Hiboux Nomade Notes
☆ Début de la centième période de l'Académie ! ☆ Des questions ? Des remarques ? Envoyez vos hiboux à la Voix du Wyrd !
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Ollivander - Fabricant de baguettes depuis 382 av JC

   Répondre au sujet   Forum >> Chemin de Traverse
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 11 Aoû 2019, 19:19  Répondre en citant

Ollivander - Fabricant de baguettes





    // La meilleure boutique de baguettes magiques du monde sorcier. C’est ainsi que l’on surnomme la boutique nommé « Ollivander – Fabricants de baguettes magiques depuis 382 av J.C ».
    Située sur le Chemin de Traverse, la boutique à la façade délabrée de bois et de pierres anciennes est spécialisée dans la vente et la fabrication de baguettes magiques. Gérée par les membres de la même famille depuis un nombre incalculable de générations, cela fait de nombreux siècles que la boutique a posé ses valises sur la partie sud de la grande allée magique.
    Lorsque l’on passe le pas de la porte, une clochette, accrochée à la porte, fait retentir un son mélodieux qui jure avec l’aspect intérieur de la boutique apparaissant comme négligé et désordonné. Les étagères retenant les millions de boites des baguettes – ou serait-ce l’inverse ? – sont alignées dans toute la longueur de la boutique et grimpent jusqu’au plafond.
    La boutique est restée dans la famille Ollivander depuis sa création et c’est aujourd’hui Grace Ollivander qui gère l’affaire. //

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3514
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Dim. 15 Nov 2020, 19:00  Répondre en citant

[RP unique - Syndra Frutto]



    // Syndra poussa la porte de la boutique avec amertume, faisant retentir l'éternelle clochette au son cristallin. Elle se souvenait parfaitement bien de la première fois où elle était entrée dans ce magasin ; c'était sept ans auparavant, lorsque Liberty et elle avaient reçu leur liste de fournitures scolaires pour leur rentrée à Poudlard. Si la boutique austère avait intimidé les deux petites filles, la gérante avait rapidement dissipé leurs craintes avec son grand sourire et sa voix chaleureuse. Elle leur avait expliqué comment les baguettes choisissaient leur sorcier, et non l'inverse, et leur avait fait essayer au moins une dizaine d'artefacts chacune, jusqu'à ce qu'elles aient toutes les deux trouvé baguette à leur main - c'était le cas de le dire. Syndra avait toujours été entièrement satisfaite de sa baguette... jusqu'au jour où sa famille s'était faite décimer. Depuis ce jour, elle n'arrivait plus à lancer le moindre sortilège informulé, et toutes ses tentatives de métamorphose se soldaient en un échec. Elle avait lamentablement foiré toutes ses épreuves pratiques aux ASPIC. En se renseignant un peu, la Serpentarde avait appris que la baguette était fortement liée au potentiel magique, lui-même influencé par la psychologie du sorcier. Ainsi se trouvait-elle face à un nœud gordien qu'elle devait se résoudre à trancher, donc se décider une bonne fois pour toutes à changer de baguette. Cette idée la déprimait, mais le décès de toute sa famille l'avait si profondément meurtrie que sa baguette avait changé d'allégeance, alors elle n'avait pas eu d'autre choix que de se rendre de nouveau chez Ollivander's au retour de son voyage à Rome. //


- Bonjour, s'exclama Grace Ollivander, la gérante, à l'autre bout de la boutique. J'arrive dans une petite minute.

// Syndra patienta tranquillement, alors que des marmonnements accompagnés de fracas sourds retentissaient depuis l'arrière boutique. Un juron plus tard, Grace apparaissait entre les étagères bien trop remplies. //

- Bien, je suis à vous.

- Syndra Frutto, je suis en dernière année à Poudlard. J'ai vécu un événement horrible en fin d'année et ma baguette...

    // Elle baissa le regard vers l'objet avant de le déposer sur le comptoir. //


- ... elle ne me convient plus.

    // L'héritière Ollivander écarquilla les yeux ; Syndra y vit passer un mélange de tristesse et de compassion. //


- Oh oui, je me souviens, la Gazette en a parlé, un accident à Milan... Ma pauvre, toutes mes condoléances pour votre perte.

- Ouais ouais, merci, répliqua Syndra d'un ton froid. Je suis là pour trouver une baguette, non pour m'apitoyer sur le sort de ma famille.

- Excusez-moi, ce n'était pas très déontologique de ma part en effet.

    // Grace lui adressa un petit sourire contrit et s'empara de la baguette. //


- Bois de frêne et corne de Basilic, 31 centimètres... Une baguette puissante et caractérielle, pas étonnant qu'elle ne vous ait plus reconnue suite à... hum bref, je vais voir ce que je peux trouver pour vous. Dites-moi un peu ce que vous aimez comme matières et quels sont vos projets d'après Poudlard, demanda-t-elle tout en s'éloignant entre les rayons.

- Sortilèges, Défenses contre les Forces du Mal, Arithmancie, Runes, Graphèmes, Botanique. Et après mes ASPIC, je compte entrer en formation au Département de la Coopération Magique Internationale.

    // Sa déclaration resta sans réponse ; elle entendait Grace marmonner toute seule, s'affairant entre les cartons. Elle reparut quelques instants après, une pile de boîtes vacillante entre les bras.

    Pendant les cinq minutes qui suivirent, la vendeuse tendait une baguette à Syndra, qui tentait d'exécuter un Wingardium Leviosa informulé, et la récupérait ensuite. Le silence régnait dans la boutique, uniquement perturbé par les bruits de carton lorsque Grace en sortait ou rentrait les baguettes. Puis soudain le miracle s'accomplit. Le livre de comptes posé sur le comptoir s'éleva lentement dans les airs. Syndra ne put retenir un sourire satisfait. Sa poignée était plus fine, sa main allait devoir s'habituer à cette nouvelle morphologie, mais en même temps l'artefact en lui-même semblait plus léger. Il lui faudrait s'entraîner le restant de l'été pour s'y habituer avant le retour à Poudlard... //


- Bois de pin et plume de phénix, légèrement souple, 27,13 centimètres, récita la gérante. Félicitations Miss Frutto, voici votre toute nouvelle baguette. Si vous le souhaitez, nous pouvons reprendre votre ancienne baguette et vous faire ainsi un prix sur celle...

- Non, la coupa-t-elle. Je la garde.

- C'est votre droit le plus élémentaire.

- Combien je vous dois ?

- Six Gallions et huit Mornilles s'il vous plaît.

    // Syndra déposa la monnaie dans la main de la commerçante, la salua et ressortit de la boutique, sa nouvelle baguette à la main et son ancienne dans la poche. //


Couleurs utilisées dans ce message : #5C0060, #CC0000, #8D0505, #200050
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
   Répondre au sujet    Forum >> Chemin de Traverse
Page 1 sur 1