui l'accompagnent, il discuta un instant avec Gabriella, lui demandant où était passé ce brave Albert. Le pauvre souffre d'une tendinite et est parti pour la matinée à Sainte-Mangouste mais devrait revenir sous peu. Lui souhaitant de se ménager un peu plus, Gabriella promit de lui répéter, et c'est finalement dans un sourire aimable que Swaran quitta la poste et rentra chez lui sous la pluie battante des rues de Pré-Au-Lard. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Mer. 27 Mai 2015, 19:55  Répondre en citant

[Lettre de Maximilian O'Neill à Iris O'Neill]


// Maximilian O'Neill avait un jour de congé. C'était presque merveilleux de pouvoir se balader sans se tracasser d'une naissance impromptue ou d'un examen gynécologique d'urgences à cause de fausses contractions. Il était léger, heureux et il avait envie de dire bonjour à n'importe qui.

En l’occurrence une fleuriste qui était un peu trop mariée à un type vraiment trop jaloux. Fuyant le courroux du mari, il s’engouffra à l'arrière d'une rue. Il passa devant la Meringue Gourmande, toujours en travaux. Il se murmurait à Pré-au-Lard que la propriétaire était amoureuse et n'en avait que faire des retards de son entrepreneur. Maximilian avait souri en imaginant Loreliese Laners amoureuse. Cela devait bien lui aller au teint.

Ils avaient souvent discuté de ses perspectives d'avenir lorsqu'il était en 7ème année. Loreliese, jeune conseillère d'orientation, l'avait poussé à suivre sa voie et ce, sans prendre en considération sa famille. Elle avait été le guide idéal à ce moment clé de sa vie. Et il espéra qu'elle ne tomberait pas enceinte dans la semaine et qu'elle finirait dans son service avec un ventre rond comme un ballon.

Parce que oui, ils avaient osé. Ils avaient prolongé son stage. Il commençait à craindre de passer encore trois ans en gynécologie...

Mais là n'était pas son inquiétude principale.

Citation :
Soeurette,

Je viens d'apprendre par Ismaël que tu roucoules littéralement avec une poufsouffle du nom de Sonia Perlia. Quand allais-tu m'annoncer cette bonne nouvelle ? Tu sais pourtant bien que j'adorerais être présenté à cette délicieuse demoiselle - je n'en doute pas, tu as souvent bon goût, chose que je n'ai pas, selon toi - et que je l’accueillerai les bras ouverts. (Promis, je ne te la ravirai pas.)

Coup de tonnerre par contre dans la famille. Grand-mère, mère et papa, nos oncles et tantes avaient leur tournoi annuel de poker la semaine dernière. Comme toujours, les choses ont dégénérés, la tante Lydia a décidé de mettre les pieds dans le plat, et les choses en entrainant d'autres... Il semblerait que père aurait prononcé le mot divorce.
Oui. Tu as bien lu. Divorce. Séparation définitive donc. Ce sur quoi, grand-mère aurait rétorqué, je cite : 'Enfin, une bonne nouvelle. Son écriture était atroce et ses idées en matière d'éducation étaient déplorables.'

Je te laisse imaginer la suite, je pense que connaissant les protagonistes, tu devineras aisément ce qui s'est passé.

Bon d'accord, je crache le morceau : trois personnes ont fini aux urgences de Sainte-Mangouste. Et grand-mère, totalement éméchée, a assuré le lien entre les blessés et les médecins. Un vrai carnage.

De fait, papa demande si ça te tente de le voir à Pré-au-Lard à ta prochaine sortie.

Je t'embrasse,

Maximax


L'ancien serpentard régla la course du hibou à son propriétaire puis confia sa missive. Elle était assez bancale mais suffisamment explicite pour titiller la curiosité de sa sœur. Mais là, il n'avait pas le temps de faire mieux, il devait ne rien faire. Et cela allait lui prendre au moins toute la journée. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Jeu. 09 Juil 2015, 20:27  Répondre en citant

[Lettre de Swaran H. Walter à Loreliese Laners]



// Le soir qu'il avait attendu la semaine durant était enfin venu. Le jour J, l'heure H. Il avait pour l'occasion passé des heures à chercher son plus beau pardessus, mais son style vestimentaire était si habituellement élégant que Charles Albert ne sembla pas même remarquer le léger changement. Il était prêt à fermer boutique quand Swaran entra dans la Poste. //

- Bonsoir Charles Albert, navré je vais retarder quelque peu la fermeture, je n'en ai pas pour longtemps. Fergus doit porter une missive qui ne peut attendre.

// Sans broncher, le gérant de la poste le laissa entrer. Il aimait la compagnie de Swaran, car il n'était pas si courant de croiser aussi poli que lui. Il le regarda s'agiter près du bureau en bois. Rarement aussi pressé, il fit naître dans l'esprit de Harfang plusieurs suppositions. Peut-être avait-il un décès ou un accident grave dans la famille, ou était-ce en lien avec cette femme ? Les rumeurs allaient bon train dans le petit village de Pré-Au-Lard depuis que la conseillère d'orientation de Poudlard avait été vue dans un dîner galant avec Swaran H. Walter. Charles n'accordait d'habitude pas grand crédit à ce genre de racontar, mais maintenant qu'il y prêtait plus grande attention, il voyait bien que monsieur Hamilton Walter of Bradford avait ce soir revêtu un costume plus élégant encore que d'accoutumée. Et tandis qu'il l'observait, Swaran s'affairait.

Le mot était préparé depuis longtemps déjà. Un bout de papier enroulé soigneusement et glissé dans la poche intérieure de sa veste noire. Il le sortit, et en le lisant une dernière fois il s'aperçu qu'il le connaissait en réalité par cœur. Chaque mot avait été travaillé, modifié, effacé et réécrit milles fois, pour fournir un résultat assez satisfaisant aux yeux du perfectionniste qu'il était.

Citation :
Le grand-duc vous guidera dans la forêt obscure, je vous attend langui sous les étoiles

Amoureusement votre,
Swaran


Il s'assura que nul besoin était de le corriger une nouvelle fois, et le donna à son hibou, qui prit son envol aussi rapidement que gracieusement. Fergus était à l'image de son propriétaire, élégant et agréable à vivre, mais considéré peut-être comme trop pédant par certains. Un hibou ? Pédant ? Les pensées de Swaran étaient décidément bien nébuleuses alors qu'il s'apprêtait à revoir l'élue de son cœur.

Quoi qu'il en soit la première partie de la surprise était en marche, ou plutôt en vol, mais il ne fallait pas traîner. Aussitôt reparti, Swaran s'excusa une nouvelle fois auprès de Charles Albert, réajusta son costume et disparu dans les rues de Pré-Au-Lard. //


Couleurs utilisées dans ce message : #262754
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Dim. 25 Oct 2015, 15:14  Répondre en citant

[Lettre de Maximilian O'Neill à Zéphyr McGregor]




// Le principal atout d'être en stage à Poudlard était de pouvoir flâner tranquillement à Pré-au-Lard à toute heure. Enfin pas vraiment. Mais il s'était autorisé une pause lorsque l'infirmière Dawon avait décrété qu'il n'y avait aucun cours dangereux de la journée. Ce qui limitait fortement le risque d'accidents.

Il flânait ci et là, achetant quelques essentiels qu'il avait oublié pour son déménagement au château. En passant devant la devanture de la porte, il salua Harfang. C'est vrai qu'il avait quelques lettres à envoyer. Il avait reçu des nouvelles de son père, l'heureux divorcé et une beuglante de sa mère l'hystérique revancharde. Il allait répondre au premier et nier consciencieusement la seconde.

C'était assez impressionnant et mine de rien, Maximilian sentait pertinemment que sa mère allait créer un nouveau livre sur le divorce. Un guide de la parfaite divorcée à usage des futures épouses. Une sorte de conseils pour mettre en garde les femmes contre les mauvais choix d'époux.

Non, vraiment, il ne comptait pas la contacter. Par contre, il savait à qui il devait envoyer un message. Il pénétra dans la petite maison et acheter de quoi écrire. //

Citation :
Salut beau gosse,

Ici ton ex-gynéco préféré. Ca fait un moment qu'on ne s'est plus croisé et je me suis dis qu'une petite mise à jour ne serait pas du luxe. Tu ne devineras jamais où je suis. Poudlard.

Oui, comme le château où on nous gavait de cours et de questionnaires sur des sorts que nous n'utiliserons plus jamais.

Je suis infirmier stagiaire pour des adolescents sorciers. C'est à se demander ce qui leur est encore passé par la tête. Je n'ose imaginer ce que ça va être pour ma dernière année... Quoique, j'a déjà fait la naissance et l'adolescence. Je vais peut-être finir dans une maison de repos pour riches sorciers séniles. Avoue que l'idée te fait marrer.

Bref, comment va mon guérisseur préféré ? Les stages se passent bien ?

Si tu veux venir me rendre visite, n'hésite pas.

A bientôt

Max (O'Neill, juste au cas où tu aurais un doute et que tu fréquenterais une foule d'ex-gynéco ah ah)


// D'un sourire niais, il acheva sa lettre. Cela comportait au moins trois infractions graves à l'écriture d'une parfaite lettre selon les recommandations de son illustre mère. Cela suffirait. D'habitude, il en faisait plus mais il réservait ses chefs-d’œuvre à la mère précédemment citée. Zephyr saurait apprécier sa missive, lui. Enfin... Peut-être. Sitôt expédié, l'infirmière stagiaire retourna à ses occupations. Il lui fallait des sucreries à donner à ses élèves blessés pour Halloween. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2606
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Jeu. 29 Oct 2015, 19:48  Répondre en citant

[Lettre de Zephyr McGregor à Maximilian O'Neill]




// Zephyr ne s’était pas attendu à recevoir une lettre de Maximilian. Il ne lui avait pas du tout parlé depuis le verre qu’ils avaient bu l’autre soir. Ça lui avait fait plaisir du coup, il appréciait bien l’autre homme, même si leur rencontre avait été plutôt épique.

Devant aller à Pré-Au-Lard pour y retrouver sa sœur, il en profita donc pour passer par la poste. Ça lui coûterait quelques mornilles, mais ça lui ferait surtout gagner du temps. Déjà qu’il n’était pas très en avance… Il avait eu une journée plutôt chargée et était sorti tard de son stage.

Entrant dans le vieux bâtiment, il s’installa pour pouvoir écrire sa réponse rapidement et la confia ensuite à un hibou après avoir payé. //

Citation :
Salut Max,

Poudlard alors ? Ça va, pas trop de filles à l’infirmerie ? Et de garçons aussi remarque.

Plus sérieusement, c’est étonnant comme choix Poudlard. Il ne doit pas y avoir eu beaucoup de stagiaires là-bas. Tu dois avoir un truc. Soit tu es très bon, soit Dawon a craqué sur toi, soit celui qui choisit tes stages ne t’aime pas. Une préférence ?

J’ai pas mal de cours en ce moment, mais je m’en sors. Mon stage est plutôt sympa en plus, pas de co-stagiaire folle pour une fois.

Faudra que tu me racontes tes aventures au château, un jour où nos emplois du temps le permettront !

Bonne soirée,

Zephyr


// Ceci étant fait, il devait maintenant trouver un cadeau à sa sœur pour s’excuser de son retard. Même s’il savait qu’il aurait tout de même droit à une remarque bien moqueuse... //


Dernière édition effectuée par Nelyss Hastweid (Jeu. 29 Oct 2015, 19:48) ; édité 1 fois
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2901
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Ven. 30 Oct 2015, 19:02  Répondre en citant

[Lettre de Maximilian O'Neill à Zéphyr McGregor]




// Maximilian avait eu la bonne idée de rigoler avec l'infirmière Dawon à propos des elfes et des hiboux. A la base, il avait juste dit 'on devrait les choyer un peu plus et vérifier s'ils ont de bonnes défenses immunitaires pour l'hiver' pour faire rire une gryffondor rendue muette par une pharyngite fulgurante. A la base, c'était bien une blague. Pour lui du moins, pas pour Dawon.

Elle lui avait tendu un stock de potions pour prévenir la grippe et des compléments alimentaires. Et elle l'avait envoyé faire le travail. Il avait commencé par les hiboux, les elfes ne seraient libres qu'à partir de sept heures, heure du souper. Dès lors, il avait nourri les hiboux. Et présentement, il s'amusait avec Albertin, le hibou de sa petite sœur. //

- Allez mon pote, tu vas pouvoir faire un voyage. Envoie ça à Zéphyr McGregor.

Citation :
Zephyr chou,

Poudlard est comme avant, en pire. J'ai l'impression d'être vieux. Mais oui, Dawon a affirmé que ça se bousculait aux portes de son infirmerie. En gros, tu sais détecter les examens préparatoires de Zaranki au nombre de malades. Avant, ce sont ceux qui tentent d'être exemptés. Après, ce sont les victimes. Je te laisse imaginer le monde quand c'est le tour de potions.
Sinon, je me suis fais draguer par un gamin de 15 ans. Plutôt épatant de voir leur bagout. Ils ne doutent de rien.

Pour le stage, je pense que j'ai un horrible Karma. Non, en fait, c'est plutôt que celui qui choisit mes stages est bientôt à la retraite et que ça l'amuse d'avoir mes comptes rendus. Le médicomage Bonimant, si jamais tu le connais de nom. Pour ainsi dire, lorsque j'ai fini gynéco, il a insisté pour assister à mes trois oraux pour la vérification des compétences.
(Et une gryffondor m'accuse de dénigrer mes stages, elle a peut-être pas tord. Je crois que je me suis fait remettre en place par une septième année...)

Tu as fait comment pour te débarrasser de ton ex collègue casse pied ?

Si tu veux, nous pouvons tenter une sortie à Pré-au-Lard un jour pour en discuter. Ca te tenterait ?

Des bises,
Max, l'infirmier au poil


Dernière édition effectuée par Cassiopee (Ven. 30 Oct 2015, 19:02) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1034A6
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP
Relations Moldues


Messages : 7593
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 30 Mai 2016, 20:03  Répondre en citant

[Lettre de Erwan Adamson à sa mère, Elisabeth Adamson]
[Lettre de Erwan Adamson au Bureau des Aurors]




// Erwan était préoccupé. Il était abonné à la Gazette du Sorcier. Il avait lu le fameux article relatant de la fuite du savant fou, comme la presse l'appelait. Le problème c'est qu'il l'avait vu, ce drôle de personnage. Il était venu aux Trois Balais. Bien évidemment, personne ne l'avait reconnu puisqu'il y a encore trois jours, personne ne le connaissait. Et puis il fallait dire aussi qu'il était venu à une heure où personne ne se restaurait habituellement.

Ce matin donc, il se ressassait le moment où il avait servi un repas, qui s'était révélé être tout simplement des tomates accompagnées de mozzarella, au prisonnier échappé. Le barman écrivait à la va vite sur un parchemin, essayant de n'oublier aucun détail. Il avait décidé de témoigner auprès du bureau des Aurors. Ils avaient fait passer une annonce dans le journal quotidien le plus célèbre du monde magique.

Le jeune homme finit à la va-vite son compte-rendu et se relut afin de vérifier la clarté de ses propos et les possibles fautes qu'il avait pu faire.

Citation :
Bonjour,

J'ai vu votre annonce dans la Gazette du sorcier. Je travaille aux trois balais. Je crois avoir servi un plat au fugitif que vous recherchez, à savoir Frank Wakefield. C'était il y a trois jours. Il était vêtu d'une blouse blanche. Il semblait assez vieux et avait l'air assez nerveux. Il bégayait un peu et avait du mal à exprimer ce qu'il voulait dire. Il se dirigeait vers la sortie de Pré-au-Lard - pas celle menant au château de Poudlard.
Si vous avez des questions à me poser, je peux me rendre disponible.

Cordialement,

Erwan Adamson.


Il espérait avoir été assez expressif quant à ce qu'il avait vu.

Il se dirigea vers la poste. Le propriétaire des volatiles était en train de leur donner à manger et Erwan attendit donc avant de faire sa demande. Le responsable du bâtiment lui permit ensuite de s'approcher des oiseaux. L'ancien Serpentard choisit un grand duc pour le courrier dédié aux Aurors.

Il sortit une deuxième lettre de sa poche. Il la relut rapidement.

Citation :
Bonjour mère,

Tu dois être au courant de l'altercation qu'il y a eu entre père et moi. Je dois t'avouer que j'en ai vraiment marre de me voir encore considérer comme un enfant par mes propres géniteurs.

En revanche, je sais que tu n'as jamais voulu me faire de mal mais en te pliant aux règles de père tu m'en as fait et tu ne saurais le réparer. J'espère tout de même que tu te portes bien et je te prie de faire attention à toi. Il parait qu'un dangereux psychopathe s'est échappé de Sainte Mangouste.

Erwan.


Il hésita longuement avant de finalement la donner à une chouette qui le regardait avec de grands yeux globuleux.
Il avait cédé mais sa mère, contrairement à son père, lui manquait malgré tout.

Il paya la modeste somme de six mornilles au propriétaire puis retourna travailler. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pré-Au-Lard
Page 1 sur 2