Hiboux Nomade Notes
☆ Bonne année sur Mana Wyrd ! ☆
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Au Large du Pollimage

Page: 1, 2, 3, 4  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Autres lieux
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 30 Oct 2016, 15:57  Répondre en citant

Au Large du Pollimage





    Parmi les nombreux fleuves qui traversent en long, en large et en travers Gwendalavir, un des plus importants, ainsi qu'impressionnant, est sans hésiter le Pollimage. S'étendant de l'imposante chaîne du Poll jusqu'au sud de l'Empire, il passe par de nombreux lieux incontournables, comme la mythique Arche, et longe les plateaux d'Astariul.

    Le Pollimage est réputé pour être un fleuve calme et tranquille, à la surface lisse, imperturbable. Et pourtant... Les habitants de Gwendalavir ne sont jamais totalement à l'abris, et une créature peut toujours surgir de ces eaux bleues. Si cela avait le malheur d'arriver, il valait mieux s'enfuir loin, sauf si votre carrure vous permet d'affronter les plus imposants ou redoutables ennemis.

    Sur la rive du fleuve, les petits bois aux essences exotiques fleurissent, dans une atmosphère calme et sereine. On aurait l'impression que l'endroit respire l'innocence, quoique toujours sauvage. Peu de personnes daignent s'aventurer dans les parages, la quiétude de l'endroit n'inspire peut-être pas confiance. Non loin de là se trouve pourtant un petit village sans histoire bâti il y a bien longtemps.

    Que ce soit en ballade aquatique en bateau ou sur ses bords paisibles, le Pollimage reste et restera un des plus beaux endroits de Gwendalavir. A vous de partir à l'aventure...


Lieu de Liara


Dernière édition effectuée par Katleen Makerley (Lun. 28 Aoû 2017, 22:56) ; édité 1 fois

Team RP


Messages : 7639
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 16 Mai 2017, 23:43  Répondre en citant

[Début de RP entre Sylvann Yorllis (Ambrozia) et Yaaleen Armyan (Katleen Makerley)]




// Yaaleen se rappelait parfaitement bien sa rencontre avec l'apprenti dessinateur Sylvann Yorllis. Elle l'avait sauvé d'une mort certaine dans la taverne d'Al-Vor. Des serviteurs des mercenaires du chaos avaient été envoyés pour le tuer à cause de son lien avec le maitre marchombre du haut conseil assassiné. La brune, étant une fervente défenseur de la Voie, avait agi au mieux pour protéger le garçon. Et voilà que maintenant, assise sur un rocher, elle observait le jeune homme, debout à mirer l'horizon qui se dessinait par delà le Pollimage.

La jeune marchombre aimait garder une certaine tranquilité et ça n'était pas de tout repos de voyager accompagnée de Aksel, Aliya, Olorin et leur petite soeur. Elle les surveillait durant toute la journée et une heure, le soir, elle confiait cette responsabilité à l'apprenti marchombre. Elle savait qu'il en était capable et le testait un peu. Cela remplaçait un peu l'apprentissage de son maitre, cela ne devait pas être évident pour Aksel de continuer à progresser sans un entrainement régulier. Devait-elle prendre temporairement sa place ? Elle s'était posée de nombreuses fois la question mais elle en avait conclu que ce n'était pas son rôle. Peut-être que son maitre voulait qu'il apprenne à se débrouiller quelques temps seul. Chaque marchombre avait une façon différente d'arpenter la Voie et d'enseigner. Bien sûr, chacun d'entre eux avait entendu parler de Ellana Caldin et de ses méthodes. Yaaleen, elle, la respectait à un point inimaginable. Elle ne cherchait pas à l'égaler bien entendu mais les compétences de la célèbre marchombre avaient été telles qu'elle avait servi de modèle à de nombreuses personnes faisant partie de ces fervents admirateurs.

Bref, Yaaleen s'égarait. Revoir Sylvann lui rappelait les meutres qu'elle avait du accomplir pour le sauver. C'était le début d'une période agitée dans la guilde. Et maintenant, ils en étaient à l'apogée. Néanmoins, l'apprenti dessinateur ne semblait pas avoir suivi les conseils de la marchombre.

Elle s'approcha du jeune homme et se tenant à un mètre derrière elle, elle lança d'une voix calme : //

- Bonsoir Sylvann, ne suis-tu donc pas mes conseils ?


Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 3015
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 25 Mai 2017, 15:53  Répondre en citant

//Sylvann se tenait debout, à quelques pas du bord du fleuve. Il contemplait le paysage qui se dédoublait dans le Pollimage, en prenant de douces teintes orangées, dû au soleil qui commençait à se coucher. Un sentiment de paix l'emplissait, il se sentait bien, heureux et calme. Ses études à l'Académie étaient enrichissantes, et malgré sa timidité, il avait entamé de bonnes relations avec la plupart de se camarades. Son don demeurait erratique, bien qu'une certaine logique voit le jour : la plupart des défaillances paraissaient liés à un débordement d'émotion, mais le garçon faisait des progrès en ce sens. Sylvann soupira de bien être. Ce soir, rien ne pourrait perturber le calme et la paix qu'il ressentait en lui. C'était un de ces rares moments où il était complètement heureux et se sentait confiant en l'avenir.

La mère de Sylvann avait décidé de stopper son existence d'Itinérante et de prendre une petite maison dans un village à quelques kilomètres de la capitale. Le jeune homme était venu lui rendre visite, profitant d'une petite pause dans les cours de l'Académie, supposée permettre aux étudiants de se reposer et de réviser avant les examens. Il était grandement rassurée de savoir que sa mère vivait à présent à moins de deux heures de voyage, et qu'elle vivait entourée de personnes prévenantes. Les villageois étaient forts gentils et avait réservé à la mère de Sylvann un excellent accueil. Le garçon prévoyait de lui rendre souvent visite, et il trouvait les environs du village agréable à parcourir à pied. C'est suite à cette petite promenade qu'il avait découvert le Pollimage, et avait décidé de réaliser ses exercices de concentration et de visualisation, devant ce paysage apaisant.

Debout, les jambes écartées juste ce qu'il faut, il sentait l'énergie de la Terre, et la stabilité, ainsi que l'équilibre de son corps tout entier. Une main sur le thorax, les yeux à demi fermés pour mieux percevoir les mouvements de sa cage thoracique qui se soulève puis se rabaisse avec régularité et lenteur, il se tient devant le fleuve. Il n'y a personne aux alentours. Le dessinateur inspire doucement l'air tiède, parfumé d'une odeur d'herbe fraiche et de jonquilles sauvages, poussant au bord du chemin. L'écoulement de l'eau produit une musique et le garçon entend son impatience à voyager. A cet instant, il se sent libre et également puissant, car capable de ressentir le monde autour de lui, et il se voit vivant, faisant parti de cette nature sauvage et libre.

C'est alors qu'une voix calme et claire perturba cet équilibre, le faisant sursauter et se retourner dans le même temps :

- "Bonsoir Sylvann, ne suis-tu donc pas mes conseils ? "

Dans un premier temps il ne reconnue pas la jeune femme brune qui lui faisait face. Il fallu plusieurs secondes à son esprit pour faire le lien avec une soirée qu'il aurait voulu oublier pour toujours, et qu'il avait enfoui dans un coin de sa tête. Soudain, le noir fut partout dans son esprit, comme un tourbillon de cendre et d'eau qui tournait autour de lui et menaçait de le noyer. Sylvann se prit la tête entre les mains, il avait l'impression que sa tête était sous tension, tout comme sa cage thoracique, et il avait du mal à respirer. Il se mit à suffoquer, puis soudain, la libération ! Une chaise, un poignard, une corde, une porte brisée, un oreiller éventré, une tasse de tisane, et un carnet gribouillé, tout cela se déversa dans la réalité et tomba comme venu du ciel, droit la zone où se trouvait les deux humains. Le dessinateur perdit alors connaissance et s'effondra. //


Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 7639
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 28 Mai 2017, 21:06  Répondre en citant

// La jeune femme regretta instantanément d'avoir abordé l'apprenti dessinateur. Elle n'avait absolument pas anticipé sa réaction qui fut désastreuse. Des objets pleuvaient de toute part. Ils provenaient sûrement des Spires dans lequel Sylvann s'était projeté. Néanmoins, il n'y resta pas longtemps. Elle le vit s'effondrer. Elle courut à sa rescousse mais se prit un poignard dans le bras sur le chemin. Elle se retint de crier de douleur. Elle arracha l'arme blanche avec une grimace et continua sa courte course, poussée par l'adrénaline.

Elle s'accroupit près du garçon et lui jeta un peu d'eau sur le visage pour qu'il se réveille. Il cligna plusieurs fois les yeux avant de les ouvrir bien grands. Yaaleen s'en voulait d'avoir provoqué cette réaction chez le jeune homme. Il devait avoir été traumatisé de la soirée durant laquelle ils s'étaient rencontrés. En même temps, il avait assisté à des meurtres et avait failli mourir ce soir-là. On ne pouvait clairement pas en sortir indemme psychologiquement.

La marchombre attendit qu'il reprenne ses esprits pour de bon puis lui offrit de l'eau de sa propre gourde. //

- Sylvann, je suis désolée. Je ne pensais pas provoquer chez toi une telle réaction.

// Elle ne préférait pas trop insister pour le moment, de peur qu'il lui lance une flèche en plein coeur. Elle ne voulait pas que ça se répète à nouveau, comme un manège. Elle attendit donc patiemment que l'apprenti dessinateur réagisse. Et elle partirait s'il lui demandait, bien évidemment. //


Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 7639
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 17 Fév 2020, 13:35  Répondre en citant

[Début de RP entre Thaloran Vaarnedan (Jade O'greaney) et Yaaleen Armyan (Katleen Makerley)]




// Thaloran Vaarnedan avait contacté Yaaleen quelques jours auparavant. Apparemment, il avait trouvé un indice sur le meurtre de sa compagne et désirait l'aide de la marchombre pour enquêter à partir de cette potentielle preuve. Il lui avait donc donné rendez-vous au large du Pollimage à l'endroit où il avait trouvé cet objet ou cette indication.

Cela faisait quelques semaines qu'ils s'étaient rencontrés à la taverne et ils ne s'étaient pas revus depuis. Chacun avait repris sa vie, Yaaleen à protéger les enfants Tintallë et Thaloran à forger, certainement. La marchombre avait été quelque peu surprise de cette demande d'aide de la part du blond, pensant qu'il était trop fier pour requérir l'aide de quelqu'un. Mais elle était satisfaite de pouvoir lui donner un coup de main. Si cela pouvait apaiser la conscience du forgeron, ça devait en valoir le coup.

Elle l'attendait donc, adossée à un tronc d'arbre, observant des falabellas sauvages faméliques, au loin. Leur nourriture habituelle ne devait plus être produite ou alors en moindre quantité. Les pauvres, pensa-t-elle. Elle aurait aimé faire quelque chose mais elle ne savait pas quoi et n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir. En effet, Thaloran venait d'entrer dans son champ de vision. Elle se redressa et partit à sa rencontre. //

- Bonjour. Alors quel est cet indice que tu voulais me montrer ? demanda-t-elle, allant droit au but.


Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 3002
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 23 Fév 2020, 10:17  Répondre en citant

    // Cela faisait 13 jours exactement que l’homme aux cheveux flaves remuait ciel et terre, fouaillait l’air à la recherche de plu d’indice. Il en avait trouvé un, étrange, codé probablement, mais précieux. Il était depuis quelques jours installé dans un campement de fortune sur la rive du Pollimage, à l’endroit précis où il avait trouvé son premier véritable indice.
    Il avait tout d’abord songé à enquêter seul, comme il le faisait tout le temps mais les remarques de la marchombre lui était revenu au pas de course en mémoire. Oui, il pouvait très bien lui demandait un peu d’aide, elle était expérimentée et elle lui avait proposé en premier. Il l’avait contacté dans un message bref, qu’elle seule aurait pu comprendre :

    Citation :
    RDV sur la rive du fleuve le plus imposant du Pays. J’ai trouvé un indice. Besoin de ton aide. Thal.


    Le jeune homme finit de replier et de ranger l’ensemble de ses affaires, son campement et chevaucha son cheval pour rejoindre le point de rendez-vous. Rapidement, il aperçut la marchombre, adossée contre un tronc d’arbre.
    Il mettait à peine pied à terre qu’elle le rejoignit et lui demanda : //

    - Bonjour. Alors quel est cet indice que tu voulais me montrer ? demanda-t-elle, allant droit au but.

    // Thaloran attacha la hanse de son cheval au tronc d’arbre le plus proche et s’avança vers la jeune femme en sortant de sa poche un morceau d’étoffe couleur émeraude et un morceau de métal argenté qui ressemblait étrangement à une broche. //

    - Bonjour, merci d’être venu si rapidement. Regardes. J’ai trouvé ce morceau de tissus émeraude coincé dans les branches basses d’un arbre non loin d’ici et bien loin de la route. Cette broche était écrasée dans la boue un peu plus loin, je l’ai trouvé en remontant la piste. commença-t-il.

    // Il fit quelques pas pour vérifier que personne d’autres que les deux enquêteurs n’étaient présent et se rapprocha en reprenant : //

    - Tu vas surement te dire que je fabule et que ce n’est rien mais retourne la broche. Tu vois les petits symboles à la base ? C’est moi qui les ai gravés, de mes mains. C’est sa broche et je ne sais pas ce qu’elle fait ici.




Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2, #5A60B7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 7639
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Ven. 20 Mar 2020, 18:17  Répondre en citant

// Yaaleen observa le forgeron attacher soigneusement son cheval avant de, lui aussi, venir à sa rencontre. Puis, il commença à lui narrer la trouvaille de l'indice dont il lui avait parlé par lettre. //

- Bonjour, merci d’être venue si rapidement. Regarde. J’ai trouvé ce morceau de tissu émeraude coincé dans les branches basses d’un arbre non loin d’ici et bien loin de la route. Cette broche était écrasée dans la boue un peu plus loin, je l’ai trouvée en remontant la piste.

// Un peu soupçonneux, il toisa les environs pour vérifier que personne ne les espionnait. Pendant ce temps-là, la marchombre observa la broche qu'il lui avait confiée. Il y avait des inscriptions cunéiformes mais la brune ignorait leur signification. //

- Tu vas surement te dire que je fabule et que ce n’est rien mais retourne la broche. Tu vois les petits symboles à la base ? C’est moi qui les ai gravés, de mes mains. C’est sa broche et je ne sais pas ce qu’elle fait ici.

// Yaaleen haussa les sourcils. Il était étrange de retrouver un tel objet après tout ce temps. Quelqu'un l'avait-il laissé volontairement ici pour attirer Thaloran dans un piège ? Ou était-ce vraiment une perte à laquelle personne n'avait fait attention ? //

- Elle a disparu depuis combien de temps exactement ? Ça me semble de trouver un objet qu'elle aurait dû garder précieusement aussi longtemps après. C'est peut-être un piège Thal...

// Ou alors... //

- Tu crois qu'il y a une possibilité qu'elle soit encore vivante ? Qu'on l'ait kidnappée et qu'on la traîne dans tout Gwendalavir ?

// Elle ne voulait pas fonder de faux espoirs pour le blond, mais il fallait envisager toutes les possibilités le plus raisonnablement. //


Couleurs utilisées dans ce message : #5A60B7, #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 3002
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 22 Mar 2020, 11:00  Répondre en citant

    - Elle a disparu depuis combien de temps exactement ? Ça me semble bizarre de trouver un objet qu'elle aurait dû garder précieusement aussi longtemps après. C'est peut-être un piège Thal...

    // Thaloran reprit la broche du bout des doigts et la tourna et retourna au creux de sa main. Il se souvenait très bien de ce moment, du moment où il l’avait retrouvé. Ligotée, bâillonnée, son corps lacéré de toute part, son visage méconnaissable, le sang suintant des plaies béantes, ses cheveux devenus rouges d’être baigné dans le liquide carmin. Il se souvenait de tout. //

    - 2 ans et 8 mois.

    // Il se recula et laissa son regard vagabonder vers les arbres de la forêt. //

    Cela peut appartenir à celui qui l’a tué, il l’aurait volé et gardé depuis tous ce temps et l’aurais perdu ?

    // Il marmonna et grogna des paroles dans sa barbe. Il se sentait incompétent au plus haut point. //

    - Tu crois qu'il y a une possibilité qu'elle soit encore vivante ? Qu'on l'ait kidnappée et qu'on la traîne dans tout Gwendalavir ?

    // Thaloran ne se retourna pas, il avait entendu la question de la marchombre dans son dos. Elle avait posé sa phrase comme dans un murmure. //

    -Non impossible. Je l’ai enterré de mes propres mains. J’ai vu son corps qui ne ressemblait en rien à son propre corps tellement il avait été malmené. Même son visage n’était pas reconnaissable. Je vois encore ses pommettes, ses joues, couverts de plaie, faite au poignard… Donc non elle ne peut être vivante.



Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2, #5A60B7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 7639
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 24 Mar 2020, 18:14  Répondre en citant

- Non impossible. Je l’ai enterré de mes propres mains. J’ai vu son corps qui ne ressemblait en rien à son propre corps tellement il avait été malmené. Même son visage n’était pas reconnaissable. Je vois encore ses pommettes, ses joues, couverts de plaie, faite au poignard… Donc non elle ne peut être vivante.

// 2 ans et 8 mois. Cette durée résonnait encore dans ses oreilles. Cela faisait si longtemps et il se rappelait les faits avec tant de précision. Yaaleen n'imaginait pas ce que cela pouvait être de tenir autant à quelqu'un comme il avait tenu à cette jeune femme. Comme il y tenait encore.

Elle garda le silence, réfléchissant à toute vitesse. Il n'avait pas reconnu son visage quand il l'avait enterrée. Ni son corps. Alors, comment pouvait-il être sûr et certain que c'était bien elle dont il essayait de faire le deuil ? Qui était morte ?

Elle regarda le dos tendu du forgeron. Elle n'osait lui soumettre cette supposition. Cela allait l'énerver sans aucun doute. Elle n'avait pas envie de se battre contre lui. Mais il fallait songer à cette possibilité. Surtout avec la découverte récente de cette broche. //

- Thal...

// Elle se rapprocha de lui et lui prit le bras pour l'intimer à se retourner et lui faire face. //

- Ce que je vais te dire ne va pas te plaire, va sans doute t'énerver au plus haut point, mais... as-tu déjà envisagé que ce corps que tu as trouvé n'était pas le sien ?, lui demanda-t-elle, en le regardant droit dans les yeux.

// Pourquoi ? Elle ne savait pas, mais c'était une intuition. Elle ne rajouta rien, lui laissant digérer ce qu'elle venait de dire. C'était déjà beaucoup. //


Couleurs utilisées dans ce message : #5A60B7, #0038D2
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Team RP


Messages : 3002
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 25 Mar 2020, 19:10  Répondre en citant

    - Thal...

    // Le blond frissonna en entendant son nom. Il sentait au plus profond de lui-même que le ton de la voix de la jeune femme n’annonçait rien de bon. Il sentit sa main se poser fermement sur son avant-bras pour le forcer à se retourner et elle planta son regard dans le sien. //

    - Ce que je vais te dire ne va pas te plaire, va sans doute t'énerver au plus haut point, mais... as-tu déjà envisagé que ce corps que tu as trouvé n'était pas le sien ?, lui demanda-t-elle

    // Son sang ne fit qu’un tour. Il se dégagea son bras de l’emprise de la jeune femme et recula de quelques pas. Elle ne disait rien, après avoir balancé ça. Elle le regardait, le regard empreint de réelles interrogations. //

    -Pourquoi. Pourquoi oser me dire ça ? demanda-t-il presque rageur.

    // Il se retourna une nouvelle fois, essayant tant bien que mal de cacher la peine qui lui rongeait le cœur depuis maintenant des années.
    Comment pouvait-elle insinuer qu’il n’avait pas reconnu son propre amour ainsi attachée, bâillonnée, tuée par des personnes avec des très mauvaises intentions. //

    - Tu crois que je ne serais pas capable de reconnaitre le propre corps de ma bien aimée, que parce que son visage était méconnaissable ce n’était pas elle ? lui dit-il en lui refaisant face.

    // Il avait pointé son doigt sur la jeune femme, d’un geste accusateur. //

    - Tu veux me torturer ? Tu penses que je me suis pas déjà assez limogé de tout ça ? Pourquoi me faire croire à cette simple opportinité, cette chance qu’elle pourrait être en vie alors que c’est impossible ? lâcha-t-il à présent désemparé. Je l’ai vu de mes propres yeux !

    // Il ne pouvait croire à cette idée. Cela voudrait dire tellement de chose, des bonnes choses oui, mais aussi de très mauvaises. //




Couleurs utilisées dans ce message : #0038D2, #5A60B7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3, 4  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Autres lieux
Page 1 sur 4