Hiboux Nomade Notes
★ Participez aux tournois de bavboules et d'hexalis ★ Affrontez les Wyrdiens dans des parties de codenames sur Discord ★
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


La roseraie

Page: <--  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 16  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Le Parc
Auteur Message

Joueuse


Messages : 760
Guilde : Nomads
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 02:32  Répondre en citant

// Là elle avait carrément envie de disparaître. Nul doute que si elle avait été gamine, développant ses pouvoirs, elle se serait désillusionnée dans l'instant. Malheureusement pour elle, elle n'avait plus le loisir de pouvoir le faire. Elle devait juste assumer, voilà. Sinon, elle ne serait pas digne de remplacer sa mère un jour.

Sauuuuf que. Ce stupide Italien en rajoutait une couche et elle avait envie de l'étrangler sur place. Ou autre chose. Raaah elle ne savait plus à force zut! //

- Tu n'es pas crédible, charmante comme tu l'es, les hommes doivent passer leur temps à te tourner autour...

** Il exagère là! COMMENT je suis CENSÉE répondre à ÇA? **

// Sur le coup, elle bondit de nouveau sur ses pieds et s'approcha de lui. Bon. Elle pouvait sentir sa chaleur irradier sur elle tellement elle était proche. Elle leva les yeux vers lui, lui lançant un regard menaçant dont même elle ne connaissait pas la signification exacte. Soudainement, voilà, elle s'était transformée en la tigresse que tout le monde lui disait qu'elle était. //

- Si, bien sûr.

// Arg, sa voix avait été plus suffisante qu'elle ne l'aurait voulu, mais tant pis. Show must go on.

Elle parla de nouveau à voix basse mais elle avait reprit son aplomb cette fois-ci. Merlin savait comment elle y était arrivée. Elle s'impressionnait là, elle devait l'avouer. //

- Mais jamais comme ça.

// De nouveau, un petit rire moqueur franchit ses lèvres alors qu'elle repensait à ces soupers mondains en compagnie des autres grandes familles sorcières (ou moldues d'ailleurs). //

- Ma mère les aurait écharpés vifs. Et puis, ce n'était que des gamins...

// Quand même oui! Il était franchement le seul garçon aussi âgé à l'avoir approchée ainsi. C'était épeurant mais en même temps, excitant également. Elle ne savait pas trop comment décrire, c'était la première fois qu'elle se retrouvait dans ce genre de situation.

Incertaine sur la suite, elle s'éloigna un peu d'Andrea pour se rasseoir, fixant toujours son regard vert dans le sien. Et maintenant quoi? //


Couleurs utilisées dans ce message : #EDEDED, #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou

Joueuse


Messages : 3683
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 03:19  Répondre en citant

Calleigh se rapprocha de lui, au point qu'il pouvait sentir la chaleur qu'elle dégageait. Outch, ce n'était pas bon du tout pour le contrôle du Serdaigle ça. Si elle ne s'éloignait pas très vite, elle n'allait pas comprendre ce qui lui arrivait, après tout il n'était qu'un homme. //

- Si, bien sûr.

// La fureur du jeune italien décupla. A l'idée que d'autres hommes l'approchent et qu'elle ne les repousse pas, il était d'une colère noire. Vite, trouver un moyen de détourner ses pensés. Il fallait qu'il se calme, pas qu'il craigne de devenir violent avec sa camarade. Jamais il ne frapperait une femme ! Mais péter un plomb devant elle, ne lui permettrait pas de remonter dans son estime. Et puis si Natanael revenait faire un tour par là, il risquait de s'en prendre à lui et il doutait fort que Calleigh apprécie même si elle était fâchée contre lui. Il restait son cousin. Donc pas bonne idée ! //

- Mais jamais comme ça.

// Qu'est-ce qu'elle pouvait bien vouloir dire ? Surement jamais par un inconnu rencontré cinq minutes plus tôt alors qu'elle était en peine dispute familiale. Oui, il fallait avouer que comme approche il y avait mieux et surtout Andrea avait accumulé les bourdes. Lui qui était d'habitude si doué pour cerner les gens et agir comme il le fallait pour les séduire, était étonnamment maladroit avec elle. //

- Ma mère les aurait écharpés vifs. Et puis, ce n'était que des gamins...

// Ah, il était rassuré, ce n'était rien de sérieux. Et puis ces "moments" avaient eu lieu sous les yeux protecteur de sa mère alors il n'y avait rien à craindre. Mais il allait lui apprendre à lui faire des frayeurs pareils. Et surtout, il avait trouvé le moyen d'évacuer sa colère, il allait lui donner une bonne leçon. Elle avait plongé son jolie regard dans le sien, il en profita pour s'approcher. Et il l'embrassa, purement et simplement. Faut dire qu'il en mourrait d'envie depuis le début de leur conversation et qu'il en avait ras-le-bol de l'entendre parler. C'était un très bon moyen de faire taire une femme. Son baiser n'était qu'un effleurement des lèvres, il n'était tout de même pas une brute. Mais cela suffit à faire réagir tout son corps... //


Couleurs utilisées dans ce message : #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 760
Guilde : Nomads
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 09:46  Répondre en citant

// À mesure qu'elle parlait, elle sentait la colère envahir son vis-à-vis. Qu'avait-elle dit encore pour le mettre dans cet état?

** Attendez... Ne me dites pas qu'il est jaloux! **

// Jaloux! Comme c'était intéressant... Sauf qu'elle n'eut pas trop le loisir de s'apesentir sur ce fait, parce qu'il avait de nouveau fait un geste vers elle. Courageux, risquer ainsi de se faire à nouveau repousser, franchement il n'avait peur de rien!

Il s'était penché sur elle et n'avait qu'effleuré ses lèvres des siennes. //

** C'est mignon... **

// Même dans ses jeux d'enfants avec Leo, les baisers avaient été plus francs que ça. Mais vu comment elle avait réagit plus tôt, il jouait de prudence. Ce qu'elle appréciait grandement.

Mais plus question de le laisser continuer comme ça, c'aurait été ridicule et mesquin envers le Serdaigle.

Toujours assise sur le banc alors que lui était debout face à elle, elle empoigna ses vêtements au niveau du torse et l'attira un peu plus franchement à elle.

C'était plus agréable que dans ses souvenirs. La dernière fois, ça remontait à loin quand même, elle n'était même pas à Poudlard encore, elle devait avoir 9 ans. Mais là, ça n'avait pas grand chose à voir avec les baisers qu'elle échangeait avec son meilleur ami. C'était plus... Poignant. Elle ne trouvait pas de meilleur terme. //


Couleurs utilisées dans ce message : #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou

Joueuse


Messages : 3683
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 10:42  Répondre en citant

// Alors qu'il s'attendait à recevoir une baffle phénoménale et qu'il était prêt à esquiver, il fut surpris. Elle était toujours assise sur le banc et lui debout, mais elle l'attrapa par ses vêtements et l'attira à elle. Le baiser restait chaste même si elle l'avait un peu plus accentué. Il ne comprenait plus... Un coup, elle le repoussait et maintenant elle l'embrasser. Enfin le terme embrasé serait plus correct.* Parce que même si la passion n'était pas de mise pour l'instant, il devait convenir qu'embrassait la jeune femme était un peu plus qu'agréable. Elle était loin d'être la première et pourtant jamais il n'avait ressenti ça.

Il l'a saisi délicatement pour la redresser et la coller contre lui. Elle était tellement fine et légère. Et si petite. Il aimait la sentir ainsi, contre lui. Il n'était plus que sensation et il ne connectait plus son cerveau. Il se pencha pour atteindre de nouveau ses lèvres. Et si jusqu'à maintenant leur étreinte avait été bon enfant, ce n'était plus le cas... Il l'embrassait comme si c'était la dernière chose qu'il allait faire. Il avait peur qu'elle le repousse à nouveau et comptait bien profiter. Ce qui avait été d'abord un moyen de la faire taire était devenu beaucoup plus. Et il faut avouer qu'Andrea ne regrettait aucunement son geste. Autant les conséquences de sa caresse avait été catastrophique, autant là il n'avait pas à se plaindre. //

[HRP * Petit clin d'oeil les filles xD]
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 760
Guilde : Nomads
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 16:05  Répondre en citant

[HRP : Mdrr Isa tu es trop forte xD]


// Il ne lui laissa pas vraiment reprendre ses esprits après leur innocent baiser : il l’agrippa doucement pour la faire se lever et l’embrassa beaucoup plus franchement. Il la tenait par la taille et ce geste la fit frissonner sans qu’elle puisse s’en empêcher. Ses mains à elle s’étaient naturellement posées sur ses épaules (elle pouvait difficilement l’enlacer sans lui casser le dos, il était si grand comparé à elle!) et cela la fit se cambrer vers l’arrière.

Wow. C’était… TOUT À FAIT différent maintenant. Il l’embrassait passionnément comme s’il avait peur qu’elle s’enfuie (pour ce qu’elle en savait, il pouvait en effet penser cela!), mais sa poigne ferme l’aurait de toute façon empêchée de faire le moindre geste. Pas comme si elle avait vraiment envie de partir, là, tout de suite…

Sans même y penser, elle se redressa sur la pointe des pieds (vives ses cours de ballet, ils lui étaient franchement utiles là!) pour mieux atteindre les lèvres d’Andrea et elle s’accrocha plus fermement à ses épaules pour maintenir son équilibre. D’habitude, elle n’avait pas de problème à rester sur ses pointes longtemps (elle était danseuse après tout), mais là ses jambes flageolaient affreusement et elle avait peur de se casser la figure. Pas encore une fois cette semaine, de grâce! Elle se remettait à peine de sa foulure.

Un bout d’un long moment, elle dû quitter les lèvres du Serdaigle parce que sa tête lui tournait épouvantablement à force de manquer d’air. Toujours accrochée à lui, elle recula lentement le visage pour le regarder. Leurs nez se touchaient presque et elle sourit…

Jusqu’à ce qu’une image ne s’impose violemment à elle, lui faisant perdre le fil. Elle n’était plus dans la roseraie. Elle était sur une plage et un garçon l’enlaçait exactement comme Andrea le faisait à l’instant. Mais ce n’était pas le Serdaigle. Il était grand, mais elle sentait qu’elle avait également plusieurs centimètres en plus. Elle devait être plus âgée... À son annulaire gauche brillait une magnifique bague sertie d’un saphir… Sa couleur… Et puis le garçon qui lui chuchotait doucement : //

- Ça ne durera pas, Cal…

// Et puis le trou noir. Elle tituba quand elle fit de nouveau face au visage de l’Italien qui devait vraiment se demander ce qui lui arrivait. Elle se le demandait aussi, qu’est-ce que c’était que ça bon sang?

Toute couleur avait déserté son visage et elle se sentait nauséeuse à présent. Elle s’agrippa de toutes ses forces aux épaules d’Andrea et dû lutter pour ne pas perdre connaissance. //

- Woh, je… je ne sais pas ce qui m’arrive, mais je ne me sens pas bien du tout tout à coup…


Dernière édition effectuée par Calleigh Hamilton (Mar. 06 Oct 2015, 16:35) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou

Joueuse


Messages : 3683
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 17:59  Répondre en citant

Il la sentit se dresser sur la pointe des pieds pour mieux atteindre ses lèvres et intérieurement il exulta. Elle appréciait, enfin pas qu'il doute d'être plutôt bon à ce petit jeu mais pour la première fois, l'opinion de l'autre comptait vraiment.

Quand elle s'éloigna pour reprendre sa respiration, il sentit comme un manque. Mais elle lui sourit et il s'apaisa immédiatement. Comme il aimait ce sourire, il donnerait n'importe quoi pour qu'il ne disparaisse jamais du visage de la jeune femme.

Il vit les yeux de Calleigh basculer, ils prirent une teinte assez étrange, grisâtre. Elle ne semblait plus du tout être avec lui et d'ailleurs elle s'affaissa à moitié dans ses bras. Alors qu'il était au paradis un instant plus tôt, il déchanta et retomba durement sur terre. Que lui arrivait-il ? Heureusement, elle sembla reprendre ses esprits et le regarda de nouveau. //

- Woh, je… je ne sais pas ce qui m’arrive, mais je ne me sens pas bien du tout tout à coup…

// Oui, ça se voyait très bien. Elle était devenue toute pâle et elle ne tenait debout que parce qu'il la soutenait. Pas que ça le dérange, elle était légère et il était ravi que ses muscles servent à l'aider. Il la plaqua un peu plus contre lui et la prit dans ses bras dans un câlin réconfortant. Il ne savait pas trop quoi lui dire car il ne comprenait pas plus qu'elle ce qui avait pu se passer. Mais il voulait se montrer rassurant et il voulait qu'elle se sente en sécurité dans ses bras. Et dire que cinq minutes avant elle piquait une crise parce qu'il l'avait effleurer de ses doigts. Leur rencontre était vraiment une montagne russe d'émotions. //

- Ça va aller...


Couleurs utilisées dans ce message : #553E83, #EDEDED
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 760
Guilde : Nomads
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 18:58  Répondre en citant

// Heureusement qu’il la tenait parce qu’elle se serait lamentablement vautrée par terre. Toute cette rencontre dépassait largement le domaine du bizarre, mais là c’était devenu carrément impossible. Qu’est-ce qui s’était passé? Elle avait le sentiment que c’était semblable à une sorte de déjà-vu, mais… Pas au même endroit, ni avec la même personne, avec des mots qui n’avaient rien à voir avec… rien, justement? Ça n’allait pas durer? Mais quoi, qu’est-ce qui n’allait pas durer? Qui était ce garçon, enfin, presque un homme vu l’âge qu’il devait avoir? Qui l’appelait par un surnom que seuls ses amis utilisaient? Et puis cette bague, nul doute à avoir, c’était clairement une bague de fiançailles. Avec un saphir… Ce qui était également singulier! Ça ressemblait fitchrement à une coutume des Hamilton. Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier?

Elle dû prendre de longues respirations pour faire passer son malaise alors qu’Andrea refermait ses immenses bras autour d’elle, l’englobant toute entière. C’était réconfortant, elle se sentait totalement protégée comme ça et c’était un sentiment bienvenu dans cette situation étrange. Elle en avait franchement besoin. //

- Ça va aller...

// Quoi dire de plus alors qu’elle ne comprenait pas du tout ce qui venait de se passer? Enfin, surement mieux qu’Andrea qui n’avait pas vu ce qu’elle avait vu elle. Il essayait de se montrer réconfortant et il réussissait même si elle était toujours aussi perdue.

Au bout d’un long moment, elle se libéra de ses bras et s’assit de nouveau sur le banc en laissant de la place au Serdaigle. Décidément, elle avait passé son temps à s’y asseoir et à s’en lever!

Elle soupira. Elle se sentait mieux, moins nauséeuse et ne risquait plus de tomber dans les pommes. Enfin, pour l’instant du moins. Elle regarda au loin dans la roseraie et souffla doucement : //

- C’était tellement bizarre. J’ai eu comme…

// Elle hésita sur le terme à employer. Un flash? Une vision? Un flash-back? //

- Comme un espèce de flash-back d’un moment que je ne me souviens pas avoir vécu.

// Okay, disons que c’était compréhensible. Ce n’était pas clair du tout mais c’était tellement bizarre de base!

Elle retroussa le nez, pas tout à fait satisfaite de son explication. Mais tant pis, elle devait continuer à expliquer parce qu’elle ne pouvait décemment pas s’arrêter là! //

- J’étais sur une plage avec un garçon, dans exactement la même position qu’on était tout à l’heure. Nos nez se touchaient presque et j’avais mis mes mains sur son torse pour m’éloigner le plus possible de lui… Aucune idée de qui c’était. Mais j’avais une foutue bague de fiançailles au doigt!

// Elle s’était tournée vers Andrea, troublée. Elle ne comprenait pas grand-chose à cette espèce de vision. //

- Et là il me disait « Ça ne durera pas, Cal ». Mais quoi? Aucune espèce d’idée. C’était vraiment trop bizarre.

// Amen. Il n'y avait pas d'autres qualificatifs. //


Couleurs utilisées dans ce message : #EDEDED, #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou

Joueuse


Messages : 3683
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 19:27  Répondre en citant

// Calleigh se pelotonna contre lui un instant avant de s'éloigner et de retourner s'asseoir sur le banc. Andrea eut un petit moment de regret, il était bien lui avec la jeune femme dans ses bras mais bon il comprenait qu'elle avait besoin de souffler après son malaise. //

- C’était tellement bizarre. J’ai eu comme…

// Bizarre, c'était bien le mot. Un instant avant il s'embrassait passionnément et celui d'après elle défaillait dans ses bras. Bon certes, il voulait bien être un "dieu du baiser" mais de là à lui donner un malaise ce ne serait pas très pratique pour la suite des événements. Il souriait à cette pensée même si il savait très bien qu'il n'était pas la cause de l'étourdissement de sa camarade. //

- Comme un espèce de flash-back d’un moment que je ne me souviens pas avoir vécu.

// L'italien commençait à sentir l'arnaque. Comment ça un flash-back ? Une espèce de vision ? Alors qu'il venait de l'embrasser. Ce n'était pas bon signe du tout. Et il avait comme l'intuition qu'il n'allait pas du tout aimer la suite. //

- J’étais sur une plage avec un garçon, dans exactement la même position qu’on était tout à l’heure. Nos nez se touchaient presque et j’avais mis mes mains sur son torse pour m’éloigner le plus possible de lui… Aucune idée de qui c’était. Mais j’avais une foutue bague de fiançailles au doigt!

// Evidemment son intuition ne pouvait pas se tromper deux fois. Andrea se pétrifia et devint aussi blanc que l'était Calleigh, ce qui chez le garçon à la peau basané était carrément étonnant. Il se laissait rarement atteindre et en général seul la situation de sa mère pouvait l'ébranler. Mais diantre, quoi, elle venait de parler d'une bague. Est-ce qu'elle se rendait compte de ce qu'elle était en train de dire ? Alors qu'il venait de s'embrasser. Ok, il n'était pas un grand expert de l'amour puisqu'il se contentait de manipuler les femmes pour ses besoins mais il était presque sur qu'on ne parlait pas d'un supposé fiancé juste après avoir embrassé un autre homme... //

- Et là il me disait « Ça ne durera pas, Cal ». Mais quoi? Aucune espèce d’idée. C’était vraiment trop bizarre.

// Eh bien, il espérait bien que c'était cette histoire qui ne durerait pas. Il n'était pas genre à partager et il n'en avait aucunement l'intention. Si il y avait déjà quelqu'un dans sa vie, il ne voulait pas savoir qui et préférait couper court à toute discussion. Dans tout son machisme italien, Andrea ne se rendait même pas compte que Calleigh était plus que perturbée et qu'elle essayait de se confier. //

- Ecoute, si il y a quelqu'un d'autre autant en rester là !

// Il avait prononcé ces quelques mots d'une voix grinçante et se tenait raide face à elle, le visage entièrement fermé. Il n'y avait plus aucune douceur chez lui. Et ses yeux foudroyaient littéralement Calleigh. //


Couleurs utilisées dans ce message : #553E83, #EDEDED
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur

Joueuse


Messages : 760
Guilde : Nomads
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 20:02  Répondre en citant

- Écoute, s’il y a quelqu'un d'autre autant en rester là!

** Hein, quoi? **

// Comme qui, le bonhomme carnaval? De quoi parlait encore cet Italien de malheur? Pour sûr, elle finirait par l’étriper. Nah mais c’était couru d’avance! Avec leurs caractères bouillants à tous les deux, nul doute qu’ils entreraient un jour en éruption. Et elle ne donnait pas cher de leur peau lorsque ça arriverait.

Elle regardait Andrea avec un air complètement interrogateur, les sourcils en accent circonflexes. //

- Mais de QUOI est-ce que tu parles?

// Son ton n’était pas fâché, juste totalement perplexe. Là elle ne comprenait juste plus rien du tout et était à un cheveu de s’en aller en le plantant là. Sérieusement, pourquoi elle se prenait TANT la tête dernièrement? Elle avait juste envie qu’on la laisse tranquille! Était-ce trop demandé?

Elle était fatiguée en fait, épuisée. Elle en avait marre de tout, de sa famille qui l’emmerdait, de cette stupide compétition de danse qu’elle avait dû manquer à cause de sa stupide cheville et maintenant ce stupide flash de je-sais-pas-quoi et ce stupide Italien de malheur. Elle n’avait plus envie de se battre, là elle abandonnait juste.

Ses yeux virèrent au bleu océan, signe évident de sa tristesse alors qu’elle répondait faiblement, toute énergie l’ayant quittée : //

- Je vois franchement pas comment je pourrais avoir quelqu’un d’autre, je n’ai que 12 ans pour l’amour de Merlin. Mais fais comme tu veux, j’ai assez donné là. J’en ai marre moi aussi.

// Et elle se leva pour regagner son dortoir et aller se coucher. Peut-être qu’elle pourrait enfin trouver une oreille attentive en Mira ou Ella. //


Couleurs utilisées dans ce message : #EDEDED, #553E83
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou

Joueuse


Messages : 3683
Guilde : Nomads
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 06 Oct 2015, 20:28  Répondre en citant

- Mais de QUOI est-ce que tu parles?

// A première vue, Calleigh ne comprenait pas de quoi il parlait. C'était pourtant elle qui venait de lui parler d'une impression de déjà vu qui impliquait un autre homme et une bague de fiancaille. Il fallait lui faire un dessin pour qu'elle tilte ?

Il allait poser la question, quand il remarqua que ces yeux changeait de nouveau de teinte. Il laissait transparaître la tristesse. Dommage d'ailleurs, parce que le bleu lui allait bien mais si ses yeux prenaient cette couleur avec cette émotion, il préférait ne plus la voir.

- Je vois franchement pas comment je pourrais avoir quelqu’un d’autre, je n’ai que 12 ans pour l’amour de Merlin. Mais fais comme tu veux, j’ai assez donné là. J’en ai marre moi aussi.

// Andrea ne percuta que sur une information. L'âge de sa condisciple. Oh mon dieu, elle n'était qu'une enfant. Elle faisait pourtant tellement femme... Il s'était douté qu'elle était plus jeune devant l'attitude surprotectrice de son cousin mais il n'avait jamais envisagé qu'elle ait quatre ans de moins que lui. Ce serait si peu dans quelques années mais c'était tant à leur âge. Alors qu'il était déjà un homme surtout avec la vie qu'il avait eu, elle entrait à peine dans l'adolescence. Et il l'avait embrassé comme on embrasse une femme. Il ne s'étonnait plus de son attitude choquée quand il avait effleuré son visage. Elle ne connaissait surement encore rien des tourments que pouvaient causer l'attirance...

Quand il la vit se lever pour s'en aller, il ne put s'empêcher de la retenir en lui attrapant le bras. Il ne pouvait la laisser partir comme ça. Il était peut-être une saleté qui profitait des femmes mais là il ne pouvait pas la regarder partir là-dessus sans se dégouter.

Il l'attira à lui, collant le dos de la petite puce contre sa poitrine. Sa tête reposait à peine au niveau de sa poitrine, elle était vraiment petite mais il ne pouvait s'empêcher de trouvait cela attendrissant. Il referma ses bras autour d'elle tendrement et pencha sa tête pour se retrouver au niveau de son oreille. //

- Pardonne moi...

// Il murmura ses mots, réellement contrit. Il ne savait pas quoi ajouter et ne voulait surtout pas continuer à parler de son âge. Il ne voulait même plus y penser ! Et puis, lui faire remarquer leur différence d'âge ne ferait que les séparer. Par contre, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi cette idée le dérangeait tant, alors qu'il venait de la rencontrer...


Couleurs utilisées dans ce message : #553E83, #EDEDED
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 16  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Le Parc
Page 7 sur 16