Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Rues de Pré-au-Lard

Page: <--  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Pré-Au-Lard
Auteur Message

Team RP
Relations Moldues


Messages : 7593
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 30 Sep 2017, 11:36  Répondre en citant

- De toute façon vous avez triché !

// Alexia hocha la tête, montrant son accord avec son coéquipier. Qu'il allait lui manquer... elle ne le reverrait sans doute plus jamais après la fin de cette journée... Un de ses seuls amis qui allait partir, sans savoir que leurs chemins ne se recroiseraient sans doute jamais. //

- Personne n'avait spécifié que c'était interdit d'utiliser la magie...

// L'ancienne Serpentard trouvait Elerinna difficile avec son petit ami. Ils étaient encore jeunes et il ne lui avait rien fait d'impardonnable. Enfin, la rousse avait peut-être besoin de plus d'intention et de sérieux dans leur relation. //

- Oui mais...

// Jean-Baptiste prit les devants, ça ne servait à rien de contester, la discussion n'en finirait pas. Comme au bon vieux temps, il lui mit un faux coup de poing dans le ventre et Travis s'empressa de lui rendre son coup. L'aîné bulgare avait rempli sa mission. Son ami avait arrêté de se préoccuper de ce que disait Elerinna. //

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On ne peut pas repousser la discussion éternellement.

// Alexia se tourna vers la rouquine qui semblait vraiment sérieuse. Mais la jeune femme ne voulait pas discuter de ça maintenant. Il était encore trop tôt. Elle devait d'abord en parler à JB avant d'en parler à quiconque. Elle le raconterait oncques à Elerinna.

Alexia repensa à la tromperie de JB et riota. Comment avait-il pu lui faire ça ? Elle était nerveuse rien que d'y penser. Non, elle ne pouvait décemment pas en discuter avec son amie pour le moment. //

- Tu veux rompre avec Trav, c'est ça ?

// De leur côté, Jean-Baptiste et Travis étaient assis dans l'herbe. L'aîné souffla un bon coup et murmura : //

- Trav, j'ai trompé Alexia...

// Rien que de dire ces mots, il n'en revenait pas. Pourquoi, mais pourquoi avait-il fait ça ?! //

- Je ne sais pas ce qui m'a pris... mais je sais qu'elle va me quitter et ça me tue...


Couleurs utilisées dans ce message : #404DA4, #3B5A32, #005313, #00395A
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 1033
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Lun. 02 Oct 2017, 23:53  Répondre en citant

// Elerinna peinait à comprendre son amie. Elle semblait d'une humeur particulièrement changeante, à l'égard de JB mais également à l'égard de toute cette sortie organisée. La rouquine se promit qu'elles devraient en reparler plus tard, dans un autre cadre. //

- Tu veux rompre avec Trav, c'est ça ?

// La question la laissa silencieuse un instant. Etait-ce là son souhait ? La rupture avait quelque chose de si ... définitif. Et pourtant, ce serait mentir que de dire que l'idée n'avait pas déjà formé son nid dans son esprit. Finalement, n'avait-on pas déjà atteint le point de non-retour à partir du moment où l'on pensait à mettre fin à la relation ? Oui mais voilà, les mots n'avaient pas été prononcés, pas à voix haute, pas au principal intéressé. La sentence n'était pas tombée, le doute était encore permis.

Elle regarda Alexia dans les yeux, et fit une moue indécise, qui se passait de commentaire, tout en écoutant plus loin le chahut des deux jeunes hommes. //

- Trav, j'ai trompé Alexia... Je ne sais pas ce qui m'a pris... mais je sais qu'elle va me quitter et ça me tue... fit JB à voix basse.

- Ahem, je ... je savais pas que t'avais fait ça mec, je suis un peu surpris lui répondit Travis en s'interrompant. Après je comprend, d'une certaine manière, la distance, tout ça. Si ça peut te rassurer, je sens un truc bizarre chez Ele aussi, j'ai peur pour notre couple. J'ai peur que toi et moi, on reparte de Poudlard en solitaires JB ...

- Les gars, ça vous dit qu'on vous fasse visiter le reste de Pré-Au-Lard ? demanda Elerinna à la cantonade, dans un regain d'activité légèrement forcé.

// Tous suivirent. Il fallait terminer cette journée, en tirer partie et y mettre fin, d'une manière ou d'une autre. La balade continuait dans une atmosphère relativement joyeuse, mais il lui semblait que chacun des quatre amis subodorait l'enjeu réel des aux-revoir qui suivraient. La rousse tenait particulièrement à ne pas prendre d'air méphistophélique, quitte à se laisser submerger pas l'émotion, mais il lui faudrait parler. Elle dirait à Travis tout ce qu'elle avait sur le cœur, tout ce qu'elle avait ressenti et pensé suite à ces hiboux sans réponse et cette absence de considération. Et si le jeune homme anticipait une difficile conversation, c'était tant mieux, le dialogue n'en serait peut-être que plus sincère. Alors ils salueraient JB et Alexia, les laisseraient partir dans une direction quand eux retourneront vers Poudlard, et ils parleraient. Adviendra ce qu'il adviendra, Elerinna s'en remettait presque au destin. Il y aurait rupture si tout deux ne voyaient pas d'autres solutions.

Mais avant cela, il y aurait les derniers rires, les derniers sourires, les dernières mains enlacées, entre ce groupe de quatre personnages aux caractères bien différents, qui avaient su se trouver et être là les uns pour les autres d'une manière si singulière qu'il était impossible de regretter cette rencontre. Ils en garderaient pour sûr des souvenirs impérissables. //

[Fin de RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #005313, #00395A, #404DA4, #3B5A32
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Lun. 25 Juin 2018, 21:30  Répondre en citant

[RP Event - Lola Azzurra-Coleman (Jade) et Ciryen Fill (Aquilea)]




    // Il faisait beau en ce mercredi 20 juin. Ciryen s'était décidée à sortir un peu son nez des grimoires poussiéreux accumulés depuis son arrivée à Pré-au-Lard et s'était installée sur un banc, en face de la fontaine du village. Pour une fois, elle avait délaissé son éternelle cape verte pour une sorte de béret à la française, tout en veillant à bien couvrir ses oreilles avec ses cheveux. Assise sous le soleil qui tapait durement ce jour-là, elle observait les passants, s'amusant à écouter leurs pensées - chose qu'elle ne se permettait pas de faire habituellement. //


** Est-ce qu'elle va accepter ma demande en mariage ? **

** ZUT ! Je crois que je n'ai pas éteint le four ! **

** Pouah, j'en tiens une belle là. Plus jamais je n'essaye de suivre Zaranki dans sa descente de Whisky Pur Feu...**

** Ah, une nouvelle rubrique dans la Gazette du Sorcier ! Sûrement en lien avec la nouvelle réglementation de l'usage des données personnelles... **

    // L'attention de Ciryen se braqua sur Joann, le jeune homme qui était habituellement chargé de distribuer le journal sorcier à travers le village, que la demoiselle prenait rarement la peine de lire. Elle n'en avait pas besoin : les piliers de comptoir qu'elle croisait régulièrement à la Tête de Sanglier en racontaient suffisamment tous les jours pour qu'elle comprenne les grandes lignes des informations majeures - quant aux autres nouvelles, elles n'étaient probablement pas dignes d'intérêt. Mais cette fois-ci, sa curiosité était piquée au vif. Elle se leva de son banc et s'approcha du garçon discrètement, avec la ferme intention de lire par-dessus son épaule... Garçon qui sursauta violemment lorsqu'il tourna la tête vers la droite et que le visage blafard de la télépathe juste à côté du sien entra dans son champ de vision sans préavis ; d'ailleurs, il lança un cri strident qui perça les tympans de tout le monde situé dans un rayon de trois cent mètres autour d'eux. //


- AAAAAAH ! Bon sang, Ciryen, arrête de faire des trucs comme ça !! T'es déjà suffisamment flippante, pas besoin de te la jouer ninja en prime ! Tu sais bien que si tu veux lire la Gazette, t'as qu'à demander !

    // Joann respira un instant, le temps de calmer son coeur qui était parti au triple galop, puis indiqua une page précise à son interlocutrice. //


- Regarde. Ils parlent de toi... D'ailleurs je ne savais même pas que tu t'appelais Fill ?! Comme Levana Fill, la fameuse sorcière noire qui a disparu sans laisser de trace il y a quatre ans ?

    // Le coeur de la demi-elfe cessa de battre un instant. Elle avait pris toutes les précautions possibles pour que personne n'ait jamais la moindre idée de son nom de famille, et elle rechignait même à donner son prénom. Alors qui avait eu vent de son identité ? Pire, qui l'avait dévoilée au grand public ainsi, sans prévenir la principale concernée ?

    A ce moment précis, toutes les petites lignes du formulaire qu'elle avait rempli la semaine précédente prenaient leur sens. Et Ciryen, de par sa signature, avait légalement consenti à ce que son nom soit utilisé au bon vouloir du gouvernement magique ! Tout en se traîtant intérieurement de tous les noms d'oiseaux qu'elle pouvait imaginer - et il y en avait beaucoup -, la jeune femme se pencha sur l'article que Joann lui montrait, tout en décidant d'ignorer purement et simplement sa question précédente. //


Citation de La Gazette du sorcier, le 20 juin :

Ragots sur les sorciers les moins connus du monde magique :

    [...]
  • Aperçues, Lola Azzura-Coleman et Cyrien Fill à la recherche d'un job à Pré-au-Lard. L'une pour se faire de l'argent de poche, l'autre pour gagner sa vie. Seront-elles rivales ou collègues ?


** QUOI ? Mais c'est quoi ce délire ?! **

    // Ciryen était ébahie. Les noms se succédaient sur le papier, alignant les ragots et potins sur des personnes dont elle ignorait jusqu'à l'existence même. C'était donc une transparence complète, totale, absolue, qui se cachait derrière cette réforme à deux balles... C'était inadmissible. Et encore, la ligne qui la concernait elle n'était pas trop diffamatoire : elle était vraiment en pleine recherche d'emploi. Mais de ce qu'elle en avait compris, certaines informations lancées par le journal s'attaquaient directement à la vie intime de certaines personnes ! Cette pauvre Syndra Frutto dont les problèmes dermatologiques étaient dévoilés à tous les sorciers de Royaume-Uni... Ou encore Katleen et Isaac, quels qu'ils soient, qui s'étaient manifestement embrouillés dans l'enceinte de l'école, pour le plus grand bonheur de la gent féminine... Ces histoires ne regardaient que les principaux concernés, et n'avaient absolument pas leur place dans un journal officiel comme la Gazette du Sorcier ! Sans vouloir se la jouer justicière masquée, Ciryen se promit d'envoyer une Beuglante anonyme au siège de la Gazette dès qu'elle en aurait l'occasion.

    Autre chose : elle ne connaissait absolument pas cette Lola Machin Truc ; et par ailleurs, personne n'était non plus au courant qu'elle-même était actuellement en recherche d'emploi. L'individu derrière ce papier était très bien renseigné... Trop bien, même, pour avoir réussi à découvrir son nom ! Ciryen allait sûrement mener sa petite enquête auprès du vieux croûton qui tenait la Tête de Sanglier. C'était évident qu'il aurait des choses à lui raconter... Elle releva les yeux vers le garçon qui lui faisait face. //


** Dit voir, Joann... C'est qui, cette Lola ? **

- C'est une gamine de Poudlard ; elle est arrivée en première année quand j'étais en cinquième année. C'était une gosse sublime, et d'après mes informateurs toujours à l'école, il semblerait qu'elle n'ait rien perdu de sa beauté en grandissant. Et avec la puberté qui est passée par là...

    // Ciryen donna un coup de genou bien placé au garçon dont les yeux brillaient d'un éclat qui en disait long sur ce qu'il avait en tête à ce moment précis, même sans être télépathe. //


** Gros dégueulasse macho ! Si je t'entends parler encore une fois d'une femme de la sorte, je te jure que je trouverai le maléfice qui te retirera ton cerveau supplémentaire qui pendouille entre tes cuisses ! **

    // Non pas qu'elle fut vraiment féministe dans l'âme ; mais elle estimait que les gens méritaient le respect. //


- OK OK, PARDON ! J'RECOMMENCERAI PAS !

    // Ciryen allait lui répondre qu'effectivement, il avait bien intérêt à ne pas recommencer, lorsque son regard croisa des yeux marrons foncés qui les observaient à quelques pas. Elle se dirigea vers la jeune fille, non sans avoir donné une bonne claque derrière la tête de Joann et récupéré un exemplaire de la Gazette pour la peine. La demi-elfe se souvenait l'avoir croisée une fois ou deux dans le village. Mais que faisait-elle ici ? Et pourquoi les avait-elle scrutés de la sorte ? Ciryen était sous pression. Entre la réflexion sexiste du garçon, l'audace du journal de ne pas respecter la vie privée des gens, et surtout, SURTOUT le fait que son nom ait été dévoilé au grand jour, vraiment, la jeune femme était maintenant d'une humeur exécrable. C'est pourquoi elle s'adressa mentalement à l'inconnue épieuse avec vigueur, sans s'encombrer de palabres préliminaires inutiles : //


** Eh ! C'est toi qui a écrit ces machins odieux dans le journal ? **

    // Elle balança la Gazette aux pieds de la jeune fille - elle semblait à peine majeure - et croisa les bras. //


** Je te préviens, t'as intérêt à me dire la vérité, sinon on ne va pas être copines ! **


[HRP : Conditions remplies :
S’insurger contre la Gazette du Sorcier #
Croire dur comme fer à une ou plusieurs des rumeurs lancées #
Aller discuter directement avec l’un des personnages concernés par une rumeur #]


Couleurs utilisées dans ce message : #4C1B1B, #2F8042, #CC0000, #336600, #003399, #555555
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2991
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 26 Juin 2018, 16:51  Répondre en citant

// Lola en avait marre de réviser, elle avait la nette impression qu’elle ne pouvait plus rien faire rentrer dans son cerveau. Le temps était magnifique et elle avait donc décidé de prendre l’air et d’aller à Pré au Lard. Vêtue d’un short taille haute et d’un t-shirt noir à l’emblème d’un groupe de rock moldu très connu, elle arpentait les rues, ses lunettes de soleil vissés sur le nez.
Elle tomba sur un deuxième année de mémoire, elle ne se souvenait pas de son nom mais elle était certaine de l’avoir vu dans les couloirs du château. Elle se rapprocha du jeune garçon qui tenait une pile de journal dans ses bras et qui beuglait, probablement pour les vendre. //

-Elle a quoi de spéciale la dernière édition pour qu’elle s’arrache comme ça comme des petits pains ? demanda-t-elle réellement curieuse.

// Elle fût étonnée d’apprendre qu’une nouvelle rubrique avait vu le jour. Des rumeurs ? Lola s’en fichait un peu à vrai dire, elle trouvait tout cela malsain si en plus cela impactait la vie des gens, elle soupira et repris : //

-Comment ça des rumeurs ? Sur qui ? Dis moi que tu ne participes pas à ça ? c’est malsain ! tu devrais avoir honte !

-Mais Lola tu es dedans en plus ! rajouta le petit Denis

// La brune le regarda avec deux yeux rond, elle ne comprenait pas. Elle arracha des mains du deuxième année un exemplaire de la gazette et l’ouvrit à la bonne page pour y lire un nombre incalculable de rumeurs.

Citation de La Gazette du sorcier, le 20 juin :

Ragots sur les sorciers les moins connus du monde magique :

    [...]
  • Aperçues, Lola Azzura-Coleman et Cyrien Fill à la recherche d'un job à Pré-au-Lard. L'une pour se faire de l'argent de poche, l'autre pour gagner sa vie. Seront-elles rivales ou collègues ?


Elle respira doucement, pour se calmer et reprit sèchement à l’intention du garçon : //

-Qui a écrit ça ?

// Le petit Denis ne répondit pas à ses questions et partit tout en criant pour l’achat de la Gazette et un regard apeuré vers la jeune femme. Lola était outrée de ce qu’elle lisait. Elle était là, les bras balants, debout au milieu d’une rue de Pré au Lard. Elle inspira profondément et son regard tomba sur une jeune femme qui venait de donner un sacré coup de genou entre les jambes d’un jeune homme. Il lui disait quelque chose mais elle ne savait plus qui il était. Soudain elle croisa le regard de la jeune femme qui était avec le jeune homme quelques instants plus tôt, elle avait l’air furieuse et elle se dirigeait beaucoup trop rapidement vers elle à son goût. //

** Eh ! C'est toi qui a écrit ces machins odieux dans le journal ? **

// Lola sursauta, elle s’attendait à voir parler la jeune femme mais non, elle lui parlait par l’esprit, c’était impressionnant. Lola aurait pu être subjugué mais elle avait bien trop peur du regard de la jeune femme. Elle allait répondre mais elle n’en eu pas le temps. //

** Je te préviens, t'as intérêt à me dire la vérité, sinon on ne va pas être copines ! **

// Lola recula instinctivement avant de répondre : //

-Non ce n’est pas moi, j’ai plusieurs rumeurs qui me concernent et je suis tout autant outrée ! Pas la peine de m’agresser ! Et c’est pas polie de parler par la pensée t’as une bouche tu t’en sers. Rajouta-t-elle en colère


HRP : -Interagir avec Denis Stetson, et lui poser jusqu’à trois questions
- Aller discuter directement avec l’un des personnages joueurs concernés par une rumeur (à organiser avec le wyrdien qui possède ce perso)


Couleurs utilisées dans ce message : #4C1B1B, #003399, #2F8042
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Lun. 02 Juil 2018, 12:16  Répondre en citant

    // La demoiselle, bien que surprise par l'approche télépathique de Ciryen, ne se laissa pas pour autant déstabiliser et lui répondit d'une voix vindicative: //


-Non ce n’est pas moi, j’ai plusieurs rumeurs qui me concernent et je suis tout autant outrée ! Pas la peine de m’agresser ! Et c’est pas polie de parler par la pensée t’as une bouche tu t’en sers.

    // Les vibrations de la demoiselle venaient confirmer sa déclaration enflammée : elle n'y était manifestement pour rien dans ces colportages calomnieux. Ciryen se sentit un peu honteuse de s'être emportée de la sorte et d'avoir clabaudé à tord contre la jeune inconnue. Tout en se donnant deux paires de baffes mentales, la demi-elfe lui répondit d'un ton légèrement moins agressif : //


** Premièrement, j'ai une bouche mais je ne peux pas parler, donc c'est par la pensée que je m'exprime. C'est comme ça. Ensuite, désolée de m'être emballée. Tu avais un regard suspect, et il m'en faut peu pour monter sur mes grands Abraxans dernièrement. Je préfère me fondre dans la foule, donc me faire pointer du doigt de la sorte dans une tribune nationale, ça ne me plaît absolument pas, et ça me met les nerfs en pelote. **

    // Elle se pencha pour ramasser le journal, l'épousseta du dos de la main et le rouvrit à la page de la nouvelle rubrique maudite. //


** C'est du délire cette nouvelle réglementation. Tu disais que tu étais concernée, toi aussi ? T'es qui ? **

    // La nouvelle interrogation de Ciryen n'aurait définitivement pas pu plus manquer de délicatesse. Brute, directe, abrupte. Elle se morigéna une nouvelle fois. Décidément, l'apprentie nécromancienne avait de gros progrès à faire en matière de sociabilisation... Surtout avec des gens sobres et bien famés... //



Couleurs utilisées dans ce message : #200050, #4C1B1B, #CC0000, #2F8042
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2991
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 24 Juil 2018, 16:05  Répondre en citant

** Premièrement, j'ai une bouche mais je ne peux pas parler, donc c'est par la pensée que je m'exprime. C'est comme ça. Ensuite, désolée de m'être emballée. Tu avais un regard suspect, et il m'en faut peu pour monter sur mes grands Abraxans dernièrement. Je préfère me fondre dans la foule, donc me faire pointer du doigt de la sorte dans une tribune nationale, ça ne me plaît absolument pas, et ça me met les nerfs en pelote. **

    // La brune ne répondit pas, elle n’avait jamais vu cette jeune femme dans les rues de Pré au Lard. Elle se demandait pourquoi elle était aussi angoissée à l’idée de voir son nom dans l’éditorial de la gazette du sorcier. //


** C'est du délire cette nouvelle réglementation. Tu disais que tu étais concernée, toi aussi ? T'es qui ? **

// Lola arqua un sourcil en entendant dans son esprit la question de la jeune femme en face d’elle. Elle avait senti dans sa question un ton presque mauvais mais décida de ne pas relever avant de répondre : //

- Lola Azzurra-Coleman. Ces rumeurs sont absurdes et quelques une sont même blessantes. Je ne vois pas qui peut oser dire et écrire ça. Finalement je trouve le livreur de journaux un peu louche je ne sais pas ? Je le verrais bien dans la peau du diffamateur.

// Elle soupira une nouvelle fois. //

- Tu penses qu’on devrait mener l’enquête ?


Couleurs utilisées dans ce message : #2F8042, #4C1B1B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 25 Juil 2018, 09:07  Répondre en citant

    // Comme il fallait s'y attendre, la demoiselle tiqua face à la brusquerie de Ciryen. Elle répondit néanmoins d'une voix cordiale : //


- Lola Azzurra-Coleman.

    // La demi-elfe écarquilla les yeux, ébahie. Ainsi donc, elle avait rencontré sa "collègue de diffamation" sans même le vouloir ?! Le hasard était étrange parfois... //


- Ces rumeurs sont absurdes et quelques une sont même blessantes. Je ne vois pas qui peut oser dire et écrire ça.

    // Elle avait tout à fait raison. Autant les deux jeunes femmes n'étaient pas à plaindre : la rumeur qui avait été lancée contre elles était gentillette - et, concernant Ciryen, tout à fait véridique. Cependant, les autres personnes concernées avaient toutes les raisons du monde de se sentir attaquées par ce démentiel charivari...

    Ciryen ne répondit pas à son interlocutrice, qui semblait à présent réfléchir à voix haute... //


- Finalement je trouve le livreur de journaux un peu louche je ne sais pas ? Je le verrais bien dans la peau du diffamateur.

    // Lola soupira et reporta son attention sur Ciryen. //


- Tu penses qu’on devrait mener l’enquête ?

** Mener l'enquête ? **

    // La jeune femme prit un instant pour réfléchir, mais ne fut pas longue à donner sa réponse : //


** Ma foi, je n'ai pas grand chose à faire de mon temps. Comme tu le sais, je n'ai pas d'activité professionnelle, et ce ne sont pas les contrats de travail qui pleuvent ici. Alors pourquoi pas... Pour ce qui est du livreur, je ne sais pas duquel tu parles, mais Joann serait un suspect potentiel si son intelligence dépassait celui qu'une huître. Quant au petit qui distribue à Poudlard, je ne le connais pas suffisamment pour pouvoir l'accuser de quoi que ce soit... Bref, retourne à Poudlard, je vais investiguer de mon côté et on se hiboute dès qu'on en sait plus si tu veux. **

    // Ciryen tourna les talons et commença à s'éloigner, mais se ravisa au dernier moment et lâcha ces derniers mots à la brunette : //


** Essaye peut-être de voir avec tes amis sorciers pour faire un bloc de résistance. Peut-être que certains auront appris des trucs. Ah, et au fait... Je suis Ciryen. **

    // Elle disparut en une fraction de secondes, noyée dans la foule qui profitait de la douceur de début d'été. //


[Fin RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #4C1B1B, #200050, #CC0000, #2F8042
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2991
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 09 Juin 2019, 21:49  Répondre en citant

[Début de RP entre Alistair Hogan (Jade O'Greaney) et Ian Makerley (Aquilea)]






// Les rues de Pré-au-Lard. Alistair les connaissaient bien pour y avoir mis les pieds durant toute sa scolarité. A présent, il déambulait, le regard vide, le corps vide de toute vie. Il ne lui avait pas parlé depuis un mois. Il avait dit des choses affreuses, il s’en voulait. C’était en partie pour cela que ses pas l’avaient mené instinctivement vers l’endroit qu’elle appréciait le plus en fin d’après midi.
Il avait piteuse allure. Les joueurs de l’équipe de quidd pourraient en témoigner. Son caractère aussi avait changé, plus de sourire, plus de blague. Rien.
Cela faisait des heures qu’il était assis sur ce banc, à côté du parc longeant les trois balais. Il ne savait pas ce qu’il espérait.
Il vit s’approcher des jeunes, probablement des deuxièmes années. //

– DEGAGEZ !

// Il tonna, sa voix résonnant dans la ruelle. Il els vit déguerpir aussi vite qu’ils étaient apparus. Il s’était levé en s’énervant. Et il venait de reconnaitre sa silhouette. De dos, elle ne l’avait pas vu. Elle enlaçait un homme. Un homme qu’il reconnut directement. L’ancien capitaine.
Alistair était debout, les poings serrés, elle était juste là. Il pourrait le rapprocher, s’excuser. Il avança d’un pas, peut être deux. Leurs regards se croisèrent. Alistair se figea. Ian Makerley lui intimait d’un seul regard de ne plus bouger. Le jeune homme se stoppa, elle ne l’avait pas vu. L’accolade des deux jeunes dura un instant, Alistair son regard ancré dans celui de son ancien capitaine. Et il vit la jeune femme partir, elle ne se retourna pas, ne le vit pas. //


Couleurs utilisées dans ce message : #D8662D
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3431
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 18 Juin 2019, 12:44  Répondre en citant

    // Depuis leur rencontre à l'improviste quelques semaines auparavant dans les jardins de Poudlard, Ian avait pris l'habitude d'inviter Eileen à boire un café assez régulièrement. Les deux amis se retrouvaient donc fréquemment à Pré-au-Lard pour parler de choses et d'autre - sauf bien évidemment d'Alistair Hogan. Le Poursuiveur avait bien retenu la cuisante leçon la fois précédente et se gardait bien d'interroger la jeune femme sur l'évolution de la situation... Il se contentait de la faire rire et de la taquiner sur tous les autres sujets possibles et imaginables, ou de lui raconter ses entraînements avec les Missiles. La relation qui les liait lui donnait l'impression qu'ils étaient constamment reliés en ethernet tant ils se comprenaient bien. //


- T'es sûre que tu dois y aller ? demanda-t-il en attirant malicieusement la batteuse contre lui.

    // Ça, c'était son petit jeu personnel : essayer de la retenir le plus longtemps possible, par tous les moyens légaux qu'il pouvait mettre en oeuvre. Mais en levant les yeux vers l'agitation qui régnait derrière Eileen, Ian croisa le regard de son ancien camarade de Quid'. Alistair Hogan se tenait à quelques mètres d'eux ; la teinte écarlate qui lui montait aux joues et ses poings qui ne pouvaient être plus serrés ne laissaient aucun doute quant à ses émotions. //


** Oh non, il manquait plus que ça... **

    // D'un regard, Ian lui fit comprendre de ne pas bouger ; il écarta ensuite doucement Eileen de lui, l'embrassa sur la joue et l'incita subtilement à partir, en croisant les doigts pour qu'elle ne décide pas à la dernière seconde de tourner la tête... Lorsqu'il fut certain qu'elle ne ferait pas demi-tour, le Poursuiveur s'approcha de son camarade avec un sourire crispé. Il ne savait pas exactement comment les choses allaient se dérouler, mais il était certain que Hogan était dans une colère monstre. Ian ne l'avait jamais connu dans un tel état, plus habitué à le voir déconneur que bagarreur... Il s'arrêta à une distance de sécurité résonnable selon lui et l'interpella prudemment, la main posée sur la baguette au cas où : //


- Comment ça va Al ? Eil' m'a dit que...

    // Alors que le regard de son ancien coéquipier se durcissait encore plus, il s'interrompit et se mordit la lèvre, subitement conscient qu'il avait encore une fois parlé bien trop vite. A croire que sa ram avait choisi ce moment précis pour prendre des vacances... //


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #630009
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Team RP


Messages : 2991
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 30 Juin 2019, 12:56  Répondre en citant

// Il le vit s’avancer. Sa colère était au summum, sa jalousie aussi. Le voir se permettre de l’enlacer, en fait, le voir avoir LA CHANCE de l’enlacer rendait totalement fou le jeune homme. Les jointures de ses doigts étaient blanches de ne plus recevoir de sang à force de les serrer. Al voyait le sourire un peu crispé de son ancien capitaine qui avançait. Il avait eu énormément de respect pour lui, c’était un peu son modèle. Mais là, à ce moment, plus rien ne fonctionnait dans son cerveau. Il s’arrêta assez proche pour que Al l’entende même en chuchotant mais assez loin pour ne pas qu’il l’égorge instantanément. Son regard était toujours planté dans le sien quand il se lança pour prendre la parole. //

- Comment ça va Al ? Eil' m'a dit que...


// Une lueur de tristesse passa à la vitesse de la lumière dans le regard d’Alistair. Alors comme ça Eil lui avait tout raconté. Il devait passer pour un sale type, le pire de tous et il n’en était pas fier. Il le méritait largement.
Mais cet éclat de lucidité fut rapidement remplacé par la rage et la jalousie que le jeune homme éprouvait. Il savait que les deux avait vécu quelque chose, et ça le rendait encore plus fou. Lui-même ne se reconnaissait pas dans cette agressivité, lui qui était d’habitude aussi violent qu’une mouche se retrouvait à se comporter plutôt comme un Nono, agressif au plus haut point.
Son regard devait à présent être noir, si il avait eu une arme blanche, couteau, sabre, machette, il s’en serait probablement servi. Mais là il n’avait que ses poings. En plus de deux secondes il s’avança vers l’homme qui faisait la même taille que lui-même si sa carrure était quelque peu plus développée. Il ferma encore plus fort son poing et le balança en plein dans la mâchoire de son ancien capitaine. //

- NE ME PARLE PAS DE EIL, JE T’INTERDIS !

// Il eut à peine le temps d'attraper le col du jeune homme, tout en criant, rageusement, les larmes presque coulant sur ses joues. Ian le repoussa violemment avant de lui asséner un coup.
Il ne voyait plus rien. Il ne ressentait plus rien, émotionnellement. Il sentit seulement, le retour de bâton arriver et il se laissa faire. Plus rien ne compter, il avait perdu, définitivement. //


Couleurs utilisées dans ce message : #630009, #D8662D
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Pré-Au-Lard
Page 14 sur 16