Hiboux Nomade Notes
♡ Très joyeuse Saint-Valentin sur Mana Wyrd ❣ Les inscriptions pour la SMW des 10 ans sont ouvertes ! ♥
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


223 résultats trouvés
Page: 1, 2, 3, 4 ... 23  -->
Auteur Message
  Sujet : Le Flamel
Aquilea

Réponses : 57
Vus : 8419

MessageForum: Autres lieux   Date du message: Dim. 05 Jan 2020, 17:37
    // Ian prit le temps d'observer leurs concurrents pour les prochaines parties. Il avait particulièrement remarqué la jeune femme vêtue d'un sari améthyste qui dégageait une forte effluve du parfum moldu Poison. Elle riait à gorge déployée, mais son regard concentré contrastait avec la niaiserie forcée de son rire, et le Poursuiveur pressentait qu'elle serait une adversaire plus coriace qu'elle ne laissait paraître.

    La partie débuta, et Ian reporta son attention sur la donne. Un sept accompagné d'un neuf ; il croisa le regard d'Eileen, qui murmura à son attention : //


- Qu'est-ce que tu penses de tirer une troisième carte ? On ne gagnera jamais avec un 16, c'est sûr et certain...

- J'en pense qu'on est vraiment sur la même longueur d'onde, très chère. Espérons que ça nous porte chance ! Une autre, s'exclama-t-il à l'attention du pingouin donneur de cartes.

    // La réincarnation de la Femme en violet version orientale les dévisageaient avec un air impénétrable tandis que le croupier retournait un quatre de pique. Ian adressa un clin d'oeil victorieux à son amie. La partie commençait drôlement bien ! Mais ils étaient à égalité avec le vieux sorcier... S'ils piochaient un as derrière... //


- Est-ce qu'on tente le coup ?, demanda-t-il à Eileen.

    // Si ça ne tenait que de lui, joueur qu'il était, il ne se serait pas posé la question et aurait réclamé une seconde carte. Mais ça restait risqué, et son but premier n'était pas de dépenser tout son fric de manière irresponsable... //
  Sujet : Le parc de Poudlard enneigé
Aquilea

Réponses : 13
Vus : 362

MessageForum: Events du passé   Date du message: Mer. 01 Jan 2020, 18:35
[Début de RP - Aquilea]


    // Comme tous ses condisciples, Aquilea avait bondi de joie à l'annonce de la grande bataille de boules de neiges. Elle s'était emmitouflée sous une épaisse couche de vêtements bien imperméables, avait enfilé ses plus belles moufles mauve et en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire "Botruc", la petite brune s'était jetée de bon cœur dans la mêlée.

    Les premiers projectiles ne mirent pas longtemps à l'atteindre. Après quelques minutes, ses cheveux dégoulinaient de neige fondue et elle commençait déjà à avoir mal aux abdominaux tant elle riait. Une nouvelle boule l'atteignit alors au bras. Aquilea s'élança à la poursuite de la blonde qui la lui avait lancée... Et crut que le fou rire ne la quitterait plus lorsqu'elle se rendit compte que ses foulées étaient tout à coup immenses. Ses jambes s'allongeaient magiquement à chacun de ses pas, rendant sa démarche à la fois grotesque et hilarante. Sans cesser de rire, la Serpentarde s'approcha du tas de boules enchantées. //


- La personne qui recevra cette boule de neige chantera du Deep Purple à tue-tête pendant cinq minutes !

    // Et elle lança sa munition à l'aveuglette, espérant toucher quelqu'un. //
  Sujet : Le Flamel
Aquilea

Réponses : 57
Vus : 8419

MessageForum: Autres lieux   Date du message: Dim. 03 Nov 2019, 11:35
- Arrête, on devra régler des comptes avec les autres parents. Trop de problèmes en vue. Mais je dois admettre que ce serait un très bel enfant.

    // Ian hocha la tête en guise d'approbation ; les deux Gryffondor continuèrent de blaguer sur leur potentiel bébé jusqu'à la fin du repas. Il était rassuré de voir que son amie semblait avoir définitivement retrouvé le sourire. Après un délicieux dessert, ils quittèrent la table. Ian régla la note et ils sortirent de la salle de restauration bras dessus bras dessous. //


- Merci pour ce repas, c'était succulent, s'exclama Eileen en lui déposant un baiser sur la joue. On va au casino maintenant ? Hâte de pouvoir dégommer tout le monde au blackjack !

- Bien sûr qu'on y va ! On va les défoncer, partenaire de choc !

    // Il lui prit la main et l'entraîna dans les étages inférieurs pour rejoindre la salle de jeux. Il était encore suffisamment tôt pour que l'espace ne soit pas bondé, ce qui leur laissait tout le loisir de choisir leur table. //


- On commence par quoi ?

- Tu avais l'air bien partante pour un petit blackjack tout à l'heure, n'est-ce pas ?

    // Ian glissa son bras autour de la taille de Eileen et les deux amis s'avancèrent entre les tablées, indifférents aux regards que les gens leur lançaient. //


- S'il y a des paparazzi dans la salle, tu risques de te retrouver dans les journaux à mes côtés demain matin ; ça ne te dérange pas trop j'espère ? murmura le Poursuiveur à l'oreille de la jeune femme.

    // Bien sûr, il surjouait sa notoriété : il n'était pas la cible de harcèlements journalistiques comme pouvait l'être Chase Owens. Mais ils n'étaient pas à l'abri d'un cliché pris par n'importe qui espérant tenir le ragot du soir.

    Ils s'installèrent à la table du blackjack. //


- Je vais chercher des jetons et je reviens. Pas de bêtise surtout.

    // Ian attira la tête de Eileen à lui et lui déposa un léger baiser sur la joue, très proche du coin de ses lèvres et s'éloigna après un petit clin d’œil. Arrivé au comptoir, il prit pour 50 Gallions de jetons et s'empressa de rejoindre la demoiselle qui était déjà absorbée par le jeu de cartes. //
  Sujet : Le Flamel
Aquilea

Réponses : 57
Vus : 8419

MessageForum: Autres lieux   Date du message: Dim. 03 Nov 2019, 10:47
    // Eileen semblait se détendre à mesure que Ian parlait ; ses yeux s'exprimaient pour elle, et même si elle garda le silence un instant après qu'il se soit tu, le poursuiveur sentait bien que son petit discours avait fait son effet. //


- Mon sourire ne peut pas disparaître bien longtemps à tes côtés on dirait... finit-elle par lâcher. Merci pour tout Ian. Mais pour ce soir changeons de sujet. Je veux m'éclater avec toi et ne plus penser à rien qui pourrait ne serait-ce qu'un instant me faire perdre mon sourire !

- A la bonne heure, répondit-il en penchant la tête sur le côté et en levant son verre à la santé de la jeune femme.

    // Il l'embrassa une dernière fois sur la joue avant de rejoindre sa place initiale, un sourire satisfait s'étirant sur ses lèvres. Il s'empara de sa fourchette et enfourna une grosse bouchée de homard ; fort heureusement, ce dernier n'avait pas trop tiédi et le goût était encore exquis. //


- T'es prêt à devenir père Makerley au fait ? Parce que moi enceinte, tu sais ce que ça signifie. Tu devras faire passer TOUT ton salaire pour le bien du bébé.

    // Ian s'étouffa de surprise et leva un regard paniqué vers Eileen, déclenchant une soudaine hilarité chez elle. Il toussota quelques instants et avala une grande gorgée de vin avant de s'essuyer le front avec sa serviette. //


- Par Merlin, heureusement que tu as rigolé ! Si tu savais comme ça peut me faire peur, ça... Me retrouver avec un gosse sur les bras par inadvertance, je crois qu'il ne pourrait rien m'arriver de pire !

    // Il adressa un petit sourire charmeur à l'attention de son amie. //


- Enfin, si c'est avec toi, ça passe encore. Si on mélange tes gènes aux miens, on aurait le plus beau bébé de tous les temps, j'en suis sûr, un vrai canon ! Il les fera toutes craquer à la crèche. Le tombeur des bacs à sable, imagine !
  Sujet : Tête de Sanglier
Aquilea

Réponses : 101
Vus : 17909

MessageForum: Pré-Au-Lard   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 22:08
    // Ils retournèrent dans la salle du pub et s'installèrent à la table que Ciryen avait préparée. Un instant, l'idée que c'était assez sans-gêne de s'asseoir à la table de son client lui traversa l'esprit. Mais il venait de la sauver d'un... épou-quelque-chose, et elle s'était ouverte à lui, alors elle présumait qu'il ne se vexerait pas qu'elle prenne de telles libertés. Caleb enfourna machinalement une frite dans sa bouche. La télépathe avait senti qu'il cogitait beaucoup au sujet de son histoire, et elle s'en voulait à présent d'avoir partagé son fardeau avec un inconnu qui n'avait rien demandé de tout ça. Il finit toutefois par prendre la parole : //


- Je suis désolé pour tout ce que tu as vécu, ça a du être si difficile. Je n'ai pas d'autres mots à t'offrir. Mais comme tu l'as dit tu as mon soutien. Si tu as d'autres soucis, tu peux me contacter au nom de Caleb Wilmery. Malgré ce que tu m'as dit, j'espère qu'elle ne réapparaîtra pas, elle pourrait vouloir te faire du mal...

    // Ciryen fut parcourue d'un nouveau frisson. Le jeune homme réalisa l'impact de ses paroles et s'empressa d'ajouter : //


- Désolé, je ne voulais pas te faire peur en disant cela... En tout cas tu peux être sûre que ce qu'on a vu dans la cuisine était un épouvantard.

** Epouvantard, épouvantard, épouvantard... ** répéta-t-elle. Sous le regard interrogateur de Caleb, elle se justifia avec un petit rire : **... C'est pour me souvenir du nom. Et le tien je n'ai pas besoin de le répéter, je m'en rappellerai sans problème. Merci encore pour tout ça, Caleb. Et si moi je peux t'aider à mon tour, d'une manière ou d'une autre... en te faisant des frites par exemple ? **

    // Elle se leva en riant pour attraper une carafe d'eau et leur servit un verre chacun. Elle avala le sien d'une traite et s'en resservit un deuxième. //


** Je veux apprendre à me défendre, ** reprit-elle sérieusement. ** C'est en grande partie pour ça que je suis venue dans le coin. Je sais que les sorciers les plus puissants de Grande-Bretagne sont passés par Poudlard, et si je peux apprendre à me servir de la magie, autant rester à proximité du plus grand berceau de magiciens du pays. Enfin bref, changeons de sujet. Que fais-tu dans la vie, Caleb Wilmery ? **
  Sujet : Grande Salle
Aquilea

Réponses : 217
Vus : 51874

MessageForum: Rez-de-Chaussée   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 21:40
    // Mikey Osborne eut la présence d'esprit de réagir rapidement. Il s'approcha de Syndra, qui sentait la honte l'envahir alors qu'elle apercevait son reflet dans une des fenêtres de la Grande Salle ; il agita sa baguette, et elle vit son scalp traverser la pièce pour revenir sur sa tête chauve dans un bruit de succion très désagréable. Son ego venait d'en prendre un sacré coup ; l'autre Serdaigle était hilare, et même Tim n'avait pas réussi à contenir un éclat de rire. Au fond d'elle, elle savait que cette réaction était humaine, mais ça ne l'empêcha pas de fusiller l'assemblée de moqueurs du regard, en s'attardant tout particulièrement sur son petit ami. Ce dernier eut la décence de se forcer à se calmer et s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras. A son contact, la Serpentarde se détendit légèrement. //


- Voici les conséquences d'une mauvaise concentration. Un manque de concentration peut entraîner un désartibulement léger comme celui-ci ou une perte d'ongles par exemple ou très grave comme la perte d'un membre. C'est pourquoi il est absolument nécessaire et vital de se concentrer au maximum avant de transplaner. Ici, la vitesse n'est pas de mise.

- Il se fout de moi ou quoi ? Un manque de concentration ?! Je ne pouvais pas être plus concentrée, j'ai pris absolument tout le temps que je pouvais... maugréa Syndra dans sa barbe.

- Allez tout le monde reprend sa place initiale !

    // L'orpheline s'exécuta de mauvaise grâce, en continuant de ronchonner. Elle n'avait clairement plus la tête à l'exercice et s'assis au sol, observant ses camarades tournoyer sur eux-mêmes. Sa fierté était mise à rude épreuve... Et sa mauvaise humeur ne fit qu'empirer lorsqu'elle vit Thalia se rapprocher de Tim. //


- Tu as déjà perdu un membre en transplanant, toi ?

    // Le regard scrutateur que Tim lança ensuite à sa condisciple ne fit qu'accentuer la fureur de Syndra. Mais elle se doutait que lui faire une scène en plein atelier de transplanage n'était pas la meilleure des idées. Elle se détourna donc d'eux et se concentra de nouveau sur ces fichus petits cerceaux dorés. En fermant les yeux, elle visualisa son cerceau, et se focalisa dessus. Elle fit le vide dans sa tête ; il n'y avait plus que le cercle d'or qui importait. Son pouls se ralentit et elle sentit de nouveau la magie refluer. Elle s'efforça de la contenir. //


** Pas de précipitation. **

    // Alors elle eut la certitude qu'elle réussirait. Elle ne savait pas comment ni pourquoi, mais elle ressentit le moment exact où elle devait libérer le pouvoir. Syndra avança d'un pas, tourna les hanches pour amorcer un mouvement de rotation, et se sentit une nouvelle fois aspirée par le tourbillon. Elle rouvrit les yeux et faillit trébucher : l'un de ses pieds reposait à présent sur le cerceau. En jetant un coup d'oeil derrière elle, elle s'assura qu'elle n'avait pas perdu de morceau en route cette fois-ci. //


** Précision pas top, mais au moins je suis entière. On progresse. **
  Sujet : Village de Krakal
Aquilea

Réponses : 17
Vus : 3887

MessageForum: Pays d'Ys   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 21:03
- Bien parlé ! s'exclama Phil. Eh bien ! si tout le monde est prêt à partir, allons-y.

    // Ferwys leva un sourcil intrigué et suivit l'homme du regard alors qu'il s'enfonçait d'un pas guilleret dans cette forêt oppressante. Comment pouvait-il être aussi enjoué et serein dans un environnement aussi hostile ? Hell lui emboîta le pas avec un air impénétrable sur le visage. L'ancien mercenaire raffermit sa prise sur sa hache et s'empressa de la rejoindre ; rester groupés était le meilleur moyen de survivre, c'était une évidence. Ils marchèrent en silence pendant quelques instants ; Ferwys se concentrait sur les bruits qu'il percevait. //


** Rien d'inquiétant pour le moment. **

    // A part le son de leurs pas et le chant des oiseaux, rien ne semblait troubler la quiétude de la forêt. Alors qu'il se détendait un peu, Ferwys s'approcha de Hell et ouvrit la bouche dans le but de la questionner un peu plus amplement sur son origine ; mais c'était sans compter ce petit trublion de Phil qui se mit à chantonner en claquant des doigts. Rapidement, il évolua du chantonnement au chant-tout-court : //


- I see my red head, messed bed, tear shed, queen bee my squeeze 
The stage it smells, tells, hell's bells, misspells, knocks me on my knees 
It didn't hurt, flirt, blood squirt, stuffed shirt, hang me on a tree 
After I count down, three rounds, in hell I'll be in good company


    // Le blond s'étonna de la qualité du chant de l'homme au buisson. Décidément, ce garçon était plein de surprises... Ce dernier se retourna brusquement : //


- Vous ne connaissez pas ? In hell I'll be in good company, The Dead South. Très bonne musique. Enfin, dans notre situation, ce serait plutôt With Hell I'll be in good company,

    // Ferwys hocha la tête d'un air approbateur alors que Phil riait lui-même à sa propre blague. //


- Bien vu, bien vu...

    // Il s'interrompit. Un frisson étrange lui parcourut l'échine ; il avait la désagréable impression que quelqu'un - ou quelque chose - les observait. Il se dérouilla les épaules et fit craquer ses poignets et sa nuque, tandis Phil continuait de faire causette, ignorant tout du danger qui les guettait probablement. //


- Dis-moi Hell, tu arrives à transporter tout ce dont tu as besoin dans cette sacoche ou bien tu fais du camping pas loin d'ici ?

- Haha, mais non je ne campe pas voyons, j'aime trop le confort d'un lit pour ça ! Mais c'est vrai que mon sac à un petit truc en plus, un soupçon de magie du monde certain pour être exacte. C'est un marchant à qui j'ai rendu service qui me l'a offert, comme moyen de payement. Et on va dire que son fond est ... quasiment inexistant si je puis dire !

    // Ferwys nota la fausseté dans le rire de Hell ; une telle ingénuité, ça ne ressemblait pas à ce qu'il pensait avoir compris de la jeune femme. Mais il reporta son attention sur la présence qu'il ressentait. Les oiseaux avaient tu leurs chants et il percevait à présent un lourd bruissement de feuilles, signe qu'une créature dotée d'une carrure certaine les suivait depuis les arbres. La brune l'avait aussi repérée, manifestement. //


- Je constate que nous ne somme plus seuls, et quelque chose me dit que ce n'est pas un être humain qui nous suit. Phil, tu sais des choses sur les gros, voir très gros prédateurs présents dans la forêt ? Et Mr le mercenaire, j'espère que vous n'êtres pas trop rouillé, j'aurais du mal à protéger deux personnes en même temps lorsque l'on se fera attaquer... Sauf si notre guide se porte volontaire pour servir de casse-croûte ?

- Personne ne servira de casse-croûte. Pas tant que je serai là, grommela le blond en s'avançant vers l'origine du bruit, tous ses sens en alerte.

    // Il se campa bien fermement sur ses deux jambes, essayant de distinguer l'ennemi à travers les feuillages denses. //


- Gros prédateur du genre deux mètres de long, pour un poids de huit à neuf cent kilos, ça te parle Ph... ATTENTION !

    // La grosse masse se projeta sur le groupe à une vitesse folle. Ferwys eut à peine le temps de lever sa hache, effleurant la silhouette verte qui avait piqué sur eux avant de rejoindre les arbres derrière eux, de nouveau camouflée par les feuilles. Un liquide verdâtre dégoulinait sur la lame de Gimlor, qui dégageait une petite fumerolle nauséabonde. //


- Putain. Je crois que le sang de ce truc est poison, ou quelque chose dans le genre. Faites gaffe.

    // Il essuya sa hache sur un tronc d'arbre et se tourna vers ses deux acolytes. Aucun d'eux ne semblait blessé. Rassuré, Ferwys se mis en position, prêt à encaisser une nouvelle attaque de la créature. //
  Sujet : Aigrefeuille d'Aunis (France)
Aquilea

Réponses : 8
Vus : 574

MessageForum: À l'étranger   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 19:52
    // Tim lui saisit délicatement le visage et l'embrassa doucement ; une vague de chaleur et d'amour traversa le corps de Syndra alors qu'elle lui rendait son baiser, d'une rare intensité. //


- Me dépasser et repousser mes limites, c'est un peu l'objectif de cette année tu sais. Alors je vais pousser les murs, prendre quelques risques et surement me blesser un peu. Mais puisque tu sembles en douter, sache que tu es une excellente raison, pour moi, de revenir, de te retrouver, de pouvoir à nouveau te serrer dans mes bras et t'embrasser. Si tu ne crois pas que revenir à toi est un des objectifs clé de cette année, alors, tu n'as pas compris mes sentiments.

    // La jeune femme émit un petit rire étranglé et essuya une goutte d'eau qui ruisselait sur son visage - ou était-ce une larme ? Elle leva son regard vers Tim ; en quelques mots, il avait de nouveau su l'apaiser. Bien sûr qu'il reviendrait. Bien sûr qu'elle le savait, et l'entendre clairement de sa bouche lui faisait un bien fou. La tension dans ses épaules se dissipait peu à peu alors que l'orage commençait à s'éloigner. //


- Pour ce qui est d'intégrer nos entrainements… Et bien je te conseillerai de demander au formateur, pas au formé. Je n'y vois pas d'inconvénients. Mais tu dois savoir qu'il est un combat dur, agressif et qui te fera apprendre des choses, si tu es prête à prendre un minimum de coup. Et tu dois accepter qu'il puisse m'éclater la gueule devant toi. Pour ma part, je l'ai fait et je n'ai jamais été aussi doué. Enfin, dernière chose, tu ne dois pas t'inquiéter de notre différence de niveau. Entre Ara et Zaranki, je suis devenu bien meilleur qu'avant. Bref, si tout cela te convient, va lui poser la question. C'est ton tuteur après tout.

    // Syndra acquiesça. //


- J'irai lui demander demain matin. Et je ne m'inquiète pas du tout de notre différence de niveau, bien au contraire. Il n'y a qu'en me confrontant à meilleur que moi que je pourrai moi-même devenir meilleure ! Et s'il doit te faire saigner ou souffrir, ça me fera mal mais ça fait aussi partie de mon propre entraînement. Ça m'aidera à accepter ce que tu vivras dans le Monde Incertain.

    // La jeune femme écarta les bras, ferma les yeux et releva la tête pour sentir la pluie couler sur son visage. Son maquillage allait sûrement dégouliner salement, la faisant ressembler à un panda gothique, mais ça l'importait peu. //


- La vie est vraiment folle, Tim. Et je n'ai jamais été aussi heureuse d'être vivante. Pendant que tu te battras contre je ne sais quel danger dans ce monde hostile, je serai bien au chaud entre les murs de Poudlard, à potasser mes ASPICs et à me faire du mouron pour toi. Et rongée par l'inquiétude, je serai heureuse malgré tout parce que je saurai que tu reviendras.

    // Le vin agissait encore un peu dans son cerveau, décuplant ses émotions et ses pensées. Elle imaginait ses sœurs qui l'observaient, quelque part au milieu des étoiles cachées par les nuages, et son pendentif luisait faiblement dans son cou. //
  Sujet : Rues du vieux Rome
Aquilea

Réponses : 34
Vus : 4252

MessageForum: À l'étranger   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 19:29
    // La main de Tim se referma autour du poignet de Syndra. En se retournant, elle s'aperçut qu'il ne s'était pas lui-même désillusionné. Il lui tendit un bout de parchemin, qu'elle reconnut aussitôt, ainsi qu'une de ses plumes. //


- Il faut que tu écrives le papier et que je le scelle. Pour qu'on soit sur d'avoir le temps de gérer cela, avant que l'on ne te voit. Je me désillusionnerai après.

    // Machinalement, la Vert-et-Argent acquiesça sans bruit sans vraiment réaliser que Tim ne verrait pas son signe de tête, s'empara du matériel et traça les quelques mots que son soi du futur avait déjà rédigé à son attention. Ecrire sans voir sa propre main était une expérience très curieuse et plutôt désagréable qu'elle espérait ne pas avoir à revivre de sitôt. Le jeune homme récupéra le parchemin et s'empara de son poignard. Syndra détourna le regard, pressentant ce que son petit ami allait faire. Vraiment, elle détestait les magies du sang... Quelques instants plus tard, elle sentit la main de Tim se poser sur son épaule et la pousser doucement en avant. Assurant sa prise sur sa baguette de substitution, l'orpheline reprit lentement sa route vers le spa, en prenant bien garde de ne pas faire claquer le talon de ses bottes sur les marches de marbre. Elle s'arrêta à la dernière marche, se plaquant contre le mur, et inspira un grand coup pour calmer son cœur qui s'était emballé à mesure de leur descente. //


** Ecouter avant de regarder... **

    // Syndra ferma les yeux pour se concentrer d'avantage. Elle entendait le son du jacuzzi étouffé par les portes battantes... ainsi qu'un bruit de pas lent et mesuré. Elle s'empara de la main de Tim et signa au creux de sa paume "Je crois que c'est lui" en mudras, tout en s'appliquant à ne pas insuffler la moindre goutte de magie dans ses gestes. //


** Qui aurait cru que les Graphèmes auraient pu me servir un jour... pour ça ? **

    // Elle ferma de nouveau les yeux, tentant de deviner où se trouvait la personne en fonction des bruits de pas. //


** Il est à hauteur des deux palmiers... Il est maintenant au centre du hall... Il se rapproche encore de la porte... Encore un peu... Il est arrêté devant les portes, il doit sûrement observer par le hublot. **

    // Syndra savait qu'elle ne devait surtout pas bouger, sinon le voleur risquerait d'apercevoir un mouvement du coin de l'oeil. //


** Attends encore un peu ma fille. **

    // Les portes de l'espace thermal s'ouvrirent enfin. Syndra se pencha furtivement en avant et aperçut un crâne rasé orné de gros tatouages magiques qui s'agitaient. Elle se tourna vers Tim, qui cramponnait toujours fermement son épaule. S'ils voulaient bouger, ils devaient le faire maintenant, ou attendre que l'homme ressorte, et la jeune femme ignorait quelle était la meilleure stratégie. //
  Sujet : Rues de Pré-au-Lard
Aquilea

Réponses : 147
Vus : 31973

MessageForum: Pré-Au-Lard   Date du message: Sam. 02 Nov 2019, 18:56
- C’est facile de juger quand ya qu’une seule version. Je sais que j’ai merdé, je sais que je veux quelque chose qu’elle ne veut pas. Je sais pas encore pratiquer la téphromancie pour lire dans ses pensées.

    // Ian suivit Alistair du regard, qui se laissa tomber sur un banc proche de lui. Il s'approcha tout en restant debout, croisa les bras sans savoir quoi dire, tandis que son ami marmonnait : //


- J’ai jamais aimé quelqu'un comme ça…Ca me fait mal…

    // Al' prit sa tête entre ses mains ; Ian aurait juré qu'il pleurait. //


- Ecoute mec, faut que tu te ressaisisses. Tu ne peux pas...

    // Le jeune homme ne semblait pas l'écouter et l'interrompit d'une voix torturée et amère. //


- Laisses tomber je te dis, Jvais changer de boulot je la croiserais plus comme ça… De toute façon, ya que ça à faire.

- Alistair Hogan, tu vas arrêter de faire le con oui ? tonna Ian. Fuir de la sorte n'arrangera pas les choses, sauf si tu veux vraiment la perdre à tout jamais ! Si tu l'aimes tant, essaye d'arranger les choses au lieu de réagir comme un gamin.

    // Il espérait qu'en parlant ainsi, ses paroles toucheraient le jeune homme plus profondément et le pousseraient à se ressaisir. //


- Je ne connais pas ses sentiments à ton égard, mais si elle en avait vraiment rien à faire de toi, ça ne l'aurait pas autant blessée. Elle est très en colère contre toi mais il ne tient qu'à toi de te racheter, et ce n'est pas au fond des fûts de Whisky Pur Feu que tu trouveras la solution à ton problème bon sang !
 
Page 1 sur 23 Page: 1, 2, 3, 4 ... 23  -->