Hiboux Nomade Notes
★ Passez un bon été sur Mana Wyrd ★
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Le Potager

Page: <--  1, 2, 3, 4, 5
   Répondre au sujet   Forum >> Le Parc
Auteur Message

Joueuse


Messages : 1031
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Mar. 26 Mar 2019, 16:09  Répondre en citant

- Et bien, les mandragores auraient sans doute une objection et tenteraient de prouver qu'elles ont plus de répondant que n'importe quel être humain, mais vu que la seule chose qu'elles peuvent faire est de crier sans articuler, je penses qu'elles ne feraient que s'enfoncer. Par contre, je doutes que l'on te trouve moins ridicule de me parler à moi qu'à des plantes. En tout cas, il y a plus d'élèves dans le château qui parlent à des plantes qu'il y en a qui m'ont parlé depuis... En fait j'en ai aucune idée, alors on va dire depuis un certain temps.

// Passablement concentrée sur sa tâche, Elerinna releva cependant la tête. Il est vrai que Zlatz avait la réputation d'un solitaire dans Poudlard. Le mot solitaire étant un euphémisme. Il aurait été plus juste de dire un paria, un cas à part. Et la rousse n'avait d'ailleurs jamais compris cette exclusion, dont elle était elle-même victime à plus petite échelle. Les adolescents étaient des êtres cruels. Mais peu semblait leur importer. La solitude n'avait de négatif que le manque de discussion, mais puisque la moitié des élèves en manquaient eux-aussi, le calcul coûts-avantages était bien vite effectué. //

- Mais même si il ne te laisse pas une partie de son potager, ne peux-tu pas en faire un autre part ? Quoique si trop de monde y a accès, quelqu'un risque d'endommager les plantations. Mais il faut quand même que tu puisse y aller sans trop de difficulté. J'imagine qu'il faudrait faire des compromis. L'idée la plus évidente c'est bien sûr la forêt interdite, mais bon... C'est vrai qu'elle est assez grande pour pouvoir y cacher facilement et efficacement un potager, mais même sans s'enfoncer profondément, ça peut être dangereux. Surtout si tu dois y aller régulièrement. Sans parler des animaux sauvages qui risquent de manger certaines des plantes cultivées. Mauvaise idée, donc. Tu pourrai aussi essayer la Salle sur Demande, mais bon, vu que tu apprécie le jardinage en soi et pas juste les résultats, j'imagine que ça n'irai pas. Elle fausserai la situation. Quoiqu'en formulant bien les choses... Mais au final, on se retrouverai à tout contrôler et on pourrai tout faire juste en donnant des instructions, il n'y aurai plus vraiment d'intérêt.

- J'ai bien pensé à la forêt interdite oui, mais le sol n'y est pas fertile partout, et ça me semble trop risqué de m'aventurer trop loin entre les arbres, d'autant plus que je devrais m'y rendre au grand minimum tous les deux jours... Et tu as raison de signaler les animaux sauvages, je n'y avais pas pensé mais voilà une raison de plus de ne pas choisir ce lieu. Au final, peut-être que Gordon n'est pas la bonne personne à qui demander une telle faveur. Si je posais la question à Cooper Lawford, il serait certainement plus en capacité de m'octroyer une parcelle du jardin de Poudlard... Enfin, c'est un projet bien ambitieux, et si tous les élèves se mettaient à demander la même chose, nous n'aurions plus de parc.

// Elerinna avait en mémoire cet espace de la serre de Gordon inoccupé la majorité du temps. Il appelait cette zone sa jachère. Peut-être était-elle destinée à un projet spécifique, ou bien peut-être la Serpentarde pourrait lui demander d'utiliser ces quelques pots encore vide pour son plaisir personnel. Il s'agissait avant tout d'oser se lancer. //

- Toi, quand tu vas à la Salle sur demande, qu'y trouves-tu à l'intérieur ?demanda Elerinna, curieuse.


Couleurs utilisées dans ce message : #884DA7, #3B5A32
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 254
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 29 Mai 2019, 20:39  Répondre en citant

- J'ai bien pensé à la forêt interdite oui, mais le sol n'y est pas fertile partout, et ça me semble trop risqué de m'aventurer trop loin entre les arbres, d'autant plus que je devrais m'y rendre au grand minimum tous les deux jours... Et tu as raison de signaler les animaux sauvages, je n'y avais pas pensé mais voilà une raison de plus de ne pas choisir ce lieu. Au final, peut-être que Gordon n'est pas la bonne personne à qui demander une telle faveur. Si je posais la question à Cooper Lawford, il serait certainement plus en capacité de m'octroyer une parcelle du jardin de Poudlard... Enfin, c'est un projet bien ambitieux, et si tous les élèves se mettaient à demander la même chose, nous n'aurions plus de parc.

// De l'avis de Zlatz, cela ne risquait pas d'arriver, mais il se rendit compte qu'Elerinna évoquait une idée plutôt qu'une hypothèse définie aussi littéralement que possible juste à temps pour s'empêcher de soulever ce point. Évidemment que tous les élèves ne le ferait pas, mais nul besoin qu'ils s'y mettent tous pour poser des problèmes. Par contre, il la trouvait un chouïa pessimiste concernant ses chances. Elle avait probablement plus de chances de voir sa requête accepter que la majorité des autres élèves. Si Cooper Lawford était impliqué, cela n'impliquerait plus les terres du garde-chasse qui la soutiendrait plus facilement s'il ne s'agissait de terrain qui lui soit utile. //

- Toi, quand tu vas à la Salle sur demande, qu'y trouves-tu à l'intérieur ?

- Ben ça dépends, généralement j'y vais pour ce que je pense que je pense qu'on peut appeler des projet. Quelque chose m’intéresse, je m'y investit puis une fois que j'ai ce que je voulais je passe à autre chose. Honnêtement, c'est souvent des livres parce que les recherches sont plus simples qu'en fouillant la bibliothèque. Ces temps-ci, je n'y vais pas très souvent, je visite plutôt les cuisines. Les dernières fois que j'y suis allé, c'était quand je m'étais intéressé à la magie noire, à ce moment là, la Salle ressemblait à... Tu sais quoi, pourquoi ne pas changer le sujet de conversation ?

// Au moins, il s'était limité dans ses recherches, par exemple il n'avait pas étudié les sortilèges impardonnables ou n'avait pas créé d'inferius. Par contre il avait effectivement fait des recherches pour apprendre comment animer des cadavres, c'est juste qu'il n'avait pas mis ce qu'il avait appris en pratique. Maintenant qu'il y pensait, il serait peut-être pertinent d'apprendre l'occlumencie, histoire de cacher les souvenirs qui lui revenaient. L'image de lui lisant des livres aux reliures en imitation de peau humaine entre une vierge de fer et un sarcophage était le genre de chose pouvant donner une mauvaise image de lui, même si les deux étaient vides. Il ne pensait pas avoir fait quoi que ce soit d'illégal, à défaut d'autorisé par le règlement de l'école, mais il était assez évident que ce n'était pas le genre de chose qui lui ferai du bien si cela devenait public. Au vu de ses problèmes en matière de relations sociales, il pouvait difficilement se permettre de laisser cette information empirer les choses. Dans ce cas, il ne s'en faisait pas, c'était Elerinna, il estimait inutile de cacher ce genre de choses. Il se contenterai d'éviter le sujet et de ne surtout pas mentionner le fait que son intérêt avait pour origine Frank Wakefield. //

- Par exemple, tu lis quoi en ce moment ? Moi, c'est un roman post-apocalyptique appelé Silo. Il est pas mal, mais j'avoue que pour l'instant j'ai du mal à suivre les héros. Je trouve l'antagoniste bien plus raisonnable qu'eux. C'est sur les derniers survivants de la Terre réfugiés dans un silo souterrain et au fond c'est à propos des diverses façons de considérer la situation, entre ceux qui considèrent l'idée de changement et ceux qui veulent maintenir le status quo. Enfin, c'est aussi un conflit entre des gens qui veulent vivre et d'autres qui veulent modifier cet état de fait. Si ça t’intéresse, j'en suis vers la fin, je pourrais te le prêter.


Couleurs utilisées dans ce message : #3B5A32, #884DA7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1031
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Jeu. 26 Mar 2020, 13:48  Répondre en citant

- Ben ça dépends, généralement j'y vais pour ce que je pense que je pense qu'on peut appeler des projet. Quelque chose m’intéresse, je m'y investit puis une fois que j'ai ce que je voulais je passe à autre chose. Honnêtement, c'est souvent des livres parce que les recherches sont plus simples qu'en fouillant la bibliothèque. Ces temps-ci, je n'y vais pas très souvent, je visite plutôt les cuisines. Les dernières fois que j'y suis allé, c'était quand je m'étais intéressé à la magie noire, à ce moment là, la Salle ressemblait à... Tu sais quoi, pourquoi ne pas changer le sujet de conversation ?

// Les propos de Zlatz résonnèrent dans l'esprit d'Elerinna comme une information qu'il ne valait pas forcément la peine de retenir. Elle n'était ni particulièrement étonnée, ni nécessairement impressionnée par la faculté de son ami à s'intéresser à des domaines … disons, à la limite du légal. Bien loin d'elle l'idée de juger les activités du jeune homme, elle n'avait en réalité pas une once de sévérité dans le regard en l'écoutant parler. Non, elle recevait simplement cette information, la comprenait et n'en ferait rien de plus. Il faut avouer qu'une idée pareille lui avait déjà traversé l'esprit, bien qu'elle ne l'ait jamais mise à exécution. Elle ne considérait d'ailleurs pas la curiosité assouvie comme un vilain défaut. Elle acquiesça donc presque cléricalement, sans trop réagir, mais n'étant pas tout à fait contre la proposition de changer de sujet. //

- Par exemple, tu lis quoi en ce moment ? Moi, c'est un roman post-apocalyptique appelé Silo. Il est pas mal, mais j'avoue que pour l'instant j'ai du mal à suivre les héros. Je trouve l'antagoniste bien plus raisonnable qu'eux. C'est sur les derniers survivants de la Terre réfugiés dans un silo souterrain et au fond c'est à propos des diverses façons de considérer la situation, entre ceux qui considèrent l'idée de changement et ceux qui veulent maintenir le status quo. Enfin, c'est aussi un conflit entre des gens qui veulent vivre et d'autres qui veulent modifier cet état de fait. Si ça t’intéresse, j'en suis vers la fin, je pourrais te le prêter.

- On dirait presque une allégorie de la marche du monde : ceux qui veulent le changement et ceux qui le repoussent à tout prix. Je veux bien que tu me le prêtes quand tu l'auras terminé, ça pourrait bien m'intéresser … En comparaison, ce que je lis en ce moment va certainement te paraître ridicule, dit-elle, presque gênée. Ce sont Les contes des Mille et Une nuits, alors ça n'a pas grand chose d'homérique, disons simplement : gentiment fantastique. Mais j'aime beaucoup le plongeon dans l'Orient, les saveurs nouvelles qu'on ressent à la lecture.

// Ces mêmes saveurs dont elle parlait lui évoquaient la diversité d'un potager justement : s'approcher du basilic et y sentir l'Italie, caresser la menthe poivrée en y sentir les jours de lessive chez ses parents, traverser les rangs d'achillées sternutatoires et ... ne plus se souvenir ce qu'on voulait y sentir. Et bien les Mille et Une nuits ont ce quelque chose de similaire : chaque nouvelle page évoque une autre idée plus lointaine encore, et le cheminement des pensées devient si long que si on le suivait tout à fait, on arriverait jusqu'en Orient même. //

- Je ne sais pas si tu apprécierais ce genre de lecture, mais je peux volontiers te le prêter aussi. Je dois avouer que ces temps-ci, je lis beaucoup plus que je n'écris. C'est par période, parfois profiter de la plume des autres est plus rassénérant que de se confronter au papier soi-même. Sans lien aucun, j'aurais tout de même une question pour toi : que t'évoques l'odeur de l'achillée sternutatoire ?


Couleurs utilisées dans ce message : #884DA7, #3B5A32
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 254
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Dim. 29 Mar 2020, 14:56  Répondre en citant

- On dirait presque une allégorie de la marche du monde : ceux qui veulent le changement et ceux qui le repoussent à tout prix. Je veux bien que tu me le prêtes quand tu l'auras terminé, ça pourrait bien m'intéresser… En comparaison, ce que je lis en ce moment va certainement te paraître ridicule. Ce sont Les contes des Mille et Une Nuits, alors ça n'a pas grand chose d'homérique, disons simplement : gentiment fantastique. Mais j'aime beaucoup le plongeon dans l'Orient, les saveurs nouvelles qu'on ressent à la lecture.

// Zlatz cessa son travail pour se tourner vers la serpentarde, perplexe. Il avait beau y réfléchir, il ne voyait pas en quoi lire les Mille et Une Nuits était censé être ridicule. A moins de considérer la lecture de toute fiction ainsi, ce qui n'était pas son cas (il y a une limite à l'hypocrisie), en quoi ce livre serait-il pire qu'un autre ? D'ailleurs, qui serait-il pour juger de la crédibilité de ce que lisait son amie ? Sans parler du fait qu'entre un classique ayant traversé les siècles et modelé l'image de toute une région du monde dans l'imaginaire collectif et un roman dont la qualité étaient, selon lui, amoindrie par le fait que l'antagoniste lui semblait être le personnage le plus raisonnable, serait-ce vraiment le premier qui serait le plus ridicule ? //

- Je ne sais pas si tu apprécierais ce genre de lecture, mais je peux volontiers te le prêter aussi. Je dois avouer que ces temps-ci, je lis beaucoup plus que je n'écris. C'est par période, parfois profiter de la plume des autres est plus rassérénant que de se confronter au papier soi-même. Sans lien aucun, j'aurais tout de même une question pour toi : que t’évoque l'odeur de l'achillée sternutatoire ?

- L'inconnu je suppose. D'autres contrées, d'autres mondes, d'autres cultures, l'autre versant de la colline, mon arrivée à Poudlard... Bon, sérieusement, je ne vois pas ce que c'est. Personnellement, je ne prends que rarement la peine de mémoriser les noms des choses, j'ai plutôt tendance à penser que ce serait inutile. Par exemple je n'ai aucune idée de comment tu t'appelles et pourtant on arrive à discuter normalement, non ? Il me suffit de t'appeler Elerinna et comme le contexte te permet de deviner que c'est à toi que je m'adresse, tu peux faire semblant que c'est ton nom. D'ailleurs, c'est très attentionné de ta part et je t'en remercie. Cependant, je ne suis pas en mesure de deviner de quelle fleur il s'agit. Je me vois donc contraint d'avouer mon ignorance, mais n'aie nulle crainte, je m'en vais m'informer auprès de ma référence en la matière au château.

// Le serdaigle se leva, fit le tour de l'arbuste devant lui puis salua la vert-et-argent comme s'il la voyait pour la première fois de la journée en gloussant, moins de sa petite blague que de la stupidité de cette dernière. C'était agréable de se laisser porter par le flot de la conversation comme il le faisait. Nulle réflexion ne venait troubler ses actions, le laissant profiter des sombres et bourbeuses étendues de la spontanéité. //

- Salut Elerinna ! Dis-moi, j'aurai besoin de savoir ce qu'est une achillée sternutatoire. Bon, je vais arrêter là avec la comédie, ça a déjà trop duré. Pour ce qui est des livres, je serrai ravi de lire les Mille et Une Nuits, ce serait ma première fois. Moi aussi, je suis intéressé par l'Orient, la découverte de l'inconnu, presque un autre monde. Je ne suis peut-être pas très enclin à sortir de ma zone de confort, mais si c'est en livre, je peux combiner le familier avec l'exotique, c'est cool. Je te prêterai le mien aussi si tu veux pas de problème. Par contre, puis-je savoir ce que j'étais censé trouver ridicule à propos de ta lecture ? Je veux bien me moquer de toi, ne t'inquiètes pas pour ça, je suis juste curieux de pourquoi je le ferai. Disons que j'ai besoin de savoir pour trouver des remarques blessantes adaptée à la situation. Si je dois me comporter mal, autant le faire bien, non ? Tu peux compter sur moi pour me donner à fond et user de toute mon expérience.

// Expérience à peu près exclusivement en tant que victime, la chose plus proche de harceler quelqu'un qu'il ait jamais faite était de la torture physique, qui pour le coup s'était achevé par la mort du sujet. Zlatz cligna des yeux, revenant à lui après sa brève plongée dans les souvenirs qui n'étaient les siens, quoique d'un certain point de vue si. Non, ces fantômes d'euphorie qu'il ressentait n'étaient pas les siens. Il n'avait jamais rien fait de comparable. Jamais. Il tenta de le réaffirmer à haute voix, mais son ton n'était pas aussi assuré qu'il le souhaitait. //

- Enfin, je n'ai pas la moindre expérience en la matière, donc attends-toi à quelques faiblesses dans mes premières piques.


Couleurs utilisées dans ce message : #3B5A32, #884DA7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1031
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 6e année
MessageDate du message: Dim. 10 Mai 2020, 18:03  Répondre en citant

- Salut Elerinna ! Dis-moi, j'aurai besoin de savoir ce qu'est une achillée sternutatoire. Bon, je vais arrêter là avec la comédie, ça a déjà trop duré. Pour ce qui est des livres, je serrai ravi de lire les Mille et Une Nuits, ce serait ma première fois. Moi aussi, je suis intéressé par l'Orient, la découverte de l'inconnu, presque un autre monde. Je ne suis peut-être pas très enclin à sortir de ma zone de confort, mais si c'est en livre, je peux combiner le familier avec l'exotique, c'est cool. Je te prêterai le mien aussi si tu veux pas de problème. Par contre, puis-je savoir ce que j'étais censé trouver ridicule à propos de ta lecture ? Je veux bien me moquer de toi, ne t'inquiètes pas pour ça, je suis juste curieux de pourquoi je le ferai. Disons que j'ai besoin de savoir pour trouver des remarques blessantes adaptée à la situation. Si je dois me comporter mal, autant le faire bien, non ? Tu peux compter sur moi pour me donner à fond et user de toute mon expérience. Enfin, je n'ai pas la moindre expérience en la matière, donc attends-toi à quelques faiblesses dans mes premières piques.

// La sottise de Zlatz fit pouffer Elerinna. Tout en étant flattée d'être sa "référence" en matière de botanique au château, elle s'amusa de son petit manège et hésita même à pousser la blague jusqu'à lui présenter une fausse plante comme l'achillée. Par exemple, lui faire approcher son nez d'un bulbe particulièrement nauséabond. Mais elle se ravisa. Puisque lui-même admettait ne pas avoir d'expérience en moqueries, elle ne souhaitait pas qu'il en fût l'objet, encore moins de son propre chef. Sa mère lui avait toujours appris que les taquineries ne doivent pas dépasser un certain stade, et ne jamais atteindre la susceptibilité des autres. A moins, bien sûr, que l'intention initiale ne soit de blesser, mais ça, sa mère ne le lui avait pas expliqué …

Quoi qu'il en soit, elle désigna à Zlatz la véritable achillée sternutatoire. //

- Les achillées ce sont les fleurs blanches à ta droite. Je t'ai posé la question car elles sont utilisées dans le philtre de confusion, et chaque fois que je les sens, j'en oublie presque la raison pour laquelle je voulais les sentir en premier lieu … c'est étrange qu'une odeur ait si peu de signification. Alors je me demandais simplement si c'était pareil pour tout le monde ...

// La confusion n'était pas un état que la rousse connaissait souvent en présence de plantes. En cours de métamorphose, pourquoi pas, mais pas en botanique. //

- En tout cas, je suis ravie que mes goûts littéraires ne te semblent pas risibles par leur frivolité. Et je serais tout autant ravie de te donner mille autres raisons de rire de moi, mais j'ose espérer que dès que tu auras posé ton nez sur cette fleur, tu en oublieras jusqu'à l'idée de moquerie même, ajouta-t-elle pour plaisanter. Plus sérieusement, je ne te souhaite pas d'acquérir une quelconque expérience en la matière, si par matière tu entends "faire le mal". Poudlard a déjà bien assez de son lot de cruels imbéciles et je ne crois pas pouvoir un jour te classer dans cette catégorie.


Couleurs utilisées dans ce message : #884DA7, #3B5A32
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueur


Messages : 254
Guilde : Aucune
Maison : Serdaigle
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mar. 16 Juin 2020, 19:41  Répondre en citant

- Les achillées ce sont les fleurs blanches à ta droite. Je t'ai posé la question car elles sont utilisées dans le philtre de confusion, et chaque fois que je les sens, j'en oublie presque la raison pour laquelle je voulais les sentir en premier lieu... c'est étrange qu'une odeur ait si peu de signification. Alors je me demandais simplement si c'était pareil pour tout le monde...

// Zlatz inspira le parfum les fleurs indiquées par la jeune rousse. Décrire une odeur n'était pas évident, mais s'il devait le faire, il la qualifierai de fraiche. Cependant, et de façon presque contradictoire avec son impression, cela lui donna mal de tête, comme si son cerveau cherchait désespérément à s'enfuir de son crâne en appliquant le plus de pression possible. Le garçon souhaitant conserver sa matière grise autant que possible s'éloigna de la plante en se massant les tempes. //

- En tout cas, je suis ravie que mes goûts littéraires ne te semblent pas risibles par leur frivolité. Et je serais tout autant ravie de te donner mille autres raisons de rire de moi, mais j'ose espérer que dès que tu auras posé ton nez sur cette fleur, tu en oublieras jusqu'à l'idée de moquerie même. Plus sérieusement, je ne te souhaite pas d'acquérir une quelconque expérience en la matière, si par matière tu entends "faire le mal". Poudlard a déjà bien assez de son lot de cruels imbéciles et je ne crois pas pouvoir un jour te classer dans cette catégorie.

- Jamais je n'oserais te décevoir, aussi tâcherai-je d'éviter de faire preuve de cruauté. Je précise que pour le reste, je ne peux rien faire, il est beaucoup trop tard pour moi. Aussi, je ne promets rien pour quand j'aurai quitté l'école, tu as été trop spécifique dans ton choix de mots. En y réfléchissant bien, je n'ai aucun moyen de garantir quel genre d'individu je serai dans une dizaine d'années. D'ailleurs, si je change, je deviens quelqu'un d'autre, donc la question se pose quant à si oui ou non tu pourras moralement tenir le futur moi comme responsable d'avoir brisé sa promesse. Comme tu peux le voir, je prépare déjà ma défense si je dois aller au tribunal un jour, à ton avis, d'un point de vue légal, ça passe ou pas ? Inutile de répondre, je sais très bien que je n'arriverai pas à embrouiller un juge suffisamment pour qu'il avale ça. Je serai donc contraint de demeurer le merveilleux individu que je suis déjà. Pauvre de moi, contraint de montrer l'exemple en incarnant l'idéal humain afin d'illuminer de mon existence cette réalité cynique et désuète. Dis moi, est-ce que mon utilisation du mot "désuet" dans cette phrase ? Il n'a rien à faire là, mais je trouve que ça sonnait bien. Le fond est déjà stupide de toute façon, alors pourquoi me retenir de le sacrifier sur l'autel de la forme ? Pour en revenir à l'odeur, j'ai aimé, mais elle m'a donné mal à la tête, donc personnellement ça me fait penser à mon grand-père quant il me parle de philosophie. Au début c'est sympa, mais au final tout ressenti positif s'évanouit alors que mon cerveau m'abandonne. Le problème, c'est qu'il finit toujours par se mettre à parler comme moi, avec des tas de digressions. Tu imagines quelqu'un parler comme moi mais qui essayerait vraiment de dire quelque chose de sérieux ? Moi au moins, tu peux louper la moitié de ce que je dis et tu ne perdra rien d'important et comme je change régulièrement de sujet, tu peux facilement reprendre la conversation. Par exemple, là je vais commencer à parler d'autre chose pour t'offrir une occasion de continuer à prendre pleinement part à cette conversation même sans avoir écouté ce que j'ai dit.

// Zlatz s'interrompit un instant, n'ayant aucune idée de quel sujet aborder. Il se remit à son travail en réfléchissant à la suite. Le garçon repéra des trèfles poussant sous l'arbuste auquel appartenait les feuilles qu'il examinait. Il coupa l'un des trèfles à sa base qu'il écrasa entre ses dents pour en goûter le jus. Quoique, ne serait-il pas plus exact de parler de sève ? L'acidité du jus/sève lui arracha une grimace. Il n'avait plus fait ça depuis longtemps et avait été surpris par l'intensité du stimulus gustatif. Admirez cette anomalie de l'ordre naturel des choses, mesdames et messieurs, un adolescent capable d'improviser des phrases ridiculement sophistiquées pour dire "c'est trop acide", mais pas de trouver de sujet de conversation lambda. Notre attraction suivante sera des perroquets capables de jouer n'importe quelle scène de Hamlet ! //

- Du coup, et tu notera l'effort mis en œuvre pour faire croire à une transition censée, as-tu des animaux de compagnie ? Moi j'en ai deux et l'un d'entre eux est végétal. Jalouse ? Non ? Tant mieux... J'imagine. A force de ne pas savoir où je vais, je n'arrive même plus à me souvenir d'où j'allais. Dans une impasse, visiblement.


Couleurs utilisées dans ce message : #3B5A32, #884DA7
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4, 5
   Répondre au sujet    Forum >> Le Parc
Page 5 sur 5