Hiboux Nomade Notes
Concours photo pour Pâques ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


[Niveau 5] Département de la coopération magique

Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Ministère de la Magie
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 07 Aoû 2016, 13:57  Répondre en citant

Département de la coopération magique internationale




// Le niveau 5 du Ministère de la magie est un long corridor qui sépare différents bureaux. Celui de la directrice a une place de choix, à l'entrée du couloir, tout de bois et d'ornements. Cet étage n'a pas été rénové depuis longtemps et conserve donc le charme rustique des vieux bureaux. Le Président de la Confédération internationale des sorciers, section britannique, siège dans la pièce adjacente à celle de la directrice, et est surtout appuyé dans son travail par deux secrétaires et un trésorier. Plus loin, le bureau international des lois magiques est un peu austère. Entouré de grandes bibliothèques regroupant les textes de lois, véritable Bible des juristes, il impressionne très souvent les nouveaux venus par la quantité d'informations dont il regorge et qu'il faut ingurgiter pour espérer y fournir un travail de qualité. Enfin, l'espacé dédié à l'Organisation internationale du commerce magique est sous un sortilège d'extension, si bien qu'il semble très petit lorsque l'on en pousse la porte, mais est en réalité immense à l'intérieur. Constamment en contact avec l'extérieur, les hiboux y font des allers et venues régulières, et c'est l'espace qui regroupe le plus d'employés de tout l'étage.
Une dernière salle est dédiée à l'accueil des délégations internationales pour les grands sommets sorciers. Les confédérations d'autres pays peuvent y prendre leurs aises, car elle est aménagée confortablement et joliment décorée.

Ce département accepte les élèves ayant terminés leurs études à Poudlard. Il est l'un des plus sélectif et est réputé pour être assez difficile, mais une motivation certaine suffit souvent aux jeunes pour réussir. Seul le Bureau international des lois magiques exige une formation en droit moldu pour les stagiaires souhaitant y entrer. //

Lieu de Elerinna Calaelen


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Lun. 28 Aoû 2017, 22:18) ; édité 1 fois

Team RP


Messages : 2986
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 23 Fév 2017, 21:57  Répondre en citant

[Rp unique avec Ambros Fadraig]




// Ambros posa un pied dans le département de la coopération magique internationale. Il avait encore des papiers à déposer et il avait près d’un mois de retard. Il n’était pas du genre à rendre des papiers en retard mais il ne savait pas pourquoi, le fait de continuer ou pas sa formation le travaillait un peu ses temps-ci et le papier qu’il devait déposer allait enfin officialiser sa formation pour encore deux ans.

Il regarda aux alentours, il n’avait juste aucune idée de quel bureau était celui dans lequel il devait se diriger. Il croisa un vieux monsieur rabougris qui lui indiqua le bureau au fond à droite du couloir. Le brun trouvait que les bureaux qui se trouvaient à cet étage étaient loin de l’idée qu’il se faisait du travail dans un espace fermé. Il se baissa à temps pour éviter une note volante qui poursuivi son chemin dans l’ascenseur.
Il se rapprocha du dit bureau et se racla la gorge. //

-Excusez moi. Vous êtes madame Lockwood ? vous vous occupez bien des formations à l’international ?

// Pas de réponse. Le jeune homme continua. //

-Je suis Ambros Fadraig, j’ai reçu votre hibou de rappel il y a deux jours. Je m’excuse du retard. Je viens déposer les derniers papiers pour mon dossier de formation.

// La dame aux cheveux rose, leva à peine les yeux de son agenda, avant de pointer de son ongle manucuré, la pile de dossier sur l’étagère.
Le brun déposa donc ses papiers au même endroit avant de reprendre la parole. //

-Bonne journée madame.

-Hum hum

// Il soupira et repartit. Et voilà, il venait donc de s’engager pour deux ans dans sa formation. Il devait repartir bientôt en expédition, en Amérique centrale. Il devait même faire une escale dans l’école américaine.

Le jeune homme monta dans l’ascenseur et soupira. Il était en plein dilemme. Content de partir en voyage et d’apprendre mais triste de devoir quitter sa famille et ses amis. Il avait besoin de parler avec ses parents et puis il enverrait un hibou à Katleen aussi.
Sur ces belles paroles, il sortit dans l’atrium, près à rentrer chez lui. //

[Fin du RP]

_________________
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP
Relations Moldues


Messages : 7578
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 02 Juil 2017, 01:19  Répondre en citant

[RP unique entre Erwan Adamson et Alexia Taulmont (Katleen Makerley pour les 2)]




// En train de chercher un livre pour sa tutrice, Alexia se demandait comment sa vie avait pu aussi vite dégringoler. En l'espace de quelques semaines, elle avait perdu son petit copain, sa dignité et un garçon en passe devenir plus qu'un ami. Elle ne comprenait pas. Qu'avait-elle fait de mal pour que Jean-Baptiste puisse la tromper ? Pourquoi avait-elle embrassé Allistair alors qu'elle ne ressentait strictement rien pour lui ? Et pourquoi Calum se bornait-il à ne pas saisir ce qu'elle s'était acharnée à lui expliquer ? La première réponse n'était pas évidente. Leur relation à distance n'avait pas été une joie tout le temps mais la jeune femme avait à l'époque tout de même assez confiance en JB pour qu'il reste fidèle et qu'il s'adresse à elle si ça n'allait pas, au lieu de se jeter dans les bras de la première fille venue. La deuxième réponse semblait somme toute assez logique. Elle avait toujours aimé jouer et encore plus avec les gens qui avaient peur d'elle. Il avait suffi que le Gryffondor soit passable à regarder et le tour était joué. Enfin, la troisième réponse ne relevait pas d'elle mais bien de Calum. Et pour l'instant, il ne semblait pas apte à la donner.

***


- Bonjour, je viens chercher un papier justifiant que j'ai bien fini ma formation, s'il vous plait.

// Erwan se trouvait au Magenmagot et attendait ce parchemin avec importance, il serait ensuite libre comme l'air de travailler en justice, comme il le souhaitait depuis deux ans. //

- Le voici. Vous avez juste à signer ici, montra du doigt l'homme de l'accueil.

// Prenant une plume et la trempant dans l'encre, le serveur s'exécuta.

Le papier à la main, il décida d'aller faire un tour au département de la coopération magique internationale, profitant de sa présence au ministère. Il devait avoir cette discussion avec Alexia, que ça lui plaise ou non.

Il la trouva, plongée dans ses songes, adossée à une grande bibliothèque. Il s'approcha et demanda innocemment : //

- Tu as besoin d'aide, peut-être ?

// L'interpellée soupira en reconnaissant la voix qu'elle venait d'entendre. Il allait assurément remettre le sujet Calum sur le tapis et elle ne voulait pas en parler maintenant. Même plus jamais. //

- Je sais très bien ce que tu cherches à faire, tu peux épargner ta salive, tout ce que tu diras ne changera rien à la situation.

// L'ancien Serpentard sourit. Exactement la réaction à laquelle il s'attendait. Raison de plus pour la forcer à en parler. Elle finirait par abaisser son bouclier et Erwan pourrait comprendre toute l'histoire. //

- Qu'est-ce qu'il t'est arrivé en si peu de temps ?

- Je me le demande bien moi-même.

- Mais encore ?

- Ecoute Erwan, je sais que j'ai merdé, ok ? J'ai pas besoin de toi pour me le rappeler. Et d'ailleurs, pourquoi tu te soucies de tout ça ?

// C'était une question à laquelle il ne savait pas répondre. Mais il allait bien trouver quelque chose à baratiner, comme toujours. //

- Parce que je sais que t'en as parlé à personne et que je suis le seul à avoir discuté avec Calum après votre dispute. Alors je veux savoir les deux versions pour me faire un avis objectif sur la chose.

- Mais, tu comprends pas que ce ne sont pas tes affaires ?! De toute façon, il ne veut plus me revoir, économise tes forces.


// Ca y est, elle commençait à se confier sans le vouloir. Si elle s'en était rendue compte, elle se serait tue immédiatement mais Erwan ne le fit pas remarquer. Il voulait qu'elle continue dans cette voie. //

- C'est ce qu'il a dit sous le coup de la colère, pas sûr que ce soit encore vrai dans un mois. S'il ne tenait pas un minimum à toi, il n'aurait pas été autant touché par cette "trahison".

// ** Il n'a vraiment aucun scrupule ni aucune gène. Je lui ai bien stipulé que je ne voulais pas en parler et lui il continue comme si de rien n'était. C'est ça qu'il veut ? Alors il va être servi ! ** s'énerva Alexia dans sa tête.

Puis, elle raconta toute l'histoire. //

- Il y a environ un mois et demi, j'ai surpris Jean-Baptiste, mon ex, en train d'embrasser sa voisine. J'ai vite transplané et j'ai rencontré immédiatement après Calum. On a parlé et il m'a payé un verre parce que j'avais oublié mon porte-monnaie. On s'est ensuite revus quelques jours après à King's Cross et je lui ai remboursé son argent en lui offrant un café. Le week-end suivant, je revoyais JB et on se quittait le jour-même. La semaine d'après, j'ai passé une journée extraordinaire avec Calum qui s'est finie par un baiser. Depuis, je n'avais plus aucune nouvelle. Il y a environ une semaine, j'ai embrassé Allistair parce qu'il n'arrêtait pas de me provoquer et que ça m'amusait. Mais après coup, je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Bref, je ne savais même pas que c'était l'ami de Calum et bah ensuite tu connais le reste... Il m'a reproché d'être instable. Est-ce que c'est de ma faute si tout me tombe dessus comme ça ?! Je lui ai jamais demandé de payer mon verre après tout !
cria-t-elle. Elle baissa le volume sous les regards appuyés des gens qui travaillaient. Voilà, tu as ma version. T'es content ?

// Finalement, ça avait été plus simple que prévu de lui soutirer toutes les informations. Et c'est bien ce que pensait Erwan, elle n'allait absolument pas bien. Alors, certes, ça n'excusait pas le baiser qu'elle avait échangé avec Allistair, mais Calum ne pouvait pas la blâmer de l'avoir embrassé lui. Et il disait avoir su pour son ex petit-copain alors s'il n'avait vraiment pas voulu être mêlé à cette instabilité, il n'avait qu'à dire non. Au lieu de ça, il avait répondu à son baiser. Il était donc aussi fautif dans l'histoire. //

- Oui, parce que après avoir tout dit à quelqu'un, tu dois te sentir libérée, je me trompe ?

// Non, il ne se trompait pas. Alexia avait envie de craquer à nouveau mais elle se sentait libérée d'un poids. Comment avait-il fait ?

Elle garda le silence un instant. Il avait sûrement du sonder la jeune femme lors de leurs nombreuses conversations nocturnes. Peut-être était-il semblable à elle caractériellement ? Ce devait être un mélange des deux. Mais Alexia comprenait maintenant pourquoi les personnes se confiaient, ça faisait un tel bien. Et elle avait même l'impression qu'elle était plus soulagée d'avoir tout dit à Erwan plutôt qu'à Julian, ce qui était une grande première. Peut-être pouvait-elle mettre son orgueil de côté, lui dire merci et devenir amie avec lui ? Il saurait sûrement se montrer compréhensif et ne pas la charrier sur cet effort surhumain pour elle. //

- Merci Erwan. Merci d'avoir insisté. Et estime-toi heureux avec ces deux mercis, ils ne reviendront pas de si tôt !

// Il sourit, sa vraie nature était toujours là, bien tapie derrière les efforts qu'elle pouvait entreprendre. Alors, il lui pressa la main pour lui signifier qu'il était là si, plus tard, ça n'allait pas. Leur amitié était scellée. //

_________________
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueur


Messages : 270
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Sam. 09 Juin 2018, 21:58  Répondre en citant

[RP entre Sarah Fyrell (Thalia) et Glen Talnac (Zlatz)]




// Contrairement à beaucoup d'autres sorciers, Glen était parfaitement à l'aise dans une grande ville comme Londres. En revanche, trouver l'entrée du ministère de la mage avec pour toute aide un guide touristique datant de plus d'une dizaine d'années n'était pas quelque chose qu'il pouvait en toute honnêteté qualifier d'autre chose que d’ardu. Il y était cependant parvenu au bout de longues heures à errer dans le quartier. Il avait finalement trouvé la cabine téléphonique hors d'usage qui permettait d'accéder au lieu le plus important de la société sorcière de Grande-Bretagne. D'ailleurs, c'était probablement l'entrée la moins stylée au monde pour pareille structure. Le seul moyen de faire pire serait sans doute de placer l'entrée dans des toilettes publiques. Glen fut interrompu dans ses réflexions par l'arrivée de Navön. Le sorcier retroussa sa manche droite et tendit le bras, permettant au corbeau de se poser dessus, ses serres serrant les protections de cuir de l'américain sans le blesser. L'oiseau avait dans le bec un morceau de toast beurré qu'il avala goulûment tandis que celui qui lui servait de perchoir se dépêchait d'entrer dans la cabine téléphonique, craignant l'arrivée de celui ou celle qui s'était fait voler en prenant son déjeuner. Glen sortit de la sacoche qu'il portait son guide touristique et rechercha la page qui y parlait de la manière d'accéder au ministère de la magie de façon maladroite, n'ayant que sa main gauche de libre. Une fois le numéro à composer trouvé, il rangea le livret et rentra 62442 en priant pour que le code soit toujours celui indiqué. //

- Bienvenue au ministère de la magie. Veuillez indiquer votre nom et l'objet de votre visite.

- Glen Talnac, pour faire euh... un truc administratif, et Navön, lui c'est probablement juste pour voir s'il y a des toasts à voler.

- Merci. Les visiteurs sont priés de prendre les badges et de les attacher bien en vue.

// Deux badges glissèrent dans le réceptacle prévu pour les pièces inutilisées, l'un portant l'inscription "Navön, dressage urgent" et l'autre "Glen Talnac," suivie d'une rature illisible. //

- Est-ce qu'un répondeur automatique est en train de se moquer de nous ? C'est parce qu'on est américains, c'est ça ?

// Le sorcier accrocha néanmoins le deuxième badge à son T-shirt et l'autre au plumage de son compagnon aviaire, lequel prit l'objet dans son bec pour le jeter dans un coin tout de suite après. //

- Le visiteur est prié de se soumettre à une fouille et de présenter sa baguette magique pour enregistrement au comptoir de la sécurité au fond de l'atrium.

// La cabine se mit à vibrer et à descendre doucement. Glen avait craint que rien ne se passe si les deux badges n'étaient pas mis, mais la réaction du corbeau n'avait pas l'air de poser problème. Il ramassa néanmoins le badge et attendit que la descente s'achève. Une fois arrivé à l'atrium, le jeune homme quitta la cabine sans écouter la voix qui s'élevait à nouveau du téléphone. Il fit quelques pas en regardant autour de lui, impressionné par ce qu'il voyait. Glen retira son badge et interpella un homme qui passait par là pour obtenir les renseignements dont il avait besoin, la splendeur des lieux, qui égalait, sans surpasser évidemment, celle des locaux du Macusa, avait chassé de son esprit ce que le répondeur à l'entrée lui avait dit de faire en arrivant. //

- Excusez-moi, où se trouve la section dédiée à tout ce qui est international, relations étrangères, immigrations, ce genre de chose ?

- J’imagine que vous voulez parler du département de la coopération magique internationale, je me trompes ?

- C'est exactement ce que je viens de dire.

- Pas "exactement", non.

- Si.

- Mais... Non.

- Bien sûr que si.

- OK, je vois le genre. Niveau 5, l'ascenseur est là-bas, adieu.

- Merci, au revoir.

// Glen suivit les instructions de l'homme et atteignit sans peine le 5ème niveau. A peine avait-il franchit les portes de l'ascenseur que Navön s'envola à la poursuite de l'un des avions en papier qui voletaient ça et là. L'oiseau ne rattrapa pas l'avion mais en attaqua un autre qui passait par là par surprise avant d'aller se poser à l'une des fausses fenêtres, sa prise tentant vainement de s'échapper du bec du corbeau, lequel semblait être amusé par la chose. Glen, qui avait suivi le volatil, s'arrêta devant la fenêtre et, ne pouvant y accéder, dû se contenter de rester là à tendre le bras pour indiquer à Navön de descendre de son perchoir, ce qui ne fut absolument pas fait par le corbeau. L'américain sortit sa baguette magique mais hésita à s'en servir. Découper l'avion pour que seule une petite partie soit encore coincée dans le bec de l'oiseau risquait de priver le message de quelque chose d'important. De plus, s'il visait mal, il risquait de blesser Navön, sans parler du fait qu'il n'avait sans doute pas le droit de pratiquer la magie ici en ayant oublié de se présenter au bureau de sécurité en arrivant. Puisqu'il ne pouvait pas convaincre Navön de lâcher prise, le sorcier finit par se résoudre d'attendre là que le corbeau se lasse de son nouveau jouet. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3669
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 15 Juin 2018, 20:55  Répondre en citant

// Bientôt un an que Sarah suivait sa formation au département de la Coopération Magique Internationale, et elle s'y plaisait toujours autant. Merlin soit loué que sa candidature ait été retenue à l'issue des Aspics et qu'elle s'en soit sortie avec tout juste les notes suffisantes requises pour la formation, car ça n'avait pas été joué d'avance.

Mais il aurait été véritablement dommage que les choses se soient déroulées autrement. La rouquine se sentait bien plus à son aise dans le monde du travail qu'elle ne l'avait jamais été durant sa scolarité à Poudlard. Ici, plus d'obligation à travailler des matières qui ne l'intéressaient pas et ne lui seraient de toute manière d'aucune utilité : elle avait un nombre de projets un peu plus restreints, mais s'y consacrait de ce fait avec beaucoup plus d'ardeur et d'entrain. Elle prenait très à cœur chaque responsabilité qui lui était confiée et veillait à fournir à travail de qualité. Au bout du compte, son emploi du temps était plutôt bien rempli, partagé entre sa formation, ses projets - dont certains commençaient à bien se concrétiser -, ses cours de Français - qui lui offriraient la possibilité de poursuivre sa formation en France l'an prochain -, et les diverses conférences, réunions et rencontres diplomatiques auxquelles ont l'autorisait à assister... ainsi que son petit boulot au Magic Museum, pour compléter son demi-salaire de stagiaire.

Comme tous les matins, Sarah arriva en transplanant dans l'Atrium du Ministère, aussi fréquenté que d'ordinaire, et emprunta les ascenseurs pour se rendre au niveau 5, où se trouvait son bureau. En chemin, elle s'arrêta au niveau d'un bureau dont la porte était grande ouverte. //

- Salut papa ! lança-t-elle.

// Par un étrange coïncidence - pas tant que ça - son père, Oliver travaillait dans le même département. Mais elle n'avait pas tant l'occasion de le voir car, chargé de relations diplomatiques, il partait très souvent en déplacement ; cela arrangeait plutôt bien la Poufsouffle, qui pouvait s'installer dans son appartement à Londres lorsqu'il était absent.
Oliver lui répondit par un sourire et un bref signe de main avant de se replonger dans ses tâches

Sarah continua son chemin jusqu'à son bureau, en saluant au passage tous ses collègues, puis s'installa face à la pile de documents qu'elle avait à lire avant la réunion du surlendemain. Cependant, au sommet de cette pile trônait une feuille assez inhabituelle, qu'elle prit le temps d'étudier en détail. Un histoire de réforme sur la protection des données, dont elle se souvenait avoir vaguement entendu parler. //

** Une simple mesure administrative en fin de compte. Rien de bien contraignant. **


// Elle prit néanmoins le temps de s'assurer qu'aucune ligne en petit caractères n'avait été cachée en bas de la feuille ou dissimulée à l'encre invisible - on n'était jamais trop prudent -puis compléta la feuille en bonne et due forme. //

Nom : Fyrell
Prénoms : Sarah Isaya Roxanne
Statut/emploi : Stagiaire au département de la CMI du Ministère de la Magie Britannique
Je soussignée Sarah Fyrell affirme avoir pris connaissance de la réforme liée au RGPDPM et accepte / n’accepte pas (rayer la mention inutile) de m’y soumettre.


// Sitôt complété, le formulaire replia ses ailes, et le petit avion prit son envol. Pensive, Sarah le suivit des yeux quelques instants... Quand une forme noire choppa soudain son formulaire en plein vol et disparut à l'angle du mur. //

** Mais qu'est-ce que c'était que ce truc ? **


// La jeune fille se leva au quart de tour et partit d'un pas vif à la recherche du formulaire. Elle n'eut pas longtemps à marcher pour se retrouver face à une étrange scène : un sorcier plutôt jeune gesticulait pour attirer l'attention d'un corbeau, perché sur le rebord d'une fenêtre, qui n'en avait que faire, semblant bien plus intéressé par l'avion qu'il avait capturé dans son bec. Finalement, le sorcier sortit sa baguette, mais ne s'en servit pas, et au bout du compte, capitula. //

- Il a l'air drôlement bien élevé ton corbeau, décréta Sarah d'un air moqueur en s'approchant.


De toute évidence, ce jeune homme n'était pas très dégourdi. Mais bon, il avait tenté d'aider, l'intention était louable. Espérant minimiser les potentiels dégâts que le corbeau avait déjà fait, la rouquine dégaina sa propre baguette et la pointa sur l'avion. Avec un peu de chance ça fonctionnerait, les sortilèges n'étaient pas son point fort. //

- Accio formulaire !

// L'avion de papier pivota dans sa direction, mais ne semblait pas parvenir à se dégager du bec de l'oiseau. Il se débattit pendant quelques secondes encore, jusqu'à ce que l'une de ses ailes se déchire. Le reste du formulaire tomba en virevoltant dans les airs, incapable de reprendre son envol, et vint s'échouer dans les mains de Sarah, qui put admirer l'ampleur des dégâts. //

- Bon, je suppose que je n'ai plus qu'à le refaire...

// Elle se tourna alors vers le sorcier brun qui n'avait pas bougé. Sa tête ne lui disait rien, elle était presque sûre de ne jamais l'avoir croisé. //

- C'est toi qui l'a amené ici ? lui demanda-t-elle en désignant le corbeau. A ta place je me dépêcherais de lui fabriquer une laisse, avant que la sécurité ne te tombe dessus pour attaque aérienne.

_________________
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 270
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 20 Juin 2018, 20:24  Répondre en citant

- Il a l'air drôlement bien élevé ton corbeau.

// Glenn sursauta, n'ayant pas entendu la jeune femme aux cheveux châtains qui venait de s'adresser à lui arriver. Elle avait l'air jeune, d'à peu près le même âge que lui, à vue de nez. L'américain la vit sortir sa baguette magique et ouvrit la bouche pour l'empêcher de faire quelque chose d'inconsidéré mais ne sut quoi dire, laissant à l'anglaise le temps d'agir. //

- Accio formulaire !

// Le sorcier d'outre-atlantique fut soulagé que le sort choisi ne soit pas dangereux pour l'oiseau. Il n'en était pas pour autant adapté à la situation puisque l'avion se déchira, la partie libérée de l'emprise du corbeau voletant avec difficulté, tel un oiseau épuisé et au bord de la mort, jusqu'à la sorcière. Celle-ci avait sous-estimé la force du bec de Navön, lequel croassa d'indignement devant l'humaine qui osait l'interrompre alors qu'il s'amusait. //

- Bon, je suppose que je n'ai plus qu'à le refaire... C'est toi qui l'a amené ici ? A ta place je me dépêcherais de lui fabriquer une laisse, avant que la sécurité ne te tombe dessus pour attaque aérienne.

- Je ne pourrais pas, il n'est pas à moi, il n'est à personne, il n'est pas dressé. C'est un ami. Vous mettez des laisses à vos amis, vous ? Bon, peut-être que vous le faîtes tant qu'il y a consentement, je ne juge pas, les goûts et les couleurs, tout ça... Mais lui n'acceptera jamais une limitation pareille. De toute façon, il va se calmer, c'est juste qu'il n'a pas l'habitude d'un tel étalage de magie. Je suis désolé pour le dérangement qu'il a causé.

// Glen avait déjà eut des problèmes à cause de Navön, mais c'était la première fois qu'il se trouvait dans la situation d'un parent devant s'excuser des problèmes causés par un enfant désobéissant. C'était embarrassant et, pour le coup, injuste. Pourquoi devait-il toujours assumer la responsabilité des actions du corbeau ? Parce qu'il l'avait emmené là, certes, mais pourquoi accorder de l'importance à ce genre de détails ? Dans tous les cas, il faudrait qu'il s'excuse auprès de ses parents pour avoir été aussi turbulent étant enfant maintenant qu'il se trouvait dans la situation qu'ils avaient sans doute vécus à plusieurs reprises à cause de lui. L'américain jeta un oeil derrière lui afin de vérifier que Navön se tenait bien. Il était bien capable de se moquer de Glen dans son dos. Mais non, l'oiseau noir s'était installé face à la fenêtre et ne daignait pas regarder les humains en dessous de lui. Au moins ne préparait-il pas de nouveaux troubles. Par contre, difficile de demander de l'aide à la jeune sorcière dans cette situation. //

- Cet avion... Ce n'était pas un document urgent ou très important, au moins ? Si vous pouvez le refaire, ça ne doit pas être... Enfin, si je peux rendre service pour compenser, n'hésitez pas, OK ? Il a l'air de bouder donc il devrai se tenir tranquille pour un bon moment, têtu comme il est.
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3669
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 23 Juin 2018, 16:57  Répondre en citant

- Je ne pourrais pas, il n'est pas à moi, il n'est à personne, il n'est pas dressé. C'est un ami. Vous mettez des laisses à vos amis, vous ? Bon, peut-être que vous le faîtes tant qu'il y a consentement, je ne juge pas, les goûts et les couleurs, tout ça... Mais lui n'acceptera jamais une limitation pareille. De toute façon, il va se calmer, c'est juste qu'il n'a pas l'habitude d'un tel étalage de magie. Je suis désolé pour le dérangement qu'il a causé.

// La jeune femme fronça les sourcils, incapable de déterminer si oui ou non son interlocuteur avait saisi l'ironie de sa remarque, et par ailleurs s'il avait lui-même parlé sérieusement, car la discussion devenait cocasse. Mais ce qui la frappa tout de suite, ce fut l'accent américain du jeune homme. Il n'était pas rare de croiser des sorciers étrangers au Ministère, et en particulier dans ce département ; toutefois, peu d'entre eux venaient de l'autre côté de l'Atlantique. Cela expliquait son air de touriste et ses étranges coutumes, comme celles d'introduire un corbeau non domestiqué dans le Ministère en sachant pertinemment que l'oiseau n'en ferait qu'à sa tête. Mais le jeune homme avait l'air sincèrement navré, alors il était pardonné. Sarah se fendit d'un large sourire. //

- Excuses acceptées !

// La rouquine jeta un coup d’œil en direction du corbeau. Comme son interlocuteur l'avait déclaré, le volatile se tenait à présent tranquille, et ne semblait plus intéressé par les avions en papier. Une bonne nouvelle. //

- Cet avion... Ce n'était pas un document urgent ou très important, au moins ? s'inquiéta l'Américain. Si vous pouvez le refaire, ça ne doit pas être... Enfin, si je peux rendre service pour compenser, n'hésitez pas, OK ? Il a l'air de bouder donc il devrait se tenir tranquille pour un bon moment, têtu comme il est.

- Oh non, une broutille, ne t'en fais pas, répondit Sarah en chiffonnant le morceau de formulaire déchiré qu'elle avait récupéré. Mais c'est gentil de proposer ton aide, je penserai à faire appel à tes services à l'occasion !

// La jeune fille n'avait pas encore pris le temps de détailler son interlocuteur, ce qu'elle fit donc. Moyennement grand, la peau très blanche, des yeux verts plissés, des cheveux bruns qu'il s'était laissé pousser, un visage sympathique. Il n'avait pas l'air très vieux ; à vue d’œil, la Poufsouffle l'aurait placé en dernière année d'école de magie, ou bien il avait terminé depuis peu. Quoi qu'il en soit, les raisons de sa présence ici du pourquoi il avait jugé bon d'emmener avec lui son ami corbeau demeuraient mystérieuses. //

- Que viens-tu faire au Ministère, au fait ? Tu viens d'Amérique, je me trompe ?

// Au moins, en lui posant directement la question, elle serait fixée. //

_________________
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 270
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 27 Juin 2018, 20:31  Répondre en citant

- Oh non, une broutille, ne t'en fais pas. Mais c'est gentil de proposer ton aide, je penserai à faire appel à tes services à l'occasion !

// Glen fut soulagé d'apprendre qu'il ne s'agissait pas de quelque chose d'important. Refaire de la paperasse n'était quelque chose d’agréable pour personne, mais c’était finalement assez bénin. Il était un peu déçu de ne pas pouvoir rendre service, ce qui lui donner la sensation d'être inutile, mais il faudrait faire avec. L’américain ne savait plus quoi dire et choisit d’attendre que la britannique relance la conversation à sa place. Il se contenta donc de jeter des coups d’œil à droite à gauche dans l'espoir de graver les lieux et son interlocutrice dans sa mémoire afin de compenser son incapacité à utiliser son appareil photo à cause de l’omniprésence de la magie. //

- Que viens-tu faire au Ministère, au fait ? Tu viens d'Amérique, je me trompe ?

// Glen marqua un moment d'hésitation, ne comprenant pas comment elle avait deviné sa nationalité. Mais c’était sans réelle importance, ce qui comptait était que la jeune femme avait amené le sujet de la raison de sa présence ici. Il trouvait inconvenant de demander de l’aide après dans la situation, mais si la conversation prenait ce tour, il n’y avait aucune raison d'hésiter. //

- Absolument pas. Et comme je suis venu via des transports de no-majs, il faut que je remplisse de la paperasse, histoire que le ministère sache que je suis là. Enfin, j’avoue que je ne sais pas exactement comment c’est censé se passer. Puisqu’on en parle, est-ce que tu sais où je pourrai m’occuper de ça ? Au fait, je ne me suis même pas présenté, mon nom est Talnac, Glen Talnac. Enchanté.

// Il tendit la main vers son interlocutrice en souriant tout en se disant qu'il devrait garder les références obscures du genre de celle qu’il avait faite pour quand il était avec son frère. Il risquait d’avoir l'air dérangé s'il continuait. Celle-là n'était pas très grave, mais il fallait s’arrêter avant de trop s'enfoncer. //
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3669
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 07 Juil 2018, 12:38  Répondre en citant

// Le sorcier parut surpris par sa dernière question, mais se reprit bien assez vite, pour expliquer sa situation. //

- Absolument pas. Et comme je suis venu via des transports de no-majs, il faut que je remplisse de la paperasse, histoire que le ministère sache que je suis là. Enfin, j’avoue que je ne sais pas exactement comment c’est censé se passer. Puisqu’on en parle, est-ce que tu sais où je pourrai m’occuper de ça ? Au fait, je ne me suis même pas présenté, mon nom est Talnac, Glen Talnac. Enchanté.

// Sarah tiqua à l'évocation des "no-majs". Elle n'avait jamais entendu personne employer ce terme auparavant, même si elle pouvait aisément en deviner la signification. Elle préféra tout de même demander confirmation afin de ne pas se méprendre. //

- Enchantée Glen ! fit-elle en lui serrant la main. Au fait, no-maj... Ca veut dire moldu, c'est bien ça ? Quelqu'un qui n'a pas de pouvoirs magiques, ajouta-t-elle en se rendant compte qu'il ne connaissait par forcément la signification du terme "moldu".

// En effet, son arrivée en Angleterre exigeait tout un tas de procédures administratives. Ce genre de procédures avait tendance à la barber, mais en tant que stagiaire, c'était un peu son rôle de décharger les autres employés du boulot ennuyant. Evidemment, s'il s'était agi d'un ambassadeur diplomatique ou tout autre sorcier de haut rang, cette tâche n'aurait pas pu être confiée à une simple stagiaire comme elle, mais elle présumait que ce n'était pas le cas de Glen. Elle n'avait qu'à demander une simple autorisation à son tuteur pour s'en charger. Et puis, elle n'avait jamais mené à bien ce genre de procédures, c'était l'occasion de s'y essayer. D'autant plus qu'elle n'était pas contre poursuivre la conversation avec Glen, c'était toujours intéressant de rencontrer un sorcier étranger. //

- Pour tout le bazar administratif, pas d'inquiétude, je m'en charge ! annonça-t-elle en prenant un air professionnel. Moi c'est Sarah Fyrell, comme marqué ici, ajouta-t-elle, après avoir déplié le bout de formulaire déchiré, où figurait encore son nom complet, qu'elle lui tendit. Je te conseille de le garder, comme ça tu pourras porter plainte contre moi si jamais j'effectue mal les procédures. Suis-moi !

// Sarah engagea la marche en remontant le couloir. Glen était tout de même un sorcier assez intriguant. Elle brûlait de lui poser tout un tas de questions sur son pays d'origine, sur le fonctionnement du Ministère de la Magie américain, sur la célèbre école de sorcellerie Ilvermorny - elle n'avait jamais rencontré d'élève de cette école, et espérait donc fortement que Glen avait étudié là-bas ; mais elle ne voulait pas non plus se montrer trop intrusive, alors elle amena la conversation plus doucement. //

- Du coup, comment t'es-tu lié d'amitié avec ce corbeau ? Il a un nom, au fait ?

// Ils passèrent devant plusieurs bureaux, jusqu'à arriver devant la salle nommée "Accueil des délégations internationales". Bon, Glen n'était pas vraiment une délégation internationale, mais à ce qu'elle en savait, aucune arrivée de délégation n'était prévue pour aujourd'hui, alors autant faire profiter à son client de la jolie décoration et des confortables fauteuils de la pièce. La rouquine poussa la porte de la salle, vérifia brièvement qu'elle était bien vide, et invita Glen à y entrer. //

- Tu peux t'installer ici, met toi à l'aise, j'en ai pour cinq minutes.

// Sur ces mots, Sarah quitta la pièce, le temps d'aller demander une autorisation à son tuteur et de récupérer les documents nécessaires. //

_________________


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Sam. 07 Juil 2018, 12:40) ; édité 2 fois
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 270
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 11 Juil 2018, 18:37  Répondre en citant

- Enchantée Glen Au fait, no-maj... Ça veut dire moldu, c'est bien ça ? Quelqu'un qui n'a pas de pouvoirs magiques.

- Ne devrait-on pas dire l’inverse ? Moldu veut dire no-maj. Outre le fait que c’est comme ça que je penses la chose, objectivement no-maj est plus clair que moldu. Ou alors il faudrait voir quelle appellation est la plus utilisée ? Enfin, oui, ça veut dire la même chose.

// Il fallait vraiment qu’il se calme avec son chauvinisme, ça en devenait ridicule. S’il continuait à sauter sur chaque occasion de s’en prendre à ce qu’il y avait de différent de ce coté de l’Atlantique, Glen allait finir par énerver tout le monde et être obligé de rentrer chez lui. Il vit l'anglaise déplier la partie de l’avion en papier déchiré qu'elle avait encore en main et le lui tendre. //

- Pour tout le bazar administratif, pas d'inquiétude, je m'en charge ! Moi c'est Sarah Fyrell, comme marqué ici. Je te conseille de le garder, comme ça tu pourras porter plainte contre moi si jamais j'effectue mal les procédures. Suis-moi !

// L’américain récupéra le morceau de formulaire, sur lequel il lut effectivement le nom de la jeune femme. Cette dernière se retourna et se mit à marcher dans le couloir, suivie par le sorcier, lequel se demanda si dans le cas qu’elle avait évoqué, elle l’aiderait avec les démarches à effectuer pour porter plainte à son encontre. Voilà qui serai pour le moins cocasse. //

- Du coup, comment t'es-tu lié d'amitié avec ce corbeau ? Il a un nom, au fait ?

- Il s’appelle Navön. Et en fait le truc, c’est que je peux parler aux oiseaux. Enfin, à la plupart d’entre eux. Je les comprends à peu près tous, mais pour leur parler, c'est un peu plus dur. Il faut s’habituer, un peu comme une langue étrangère avec des sonorités différentes de celles de l’anglais, voire différentes de ce pour quoi nos cordes vocales sont faites. En gros, c’est un peu comme les langues germaniques.

// Sarah s’arrêta devant une porte, jeta un coup d’œil à l'intérieur, puis laissa Glen pénétrer dans la pièce. Celle-ci était la salle d’attente la plus luxueuse et la plus confortable qu'il ait jamais vu. Le sorcier se demanda si c’était normal en Angleterre d’accueillir les gens ainsi. Probablement pas, il en aurait entendu parler, non ? C’est à ce niveau de ses réflexions qu’il aperçu le panonceau accroché à la porte, qui indiquait que les lieux étaient prévues pour les délégations étrangères. Voilà qui expliquait tout, sauf ce que lui faisait là. Il n’était pas un diplomate important que l’on voudrait amadouer, juste un touriste paumé qui leur donnait du travail. //

- Tu peux t'installer ici, met toi à l'aise, j'en ai pour cinq minutes.

// La jeune femme laissa là Glen, lequel fit exactement ce qu'elle lui disait de faire et se vautra dans l’un des fauteuil, en cuir avec deux coussins posés dessus. Il resta installé là à profiter du confort offert pendant un moment avant de se lever. Durant les minutes qui suivirent, il essaya tous les fauteuils et canapés que la salle avait à proposer. Il s’installa finalement dans un canapé et y demeura jusqu’à entendre la porte s’ouvrir dans son dos. L’américain se leva et replaça les coussins tels qu’ils étaient avant qu’il ne s’installe. Il n’allait pas mettre le désordre dans un lieu aussi luxueux, surtout qu’il n’était vraiment supposé être passé là. //

- C’est bon ? On fera ça dans un bureau ou on reste ici ?
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Ministère de la Magie
Page 1 sur 2