Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


L'antre du destin

Page: 1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pré-Au-Lard
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Mar. 28 Juin 2016, 11:40  Répondre en citant



L'antre du destin



// Mystérieuse et envoûtante... c'était ainsi qu'elle décrivait sa boutique si on lui demandait. Elle avait réussi, à partir de rien, à créer ce petit coin de paradis qu'elle avait appris à choyer. C'était à elle, son bijou. L'Antre du Destin. Ce nom si simple qu'elle avait rêvé. Esmeralda l'avait aménagé comme il lui était apparu en vision.

A l'arrière, Essy avait installé son bureau. Petit et simple, il lui servait plus de débarras désormais. Elle n'y mettait jamais les pieds préférant se trouver dans boutique ou dans ce qu'elle avait aménagé comme un salon de thé. A la sortie de ce bureau qui n'en était pas un, se trouvait sa boutique dont elle était fière. Sur de longs rayonnages se trouvaient des boules de cristal et tout autres articles liés à la divination ou à l'astronomie, sa deuxième passion. Une porte se trouvait dissimulée derrière un rideau. Seule Essy savait ce qu'il s'y trouvait. Face à ce rideau, une autre porte, qui menait à ce qu'elle appelait son repaire. C'était là-bas qu'elle recevait ses clients souhaitant une prédiction par les cartes ou tout ce qu'ils souhaitaient.

Lorsqu'on quittait la boutique, on se retrouvait transporté dans ce qu'Essy préférait. Son salon-de-thé. Elle ne servait que du naturel. C'était le plus important pour elle. Esmeralda passait d'ailleurs ses journées derrière le comptoir où elle préparait le thé pour tous ceux qui le souhaitait mais c'était aussi là qu'elle encaissait les achats dans sa boutique.

Alors que vous soyez simplement intéressé par les articles proposés, désireux d'en apprendre plus sur ce que l'avenir vous réserve ou bien curieux de découvrir l'art de la divination, Mademoiselle Dhertro vous accueillera et vous guidera dans vos choix. Du salon de thé des plus simple à l'atelier vous permettant de découvrir l'art de la Divination, laissez-vous donc tenter par une tasse de thé et une lecture de votre avenir. Laissez Esmeralda lire au plus profond de vous pour découvrir ce que le futur vous réserve. //


[Merci à Lucia Kelington pour ce lieu]


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Lun. 28 Aoû 2017, 22:14) ; édité 1 fois
Lucia Kelington

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mar. 05 Juil 2016, 17:30  Répondre en citant

[Début de rp entre Charlen Di Marzio (Liara), Selena Edelweis (Selena Edelweis) et Esmeralda Dhertro (Lucia Kelington)]




// Ce matin là, elle était venue travailler un peu à contre coeur. Son envie avait disparu en même que l'arrivée progressive de la pleine lune. La jeune femme détestait cette période, ses visions se faisaient de plus en plus précise, de plus en plus violente, allant jusqu'à la réveiller en pleine nuit. Elle appréhendait de plus en plus et en avait perdu le sommeil, et pourtant cette pleine lune n'était que dans quelques jours.

Doucement, elle poussa un long soupire. D'un geste lent, elle ouvrit la porte de sa boutique et sortit sa petite fleur qu'elle posa sur le rebord de la fenêtre, à droite de l'entrée. Alors qu'elle allait refermer la porte, un vent froid vint se frotter à elle la faisant frissonner. Curieuse, Essy s'avança un peu plus vers la rue et ferma les yeux. Ce vent était froid pour ne pas dire glacé, il effleurait doucement son visage, la faisant sourire alors que l'air catabatique lui glaçait les sangs. La sorcière frictionna ses bras pour se tenir chaud et rentra dans sa boutique. Ce vent l'inquiétait plus qu'il n'aurait dû. Elle n'avait jamais fait d'études météorologiques mais ses compétences en divination et ses connaissances astronomiques lui suffisait à savoir que ce vent n'apporterait rien de bon et cela l'inquiétait alors que cette lune arrivait.

Esmeralda se plaça derrière le comptoir de son salon de thé et laissa ses idées vagabonder un peu plus. Elle adorait travailler ici malgré ses inquiétudes. Cela finirait par lui passer. Tournant le dos à l'entrée, elle prit le temps de faire infuser son thé. Elle ne pouvait bien travailler sans cela, c'était son petit bonheur de la journée. Et alors qu'elle allait glisser le sucre dans sa tasse le carillon de l'entrée retentissait. Elle releva la tête et laissa un sourire s'afficher sur son visage. Sans se retourner, elle soupira de bien être, heureuse de constater que des personnes s'intéressaient encore à la divination. //

- Entrez donc Miss Di Marzio, je suis à vous dans un instant. Oh et vous aussi Miss Edelweis, n'ayez pas peur.

// Elle laissa le sucre glisser dans sa tasse et se retourna vivement face aux deux arrivantes, posant son thé au passage sur le comptoir. Elle leur adressa un grand sourire, attendant qu'elles s'approchent. //


Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5

Joueuse


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 05 Juil 2016, 19:48  Répondre en citant

// Aujourd'hui était le dernier jour en sixième année de Charlen Di Marzio. Demain, pour la dernière semaine de cours, elle allait se rendre avec quelques autres élèves à Durmstrang, afin de rencontrer leurs correspondants. L'italienne avait hâte, mais la nostalgie avait vite repris le dessus. Après cette semaine qui promettait d'être riche en rebondissement, ce serait les vacances. Celles de la brunette étaient un peu floues. Bien sûr, elle allait passer un mois avec son père, Ariana, et tout le reste de sa vaste famille. D'habitude, cet perceptive l'enchantait, mais cette année c'était différent. Vu que les parents et la sœur d'Isaac étaient revenu, ça allait chambouler tous les repas de famille. Charlen n'osait imaginer l'ambiance explosive. La situation était à la limite d'un sketch.

D'ailleurs, en parlant de la sœur d'Isaac, la Serpentard s'était renseignée. Elle avait envoyé une lettre à Ariana il y a quelques jours pour en savoir un peu plus. Sa belle-mère lui avait répondu en lui détaillant beaucoup de choses, et lui avait donné rendez-vous à Pré-Au-Lard, pour pouvoir parler de ça, et aussi du voyage de la jeune fille dans quelques heures.

Calypso. Elle s'appelait Calypso. Calypso Amaryllis Tremblay. Quelle idée de donner un nom pareil à sa fille? Un nom de nymphe des histoires mythologiques moldues? Charlen était vraiment étonnée, mais, étrangement, trouvait le prénom très beau. Calypso avait quinze ans mais allait bientôt fêter ses seize. Ariana avait précisé que l'on fêterai son anniversaire en famille, dans le manoir des Di Marzio. Il fallait donc acheter un cadeau... Mais Charlen n'avait aucune idée de présent pour la sœur d'Isaac. Un bijou? Du style, un bracelet, un collier? Ou alors un animal de compagnie. C'était assez compliqué, elle ne la connaissait même pas. Ariana avait joint une photo des parents d'Isaac avec Calypso, en Thaïlande. La Serpentard trouvait qu'elle ne ressemblait pas de tout à son frère. Les cheveux blonds, presque argentés d'Hariet et les yeux bleus clair de Kyle. Charlen était obligée d'admettre qu'elle portait bien son nom de nymphe, elle en avait tout l'air d'être une.

Tout ça était-il que la jeune fille traînait dans les rues de Pré-Au-Lard en attendant d'apercevoir sa belle-mère. Charlen avait une heure d'avance, et avait prévu de faire les boutiques avant. Il fallait refaire le plein de confiseries à Honeyduckes, et faire un tour à Gaichiffon pour se racheter quelques robes.

En flânant dans l'allée principale, son regard se posa sur une nouvelle boutique. L'Antre du Destin. C'était nouveau non? A la dernière sortie elle n'était pas là, cette boutique. Mais était-ce vraiment une boutique? On dirait plus un salon, de loin. Un salon de thé, peut-être? Charlen se rapprocha de l'endroit, curieuse. Elle avait le temps d'y jeter un coup d’œil, et le nom de l'endroit l'attrayait fortement. Elle s'avança juste devant la vitrine. Il semblait qu'il y avait une femme à l'intérieur. Sûrement la propriétaire du lieu. Charlen sonna la cloche qui se trouvait juste devant elle. La porte s'ouvrit et une vois s'éleva. //

- Entrez donc Miss Di Marzio, je suis à vous dans un instant. Oh et vous aussi Miss Edelweis, n'ayez pas peur.

// Les yeux de la jeune fille s'écarquillèrent. Elle connaissait son nom? Comment... ? Elle avait aussi parlé à une autre demoiselle. Charlen se retourna brusquement. Effectivement, une Septième Année de Poudlard que la Serpentard connaissait de vue était juste derrière elle //

- Co... Comment vous savez nos noms?, demanda-t-elle bêtement en s'avançant dans la pièce.

// L'endroit était... apaisant. Chaleureux. Convivial. Et puis, cette odeur de thé mélangé à de l'encens était magique. Pourtant, consciente d'avoir été impolie, elle se reprit. //

- Au fait... Bonjour, madame.


Dernière édition effectuée par Liara (Mer. 06 Juil 2016, 01:33) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5, #57006C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Editorialiste


Messages : 5706
Guilde : Les Marchombres
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Ven. 08 Juil 2016, 15:54  Répondre en citant

// Selena Edelwes avait profité de la dernière sortie à Pré-au-Lard de l'année pour trouver un cadeau à son grand-père. Un léger vent soufflait, rafraîchissant l'atmosphère et les enseignes brandillantes se livraient à un concert de crissements, ce qui donnait au village une ambiance comico-effrayante. La jeune fille avait déniché au coin d'une ruelle la boutique d'un sculpteur sur bois et avait acquis une petite salamandre. Sculptée, la salamandre, elle ne comptait pas ramener une vraie salamandre à un moldu ! Même si elle était certaine que Louis saurait s'y prendre... Elle ne tenait pas à s'attirer les foudres de deux Ministères de la Magie dès sa sortie de Poudlard.
N'ayant rien d'autre à faire dans le village, elle décida de flâner au hasard dans les rues, découvrant de nouvelles échoppes ou redécouvrant certains passages. En effet, Selena se rendait rarement à Pré-au-Lard. Comme tous les élèves du château, elle avait attendu avec impatience sa première sortie pendant deux ans et en troisième année elle les avait quasiment toutes faites. Mais elle avait vite découvert qu'elle préférait le calme d'un château presque désert (par rapport à d'habitude) à l'agitation du petit village sorcier littéralement envahi par les étudiants. La serdaigle ne s'y rendait plus que rarement, souvent quand elle avait besoin de quelque chose de personnel (car elle chargeait volontiers des camarades de lui rapporter des fournitures), parfois quand des amis la conviaient à se joindre à eux.
Le hasard la fit s'approcher d'une boutique qu'elle ne connaissait pas. "L'Antre du Destin". En observant la vitrine, Selena comprit de quel type d'établissement il s'agissait. En digne élève de Rose Carter, la bleu-et-bronze n'était pas très portée sur la Divination, mais les divers objets exposés étaient jolis. Elle les contempla donc un moment de l'extérieur mais la douce brise d'été qui se changeait progressivement en violent aquilon la convainquit d'entrer. D'autant plus qu'elle commençait à frissonner : un thé chaud serait le bienvenu. Une jeune fille semblait avoir eu la même idée qu'elle, elles entrèrent donc ensemble dans la boutique et furent accueillies par une jeune femme aux beaux yeux bleus : //

- Entrez donc Miss Di Marzio, je suis à vous dans un instant. Oh et vous aussi Miss Edelweis, n'ayez pas peur.

// Ladite Di Marzio se retourna brusquement vers Selena qui put enfin voir son visage. Elle reconnut une serpentard de sixième année qui semblait être aussi éberluée que si elle avait vu un strangulot courir. Charlen, de son prénom (la fille, pas l'animal). Selena faillit se retourner pour voir le strangulot passer, mais se retint à temps. Être appelée par son nom par une femme qu'elle n'avait jamais vue ne lui avait pas semblé étrange et il fallut que la serpentard formule son étonnement pour que Selena s'en rende compte. //

- Co... Comment vous savez nos noms ? demanda Charlen.

// C'est cette phrase qui déclencha un éclair de compréhension dans l'esprit de Selena, chassant le stranguot coureur de ses pensées. Elle corrigea machinalement la prononciation de la devineresse, sans songer que cela pouvait être impoli : //

- Edelwes. Bonjour madame, prenez votre temps.

- Au fait... Bonjour, madame, ajouta Charlen presque en même temps.

// Elle avait pris l'habitude de devoir reprendre une fois sur quatre ses professeurs qui au bout de huit années ne savaient toujours pas prononcer son patronyme. Charlen semblait revenue de sa surprise. Ne voulant pas déranger immédiatement la voyante pour quelque chose d'aussi important qu'un thé, Selena se retourna vers les objets qu'elle admirait quelques secondes plus tôt. Son regard fut attiré par une boule de cristal... cubique. Mais qui semblait ronde. Tout en étant carrée. Captivée, la serdaigle s'approcha pour détailler l'objet. Soucieuse de ne pas passer pour une rustre auprès de sa camarade, elle s'enquit, relevant les yeux : //

- Tu t'intéresses à la Divination ?


Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5, #57006C, Maroon
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Lucia Kelington

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 10 Juil 2016, 03:18  Répondre en citant

// Esmeralda souriait. C’était un vrai sourire qu’elle voulait avant tout calme mais surtout amicale. Elle ne cherchait pas la distance avec ses clients. Non, c’était tout le contraire même. Depuis qu’elle avait ouvert sa boutique à Pré-au-Lard, la jeune femme s’était toujours montrée très proche de sa clientèle et se peu importait l'âge qu’il abhorrait. Distraitement, la jeune femme brassa son thé avant d’apporter la cuiller à ses lèvres pour goûter son breuvage. Parfait. Il était comme elle l’aimait. Ni trop fort, ni trop sucrée, ni trop amer. Elle avait mis longtemps avant de trouver le thé idéal pour elle mais avait finit par découvrir que le thé noir, malgré ce qu’on pouvait en dire, lui correspondait à merveille. Elle servait dans sa boutique d’autres thés évidement mais si elle pouvait conseiller celui qu’elle préférait, elle le faisait, question d’habitude et d’envie de faire découvrir aux autres sa passion. Sortant de ses pensées, Esmeralda disparu rapidement derrière son comptoir, s’accroupissant tout en ouvrant le placard où elle rangeait certaines de ses plus belles tasses. La sorcière laissa son doigt glisser sur l’étagère et alors qu’elle affichait une mou hésitante, elle acquiesça silencieusement, sûre de son choix. De ce placard, elle extirpa deux tasses d’un magnifique bleu azurin. Ces deux récipients avaient pour elle une grande valeur sentimentale et dès lors qu’elle avait vu les deux élèves pénétrer dans sa boutique, elle avait sentit en elles un grand potentiel non seulement pour la divination mais aussi dans leur vie future, quoi qu’elles en fassent. //

- Pardonnez-moi Miss Edelwes. Elle se tourna vers l’autre jeune fille qui semblait si étonnée qu’Essy connaisse leur nom. Je suis voyante mademoiselle, c’est mon métier de tout savoir. Je savais que vous viendriez aujourd’hui, toutes les deux.

// Esmeralda prit le temps de détailler les deux jeunes filles l’une après l’autre. Elles étaient exactement comme dans sa vision, rien ne différait et cela l’étonna guère. Elle avait pris l’habitude maintenant de voir des inconnus dans sa tête, dans ses pensées. C’était une sorte de rituelle même si par moment, elle s’en serait bien passée. //

- Je vous laisse choisir si vous désirez du thé mesdemoiselle. Je vais faire chauffer de l’eau.

// Sautillant derrière le comptoir, Essy disparu dans l’arrière-boutique. Elle avait eu cette idée peu de temps après son ouverture. Laisser ses clients seuls était pour elle une façon de leur montrer la confiance qu’elle plaçait en eux. Depuis sa plus tendre enfance, elle avait toujours montrer une extrême confiance envers le monde qui l’entourait, qu’elle connaisse ou non les personnes. Et si cela lui a souvent causé des torts, cela ne lui a pas suffit à changer. Elle se souvenait encore de ses années à l’école de sorcellerie Poudlard, où elle avait souvent subit les moqueries de ses camarades auprès de qui elle passait pour la filles étrange. Mais si cela l’atteignait, elle le montrait le moins possible. Par principe, pour ne pas passer pour faible et face à ces personnes, elle restait confiante toujours et ce malgré les nombreuses trahison comme elle les avait appelé. Avec du recul, elle avait pourtant compris que ce n’était que des erreurs de gamins. Elle poussa un long soupire et s’appuya contre le mur alors que l’eau pour le thé chauffait. Elle avait installé un petit miroir qui lui permettait d’observer l’intérieur du salon de thé. Elle ne cherchait pas à surveiller ses clients, non. Mais elle cherchait plutôt à comprendre ce qui les attirait dans cet art subtil qu’elle pratiquait depuis maintenant plusieurs années. Son sourire ne quitta pas son visage alors qu’elle voyait la jeune Edelwes focaliser son regard sur un de ses petits chefs d’oeuvres dont elle était plutot fière. Dans toutes bonnes boutiques de divination, on trouvait des boules de cristal plus ou moins fonctionnel. Mais Esmeralda était la seule à ventre ce type là. Il s’agissait d’un objet très particulier qu’elle avait découvert au cours d’un de ses voyages. La plupart de ses clients ne voyait pas sa particularité. Sans doutes car la passion ou bien le temps n’y était pas. Elle n’avait jamais vraiment compris. Elle vit Selena s’adresser à Charlen sans pour autant distinguer les mots qu’elle prononçait. Se redressant finalement, Essy prit la théière dans sa main et retourna derrière le comptoir. //

- Prenez-la miss. Elle ne va pas vous faire de mal je vous l’assure. Posez la sur cette table et installez vous. Je vais vous expliquer son fonctionnement.

// Elle laissa la théière de côté après lui avoir jeté un sort pour qu’elle garde la chaleur et tira une chaise pour s’asseoir à la table qu’elle avait indiqué à la jeune élève et où se trouvait la boule de cristal désormais. La voyant plongea alors son regard dans celui de Selena avant d’aller trouver celui de Charlen. Quelque chose émanait d’elles. Quelque chose de différent mais elle n’aurait su dire quoi. Elle afficha un sourire franc avant de commencer. Elle voulait les mettre en confiance car ce qu’elle leur dirait semblerait probablement étrange et elle ne souhaitait pas les faire fuir. //

- Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous mettre à l’extérieur, en soirée, et d’observer le ciel ? De le regarder en profondeur pour tenter de voir l’empyrée. De voir ce qu’il y a plus loin que ce qu’on ne voit ? Elle fit une pause et les regarda. Cette boule de cristal si on peut l’appeler ainsi est pareil que ce ciel. Pleine de mystères. Elle ne nous permet pas de voir notre avenir ou du moins pas seulement. Penchez vous dessus et observez. Face à vous, c’est votre reflet, tel que vous êtes maintenant. Regardez sur votre gauche maintenant.

// Elle sourit, fière de l’effet qu’elle espérait provoquer chez les jeunes élèves. Cette boule de cristal avait la particularité de montrer le présent mais aussi le futur et plus particulièrement le passé. Elle était très peu commercialisé car elle avait tendance à rendre le monde fou. Qui pouvait supporter de voir son passé, son présent et son futur en une seule fois ? Qui ne devenait pas accro au bien être que cela pouvait procurer ? Elle soupira et se leva pour rejoindre le comptoir. Cette boule de cristal n’était là qu’en signe de décoration, elle ne la vendrait pas. Elle refusait d’avoir cela sur la conscience. //

- Ne vous perdez pas à la regarder mesdemoiselles. Mais dites moi plutôt si je vous sers du thé ?


Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5

Joueuse


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 13 Juil 2016, 15:49  Répondre en citant

- Tu t'intéresses à la Divination ?

// Charlen était toujours en train de détailler la boutique du regard, fascinée, la bouche entre-ouverte, lorsque Selena leva les yeux vers elle pour lui poser une question. La Divination? Ça n'avait jamais été sa matière préférée, il était préférable de le noter. Pourtant, elle avait de bonne notes sans trop se fouler et aimait bien Frey Damaris lorsqu'il ne prenait pas la couleur tomate. //

- J'aime bien la Divination, lorsque c'est approffondi et pas survolé, comme ce que l'on fait en cours. Sinon, je ne vois pas trop l'intérêt. Le principe de tout ou rien, quoi. Et toi ?

// Charlen se pencha vers l'étrange boule de cristal que regardait la Serdaigle, et chuchota avec un petit rire. //

- On est bien d'accord que cette boule n'a pas de forme fixe n'est ce pas ? Sinon je deviens folle !

// Les deux jeunes femmes n'eurent pas le temps de prolonger leur petite discussion, la voyante - comme elle s'était nommée tout à l'heure - revint, sa théière dans la main. Elle jeta un regard furtif à l'objet qui intéressait ses clientes, avant de s'exclamer de sa voix douce. //

- Prenez-la miss. Elle ne va pas vous faire de mal je vous l’assure. Posez la sur cette table et installez vous. Je vais vous expliquer son fonctionnement, elle s'approcha de la table où Selena et Charlen se mirent sans piper mot, Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous mettre à l’extérieur, en soirée, et d’observer le ciel ? De le regarder en profondeur pour tenter de voir l’empyrée. De voir ce qu’il y a plus loin que ce qu’on ne voit ? Cette boule de cristal si on peut l’appeler ainsi est pareil que ce ciel. Pleine de mystères. Elle ne nous permet pas de voir notre avenir ou du moins pas seulement. Penchez vous dessus et observez. Face à vous, c’est votre reflet, tel que vous êtes maintenant. Regardez sur votre gauche maintenant.

// La brunette était suspendue aux lèvres de la devineresse. Elle avait cette capacité de captiver ceux qui l'écoutaient. Inouï. Lorsqu'elle termina sa tirade, elle invita alors Selena et Charlen à regarder la boule de cristal sous un autre angle. Ce qu'elles firent, évidemment. La Serpentard pencha sa tête légèrement sur la gauche et ce qu'elle vit faillit lui faire rater un battement de cœur.

Elle vit son enfance en Italie. Ses deux parents encore ensemble.Des rires, des cris de joie. Quelques années plus tard, l'image de sa mère s'effaca à moitié pour laisser place à de nouvelles personnes. Elle croisa le regard doux d'Ariana et le clin d'œil d'Isaac. Elle vit sa nouvelle maison à Lugano. Sa rentrée à Poudlard. Sa répartition. La salle où elle avait passé ses épreuves de BUSE. Plus récemment, les toilettes de Mimi Geignarde, où elle s'était disputée avec son cousin. Puis, elle se vit à Pré-Au-Lard, l'enseigne de l'Antre du Destin.

La jeune fille avait l'impression que cette intrusion dans la boule avait duré une éternité, en l'espace d'une seconde. Elle regarda Selena, pour voir sa réaction. C'était... dérangeant. Terriblement passionant, et curieux.

Charlen regarda cette fois à droite. Cette fois, c'était complètement différents. Elle voyait des gens partir sans pouvoir dinstinger leur visage, des inconnus et inconnues prendre leur place. Elle se voyait plus grande, plus sérieuse, et d'un coup, et vit... //

- Ne vous perdez pas à la regarder mesdemoiselles. Mais dites moi plutôt si je vous sers du thé ?

// La sixième année releva les yeux vers la voyante. Pourquoi les empêcher de continuer? Cet objet serait-il une force du mal ? La Divination avait aussi ses côtés néfastes, elle en était consciente. De nombreuses personnes avait perdu la boule (sans mauvais jeu de mot) en jouant avec le passé et le futur. Charlen resta interdite un petit moment avant de hocher la tête. //

- Avec plaisir, le thé, dit-elle, perdue dans ses pensées.

// Ce genre d'expérience, c'était toujours bouleversant. Qui ne serait pas choqué de voir sa vie se dérouler sous ses yeux? Et par la barbe de Merlin, voir son passé ET son futur à un instant d'intervalle, n'etait-ce pas perturbant? //

- Mademoiselle - ou Madame?-, est ce que je peux vous demander où est ce que vous avez eu cette boule de cristal ?


Dernière édition effectuée par Liara (Mer. 13 Juil 2016, 15:50) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : maroon, #57006C, #1d7db5
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Editorialiste


Messages : 5706
Guilde : Les Marchombres
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Sam. 16 Juil 2016, 23:32  Répondre en citant

// La voyante partit faire chauffer de l'eau pour le plus grand bonheur de Selena : elle avait hâte de tenir une tasse brûlante dans les mains. //

- J'aime bien la Divination, lorsque c'est approfondi et pas survolé, comme ce que l'on fait en cours. Sinon, je ne vois pas trop l'intérêt. Le principe de tout ou rien, quoi. Et toi ?

// Selena hésita. Elle ne voulait ni vexer sa camarade ni éventuellement la voyante qui les entendait peut-être depuis l'arrière-boutique ou elle avait disparu. //

- Je préfère l'astronomie, fit-elle avec un petit sourire contrit.

// Il était de notoriété publique que la professeur d'astronomie de Poudlard abhorrait la divination - mais pas le professeur de divination... Cela suffisait à traduire la position de Selena : elle n'avait rien contre la divination, elle pouvait même parfois trouver ça intéressant, mais elle était désespérément nulle et s'ennuyait souvent. Mis à part l'arithmancie, elle n'était pas capable de grand chose. D'ailleurs, elle n'avait pas souvenir d'avoir assisté à plus d'un cours de Damaris, cette année... //

- On est bien d'accord que cette boule n'a pas de forme fixe n'est ce pas ? Sinon je deviens folle !

// Selena se reconcentra sur la boule de cristal avant de répondre. //

- Si être à la fois cubique et sphérique, c'est ne pas avoir de forme fixe... Alors oui.


- Prenez-la miss. Elle ne va pas vous faire de mal je vous l’assure. Posez la sur cette table et installez vous. Je vais vous expliquer son fonctionnement,
assura la voyante.

// Selena glissa un œil désolé en direction de la théière abandonnée, mais ne voulant pas paraître impolie elle se prêta au jeu et s'installa à la table avec Charlen. En relevant la tête, elle rencontra les deux saphirs de leur hôte. La serdaigle frissonna. Ce regard semblait... beaucoup trop immense. Il était à la fois plein de confiance et rempli d'autre chose que la jeune fille n'arrivait pas à identifier. C'était... comme une mer de secrets découverts. Ouais. Rien que ça. //

- Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous mettre à l’extérieur, en soirée, et d’observer le ciel ? De le regarder en profondeur pour tenter de voir l’empyrée. De voir ce qu’il y a plus loin que ce qu’on ne voit ?

// Ça, la serdaigle comprenait. Très bien. Même si elle préférait généralement voir loin ce qu'elle voyait, elle avait déjà fait cette expérience. Selena adressa un remerciement muet à la devineresse pour ses comparaisons accessibles et attendit la suite. //

- Cette boule de cristal si on peut l’appeler ainsi est pareil que ce ciel.

** Ça commence bien ! **

- Pleine de mystères.


** Et voilà, il faut toujours que ça se gâte avec la divination, je vais être perdue... **


- Elle ne nous permet pas de voir notre avenir ou du moins pas seulement.


** Aheum déjà que j'arrive pas à voir l'avenir, si en plus je dois voir "plus loin que l'avenir"... **

- Penchez vous dessus et observez. Face à vous, c’est votre reflet, tel que vous êtes maintenant.


** Un jour, faudra penser à leur expliquer le principe des miroirs... Ou des flaques d'eau. Ou de n'importe quoi de réfléchissant. **


// Selena se pencha au dessus, comme suggéré. Et ce qu'elle vit la stupéfia. Pas de brumes. Rien. Son reflet, clair et net. Selena en resta bouche bée. De sa vie, c'était la première fois qu'elle voyait quelque chose dans une boule de cristal. Quelques choses autre que des nuages dont elle se plaisait à reconnaître les formes fantaisistes. Formes qu'elle ne retrouvait jamais dans son manuel de divination, étonnamment. //

- Regardez sur votre gauche maintenant.

// Enhardie par son succès précédent, Selena n'hésita pas à pencher la tête vers la gauche. Elle observa, observa... Mais comprenant qu'elle ne verrait rien que des brumes nébuleuses, elle préféra observer Charlen. C'était autrement plus intéressant ! La jeune fille affichait sur son visage une palette d'émotions impressionnante. Soudain, elle releva la tête et son regard rencontra celui de la serdaigle : de l'interrogation, de l'émerveillement... un soupçon de malaise ? Selena s'estima heureuse avec ses brumes évanescentes. Charlen se concentra à nouveau sur la boule et inclina sa tête vers la droite. Elle sembla véritablement absorbée par sa vision. Selena fronça les sourcils et se retourna vers la voyante, légèrement inquiète. Voulant comprendre, elle pencha elle aussi la tête vers la droite, mais la devineresse la coupa presque immédiatement : //

- Ne vous perdez pas à la regarder mesdemoiselles. Mais dites moi plutôt si je vous sers du thé ?

// Selena ne se fit pas prier et ravie, hocha vigoureusement la tête. Elle allait se lever quand elle se rendit compte que Charlen n'avait pas dit un mot depuis qu'elle avait relevé la tête, comme si des fantômes dansaient encore devant ses yeux. //

** Ne me dites pas qu'elle a vu un truc tragique dans son futur proche ! Ou encore sa propre mort... **

// La préfète ne se voyait pas rentrer au château portant à moitié une Charlen brisée voire en mille morceaux (au propre ou au figuré, au choix). D'autant plus que les conditions météorologiques déplorables au dehors auraient ajouté beaucoup trop de mélodramatique à la scène... //

- Avec plaisir, le thé, répondit enfin Charlen, l'air absent.

// Selena se mordit la lèvre. Devait-elle laisser Charlen se remettre ou bien la distraire ? Et puis la voyante qui ne l'aidait pas vraiment... Enfin si, un thé allait grandement l'aider. Et puis elle ne connaissait pas Charlen, c'était peut-être son état normal... La serpentard trancha à sa place en demandant : //

- Mademoiselle - ou Madame ?-, est ce que je peux vous demander où est ce que vous avez eu cette boule de cristal ?

** C'est donc bien la boule de cristal qui lui fait cette effet... **

// Selena se leva à son tour et rejoignit la voyante près du comptoir, lui proposant ainsi son aide. Son côté serdaigle-avide-de-connaissance reprit rapidement le dessus car elle osa se renseigner : //

- Quant à moi j'aimerais beaucoup comprendre comment elle fonctionne... Et comment elle a été créée...

// Selena commençait déjà à imaginer plusieurs manières d'obtenir un tel résultat, plus ou moins fructueuses et plus ou moins complexes. //


Couleurs utilisées dans ce message : #57006C, Maroon, #1d7db5
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Lucia Kelington

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 17 Juil 2016, 15:25  Répondre en citant

// Pour la jeune voyante, il était toujours plaisant de voir quelqu’un s’intéresser de près ou de loin à son art. Car si les deux jeunes femmes étaient présentes aujourd’hui dans sa boutique, Esmeralda se doutait qu’il y avait quelque chose. Peut-être qu’il ne s’agissait pas de quelque chose impactant immédiatement, mais elle était sûre d’elle. Durant toute son explication, elle n’avait cessé de les observer chacune leur tour. Il était toujours très intéressant de voir les réactions des autres face à cette situation, à cette boule de cristal unique. Elle s’était prise au jeu plus d’une fois à lire ce que son futur lui réservait. Mais ce qu’elle appréciait par dessus tout, c’était voir son passé, voir ses parents l’aidait à tenir le coup et à continuer de vivre, heureuse comme jamais. Grâce à la sphère transparente, elle avait un moyen, détourné certes, de continuer à les faire vivre et c’était tout ce qu’elle voulait.

La jeune femme regretta cependant presque le moment où elle dû interrompre la contemplation de Charlen. Elle avait bien remarqué que Selena avait abandonné dès lors qu’elle avait parlé de regarder le passé. La sorcière n’avait pas ce don si nébuleux pour la divination mais elle avait essayé et pour cela Essy l’en remerciait. La voyante se tourna vers Charlen et lui adressa un sourire rassurant. //

- Avec plaisir, le thé, lui avait répondu l’élève de Serpentard encore un peu secouée par ce qu’elle avait vu.

// Un nouveau sourire plus tard, Essy était de nouveau derrière le comptoir à verser de l’eau dans les tasses. Elle regarda attentivement les deux jeunes élèves, cherchant le thé qui pourrait le mieux leur convenir. C’était assez compliqué pour elle de choisir pour les autres cette boisson qui était propre à chacun. Pour Charlen, elle opta pour un thé vert. Un thé vert fruité qui laissait dans la bouche un léger goût de rose. Pour Selena, après réflexion, elle sortit de son placard qu’elle tenait toujours fermé une petite boite. Elle lui ferait goûter une de ses propres compositions. Jasmin, rose et framboise. Elle avait de suite aimé l’odeur et le goût lorsqu’elle avait crée ce mélange. Elle espérant qu’il en serait de même pour Selena. //

- Mademoiselle - ou Madame ?-, est ce que je peux vous demander où est ce que vous avez eu cette boule de cristal ?

- Appelez moi Esmeralda ou Essy. C’est bien mieux ! Mes parents étaient des marchants ambulants et j’ai passé toute mon enfance sur les routes avec eux, elle fit ne pause pour prendre le sucre sur une étagère. J’ai toujours adoré les antiquité et depuis mon enfance je me suis passionnée pour la divination. Lorsque mes parents sont décédés, j’ai été recueilli par ma tante, une femme adorable, vous l’aimeriez beaucoup Miss Edelwes, elle a toujours aimé l’astronomie. Mais je m’égare. Après ma scolarité à Poudlard, j’ai décidé de suivre les traces de mes parents et pendant deux ans je dirais, j’ai voyagé. Je me suis égarée aux quatre coins du monde, poussée toujours plus loin par l’aquilon. Jusqu’à ce qu’un jour, pendant l’un de mes voyages je rencontre une vieille femme. Elle était comme moi, voyante, devineresse, prophétesse… choisissez le terme qui vous conviendra ! Elle m’a fait découvrir cette étrange objet, m’en a fait profité et me l’a finalement donné estimant qu’elle en avait assez profité durant toute sa longue vie et que c’était mon tour maintenant.

// Essy releva la tête, le regard lointain. C’était de merveilleux souvenirs. C’était il n’y avait pas si longtemps mais en même temps si loin. Elle adressa un sourire plein de gratitude lorsqu’elle vie Selena se lever pour l’aider. Elle appréciait le geste et la préparation du thé était toujours plus agréable à plusieurs. Elle donna à l’élève une cuiller pour qu’elle prépare les petites boules à thé. Essy en profita pour préparer un plateau avec différents gâteaux secs. C’était son petit plaisir avec le thé. //

- Quant à moi j'aimerais beaucoup comprendre comment elle fonctionne... Et comment elle a été créée...

// Les paroles de Selena arrachèrent un rire à la devineresse. Elle avait toujours été fasciné par ces personnes si terre à terre alors qu’elle ne pensait à rien de tel. Il était beaucoup plus intéressant d’imaginer que de savoir. Du moins c’était ce qu’elle pensait. Elle laissa la jeune femme terminé sa préparation et apporta les tasses sur la table avant de retourner chercher les gâteaux. Elles seraient beaucoup mieux ici pour discuter. //

- Ce n’est pas de vous que je rigole, rassurez vous. Pour moi, tout savoir, tout connaître est inconcevable. C’est un peu ma personnalité de voyante qui ressort je suppose. Dans une vie on ne peut tout savoir. Est-ce que nous savons pourquoi les cumulus prennent telle ou telle forme ? Est-ce que nous savons pourquoi l’eau est transparente ? Oui certains savent. D’autres préfèrent ignorer. Mais je divague encore. Ce que je veux vous dire c’est est-ce qu’il est important de savoir comment elle fonctionne ou comment elle a été créée ?

// Elle fit une pause dans ses paroles afin de se remémorer ce que la vieille femme lui avait dit. Essy se souvenait de chacun des mots qu’elle avait prononcer à son égard. De chacune de ses mises en garde. Ne pas se perdre. C’était cela qui revenait continuellement. dans le discours de son ainée. Et au fil du temps, elle avait comprit. Ce que cela voulait dire. Elle poussa un long soupire avant de prendre un biscuit dans lequel elle croqua. //

- Ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas toujours d’explication à ce que nous voyons. Cette objet est particulier. La plupart des gens la voient ronde ce qui est normal. Mais ceux qui la voit ainsi ne sont pas capable de lire en son sein même s’ils sont doués en divination. Elle ne s’ouvre pas à tous, c’est une entité particulière. C'est elle qui décide.

// Elle allait finir par passer pour folle auprès de Charlen et Selena mais elle ne savait pas comment leur expliquer autrement ce qu’était l’objet. Essy avait toujours vu là dedans une amie qui lui montrait ce qu’elle avait perdu, ce qu’elle avait et ce qu’elle aurait. Ce n’était pas un jeu de hasard non, c’était quelque chose de bien réel que cela plaise ou non d’ailleurs. //

- La femme me l’ayant donné a eu des mots très particuliers pour moi. Je m’en souviens comme si c’était hier. Vis. Vis tant que tu le peux. Vis tant que tu ne deviens pas dépendante. Car le jour où ça arrivera, tout sera trop tard. Elle sait beaucoup de chose, elle existe depuis des siècles. Elle se racla la gorge sans perdre son sérieux. Elle… elle était un outil de torture. Les bourreaux obligeaient leur victime à la regarder, à apprécier ce qu’il voyait. Et s’ils ne voyaient rien, ils les tuaient. S’ils voyaient, ils les laissaient devenir vous à force de contemplation. Qu’est-ce qui est pire selon vous, se perdre à contempler son passé, ce qu’on a perdu, ou bien voir ce que l’avenir nous réserve tout en espérant que se soit faux ?

// Elle conclut ainsi ses paroles d’un sourire amical envers ses invitées. Essy avait beau les regarder attentivement, elle n’arrivait à rien déceler chez elle. Panique, peur, émerveillement… elle ne savait pas. Si habituellement, tout était limpide pour elle, dans le cas présent tout était sombre plutôt. Cependant, une question était bloquée dans l’esprit de la voyante. Elle hésitait à la poser de peur de faire fuir les jeunes femmes mais d’un regard confiant, elle se lança. //

- Personne n’entre dans ma boutique par hasard mesdemoiselles. Dites moi pourquoi vous êtes ici ?

// Son regard était devenu plus énigmatique, comme si elle cachait quelque chose. Cette journée qui avait si mal commencé pour Esmeralda avec le vent tambourinait contre les carreaux annonçant une tempête. Cette journée qui finalement, se terminerait peut-être d’une manière plus imprévue que prévue. /


Couleurs utilisées dans ce message : #57006C, #1d7db5, Maroon

Joueuse


Messages : 1627
Guilde : Les Tourneurs de pages
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Dim. 24 Juil 2016, 11:30  Répondre en citant

// Au fur et à mesure que la voyante Esmeralda parlait, Charlen se sentait de plus en plus perdue. Comme si elle divaguait loin du flot de paroles de la demoiselle, et son regard se reporta vers la boule de cristal. La Serpentard avait besoin, terriblement besoin de savoir qui étaient ces inconnus qui avaient pris la place de sa famille adorée. Pourquoi étaient-ils partis ? Et surtout, pourquoi la jeune femme ressentait cette terrible et affreuse envie de se saisir de l'antique objet et de plaquer ses yeux dessus, afin d'en voir le plus possible ? Non, elle devait résister. Surtout ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Il fallait se reconcentrer sur le discours d'Esmeralda. Charlen avait envie d'écouter, d'en savoir un peu plus mais non... L'imperturbable attraction que la boule avait sur la brunette était irrémédiable. Elle essayait de se contrôler, de ne pas céder, elle serrait même les dents pour ne pas renverser la table. Elle n'était pas dans son état normal...

Puis, l'envie de regarder la boule de cristal passa, laissant place à celle de la briser sur place. De la jeter sur le sol pour ne plus jamais voir ce qu'elle avait tant envie de voir, et en même temps ce qu'elle redoutait. Elle avait l'impression que ses yeux affolés roulaient, cherchant une quelconque sortie. Qu'elle était sous l'emprise de cette... chose. Elle commençait à voir légèrement flou. Alors elle jeta un regard à Selena, qui elle, écoutait avec attention la devineresse, sûrement fascinée par cette tirade. Mais une question la turlupinait. Pourquoi Selena avait-elle l'air si calme, presque sereine ? Pas du tout touchée par la boule de cristal, voir à peine ? Ces événements ne lui faisait si chaud, ni froid. Et rien que pour ça, elle l'admirait pour autant garder le contrôle d'elle même.

Pour tenter de se ressaisir, Charlen se redressa sur sa chaise et prit la tasse de thé devant elle. Elle plaça ses deux mains autour de l'objet chaud, et se laissa happer par l'odeur délicieuse qui s'y échappait doucement. Oui, cette chaleur l'apaisait, ça en était étrange. Depuis qu'elle avait posé les pieds sur le parquet de la boutique, Charlen avait cette terrible impression de déjà-vu, et que son comportement n'était pas sien. Elle était comme une petite chose toute fragile qui se cachait aux yeux du monde, apeurée par la lumière de dehors. Exactement lorsque que l'on se roule en boule sous sa couette et que l'on espère qu'on en sortira jamais. En quelque sorte, c'était tellement réconfortant... Le regard bleu d'Esmeralda la perfora de part en part lorsqu'il se posa sur elle. D'ailleurs, elle avait arrêté de parler et elle souriait. Toujours ce même sourire, celui qui est gentil, celui qui est chaleureux, celui qui est tellement vrai que la voyante semblait heureuse et si mystique à la fois.

Charlen laissa échapper un soupir. Elle prit à deux mains la tasse de thé et l'apporta à ses lèvres, laissant le liquide brûlant se rependre dans son corps. Ça faisait du bien. Elle ferma les yeux un instant pour les rouvrir quelques secondes plus tard. Elle posa alors l'objet sur la table, juste en face de la boule de cristal. Charlen fit tout son possible pour éviter de croiser son regard avec son reflet présent dans cette dernière. Voilà. Elle se sentait mieux. Beaucoup moins embrouillée et plus elle-même. Assez pour entendre la voix d'Esmeralda reprendre. //

- La femme me l’ayant donné a eu des mots très particuliers pour moi. Je m’en souviens comme si c’était hier. Vis. Vis tant que tu le peux. Vis tant que tu ne deviens pas dépendante. Car le jour où ça arrivera, tout sera trop tard. Elle sait beaucoup de chose, elle existe depuis des siècles. Elle… elle était un outil de torture. Les bourreaux obligeaient leur victime à la regarder, à apprécier ce qu’il voyait. Et s’ils ne voyaient rien, ils les tuaient. S’ils voyaient, ils les laissaient devenir vous à force de contemplation. Qu’est-ce qui est pire selon vous, se perdre à contempler son passé, ce qu’on a perdu, ou bien voir ce que l’avenir nous réserve tout en espérant que se soit faux ?

// La brunette eût une lueur d'effroi dans ses yeux. Sérieusement? Un outil de torture ? Une boule de cristal ? Il fallait absolument casser cette abomination avant qu'elle finisse par les tuer, et tout particulièrement la voyante. Elle eût alors un geste de recul et bougea sa chaise quelques centimètres en arrière, cette fois le regard vide.

Alors, elle repensa à l'énigmatique question. Elle ouvrit la bouche, espérant qu'un son daigne sortir. //

- Je trouve complètement stupide le fait de croire que l'avenir peut être faux. Enfin, je veux dire, une boule de cristal ne dit pas forcément la vérité, n'est ce pas ? Ce n'est qu'une simple indication. Nos actes peuvent changer, nos choix aussi. Notre comportement ne dépend certainement pas de... cet objet. Elle ne sait pas ce qui risque de changer dans nos vies, il y a toujours le libre-arbitre. Elle ne sait pas tout, pas vrai ?

// En réalité Charlen croyait du plus profond de son cœurce qu'elle disait. Et de plus, elle espérait que ce soit vrai. Elle redoutait vraiment la réponse de la voyante. Elle le redoutait encore plus lorsqu'elle entendit la question suivante.//

- Personne n’entre dans ma boutique par hasard mesdemoiselles. Dites moi pourquoi vous êtes ici ?

// Charlen resta quelques secondes interloquée. Pourquoi donc Selena et elle avaient quelque chose à voir de spécial avec ce qui venait d'arriver ? C'était complètement insensé. Elle regarda une nouvelle fois son aîné de Serdaigle et resta muette comme une carpe. Enfin, pas plus de quelques instants. //

- Parce que l'enseigne de votre magasin était particulièrement attrayante?, hasarda-t-elle avec un sourire. Plus sérieusement Madem... Esmeralda, je n'en sais rien. Et au passage, votre thé est à tomber par terre, ajouta-t-elle.

// La colère mêlée à la panique de tout à l'heure s'était complètement envolée. Enfin, pour le moment. //


Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5, #57006C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Editorialiste


Messages : 5706
Guilde : Les Marchombres
Maison : Serdaigle
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Mer. 14 Sep 2016, 22:50  Répondre en citant

- Appelez moi Esmeralda ou Essy. C’est bien mieux !

// Esmeralda. Si l'on avait toujours pas compris ce qu'elle était… Encore un coup du destin, pourrait-on dire… Mais peut-être avait elle pris ce nom par choix, après avoir maîtrisé son don. //

- Mes parents étaient des marchants ambulants et j’ai passé toute mon enfance sur les routes avec eux.

// Selena se prépara à écouter attentivement le récit de la voyante. Mais dès cette première phrase, un sourire rêveur sur les lèvres : elle l'imaginait en petite fille courant après les papillons sur les routes et faisant mille et mille frasques. Elle en était au moment où la petite fille tombait par mégarde sur une tasse à thé mordeuse qui la poursuivait sans relâche à travers les champs, lorsque la narratrice saisit une jolie boîte en fer sur l'étagère. La serdaigle se reprit et jeta un regard vers sa camarade qui semblait toujours aussi absente, acquiesçant machinalement alors qu'elle avait elle-même posé la question à laquelle répondait Esmerala. //

- J’ai toujours adoré les antiquités et depuis mon enfance je me suis passionnée pour la divination. Lorsque mes parents sont décédés, j’ai été recueillie par ma tante, une femme adorable, vous l’aimeriez beaucoup Miss Edelwes, elle a toujours aimé l’astronomie.

// Selena rougit légèrement et sourit. Ainsi la voyante les entendait tout à l'heure. La serdaigle se félicita d'avoir choisi ses mots avec soin afin de ne blesser personne. De toutes façons, Esmeralda ne semblait pas lui tenir rigueur de son absence flagrante de troisième œil. //

- Mais je m’égare. Après ma scolarité à Poudlard, j’ai décidé de suivre les traces de mes parents et pendant deux ans je dirais, j’ai voyagé. Je me suis égarée aux quatre coins du monde, poussée toujours plus loin par l’aquilon. Jusqu’à ce qu’un jour, pendant l’un de mes voyages je rencontre une vieille femme. Elle était comme moi, voyante, devineresse, prophétesse… choisissez le terme qui vous conviendra ! Elle m’a fait découvrir cet étrange objet, m’en a fait profiter et me l’a finalement donné estimant qu’elle en avait assez profité durant toute sa longue vie et que c’était mon tour maintenant.

// Ces phrases nébuleuses laissèrent perplexe Selena, qui tentait d'entendre entre les lignes. Profiter d'une boule de cristal ? Mais c'était des souvenirs qui n'appartenaient qu'à elle, Selena aurait trouvé indécent de l'interroger plus avant pour l'instant. Elle préféra prendre la cuillère que lui tendait Esmeralda et s'attela à remplir les boules à thé tout en assouvissant sa curiosité concernant la fabrication et le fonctionnement d'un tel objet. À peine eut-elle posé ses questions qu'un rire de la devineresse se fit entendre. Selena soupira. Elle savait déjà ce qu'Esmeralda allait lui répondre : que de savoir comment fonctionnait le Poudlard Express n'était pas nécessaire pour monter dedans et arriver sans encombres à Pré-au-Lard, que la beauté de la Divination résidait justement dans cette ignorance mystique des choses de la vie… Mais Selena n'était et ne serait pas convaincue. Elle finit de préparer les boules à thé – non sans avoir humé avec délectation le parfum floral des préparations – et les tendit à Esmeralda qui apporta tasses et gâteaux secs sur la table. La serdaigle s'attabla à son tour tandis que la voyante s'expliquait. //

- Ce n’est pas de vous que je rigole, rassurez-vous. Pour moi, tout savoir, tout connaître est inconcevable. C’est un peu ma personnalité de voyante qui ressort je suppose. Dans une vie on ne peut tout savoir. Est-ce que nous savons pourquoi les cumulus prennent telle ou telle forme ? Est-ce que nous savons pourquoi l’eau est transparente ? Oui certains savent. D’autres préfèrent ignorer. Mais je divague encore. Ce que je veux vous dire c’est est-ce qu’il est important de savoir comment elle fonctionne ou comment elle a été créée ?

// C'était mieux que ce à quoi Selena s'attendait. Elle respecta le point de vue de son hôte en s'abstenant de répondre, sans toutefois acquiescer à ces paroles. D'autant plus que la jeune femme semblait chercher ses mots pour poursuivre : //

- Ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas toujours d’explication à ce que nous voyons. Cette objet est particulier. La plupart des gens la voient ronde ce qui est normal. Mais ceux qui la voient ainsi ne sont pas capable de lire en son sein même s’ils sont doués en divination. Elle ne s’ouvre pas à tous, c’est une entité particulière. C'est elle qui décide.

// Selena ne put s'empêcher de pouffer. Afin de ne pas paraître (trop) impolie, elle s'expliqua : //

- C'est justement dans un tel cas que ma curiosité va se décupler. C'est un des rares aspects de la Divination que je peux réellement creuser... En tous cas, elle n'a pas pris beaucoup de risques en s'ouvrant à moi, conclut-elle.

// Après sa tentative maladroite pour détendre l'atmosphère, Selena risqua un regard vers Charlen et à sa grande joie, cette dernière semblait reprendre contact avec la réalité. Doucement. Mais sûrement, le thé aidant. //

- La femme me l’ayant donné a eu des mots très particuliers pour moi. Je m’en souviens comme si c’était hier. Vis. Vis tant que tu le peux. Vis tant que tu ne deviens pas dépendante. Car le jour où ça arrivera, tout sera trop tard. Elle sait beaucoup de chose, elle existe depuis des siècles.

// Selena médita un instant sur ces paroles. On pouvait donc devenir dépendant de… ce qu'on voyait ? Même si ce n'était pas réel ? Elle repensa aux parents décédés d'Esmeralda : sans doute pouvait-elle se plaire à revivre les souvenirs de son enfance, avec eux, sur les routes. Selena fronça les sourcils en direction de la « boule » de cristal, c'en était un peu effrayant. Frappée de stupeur, elle se retourna brusquement vers Charlen et porta un nouveau regard sur elle, tandis qu'Esmeralda reprenait : //

- Elle… elle était un outil de torture. Les bourreaux obligeaient leur victime à la regarder, à apprécier ce qu’il voyait. Et s’ils ne voyaient rien, ils les tuaient. S’ils voyaient, ils les laissaient devenir vous à force de contemplation. Qu’est-ce qui est pire selon vous, se perdre à contempler son passé, ce qu’on a perdu, ou bien voir ce que l’avenir nous réserve tout en espérant que se soit faux ?

// Selena resta bouche bée. Elle résista à son impulsion première qui lui commandait d'enguirlander la voyante pour les avoir laissées se confronter à cet instrument, sans préparation qui plus est. Elle se voyait mal exprimer sa colère telle Glaurung en crachant des flammes dans la douillette boutique. Oui, Selena lisait trop. Mais Charlen semblait aussi choquée qu'elle puisqu'elle eut un mouvement physique de recul. Selena comprit sa méprise quand Charlen prit la parole – ce qui rassura grandement la serdaigle, soit dit en passant. La serpentard, bien loin de vouloir excorier leur hôte exprimait son indignation face aux méthodes de tortures qu'Esmeralda venait de leur décrire. //

- Je trouve complètement stupide le fait de croire que l'avenir peut être faux. Enfin, je veux dire, une boule de cristal ne dit pas forcément la vérité, n'est ce pas ? Ce n'est qu'une simple indication. Nos actes peuvent changer, nos choix aussi. Notre comportement ne dépend certainement pas de... cet objet. Elle ne sait pas ce qui risque de changer dans nos vies, il y a toujours le libre-arbitre. Elle ne sait pas tout, pas vrai ?

// Selena choisit cet instant pour se plonger dans la dégustation de son thé. Et puis, c'était une questions rhétorique… Non ? Le breuvage, en plus d'apporter une chaleur bienvenue était délicieux. Il correspondait assez bien à l'humeur de la préfète, en plus de cela. Toutefois, elle faillit s'étouffer avec en entendant la question de la voyante. //

- Personne n’entre dans ma boutique par hasard mesdemoiselles. Dites moi pourquoi vous êtes ici ?

// Charlen semblait aussi estomaquée qu'elle. Selena commençait à bien aimer cette petite. Les deux étudiantes échangèrent un regard, muettes toutes deux, avant que la serpentard ne se décide à répondre. //

- Parce que l'enseigne de votre magasin était particulièrement attrayante? Plus sérieusement Madem... Esmeralda, je n'en sais rien. Et au passage, votre thé est à tomber par terre.

// Selena hocha vigoureusement la tête, pour appuyer les dires de sa camarade. Ce faisant, elle trempa malencontreusement le bout de son nez dans sa tasse. Elle réprima un glapissement mais ne put empêcher son visage de former une atroce grimace. C'est donc avec cette expression sur les traits qu'elle ajouta : //

- Mon thé est également délicieux ! Quant à savoir pourquoi nous sommes ici, c'est plutôt votre domaine… Esmeralda. Non ? osa-t-elle plaisanter, le sourire ayant totalement remplacé la grimace sur sa figure. L'enseigne est jolie et les objets que l'on peut observer en vitrine achèvent de nous convaincre d'entrer. Surtout par ce thé ! Euh par ce temps ! se reprit-elle, rose de confusion, en cherchant à disparaître dans sa tasse.

// Selena, qui avait regardé en direction de Charlen pendant qu'elle parlait se retourna vers Esmeralda et lui fit à nouveau un bref sourire avant de boire une petite gorgée de thé. //


Dernière édition effectuée par Liara (Lun. 02 Jan 2017, 13:57) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #1d7db5, Maroon, #57006C
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pré-Au-Lard
Page 1 sur 3