Hiboux Nomade Notes
★ Bonne rentrée sur Mana Wyrd ★ Voix du Wyrd des 10 ans
 Joueur :    Mot de passe :    Automatique :         Inscription  


La roseraie

Page: 1, 2, 3, 4 ... 16  -->
   Répondre au sujet   Forum >> Le Parc
Auteur Message
Miss RP

Personnage
Non Joueur





MessageDate du message: Dim. 15 Fév 2015, 17:11  Répondre en citant

La roseraie



    //Endroit calme et reculé dans le Parc, la Roseraie se situe non loin des serres de Botanique. Les jardiniers et le Professeur Spire sont ravis de s'en occuper. Les rosiers qui y poussent sont toujours magnifiques, taillés à l'épine près, et les roses qui s'y épanouissent sentent si bon qu'il y a toujours des papillons voletant autour des fleurs délicates, si ce n'est d'autres animaux, eux aussi attirés par le parfum des roses.


    C'est pour ce calme et cette beauté apaisante que les élèves les plus romantiques et rêveurs viennent dans la Roseraie, en prenant garde à ne rien casser. On retrouve souvent des couples au bord des rosiers, profitant du calme présent, et du fait que les lieux soient souvent déserts.
    Cependant, la plupart du temps, les élèves de Poudlard ne s'aventurent pas souvent par ici, car ceux qui prennent soin des rosiers veillent, et si jamais un élève abîme malencontreusement un pied, il risque quelques points...//


Dernière édition effectuée par Jade Ogreaney (Sam. 08 Juin 2019, 11:32) ; édité 2 fois

Joueuse


Messages : 3663
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Dim. 15 Fév 2015, 21:56  Répondre en citant

[Début de RP entre Cheryl Fiennes (Cheryl) et Thalia Sandway (Thalia Gilsayan)]


// Samedi matin. Jour de la Saint-Valentin. Thalia finit de prendre son petit-déjeuner dans la Grande Salle encore peu peuplée en cette heure matinale. En général, les élèves profitaient de l'arrivée du week-end pour récupérer quelques heures de sommeil. Il était temps qu'elle parte à son rendez-vous. Lorsqu'elle se leva de la table des Serdaigle, l'angoisse l'envahit d'un coup. Et si il lui posait un lapin ? //

** Ne sois pas pessimiste, tout va bien se passer. **

// A peine eut-elle pensé cela qu'une lettre atterrit entre ses mains, accompagnée de quelques plumes grises. Le hibou qui lui avait apporté son courrier repartit en hululant. Les battements du cœur de la jeune fille s'accélérèrent. Était-ce possible qu'il lui ait répondu ? Sans attendre, la brunette ouvrit l'enveloppe, et en sortit une carte, ainsi qu'un petit coussin de tissu en forme de nuage. Son sourire se fana alors qu'elle parcourait rapidement la carte du regard. Il y avait un problème. Cette lettre ne lui était pas destinée... L'auteure de ce message était une fille, au vu des désinences féminines. Et elle tenait absolument à préciser qu'elle n'était pas amoureuse, qu'elle souhaitait juste faire sa connaissance. A moins que ce soit une demoiselle lesbienne qui l'admirait secrètement mais n'était pas amoureuse d'elle ? Non, cela n'avait aucun sens ; quelqu'un avait simplement versé du whisky dans l'écuelle du hibou, qui s'était trompé de destinataire. Le souci, c'était que rien dans la lettre ne précisait à qui elle s'adressait.

Une inscription en lettres dorées au bas de la lettre attira soudain son attention. //

** Serre contre ton cœur ce petit nuage et ce sera comme si j'étais là... **

// Thalia examina curieusement le nuage en tissu qu'elle tenait dans son autre main. Était-il ensorcelé ? De toute façon, cela ne lui coûtait rien de faire ce qui était indiqué.

Et c'est avec un grand étonnement que la Serdaigle se retrouva nez-à-nez avec un magnifique plant de roses.
Un Portoloin, le nuage était un Portoloin.
La jeune fille n'était jamais venue par ici, mais de toute évidence, elle se trouvait dans le Parc de Poudlard. Au fond, ce n'était pas si loin de l'endroit où elle lui avait donné rendez-vous...

Une pensée lui traversa subitement l'esprit. Si elle avait reçu la lettre d'une autre personne, peut-être que la lettre qu'elle avait envoyée elle-même n'avait pas non plus atterri à bon port ?...
Si ses soupçons s'avéraient exacts, quelqu'un devrait bien finir par arriver. La brunette s'installa donc sur un banc, et patienta en contemplant les superbes roses aux couleurs flamboyantes. Ce n'était pas l'endroit le plus désagréable pour passer sa matinée, au contraire ; le parfum apaisant qui se dégageait des fleurs et le vol acrobatique des papillons colorés eurent le don de calmer son âme angoissée, pour remplacer son stress par une douce sérénité. //


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Ven. 20 Fév 2015, 18:59) ; édité 2 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2483
Guilde : Special Circumstances
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 1re année
MessageDate du message: Ven. 20 Fév 2015, 15:19  Répondre en citant

// Le jour fatidique était enfin arrivé. Celui qui ferait son malheur, ou peut-être son bonheur. Le jour où tout pourrait se jouer, où Cheryl serait enfin fixée... ou bien peut-être un jour qui ne serait qu'attente et déception, puis retour à la case départ. En prenant son petit-déjeuner ce matin-là, la Poufsouffle était si tendue qu'elle renversa son chocolat sur ses vêtements. Heureusement, elle avait prévu une autre tenue pour le rendez-vous. Mais son coeur, qui battait déjà fort, redoubla de vitesse lorsqu'une lettre se déposa juste devant son nez. Rien qu'à l'enveloppe, on pouvait deviner qu'il s'agissait d'une lettre de st Valentin. L'élu de son coeur aurait-il donc répondu ?

N'osant y croire, Cheryl saisit l'enveloppe et l'ouvrit en tremblotant. En lisant la lettre, elle haussa un sourcil. Ces quelques lignes étaient fort mystérieuses et ne permettaient pas de connaître l'identité de leur auteur. La jeune fille se sentit flattée de recevoir un courrier de st Valentin, et le fait que quelqu'un l'observe dans l'ombre et s'intéresse à elle la mettait en émoi. Mais le problème, c'est que ça ne venait pas de la bonne personne. En tout cas, c'était peu probable que ce soit lui qui l'ait écrite : cette lettre n'avait pas la forme d'une réponse, mais bien d'une lettre tout court. A moins qu'il n'ait pas reçu la lettre que Cheryl avait confiée à Cupidon... Mais elle préférait ne pas se faire de fausses illusions. Ne sachant quoi penser de ce courrier inattendu, la jeune fille reporta son attention sur l'inscription en lettres dorées qui figurait en bas de la lettre :

'Serre contre ton cœur ce petit cœur et ce sera comme si j'étais là...'


En effet, un petit coussin en forme de coeur avait été glissé dans l'enveloppe. Cheryl s'attendrit devant ce petit geste, qu'elle trouvait trop mignon. Mais il ne s'agissait pas de faire le coeur d'artichaut devant tout le monde, ah ça non. Elle rangea donc discrètement la lettre et termina rapidement sa tartine.

Aussitôt remontée dans son dortoir, Cheryl se jeta sur la lettre, après avoir vérifié que personne n'était dans les parages. Elle ne voulait pas qu'on sache qu'elle était ultra romantique. Elle la lut et la relut encore, avant de la serrer contre elle. L'auteur était très poétique, et Cheryl s'en réjouissait. Mais elle ne cessait de cogiter, afin de deviner de qui il s'agissait. En tout cas, une chose était sûre : ce n'était pas celui à qui elle avait envoyé sa lettre. Cette pensée la refroidissait un peu, mais après tout, c'était peut-être un signe du destin lui indiquant qu'ils n'étaient pas faits pour être ensemble... Mais peu importe. Tout de même touchée par ce courrier anonyme, Cheryl relut la phrase écrite en doré et sortit le petit coussin pour le serrer contre elle. Mais elle l'avait à peine saisi qu'elle se retrouva aspirée malgré elle... pour ratterrir brutalement dans le parc de Poudlard.

Cheryl se releva péniblement et tua le coussin du regard. C'était un portoloin. Comment avait-elle pu ne pas s'en douter, elle qui était si méfiante à l'égard de tout ? C'était la première fois qu'elle prenait un portoloin, et ce n'était pas une expérience très agréable. De plus, ses vêtements étaient salis, en plus de la tache de chocolat. La jeune fille se redressa et regarda autour d'elle. Elle se trouvait dans la roseraie, qui était un endroit magnifique durant la saison. La Poufsouffle espérait que l'inconnu mystérieux n'était pas là, car elle ne comptait pas aller à ce rendez-vous avec des vêtements sales et sans s'être apprêtée un minimum. Soudain, alors qu'elle scrutait le paysage, elle aperçut une silhouette qui lui tournait le dos. Une jeune fille était assise sur un banc et semblait attendre quelqu'un. Cheryl s'approcha discrètement pour mieux voir : la personne semblait être Thalia, une Serdaigle à qui elle n'avait jamais parlé, et qui devait donc ne pas la connaître. Mais peu importe : en cet instant, elle voulait tout sauf être seule. Elle contourna donc le banc pour pouvoir être vue, et s'approcha de celle qui se révéla effectivement être Thalia. //

- Bonjour... je te dérange ?

// Soudain, ses yeux se posèrent sur des objets que tenait Thalia dans sa main. Un petit coussin et une lettre... //

"Tu ... que... toi aussi ?" balbutia Cheryl en désignant le coussin.

// Elle n'y comprenait rien. //


Dernière édition effectuée par Cheryl (Ven. 20 Fév 2015, 15:26) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #990170
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3663
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Lun. 02 Mar 2015, 20:18  Répondre en citant

// Appuyée contre le dossier du banc, les paupières closes et la tête légèrement rejetée en arrière, Thalia savourait la douce chaleur des rayons de soleil sur son visage, la brise fraîche matinale, le parfum agréable répandu par les fleurs environnantes, le silence reposant de ce coin parc... On ne pouvait que s'épanouissant dans cet environnement paradisiaque. Habituellement d'une patience modérée, ça ne l'aurait cette fois-ci pas dérangée que la personne qui était sensée la rejoindre prenne toute la matinée à ramener sa noble présence en ces lieux charmeurs. Comme quoi, Cupidon était un peu un thaumaturge pour parvenir à modifier ainsi le tempérament des gens rien qu'en les téléportant dans une roseraie ; mais, en revanche, pas très futé. Pourquoi se donner tant de peine à organiser un rendez-vous romantique mémorable, si c'est pour se faire rencontrer les mauvaises personnes ?

Une voix fluette interrompit le cours de ses pensées. //

- Bonjour... je te dérange ? demanda une inconnue.

// Thalia ouvrit les yeux. Il semblerait qu'on ait enfin décidé de lui envoyer de la compagnie. Une jeune fille mince et grande aux longs cheveux châtains foncés l'observait de ses yeux bleu foncé particulièrement saisissant ; des pupilles d'un telle couleur étaient des perles rares. En fait, cette jeune fille n'était pas une parfaite inconnue, puisqu'elle la voyait chaque semaine pendant les cours. D'ailleurs la brunette se souvint qu'elle s'appelait Cheryl, et c'était une Poufsouffle de son année. En revanche, les deux jeunes filles ayant l'air à peu près autant discrètes l'une que l'autre, Thalia n'avait jamais réellement discuté avec elle, elle ne la connaissait donc que de vue.

Elle s'apprêtait à déclarer que rien ne pouvait en ce moment la déranger outre-mesure lorsque Cheryl manifesta soudain de la confusion, indiqua le petit coussin de tissu en forme de nuage que la Serdaigle tenait à la main, et balbutia : //

- Tu ... que... toi aussi ?

// Thalia esquissa un sourire gêné, puis supposa: //

- Yep. Je n'y comprend pas grand chose non plus, si ça peut te rassurer... J'imagine qu'il y a eu un problème avec les hiboux, enfin bon... Puisqu'on est la, autant profiter du soleil non ?

// Elle accompagna ses paroles d'un petit geste pour inviter la Poufsouffle à s'installer sur son banc. //

- Et puis ces roses sentent franchement bon, ajouta-t-elle.

// S'ensuivit un court instant de silence pendant lequel Thalia, mal à l'aise, chercha quelque chose d'intelligent à dire. Cette rencontre improvisée de Saint-Valentin avec une autre personne que celle qu'elle s'attendait à voir la prenait complètement au dépourvu. //

- Tu étais déjà venue ici ? demanda-t-elle finalement. Je ne connaissais pas du tout, mais je dois avouer que je suis agréablement surprise...


Dernière édition effectuée par Thalia Gilsayan (Lun. 02 Mar 2015, 20:21) ; édité 1 fois

Couleurs utilisées dans ce message : #CC0000, #990170, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2483
Guilde : Special Circumstances
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 1re année
MessageDate du message: Mer. 04 Mar 2015, 11:17  Répondre en citant

// Lorsque Cheryl avait interpellé Thalia, elle n'avait pas remarqué que celle-ci avait les yeux fermés. Autrement, elle ne l'aurait peut-être pas dérangée de la sorte. Quoique... de toute façon, il fallait bien qu'elle lui manifeste sa présence d'une manière ou d'une autre. Heureusement, la Serdaigle ne sembla pas étonnée outre mesure de sa présence, qui paraissait ne pas la déranger. Pourtant, on aurait dit qu'elle attendait quelqu'un...

Lorsque Cheryl aborda la question des petits coussins, Thalia fit un sourire gêné avant de répondre : //

- Yep. Je n'y comprend pas grand chose non plus, si ça peut te rassurer... J'imagine qu'il y a eu un problème avec les hiboux, enfin bon... Puisqu'on est la, autant profiter du soleil non ?

// Pour la Poufsouffle, qui espérait en apprendre un peu plus, c'était raté. Apparemment, sa camarade en était au même point qu'elle - c'est-à-dire au point mort. Mais puisqu'elle lui proposait de s'asseoir avec elle, Cheryl n'allait pas refuser ! Ses plans pour la journée étaient chamboulés, alors pourquoi ne pas s'octroyer un peu de bon temps en bonne compagnie ? Elle répondit donc par un sourire et s'assit, respirant à pleins poumons la bonne odeur des roses. Comme c'était agréable ! Elle s'apprêtait à en faire la remarque, lorsque Thalia la devança : //

- Et puis ces roses sentent franchement bon.

// Cheryl haussa un sourcil, amusée. //

- Tiens c'est drôle, c'est exactement ce que j'allais dire ! s'exclama-t-elle.

// Puis, après un court silence, durant lequel les deux jeunes filles profitèrent du soleil ainsi que du cadre dans lequel elles se trouvaient, la Serdaigle prit à nouveau la parole. //

- Tu étais déjà venue ici ? Je ne connaissais pas du tout, mais je dois avouer que je suis agréablement surprise...

- Moi non plus je n'étais jamais venue ici. Pourtant, j'en avais déjà entendu parler : le professeur Jack Spire a déjà évoqué maintes fois cet endroit. D'ailleurs, ça en devenait presque lassant à la fin, tout ce badinage sur les roses... Mais maintenant, je comprends mieux pourquoi il était si enthousiaste.

// En disant cela, elle regarda à nouveau autour d'elle. Cet endroit était vraiment magnifique, décidément. C'était le lieu rêvé pour un rendez-vous romantique. Romantique... Et dire qu'elle était censée avoir rendez-vous avec lui... Mais qu'avait fait Cupidon ? C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas ignorer le sujet : il fallait qu'elle en parle. Secouant la tête et fronçant les sourcils, elle se lança : //

- Je n'arrive toujours pas à comprendre ce qui s'est passé. Pourquoi est-ce qu'on se retrouve ici, toutes les deux, au lieu d'être chacune à notre rendez-vous de st Valentin, comme prévu ?

// Elle s'empressa de rajouter : //

"... car tu es dans ce cas-là aussi, n'est-ce pas ?"

// Mais après tout, peut-être les choses étaient-elles mieux ainsi. Plutôt que de passer un moment gênant avec un garçon en comptant les minutes parce qu'elle ne saurait pas quoi lui dire, elle était en train de faire connaissance avec une camarade de son âge, ou presque, dans un magnifique endroit. Finalement, cette journée prenait une tournure qui était loin d'être déplaisante. //


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #990170
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3663
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Mer. 04 Mar 2015, 13:52  Répondre en citant

- Moi non plus je n'étais jamais venue ici. Pourtant, j'en avais déjà entendu parler : le professeur Jack Spire a déjà évoqué maintes fois cet endroit. D'ailleurs, ça en devenait presque lassant à la fin, tout ce badinage sur les roses... Mais maintenant, je comprends mieux pourquoi il était si enthousiaste, déclara Cheryl.

// Et c'est à cet instant que Thalia se rendit compte à quel point elle était distraite en cours. peut-être que si elle écoutait un peu plus, elle aurait moins à réviser ses leçons le soir... Ou bien peut-être que Jack Spire ne racontait sa vie qu'aux Poufsouffle, pensant que ça les intéresserait plus que ceux des autres maisons.

Cheryl reprit la parole, mais en adoptant cette fois un ton contrarié. //

- Je n'arrive toujours pas à comprendre ce qui s'est passé. Pourquoi est-ce qu'on se retrouve ici, toutes les deux, au lieu d'être chacune à notre rendez-vous de st Valentin, comme prévu ? ... car tu es dans ce cas-là aussi, n'est-ce pas ? ajouta précipitamment la jeune fille.

- Eh bien, à vrai dire, euh... Oui... Peut-être qu'ils ont eu des problèmes avec les destinataires, comme des lettres dont les auteurs n'avaient pas clairement indiqué à qui ils s'adressaient...

// Tout en disant cela, elle se rendit compte que ce qu'elle venait de suggérer s’appliquait parfaitement à son cas. Lorsqu'elle s'était lancée dans la rédaction de sa lettre, elle avait d'abord craint que sa déclaration apparaisse prolixe, aussi s'était-elle appliquée à résumer ses pensées compendieusement, en s'autorisant tout de même une petite pointe de poésie... Mais livrée à elle-même, elle avait complètement oublié d'indiquer le nom du destinataire...

...Mais que serait-il arrivé s'il avait reçu sa lettre ? Il ne la regardait pas, elle n'aurait eu aucune chance, son attirance ne se serait certainement pas poursuivie plus loin. Et par-dessus tout, elle ne serait sentie honteuse, humiliée et parfaitement ridicule. //

- De toute manière, je ne suis pas sûre que j'aurais aimé qu'il reçoive ma lettre... confessa-t-elle.

// Une vague de soulagement l'envahit. Ça y est, elle l'avait dit, et de surplus à une inconnue, pas tout à fait inconnue puisqu'elle se voyaient en cours, mais qui s'en fichait certainement pas mal. Elle se rappela alors qu'elle tenait toujours la lettre de Cheryl à la main. //

- Tiens, voici ta lettre, dit-elle en la tendant à sa propriétaire. Ce serait dommage qu'elle ne parvienne pas à son destinataire, je suis sûre qu'il serait très heureux d'apprendre à te connaître.

// Elle sourit. Grâce à sa lettre, Cheryl aurait eu le loisir de faire la connaissance de deux personnes pour le prix d'une. Elle respira une grande bouffée d'air frais agréablement parfumée, et le petit nuage grisâtre qui obscurcissait ses pensées se dissipa. //


Couleurs utilisées dans ce message : #990170, #483D8B, #CC0000
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2483
Guilde : Special Circumstances
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 1re année
MessageDate du message: Jeu. 05 Mar 2015, 09:46  Répondre en citant

// Heureusement pour Cheryl, sa camarade était elle aussi concernée par cette histoire de rendez-vous manqué, car elle répondit : //

- Eh bien, à vrai dire, euh... Oui... Peut-être qu'ils ont eu des problèmes avec les destinataires, comme des lettres dont les auteurs n'avaient pas clairement indiqué à qui ils s'adressaient...

// A ces mots, Cheryl se mit à réfléchir en tripotant son col en dentelle. Avait-elle, elle aussi, oublié d'indiquer le nom du destinataire sur l'enveloppe ? Elle avait un doute, à présent. Cela pouvait expliquer pas mal de choses, si c'était le cas. Mais la jeune fille croyait que Cupidon n'avait pas besoin de cela, que ce thaumaturge connaissait le nom du destinataire avant même que la personne n'ait commencé à écrire sa lettre... C'était Cupidon, tout de même... //

- De toute manière, je ne suis pas sûre que j'aurais aimé qu'il reçoive ma lettre...

// La confession de Thalia tira Cheryl de sa rêverie. Elle regarda la Serdaigle avec intérêt : celle-ci semblait soulagée de cet aveu, comme si un poids se libérait. La Poufsouffle se sentit d'abord flattée que la jeune fille se confie à elle alors qu'elles se connaissaient à peine. Mais elle se stoppa aussitôt : c'était la contingence qui voulait ça. N'importe quelle autre personne se trouvant sur le chemin de Thalia aurait fait l'affaire, se disait-elle. En effet, la jeune fille était méfiante et avait toujours peur d'être déçue : c'est pourquoi elle ne voulait pas se réjouir trop vite. Cependant, elle encourageait Thalia du regard à continuer si elle le désirait ; c'est alors que sa camarade lui tendit sa lettre, la lettre que la Poufsouffle avait écrite, et qui était initialement destinée à une toute autre personne... //

- Tiens, voici ta lettre. Ce serait dommage qu'elle ne parvienne pas à son destinataire, je suis sûre qu'il serait très heureux d'apprendre à te connaître.

// Cheryl hésita. Elle était sur le point de saisir la lettre, mais finit par refuser d'un signe de la main. //

- Non, garde-la. Finalement, je crois que moi non plus je ne veux pas que cette lettre lui parvienne... Le destin a voulu que ce soit toi qui la reçoive, et ce n'est pas pour rien. Peut-être que tout ça m'a évité une grosse catastrophe... Tu y crois au destin, toi ?

// Et, après une courte pause, elle ajouta avec un sourire : //

"Disons que ça te fera un souvenir de notre rencontre."

// Et, contente du choix qu'elle venait de faire, elle sourit à Thalia. Elle remercierait peut-être le destin un jour, qui sait... //


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #990170
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3663
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Jeu. 05 Mar 2015, 15:14  Répondre en citant

// A la grande surprise de Thalia, Cheryl faillit saisir la lettre, puis changea d'avis et la refusa. Celle-là, elle était bonne ! Pourquoi ne voulait-elle pas la récupérer ? //

- Non, garde-la. Finalement, je crois que moi non plus je ne veux pas que cette lettre lui parvienne... Le destin a voulu que ce soit toi qui la reçoive, et ce n'est pas pour rien, déclara la Poufsouffle. Peut-être que tout ça m'a évité une grosse catastrophe... Tu y crois au destin, toi ?

// Les paroles de la jeune fille ôtèrent la voix à Thalia. Dans son esprit, des pensées contradictoires bataillaient, sans que l'une ou l'autre ne parvienne à prendre le dessus. A la fois le soulagement que sa propre lettre ne soit pas parvenue à son destinataire, à la fois un mélange confus de dépit, de surprise et de tristesse, à l'idée que Cheryl se calque sur sa décision... Les yeux dans le vague, elle remarqua que son interlocutrice portait un col en dentelle. C'était joli. A l'image de la roseraie. //

- Disons que ça te fera un souvenir de notre rencontre, ajouta Cheryl avec un sourire éclatant peu après.

// La conviction de Thalia vacilla. Vola en éclats. Cette détonation mentale éveilla envers elle une colère inexplicable. Haussant un peu la voix, elle tendit de nouveau la lettre à Cheryl en la regardant dans les yeux. //

- Non, non, c'est trop bête ! On s'est toutes les deux données la peine d'écrire ces lettres et de les déposer dans le sac de Cupidon, ce qui pour ma part m'a demandé une grande force mentale... On n'a pas fait tout ça pour que notre travail soit réduit en cendres par une simple erreur de hiboux ! Je ne pourrais pas garder cette lettre comme bon souvenir de notre rencontre si je pense en la voyant qu'elle est à l'origine d'une Saint-valentin gâchée !

// Les mots sortaient de sa bouche sans qu'elle réalisât bien ce qu'elle avançait. Et ce que ça signifiait pour elle. Elle n'avait plus qu'à espérer que Cheryl finisse par être d'accord avec elle. //

- Je te propose un marché synallagmatique : tu envoies ta lettre à ce jeune homme et, en échange, j'envoie la mienne au garçon qui aurait du la recevoir... Ce que je pense du destin, c'est qu'il n'est pas écrit à l'avance, c'est à nous de forger le nôtre. Vendu ?


Couleurs utilisées dans ce message : #990170, #CC0000, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 2483
Guilde : Special Circumstances
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 1re année
MessageDate du message: Sam. 07 Mar 2015, 09:52  Répondre en citant

// Cheryl, en demandant à Thalia de conserver sa lettre, pensait que la jeune fille accepterait et qu'on passerait à autre chose. Mais à sa grande surprise, la Serdaigle insista, en haussant même le ton : //

- Non, non, c'est trop bête ! On s'est toutes les deux données la peine d'écrire ces lettres et de les déposer dans le sac de Cupidon, ce qui pour ma part m'a demandé une grande force mentale... On n'a pas fait tout ça pour que notre travail soit réduit en cendres par une simple erreur de hiboux ! Je ne pourrai pas garder cette lettre comme bon souvenir de notre rencontre si je pense en la voyant qu'elle est à l'origine d'une Saint-valentin gâchée !

// Une Saint-Valentin gâchée ? C'était vraiment ce qu'elle pensait ? Cheryl fut bousculée par le ton pressant qu'avait soudain pris Thalia, prsque comme si elle l'admonestait. La Poufsouffle se sentit blessée par ces mots, bien qu'elle se doutât que Thalia ne voulait pas l'offenser en disant cela. Sa camarade voulait certainement souligner le caractère imprévu de cette saint-Valentin. Et ça, c'était le moins qu'on puisse dire. Mais Cheryl avait beau se raisonner, le pincement au coeur ne disparaissait pas. Thalia ne le savait sans doute pas, mais la proposition de Cheryl de lui laisser sa lettre était un signe d'amitié qu'elle lui manifestait, qui lui avait valu un gros effort. La Poufsouffle n'avait pas l'habitude d'exprimer sa sympathie envers quelqu'un après si peu de temps passé ensemble. Thalia l'avait donc blessée en refusant sa proposition, et Cheryl supposa qu'elle était frustrée que les choses ne se passent pas comme prévu. En effet, pour sa part, la Poufsouffle s'était très vite fait une raison et appréciait la tournure qu'avaient pris les choses. Ce qui n'était apparemment pas le cas de la Serdaigle. Chery se râcla la gorge et finit par récupérer la lettre en disant d'une petite voix : //

- Si tu n'en veux pas, alors je la reprends. Mais je n'en ferai rien.

// Comme si elle ne l'avait pas entendue, Thalia reprit : //

- Je te propose un marché synallagmatique : tu envoies ta lettre à ce jeune homme et, en échange, j'envoie la mienne au garçon qui aurait du la recevoir... Ce que je pense du destin, c'est qu'il n'est pas écrit à l'avance, c'est à nous de forger le nôtre. Vendu ?

// Synallagmatique, rien que ça ! Décidément, elle prenait les choses très au sérieux. Cependant, sa proposition était étrange : ne venait-elle pas d'exprimer son soulagement face au fait que son Valentin n'ait pas reçu sa lettre ? Peut-être avait-elle changé d'avis. Il est vrai qu'elles avaient toutes deux forcé leur nature et fait beaucoup d'efforts pour porter cette lettre à Cupidon, et que c'était bête d'abandonner si près du but. Mais Cheryl, pour sa part, n'en avait plus envie. La Poufsouffle, à qui ce marché ne plaisait donc qu'à moitié, joua la carte de l'honnêteté : //

- Euh... je ne sais pas... Je ne suis pas sûre d'en avoir envie. J'aurai peut-être fait tout ça pour rien, mais je ne préfère pas, finalement. Je ne suis pas encore assez mature, je ne me sens pas prête, je ne le connais même pas, c'est juste qu'il me plaisait un peu, mais... Je n'en sais rien. Mais si tu tiens vraiment à donner ta lettre, je peux le faire quand même. Si ça peut t'aider à le faire aussi.

// Bien sûr que c'était à nous de forger notre destin, mais Cheryl était persuadée que celui-ci ne faisait pas les choses au hasard ; et si elle s'était retrouvée ici avec Thalia, c'était peut-être pour lui éviter une rencontre catastrophique avec le garçon de ses rêves, dont elle ne se serait jamais remise si elle avait mal tourné. Ce rendez-vous manqué avait été comme une prise de conscience dans l'esprit de la jeune fille. Mais elle était prête à faire des concessions pour Thalia, à condition que celle-ci veuille vraiment envoyer sa lettre comme elle venait de le dire. //


Couleurs utilisées dans ce message : #483D8B, #990170
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP

Joueuse


Messages : 3663
Guilde : Les Dragons d'Opale
Maison : Poufsouffle
Poudlard : 7e année
MessageDate du message: Sam. 07 Mar 2015, 13:57  Répondre en citant

// Thalia se rendit compte de sa bêtise en voyant la surprise, la frustration et la déception défiler tour à tour sur le visage de Cheryl. Aïe, elle y était allée un peu fort. Et en y repensant, bien que ce ne fût pas du tout dans son intention, elle avait en quelque sorte "refusé", bien involontairement, le gage d'amitié que lui offrait la Poufsouffle et... Raaah, c'était rageant. Pourquoi faisait-elle toujours les choses mal ? Et dire qu'elle espérait que Cheryl et elle deviendraient amies, comme c'était en bonne voie... Venait-elle de tout gâcher par ses paroles ? ... Elle pouvait toujours tenter de se rattraper, mais ce n'était pas son fort... Et elle n'avait jamais été douée pour son faire des amis, malgré le fait que l'amitié soit l'un des valeurs les plus importantes pour elle... //

- Euh... je ne sais pas... Je ne suis pas sûre d'en avoir envie. J'aurai peut-être fait tout ça pour rien, mais je ne préfère pas, finalement. Je ne suis pas encore assez mature, je ne me sens pas prête, je ne le connais même pas, c'est juste qu'il me plaisait un peu, mais... Je n'en sais rien. Mais si tu tiens vraiment à donner ta lettre, je peux le faire quand même. Si ça peut t'aider à le faire aussi.

// Face à la sincérité de Cheryl, et surtout la gentillesse et la compréhension dont elle venait de faire preuve, la peu de confiance et de courage que la Serdaigle avait réuni pour proposer son marché s'ébranla. Elle ne savait plus pourquoi elle avait proposé ça... Une petite voix lui soufflait qu'il fallait qu'elle donne sa lettre, l'autre que c'était une mauvaise idée. Des choix, toujours des choix... Pourquoi prenait-elle d'office la mauvaise décision ? En proposant le marché, elle s'était donné pour motivation principale que ce serait une bonne chose pour Cheryl, mais apparemment, celle-ci ne le voulait pas... Pas plus qu'elle-même... Thalia finit par conclure qu'elle réfléchissait trop. Faire la bon choix aurait du lui être naturel, comme ça l'était pour tous les autres, mais non. //

- Ben... en fait... Oh, et puis non. Oublie ce que j'ai dit, ce marché et stupide... C'est toi qui a raison, on n'a pas à aller contre la volonté du destin, ces rendez-vous seraient plus déplorables qu'autre chose... Je... Excuse-moi, je ne sais pas ce qui m'a pris.


Couleurs utilisées dans ce message : #990170, #483D8B
Voir le profil du joueur Envoyer un Hibou Fiche de personnage RP
Montrer les messages depuis:   
Page: 1, 2, 3, 4 ... 16  -->
   Répondre au sujet    Forum >> Le Parc
Page 1 sur 16