Hiboux Nomade Notes
♡ Amusez-vous bien sur Mana Wyrd ♡
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


Cachots

Page: <--  1 ... 19, 20, 21, 22, 23  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Sous-Sols
Auteur Message

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Mer. 27 Mar 2019, 23:12  Répondre en citant

- Mais bien sûr, je me promène dans les couloirs à cette heure .... disons ... matinale, pour me faire offrir un bouquet de roses par un charmant, ou pas, jeune-homme, qui ne fait visiblement pas partie de l'école, et qui est en train de penser que mon cerveau à la vivacité d'un horglup. S'il vous plait, jouez franc jeu, cessez de me prendre pour un veracrasse !

** Aïe... **

    // Ian devait l'admettre, jouer la carte de la séduction n'était pas toujours la meilleure solution ; en particulier avec les Serpentardes. Il avait toujours eu plus de mal avec les jeune filles de cette maison, ayant toujours orbité autour d'elles sans jamais les atteindre... A croire qu'elles avaient un fonctionnement qui leur étaient propre, et que le jeune homme n'avait jamais réussi à comprendre ! Il laissa son bras retomber le long de son corps et passa sa main libre dans ses cheveux avec un petit sourire gêné. //


- Je n'ai jamais... Enfin, tu n'es... je veux dire...

    // Et voilà qu'il se mettait à bafouiller ! Le poursuiveur se racla la gorge, tout en se disant qu'il aurait largement préféré se trouver sur une exoplanète à des années-lumières de ce couloir poisseux... //


- Je ne cherchais pas à te prendre pour une idiote, j'essayais juste de faire un peu d'humour ; ce n'était pas très malin de ma part, je l'avoue, confessa-t-il en haussa les épaules, désolé. Pour me faire pardonner, je vais être honnête avec toi et t'expliquer ce qui m'amène ici ce soir.

** ... en espérant que tu ne vas pas aller cafter, ajouta-t-il intérieurement, sinon je suis vraiment dans la m... **

    // Ian s'empara de sa baguette et lança un Levicorpus sur le bouquet de fleur pour se libérer la main, puis se tourna vers la blondinette avec un sourire qui se voulait avenant et coopératif. //


- Comme tu l'as si bien souligné, je ne fais suis plus à Poudlard depuis quelques temps maintenant, mais j'ai rencontré cet après-midi même une charmante septième année qui m'a expressément invité à la rejoindre ici même à vingt-deux heures trente. D'où le bouquet.

    // Il avait débité tout ça d'une seule traite, sans reprendre son souffle, et se sentit obligé d'ajouter : //


- Je m'appelle Ian Makerley, ancien Gryffondor. Enchanté, miss... ?


Couleurs utilisées dans ce message : #109D00, #630009, #200050, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1745
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 28 Mar 2019, 11:56  Répondre en citant

//Nox eut une sorte de sourire intérieur de compassion entachée d'humour. Le pauvre ! Elle n'était pas très tendre, il devait se sentir à l'étroit dans sa baguette . Il bafouillait comme un Vulcain qui serait arrivé sur Neptune à une vitesse suborbitale et qui essayerait vainement de rattraper le retard de son engin spatial !


Un désastre de mots dans tous les sens, mais au lieu de l'irriter, ça la faisait rire. Il faisait une tête de détraqueur qui se serait retrouvé invité à un enterrement et qui aurait un peu faim . Elle n'était certes pas la dernière à s'être trouvée dans cette situation,  au point qu'elle pourrait presque postuler au "Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus, et des sorciers aussi d'ailleurs"...


Bref, au lieu de se fâcher, elle le comprenait, même s'il était hors de question de le reconnaître. Elle sentit que cette fois, il disait la vérité, il n'avait d'ailleurs guère le choix, c'était un simple coureur de robes de sorcières .


Ce nom lui disait quelque chose, il faudrait qu'elle se renseigne, elle l'avait vu écrit quelque part , peut-être dans le domaine du quidditch, oui, c'était ça, il jouait au quidditch et avait fait couler quelques larmes amoureuses dans l'école quand il y suivait ses études d'après ce qu'elle avait entendu. Lorsqu'il se passa la main dans les cheveux , elle dût se retenir de rire franchement. Pas question de cautionner ses incartades ni ses tentatives de séduction. Et puis , plus elle aurait l'air intransigeante, moins il penserait à lui demander la raison de sa présence.//


- Enchantée, je suis Nox Vifofday. J'ai donc affaire à un remake de « Don Juan Tenorio chez les Serdaigle ». Je te félicite, elles ne sont pas faciles à convaincre selon ce qu'on m'a dit , surtout que celle-ci doit passer ses ASPIC en fin d'année et que les aiglonnes ne plaisantent pas avec ça. Tu as joué avec le prestige de l'uniforme de quidditch ?  Bon, ça ne me regarde pas. Ne t'inquiète pas, j'ai peut-être une langue de vipère , mais je sais la tenir. Par contre je crains d'avoir gâché ton rencart, si elle m'a vue, elle a dû repartir dans son dortoir...


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #109D00
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Lun. 15 Avr 2019, 16:40  Répondre en citant

- Enchantée, je suis Nox Vifofday. J'ai donc affaire à un remake de « Don Juan Tenorio chez les Serdaigle ». Je te félicite, elles ne sont pas faciles à convaincre selon ce qu'on m'a dit , surtout que celle-ci doit passer ses ASPIC en fin d'année et que les aiglonnes ne plaisantent pas avec ça.

    // Ian acquiesca vivement ; il était tombé sur un cas rare de Bleue-et-Bronze qui ne jurait pas que par ses livres et par son planning de révisions. Pour avoir dragué dans tous les coins du château, il savait bien que les Serdaigles étaient presque aussi difficiles à atteindre que les Serpentards. A croire que son rencard de ce soir provenait d'un astéroïde inconnu... Il ouvrit la bouche pour répondre, mais Nox ne lui en laissa pas le temps. //


- Tu as joué avec le prestige de l'uniforme de quidditch ? 

- Oh, je... commença-t-il en tentant de ne pas paraître trop satisfait de lui.

- Bon, ça ne me regarde pas. Il haussa un sourcil, amusé. Cette fille semblait avoir un sacré caractère. Ne t'inquiète pas, j'ai peut-être une langue de vipère , mais je sais la tenir. Par contre je crains d'avoir gâché ton rencart, si elle m'a vue, elle a dû repartir dans son dortoir...

    // Comme s'il venait seulement d'alunir, l'ancien Rouge-et-Or réalisa soudainement qu'en effet, sa petite Serdaigle n'avait pas pointé le bout de son bec. Il sortit une petite montre à gousset minutieusement gravée de sa poche. //


- Vingt-deux heures trente-cinq... marmonna-t-il entre ses dents.

    // Sa nouvelle connaissance avait sûrement raison, la septième année n'avait sans doutes pas osé se montrer en entendant leurs voix s'élever dans le corridor. Il haussa les épaules. //


- Boarf, ce n'est pas bien grave ; elle était gentille mais ce n'était sûrement pas la future femme de ma vie.

    // Il s'avança vers Nox, son petit bouquet le suivant magiquement dans les airs, la contourna et s'installa sur le piédestal de l'une des colonnes, laissant son regard errer sur les ombres qui dansaient sur les murs à la lueur des torches. Il n'avait jamais été sérieux dans ses relations, ce que Kat' ne manquait jamais de souligner dès qu'il abordait l'une de ses conquêtes. S'il se moquait de s'enticher d'une réputation de bourreau des cœurs, il ne pouvait en revanche s'empêcher de culpabiliser à chaque fois qu'il mettait un terme à une relation. //


- Enfin bref, reprit-il en tournant la tête vers la Serpentarde, un grand sourire éclatant aux lèvre, maintenant qu'on est là, ça te dit de papoter un peu ? A moins que tu n'aies d'autres projets en tête, bien sûr, auquel cas je peux m'éclipser et retourner à Pré-au-Lard !

    // Parler était l'un de ses passe-temps favoris, juste après le Quidditch et la cuisine ; mais il ne savait pas à quoi s'attendre avec Nox. Allait-elle le rembarrer ou accepterait-elle de tailler un brin de causette avec l'ancien Gryffondor ? //


Couleurs utilisées dans ce message : #109D00, #003399, #630009, #200050
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1745
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 24 Avr 2019, 20:32  Répondre en citant

[align=justify]//Nox resta quelques instants interdite , en voilà un qui avait dû recevoir un sacré lot de culot lors de la distribution du Big-bang il fallait croire ! Elle avait rarement entendu un tel aplomb ! Les mots semblaient spontanés chez lui et le baratin lui sortait visiblement de la bouche avec une densité et une intensité peu communes. Était-il en train de la draguer maintenant qu'il se rendait compte que sa Serdaigle ne viendrait certainement pas ? //

- Maintenant qu'on est là, ça te dit de papoter un peu ? A moins que tu n'aies d'autres projets en tête, bien sûr, auquel cas je peux m'éclipser et retourner à Pré-au-Lard !

//La Serpentard hésitait. Si elle acceptait, elle entrait encore un peu plus dans une sorte de complicité avec le Gryffondor et les projets personnels qu’elle avait caressés, soit un plongeon dans le lac noir par cette douce soirée de printemps étaient fichus. Son bain était à l'eau c'était le cas de le dire, mais elle pouvait peut-être y aller le lendemain aussi.

D'un autre côté, le garçon l'amusait. Son côté fat et sûr de lui lui donnait envie de le casser un peu et en même temps d'en savoir plus. Et puis ce n'était pas tous les soirs qu'elle rencontrait des inconnus dans les cachots et qu'elle avait l'occasion de discuter avec des gens plus âgés, et ça, elle aimait bien, c'était souvent qu'elle avait l'impression que certains des élèves de sa classe manquaient de maturité.

Il y avait peut-être moyen de passer un bon moment, si toutefois le garçon consentait à redescendre de son monde nébuleux et à alunir et s'il parvenait à gagner un peu de modestie pour parler simplement, mais ce n'était pas gagné !//


- Alors,en effet, pourquoi ne pas discuter un peu si tu abandonnes tes idées fleuries et romantiques pour ce soir ? Qu'est-ce que tu as fait de ta vie depuis Poudlard ? En dehors du quidditch je veux dire ?

Couleurs utilisées dans ce message : #003399, #630009, #109D00
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Dim. 05 Mai 2019, 17:51  Répondre en citant

    // Nox semblait hésitante, et Ian ne pouvait pas lui en vouloir. Après tout, rencontrer un adulte, même jeune, dans un couloir sombre au beau milieu de la nuit, ce n'était pas anodin. Il aurait très bien pu être mû par de mauvaises intentions ! Mais elle accepta finalement sa proposition avec un petit sourire en coin. //


- Alors,en effet, pourquoi ne pas discuter un peu si tu abandonnes tes idées fleuries et romantiques pour ce soir ?

- No problemo, m'dame ! Pas de romantismes, pas de fleurs, c'est noté.

    // Accompagnant le geste à la parole, il fit disparaître le bouquet de roses d'un coup de baguettes et sortit un petit paquet de berlingots de sa poche. //


- Qu'est-ce que tu as fait de ta vie depuis Poudlard ? En dehors du quidditch je veux dire ?

- Hahaha, bah justement, tu vas rire...

    // Enfin, non, elle n'allait sûrement pas rire, puisque ça n'avait rien d'hilarant à bien y réfléchir... Il s'empara d'un bonbon tétraédrique et tendit le paquet à la blonde. //


- J'ai été recruté par les Missiles Nantais au cours de ma septième année. Ça fait deux ans que je suis officiellement Poursuiveur d'une des plus grandes équipes de quidd' français ! Heureusement qu'ils m'ont repéré, d'ailleurs, poursuivit-il un peu pour lui-même, parce que sinon je ne sais pas du tout ce que je serais devenu à l'heure actuelle...

    // Ce qui avait été source de nombreuses disputes à la maison, se souvenait-il. Il avait déjà eu le culot de rétorquer à ses parents que son plus grand souhait était de se lancer dans un métayage où il pourrait enfin s'adonner à sa plus grande passion qu'était le maraîchage... Il sentait encore ses joues vibrer sous la cuisante correction qu'il avait reçu pour son impertinence et son insouciance. Pourtant, ses parents n'étaient pas des adeptes des châtiments corporels ; il devait sûrement avoir poussé le bouchon un peu trop loin ce jour-là. //


- Et toi, Miss Vifofday, que comptes-tu faire après ta septième année ? Tu as déjà une idée ?

    // Soudain une question lui frappa l'esprit. //


- Mais au fait, tu es en quelle année ?


Couleurs utilisées dans ce message : #109D00, #630009, #E73E01, #200050
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 1745
Guilde : Aucune
Maison : Serpentard
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 22 Mai 2019, 09:19  Répondre en citant

// La Serpentard resterait méfiante comme il se devait mais la douceur de la nuit se prêtait à l'indulgence, et puis n'avait-elle pas prévu d'aller vers le lac piquer une tête ? Pourquoi ne pas s'y rendre avec le jeune homme finalement ? Il fallait jouer un peu et savoir prendre quelques risques de temps en temps !

Si elle ne le faisait pas maintenant, à 17 ans révolus , elle ne le ferait jamais. Elle n'aimait pas donner son âge , parce qu'ayant eu la malchance de naître au mois d'octobre, elle avait pratiquement un an de "retard" sur certains autres élèves. Forcément, en première année, elle avait eu 12 ans un mois après la rentrée alors que d'autres avaient eu 11 ans avant le 31 août ! La vert et argent en avait beaucoup voulu à ses parents d'avoir si mal calculé sa date de naissance, d'autant que Poudlard ne faisait pas de dérogations d'âge comme chez les moldus !


Bon , voila qu'elle s'égarait à nouveau , il avait demandé quoi déjà ? Il faudrais qu'elle commence sérieusement à élaguer ses pensées et qu'elle désherbe un peu la pagaille de sa tête ! A 17 ans passés, il était temps de bouturer quelques pensées positives ! Voila maintenant que le printemps lui inspirait un bouquet de pensées botaniques ! C'était l'autre avec ses fleurs ! //


- Ha ? Les Missiles Nantais ? Pourquoi pas finalement ? J'imagine que ma famille supporterait ça difficilement mais ce sont des serpentards assez limités pour certains et qui sont tellement enracinés dans leurs habitudes, qu'il ne serait pas mal venu de renouveler le terreau de temps en temps (voila qu'elle recommençait !) , même partiellement, histoire de laisser entrer un peu de modernisme dans leurs traditions d'un autre âge. Tu vas pas me croire mais au manoir VifOfDay, il y a toujours des chandelles ... tout un programme... Et tu te plais dans ton équipe ? ça ne te manque pas de sauter sur ton balai et de t'envoler ? Et ta famille, elle a réagi comment ?

Et moi ? Bah, je ne sais pas vraiment, je me laisse encore du temps, mais pas trop parce que je suis en 7ème année, je suis tentée par l'enseignement mais ce n'est pas tellement brillant n'est-ce pas ? Mais ai-je envie d'être brillante ? il n'y a rien de moins sûr. Je me verrais bien enseigner l'Histoire de la Magie afin de dépoussiérer la matière qui peut être passionnante, ou bien professeur de botanique ! J'adore la botanique et le jardin du manoir est l'une de mes cachettes préférées. J'y fais des recherches et des découvertes et je me suis réfugiée très jeune dans les plaisirs de la pomologie.


//Il n'avait même pas l'air surpris, et la vert et argent se demanda s'il connaissait le terme ou s'il jouait encore à celui qui sait tout. Elle commençait à étouffer dans la cave humide qui sentait le moisi.//

- Est-ce que ça te dirait de poursuivre cette conversation dehors ? On ne respire pas bien ici, personnellement , je me rendais au lac, histoire de respirer librement et de profiter des premières effluves libérées par la déhiscence des gousses de genêts qui poussent dans le parc... ça te dit ?


Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #336600
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Direction
Auror
Animatrice


Messages : 3401
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Serpentard
Poudlard : 5e année
MessageDate du message: Sam. 01 Juin 2019, 19:38  Répondre en citant

- Ha ? Les Missiles Nantais ? Pourquoi pas finalement ? J'imagine que ma famille supporterait ça difficilement mais ce sont des serpentards assez limités pour certains et qui sont tellement enracinés dans leurs habitudes, qu'il ne serait pas mal venu de renouveler le terreau de temps en temps, même partiellement, histoire de laisser entrer un peu de modernisme dans leurs traditions d'un autre âge. Tu vas pas me croire mais au manoir VifOfDay, il y a toujours des chandelles ... tout un programme...

    // Ian avait penché la tête sur le côté, un petit rictus amusé aux lèvres. La froide et fière Serpentarde s'ouvrait finalement beaucoup plus facilement qu'il ne l'aurait imaginé au premier abord ! Elle abordait même toute seule des détails de l'ordre du privé... Avec sa description, le poursuiveur s'imaginait une vieille famille de sangs purs bien bourgeoise, et s'amusa un instant à cogiter sur le probable physique de Monsieur et Madame Vifofday. //


- Et tu te plais dans ton équipe ? ça ne te manque pas de sauter sur ton balai et de t'envoler ? Et ta famille, elle a réagi comment ?

- Oh oui je m'y plait ! Meilleur équipe de l'univers, tu n'imagines pas, répondit-il les yeux brillants d'amour pour sa nouvelle famille de cœur. Mes parents n'ont pas eu trop d'autre choix que de me soutenir, un peu à contre-coeur, puisque dans le même temps que j'étais démarché par les Missiles, mon frère aîné s'engageait dans une formation de médicomage... Enfin bref, je pourrai en parler pendant des heures, mais ce n'est pas le but d'une conversation n'est-ce pas ? Et toi alors, tu veux faire quoi après les ASPIC ?

- Et moi ? Bah, je ne sais pas vraiment, je me laisse encore du temps, mais pas trop parce que je suis en 7ème année, je suis tentée par l'enseignement mais ce n'est pas tellement brillant n'est-ce pas ? Mais ai-je envie d'être brillante ? il n'y a rien de moins sûr. Je me verrais bien enseigner l'Histoire de la Magie afin de dépoussiérer la matière qui peut être passionnante, ou bien professeur de botanique ! J'adore la botanique et le jardin du manoir est l'une de mes cachettes préférées. J'y fais des recherches et des découvertes et je me suis réfugiée très jeune dans les plaisirs de la pomologie.

    // Ian ne réagit pas immédiatement à la tirade de son interlocutrice du soir, un peu abasourdi par ce discours pour le moins déroutant - qui se concluait par un terme qui lui échappait totalement. Déjà, il ne voyait pas le problème d'être enseignant ; bien au contraire, transmettre le savoir aux générations futures était le plus louable des métiers à son avis ! Bon, pour l'Histoire de la Magie, à part s'il survenait un tragique accident, le professeur Singh Anahita était sûrement vouée à garder le poste encore très longtemps - pas de chance pour Nox. Mais peut-être que Jack Spire finirait par se faire bouffer par l'une de ses saletés de plantes et lui offrirait ainsi l'occasion de devenir enseignante ?

    Alors qu'il ouvrait la bouche pour enfin lui répondre, Nox renchérit subitement : //


- Est-ce que ça te dirait de poursuivre cette conversation dehors ? On ne respire pas bien ici, personnellement, je me rendais au lac, histoire de respirer librement et de profiter des premières effluves libérées par la déhiscence des gousses de genêts qui poussent dans le parc... ça te dit ?

- Wow... Tu utilises de mots beaucoup trop compliqués pour moi, miss Vifofday ! N'oublie pas, tu as un sportif en face de toi, pas un philosophe.

    // Il ajouta un petit clin d'oeil presque machinal et se leva de son siège de pierre humide. //


- Ceci-dit, même si je n'ai rien compris à tes histoires de benêts ou je ne sais quoi, je ne suis pas contre une petite escapade auprès du lac.

    // Les deux compagnons se mirent alors en route vers le parc en discutant à voix basse. //


[Fin du RP]


Couleurs utilisées dans ce message : #336600, #630009
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Envoyer un e-mail Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 4470
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Gryffondor
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mar. 12 Nov 2019, 15:49  Répondre en citant

[RP Unique Jonas Al-Mahmoud, Concours d'écriture, soir de Halloween]



// L’horloge affichait 21h20 et Jonas, préfet de Serpentard, était sur le point de finir sa ronde. En cette nuit de Halloween, leur directeur de maison avait été très clair : personne dans les couloirs la nuit. Ils avaient déjà eu leur lot de mauvaises surprises les années précédentes et cette fois-ci, les petits Vert et Argent n’iraient pas terroriser leurs camarades. Cette fois, s’il y avait des blagues de mauvais goût, leur maison serait innocente ! C’est pour cette raison que le jeune homme devait patrouiller aux alentours de la salle commune toutes les 3h, il était inutile de rester éveillé toute la nuit, la rumeur de la surveillance renforcée devrait tenir éloignés les petits plaisantins du dimanche. Alors qu’il était sur le point de monter se coucher, le brun entendit des murmures étouffés d'étudiants quittant les dortoirs, probablement pour une petite balade nocturne visant à effrayer leurs camarades. Mais ils ne pourraient mener leur projet à bien cette nuit car lui, Jonas Al-Mahmoud, préfet de Serpentard, veillait au grain. Il décida de sortir de la salle commune et de les surprendre dans le couloir car, pour le moment, ils ne faisaient rien de punissable et le palestinien était très à cheval sur la justice. Il ne se voyait ainsi pas leur faire des remontrances avant qu’ils ne soient passés à l’acte. Chemin faisant, il eut une idée : //

** Et si je me cachais pour les surprendre ? Ils auraient leur lot de sensation forte pour la nuit et n’iraient pas retenter leur chance plus tard. Un petit sort de métamorphose devrait faire bonne impression ! **

// Ravi de la petite blague qu’il allait faire, le cinquième année se glissa derrière une porte du couloir, guettant ses proies en laissant le battant légèrement ouvert. Les secondes passaient et personne ne venait, alors qu’il allait sortir de sa cachette, Jonas vit la porte se refermer complètement et, au moment où il allait saisir la poignée, le sol se transforma en un gigantesque toboggan vertigineux. Le brun se mit à glisser sans pouvoir ralentir sa chute, pour finir sa course dans un craquement sinistre. Bien évidement il allait encore récolter des ecchymoses suite à ce plongeon dans le noir. Dans la dégringolade, il avait lâché sa baguette et ne voyait donc pas plus loin que le bout de son nez car ce n’était pas la toute petite lueur qui semblait loin au dessus de sa tête qui pourrait l’aider. Il se mit donc à tâtonner, à la recherche du bout de bois magique, ce qui lui prit un bon bout de temps puisque le sol semblait jonché de bouts de bois secs qui se brisaient dès qu'il faisait un pas. Une fois le précieux objet retrouvé, le Serpentard lança un lumos maxima, mais quelle ne fût pas sa surprise en constatant que la lumière au bout de sa baguette, au lieu d’égaler l’éclat du Soleil, ressemblait plutôt à une bougie tremblotante. //

** Mais où est-ce que j’ai encore atterri ? Dans un autre passage secret ? En tout cas c’est une pièce inconnue au bataillon c’est sûr ! Peut être un ancien cachot vu notre position par rapport à la co’… Décidément, je n’arrêterai jamais de me perdre dans ce château de malheur ! Et puis, pourquoi ma magie semble si faible … ? Il y a baleine sous gravillon !**

// A peine eut-il pensé cela qu’il baissa les yeux et découvrit avec horreur que les gravillons en question étaient manifestement des fragments d’os brisés. Comment diable avaient-ils pu se retrouver là ? Et surtout … Appartenaient-ils à des êtres humains ? Le Vert et Argent commençait à paniquer. Il se mit à essayer de lancer d’autres sorts pour se tirer de ce piège, ainsi que de tracer des graphèmes. Il tenta même d'appeler son Nimbus 2020, espérant que la lumière qu'il voyait au loin était celle de la lune, indiquant qu'il était à l'extérieur. Mais rien n’y faisait, pas moyen d’obtenir plus qu’un pet de licorne. Maintenant c’était certain, il y avait quelque chose en ces lieux qui empêchait la magie, et cela n'avait rien de rassurant. En touchant le mur à la recherche d’un quelconque mécanisme secret, le préfet passa les doigts sur d’étranges éraflures dans la pierre. En y regardant de plus près, elles ressemblaient à s’y méprendre à des griffures d’ongles gravées dans la roche. Une goutte de sueur froide coula le long de sa colonne vertébrale. Les histoires au sujet d’un mage noir nommé Wakefield lui revinrent en mémoire et lui donnèrent la nausée. N’en pouvant plus le jeune homme se mit à hurler, tant pour appeler à l’aide que pour évacuer le stress. Et potentiellement faire fuir ce qui se cachait peut être dans les ténèbres environnantes. Il avait complètement perdu la notion du temps, il pouvait s’être écoulé une dizaine de minutes comme plusieurs heures. Mais cela ne l'empêchait pas de continuer à appeler à l’aide et à insulter sa baguette qui lui faisait faux bond alors qu’il en avait désespérément besoin. Au bout d’un long moment, épuisé par toutes les émotions qui se bousculaient en lui, il finit par s’écrouler par terre, faisant fi de la nature du sol. Le cinquième année avait les larmes au bord des yeux mais elles refusaient de couler, comme si elles aussi avaient peur de la pièce où il se trouvait désormais cloîtré. Jonas ferma les yeux quelques secondes, pour se concentrer et essayer de trouver une solution à sa situation. Sa mère disait souvent que chaque problème en avait une. Elle disait aussi que le pudding était un met délicat et non apprécié à sa juste valeur ... En soupirant le palestinien ré-ouvrit les yeux et sursauta. Une jeune fille se tenait devant lui, d’une quinzaine d’années environ, et elle le fixait de ses grands yeux bleus, presque blancs. Impossible de savoir ce qu’elle pouvait penser car son visage était impassible. Elle secoua finalement la tête et se détourna comme si elle allait partir. //

- Hé, attends ! Qui es-tu ? Et comment tu es arrivée ici ? Est-ce que tu sais où est la sortie ?

// La demoiselle esquissa un sourire et se rassit en face du Serpentard. Elle lissa sa robe autour d’elle et lui répondit avec une voix cristalline : //

- Je suis Ivy. Je suis venue voir qui pouvait crier comme ça. Et ... si tu veux des informations, il faudra me donner quelque chose en échange !

- Ce que tu veux, répondit le brun, dans la limite du légal par contre ...

// Devant l'air quelque peu soucieux de Mr Al-Mahmoud, la jeune demoiselle pouffa avant d’ajouter : //

- Bien sûr que ça sera légal. Je voudrais deux choses : tout d'abord que tu m’écoutes chanter, ça fait un petit bout de temps donc je serai peut être un peu rouillée. Et pour la seconde ... Et bien, je te le dirai plus tard ...

// Le ton de la jeune fille n’avait rien de très rassurant et ses paroles n'arrangeaient rien. Mais il n'avait guère le choix. Jonas accepta donc la proposition d’un hochement de tête. Ce qui ravit son interlocutrice, au vu de son sourire, qui commença a chanter après s'être réinstallée bien en face de lui : //

Are you, are you
Coming to the tree?
They strung up a man
They say who murdered three
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
In the hanging tree

// Le Vert et Argent ne savait comment réagir, la mélodie était belle d'une certaine façon, mais les paroles plutôt sombres. Comme il ne souhaitait pas interrompre Ivy et voir sa solution s'envoler, il décida de ne rien dire. Cependant ce n'était pas la chanson qu'il aurait choisi s'il avait eu son mot à dire. Le jeune préfet se concentrait pour ne pas laisser paraître son trouble. //

Are you, are you
Coming to the tree?
Wear a necklace of hope
Side by side with me
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
In the hanging tree

// En fin de compte, la pureté de la voix de la blondinette, étonnamment, l’apaisait. Le palestinien ne se sentait plus aussi désemparé que lorsqu’il avait cru qu’il resterait coincé dans ce cachot pour toujours. Il s'était même mis à contempler la chanteuse au lieu de détourner le regard. La pâleur de sa peau donnait l’impression qu’elle brillait, le spectacle était étrangement fascinant et pour peu il en oublierait presque sa condition. Incapable de résister à la tentation, il se mit à se balancer légèrement, en rythme avec la douce voix d’Ivy et ses yeux se fermèrent pour mieux apprécier la beauté de ce que ses oreilles entendaient. //

Are you, are you
Coming to the tree?
Where I told you to run
So we'd both be free
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
In the hanging tree

// Plus la jeune fille chantait plus le jeune homme avait l’impression de sombrer dans le sommeil. Toutes ces émotions l’avaient épuisé. Cependant, il devait rester éveillé pour lui demander comment elle avait fait pour arriver jusqu’à lui. Le chant d’Ivy sonnait magnifiquement juste. Et, alors qu’il s’attendait à entendre un écho important au fond de cette sorte de puits, il n’en était rien. //

Are you, are you
Coming to the tree?
Where dead man called out
For his love to flee
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
In the hanging tree

// Comme dans une sorte de transe, le cinquième année était incapable de soulever ses paupières, et il n’en avait pas le moindre du monde envie. Il était bien, enveloppé par la mélodie de la jeune chanteuse, comme si elle le protégeait du monde. Il aurait aimé rester ici pour l’éternité tellement il se sentait apaisé. Une douce voix murmura, tout proche de son oreille sans qu'il l'ait senti s'approcher : //

- J’espère que tu as apprécié... Mais avant de t’aider à sortir, je vais te voler un baiser. Ce n'est rien par rapport à ce que je t'offre, la liberté ...

// Jonas entendait ce que lui disait la jeune fille mais il n’avait même plus la volonté de parler. Le Vert et Argent sentait son corps comme un poids qu'il traînait depuis trop longtemps. Alors qu'il allait dire à Ivy qu'il ne s'était jamais senti aussi bien de sa vie, il sentit comme un souffle brûlant de froid, au niveau de son visage. Il sombra dans l’inconscience. //

*****

- Et bien, je vois qu’on monte bien la garde ! Il est 7h, tu devrais faire comme si tu avais patrouillé toute la nuit histoire d’avoir l’air un peu crédible pour les autres élèves !

// Le serpentard ouvrit les yeux en sursautant, car Elerina, sa collègue, venait de le réveiller d’un sommeil lourd et profond. Il cligna plusieurs fois des yeux pour s’assurer qu’il ne rêvait pas. Il se trouvait bel et bien allongé sur l’un des canapés de sa salle commune, sans avoir la moindre idée de comment il était arrivé là. Sa camarade rigola : //

- Tu en fais une tête, tu es tout pâle. On dirait que tu as vu un fantôme !

- Tu ne crois pas si bien dire ... se murmura le brun.

// Il se leva et s’étira tout en pensant à sa rencontre avec Ivy. En y réfléchissant bien, seul un esprit aurait pu arriver jusqu’à lui et aller chercher de l’aide pour le tirer de ce puits. Il y avait aussi ce baiser glacial et son apparence, presque irréelle, cela ne pouvait pas être une coïncidence ! Tout le monde sait que lors de la nuit de Halloween la frontière entre le monde des vivants et celui des morts est plus ténue qu’à l’accoutumée. Le cinquième année sourit, il ne saurait peut être jamais ce qu’il s’était passé mais au fond de lui, il espérait sincèrement qu'il ne s'agissait pas un simple rêve. Quoi qu'il en soit, il ne voulait pas arriver en retard au petit déjeuner et s'empressa de quitter sa salle commune pour aller se remplir la panse. //


[Fin RP Unique]


Couleurs utilisées dans ce message : #024500, #CC0000, #990099, #555555
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 607
Guilde : Aucune
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 12 Mar 2020, 18:13  Répondre en citant

[Début de RP entre Echo (Implosion) et Syla Solheim (Yasashi)]




// C’était fou ce que les gens pouvaient éviter de se rendre aux cachots. Syla n’avait jamais vraiment su pourquoi les gens n’aimaient pas cet endroit. Enfin si, elle l’avait compris à une époque, quand elle se demandait encore si Serpentard était la maison qui était faite pour elle. Elle n’en doutait plus maintenant, et les cachots la rebutaient beaucoup moins qu’avant. Ce qui était bénéfique pour elle vu qu’elle pouvait maintenant être tranquille en ces lieux.
Elle venait de descendre les escaliers après avoir passé un moment avec sa jumelle. Un moment silencieux, comme la plupart des instants qu’elles passaient ensemble. Le dialogue avait autrefois fait partie de leur relation, mais elles avaient dépassé ce stade.
Elle s’installa dans un coin où peu de gens passaient, sortant le livre sur les mages noirs qu’elle avait acheté à Fleury et Bott aux dernières vacances, profitant de l’écho permanent qui régnait dans cet endroit pour pouvoir cacher son livre au besoin. Elle ne voulait pas trop attirer l’attention sur elle.

Lire. Cette activité était devenue celle que pratiquait le plus la jeune demoiselle aux cheveux bleus. Elle était assez cultivée et aurait largement eu sa place dans la maison des érudits, apprendre étant une chose qu’elle adorait faire. Elle profitait de chaque instant libre pour sortir un bouquin et tenter d’abreuver sa soif de connaissance. Pourtant, elle ne lisait plus de tout comme elle avait pu le faire par le passé, elle préférait chercher un moyen de se sortir de sa situation. //

- Voyons voir ce que peut m’apprendre cet ouvrage…

// Elle avait murmuré, pourtant elle avait entendu ses paroles se répercuter sur les parois et elle soupira légèrement. Elle ne voulait pas qu’on la remarque, donc pourquoi avait-elle parlé ? Elle était d’une stupidité alarmante parfois ! Elle se frappa légèrement le front et, après avoir attendu quelques secondes pour entendre une éventuelle personne présente aux alentours, elle ouvrit son livre, commençant sa lecture. //


Couleurs utilisées dans ce message : #07617B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 16
Guilde : Les Maraudeurs
Maison : Gryffondor
Poudlard : 1re année
MessageDate du message: Jeu. 12 Mar 2020, 20:40  Répondre en citant

Il était de ses jours sans charme, où la pluie frappait avec rage la terre devenue flaque. L'Orbe était introuvable, blottie loin des regards attristés, au dessus de sa mer de nuage. Alors que le monde se noyait dans une mélancolie maladive, le Grand souriait.
De ses yeux unicolore, iel observait le paysage déserté par les Hommes, les arbres balayés par vent et les bourrasques qu'on entendait hurler. Se détournant de la fenêtre, iel marcha le long du couloir, les mains dans les poches de son sweat beige.

Le peu de personne qu'iel croisait se retournaient sur son passage, ou l'ignorait totalement. Echo n'était pas de ses êtres normaux ; se promenant paisiblement et sans un bruit, exhibant des chaussettes noires ornées de triangles rouges. Pas de chaussure.
Le bruit assourdi de ses pas l'apaisait. Il avait l'air tout simplement d'un ange, ou autre créature tout droit sortit de l'Imaginaire. Dans tout les cas, ce n'était pas un être humain comme les autres.

Echo aimait la propreté de Poudlard ; rien ne faisait tâche. Les couloirs se succédaient, tous semblables, identiques en tout point.
Cela en déprimait certain, contrairement au Grand qui appréciait beaucoup. Il avait l'impression d'être dans un écho, et ça calmait les siens. Les couloirs devinrent de plus en plus bruyant et les Autres envahissant. *Calme* Hurlait son être.
Le suppliait, pourrait-on dire. Alors iel descendit. Petit à petit. Marche après marche, dans le silence le plus total. Pas même sa respiration ne faisait défaut. Iel s'enfonçait dans les sombres profondeurs du château. Mais alors que son pied touchait la dernière de ces marche de pierre, un chuchotement lui parvint non loin de lui. La curiosité fût bien grande, et l'écossais se dirigea lentement vers sa source.
La forme se dessina devant lui, assise et adossée contre le mur. Iel ne voulait pas brusquer cette Ombre, il s'arrêta à quelques mètres et simula un reniflement. Attendant un instant, iel se balança sur place avant de souffler doucement à l'intention du corps, son petit sourire au coin des lèvres.

- Excuse-moi de te déranger, je peux rester un peu ? Il y a trop de Bruit, là-haut.


Dernière édition effectuée par Implosion (Jeu. 12 Mar 2020, 20:41) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #990099, #CCCCFF
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: <--  1 ... 19, 20, 21, 22, 23  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Sous-Sols
Page 22 sur 23