Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Réserve du Professeur de Potion

Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Sous-Sols
Auteur Message
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Dim. 27 Fév 2011, 23:09  Répondre en citant

// Drago Volkano avait assisté dans l'ombre du grand hall aux derniers échanges...

Il avait souri aux dernières paroles de la préfète de Serdaigle ("Les maîtres mots de Serdaigle sont Sagesse et Intelligence. Mais cela n'inclut pas forcément le respect du règlement" - oui bien sûr, sauf que ce n'était pas à Serdaigle qu'elle allait trouver les meilleurs élèves pour ce type d'intelligence). Il avait encore souri aux dernières menaces de Knox à l'égard de son copain de maison, s'était bien gardé d'y réagir, et même de se manifester - comme le disait son illustre prédécesseur, Drago Malefoy, "le bon Serpentard va toujours masqué".
Pourquoi diable Malefoy avait-il si peu mis en accord cette superbe maxime et ses actions, il ne l'avait certes jamais compris, mais le précepte, assurément, était bon...

Drago Volkano redescendit prudemment les escaliers du sous-sol, vers la réserve du potionniste. Il lui fallait absolument de la bile de tatou, pour sa potion d'Aiguise-Méninges, et on n'en trouvait plus nulle part, ni sur le Monde Certain, ni même à Dashtikazar. Or il fallait honorer les commandes - ses camarades Serpentards lui en avaient déjà réservé pour plusieurs milliers de Myrins...

Certes il lui restait encore quelques jours, et donc il avait le temps de procéder avec la plus extrême prudence, mais tout de même, il lui faudrait se procurer avant la fin de la semaine de la bile de tatou au seul endroit praticable pour lui, encore que dangereux : la cellule où le potionniste de Poudlard stockait ses réserves d'ingrédients.

Doucement, jetant autour de lui des regards de prudence, il s'avançait vers la réserve... Il avait jeté un sort de silence, puis un sort d'obscurité, et se savait donc à peu près tranquille du côté des préfets les plus mal entraînés, mais quand même, c'était dangereux - après tout il ne connaissait encore lui-même que peu de chose sur les sous-sols...

Soudain, à quelques pas de lui et malgré la pénombre, il entrevit une silhouette gigantesque se déployer... Il se figea, prenant attention même à respirer avec lenteur tant cette apparition s'avérait inquiétante. Que diable se passait-il ? //
Weyna

Ancien(ne)





MessageDate du message: Lun. 28 Fév 2011, 22:05  Répondre en citant

// Par cette belle nuit de nouvelle lune, Weyna avait décidé d'enfreindre le règlement -une fois de plus- et s'était rendu dans la forêt, avec l’espoir que cet instant de liberté apaiserait ses craintes, sa peine mais surtout son animosité. Cela avait fonctionné ; jusqu'à qu'elle emprunte le chemin qui la ramènerait vers cette prison empli de frustrations. Tous ses membres lui disaient de faire demi-tour, après tout, rien ni personne ne la retenait...

Elle marcha dans les couloirs d'un pas discrets. Pointant sa baguette illuminé d'une petite lueur dut à un "Lumos", elle n'avait pas vraiment peur d'être prise. Le nouveau sentiment de dépit avait fait grandir en elle son instinct déjà puissant. Elle pouvait désormais savoir en fermant les yeux si il se trouvait dans les parages un être vivant et qu'elle était sa force magique. Ainsi donc si un professeur se trouvait là elle le serait.

C'est alors qu'elle sentit une présence humaine, non loin de là, dans la réserve de potion. Elle se concentra pour savoir si il s'agissait de Simoshesha Hy, leur professeur. Fermant ses yeux elle perçut une forte aura. Elle était certes puissante mais toujours inférieure à celles que possédaient les sorciers avancés, elle savait donc que l'inconnue était un élève. Elle se dirigea donc dans sa direction, tendant l'oreille d'abord, elle entendit qu'on fouillait dans la réserve. L'élève devait surement être à la recherche d'un ingrédient pour ses expériences personnel, il lui était déjà arrivé à elle même de le faire.

Envahie par un de ses pires défauts, elle ouvrit la porte et se retrouva nez à nez avec un garçon qu'elle n'avait jamais vu. Elle pouvait le voir mais lui ne pouvait sans doute pas à cause de la lumière de sa baguette qui lui aveuglait le visage. Remarquant un Serpent trônant sur sa poitrine elle établis tout de suite le rapprochement. C'était le nouveau Serpentard dont toutes les Serpentardes parlaient à cause de son air mystérieux, de sa descendance direct avec un Mangemort et de son origine Bulgare. Weyna n'avait jamais compris le phénomène de mode qui suivait toutes le filles concernant les garçons, mais bon, elle avait toujours était différente des autres...

Ne lui accordant pas plus d'attention, après tout ce serait un Vert et Argent de plus qui la détésterait et lui ferait très bien comprendre, et se détourna. //


-Je me dépêcherais de retourner dans mon dortoir si j’étais toi ! Certes le préfet de ta maison n'est plus présent, mais il en reste d'autres qui n'en sont pas moins antipathiques tu peux me croire !


// Elle émit ces phrases sur un ton impassible et après un bref sourire narquois à la pensée d'Evenglaw. Elle reprit le chemin de son dortoir ne laissant apercevoir que sa chevelure d'un blond neigeux qui virevoltait devant l'éclat qu'exprimait sa baguette. //


Couleurs utilisées dans ce message : #D10F7B
Ancien(ne)

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 02 Mar 2011, 02:25  Répondre en citant

- Je me dépêcherais de retourner dans mon dortoir si j'étais toi ! Certes le préfet de ta maison n'est plus présent, mais il en reste d'autres qui n'en sont pas moins antipathiques, tu peux me croire...

// Grands dieux... Qui diable avait proféré, à voix aussi haute, un tel avertissement ? Surmontant sa peur, Drago scruta les ténèbres qui venaient de retomber, s'enhardit à fouiller le couloir. Mais plus rien, déjà... Plus personne... Il se força à réfléchir.

C'était un voix jeune, très jeune - pas une voix d'enseignant ; une voix féminine dont la tonalité lui rappelait quelque chose d'enfoui ; quelque chose du passé sympathique des jeux avec Weyna, bien des années auparavant. Un amour d'enfants sincère, presque détruit par les affrontements serpentards environnants ; mais aussi ces affrontements graves entre serpentards, source des chagrins irréparables de son père...

Si c'était bien Weyna, resurgie du temps heureux de leurs amours d'enfance, alors elle devait être elle-même élève de Poudlard... Drago le vérifierait demain en allant discrètement faire le tour des cours pour élèves avancés...

En tout cas sa sortie à lui, c'était bien terminé pour ce soir : la bile de tatou attendrait un peu... Volkano remonta, songeur, vers le dortoir... Rheuuuuph, pensait-il, la peur bleue qu'elle m'a occasionné mériterait bien un pétard de Tonton Flibuste en rétorsion... //

[RP fini]


Couleurs utilisées dans ce message : #D10F7B

Joueur


Messages : 1069
Guilde : Special Circumstances
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 01 Aoû 2012, 01:49  Répondre en citant

[RP avec Mirabelle]

// Il s'endormait presque. Cela faisait quelques temps qu'il attendait que son ami revienne, avec les bombabouses, qu'il avait oublié lors de l'excursion nocturne des deux Serpentards. Wyvern patientait depuis presque cinq minutes, assis sur une petite marche devant la porte de leur salle commune, lorsqu'il supposa que son camarade s'était endormi. //

** Petite nature **

// Le jeune sorcier, n'ayant pas la force d'aller vérifier, se releva et commença à marcher, d'un pas de plus en plus sûr pendant qu'il traversait les sous sols, discrètement, sans aucun bruit. Il ne stressait pas, pour deux raisons. La première, il ne connaissait le stress que très rarement, il était quelqu'un de nature sereine. Et la deuxième, il avait son lézard, obtenu il y a peu de temps, et dont il venait de lui trouver un nom, Snake, qui lui offrait une présence rassurante dans la poche de sa robe. De toute façon, Wyvern avait une idée très précise de là où il voulait aller. 

Alors qu'il avançait vers la réserve du professeur de potions, presque à l'opposé de sa salle commune, il se remémorait la dernière fois qu'il s'y était aventuré, quelques mois auparavant. 

À cette époque, il y était allé afin de subtiliser des ingrédients nécessaires pour ses cours, et qu'il n'avait pas envie d'acheter, car il trouvait cela stupide de dépenser son argent là-dedans alors que la réserve en était pleine. Mais cette fois-ci, il se rendait dans cette pièce avec pour seul objectif de remplir sa nuit, durant laquelle, comme souvent, il ne comptait pas dormir. 

Arrivé à l'entrée du petit couloir, le Serpentard redoubla de prudence ; il ne voulait pas risquer de faire venir à lui les Poufsouffles qui dormaient à côté. Il détestait avoir affaire aux blaireaux, qu'il jugeait faibles et pleurnichards. Lorsqu'il fut engagé dans le Corridor, il lança un Lumos, pour sortir de la pénombre, ce qu'il n'avait pas osé faire avant, de peur de réveiller les tableaux qui surplombaient les sous-sols de Poudlard, tous endormis. Il ne voulait pas que l'une de ces peintures imbéciles hurle et se fasse entendre par toute l'école. Le vert-et-argent en avait déjà fait l'expérience.

Il se souvenait que la porte de la pièce n'était fermée par aucune protection, ni magique ni moldue. Il entra furtivement dans la pièce. //

** Drôle d'idée. Si ça se trouve, ce vieux croûton de Simoshesha ne sait pas lancer de sorts de ce genre et a trop honte de demander à un autre prof' de le faire, donc il ferme juste la porte afin que chacun croie qu'il y a des tas de barrières invisibles autour. **

// Le sourire aux lèvres, Wyvern contempla les étagères de potions qui s'offraient à lui. Il resta deux bonnes minutes à regarder ce spectacle qui semblait être pour lui une des plus belles choses qu'il avait vues. La magie de cette pièce au plafond si haut, le remplissait d'adrénaline, et de fascination, ce qui n'avait pas été le cas lors de sa première "visite".

Il s'apprêtait à passer la nuit dans cette petite pièce éclairée par le bout de sa baguette, lorsque Snake se crispa, pointant son museau hors de la poche du vert-et-argent, qui entendit aussitôt des pas. Il resta dans la salle, après avoir analysé rapidement la situation puis constaté que, si il se trouvait face à un supérieur, rien de ce qu'il aurait pu faire n'aurait eu une chance de le tirer d'affaire si celui-ci venait dans la réserve. Il était coincé. Il attendit donc paisiblement que la personne vienne à lui, éteignant quand même sa baguette au cas ou la personne ne faisait que passer, pour ne pas qu'elle voie un rai de lumière passer sous la porte entrebâillée. Il apaisa son lézard qui, comme lui, n'aimait pas le bruit, en lui caressant la tête. //


Dernière édition effectuée par Wyvern (Ven. 03 Aoû 2012, 11:37) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #660000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Mirabelle

Ancien(ne)





MessageDate du message: Jeu. 02 Aoû 2012, 16:57  Répondre en citant

// Mirabelle avait patiemment attendu que toutes les filles de son dortoir se soient endormies pour s'habiller rapidement et descendre les 8 étages qui la séparait de sa destination. Cela faisait 3 ans qu'elle entreprenait un petit commerce de potions ; elle était assez douée en cette matière et parvenait à concocter des philtres que certains 7eme années n'arrivaient même pas à reproduire. Régulièrement, quelques élèves venaient lui demander de préparer une potion et elle gagnait quelques gallions en échange. Les plus demandées étaient généralement des élixirs qui augmentent la concentration, qui redonnent un petit coup de fouet, qui soignent les blessures légères ou au contraire qui apaisent les esprits.

La Serdaigle avait remarquée dans l'après midi qu'il lui manquait un ingrédient pour la potion d'aiguise-méninges qu'un Poufsouffle lui avait demandé. Elle descendait donc à la réserve du professeur de potions pour chercher quelques racines de gingembres, au milieu de la nuit. Ce n'était pas la première que la jeune fille se livrait à de telles escapades nocturnes, c'est pourquoi elle se déplaçait silencieusement dans les marches sans aucune once de crainte. La lumière de la lune qui traversait les fenêtres offrait assez de luminosité pour que Mirabelle puisse se déplacer sans allumer sa baguette. Elle n'en eut pas besoin non plus aux sous-sols, même s'il n'y avait pas de fenêtres, car elle connaissait le chemin par coeur. Arrivée devant la porte, Mirabelle s'arrêta et tendit l'oreille ; il lui avait semblé entendre un bruit. Après quelques secondes d'un silence de mort, elle décida de pénétrer dans la pièce. Elle s'étonna de voir la porte entrebâillée. Le professeur avait surement du oublier de la refermer lors de son dernier passage.. Cela restait quand même très étrange.//

- Lumos.

// La Bleu et Bronze avait à peine murmuré la formule que la pointe de sa baguette se mit à briller et à répandre une faible lueur dans la pièce. La jeune fille se rendit sans hésiter vers une étagère et éclaira avec sa baguette les bocaux et autres récipients pour trouver l'objet de sa venue. Ils étaient classés par ordre alphabétique, comme toujours : achillée sternutatoire, aconit, alberge,.. Alberge ? Mirabelle ne préférait même pas savoir ce que cela pouvait bien être. Elle descendit rapidement en faisant défiler les lettres pour arriver jusqu'au G de gingembre. Elle se redressa pour changer d'étagère lorsqu'une silhouette, auparavant tapie dans l'ombre, lui apparut à la lumière de sa baguette. La Serdaigle retient un cri de frayeur, recula de quelques pas et pointa immédiatement sa baguette sur l'inconnu. Elle tacha de contrôler sa respiration et repris rapidement ses esprits. //

- Qu'est-ce que tu fiches ici ? souffla-t-elle d'un ton sévère.

// Elle reconnut l'élève, un Serpentard de la même année qu'elle, et baissa un peu sa garde. Sa peur était désormais passée et elle apperçut une sorte de lézard qui pontait sa tête hors de la poche du Vert et Argent. Elle haussa les sourcils face à cet animal innatendu mais ne dit rien. //


Couleurs utilisées dans ce message : #0023AE, #CC0000

Joueur


Messages : 1069
Guilde : Special Circumstances
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Ven. 03 Aoû 2012, 20:14  Répondre en citant

- Lumos.

// Wyvern Kasterll frémit malgré lui lorsqu'il aperçut une lueur après avoir entendu une voix de femme prononcer la formule. Tapi dans un coin de la pièce, il regarda venir une jeune Serdaigle qu'il n'avait jamais vraiment remarqué dans Poudlard. Elle était petite et brune, et lui fit penser à sa mère, à qui au premier abord elle ressemblait. Il retomba petit à petit en enfance, repensant aux vastes champs dans lesquels il adorait se promener seul, puis à des souvenirs moins plaisants tels que les attitudes de son père à son égard.

Lorsqu'il revint à la réalité présente, le Serpentard décida de la laisser faire ce qu'elle voulait faire et de sortir lorsqu'elle serait partie. En attendant, il comptait se faire discret et l'observer en douce.

La Serdaigle regarda dans les étagères, cherchant sans aucun doute un ingrédient pour une potion ou autre. Wyvern, qui n'était pas tenté par la perspective d'y passer la nuit, se décida à se montrer si elle ne trouvait pas en moins de trois étagères. Il n'eût même pas à attendre tout ce temps car, en se redressant, elle sursauta en apercevant le corps du jeune homme. Il sourit. //

- Qu'est-ce que tu fiches ici ? s'exclama-t-elle.

// Le Serpentard était loin d'apprécier cette prise de parole plutôt désagréable. Il la vit changer d'expression lorsqu'elle aperçut Snake, qui avait sorti la tête pour s'accommoder à l'air humide de la salle, ne prêtant pas attention au deux jeunes gens, et il émit un rire bref et narquois. //

- Le ton que tu as employé ne me donne même pas envie de prendre la peine de te répondre.

// Ne désirant finalement pas s'attirer d'ennuis ni se faire des ennemis en cette nuit qu'il voulait le plus agréable possible, Wyvern préféra se montrer sous son meilleur jour, et tourna sept fois sa langue dans sa bouche avant de continuer. //

- Je m'appelle Wyvern. dit-il.

// Il avait prononcé cela d'une voix douce et charmante, comme si son but était d'envoûter la jeune femme, bien que ce ne fût pas le cas. D'habitude il préférait la solitude mais, sans savoir pourquoi, il avait envie de créer des liens avec cette fille qui lui faisait penser à sa génitrice, comme pour combler un manque. //


Dernière édition effectuée par Wyvern (Ven. 03 Aoû 2012, 21:11) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #0023AE, #660000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Mirabelle

Ancien(ne)





MessageDate du message: Sam. 04 Aoû 2012, 20:23  Répondre en citant

// La Serdaigle observa le Vert et Argent à la lumière de sa baguette. Il avait au moins une tête en plus qu'elle, il était mince et le pâle de sa peau tranchait avec le noir de ses cheveux. Ses yeux gris semblaient briller.
Le Serpentard émit un petit rire narquois typique des gens de maison avant de répondre à Mirabelle. //

- Le ton que tu as employé ne me donne même pas envie de prendre la peine de te répondre.

// La Serdaigle se crispa face aux paroles perfides du garçon et retient son envie lancinante de lui éclater les dents contre un mur. En plus, à cause de sa petite taille, elle n'était pas en position de force. Cependant, la jeune fille était fatiguée et il valait mieux ne pas lui taper sur les nerfs. Mais pour qui se prenait-il ? Et son stupide lézard qui l'observait avec son regard imbécile ! Elle voulait seulement récupérer l'ingrédient et retourner dormir, mais non, ce Serpentard était venu perturber ses plans. //

- Je m'appelle Wyvern. dit-il.

// Mirabelle avait l'impression qu'il essayait de l'hypnotiser, avec ses yeux perçants et sa voix si douce. Pour une raison inexplicable, elle n'arrivait pas à faire confiance à Wyvern. Pourtant, en y regardant d'un peu plus près, le garçon avait l'air de ne pas vouloir d'ennuis. Son regard semblait refleter une vague sincérité. Peut-être avait-il bon fond. Peut-être. Ou peut-être pas, pensa la Bleu et Bronze. C'est pourquoi la Serdaigle préféra ne pas se fier à ce ton mielleux et répondit d'une voix prudent : //

- Moi, c'est Mirabelle.

// Elle ne dit rien de plus car elle ne voulait pas lui en dire plus. Et elle n'avait rien à lui dire de plus. La Bleu et Bronze se souvient de la raison de sa venue et contourna le garçon pour avoir accès à la fameuse étagère. Elle y repéra rapidement les racines de gingembre, en prit négligemment une poignée et les fourra dans sa sacoche. La racine de gingembre était un ingrédient suffisamment banal pour qu'il n'attire pas l'attention et pour que le Serpentard ne sache pas qu'elle serait son utilité. La Serdaigle reprit ensuite une dernière fois la parole : //

- On ferait mieux de retourner dans nos dortoirs maintenant que les présentations sont faites.


Couleurs utilisées dans ce message : #003399, #660000, #0023AE

Joueur


Messages : 1069
Guilde : Special Circumstances
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Dim. 05 Aoû 2012, 16:45  Répondre en citant

// La Serdaigle mit un certain temps avant de répondre à Wyvern, comme si elle doutait de sa bonne foi. Elle semblait hésitante et méfiante, mais finit par se décider. //

- Moi, c'est Mirabelle. 

** Drôle de prénom, me ferait-elle marcher ? ** se dit le Serpentard.

// Cependant, il  était content d'avoir enfin pu créer une sorte de contact avec quelqu'un d'une autre maison. Contre les espérances du garçon, elle ne s'aventura pas plus. Au contraire, elle le contourna, comme si il n'était qu'une vulgaire porte à battant, et s'empara de racines de gingembre, qu'elle mit en vrac dans sa sacoche. Aux yeux de Wyvern, elle semblait déboussolée.

Celui-ci ne chercha pas à savoir ce pourquoi elle avait besoin de cet ingrédient en particulier, cela ne l'intéressait d'ailleurs même pas. Il fixa celle qui disait s'appeler Mirabelle de son air presque indéfinissable que les autres qualifiaient souvent de narquois, mais elle semblait ne pas en tenir compte, elle ne l'avait probablement pas remarqué. Le Vert-et-Argent, resté silencieux pendant tout ce temps car ne sachant pas quoi dire, fut presque soulagé lorsque la jeune femme parla d'elle même. //

- On ferait mieux de retourner dans nos dortoirs maintenant que les présentations sont faites.

// Au final, Wyvern aurait préféré qu'elle se taise. Il ne connaissait rien de plus énervant que de faire un effort, en l'occurrence son amabilité forcée, pour au final le voir réduit à néant. Mais, d'un autre côté, il n'avait pas réellement envie qu'elle reste à ses côtés.

L'idéal aurait été qu'ils continuent à parler quelques minutes, histoire de se connaître un peu mieux, et pour lui de se rapprocher de cette fille qui, de par leur ressemblance, pourrait combler le vide qu'il ressentait entre sa mère, que Wyvern ne voyait presque jamais, et lui.

Il se trouvait confronté à une situation plutôt embarrassante, mais il le cacha à sa locutrice, avant de devenir lui-même locuteur. //

- Je n’appellerais pas ceci des présentations, mais comme tu veux. Pour ma part, je vais rester... Je trouve cet endroit magnifique, pas toi ? Mais si tu veux partir, je ne te retiens pas.

// Extérieurement, il avait un sourire presque avenant, qu'il espérait ne pas être altéré par ses pensées, mais au fond il se torturait presque. Qu'est-ce qui lui prenait ? Sa mère n'avait absolument rien à voir avec cette gamine ! Il en oublia son lézard, qui commençait pourtant à s'agiter. //


Dernière édition effectuée par Wyvern (Dim. 05 Aoû 2012, 16:51) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #0023AE, #660000, #200050, #003399
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Mirabelle

Ancien(ne)





MessageDate du message: Mer. 08 Aoû 2012, 16:01  Répondre en citant

// La baguette de la Serdaigle éclairait faiblement les visages des deux élèves de 6eme année. C'est assez original, finalement, de rencontrer quelqu'un au milieu de la nuit dans une réserve de potion. Même si ce quelqu'un était un potentiel ennemi. La Bleu et Bronze avec du mal à cerner le Serpentard. Celui-ci s'avéra réticent face à la suggestion que Mirabelle avait faite il y a quelques instants à peine : //

- Je n’appellerais pas ceci des présentations, mais comme tu veux. Pour ma part, je vais rester... Je trouve cet endroit magnifique, pas toi ? Mais si tu veux partir, je ne te retiens pas.

// La Serdaigle haussa les sourcils d'étonnement. Magnifique était le dernier mot qu'elle aurait utilisé s'il lui avait fallut décrire cette réserve sombre et humide. De plus, la température était nettement moins élevés qu'aux étages supérieurs, si bien que Mirabelle frissonait sous sa veste légère. Les différents bocaux et l'odeur de tout les ingrédients mélangés donnait à la pièce une ambiance assez glauque.
La Bleu et Bronze se demanda pourquoi Wyvern désirait tant rester dans un lieu pareil. Peut-être tentait-il de lui cacher quelque chose ? Peut-être était t-il venu chercher un ingrédient rare pour créer des potions interdites ? Où était-ce simplement ces goûts douteux typique des Serpentards ? Le Vert et Argent avait piqué la curiosité de la jeune fille, qui décida de rester un petit peu afin d'en savoir plus.
Cependant, le sourire du garçon semblait presque sincère. Peut-être que Mirabelle se leurrait, peut-être que Wyvern trouvait vraiment cet endroit charmant et peut-être qu'il n'était pas venu y chercher quelque chose.
La Serdaigle ne savait pas quoi penser du garçon et s'apprêtait à le questionner quand un mouvement attira son regard. C'était le petit lézard qu'elle avait apperçut quelques minutes auparavant et qui semblait vouloir quitter la poche du Serpentard pour une raison inconnue. Wyvern ne semblait pas s'en apercevoir. Mirabelle décida de reporter l'interrogatoire pour le prévenir. //

- Je ne trouve pas forcément cet endroit magnifique mais nous en parlerons après. Ton lézard est en train de s'enfuir. constata t-elle.

// Elle préféra ne pas intervenir plus que ça de peur de faire une bêtise et laissa le Serpentard gérer la situation. En plus, c'était son problème. //


Dernière édition effectuée par un ancien joueur (Jeu. 09 Aoû 2012, 10:42) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #003399, #660000, #0023AE

Joueur


Messages : 1069
Guilde : Special Circumstances
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Jeu. 09 Aoû 2012, 23:38  Répondre en citant

// Mirabelle passa quelques secondes à réfléchir, sans que le Serpentard ne sache à quoi elle pensait, puis jeta un regard en direction de la poche de la robe de Wyvern qui contenait son lézard. Il ne daigna pas baisser les yeux, mais cela lui fit réaliser que le reptile s'agitait. //

- Je ne trouve pas forcément cet endroit magnifique mais nous en parlerons après. Ton lézard est en train de s'enfuir.

// Elle se trompait. Le Vert-et-Argent savait que Snake n'était pas prêt de s'enfuir. D'abord parce qu'il n'en avait pas envie et qu'il se plaisait à ses côtés, mais surtout car il s'avérait que son ancien propriétaire, en le donnant au Serpentard après des "négociations" qui ne seront sans doute jamais révélées, lui avait jeté un sort de docilité. 

Le lézard ne pouvait donc pas s'enfuir et ne le voulait pas. En revanche, Wyvern, qui connaissait maintenant bien son reptile et qui ne l'avait pas fait manger depuis quelques temps, se résolut à jeter un œil à sa poche, et s'aperçut, comme il s'y attendait, que l'encore jeune Snake (à peine quatre mois) était affamé. Sa faim était de plus attisée par les dizaines, si ce n'est plutôt centaines, d'ingrédients disposés dans des bocaux autour de lui et qui semblaient délicieux. Pour le lézard. 

Le jeune sorcier, d'un air hautain, attrapa devant lui un bocal de chrysopes, à la gauche de l'épaule de la demoiselle se trouvant en face de lui. En ouvrant le conteneur d'un geste sec et vif auquel le bocal, pourtant bien fermé, ne résista pas, il rétorqua : //

- Sache que Snake ne s'échappera pas. Il a juste faim.

// Alors que Wyvern disposait deux chrysopes l'une après l'autre par terre, le lézard, attentif,et sans quitter la main de son maître qui manipulait les "demoiselles aux yeux d'or" des yeux, se glissa hors de sa poche pour se diriger rapidement sur ses quatre pattes, avec une grâce que le Serpentard trouvait inimitable, jusqu'aux insectes, en passant par les jambes du jeune homme. La réaction de Mirabelle promettait d'être divertissante. //


Dernière édition effectuée par Wyvern (Jeu. 23 Aoû 2012, 19:06) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #0023AE, #200050, #677179, #003399
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP Visiter le site web du joueur
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Sous-Sols
Page 3 sur 13